Dieu et la science

Page 13 sur 37 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 25 ... 37  Suivant

Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Dieu et la science

Message par vertgandazert le Lun 14 Mai - 9:39

Rappel du premier message :



Bonjour, je vous propose de continuer ce fil sur le nouveau forum.
Je suis frappé par les similitudes entre ce qui m'apparait comme les trois éléments fondamentaux de l'univers:
* l'espace
*l'énergie
*la conscience, l'information...

En effet la science, constate et mesure leurs effets, mais elle est incapable de les définir et de les comprendre vraiment, quels curieux paradoxes?
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas


Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par mikael le Mar 4 Déc - 15:51

bj...en fait je me demande si le "patron" , au moins sa création , n'est pas une gigantesque trame mentale (ou psychique) ou tout est deja inscrit de tout temps..en l'instant..et qu'en fonction des "demandes" (des découvertes) , la matière se modèle comme une pâte a modeler et prends forme....le corps "humain" a ses modèles internes (ADN) de références , et les possède jusqu'au bout .;si l'homme (certains y arrivent) avait la "puissance" de l'Esprit pour COMMANDER le corps,il peux ; de ce fait, demander la restauration de celui ci, car la "trame" existe .....en fait je pense plus a une trame géométrique , ou tout peux se structurer....plus qu'a une trame mathématique ..

mikael
Hypérion

Messages : 445
Date d'inscription : 27/11/2018


Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par tangolinos le Mar 4 Déc - 17:00

Salut mikael
je partage ton opinion que la géométrie prime sur l' algèbre.
La géométrie est le réceptacle des manifestations, et l' algèbre n' arrive qu'en second plan... un peu comme si l' algèbre n' était qu'une façon d' interpréter la réalité de ce qui se passe dans l' espace géométrique...
Ce qui est marrant c'est que les algébristes ont beau pondre des équations sensées embrasser, voir prédire toutes les manifestations , il reste toujours des exceptions... Un peu comme si le grand ''patron'' s'amusait en permanence à produire des miracles de la façon la plus discrète qui soit.

tangolinos
Encelade

Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Mar 4 Déc - 19:28

Oui la géométrie est certainement importante, en particulier celle de l'espace ce que certains appellent le vide.
S'il n'est pas vide, comme beaucoup le pensent; il doit bien avoir une structure géométrique particulière, c'est la grande idée, d'n chercheur atypique comme  Nassim Haramein .
J'ai justement du mal à comprendre ses hypothèses sur sa géométrie de l'espace.
Il est facile de se moquer de ce physicien mathématicien, sans diplôme et peu conformiste, mais c'est trop facile de le discréditer ainsi, n'oublions qu'il a réussit par exemple à trouver la masse du proton, la plus proche des dernières mesures, ce n'est pas rien et il a été primé et reconnu pour cela.
Je vous encourage tangolinos, à vous rapprocher de ses thèses et pourquoi pas, à le contacter?

Je pense, qu'il est utile de faire de la géométrie algébrique, les deux sont en fait inséparables et justement ce sont ceux qui maîtrisent l'algèbre et les géométries qui trouvent le plus.
Pour rappel:
"Le 2 juin, la mathématicienne Claire Voisin donnait sa leçon inaugurale au Collège de France consacrée à la géométrie algébrique. François Charles, professeur à l’Université Paris-Sud Orsay, nous en dit plus sur cette discipline millénaire.
Les premiers questionnements de géométrie algébrique remontent à l’Antiquité. Depuis lors, c’est une longue histoire des idées, jalonnée d’avancées étonnantes effectuées par des personnalités marquantes. Pouvez-vous nous expliquer ce sur quoi travaillent les géomètres algébristes ? 
François Charles: La première clé de cette association, c'est le fait que certaines figures géométriques peuvent se décrire avec des équations. Dans le plan par exemple, on repère les points avec deux coordonnées, la coordonnée horizontale, notée traditionnellement « x » et la coordonnée verticale « y »Beaucoup de figures usuelles ont une description simple en termes de ce x et de ce y. Par exemple, le cercle de centre (0,0) et de rayon 1 est l’ensemble des points (x,y) tels que x2+y2=1. Cette relation est une « équation algébrique », elle définit un lieu géométrique qui est appelé « variété algébrique ». Si on s'intéresse à ces objets – par exemple à la géométrie des cercles, paraboles, etc. – on peut étudier leurs équations par des méthodes d'algèbre, en regardant des polynômes, en résolvant des équations. La seconde clé, qui est plus difficile à saisir, c'est que l'association est à double sens : si l'on s'intéresse à une équation, on peut regarder la variété algébrique qui lui correspond, et on peut essayer d'appliquer des méthodes géométriques pour dire quelque chose d'intéressant sur notre équation de départ. C'est une des beautés du sujet : utiliser des méthodes algébriques pour faire de la géométrie, et des méthodes géométriques pour faire de l'algèbre
 
Pour un non-mathématicien, il peut paraître très étrange de réunir ces deux mondes ! Comment est-on venu à cette idée ?
F. C.: C'est une longue histoire. L'étude des variétés algébriques, les plus simples au moins, est très ancienne : les Grecs déjà connaissaient bien les coniques (des courbes définies par des équations de type ax2 + by2 + cx + dy +e =0). Mais ils ne s'intéressaient pas vraiment aux équations elles-mêmes. Il a fallu attendre bien plus tard pour que les notations et les méthodes algébriques apparaissent, sous la forme des équations utilisées aujourd’hui.  À la fin du XIXème siècle, notamment en Allemagne, l'algèbre pure se développe, avec par exemple les travaux de Max Noether, puis de sa fille Emmy Noether, et de Hilbert. C'est le moment où des idées d'algèbre abstraite commencent à prendre leur place dans la géométrie. On commence, en Italie notamment, à étudier des variétés algébriques de plus en plus compliquées, à mélanger de plus en plus intuition géométrique et raisonnements algébriques. C'est une période très riche."
À partir de l’adresse
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par mikael le Mar 4 Déc - 19:52

bj..un exemple ,il est dit que le caré est le symbole de la chimie ,et que le cube , celui de l'Alchimie....il manque simplement la "profondeur".... Very Happy
mikael
mikael
Hypérion

Chat
Messages : 445
Date d'inscription : 27/11/2018

Localisation : gironde

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par tangolinos le Mar 4 Déc - 20:17

@mikael
à propos de profondeur du cube, je t'invite à parcourir le sujet : Spirale 3D
ou à ouvrir le LIEN
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Mer 5 Déc - 10:44

Merci tangolinos, c'est très intéressant votre lien.

A propos de géométrie, voici le début d'un échange avec "bramapoutre", sur le sujet original de ce fil sur l'ancien forum qui est encore accessible:

Spoiler:

L'infini est un espace sans début et sans fin,cela signifie qu'il grandit et rapetissit depuis toujours et pour toujours,et ce mouvement est energie,c'est ainsi que l'infini est déjà à lui seul source d'energie.
L'emploi que cette energie fait d'elle-même structure le vide de son espace d'où s'éléve alors l'Univers de l'infiniment petit à l'infiniment grand.
De mon point de vue la théorie de Nassim Haramein est tout à fait conforme à cela dans la description et la dynamique qu'elle nous presente comme etant la structure du vide,elle explique d'ailleurs l'expansion de l'espace par l'effondrement du vide.
Dieu et la science - Page 13 Balloon
Ainsi l'energie qui gonfle le ballon provient de la contraction des poumons.

Ce mouvement de contraction-dilatation infinie est justement le propre de l'infini qui de ce fait est source d'energie. Ce mouvement represente aussi un couple de force qui imprime au vide une rotation.
En plus de posséder ce mouvement à la fois radial et rotatif le vide posséde aussi une géometrie fractale dont le motif elementaire est la fleur de vie
Dieu et la science - Page 13 Images?q=tbn:ANd9GcQHXBWyhd-w9eodl1NbFr_t9kwcsum3wL-P0ekyx5SZywXeiAmS
Dieu et la science - Page 13 Ob_8a16b4_tetraedre
Dieu et la science - Page 13 Images?q=tbn:ANd9GcTmynhDmcYDUtK9COBzFnZyqD0slvbPkVvrTshnQajY94jpBGfL




_________________
L'Incréé qui est se distingue du créé qui au départ n'est pas.
Dieu et la science - Page 13 Zen-ha11 Dieu et la science - Page 13 Zen-ba12
Dieu et la science - Page 13 Icon_profile_fr Dieu et la science - Page 13 Icon_pm_fr


bramapoutre
Membre
Dieu et la science - Page 13 8791-32

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 759
Dieu et la science - Page 13 Icon_gender_male
Dieu et la science - Page 13 Icon_zodiac_pisces_1 Dieu et la science - Page 13 Icon_chinese_dragon_1
Age : 54
Ville : Evry

Dieu et la science - Page 13 Empty



Dieu et la science - Page 13 Icon_minipostSujet: Re: Dieu et la science   Dieu et la science - Page 13 Icon_minitimeVen 26 Oct 2018 - 23:43Dieu et la science - Page 13 Icon_quote_fr Dieu et la science - Page 13 Icon_r10 Dieu et la science - Page 13 Icon_lock_report


D'un point de vue élémentaire il s'agit simplement et avant tout de transformation inhérentes de l'infini.

Dieu et la science - Page 13 Xtransformations.png.pagespeed.ic.Lk60vYjQS5

Dieu et la science - Page 13 740px-6DOF-fr.svg
Les six degrés de liberté dans un espace à trois dimensions : trois de translation et trois de rotation.

La dilation,ou dilatation de l'infini est à considérer dans les 2 sens,donc aussi en contraction. Ce mouvement à double sens peut se voir comme un couple de force produisant une rotation.
Dieu et la science - Page 13 Couple

En appliquant ces transformations de façon quantifiée à la structure interieure de la fleure de vie vous obtenez à toute les echelles de l'espace le tore dont parle la vidéo du post précedent.
Dieu et la science - Page 13 Images?q=tbn:ANd9GcTmynhDmcYDUtK9COBzFnZyqD0slvbPkVvrTshnQajY94jpBGfL



Dernière édition par Kolam le Sam 2 Fév - 19:12, édité 1 fois (Raison : Spoiler)
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Mer 5 Déc - 14:48

J'ai l'intuition que ce fameux vide qui des atomes a cosmos occupe finalement presque tout l'espace (99.9999%) ne l'est pas.
C'est ce que dit  Nassim  Haramein qui a une théorie sur l'architecture très particulière de cet espace en apparence vide.
Sa théorie fait appel à des notions géométriques très difficiles en tout cas pour moi à expliquer,je reprends donc mon allégorie, c'est comme si cet espace était comme un filet dont les mailles sont les espaces de  Planck, c'est à dire la plus petite longueur possible.
Après,je vois bien le lien entre cette structure et l'intrication, par contre j'ai du mal à comprendre, comment elle peut expliquer la production d'énergie...?
Pourtant ce faux vide est bien rempli d'énergie? Celle des champs quantiques qui sont la trame sous jacente de l'univers, le jour oû nous aurons accès à cette énergie, l'âge d'or, reviendra sur notre petite planète bleue, sinon les lumières conniueront de s'éteindre.
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par mikael le Mer 5 Déc - 15:10

bj..il faut savoir que la contraction crée de l'énergie ....contract et libére ,et cela sans fin,tu as une énergie a volonté...
mikael
mikael
Hypérion

Chat
Messages : 445
Date d'inscription : 27/11/2018

Localisation : gironde

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par Totem le Mer 5 Déc - 19:59

@vertgandazert a écrit:J'ai l'intuition que ce fameux vide qui des atomes a cosmos occupe finalement presque tout l'espace (99.9999%) ne l'est pas.
C'est ce que dit  Nassim  Haramein qui a une théorie sur l'architecture très particulière de cet espace en apparence vide.
Sa théorie fait appel à des notions géométriques très difficiles en tout cas pour moi à expliquer,je reprends donc mon allégorie, c'est comme si cet espace était comme un filet dont les mailles sont les espaces de  Planck, c'est à dire la plus petite longueur possible.

Ton allégorie genre filet me fait penser à ce que j'ai vu ne sortie astrale à savoir un maillage genre filet autour de la terre.
Evidemment je n'ai jamais su le pourquoi, du moins je n'ai pas cherché à savoir... Smile
Quand au vide, je suis d'accord pour dire que cet espace ne l'est pas au sens de l'idée qu'on se fait du vide car j'ai déjà vu dans l'espace des figures géométriques complexes qui se modifiaient sans arrêt. Là encore n'ayant pas un esprit scientifique, ni mathématique je ne peux rien en dire. Wink

Après,je vois bien le lien entre cette structure et l'intrication, par contre j'ai du mal à comprendre, comment elle peut expliquer la production d'énergie...?
Pourtant ce faux vide est bien rempli d'énergie? Celle des champs quantiques qui sont la trame sous jacente de l'univers, le jour oû nous aurons accès à cette énergie, l'âge d'or, reviendra sur notre petite planète bleue, sinon les lumières continueront de s'éteindre.

Tout est énergie même nous qui sommes de petites centrale nucléaires.. Very Happy
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Mer 5 Déc - 20:27

@mikael,oui c'est comme si ce "filet quantique"qui occupe l'espace était élastique et était capable de stocker puis de libérer l'énergie, par la dilatation rétraction de ses mailles de proche en proche...?

@totem, merci pour votre témoignage, je pense que finalement l'énergie et l'espace sont là depuis toujours, c'est quand la conscience s'étend dans l'espace que le temps et la matière se créent, à partir de l'énergie initiale...L'espace devient alors celui de l'univers.


Dernière édition par vertgandazert le Mer 5 Déc - 23:08, édité 1 fois
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par tangolinos le Mer 5 Déc - 21:39

Je dirais que le vide n' a pas vraiment d' énergie intrinsèque, mais qu'il est un espace qui attire les choses vers les autres choses.
On dit bien que la nature a horreur du vide, et expérimentalement on peut constater que si on ouvre une éprouvette pleine de vide, aussitôt l' air la remplit.
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Jeu 6 Déc - 10:01

Au début de ce fil, je constatais que l'énergie, c'est comme la vie, comme la conscience, nous sommes incapables de la définir intrinsèquement et encore moins d'en créer, nous en constatons juste les effets de ses manifestations.
Nous connaissons quelques lois de ses transformations, mais rien sur l'origine fondamentale de l'énergie.
La physique quantique, nous dit bien aujourd'hui que le vide n'est pas vide, puisqu'il contient au moins de l'énergie "quantique", pour rappel:
"Tous les champs quantiques, comme le champ électromagnétique avec ses photons quantiques, dans le vide, ont aussi un mouvement de point zéro dont on observe les variations, comme révélés dans l'expérience de l'effet Casimir, sous forme d'une force entre deux plaques ou matériaux.
Une difficulté est que cette énergie de mouvement de point zéro du vide, somme de toutes les énergies {\displaystyle h\nu }Dieu et la science - Page 13 3cc23768f43b26085f80e1882a94b31d24abd653 de point zéro de chaque mode du champ, est infinie, car leur fréquence {\displaystyle \nu }Dieu et la science - Page 13 C15bbbb971240cf328aba572178f091684585468n'a pas de limite vers l'infini, avec des longueurs d'onde très courtes, au-delà de celles des rayons gamma. Néanmoins comme il s'agit de l'énergie minimum possible, il n'est pas possible d'extraire d'énergie utilisable de ce vide, contrairement à certaines propositions de science-fiction. Au mieux on peut stocker de l'énergie dans des courants superfluides ou supraconducteurs perpétuels et la récupérer plus tard en les stoppant.
Aussi, par renormalisation, sans se préoccuper trop de la somme totale infinie, on ne calcule que des variations de cette énergie de point zéro du vide, observées par l'effet Casimir (qui devient la force de van der Waals à très courte distance). Cet effet Casimir peut être décrit aussi par des échanges virtuels de photons qui, de fait, sont une description partielle des fluctuations de mouvement de point zéro du vide.
Le problème de la valeur totale de l'énergie de point zéro du vide immensément grande reste un des problèmes fondamentaux non résolus de la physique6, car il reste à découvrir les phénomènes physiques avec une énergie opposée, qui permettent d'expliquer la valeur faible observée pour la constante cosmologique de l'énergie du vide7."

Source: tout simplement wikipédia


Notons au passage que c'est encore un problème non résolu de la physique, cela n'empêche pas de se poser la question encore plus fondamentale, d’où vient cette énergie qui imprègne tout, mais à laquelle nous n'avons pas accès directement?
" les communicants publicitaires" qui gouvernent le monde, nous parlent beaucoup de transition énergétique, ce serait bien qu'ils œuvrent à  permettre d'ouvrir cette voie si prometteuse.
Hélas je n'en crois rien,mais cela n'empêche pas de rêver...
En attendant que l'on trouve et un jour l'on trouvera, sinon nous disparaîtrons, je ne veux pas envisager cette éventualité, pessimiste.
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Jeu 6 Déc - 15:04

Je salut au passage les progrès de la science, j'espère encore en eux, pour améliorer le sort de notre humanité,mais il ne seront pas suffisant, si nous continuons, dans notre voie matérialiste du toujours plus actuel.
Au delà de ces retombées concrètes, je crois aussi que justement les découvertes fondamentales des sciences, invalident de plus en plus la philosophie matérialiste qui nous est proposée et même imposée, comme pensée unique actuelle.
Notre Univers semble bien unique, il n'est pas apparu par hasard, mais brusquement au moment du bigbang et depuis il se développe en se complexifiant, pour cela il faut une conscience, une information à l'oeuvre, c'est l'évidence.
Tout est connecté, relié dans un champ quantique rempli d'énergie et d'information, voici des liens qui présentent une bonne synthèse des connaissances actuelles en physique:
"susceptibles d'évoluer.


  • L'éther fluide et tourbillonnaire des champs de torsion. L'énergie infinie non électromagnétique qui remplit l'univers. Les preuves expérimentales par N. Kozyrev et B. DePalma. Les développements théoriques de A. Akinov, G. Shipov et... (A. Boudet) - Publié le 1 novembre 2018


vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par tangolinos le Jeu 6 Déc - 22:12

Dieu et la science ?
Dieu a pondu le monde manifesté, et la science cherche à en trouver les lois... Or les lois sont bien le fruit de Dieu, même qu'il s' amuse sans cesse à produire des exceptions qui échappent à toutes les lois que les scientifiques pourraient trouver.
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Ven 7 Déc - 10:19

Oui effectivement tangolinos, c'est bien ce que constatait aussi votre "copain Einstein, quand il disait que le plus surprenant était que l'univers était écrit en langage mathématique et qu'il soit ainsi compréhensible, par l'esprit humain.
Je me permettrai d'ajouter que plus surprenant encore,c'est que les mathématiques sont une invention abstraite de ce même esprit humain .
Alors bien sûr l'on pourrait dire que finalement tout cela est bien normal,dans la mesure ou la science n'est qu'une méthode de réflexion de l'esprit humain, comme les mathématiques, rien ne prouve qu'elle accède vraiment à la connaissance des lois de l'univers, mais juste à des lois qu'elle a inventées elle même.
Oui il faut recevoir cet argument, d'autant plus que comme vous le remarquez justement tangolinos, ces fameuses lois humaines n'expliquent pas tout, loin s'en faut.
Mais force est de reconnaître qu'elles ont un pouvoir explicatif et prédictif assez important et surtout prouvé par l'observation et l'expérience, elles ne sont donc pas seulement ne invention humaine mais bien ne compréhension objective du fonctionnement de l'univers.
C'est juste que cette compréhension demande du temps et du génie...
Maintenant les voies de la connaissance, ne sont pas que scientifique et c'est heureux, car la réalité profonde n'est sans doute pas uniquement mathématique et logique.
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par Cornalin le Ven 7 Déc - 10:27

@vertgandazert a écrit:Je me permettrai d'ajouter que plus surprenant encore,c'est que les mathématiques sont une invention abstraite de ce même esprit humain .
Alors bien sûr l'on pourrait dire que finalement tout cela est bien normal,dans la mesure ou la science n'est qu'une méthode de réflexion de l'esprit humain, comme les mathématiques, rien ne prouve qu'elle accède vraiment à la connaissance des lois de l'univers, mais juste à des lois qu'elle a inventées elle même.
Oui il faut recevoir cet argument, d'autant plus que comme vous le remarquez justement tangolinos, ces fameuses lois humaines n'expliquent pas tout, loin s'en faut.
Mais force est de reconnaître qu'elles ont un pouvoir explicatif et prédictif assez important et surtout prouvé par l'observation et l'expérience, elles ne sont donc pas seulement ne invention humaine mais bien ne compréhension objective du fonctionnement de l'univers.
C'est juste que cette compréhension demande du temps et du génie...
Maintenant les voies de la connaissance, ne sont pas que scientifique et c'est heureux, car la réalité profonde n'est sans doute pas uniquement mathématique et logique.

Je n’aurais pas imaginé vous entendre dire quelque chose de la sorte un jour vertgandazert mais c’est un compliment (en ce qui me concerne) en passant Razz
Cornalin
Cornalin
Téthys

Cheval
Messages : 994
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Sam 8 Déc - 15:04

@Cornalin, je suis heureux de vous avoir surpris,permettez moi d'être également surpris de votre surprise.
Au risque de vous surprendre encore , je dirai que j'arrive un peu à l'heure des bilans,alors j'essaie de revenir sur ce que j'ai appris et sur les nombreuses questions en suspend depuis longtemps, c'est en fait à elles que j'essaie de répondre, avec l'aide des autres évidemment.
A mon âge il est bien naturel que la sagesse tempère les certitudes...

Justement à propos de certitude, je reviens sur celles se rapportant à la relativité générale et a soit disant vide de l'espace, voici ce  que dit à ce sujet, Alain  Boudet, docteur en physique, sur son site internet "science et spiritualité que j'ai déjà indiqué:

2018


  • " fluide et tourbillonnaire des champs de torsion. L'énergie infinie non électromagnétique qui remplit l'univers. Les preuves expérimentales par N. Kozyrev et B. DePalma. Les développements théoriques de A. Akinov, G. Shipov et... (A. Boudet) - Publié le 1 novembre 2018


En physique, il est bien connu que la masse d'un objet est une caractéristique immuable de l'objet. Pourtant, les expériences de DePalma et de Kozyrev montrent que le poids d'un objet en rotation est modifié dans certaines conditions. Cela s'explique si on suppose que l'espace est rempli d'un éther non électromagnétique qui transfère de l'énergie à l'objet. Nommé champ de torsion, cet éther fluide s'écoule en mouvement spiralé. Il transmet instantanément de l'information à distance. Des dispositifs ont été conçus pour en tirer de l'énergie utilisable dans les activités humaines, y compris pour les transports.
Grâce à des détecteurs de flux de torsion, Kozyrev a montré par d'innombrables expériences que l'énergie des étoiles provient du champ de torsion de l'espace, que tout phénomène physique ou chimique irréversible produit des flux de torsion, ainsi que la croissance des plantes et les émotions humaines.
Des physiciens, particulièrement le russe Shipov, ont bâti des théories mathématiques qui rendent compte des propriétés des champs de torsion. Elles constituent une extension et une généralisation de la Relativité Générale d'Einstein.
La théorie des champs de torsion rend concevables et naturels des phénomènes paranormaux comme la psychokinèse et les émissions des formes géométriques détectées en radiesthésie. Elle tisse un lien entre la matière et la conscience et réconcilie la physique et la spiritualité en les englobant dans une même réalité."
Vous voyez tangolinos, il précise que c'est une extension et une généralisation de la théorie de la RG .
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par Cornalin le Sam 8 Déc - 21:49

Merci vertgandazert. J’avais déjà brièvement croisé le sujet des champs de torsion mais cet article-là est assez fourni.

Si je prends par exemple cet extrait « La théorie des champs de torsion rend concevables et naturels des phénomènes paranormaux comme la psychokinèse », tous les êtres humains utilisent à leur insu ce que dans l’article ils appellent la psychokinèse. C’est juste que plus personne n’en a conscience puisqu’ils dissipent cette énergie au fur et à mesure dans la dualité…
Cornalin
Cornalin
Téthys

Cheval
Messages : 994
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par tangolinos le Dim 9 Déc - 13:01

tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par domi et Krist-All le Dim 9 Déc - 13:24

@tangolinos a écrit:

Dieu et la science - Page 13 1027381557 Dieu et la science - Page 13 2112798134

Voici une suite de Fibonacci en base 9 réalisé par mes soins

3x9=27=9
3x6=18=9
3x6x9= 162 = 9 (nombre d’or 1.62) 1.618

« Le plus petit étant le plus grand nombre » (Krist-All)

Dieu et la science - Page 13 Cristal

Domi Dieu et la science - Page 13 2112798134
domi et Krist-All
domi et Krist-All
Épiméthée

Coq
Messages : 160
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Saint Père

http://kristall.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par tangolinos le Dim 9 Déc - 21:32

Oui, c'est assez dingue de voir que le ballet du monde manifesté est sous-tendu par une musique mathématique.

Les nombres ?... Nous avons choisi une harmonie décimale et les déclinaisons sont infinies, et si nous avions choisi une harmonie dodécimale il en serait tout autant, peut-être même +.

En effet 12, se divise par 1,2,3,4 et 6... alors que 10 ne se divise que par 1,2 et 5.
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Lun 10 Déc - 17:07

Effectivement, les nombres dont les fameux nombres premiers se retrouvent partout dans l'univers et dans ses manifestations les plus élaborées comme le vivant par exemple.
Evidemment les sceptiques matérialistes diront comme toujours que ce ne sont que des coïncidences dues au hasard.
C'est assez ridicule, mais je respecte leur croyance.
Je constate que de nombreux scientifiques dont les mathématiciens les plus avancés dans l'abstraction mathématiqe pensent eux le contraire, car ils ont l'intuition, que derrière ces nombres il y a de l'information, des codes, qui justement régissent tout dans l'univers.
C'est par exemple le cas de Hilbert, de Riemann, ils ont presque démontré que les nombres premiers suivaient une logique et obéissaient à des lois, sans malheureusement trouver entèrement les solutions des équations qu'ils ont posées pour trouver ces lois, l s'agit entre autres de la fameuse " fonction Zeta".
elle sera un jour résolue et ce sera un pas de plus, pour trouver les clés du programme de l'univers.
Cela parait immensément prétentieux, mais c'est bien de cela qu'il s'agit.
Alors oui tangolinos c'est assez dingue et même complètement dingue, de constater que les nombres qui sont une invention de l'esprit humain se retrouvent ensuite dans les équations qui décrivent le fonctionnement de l'univers, tout comme l'on retrouve la suite de Fibonacci et le nombre d'or partout dans l'architecture du vivant.
Il ne peut s'agir de coïncidence, c'est impossible, cela veut dire que notre esprit fonctionne un peu comme celui qui a ordonnancé l'univers et ses productions, en prouvant ainsi qu'il existe bien et que surtout il nous est accessible.

Bravo  domi et Krist-All , vous illustrez ce que je viens de constater, merci.
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par domi et Krist-All le Lun 10 Déc - 17:43

@vertgandazert a écrit:
Bravo  domi et Krist-All , vous illustrez ce que je viens de constater, merci.

Merci à toi I love you

« Si seulement vous pouviez comprendre la magnificence des chiffres 3, 6 et 9, alors vous auriez les clefs de l´univers » (Nikola Tesla)

La particule de Dieu « l’Atome Kristique »

Domi Dieu et la science - Page 13 2112798134
domi et Krist-All
domi et Krist-All
Épiméthée

Coq
Messages : 160
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Saint Père

http://kristall.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par tangolinos le Lun 10 Déc - 18:16

@Vert désert

Le hasard ?...
Le hasard est incompatible avec la permanence des lois qui sous-tendent le monde manifesté.
Si vraiment il y avait suprématie du hasard, ces lois seraient sujettes au hasard... ainsi les pommes ne tomberaient pas systématiquement de l' arbre, il y en aurait qui s' envoleraient ou qui tomberaient plus lentement que d' autres...

Pour ma part, quand je vois la permanence de ces lois, je ne peux déduire que de la permanence d' une SUPREME INVISIBLE CHOSE qui fait que le ballet manifesté est tel qu'il est, et qu'il puisse nous devenir compréhensible.

Sans la présence de cette CHOSE, tout ne serait que chaos... et de plus, persisterait la fameuse question: ''Comment se fait-il qu'il y ait quelque chose, plutôt que rien ?''

Autrement dit, je suis convaincu ( Oui!, un ''con vaincu'' par cette CHOSE ! ) que cette CHOSE est bien là.
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Mar 11 Déc - 9:33

Oui dans tout l'univers des particules élémentaires aux galaxies tout est nombre, c'est bien ce qui explique qu'il est compréhensible.
Les hommes ont accès depuis longtemps à cette connaissance mathématique, comme le rappelle ce beau texte:
"Cinq siècles avant Jésus-Christ, Philolaos ne déclarait-il pas déjà “Tout ce qu'on peut connaître a un nombre. Sans le nombre, nous ne comprenons ni ne connaissons rien” ? [1] »
Tous les arts du Moyen Âge et de la Renaissance ont été nourris de cette pensée. Puis la physique divorça de la métaphysique, la chimie de l’alchimie, et la pensée voulut s’émanciper du carcan du dogme et de la théologie. Il eut mieux valu que la science et la théologie puissent évoluer de concert, ce qui ne fut pas possible alors. Une dualité s’opéra si profondément que les effets, pour une part bénéfiques apparemment au niveau de la pensée, dans un premier temps, se révélèrent dommageables quant à leurs incidences sur l’évolution des techniques qui virent le jour prématurément dans des contextes de guerres et de révolutions, ne faisant qu’illustrer la célèbre constatation de Rabelais : « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme, c’est pourquoi il convient de servir, aimer et craindre Dieu. » En voyant que, pour nous, « Dieu n’est pas un nom ni une personne mais il est de vous ce qui Est la Vie.[2] »
 
La Vie a déployé, à travers une chaîne de mathématiciens qui se sont passé le relais de siècle en siècle, cette recherche extraordinaire sur les nombres premiers. De temps à autre des ouvertures se manifestaient sporadiquement, mais paraissaient des excentricités pour la plupart des mathématiciens. Il y eut parmi eux des croyants, des athées, des agnostiques, des jouisseurs et des ascètes, des royalistes et des révolutionnaires, des catholiques ultra et des bonapartistes, des génies, des fous, des obsédés, tout l’éventail de la condition humaine et de ses notions ; certains furent violemment anti-religieux allant jusqu’à vouloir démontrer l’inexistence de Dieu, comme le mathématicien anglais Geoffroy Harold Hardy (1877-1947) qui se fit pourtant le mentor du brahmane Srinivasa Ramanujan.
 



[1] - Le texte de ce paragraphe reprend le début du prologue de notre livre La Métaphysique des Chiffres. Tous les chiffres ne disent qu’Unité, auto-édition, 1998. Voir : http://vivrevouivre.over-blog.com/article-la-metaphysque-des-chiffres-tous-les-chiffres-ne-disent-qu-unite-la-deuxieme-edition-est-diffus-84331136.html
[2] - Les Sons de Dieu, op. cit"
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par vertgandazert le Mar 11 Déc - 14:40

Je veux apporter une précision, une nuance, en effet si l'univers semble bien obéir à des nombres, à des lois mathématiques qui le codent, donc qui le précèdent , il n'est pas pour autant inaccessible, à ceux qui n'aiment pas les nombres, les mathématiques.
Non l'Univers est aussi et avant tout une oeuvre d'art, c'est un feu d'artifice de créations.
Il est possible de le ressentir de multiples façons,je veux le rappeler, il y a bien d'autres symphonies que celle des nombres, votre libre arbitre, vous permet de choisir la votre.
Soyez universels donc divers comme l'Univers.
N'est pas matheux qui veut et c'est tant mieux...
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par tangolinos le Mar 11 Déc - 19:00

@vert désert
tu fais bien d' évoquer les multiples musiques qui animent le monde manifesté.
Pour ma part, j' aurais plutôt tendance à me laisser bercer par les arts plastiques... effectivement quand on regarde un lever ou coucher de Soleil, il y a parfois une fantastique musique silencieuse qui anime les formes et les couleurs.
Disons que si tout n' était que hasard, comment serait-il possible que de tels émerveillements répétitifs puissent se produire ?
Vois-tu, il y a pour moi, vraiment l' évidence de l' existence d' une indescriptible ''CHOSE'' qui imprègne et anime le monde manifesté... un peu comme si cette ''CHOSE'' attendait qu'on la reconnaisse au travers de toutes ses manifestations...
Alors comme tu le dis, certains s'émerveillent avec l' articulation des nombres, d' autres avec les harmonies musicales, d' autres avec la beauté des formes, d' autres avec les couleurs etc...
Mais on peut constater que notre recherche d' harmonie trouve toujours de quoi s' alimenter, pour peu qu'on soit dans cet élan... Or, on peut constater que nombreux sont ceux qui ne prêtent pas attention à cette miraculeuse articulation qu'il y a entre toutes les choses manifestées.
Ahlala me voilà encore à radoter en disant qu'il n' y a qu' une seule ''CHOSE'' qui se manifeste sous l' apparence de milliards de ''choses'' qui se croient séparées les unes des autres.
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Dieu et la science - Page 13 Empty Re: Dieu et la science

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 37 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 25 ... 37  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum