Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Erell le Jeu 14 Juin - 23:19

Lâcher prise, c’est accepter ses limites...
Avant de prétendre "lâcher", encore faut-il savoir ce que nous "tenons" ?



Il faut, paraît-il "lâcher prise". C’est en tout cas ce que tout un chacun peut lire ou entendre répéter dès qu’il est question d’une approche spirituelle de l’existence. Qu’avons-nous, au juste, à "lâcher" ? Quelle est donc cette "prise" qu’il conviendrait de desserrer ? Cette attitude est-elle compatible avec un positionnement responsable ? Si oui, comment passer du concept à la pratique ?


"Une pratique assidue du lâcher-prise soulage d’un grand poids. Elle nous affranchit du complexe d’Atlas portant le monde sur ses épaules. Elle fait coïncider le plus profond détachement avec le plus authentique sentiment de responsabilité envers soi-même et les autres. Elle est aussi le fondement de la vraie confiance en soi. Tant que je me crois séparé et m’attribue un pouvoir sur ce qui est, je ne peux que me surestimer ou me sous-estimer. Dès l’instant où le moi est remis à sa place, il est reconnu pour exactement ce qu’il est, avec ses forces et ses faiblesses, ses limites naturelles totalement acceptées. Représentons-nous un instant notre rôle de parent, de citoyen, de conjoint ou encore l’exercice de notre activité professionnelle envisagés sous cet angle… Mais cette attitude, en elle-même simple, est difficile à pratiquer. Elle va à l’encontre de nos conditionnements les plus ancrés. Toute la sagesse pratique du lâcher-prise se trouve sans doute synthétisée dans la magnifique prière des Alcooliques anonymes : "Donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de changer celles que je peux changer et la sagesse d’en voir la différence."
Gilles Farcet  (écrivain français et promoteur d'une spiritualité inspirée  d'Arnaud Desjardins et de l'Enseignement de Swâmi Prajnânpad).



Techniques pour lâcher prise :
Lâcher prise sur une rancœur, une peur, une émotion négative, revient souvent à détourner son regard de la difficulté… sans pour autant la fuir. Quelques pistes pour y parvenir :

=> Se centrer sur sa respiration quand l’obsession du problème réapparaît : imaginer qu’à chaque expiration on repousse la colère, la tristesse, les sentiments négatifs ; et qu’à chaque inspiration on inhale la confiance, la joie, la gratitude.

=> En relaxation, visualiser des horizons, des paysages ouverts. Se mettre en scène en se voyant libéré du problème.

=> Créer des rites pour se séparer symboliquement de ce qui nous fait mal: écrire une lettre de ressentiment puis la jeter au feu, organiser avec soin une véritable «cérémonie de divorce », déclarer à haute voix, devant un entourage choisi, sa volonté de se libérer de ses émotions négatives…

avatar
Erell
Modérateur

Dragon
Messages : 524
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : en chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Samarcande le Jeu 14 Juin - 23:49



Pour moi , le lâcher prise ne s'applique qu'après avoir tout tout tout tenté
d'une quête raisonnable , bien sûr !
Tu dis Erell que c'est accepter ses limites ... oui c'est sûr
Agir et se détacher des fruits de l'action
Donnez-nous la force de tout tenter et d'accepter le résultat final !
Tout un programme sage qui évite la culpabilité , les regrets , la souffrance etc ..


avatar
Samarcande
Amalthée

Buffle
Messages : 279
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Hridaye le Jeu 14 Juin - 23:54

Les exercices que tu proposes doivent bien soulager temporairement.

Pour autant que je me sois penchée sur ce problème de lâcher prise personnellement, ma première tentative a été l'évitement (se concentrer sur autre chose pour essayer de relativiser) avec un succès mitigé,
la seconde a été d'aller jusqu'au bout du sentiment afin de voir ce qui se trouvait derrière (pour la peur irraisonnée c'est souvent difficile, de trouver le noyau mais pour la rancoeur c'est assez facile de décortiquer ou d'effeuiller). Au bout d'un moment le sentiment s'épuise de lui même vu qu'il n'est ni nourri d'identification, ni évité.

Mais ce qui fonctionne le mieux aujourd'hui n'a rien à voir avec la volonté de faire disparaitre, de comprendre ou d'épuiser, c'est un swich de regard qui fait que brusquement la situation est vue autrement.
Mais je ne choisis pas regarder différemment, à un moment ça advient c'est tout.
Et une rancoeur ciblée par ex n'a plus lieu d'être. Quand les choses sont vues avec un retournement complet du regard et de parallaxe, elles en deviennent transparentes.
Il y aura probablement d'autres peurs d'autres rancoeurs à propos d'autres choses qui se manifesteront encore, mais celle présente s'est évaporée.
avatar
Hridaye
Miranda

Serpent
Messages : 656
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Hakaan le Ven 15 Juin - 0:13

Le lâcher prise s'il est pratiqué devient comme une habitude, il  y a réellement un apprentissage de ce comportement, dans le sens ou les fois suivantes alors ça vient plus facilement,
bien sur comme tout il a ses limites, c'est facile de lâcher prise parce qu'on a loupé les 10 1ère minutes de Ratatouille mais beaucoup moins de prendre perpétuité après un procès dans une langue qu'on ne comprend pas dans une prison mexicaine avec sa famille sur un autre continent pour quelque chose qu'on a jamais compris,
à ce moment on apprend à relativiser, mais aussi les limites de ce genre d'attitude,
d'après moi la voie vers le lâcher prise est circonstancielle, autant une simple dépression peut y conduire, autant pour certaines émotions la meilleurs voie est de les comprendre et comprendre leur message/but/contexte d'apparition pour trouver des parades ou une façon de les appréhender mentalement, autant ça peut reposer simplement sur la pratique d'une attitude s'il s'agit simplement d'une frustration (perdre ses clefs, etc)

Quand j'étais petit j'avais une méthode de travail sur moi qui consistait à me mettre le plus en recul possible sur mes automatismes de pensé, pour atteindre un genre de neutralité ou alors j'étais capable de voir la vérité la plus complète que me montrait ma conscience, et ça me permettait de remplacer ces automatismes par quelque chose de beaucoup plus clair et unifié
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1035
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Sofiane le Ven 15 Juin - 10:55

Ne détourne pas le regard,
Existe !
Choisis le combat en toute circonstance
et soumets-toi à plus grand que toi.
A l'apocalypse, tu seras dessaisi de ce qui ne fut donné.

avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 741
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Ven 15 Juin - 11:38

@Erell a écrit:
Lâcher prise, c’est accepter ses limites...
Avant de prétendre "lâcher", encore faut-il savoir ce que nous "tenons" ?



Il faut, paraît-il "lâcher prise". C’est en tout cas ce que tout un chacun peut lire ou entendre répéter dès qu’il est question d’une approche spirituelle de l’existence. Qu’avons-nous, au juste, à "lâcher" ? Quelle est donc cette "prise" qu’il conviendrait de desserrer ? Cette attitude est-elle compatible avec un positionnement responsable ? Si oui, comment passer du concept à la pratique ?

"Une pratique assidue du lâcher-prise soulage d’un grand poids. Elle nous affranchit du complexe d’Atlas portant le monde sur ses épaules. Elle fait coïncider le plus profond détachement avec le plus authentique sentiment de responsabilité envers soi-même et les autres. Elle est aussi le fondement de la vraie confiance en soi. Tant que je me crois séparé et m’attribue un pouvoir sur ce qui est, je ne peux que me surestimer ou me sous-estimer. Dès l’instant où le moi est remis à sa place, il est reconnu pour exactement ce qu’il est, avec ses forces et ses faiblesses, ses limites naturelles totalement acceptées. Représentons-nous un instant notre rôle de parent, de citoyen, de conjoint ou encore l’exercice de notre activité professionnelle envisagés sous cet angle… Mais cette attitude, en elle-même simple, est difficile à pratiquer. Elle va à l’encontre de nos conditionnements les plus ancrés. Toute la sagesse pratique du lâcher-prise se trouve sans doute synthétisée dans la magnifique prière des Alcooliques anonymes : "Donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de changer celles que je peux changer et la sagesse d’en voir la différence."
Gilles Farcet  (écrivain français et promoteur d'une spiritualité inspirée  d'Arnaud Desjardins et de l'Enseignement de Swâmi Prajnânpad).


Techniques pour lâcher prise :
Lâcher prise sur une rancœur, une peur, une émotion négative, revient souvent à détourner son regard de la difficulté… sans pour autant la fuir. Quelques pistes pour y parvenir :

=> Se centrer sur sa respiration quand l’obsession du problème réapparaît : imaginer qu’à chaque expiration on repousse la colère, la tristesse, les sentiments négatifs ; et qu’à chaque inspiration on inhale la confiance, la joie, la gratitude.

=> En relaxation, visualiser des horizons, des paysages ouverts. Se mettre en scène en se voyant libéré du problème.

=> Créer des rites pour se séparer symboliquement de ce qui nous fait mal: écrire une lettre de ressentiment puis la jeter au feu, organiser avec soin une véritable «cérémonie de divorce », déclarer à haute voix, devant un entourage choisi, sa volonté de se libérer de ses émotions négatives…


Merci
http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Comportement/Interviews/Lacher-prise-c-est-accepter-ses-limites

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Ven 15 Juin - 11:46

@Sofiane a écrit:
Ne détourne pas le regard,
Existe !
Choisis le combat en toute circonstance
et soumets-toi à plus grand que toi.
A l'apocalypse, tu seras dessaisi de ce qui ne fut donné.


Choisir le combat n'est-il pas créer de la résistance et donc de la souffrance ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Ven 15 Juin - 11:50

@Hridaye a écrit:

Mais ce qui fonctionne le mieux aujourd'hui n'a rien à voir avec la volonté de faire disparaitre, de comprendre ou d'épuiser, c'est un swich de regard qui fait que brusquement la situation est vue autrement.
Mais je ne choisis pas regarder différemment, à un moment ça advient c'est tout.
Et une rancoeur ciblée par ex n'a plus lieu d'être. Quand les choses sont vues avec un retournement complet du regard et de parallaxe, elles en deviennent  transparentes.
Il y aura probablement d'autres peurs d'autres rancoeurs à propos d'autres choses qui se manifesteront encore, mais celle présente s'est évaporée.

Oui... ce que j'arrive parfois à faire aussi aujourd'hui après plusieurs années de travail personnel. sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Sofiane le Ven 15 Juin - 11:50

Annalou,

Celui qui ne lutte pas, meurt.
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 741
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Ven 15 Juin - 11:54

@Sofiane a écrit:Annalou,

Celui qui ne lutte pas, meurt.

Tu sais parfois la lassitude est telle que j'aspire à quitter cette terre!
Et puis la mort c'est une porte qui s'ouvre... sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Samarcande le Ven 15 Juin - 13:33


Ici , le combat dont parle le message de Sofiane auquel j'adhère totalement , c'est l'action !
Celui qui n'agit pas se laisse balloter par tous les vents  ..

Annalou , on peut tous comprendre et aussi pour l'avoir vécu, que la vie est si dense , si intense et demande une énergie constante qu'il est bon parfois de ne plus rien faire ..
Mais si nous patientons , espérons  , regardons , dans son mouvement incessant la vie apporte son lot d’émerveillement  ..

il me semble que Action et détachement sont inséparables dans un subtil ballet !

avatar
Samarcande
Amalthée

Buffle
Messages : 279
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Ven 15 Juin - 13:56

Alors nous ne parlons pas de la même chose!
Ce n'est pas grave.

Merci Samarcande pour ce sourire à la vie! sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Professeur X le Ven 15 Juin - 14:31

Psychologies .com a écrit:La pratique la plus simple et efficace du lâcher-prise consiste donc à s’exercer à demeurer un ici et maintenant avec ce qui est ?

Hum , bin avec un tel charabia on est pas sorti de l"auberge , lâchez prise qu'ils disaient , love .
avatar
Professeur X
Miranda

Chien
Messages : 699
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Samarcande le Ven 15 Juin - 14:51

Je ne sais pas si vous avez regardé "J'irai dormir chez vous " hier soir Antoine de Maximy ! Au Malawi .. un des pays les plus pauvres du monde
Et cette dame atteinte de polio qui marche à quatre pattes dans les rues de la ville , sourire aux lèvres !
Bouleversant !!! profondément bouleversant !!! au milieu de sa "lutte"
un cadeau des téléspectateurs qui va changer sa vie .... Elle ne savait pas cette femme que sa vie allait prendre un tournant en accueillant le sympathique et dingue Antoine !
Suis pas remise ..
avatar
Samarcande
Amalthée

Buffle
Messages : 279
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Samarcande le Ven 15 Juin - 15:00


Ce n'est pas en lien avec ton ras le bol Annalou que je cite cette émission mais pour dire ce que la vie la plus terrible peut soudain recevoir d’inattendu
Bon aprèm

avatar
Samarcande
Amalthée

Buffle
Messages : 279
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Invité le Ven 15 Juin - 15:10

@Samarcande a écrit:
Ce n'est pas en lien avec ton ras le bol Annalou que je cite cette émission mais pour dire ce que la vie la plus terrible peut soudain recevoir d’inattendu
Bon aprèm


Ne t'inquiète pas Samarcande, j'ai des ressources au fond de moi!
Merci pour le partage. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Kouen le Ven 15 Juin - 16:01

pour moi ce serait:
comme un art de vivre, qui consiste
en un subtil mélange entre "lâcher prise"
mais aussi tenir bon, pas toujours évident... Neutral

ou parfois, c’est simplement cesser de vouloir
tout contrôler, c'est plus simple...
laisser les choses se faire naturellement,
se laisser porter par la vie…on verra bien..?!
s'accorder du temps   I love you
avatar
Kouen
Mimas

Coq
Messages : 525
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente ( Tarot XVII )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Miwae le Ven 15 Juin - 16:16

Lâcher-prise selon moi ne veut pas dire rester dans l'inaction, mais plutôt accepter ce qui est, puisque quelle que soit la situation, elle est, quelle soit agréable ou bien très difficile, à partir de là, il est possible après d'agir en conséquence si besoin, plutôt que de réagir.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Kouen le Ven 15 Juin - 16:43

@Miwae a écrit:Lâcher-prise selon moi ne veut pas dire rester dans l'inaction, mais plutôt accepter ce qui est, puisque quelle que soit la situation, elle est, quelle soit agréable ou bien très difficile, à partir de là, il est possible après d'agir en conséquence si besoin, plutôt que de réagir.  


oui, c'est une bonne définition, je suis en accord avec ça,
c'est aussi parfois ce que je ressens  I love you
avatar
Kouen
Mimas

Coq
Messages : 525
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente ( Tarot XVII )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Azaël le Ven 15 Juin - 16:47

Est-ce lâcher prise par rapport à son histoire ?
Est-ce lâcher prise par rapport à la situation immédiate ?
Ce n'est pas tout à fait pareil même si, selon moi, il faut avoir fait le premier pour rendre le second possible...
avatar
Azaël
Rhéa

Rat
Messages : 1409
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Kouen le Ven 15 Juin - 16:50

Personnellement, une situation immédiate et souvent impliquée dans le contexte de son histoire, que cela soit sur du long ou sur du court terme,
c'est pareil, juste une question de "temps"  Like a Star @ heaven
avatar
Kouen
Mimas

Coq
Messages : 525
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente ( Tarot XVII )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Azaël le Ven 15 Juin - 16:55

L'avantage de se mettre au clair avec le passé c'est qu'on peut le faire à un moment choisi et qu'ensuite cela rend la gestion du moment présent plus facile.
Mais là j'enfonce des portes ouvertes Wink
avatar
Azaël
Rhéa

Rat
Messages : 1409
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Miwae le Ven 15 Juin - 17:00

De mon point de vu, c'est lâcher prise avec tout ce qui est, donc notre histoire inclue, d'autant plus qu'elle est passée, donc on ne peut que l'accepter telle quelle.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Azaël le Ven 15 Juin - 17:30

Oui les deux sont nécessaires mais faire les deux en même temps lorsqu'une situation présente réactive un sentiment ancien cela peut vite devenir intenable.
Il faut tenir compte de ses limites et capacités et chercher à se simplifier la vie je crois.
avatar
Azaël
Rhéa

Rat
Messages : 1409
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Miwae le Ven 15 Juin - 17:40

Ca n'est pas accepter les deux en même temps mais accepter ce qui se passe à l'instant T, et en parallèle continuer ce travail sur soi, si demain je ressens une émotion qui me renvoie consciemment ou non à mon histoire passée, peu importe j'ai envie de dire, ce qui compte c'est d'accepter avant tout la situation et également, l'émotion qu'elle provoque en nous, @Benji expliquerait mieux que moi je pense
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lâcher prise, c'est accepter ses limites...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum