Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Mer 10 Oct - 13:50

Rappel du premier message :

Le pape François a comparé
mercredi l'interruption volontaire de grossesse
au recours à "un tueur à gages", dans son homélie prononcée
lors de sa traditionnelle audience sur la place Saint-Pierre.

"Interrompre une grossesse c'est comme éliminer quelqu'un"
Est-il juste d'éliminer une vie humaine pour résoudre un problème?",
a demandé le pape argentin aux fidèles rassemblés sur la place.

"Est-il juste d'avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un problème?",
a-t-il poursuivi, en sortant de son texte prévu.
"Se débarrasser d'un être humain, c'est comme avoir
recours à un tueur à gages pour résoudre un problème",
a-t-il martelé dans une homélie consacrée au commandement biblique de "ne pas tuer".
Le pape a fustigé "la dépréciation de la vie humaine", en raison des guerres, de l'exploitation de l'homme et de l'exclusion. Avant d'ajouter à cette liste l'avortement "au nom de la sauvegarde d'autres droits".
"Mais comment un acte qui supprime la vie innocente peut-il
être thérapeutique, civil ou tout simplement humain?",
a encore demandé le souverain pontife  Like a Star @ heaven

avatar
Kouen
Encelade

Coq
Messages : 753
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas


Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Jeu 11 Oct - 10:29

Azaël a écrit:J'ai pris le temps de réfléchir un peu au travers de ce que j'ai écris dans mon journal et voici ce que j'en ai ressorti :

Mon ex-épouse et moi même avons eu beaucoup de difficultés a avoir des enfants. En tout, celle-ci a fait 14 fausses couches.
En tant que médium j'ai vu certaines choses en relation avec cela et j'ai pu aider sur le plan subtil.
Ce que je conseillerais simplement aux femmes et à leur compagnon qui vivent une fausse couche ou un avortement, et afin de ne pas entrer dans le jugement, c'est de pratiquer un rituel libératoire pour l'âme de l'enfant.
Si il n'y avait pas d'âme cela aidera de toute façon les personnes à vivre le deuil.
Si il y avait une âme cela aidera aussi cette âme à repartir.
Je ne pense pas qu'il existe qu'une seule façon de procéder, mais je pense que des prières, des bougies etc. peuvent être un support et c'est important.
Il faut que chacune des personnes impliquées soient dans le détachement et accepte pleinement ce rendez-vous manqué.
La femme et l'homme doivent laisser partir cet enfant et les prières, intentions etc. doivent aider l'enfant à partir.

merci pour ce partage Azaël
14..c'est beaucoup.. Neutral
je pense aussi que l'Amour d'une âme à une autre peut résoudre pas
mal de problémes d'incompréhension, de peur, d'ignorance, le fait de
"pardonner" à ce qui aurait pu "être" I love you



Kouen
Encelade

Messages : 753
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par ratDchamp le Jeu 11 Oct - 10:30

..oui ..comme dans toutes les sectes qui remplissent les ventres de pourriture, d'ailleurs c'est bien ce coté sectaire et totalitarisme dénuée de spiritualité de l'église catho qui est responsable de la désertification des églises.

ratDchamp
Protée

Cheval
Messages : 594
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Jeu 11 Oct - 10:36

en fait, je pense que cela touche plus "la morale" que la "spiritualité",
mais alors une question de nos jours se pose:
la position du pape, avec ses valeurs fondées sur des millénaires
d'histoire humaine et des textes simples et sans équivoque est
elle encore de jours "sacrément" justifiée  ?!


le Pape a dit…
le Pape dira…
le Pape aura dit...
avatar
Kouen
Encelade

Coq
Messages : 753
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Loryan le Jeu 11 Oct - 10:41

On peut se faire un avis sur ce que dit le pape envers la violence de l'avortement (qui est à mon sens une phrase buzz dans l'air du temps... tout le monde en parle du coup), à partir du moment où on arrive à se positionner sur 2 sujets importants dans le thème.
- le corps des femmes , le corps de l'embryon, rapport e synergie
- le début de la vie, de l'âme, de l'incarnation, formation du foetus.
@Erell et @Kouen ont partagé 2 textes qui méritent d'être lus pour se faire une opinion.

Je ne pense pas qu'on puisse porter le débat sur l'IVG au même niveau que la légitime défense, à savoir "y-a-t-il des raisons morales de tuer".
En ce sens l'expression "tueur à gage" si elle est forte et destinée à choquer les conscience me semble malvenue.

A mon sens l'IVG est une mesure qui a protégé de nombreuses femmes qui avaient recours à des moyens hasardeux, pour des raisons diverses d'acceptation ou de refus.
La venue d'un enfant au monde se caractérise certes par son processus biologique et d'incarnation, mais aussi par son acceptation au sein d'un foyer et en premier lieu de la mère.

Un être humain n'est pas qu'un amas de cellule, il est aussi une construction émotionnelle et mentale en rapport avec ses parents.

Il existe divers degrés de souffrance, et dans ce genre de décision pas facile peut-être est-il important de prendre plusieurs choses en compte et pas seulement la rencontre de papa spermatozoïde avec maman ovule à un moment inopportun pour le couple, et surtout pour la femme.

A coté de cela je pense toujours primordial que l'homme accompagne la femme et prenne sa part de responsabilité non en moralisateur ou en indifférent, mais en partage d'une situation.

Loryan
Amalthée

Chien
Messages : 261
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Sofiane le Jeu 11 Oct - 10:42

@Kouen a écrit:
Le pape François a comparé
mercredi l'interruption volontaire de grossesse
au recours à "un tueur à gages", dans son homélie prononcée
lors de sa traditionnelle audience sur la place Saint-Pierre.

"Interrompre une grossesse c'est comme éliminer quelqu'un"
Est-il juste d'éliminer une vie humaine pour résoudre un problème?",
a demandé le pape argentin aux fidèles rassemblés sur la place.

"Est-il juste d'avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un problème?",
a-t-il poursuivi, en sortant de son texte prévu.
"Se débarrasser d'un être humain, c'est comme avoir
recours à un tueur à gages pour résoudre un problème",
a-t-il martelé dans une homélie consacrée au commandement biblique de "ne pas tuer".
Le pape a fustigé "la dépréciation de la vie humaine", en raison des guerres, de l'exploitation de l'homme et de l'exclusion. Avant d'ajouter à cette liste l'avortement "au nom de la sauvegarde d'autres droits".
"Mais comment un acte qui supprime la vie innocente peut-il
être thérapeutique, civil ou tout simplement humain?",
a encore demandé le souverain pontife  Like a Star @ heaven

Je me mets une minute dans la peau du Pape, une minute dans la peau d'un homme et d'une femme, une minute dans la peau d'un adolescent empourpré par l'émotion de la première fois, une minute dans la peau d'une jeune fille perdue et paniquée, une minute dans la peau de la personne qui exerce un avortement, une minute dans l'embryon et je me dis que chaque situation est différente, unique, complexe, cornélienne, intime et à la fois sociétale et que j'envisagerais de préserver la vie autant que faire se peut.
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 1466
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Hridaye le Jeu 11 Oct - 10:51

Si le pape avait voulu être cohérent avec lui-même, il aurait engagé ses ouailles à pratiquer la sexualité avec contenance, voire contention et conscience, il aurait engagé l'homme et la femme à connaitre le fonctionnement des cycles menstruels et à les respecter, pour ne pas enfanter, même si cela implique des rapports sexuels peu fréquents. A être responsables en connaissance de cause. Sans s'en remettre à des solutions de facilité.


La pillule contraceptive n'est pas une solution viable ni pour le collectif, ni pour la planète c'est une vraie catastrophe écologique, sanitaire et de santé.
On découvre tous les jours qu'elle est responsable du développement de pathologique de certaines maladies, que déversée dans les eaux usées à travers les urines elle empoisonne notre alimentation et nos boissons.

Le préservatif est plus naturel mais ça reste du plastic et puis bon, ces messieurs rechignent généralement à mettre leur petit bonnet quand ils ont une relation au long cours...

C'est totu un système qu'il faut revoir. Les IVGs pratiquées en masse ne sont que le symptôme d'un grave dysfonctionnement au niveau des mentalités, de l'éducation de la maturité des uns et des autres
avatar
Hridaye
Téthys

Chèvre
Messages : 975
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Benji le Jeu 11 Oct - 10:55

EDIT: désolé pas sur le bon topic!!!
"Selon une enquête 90% des catholiques sont favorable à des enquêtes sur la pédophilie, ..ce qui veut dire que 10% sont contre, arg !"
Ca c'est faux et c'est une interprétation hâtive.
Peut-être ces 10 pour cent ne se prononcent pas.
Peut-être la question du sondage est-elle mal formulée et laisse planer cette possibilité de mauvaise interprétation (c'est le but des sondages, les sondages sont commandés par des clients qui souhaitent obtenir un résultat c'est déjà vicié à la base).
Et c'est quoi une "enquête sur la pédophilie"? Qui vise qui?
Bref méfions-nous des pret-à-penser....
et je suis un ardent défenseur des enfants et donc opposée de manière absolue à la pédophilie et aux évolutions actuelles qui vont dans ce sens..... Pointer le projecteur sur la pédophilie des prêtres permet de laisser dans l'obscurité d'autres pédophiles qui sont bien plus nombreux. Ainsi va la manipulation.


Dernière édition par Benji le Jeu 11 Oct - 11:54, édité 1 fois
avatar
Benji
Téthys

Cheval
Messages : 973
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Benji le Jeu 11 Oct - 11:01

Hidraye le pape n'est pas un conseiller conjugual ou le planning familial. Laughing Laughing
Mais là
La pillule contraceptive n'est pas une solution viable ni pour le collectif, ni pour la planète c'est une vraie catastrophe écologique, sanitaire et de santé. On découvre tous les jours qu'elle est responsable du développement de pathologique de certaines maladies, que déversée dans les eaux usées à travers les urines elle empoisonne notre alimentation et nos boissons.  Le préservatif est plus naturel mais ça reste du plastic et puis bon, ces messieurs rechignent généralement à mettre leur petit bonnet quand ils ont une relation au long cours...  C'est totu un système qu'il faut revoir. Les IVGs pratiquées en masse ne sont que le symptôme d'un grave dysfonctionnement au niveau des mentalités, de l'éducation de la maturité des uns et des autres
Je te rejoins.
C'est souvent à la femme que revient la responsabilité de la contraception car au final c'est elle qui porte l'enfant et n'a pas le choix (hormis avorter ou garder l'enfant) là où l'homme lui peut se sauver, et beaucoup le font...... Or ces moyens de contraception sont souvent néfastes......
avatar
Benji
Téthys

Cheval
Messages : 973
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Hridaye le Jeu 11 Oct - 12:07

La responsabilisation face à la grossesse peut venir de la femme sans en recourir à la médication délétère, je le sais, je l'ai fait, ça marchait très bien et pourtant j'étais tombée enceinte même sous pilule à 19 ans.

Il faut connaitre son cycle donc ça demande une petite préparation de qq mois pour vérifier les taux hormonaux sur plusieurs cycles, savoir comment le corps fonctionne et ensuite limiter les rapports sexuels aux jours sans risque.
Au pire on peut faire un test urinaire tous les matins pour savoir où ça en est.
Certaines femmes (et ce n'est pas rare) ont plusieurs ovulations dans le mois et donc des risques plus élevés de grossesse comme c'est mon cas mais ça laisse quand même 8-9 jours mensuels sans aucun risque.
Mais on n'apprend pas cela aux jeunes femmes, on ne les rend pas actrices du processus de prévention, on les oriente automatiquement vers la médication. C'est tout le système qui est bancal de fait
avatar
Hridaye
Téthys

Chèvre
Messages : 975
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Ptah le Jeu 11 Oct - 12:59

@Kouen a écrit:
@Ptah a écrit:

C'est karmique, oui, mais nous n'avons pas à brutaliser qui que ce soit d'emblée.


d'après les Annales Akashiques il n'y a pas de "brutalité" dans une ivg ou dans une fausse couche, cela parle "d'expérience karmique", parce que ça touche un être humain innocent on pense que c'est "mal",
que c'est un crime, un meurtre comme nous le fait croire le Pape avecson expression de "tueur à gages", des expressions mentales humaines, dualistes, entre le bien et le mal, que c'est un "pêché" que pratiquer une ivg,
parce qu'il est écrit "tu ne tueras point", parce que cela touche le début de la vie,alors cela semble plus précieux, plus grave, cela va droit au cœur, aux tripes, parce que l'homme ne sait pas comment la vie se réalise en dehors du fait
qu'il puisse la donner en s'accouplant, l'homme pense que c'est "mal" que de la reprendre si cela devait se présenter sur son chemin, parce qu'il est "ignorant" alors il s'en remet à Dieu, mais dans un sens n'est ce pas plus odieux
que de permettre l'euthanasie en fin de vie ?! pour apaiser les douleurs ? pour faciliter la mort ?
ou encore de porter des préservatifs pour "empêcher" la vie..?! tout comme la pilule contraceptive, n'est ce pas une ivg chaque jour par comprimé contre la volonté du Pape et donc de Dieu ?!
pourquoi et en quoi le début de la vie serait elle plus précieuse que la fin d'une vie ?
naître et nourrir n'est ce pas la même chose ? dans les deux cas, on ne s'en souvient pas..!?   sunny

Tout d'abord, ayant lu le texte des annales akashiques en page précédente, mon opinion est que ces annales ne sont peut être pas très sérieuses, mais ça n'engage que moi.
Ensuite, tu as des témoignages tels que ceux de Azael, Hridaye ou Totem (je prends tous ces témoignages très au sérieux) qui montrent bien qu'il y a un lézard, avec en plus, durée dans le temps et avec besoin de faire des rituels ou des trucs spirituels afin de libérer l'esprit collé au corps subtil de la mère et de le faire monter.
Ce n'est pas parce que le pape utilise un mot qui choque, pour frapper les esprits, que ses propos sont dénués de sens, et la vie est précieuse, oui, il me semble.. L'euthanasie, c'est pareil, les pilules contraceptives, aussi, oui, tu as raison.

Selon moi, quand il y a un problème de ce genre, il faut aller demander à un véritable Eveillé ce qu'il en est et non spéculer intellectuellement, perso je dis simplement que j'ai un a priori plutôt négatif sur cette pratique. Ce qui me choque, c'est l'attitude de la société qui commet des actes avec un cynisme surprenant et une froideur bien actuelle, sans se poser aucune question, et en affirmant que les pape ou médiums et tout le surnaturel spirituel déraillent.
Perso, c'est ça qui me choque, la "légèreté" des gens et des politiques. Et ça donne la vente des ventres de femmes, la GPA, les mères porteuses, l'avortement de masse comme contraceptif, et tout l'attirail de "l'amour" contemporain, la fidélité ringardisée, l'obsession sexuelle à la place des sentiments, la casse des familles.
A chaque fois qu'on observe une "valeur" du monde actuel, c'est froideur totale et cie, jamais de l'amour vrai, jamais du romantisme, jamais de la sincérité, jamais d'innocence, jamais du rêve, comme par hasard.  Suspect
Bien au-delà de cette histoire d'avortement, je pense que la société est dans un état général très suspect.

Sale temps pour le Coeur.  Rolling Eyes


@Kouen a écrit:en fait, je pense que cela touche plus "la morale" que la "spiritualité", mais alors une question de nos jours se pose: la position du pape, avec ses valeurs fondées sur des millénaires d'histoire humaine et des textes simples et sans équivoque est elle encore de jours "sacrément" justifiée  ?!
le Pape a dit…
le Pape dira…
le Pape aura dit...

Une valeur religieuse ou spirituelle n'est pas fondée sur des millénaires, mais sur une observation spirituelle : si on dit que l'homme a une âme, ce n'est pas valable pendant 300 ans, et après, il n'a plus d'âme.

Je ne trouve pas le pape très bavard, il l'ouvre rarement, à tel point que quand il le fait, ça crée un buzz.
Par contre, la société l'ouvre vraiment beaucoup, je trouve :

la société a dit .... il n'y a pas de bien, ni de mal, casse la gueule à ton voisin
la société a dit .... vote pour des égoistes finis qui écrasent les autres
la société a dit .... vote pour des gens qui balancent des suppos sur la Libye sans alibi, sur la syrie, l'irak. bof pas grave
la société a dit .... les SDF n'ont qu'à crever dehors, et le froid, c'est bon, ça fait circuler le sang.
la société a dit .... ya pas d'âme, on peut manipuler les bébés, en faire ce qu'on veut, mères porteuses et cie
la société a dit .... il n'y a pas d'amour, trompe ton conjoint, bazarde ta famille, et prend ton pied,
la société a dit .... l'art, c'est un plug anal sur la place vendôme, apprenons ça aux gosses
la société a dit .... etc etc

Beaucoup plus bavards que le pape, oui, beaucoup plus...


avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Jeu 11 Oct - 13:30

Ptah, je comprends bien, et en partie je pense pareil  Wink
mais la "société" comme tu sembles l'accuser de tous les tords, c'est quoi, c'est qui..?!
moi, toi, les autres, les croyants et non croyants, les éveillés et non éveillés..
les religieux, le Pape... qui même s'il ne parle pas souvent, c'est assez pour réveiller
les consciences, occupé le terrain spirituel et ne pas vouloir le céder à d'autres
puissances religieuses ou spirituelles,
merci pour ton message  sunny  


Dernière édition par Kouen le Jeu 11 Oct - 13:42, édité 1 fois (Raison : fautes)
avatar
Kouen
Encelade

Coq
Messages : 753
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Ptah le Jeu 11 Oct - 13:56

Je sais bien qu'on pense pareil, Kouen, il y a juste des petits détails qu'on se précise..  Very Happy
J'ai écrit mon post pour montrer que je ne focalise pas sur l'avortement, mais que je menais maintenant plutôt une reflexion sur l'état général du monde, de la société.
Quand je parle de "la société" qui dit qui dit et qui dit, je ne parle pas de tout le monde, mais de la pensée bien-pensante rationaliste plutôt athée du pouvoir en place et de tous ceux, nombreux, qui soutiennent ce pouvoir et ses valeurs.
ça exclut tous ceux qui agissent autrement et pensent autrement.

Quand je demande aux gens : "ça vous dérange pas de voter pour des cons qui bombardent Libye, Syrie, Irak et cie, qui foutent un bordel hautement criminel dans ces pays, et très durable, il faut voir comment les gens de ces pays vivent maintenant, c'est la misère extrême, le bordel, c'est les barbus qui remplacent les laics, etc ",
et bien, la réponse c'est "bah non, on s'en fout, ya assez de problèmes en France, etc".
Et c'est qu'un exemple.
Franchement, cette partie de la société, systématiquement majoritaire et au pouvoir, n'a aucune leçon à donner au pape, je crois. Et je ne fais ainsi pas du tout confiance à ces gens pour me dire si les mères porteuses, l'avortement et le reste, sont une bonne chose ou pas. Ils n'ont aucune éthique à mes yeux, bien au contraire.

Merci à toi pour la causette.  Smile


Dernière édition par Ptah le Jeu 11 Oct - 14:28, édité 1 fois
avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Jeu 11 Oct - 14:27

tout cela donne a réfléchir, à se "re" positionner, à prendre conscience de la place de nos "valeurs", de nos "priorités" spirituelles, je conçois que
l'on ne pas être Ok avec tout le monde, d'ailleurs cela serait impossible,
mais en même temps, cela demande tellement d'énergie de se recentrer sur
soi même, d'étendre son champ d'action spirituel à son entourage, à sa famille,
à ses proches, et à soi même surtout..que parfois, c'est vrai, on en délaisse les autres
au profit de sa propre personne Wink

mais on peut ouvrir un autre débat : "le monde est il vraiment pourri" ?   Smile  
avatar
Kouen
Encelade

Coq
Messages : 753
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Ptah le Jeu 11 Oct - 14:42

Oui, le chemin spirituel donne un certain isolement, c'est vrai, parce que ça pousse à aller à contre-courant.

Je ne crois pas qu'il faut ouvrir un topic sur le monde pourri en général.. il y a beaucoup de résistances quand on veut poser une critique du monde actuel, c'est "pas touche", la science a raison, les politiques aussi, les philosophes aussi, les journalistes aussi, le politiquement correct aussi, tout est parfait, la laicité, le rationalisme et cie, tout va bien, sauf la pollution, parce que ça, on ne peut pas le nier. On ne peut pas vraiment discuter, il y a sans doute trop de remises en question, comme le sujet de ce topic par exemple, et c'est probablement trop violent, il vaut mieux peut être thème par thème, je ne sais pas....
avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Kouen le Jeu 11 Oct - 15:03

@Ptah a écrit: il vaut mieux peut être thème par thème, je ne sais pas....

Oui, c'est mieux tout de même  Wink
avatar
Kouen
Encelade

Coq
Messages : 753
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Eumolpe le Jeu 11 Oct - 16:21

@Professeur X a écrit:Hum , à part les femmes Catholiques pratiquantes qui lient leurs réflexions dans ce débat à la philosophie papale , les femmes sont libres de leurs corps et de leur conscience dans un pays laïque ou les lois relatives à ce sujet ne sont pas structurées par la religion , love .
Intervention la plus juste et la plus efficace, comme souvent avec Pr X.
avatar
Eumolpe
Épiméthée

Singe
Messages : 181
Date d'inscription : 03/09/2018

Localisation : SO

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Sod le Jeu 11 Oct - 17:19

"Le monde est régi par des imbéciles qui se croient missionnés pour organiser la vie des autres"

Tarkowski
(mais je n'en suis pas sur que ce soit de lui)


Quand les gens apprendront a penser a partir des faits, ce genre de conversation et de décret papal (qui croit bon de dire aux autres ce qu'ils doivent faire) ce sera fini.
Parce que "donner la vie" c'est aussi donner la mort.
Pourquoi meurt-on si ce n'est parce qu'on est né ?

"Chérie donnons l'occasion a une âme de connaitre la mort, veux-tu ?
... je t'aime tellement tu sais ma chérie, donnons la mort."
avatar
Sod
Mimas

Serpent
Messages : 548
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Totem le Jeu 11 Oct - 23:35

@Hridaye a écrit:Si le pape avait voulu être cohérent avec lui-même, il aurait engagé ses ouailles à pratiquer la sexualité avec contenance, voire contention et conscience, il aurait engagé l'homme et la femme à connaitre le fonctionnement des cycles menstruels et à les respecter, pour ne pas enfanter, même si cela implique des rapports sexuels peu fréquents. A être responsables en connaissance de cause. Sans s'en remettre à des solutions de facilité.


La pillule contraceptive n'est pas une solution viable ni pour le collectif, ni pour la planète c'est une vraie catastrophe écologique, sanitaire et de santé.
On découvre tous les jours qu'elle est responsable du développement de pathologique de certaines maladies, que déversée dans les eaux usées à travers les urines elle empoisonne notre alimentation et nos boissons.

Le préservatif est plus naturel mais ça reste du plastic et puis bon, ces messieurs rechignent généralement à mettre leur petit bonnet quand ils ont une relation au long cours...

C'est totu un système qu'il faut revoir. Les IVGs pratiquées en masse ne sont que le symptôme d'un grave dysfonctionnement au niveau des mentalités, de l'éducation de la maturité des uns et des autres

Je plussoies.
avatar
Totem
Makemake

Chèvre
Messages : 1741
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Totem le Jeu 11 Oct - 23:50

@Benji a écrit:
C'est souvent à la femme que revient la responsabilité de la contraception car au final c'est elle qui porte l'enfant et n'a pas le choix (hormis avorter ou garder l'enfant) là où l'homme lui peut se sauver, et beaucoup le font...... Or ces moyens de contraception sont souvent néfastes......

Il y a quelque chose que l'on peut pointer aussi  à savoir que les femmes étant responsables de la contraception, elles peuvent décider d'avoir un enfant sans l'avis de l'homme et j'ai vu ça moult fois dans ma vie autour de moi et même dans ma famille.
Il a la femme mariée dont le couple bat de l'aile et qui arrête sa pilule pour être enceinte et forcer l'homme de rester, celle qui tombe amoureuse d'un homme et qui veut lui faire la surprise en tombant enceinte, celle qui tombe amoureuse mais que ce n'est pas réciproque et qui fait un enfant dans l'espoir que l'homme va l'aimer grâce à cela...Il y a celle qui aime être enceinte et qui fait bébés sur bébés jamais avec le même homme et abandonne les enfants après...(ce sont des exemples malheureusement rencontrés....). Quelque part l'homme peut être trompé.

Tout n'est donc pas si simple que cela, il y a beaucoup de paramètres au delà de l'éducation qui entrent en compte.
avatar
Totem
Makemake

Chèvre
Messages : 1741
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Invité le Ven 12 Oct - 2:38

Finalement l'abstinence, ca se réfléchit

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Totem le Ven 12 Oct - 2:44

XY a écrit:Finalement l'abstinence, ca se réfléchit

Si tous les humains étaient capables de réfléchir mais c'est loin d'être le cas. Wink
Tous les humains n'ont pas en plus la même libido. albino lol!
avatar
Totem
Makemake

Chèvre
Messages : 1741
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Invité le Ven 12 Oct - 2:51

De plus en plus de personnes consomment bio, on y viendra !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Arpège le Ven 12 Oct - 5:11

@Totem a écrit:
Tout n'est donc pas si simple que cela, il y a beaucoup de paramètres qui entrent en compte.

Je crois bien que des cas particuliers il y en a autant que d'IVG. Mais il y a un point commun entre toutes ces femmes, c'est la souffrance qui les lie et les profondes séquelles qu'elles gardent.

6 pages de topic allant de points de vue en certitudes, réglant à l'occasion ses comptes avec les catholiques, les enseignants ou les instances politiques, ou à mener une réflexion approfondie sur l'ordre du monde...
Quoi de plus normal, nous sommes sur un forum après tout, le droit à la liberté d'expression est sauvegardé, aucune insulte proférée, chacun peut être rassuré, tout le monde a agi comme il fallait, ainsi... personne ne devrait se sentir blessé.
Personne?
Bah! peut-être les femmes qui ont fait un IVG et qui vous lisent ?!
Rares sont celles qui s'en sortent indemne.

6 pages de topic, et une vidéo difficile que j'ai visionnée jusqu'au bout mais dont je doute de l'intérêt, où ces femmes pointées du doigt par le pape le sont tout autant ici où on explique à quel point, elles,  inconscientes et meurtrières, ont commis cet acte monstrueux qu'est celui d'ôter la vie...
Comme si elles ne le savaient pas.

6 pages de topic dont j'ai lu chaque ligne avec attention, et où il m'a semblé trouver un peu d'ouverture d'esprit et quelques mots de bienveillance...
Mais je m'attendais à lire plus de compassion. Ou sont les paroles de tolérance et d'amour que je lisais par ailleurs sur d'autres topics.
J'ai encore du rêver...

Croyez-vous une seule seconde qu'elles aient fait cela par gaieté de coeur, croyez-vous qu'elles aient toutes eu le choix... qu'elles ne le regrettent pas, que cet acte ne rejaillisse pas sur leur vie ?

Croyez-vous qu'il ne leur manquera jamais cette autre part d'elle-même qu'elles ont sentie au plus profond d'elles et qu'elles n'en porteront pas toujours la responsabilité ?
Qu'à certains moments de leur vie où elles ne s'y attendent pas, au détour d'une question banale qu'on leur poserait sur leurs enfants, quand elles ont la chance d'en avoir d'autres, alors se superposeront d'autres chiffres, d'autres images que ceux qu'elles voudront bien donner... parce que c'est une blessure dont on ne guérit pas ...
Et vous savez des occasions de cette sorte, dans la vie courante, il y en a, croyez moi.
Et pensez vous vraiment que ça change quelque chose pour elles d'avoir été mineures, et de ne pas avoir eu le choix ?!
A vos yeux peut-être...

Pour ceux que ça intéresse, les articles ne manquent pas sur le web.
Voici un Extrait:
Si de nombreux facteurs influencent le vécu de l'IVG, "il n'est pas exagéré d'affirmer que chaque femme souffrira, plus ou moins intensément et de façon plus ou moins consciente, suite à un avortement". Il est donc nécessaire de reconnaître cette souffrance. Quelque soit le stade de la grossesse, la "réalité psychique de l'enfant" est indéniable pour la mère et un travail de deuil est indispensable.
http://www.avortementivg.com/node/954
avatar
Arpège
Phoebe

Cheval
Messages : 371
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Invité le Ven 12 Oct - 6:10

Des termes reviennent souvent dans l’Évangile :

"Il fut saisi de compassion"

C'est peut-être le cœur de ma foi en l'Homme, en Dieu, en le monde, en l'au-delà...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Miwae le Ven 12 Oct - 7:20

@Arpège a écrit:
Je crois bien que des cas particuliers il y en a autant que d'IVG. Mais il y a un point commun entre toutes ces femmes, c'est la souffrance qui les lie et les profondes séquelles qu'elles gardent.

6 pages de topic allant de points de vue en certitudes, réglant à l'occasion ses comptes avec les catholiques, les enseignants ou les instances politiques, ou à mener une réflexion approfondie sur l'ordre du monde...
Quoi de plus normal, nous sommes sur un forum après tout, le droit à la liberté d'expression est sauvegardé, aucune insulte proférée, chacun peut être rassuré, tout le monde a agi comme il fallait, ainsi... personne ne devrait se sentir blessé.
Personne?
Bah! peut-être les femmes qui ont fait un IVG et qui vous lisent ?!
Rares sont celles qui s'en sortent indemne.

6 pages de topic, et une vidéo difficile que j'ai visionnée jusqu'au bout mais dont je doute de l'intérêt, où ces femmes pointées du doigt par le pape le sont tout autant ici où on explique à quel point, elles,  inconscientes et meurtrières, ont commis cet acte monstrueux qu'est celui d'ôter la vie...
Comme si elles ne le savaient pas.

6 pages de topic dont j'ai lu chaque ligne avec attention, et où il m'a semblé trouver un peu d'ouverture d'esprit et quelques mots de bienveillance...
Mais je m'attendais à lire plus de compassion. Ou sont les paroles de tolérance et d'amour que je lisais par ailleurs sur d'autres topics.
J'ai encore du rêver...

Croyez-vous une seule seconde qu'elles aient fait cela par gaieté de coeur, croyez-vous qu'elles aient toutes eu le choix... qu'elles ne le regrettent pas, que cet acte ne rejaillisse pas sur leur vie ?

Croyez-vous qu'il ne leur manquera jamais cette autre part d'elle-même qu'elles ont sentie au plus profond d'elles et qu'elles n'en porteront pas toujours la responsabilité ?
Qu'à certains moments de leur vie où elles ne s'y attendent pas, au détour d'une question banale qu'on leur poserait sur leurs enfants, quand elles ont la chance d'en avoir d'autres, alors se superposeront d'autres chiffres, d'autres images que ceux qu'elles voudront bien donner... parce que c'est une blessure dont on ne guérit pas ...
Et vous savez des occasions de cette sorte, dans la vie courante, il y en a, croyez moi.
Et pensez vous vraiment que ça change quelque chose pour elles d'avoir été mineures, et de ne pas avoir eu le choix ?!
A vos yeux peut-être...

Pour ceux que ça intéresse, les articles ne manquent pas sur le web.
Voici un Extrait:
Si de nombreux facteurs influencent le vécu de l'IVG, "il n'est pas exagéré d'affirmer que chaque femme souffrira, plus ou moins intensément et de façon plus ou moins consciente, suite à un avortement". Il est donc nécessaire de reconnaître cette souffrance. Quelque soit le stade de la grossesse, la "réalité psychique de l'enfant" est indéniable pour la mère et un travail de deuil est indispensable.
http://www.avortementivg.com/node/954



Pour le fait d'être mineure, c'est moi qui ai écrit ça alors je me permets d'approfondir là où je voulais en venir.
J'étais jeune et je suis tombée enceinte, le cadre familial à cet époque était autoritaire et stricte, je n'ai eu aucun soutien, ni des professionnels, ni de la famille, j'étais complètement seule et j'avais peur.
On m'a juste passée un savon (pour rester polie), et on ne m'a pas laissé le choix, je ne dis pas que j'aurai fait différemment mais je n'ai eu aucun espace pour pouvoir en discuter, tellement de questions, de peurs, que ça soit en famille ou au niveau professionnel médical, ils m'ont tous dénigrée, insultée, employés des mots très durs et encore plus quand on a cet âge, et encore plus quand ça vient de sa propre famille.
On m'a laissée seule avant, pendant et après.
On m'a déposée à la clinique le matin, sur le pas de la porte et récupérée le soir avec encore des reproches etc ... et sans un seul mot de soutien, de question ou autre.
Alors quand je parlais d'être mineure oui ça change quelque chose dans le sens où (pour ma part) on reste avec cette impression de n'avoir rien pu faire à part subir, on subit déjà l'avortement (et comme tu l'expliques, on vit avec après, toute sa vie) et subir la décision des parents sans avoir pu exprimer quoi que ce soit.
Ca n'était pas ma décision mais peut être que j'aurai fait la même chose, je ne sais pas, mais on m'a enlevé la possibilité de choisir.


Dernière édition par Miwae le Ven 12 Oct - 7:24, édité 1 fois
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1769
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Invité le Ven 12 Oct - 7:23

Ce qui est terrible c'est qu'on ne t'a pas laissé maître de toi même. C'est un abus de pouvoir inqualifiable. Ton corps t'appartient et nul n'aurait du en disposer.
La décision te revenait même si au bout du compte elle aurait été la même...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape a dit... (IVG et spiritualité)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum