Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Erell le Jeu 14 Juin - 23:19

Rappel du premier message :

Lâcher prise, c’est accepter ses limites...
Avant de prétendre "lâcher", encore faut-il savoir ce que nous "tenons" ?



Il faut, paraît-il "lâcher prise". C’est en tout cas ce que tout un chacun peut lire ou entendre répéter dès qu’il est question d’une approche spirituelle de l’existence. Qu’avons-nous, au juste, à "lâcher" ? Quelle est donc cette "prise" qu’il conviendrait de desserrer ? Cette attitude est-elle compatible avec un positionnement responsable ? Si oui, comment passer du concept à la pratique ?


"Une pratique assidue du lâcher-prise soulage d’un grand poids. Elle nous affranchit du complexe d’Atlas portant le monde sur ses épaules. Elle fait coïncider le plus profond détachement avec le plus authentique sentiment de responsabilité envers soi-même et les autres. Elle est aussi le fondement de la vraie confiance en soi. Tant que je me crois séparé et m’attribue un pouvoir sur ce qui est, je ne peux que me surestimer ou me sous-estimer. Dès l’instant où le moi est remis à sa place, il est reconnu pour exactement ce qu’il est, avec ses forces et ses faiblesses, ses limites naturelles totalement acceptées. Représentons-nous un instant notre rôle de parent, de citoyen, de conjoint ou encore l’exercice de notre activité professionnelle envisagés sous cet angle… Mais cette attitude, en elle-même simple, est difficile à pratiquer. Elle va à l’encontre de nos conditionnements les plus ancrés. Toute la sagesse pratique du lâcher-prise se trouve sans doute synthétisée dans la magnifique prière des Alcooliques anonymes : "Donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de changer celles que je peux changer et la sagesse d’en voir la différence."
Gilles Farcet  (écrivain français et promoteur d'une spiritualité inspirée  d'Arnaud Desjardins et de l'Enseignement de Swâmi Prajnânpad).



Techniques pour lâcher prise :
Lâcher prise sur une rancœur, une peur, une émotion négative, revient souvent à détourner son regard de la difficulté… sans pour autant la fuir. Quelques pistes pour y parvenir :

=> Se centrer sur sa respiration quand l’obsession du problème réapparaît : imaginer qu’à chaque expiration on repousse la colère, la tristesse, les sentiments négatifs ; et qu’à chaque inspiration on inhale la confiance, la joie, la gratitude.

=> En relaxation, visualiser des horizons, des paysages ouverts. Se mettre en scène en se voyant libéré du problème.

=> Créer des rites pour se séparer symboliquement de ce qui nous fait mal: écrire une lettre de ressentiment puis la jeter au feu, organiser avec soin une véritable «cérémonie de divorce », déclarer à haute voix, devant un entourage choisi, sa volonté de se libérer de ses émotions négatives…

avatar
Erell
Modératrice

Dragon
Messages : 822
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : en chemin

Revenir en haut Aller en bas


Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Miwae le Ven 15 Juin - 17:40

Ca n'est pas accepter les deux en même temps mais accepter ce qui se passe à l'instant T, et en parallèle continuer ce travail sur soi, si demain je ressens une émotion qui me renvoie consciemment ou non à mon histoire passée, peu importe j'ai envie de dire, ce qui compte c'est d'accepter avant tout la situation et également, l'émotion qu'elle provoque en nous, @Benji expliquerait mieux que moi je pense

Miwae
Admin

Messages : 1769
Date d'inscription : 07/05/2018


http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Ven 15 Juin - 17:45

Qu'entends tu par accepter ?
Ne pas réagir ? (se mettre en colère etc.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Miwae le Ven 15 Juin - 17:59

Accepter pour moi est vivre pleinement la situation et ce qu'elle déclenche chez nous, que ça soit positif ou négatif, prendre conscience de, et ne pas se dire "ça aurait été mieux si", ne pas projeter ou l'inverse regretter, rester dans l'instant présent.
Les plus "expérimentés" ne réagiront pas mais agiront, si l'on trouve injuste une situation (je prends cet exemple puisque c'est sur quoi j'ai travaillé il y a quelques mois), et bien il faut prendre conscience du refus aussi que l'on ressent devant la situation, je l'ai fait en me posant, et m'écoutant, les pensées etc et ce qui m'a aidé à tout ça, c'est la méditation brute quotidienne.
Du coup, quand une émotion pointe son nez, le réflexe devient naturel de l'écouter, entendre ce qu'elle a dire

Bien-sûr ça ne se fait pas en un clic, mais à force, ça vient de plus en plus naturellement, il faut penser à s'écouter à chaque émotion, même les positives, chose que l'on a tendance à oublier, elles nous apprennent beaucoup aussi
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1769
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Ven 15 Juin - 18:06

D'accord, je comprends mieux.
J'ai cru dans un premier temps que sous couvert d'acceptation ou de lâcher prise se dissimulait un refoulement du ressentis... alors que là c'est vraiment l'inverse.
Merci de tes précisions Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Erell le Ven 15 Juin - 20:35

@Samarcande a écrit:


Tu dis Erell que c'est accepter ses limites ... oui c'est sûr

Coucou Sama,
Oui, c'est accepter ses limites et être là. Le lâcher-prise est un geste intérieur qui requiert une sincérité envers soi-même et un engagement intérieur fort, pour arriver à contourner les permanentes et perverses "manipulations" de l’ego.
avatar
Erell
Modératrice

Dragon
Messages : 822
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : en chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Erell le Ven 15 Juin - 21:39

@Hridaye a écrit:Les exercices que tu proposes doivent bien soulager temporairement.

Pour autant que je me sois penchée sur ce problème de lâcher prise personnellement, ma première tentative a été l'évitement (se concentrer sur autre chose pour essayer de relativiser) avec un succès mitigé,
la seconde a été d'aller jusqu'au bout du sentiment afin de voir ce qui se trouvait derrière (pour la peur irraisonnée c'est souvent difficile, de trouver le noyau  mais pour la rancoeur c'est assez facile de décortiquer ou d'effeuiller). Au bout d'un moment le sentiment s'épuise de lui même vu qu'il n'est ni nourri d'identification, ni évité.

Mais ce qui fonctionne le mieux aujourd'hui n'a rien à voir avec la volonté de faire disparaitre, de comprendre ou d'épuiser, c'est un swich de regard qui fait que brusquement la situation est vue autrement.
Mais je ne choisis pas regarder différemment, à un moment ça advient c'est tout.
Et une rancoeur ciblée par ex n'a plus lieu d'être. Quand les choses sont vues avec un retournement complet du regard et de parallaxe, elles en deviennent  transparentes.
Il y aura probablement d'autres peurs d'autres rancoeurs à propos d'autres choses qui se manifesteront encore, mais celle présente s'est évaporée.

Merci Hridaye pour ton regard sur les choses,  et la manière dont tu as mis, et mets en pratique dans ton quotidien. C'est  très clairement et sincèrement exprimé   I love you

Certains "lâcher prise" nécessitent une grande force de conviction, quand d’autres sont plus aisés à opérer. Puis vient un jour où  le fait de "lâcher" est devenu permanent, comme  inutile car il n’y a plus de prise, plus d’appropriation de la réalité. Une détente s’est établie, nous sommes en contact avec la réalité, instant après instant, sans projection sur le futur, ni retour sur le passé, ce qui nous permet d’accomplir les actions qui nous paraissent justes et appropriées. Lâcher prise avant l’action, c'est ça la pratique.

J'ai souhaité ouvrir ce fil de discussion car il est essentiel d'avoir une bonne compréhension du lâcher prise afin d'éviter les pièges et les malentendus.  Encore faut-il que cette compréhension ne soit pas qu'intellectuelle car ce qui compte c'est bien la mise en pratique au quotidien.

Longtemps j'ai buté dessus (et le fais encore), sans parvenir à aller plus loin justement que cette simple compréhension intellectuelle, et avant de pouvoir commencer à essayer de mettre en pratique dans la vie de tous les jours.

Merci à vous d'être nombreux à participer... S'aider les uns les autres... c'est important... c'est ça le partage sunny
avatar
Erell
Modératrice

Dragon
Messages : 822
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : en chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Kouen le Ven 15 Juin - 21:51

@Erell a écrit:

Merci à vous d'être nombreux à participer... S'aider les uns les autres... c'est important... c'est ça le partage sunny

sunny


avatar
Kouen
Encelade

Coq
Messages : 753
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Samarcande le Ven 15 Juin - 22:28


Le lâcher prise avant l'action : n'est-ce pas la foi en fait ce lâcher prise qui sous-tend tout et qui rend plus serein et plus fort ?
No sé .. suis trop attachée à l'action .. mais c'est ma vie qui m'a conduite là alors .. du coup ça s'embrouille
Le lâcher prise permanent .. un état de Paix à atteindre qui ( et c'est toujours ma crainte )  ne doit pas mener à la passivité
Y-a-t-il pire que la passivité ? c'est une Paix factice si l'on vit dans le monde non ?

mais j'ai comme l'impression que je ne prends pas le sujet par le bon bout ou bien y aurait-t-il trop de bouts ?
En tout cas , Merci pour ce sujet Erell sunny
avatar
Samarcande
Phoebe

Buffle
Messages : 308
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Porto Rico le Ven 15 Juin - 22:45

À partir du moment ou on veut lâcher prise, on ne peut pas lâcher prise. Parce que pourquoi voudrait-on lâcher prise? Peut être pour être plus heureux, pour vivre nos émotions plus sereinement, ou que sais-je encore.
Et vouloir être plus heureux, ou vouloir vivre nos émotions plus sereinement, c'est l'inverse du lâcher prise, c'est le langage de notre mental qui contrôle notre vie et qui est responsable de notre souffrance.

La souffrance vient de notre volonté de changer ce qui est, notre volonté de contrôler, qui est directement l'expression de notre mental, ou pourrait-on dire aussi de notre inconscient responsable de tous nos problèmes.
Tant qu'on écoute cette volonté en nous, on est dans le contrôle, la peur et la souffrance.

Le lâcher prise ne peut que s'imposer de lui même, sans qu'on y pense, sans qu'on le provoque ou le souhaite, suite à un déclic par exemple.

Porto Rico
Quetzálcoatl

Cheval
Messages : 97
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par WB35 le Ven 15 Juin - 22:48

Lâcher prise, c’est accepter ses limites...

Oui bien sûr...

Mais ne serait-ce pas de nouveau simplement vivre dans l'acceptation de ce qui est...
avatar
WB35
Miranda

Dragon
Messages : 717
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En paix

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Miwae le Ven 15 Juin - 23:03

@WB35 a écrit:Mais ne serait-ce pas de nouveau simplement vivre dans l'acceptation de ce qui est...  [/color]

avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1769
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Ven 15 Juin - 23:09

Le lâcher prise est peut être plus facile quand on pense que tout ce qui se joue n'est qu'une espèce de mise en scène de la dualité, d'expérience poussée à l’extrême ?...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Samarcande le Ven 15 Juin - 23:17



Et si les limaces mangent vos salades , les laissez-vous faire ou bien mettez- vous des cendres ou des coquilles d'oeufs pour les décourager ?
A quoi bon vouloir des salades alors et bien pour vivre il me semble
A quoi bon vivre ?

avatar
Samarcande
Phoebe

Buffle
Messages : 308
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Ven 15 Juin - 23:34

Mais qui a dit qu'il ne fallait pas joué la mise en scène ? Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Erell le Ven 15 Juin - 23:41

@Samarcande a écrit:
Le lâcher prise avant l'action : n'est-ce pas la foi en fait ce lâcher prise qui sous-tend tout et qui rend plus serein et plus fort ?
No sé .. suis trop attachée à l'action .. mais c'est ma vie qui m'a conduite là alors .. du coup ça s'embrouille
Le lâcher prise permanent .. un état de Paix à atteindre qui ( et c'est toujours ma crainte )  ne doit pas mener à la passivité
Y-a-t-il pire que la passivité ? c'est une Paix factice si l'on vit dans le monde non ?

mais j'ai comme l'impression que je ne prends pas le sujet par le bon bout ou bien y aurait-t-il trop de bouts ?
En tout cas , Merci pour ce sujet Erell sunny

Plus de prise, plus d’appropriation de la réalité, il s'est produit en nous une détente, le lâcher prise est devenu permanent, inutile. Instant après instant, sans projection sur le futur,  nous venons de prendre conscience que nous sommes en contact avec la réalité, qui va nous permettre d'accomplir les actions qui nous paraissent justes et appropriées là maintenant, mais dans le relatif. L'action est toujours relative pour deux raisons : d'une part parce qu'elle s'insère dans un ensemble de chaines de causes et d'effets que nous ne maîtrisons pas ou que très partiellement, et d'autres part parce que nous avons des capacités relatives nous-mêmes. Toute action engendre des conséquences, certaines que nous pourrons prévoir, d’autres que nous ne pourrons pas prévoir.
La pratique consiste donc dans un lâcher prise avant l’action. Un événement se produit, une situation se présente, qui peut être extérieure à nous ou intérieure (comme un vertige, une colère, une angoisse, etc...). L’essentiel, c’est la manière dont chacun se situe face à ce vécu intime que l’existence produit en lui. Nous avons la possibilité d’accueillir cette réaction, parce que c’est la vérité de l’instant, mais sans nous l’approprier.  Les événements, quels qu’ils soient, produisent en nous des émotions en tous genres, heureuses ou malheureuses, plus ou moins intenses. Si nous apprenons peu à peu cette attitude de lâcher prise, celle-ci finit par imprégner toute l’existence et crée en nous une grande détente : l’événement se présente, mais la réaction mécanique ne se produit plus. Les émotions font place à ce qu'on appelle l’équanimité.

Ainsi, il est bien question d'action réfléchie et consciente (pas de passivité).

sunny
avatar
Erell
Modératrice

Dragon
Messages : 822
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : en chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Samarcande le Sam 16 Juin - 0:08



Bon que me dîtes-vous là les amis ?
Il s'agit d'une distanciation par rapport aux évènements qui en effet n'empêche aucunement l'action , qui sera plus juste ou plus harmonieuse puisqu'elle découle d' un état de Paix intérieure ... ça y est j'y suis !
Maintenant je demande une booonne nuit de sommeil Razz Very Happy
Merci merci
avatar
Samarcande
Phoebe

Buffle
Messages : 308
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Totem le Sam 16 Juin - 0:23

Annalou a écrit:
@Sofiane a écrit:Annalou,

Celui qui ne lutte pas, meurt.

Tu sais parfois la lassitude est telle que j'aspire à quitter cette terre!
Et puis la mort c'est une porte qui s'ouvre... sunny

La mort est la porte au retour sur la terre que l'on a voulu quitter si ce pourquoi l'on est venu n'a pas été découvert....
L'attitude de guerrier et d'aventurier est donc nécessaire si l'on veut trouver la réponse... Enfin c'est ce que le chemin m'append. Wink
avatar
Totem
Makemake

Chèvre
Messages : 1725
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Totem le Sam 16 Juin - 0:41

Personnellement je vois le lâcher prise comme un alignement avec le divin en nous et ce lâcher prise ne peut advenir que lorsque le "moi" accepte de ne pas être en mesure de régler certains problèmes ou situation, dans ce cas toute action émanera de la divinité qui saura gérer.

Aussi je plussoie quand Porto Rico dit :
La souffrance vient de notre volonté de changer ce qui est, notre volonté de contrôler, qui est directement l'expression de notre mental, ou pourrait-on dire aussi de notre inconscient responsable de tous nos problèmes.

Dans l'inconscient se tient la divinité mais aussi tout ce qu'on y a refoulé de négatif qui est la barrière à franchir pour libérer celle-ci. En somme c'est le gardien du seuil. Cette barrière franchie, c'est la paix qui advient et il n'y a donc plus lieu de parler de "lâcher prise", les choses se font naturellement, le moi ne contrôle plus comme il le faisait, il devient le serviteur...
avatar
Totem
Makemake

Chèvre
Messages : 1725
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Sam 16 Juin - 20:35


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Sam 16 Juin - 21:23

@Totem a écrit:
Annalou a écrit:
@Sofiane a écrit:Annalou,

Celui qui ne lutte pas, meurt.

Tu sais parfois la lassitude est telle que j'aspire à quitter cette terre!
Et puis la mort c'est une porte qui s'ouvre... sunny

La mort est la porte au retour sur la terre que l'on a voulu quitter si ce pourquoi l'on est venu n'a pas été découvert....
L'attitude de guerrier et d'aventurier est donc nécessaire si l'on veut trouver la réponse... Enfin c'est ce que le chemin m'append. Wink

Oui Totem...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Kouen le Sam 16 Juin - 21:32

j'ai bien aimé les 9 devises, merci,
à méditer.. I love you
avatar
Kouen
Encelade

Coq
Messages : 753
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Erell le Sam 16 Juin - 22:43

ICI et MAINTENANT

Tout est là...  

"Si vous ne pouvez pas,
vous ne devez pas.
C’est tout.
C’est cela : être.
Ou je le fais, ou je ne le fais pas.
Mais si je le fais,
je ne le fais pas à moitié
ni aux trois quarts."

Swâmi Prajnânpad



Like a Star @ heaven

... et là...  

"Accepter

Disons qu'au lieu de chercher à aller bien:
accepter d'aller mal.

Au lieu de chercher la béatitude:
accueillir la réalité telle qu'elle est,
aussi négative qu'elle puisse paraître.

Accepter ce que l'on ressent
au lieu de refouler.

C'est cela le point d'appui.

A partir du moment où
l'on voit à quel point
l'acceptation libère,
on ne peut plus s'en passer."

Daniel Roumanoff (1936-2015)


Ancien élève de Swâmi Prajnânpad. En 1959 à la fin de ses études à HEC, à la faculté de droit et à l’École des langues orientales, Daniel Roumanoff part en Inde à la recherche d’un maître. Il séjourne auprès Ma Ananda Moyï, de Swâmi Râmdas et finalement de Swâmi Prajnânpad. A son retour, après avoir étudié le sanskrit à la Sorbonne, il obtient un diplôme à l'école pratique des Hautes études en 1965. En 1986 il présente une thèse de doctorat à la Sorbonne, publiée sous le titre "Svâmi Prajnânpad, un maître contemporain".
avatar
Erell
Modératrice

Dragon
Messages : 822
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : en chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Sam 16 Juin - 23:39

...

Erell...

oui...

Accueillir

est le mot que je retiens...


...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Miwae le Dim 17 Juin - 10:13

@Erell a écrit:

"Si vous ne pouvez pas,
vous ne devez pas.
C’est tout.
C’est cela : être.
Ou je le fais, ou je ne le fais pas.
Mais si je le fais,
je ne le fais pas à moitié
ni aux trois quarts."

Swâmi Prajnânpad




merci pour ces mots
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1769
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Erell le Lun 18 Juin - 15:56

Annalou a écrit:
...

Erell...

oui...

Accueillir

est le mot que je retiens...


...

Accepter
Accueillir
C'est cela le point d'appui

Merci Annalou I love you



@Miwae a écrit:
@Erell a écrit:

"Si vous ne pouvez pas,
vous ne devez pas.
C’est tout.
C’est cela : être.
Ou je le fais, ou je ne le fais pas.
Mais si je le fais,
je ne le fais pas à moitié
ni aux trois quarts."

Swâmi Prajnânpa



merci pour ces mots
Merci à toi, Miwae
En recopiant ces deux extraits, je me dis que tout est dit... là en fait... il est Là Le Chemin
avatar
Erell
Modératrice

Dragon
Messages : 822
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : en chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par tangolinos le Lun 18 Juin - 20:05

Salut les copains
(les copains sont ceux qui partagent leur pain)

Le titre de ce sujet m’ interpelle, puisque c’ est suite à un extrême lâcher-prise que le pain m’ est tombé du ciel.

Ce qui est étrange est que ce pain n’ a pas de consistance matérielle, mais il est infiniment meilleur que tous les pains manifestés ordinairement.

Comme dirait Bouddha: j’ ai gouté ce pain mais je n’ ai rien pu ramener, si ce n’ est l’ évocation du bonheur qu’il m’ a rempli.
En effet, suite à son éveil, Bouddha s’est activé à répandre ce bonheur sans pouvoir en décrire la cause.

Comme quoi ce que propose Bouddha et que j’ approuve, n’ est pas de thésauriser des choses qui indiqueraient qu’ on avance, mais plutôt de se délester de ses mêmes choses qui nous entravent à parvenir à la source de toutes choses… un peu comme si le salut était de s’abandonner pour voir qu’ on n’ est pas abandonné.
avatar
tangolinos
Hypérion

Dragon
Messages : 395
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum