Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Mer 10 Oct - 13:50

Le pape François a comparé
mercredi l'interruption volontaire de grossesse
au recours à "un tueur à gages", dans son homélie prononcée
lors de sa traditionnelle audience sur la place Saint-Pierre.

"Interrompre une grossesse c'est comme éliminer quelqu'un"
Est-il juste d'éliminer une vie humaine pour résoudre un problème?",
a demandé le pape argentin aux fidèles rassemblés sur la place.

"Est-il juste d'avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un problème?",
a-t-il poursuivi, en sortant de son texte prévu.
"Se débarrasser d'un être humain, c'est comme avoir
recours à un tueur à gages pour résoudre un problème",
a-t-il martelé dans une homélie consacrée au commandement biblique de "ne pas tuer".
Le pape a fustigé "la dépréciation de la vie humaine", en raison des guerres, de l'exploitation de l'homme et de l'exclusion. Avant d'ajouter à cette liste l'avortement "au nom de la sauvegarde d'autres droits".
"Mais comment un acte qui supprime la vie innocente peut-il
être thérapeutique, civil ou tout simplement humain?",
a encore demandé le souverain pontife  Like a Star @ heaven

Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Professeur X le Mer 10 Oct - 14:15

Hum , ne faites pas de Boogi Woogi avant la prière du soir ! , love .


Dernière édition par Professeur X le Mer 10 Oct - 14:30, édité 1 fois (Raison : correctures)
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3335
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Mer 10 Oct - 14:16

lol!

Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Loryan le Mer 10 Oct - 14:18

Ce qu'il dit est juste dans le fond, c'est moralement difficilement contestable
Ce qu'il ne dit pas c'est à partir de quel moment on fœtus est-il considéré comme un être humain.

Les pays qui autorisent l'avortement ont pour la plus part fixé des conditions de temps ou de situations. (exemple 12 semaines, cas de viol, cas de risque mortel pour la mère, etc...)

Si une femme demande l'avortement à 1 jour (en admettant que ce soit identifiable et possible) personne ne peut comprendre la position du pape... c'est comme plaider pour le droit à la vie des spermatozoïdes et des ovules... accuser les hommes de génocides à chaque masturbation, accuser les femmes de meurtre en série à tout refus de fécondation mensuelle.

Si par contre une femme demande l'avortement à 8 mois..... j'aimerai bien savoir qui sur ce forum sera contre l'avis du pape... parce que bon à 8 mois c'est un bébé viable depuis un moment.

Derrière le droit à l'avortement c'est toute la question du droit à la vie... à partir de quand l'avortement est une simple interruption biologique de grossesse, à partir de quand l'avortement tue-t-il un bébé ?

Ca n'a jamais été une question simple.
A priori l'église catholique (et la plus part des religions) fixent ce seuil à la fécondation, ou hypocritement à partir du moment où ça se voit.

Derrière cette question on peut se poser aussi la question du à partir de quand (selon vous) le foetus a-t-il une âme ?

Loryan
Phoebe

Chien
Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Professeur X le Mer 10 Oct - 14:28

Hum , à part les femmes Catholiques pratiquantes qui lient leurs réflexions dans ce débat à la philosophie papale , les femmes sont libres de leurs corps et de leur conscience dans un pays laïque ou les lois relatives à ce sujet ne sont pas structurées par la religion , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3335
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Invité le Mer 10 Oct - 14:44

Je ne suis pas fan de ce pape, et les autres non plus, mais il est simplement dans son rôle de chef spirituel en rappelant un minimum de bon sens quand à la conscience des fidèles qui veulent le suivre. La vie est précieuse. On on n'a pas le droit d'être raciste, mais on a le droit d'être raciste envers les handicapés et de décider qu'ils n'ont pas le droit de venir au monde. Ça ne choque strictement personne. Nous sommes tellement conditionnés dans un mode de pensée que nous essayons pas d'aller précisément remettre en question les fondements mêmes de cette pensée qu'on nous impose. Pourquoi un handicapé n'a pas le droit de vivre. C'est de l'eugénisme. Quant à l avortement de confort dans une société où les moyens de contraception sont si repandus c'est encore une autre question. Je ne me risquerai pas sur ce terrain.
Certains gynécologue vivent effectivement très mal le fait d'interrompre la vie cela leur pose un cas de conscience. Ce n'est pas un sujet anodin. Quand commence la vie. Est-ce une question de centimètres ? Faut-il avoir atteint une taille réglementaire pour être considéré comme une personne ? Vaste débat. Qu'est-ce qui fait que on s'arroge le droit de décider ou non de la possibilité pour un individu de vivre ou de ne pas vivre, de vivre ou de mourir. Bref un sujet qui risque de s'éterniser en de nombreuses pages.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Loryan le Mer 10 Oct - 14:53

C'est un peu facile de renvoyer les femmes à leurs responsabilités sous couvert de liberté.
Oui théoriquement ou juridiquement c'est vrai, mais moralement non ce n'est pas vrai.
Une fois le fœtus déclaré viable son corps ne lui appartient plus en totalité, puisque une partie de ce dernier est un autre être vivant.

Plusieurs de mes amies m'ont raconté leur avortement.
L'histoire de l'une d'entre elle m'a profondément attristé et choqué. Elle était enceinte et quand elle l'a dit à son compagnon, ce dernier lui a dit "tu fais comme tu veux, c'est ton corps"
Il a fait le mort, le distant, l'évasif là ou elle avait besoin de réponses, d'une décision... c'était pas que SON foetus, que SA décision, SA responsabilité... elle l'a pas fait toute seule...
Moralité devant cette situation sans réponse et ne se sentant pas capable d'élever un enfant seule avec un père fuyant sa responsabilité elle a décidé d'avorter.
Elle est aller seule se faire "charcuter" (ce sont ses mots). Comme à l'usine, comme si elle se faisait enlever un kyste avec un personnel médical anesthésié ou trop habitué.
Elle est ressortie seule et elle est allé pleurer l'avortement de son foetus, de son bébé, de son enfant, de sa vie de mère, de son compagnon....
Perso je trouve que ça fait lourd pour une seule personne.
Parce que bon elle a pas eu besoin du pape (qu'elle nomme le vieux fou) pour avoir eu le sentiment d'avoir tué son enfant dans l'oeuf... tien l'expression prend tout son sens...
Aujourd'hui elle approche de 50 ans et elle n'a toujours pas eu d'enfant, je ne sais pas si elle en a fait le deuil.

Loryan
Phoebe

Chien
Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Invité le Mer 10 Oct - 14:54

Ce n'est pas le corps qui crée la vie, c'est la vie qui crée le corps

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Ptah le Mer 10 Oct - 14:58

Oh la, sujet ultra polémique et musclé, c'est du lourd, là.  Shocked   Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Icon_lol
Habituellement, c'est top tabou là-dessus, c'est "couché Médor", chuttttt pas parler des choses que les moutons ont décidé qu'elles étaient indiscutables et établies.  Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Icon_lol

Il n'y a pas que "le Pape qui a dit", il y aussi "des millions d'individus qui ont dit" et qui sont favorables à l'IVG alors qu'ils ne sont pas médiums, ni clairvoyants du tout et ne savent pas du tout s'il y a une âme au moment de l'avortement. Et nier l'âme en général, ce qu'ont fait peuples et élites politiques, artistiques, philosophiques, etc, montre avec quelle mauvaise foi les gens opèrent, ils décident tous seuls avec la tête s'il y a une âme ou pas, selon ce que la télé dit, l'instituteur, les copains, le chanteur, les bouquins, la société en général, etc, sans la moindre recherche intérieure, en bande de moutons, tout ça pour valider les comportements sociétaux modernes (qui viennent de quelle philosophie et de qui on sait...qui sait qui manipulait les bébés sans conscience, hum ? au secours, mister Godwin), sans se poser de questions.
D'où la clause de conscience des médecins que ce gouvernement de m..d. veut supprimer, alors que chacun a droit a son éthique spirituelle personnelle.

Ainsi, ce que je trouve "noir", de la part de toutes les parties, c'est de se prononcer en tant qu'autorité, sans rien vérifier spirituellement, comme si le matérialisme ou un dogme savait ce qu'il faisait et pouvait répondre à tout, ce qui est un fake monumental, évidemment.
Prendre le risque de dire et de faire une connerie à ce sujet, sans rien vérifier spirituellement, pour moi, ça montre le côté très obscur de l'homme, voire son côté criminel éventuellement, et sa mauvaise foi pathologique.

Sur le fond, je ne souhaite pas discuter, parce que justement, selon ce que je viens d'écrire, je trouve que le sujet renvoie à soi-même, c'est à chacun de vérifier en conscience et spirituellement ce qu'il en est, sans écouter l'entourage sociétal.
C'est de l'intimité de chacun dont il est ici question, c'est l'un des examens de contrôle de la Vie, pour nous montrer où nous en sommes. Comme quand on est riche : voir ce que l'on va faire avec l'argent.
Il y a des moments dans la vie où la solitude nous oblige à dire qui l'on est véritablement.

Et se cacher collectivement et dogmatiquement derrière une religion ou derrière l'athéisme rationaliste de la société ne résoud pas du tout honnêtement le problème, c'est du guignol, de la bêtise en barre et de la lâcheté : on reste face à soi-même, mordicus.
(le pape a juste un avantage, il entre dans le cadre prudent : "dans le doute, abstiens-toi")

Si vous insistez et me demandez ce que j'en pense, je refuse, et vous réponds juste en général que je suis totalement opposé au rationalisme athée moderne qui détruit ce monde, sans aucune conscience spirituelle.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Mer 10 Oct - 15:05

@Kouen a écrit:

@ le Pape : mais comment un acte qui supprime la vie innocente peut-il
être thérapeutique, civil ou tout simplement humain?",
a encore demandé le souverain pontife  Like a Star @ heaven

peut être parce que la vie renvoie t'elle à la mort ?
ou inversement que la mort peut renvoyer à la vie ?
si c'est Dieu qui décide de la vie et de la mort, si c'est Dieu qui a fait
l'homme à son image, peut être qu'à travers le choix de la femme, ou
du couple, Dieu participe t'Il aussi au choix de poursuivre de la vie ou non
d'un être humain en cours de vie ?!

Pourquoi Dieu n'aurait Il pas sa part de responsabilité dans la création du monde ?
 Like a Star @ heaven
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Totem le Mer 10 Oct - 15:13

@Loryan a écrit:
Derrière le droit à l'avortement c'est toute la question du droit à la vie... à partir de quand l'avortement est une simple interruption biologique de grossesse, à partir de quand l'avortement tue-t-il un bébé ?



La réponse est peut être là.


Et les conséquence pour les femmes dont on parle peu.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Ptah le Mer 10 Oct - 15:25

@Loryan a écrit:C'est un peu facile de renvoyer les femmes à leurs responsabilités sous couvert de liberté.
Oui théoriquement ou juridiquement c'est vrai, mais moralement non ce n'est pas vrai.

Personne n'a dit pour l'instant que c'était juste la faute des femmes, on a parlé de la pratique, dans l'absolu.

Après, dans un deuxième temps, si on demande qui est responsable, là on répond : l'homme et la femme.
Et je précise même que selon moi, l'avortement est une invention et une manipulation hautement masculine, à fond les manettes, bien évidemment.
La femme met au monde, et l'homme fait la guerre, c'est historique.
A tous les points de vue, l'homme est responsable : il est souvent lâche, ne cherche souvent que le sexe, n'assume pas une cacahuète (c'est le cas de le dire) et est infidèle, etc, et il fait souvent pression pour l'avortement. Beaucoup d'hommes sont des ripoux.
Et je rajoute que les femmes qui entrent dans ce cadre douteux "par égalitarisme" ont perdu selon moi l'âme de la femme, et s'égarent dans la masculinisation de leur être.
Copier l'homme ? autant dire que c'est chaud devant..

@Loryan a écrit:
Une fois le fœtus déclaré viable son corps ne lui appartient plus en totalité, puisque une partie de ce dernier est un autre être vivant.

On est bien d'accord.
Ainsi, l'argument habituel des féministes (en fait, des hommistes) : "je fais ce que je veux de mon corps" est débile, puisque la femme n'a pas 2 coeurs, 2 têtes, 2 âmes, etc.
Il y a aussi un autre argument courant dans les médias et dans la vie courante qui ne tient pas : dire que le bébé n'est pas un individu parce qu'il dépend de la mère pour se nourrir à travers le cordon. Ce qui est absurde, puisqu'une fois né, le bébé, même sans cordon, est toujours dépendant de la mère pour la nourriture, et pour longtemps, ce qui ne donne pas le droit de le renvoyer ad patres.

On voit donc toute la clownerie des arguments rationalistes, une fois de plus.

@Loryan a écrit:
Plusieurs de mes amies m'ont raconté leur avortement.
L'histoire de l'une d'entre elle m'a profondément attristé et choqué. Elle était enceinte et quand elle l'a dit à son compagnon, ce dernier lui a dit "tu fais comme tu veux, c'est ton corps"
Il a fait le mort, le distant, l'évasif là ou elle avait besoin de réponses, d'une décision... c'était pas que SON foetus, que SA décision, SA responsabilité... elle l'a pas fait toute seule...
Moralité devant cette situation sans réponse et ne se sentant pas capable d'élever un enfant seule avec un père fuyant sa responsabilité elle a décidé d'avorter.
Elle est aller seule se faire "charcuter" (ce sont ses mots). Comme à l'usine, comme si elle se faisait enlever un kyste avec un personnel médical anesthésié ou trop habitué.
Elle est ressortie seule et elle est allé pleurer l'avortement de son foetus, de son bébé, de son enfant, de sa vie de mère, de son compagnon....
Perso je trouve que ça fait lourd pour une seule personne.

Totalement exact, c'est typiquement masculin, ces situations horribles et égoistes. Et je rajouterais que dans les pays pauvres et encore plus machos, cette situation est encore bien plus dramatique, terrible et courante.
L'homme a été un tueur de masse dans l'Histoire, un guerrier, et vouloir le copier, c'est entrer dans une caserne et positionner d'emblée les grenades autour de sa ceinture, et empoigner les fusils pour les mettre à l'épaule.

Et dire qu'on emprisonne les voleurs de pommes, et qu'on laisse ces hommes-là tranquilles...


@Loryan a écrit:
Parce que bon elle a pas eu besoin du pape (qu'elle nomme le vieux fou) pour avoir eu le sentiment d'avoir tué son enfant dans l'oeuf... tien l'expression prend tout son sens...
Aujourd'hui elle approche de 50 ans et elle n'a toujours pas eu d'enfant, je ne sais pas si elle en a fait le deuil.

Là où elle est quand même sotte, c'est qu'avant de le traiter de "vieux fou" et de faire le mouton bien-pensant aux ordres du rationalisme athée qui est aux commandes politiques, elle aurait mieux fait de se poser des questions existentielles et spirituelles.
Parce que souvent, pratiquer le bashing du pape n'est juste qu'une excuse pour bazarder le spirituel en général.
Quand on valide une philosophie, on en est responsable.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Mer 10 Oct - 15:45

Benji a écrit: On on n'a pas le droit d'être raciste, mais on a le droit d'être raciste envers les handicapés et de décider qu'ils n'ont pas le droit de venir au monde. Ça ne choque strictement personne

personnellement Benji, je ne le vois pas comme du "racisme",
cela peut être une "faiblesse", un manque de courage, ou de volonté individuelle..
ou même une décision de "couple" ( on fait ensemble, on défait ensemble )
et qui n'en reste pas moins une réaction "humaine".. chacun portant son
histoire et ses responsabilités à assumer  Like a Star @ heaven  
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Totem le Mer 10 Oct - 15:56

C'est Simone Veil, ministre de la Santé, qui est chargée de préparer le projet de loi par Valéry Giscard d'Estaing, peu après son élection à la présidence de la République. Elle présente ce projet devant l'Assemblée nationale le 26 novembre 1974. Lors de son discours devant les députés, Simone Veil déclare :

« Je le dis avec toute ma conviction : l'avortement doit rester l'exception, l'ultime recours pour des situations sans issues. Mais comment le tolérer sans qu'il perde ce caractère d'exception, sans que la société paraisse l'encourager ? Je voudrais tout d'abord vous faire partager une conviction de femme — je m'excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d'hommes : aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l'avortement. Il suffit d'écouter les femmes. C'est toujours un drame et cela restera toujours un drame. C'est pourquoi, si le projet qui vous est présenté tient compte de la situation de fait existante, s'il admet la possibilité d'une interruption de grossesse, c'est pour le contrôler et, autant que possible, en dissuader la femme. »

Le vote fait l'objet de débats houleux ou même haineux, comme le montre l'interpellation de la ministre de la Santé par le député Jean Foyer : « N'en doutez pas : déjà des capitaux sont impatients de s'investir dans l'industrie de la mort et le temps n'est pas loin où nous connaîtrons en France ces “avortoirs”, ces abattoirs où s'entassent des cadavres de petits hommes et que certains de mes collègues ont eu l'occasion de visiter à l'étranger ». Elle fait face à une opposition très virulente: ainsi, le député Jean-Marie Daillet l'accuse d'accepter de voir des embryons humains « jetés au four crématoire ou remplir des poubelles »


https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Veil

Le nombre d'avortements édité par les partisans de la loi Veil en 1974, 20.000 avortements clandestins/an, on en est à 225.000 avortements légaux/an aujourd'hui.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Ptah le Mer 10 Oct - 16:01

@Kouen a écrit:
@Kouen a écrit:

@ le Pape : mais comment un acte qui supprime la vie innocente peut-il
être thérapeutique, civil ou tout simplement humain?",
a encore demandé le souverain pontife  Like a Star @ heaven

peut être parce que la vie renvoie t'elle à la mort ?
ou inversement que la mort peut renvoyer à la vie ?
si c'est Dieu qui décide de la vie et de la mort, si c'est Dieu qui a fait
l'homme à son image, peut être qu'à travers le choix de la femme, ou
du couple, Dieu participe t'Il aussi au choix de poursuivre de la vie ou non
d'un être humain en cours de vie ?!

Pourquoi Dieu n'aurait Il pas sa part de responsabilité dans la création du monde ?
 Like a Star @ heaven

Selon moi, ceci est un mélange des niveaux de réalité, qui a été parfois débattu et réfuté en spiritualité extrême orientale :

--> au 1er niveau de réalité, l'homme doit être en harmonie avec l'univers, avec les lois de la nature, avec l'Amour universel, et donc, ne pas porter préjudice à qui que ce soit, et même aider autrui avec amour.

--> au 2ème niveau de réalité, suite à des comportements incorrects ne respectant pas les lois de la vie, dont l'amour, surviennent des événements dramatiques dûs au karma, comme les guerres etc. Ces guerres sont-elles correctes parce que survenant ? Non, elles sont le fruit de disharmonies, d'erreurs.

--> au 3ème niveau, on peut, si on veut, poser Dieu.
Selon la profondeur de la conception que l'on a de Dieu, on peut dire qu'il est responsable ou pas du tout, qu'il est personnel ou impersonnel, qu'il est nous-mêmes, ou qu'il est extérieur à nous, etc etc etc, c'est un débat interminable aussi disséminé qu'il y a de conceptions de Dieu.
Pour moi, Dieu est une Transcendance et ne saurait entrer dans le cadre limitatif de l'anthropomorphisme discursif et descriptif qu'on projette sur Lui, on ne peut pas décrire ce qui est transcendant, puisqu'il est transcendant par définition.
Il y a Dieu, il y a l'homme, il y a des responsabilités, mais le manque de limitation réelle des choses relatives fait que nos raisonnements relatifs appartiennent relativement aux 2 premiers niveaux.
Quant à l'Absolu, oui, du point de vue de l'Eveillé, en effet, tout est 1, immobile, et il ne s'est jamais rien passé, aucune faute ni rien, mais sommes-nous parvenus à ce niveau d'Eveil, où rien ne peut être jugé, jaugé, estimé, où rien ne s'est jamais passé ?
Non, on n'y est pas, et si on fait n'importe quoi, on souffrira, donc ça oblige à raisonner et à choisir nos actes en fonction des lois de la nature, parmi lesquelles l'Amour occupe la 1ère place.


Dernière édition par Ptah le Mer 10 Oct - 16:05, édité 1 fois
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Mer 10 Oct - 16:05

moi ce qui me choque surtout, au delà du débat "pour ou contre",
car chacun peut s'en faire une vision personnelle, ça le regarde, c'est même
très intimiste, c'est le terme employé par le Pape : "tueur à gages"    
comme dans une série noire.. ?!
je ne trouve pas cela très "spirituel"  Neutral  
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Hridaye le Mer 10 Oct - 16:07

Le problème de considérer l'avortement de façon inconséquente est un problème global d'une société qui recherche le plaisir décomplexé... Qui encourage le n'importe quoi, n'importe comment sous prétexte de prôner l'émancipation.
Entre avorter d'un foetus 'encombrant' et laisser naître un enfant qui sera rejeté à sa naissance, ou désaimé ou élevé dans des conditions non favorable ou abandonné en foyer, il n'y a pas de choix meilleur que l'autre. C'est en amont qu'il fallait faire un choix de conscience, un choix responsable, un choix qui prend en compte le respect du vivant et des lois biologiques.
Une femme qui avorte comme on va aux toilettes est une femme qui ne réalise absolument pas que tout acte a des conséquences au delà du présent immédiat. C'est un pur produit de la société de consommation.
Une femme qui se résout à avorter dans le déchirement en portant comme un croix le poids de la culpabilité est une femme qui n'a su se faire respecter pour ce qu'elle est dans sa condition de femme (celle qui a la capacité d'enfanter et non juste un objet de plaisir) ou pire qui ne s'est pas respectée elle-même dans cet aspect.


Dernière édition par Hridaye le Mer 10 Oct - 16:08, édité 1 fois

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Mer 10 Oct - 16:08

je crois que Ptah tu aurais fait un "bon Pape"   lol!  
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Invité le Mer 10 Oct - 16:10

Je crois qu'il parlait des médecins qui acceptaient de pratiquer l'IVG.
La femme demande à quelqu'un d'autre de faire cette action et en quelque sorte, du point de vue du pape, engage un tueur pour mettre fin à sa grossesse.
Les mots sont forts.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Ptah le Mer 10 Oct - 16:21

@Kouen a écrit:moi ce qui me choque surtout, au delà du débat "pour ou contre",
car chacun peut s'en faire une vision personnelle, ça le regarde, c'est même
très intimiste, c'est le terme employé par le Pape : "tueur à gages"    
comme dans une série noire.. ?!
je ne trouve pas cela très "spirituel"  Neutral  

C'est pour ça que je prends mes distances avec toutes les parties dans mon 1er post ci-dessus. Car chacun s'exprime souvent dans ce sujet sans modération.
Les féministes (en fait : hommistes, qui répandent et généralisent la froideur masculine, sous couvert d'égalité) qui sont cyniques et malveillantes en disant mensongèrement "c'est mon corps, j'en fait ce que je veux", sont tout aussi, sinon bien plus, loin du spirituel.

Ceci étant, le cynisme des rationalistes au pouvoir, qui veulent même interdire maintenant la clause de conscience des médecins (ce qui fait que le refus de pratiquer l'avortement sera une faute professionnelle pouvant déclencher la radiation de l'ordre des médecins), ça fait que le médecin n'aura plus le droit d'exercer sa clause de conscience personnelle, et ne sera plus qu'un objet à gages : on te paye, tu fais ce qu'on te dit. Effectivement.
Ensuite, savoir si c'est un crime, c'est une autre histoire, c'est à chacun de voir...

Pour avoir la réponse définitive, il faut entrer à l'intérieur de soi, faire ascèse, secourir les autres, méditer, et recevoir la Grâce d'être connecté, ainsi, si une âme s'approche de soi, on le sait immédiatement, comme on peut le savoir d'un défunt. C'est à chacun d'élever sa conscience spirituellement pour savoir quand le bébé est là ou non.

Mais la société ayant fait le bashing systématique du spirituel, elle est déjà dans son tort, quelle que soit la vérité à ce sujet.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Sod le Mer 10 Oct - 16:22

Le pape a dit certaines choses, ça d'accord, mais si l'empereur Constantin était devenu gnostique, a mon avis, aujourd'hui le pape dirait autre chose.
Car comme a dit Michel Onfray dans une de ces conférences de cette année, que j'ai entendu de mes propres oreilles a la radio : "Si l'empereur Constantin s'était convertit a une sorte particulière de gnosticisme, a Pâques ont mangerait du pâté de foetus humain, plutôt que de l'agneau".

Et si je poursuit dans la logique d'Onfray que je crois comprendre, j'ajouterais que si l'empereur Constantin était devenu carpocratien, ce qui serait indécent et contraire a la morale, c'est de ne pas faire l'amour libre comme les Hippies.

Et si Onfray dit ça je crois que ça doit être parce qu'il se base sur les écrits de certains hérésiologue (Epiphane Panarion notamment le chapitre 26, mais c'est a vérifier) hérésiologues qui parlent de ces deux pratiques chez certains gnostiques : l'amour libre et de la consommation de foetus suite aux avortement, tout ça étant probablement argumenté par ces gnostiques en faisant référence a certaines croyances cosmogoniques, comme il se doit.

En espérant n'avoir choquer personne, ce n'était pas mon but.
Je ne faisais que rapporter les propos de Michel Onfray, qui m'a tout l'air d'être du même avis que moi sur la façon dont s'installent parfois les croyances de ce qui est bien ou mal dans l'esprit des masses.

C'est tout ce que je voulais dire.
J'aurais put prendre un autre exemple que ces histoires de pâté de foetus humain, mais j'ai voulu rester dans le sujet : "Le pape a dit certaines choses a propos de l'avortement ..."
OK, mais c'est quoi qui le fait parler ?

Les repas sacrés des gnostiques


Dernière édition par Sod le Mer 10 Oct - 16:32, édité 1 fois (Raison : Ajout lien)
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2267
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Ptah le Mer 10 Oct - 16:26

@Hridaye a écrit:Le problème de considérer l'avortement de façon inconséquente est un problème global d'une société qui recherche le plaisir décomplexé... Qui encourage le n'importe quoi, n'importe comment sous prétexte de prôner l'émancipation.
Entre avorter d'un foetus 'encombrant' et laisser naître un enfant qui sera rejeté à sa naissance, ou désaimé ou élevé dans des conditions non favorable ou abandonné en foyer, il n'y a pas de choix meilleur que l'autre. C'est en amont qu'il fallait faire un choix de conscience, un choix responsable, un choix qui prend en compte le respect du vivant et des lois biologiques.
Une femme qui avorte comme on va aux toilettes est une femme qui ne réalise absolument pas que tout acte a des conséquences au delà du présent immédiat. C'est un pur produit de la société de consommation.
Une femme qui se résout à avorter dans le déchirement en pourtant comme un croix le poids de la culpabilité est une femme qui n'a su se faire respecter pour ce qu'elle est dans sa condition de femme (celle qui a la capacité d'enfanter et non juste un objet de plaisir) ou pire qui ne s'est pas respectée elle-même dans cet aspect.

Absolument. post sublime.
Elle s'est laissé masculiniser, dans le mauvais sens du terme. Et le masculin... bref, on connait l'Histoire....
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Invité le Mer 10 Oct - 16:29

Qu'un droit existe ne veut pas dire que nous sommes obligés de l'utiliser.
C'est à chacun de se positionner vis-à-vis de cette question éminemment intime.
Quand il y a autant de souffrance en jeu il faut, je crois, mettre beaucoup d'amour pour "contrebalancer"
La vie pour moi est sacrée aussi je plains la femme qui a recours à l'IVG mais je ne la juge pas et je plains le bébé qui aurait du venir au monde
Il faudrait peut-être mettre en place des solutions innovantes
J'y pense à l'instant :

Pourquoi ne pas mettre en place un système de promesse d'adoption ?
Si tu portes ton enfant jusqu'au bout je m'engage à l'adopter.
Ainsi ceux qui sont "contre" l'IVG pourrait aider concrètement les femmes qui ne désirent pas d'enfant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Ptah le Mer 10 Oct - 16:34

@Totem a écrit:
Le nombre d'avortements édité par les partisans de la loi Veil en 1974, 20.000 avortements clandestins/an, on en est à 225.000 avortements légaux/an aujourd'hui.

ça parle de soi-même. Wink
Le souci correct de la loi Veil de se soucier des pauvres femmes dans la détresse a été souillé par la philo matérialiste et opportuniste des plaisirs sans fin des libéraux-libertaires, qui en ont fait un outil de propagation de la destruction de la famille, afin de propager l'infidélité, et l'obsession sexuelle.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Sod le Mer 10 Oct - 16:36

Bien sur que l'adoption serait une solution Azaêl : il y a tellement de mamie qui seraient ravies de s'occuper de bébés ...
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2267
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)  Empty Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum