Je ne serai jamais vegan

Page 19 sur 20 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant

Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Je ne serai jamais vegan

Message par Invité le Mer 12 Sep - 11:29

Rappel du premier message :

Ce n'est pas une conviction, juste un article que je viens de lire. Comme il comporte des éléments intéressants quant au suivi que le veganisme impose je vous fais suivre
signé Xavier Bazin. J'ai amputé de l'éternel refrain sur "les carottes souffrent aussi".




Manger VEGAN : est un choix risqué !
Cher(e) ami(e) de la Santé,

Ces derniers mois, des militants végans (végétaliens) ont vandalisé des boucheries : des vitrines ont été fracassées, des façades taguées en lettres rouges. Tout récemment, c’est même une fromagerie qui a été attaquée, près de Lille[1].

Évidemment, ces imbéciles ne représentent pas du tout la majorité des végans !

Les végétaliens que je connais sont tolérants et pacifiques. Ils ne demandent qu’à vivre en harmonie avec la Nature... et avec leurs semblables !

Leur régime est souvent fondé sur des raisons éthiques ou spirituelles, qui méritent le respect.

Mais du strict point de vue de la santé, il faut savoir que le véganisme est très risqué !

Au départ, devenir végan peut faire du bien !
Être végan, c’est supprimer totalement les produits animaux : viandes et poissons, bien sûr, mais aussi les fruits de mer, les œufs et les produits laitiers.

Et comme n’importe quel « régime », cela a des avantages et des inconvénients !

Le gros avantage, c’est que vous arrêtez instantanément beaucoup d’aliments dangereux, comme :

   La viande qui vient d’élevages intensifs, gavée d’antibiotiques ;

   Le lait du supermarché, rempli de lactose, de pesticides et d’hormones bovines ;

   Les gros poissons bourrés de mercure, comme le thon ou l’espadon ;

   Les charcuteries industrielles « bien roses » car remplies d’additifs dangereux.

L’autre atout majeur du régime végan, c’est que vous êtes obligé de manger plus de végétaux !

Pour ne pas mourir de faim, vous allez forcément manger plus de légumes, de fruits, de noix, de graines et de légumineuses... et c’est une excellente chose !

Dans les premiers mois, votre santé va clairement s’améliorer :

   Les végans perdent du poids beaucoup plus facilement que les autres[2] ;

   Pour les diabétiques, passer au véganisme améliore la glycémie ;

   Et comme les égans mangent plus de potassium et moins de sel, c’est bon pour leur cœur et leur tension artérielle !

Il n’est donc pas rare de voir des végans resplendir de santé, quelques semaines après avoir commencé ce régime.

Mais généralement, c’est après que ça se gâte :

Un régime incroyablement difficile à équilibrer !
Il faut savoir qu’aucune peuplade dans le monde n’a jamais été totalement végan.

Conséquence : il n’existe aucune tradition d’un régime végan parfaitement équilibré.

C’est un énorme problème, car il n’y a pas plus précieux qu’un régime traditionnel, qui a fait ses preuves au cours du temps.

Par exemple, des chercheurs viennent de comprendre l’intérêt de servir des crudités en entrée – une tradition bien de chez nous.

Si vous commencez votre repas par des végétaux, votre taux de sucre sanguin augmente beaucoup moins que si vous commencez par des féculents... même si vous mangez la même chose[3] !

Sans nos technologies modernes, les anciens l’avaient compris. Génération après génération, ils ont mis au point des régimes remarquablement équilibrés, comme le fameux régime méditerranéen.

Le plus beau, c’est que les bons régimes traditionnels ne demandent aucune « prise de tête » : il suffit de faire comme nos parents et grands-parents !

Le régime végan, au contraire, n’est pas du tout intuitif.

Certes, il est possible de bien l’équilibrer, et je connais des végans qui ne font pas d’erreur... mais cela demande un bac + 10 en nutrition !

Voyez plutôt à quel point il est difficile de ne pas se tromper :

   Les végans ont tendance à ne pas manger assez de calories[4] – cela donne une perte de poids qui peut être bienvenue au début, mais cela peut causer de graves carences, surtout pour les femmes qui souhaitent avoir des enfants ;

   De même, beaucoup de végans ne mangent pas assez de protéines : leurs muscles peuvent avoir tendance à fondre, et après 60 ans cela peut être dramatique ;

   Et puis ils risquent de manger trop de glucides raffinés : pour se remplir l’estomac, les « débutants » tombent rapidement dans le piège du pain, des pommes de terre, du riz blanc et des pâtes... alors que ces aliments sont bourrés de sucres « rapides » !

Et même avec de « bons » glucides, à indice glycémique bas, vous risquez de dérégler votre organisme si vous faites partie des personnes génétiquement vulnérables à l’amidon[5].

Car le régime végan est forcément très riche en céréales et légumineuses... et cela ne convient pas à tout le monde !

Un régime qui coûte très cher pour éviter les carences !
L’autre énorme problème du régime végan, c’est que vous devez acheter énormément de compléments alimentaires.

Enfin, personne ne vous y oblige, bien sûr... mais c’est le seul moyen d’avoir une santé optimale !

Malheureusement, les végans en sont rarement conscients.

Ils réalisent rarement à quel point leur régime risque de les placer en carence grave de nutriments essentiels :

   Carence en choline : on en parle moins que de la vitamine D ou des oméga-3, mais la choline est un nutriment vital pour la santé du foie et du cerveau[6].

Problème : on ne trouve de choline en quantité intéressante que dans le jaune d’œuf et des foies d’animaux. Donc si vous êtes végan, vous serez forcément carencé.

C’est particulièrement grave si vous êtes enceinte ou si vous allaitez... car ce sont des époques de la vie où vous faites une grosse consommation de choline !

   Carence en oméga-3 à longues chaînes (EPA et DHA) : ce nutriment est bien connu pour protéger le cœur et le cerveau – si vous voulez vieillir sans maladies chroniques, vous avez vraiment intérêt à ne pas en manquer.

Problème : seuls les poissons gras sont vraiment riches en oméga-3 EPA et DHA (je conseille généralement les anchois, qui sont les poissons gras les moins pollués).

Certes, vous avez des oméga-3 dans l’huile de colza ou l’huile de noix, mais il s’agit d’un oméga-3 de plus petite taille l’ALA, qui doit être transformé en EPA puis DHA par votre corps.

Or vous ne convertissez que 0,5 % de ces oméga-3 « végétaux » en « DHA », et 5 % en EPA[7] !

Résultat : les végans sont obligés d’acheter du DHA extrait d’algues en complément alimentaire... vendu à prix d’or ! (pour la même dose de DHA, le tarif est jusqu’à dix fois supérieur qu’avec du DHA de poisson)

   Carence en vitamine B12 : cette carence-là est mieux connue des végans et végétariens... mais cela ne l’empêche pas de causer des milliers de cas de dépression !

Car la vitamine B12 est essentielle pour le cerveau et la bonne humeur.

Et vous en trouvez dans des produits animaux, comme la viande, les volailles, les fruits de mer, les œufs et les produits laitiers. On en trouve aussi dans certaines algues mais peu de végans connaissent les variétés adéquates et ils n’en mangent pas tous les jours.

Une carence en vitamine B12 peut aussi causer de la fatigue et des problèmes de mémoire[8].

Et le pire, c’est que cette carence est souvent masquée : vous ne vous en rendez compte que lorsqu’elle est irréversible !

Les végans sont donc absolument OBLIGÉS de prendre un complément de vitamine B12 tous les jours.

   Sans oublier les carences en fer, en zinc, et en vitamine A !

Beaucoup de végans ont une carence en fer, car le fer des végétaux est moins bien absorbé que celui des animaux[9].

Et ceux qui prennent un complément alimentaire de fer en pharmacie prennent de gros risques : ce sont des gélules trop dosées, avec un fer « de synthèse » qui comporte des risques. L’idéal et de prendre 30 mg par jour de bisglycinate de fer... mais combien de végans le savent ?

Même chose pour le zinc, crucial pour le système immunitaire. Non seulement les végétaux contiennent peu de zinc... mais les céréales et légumineuses contiennent souvent aussi des « anti-nutriments » qui empêchent son absorption !

Pour la vitamine A, c’est encore plus délicat. On trouve dans les végétaux des précurseurs de la vitamine A (rétinol), comme le bêta-carotène. Mais comme pour les oméga-3 EPA et DHA, tout le monde ne parvient pas à convertir correctement le bêta-carotène en rétinol (la forme active de la vitamine A).

Dans ce cas, vous pouvez vous gaver de carottes jusqu’à ce que votre visage devienne orange... et être quand même carencé en vitamine A !

Et contrairement aux autres nutriments évoqués, vous ne trouvez jamais de rétinol dans les multivitamines ! Il est donc très difficile de compenser cette carence !

Le pire, avec toutes ces carences, c’est qu’elles ne se ressentent pas du jour au lendemain.

Il faut parfois attendre de longs mois, voire des années pour que cela vous fasse vraiment souffrir.

Mais c’est bien là le problème : si vous ne faites rien pour les compenser, vous êtes en train de ruiner votre santé... et vous ne vous en rendez pas compte !

Voilà pourquoi je ne recommande vraiment pas ce régime pour être en bonne santé.

Et la planète, dans tout ça ?
Sincèrement, je ne suis même pas sûr que l’impact écologique du véganisme à 100 % soit intéressant.

Oui, bien sûr, nous consommons trop de viande et les conditions actuelles d’élevage sont souvent inacceptables.

Mais les poulets en batterie et les élevages intensifs sont une dérive récente. Quand j’étais enfant, il n’existait pas de « ferme des mille vaches » et on ne nourrissait pas les bêtes avec des « tourteaux de soja OGM ». On utilisait simplement l’herbe et le foin.

D’un point de vue écologique, il faut savoir que l’agriculture sans élevage a tendance à épuiser les sols.

Peu de citadins le savent, mais les déjections des animaux d’élevage sont le seul engrais efficace et naturel utilisable en agriculture biologique. Sans cela, les agriculteurs seraient obligés de recourir à des produits chimiques.

L’élevage participe aussi à la biodiversité : les paysages ouverts, prairies ou zones humides sont entretenues par les éleveurs et leurs animaux. Les vaches et les moutons qui broutent sont les meilleurs « tondeuses » qui existent !

Personnellement, je crois vraiment à la possibilité d’un élevage « humain », respectueux des bêtes et bienfaisant pour eux, pour nous et pour la planète.


Dernière édition par Kolam le Mer 12 Sep - 15:54, édité 1 fois (Raison : Absence de majuscule dans le titre.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par lafrisée le Mar 10 Sep - 8:04

Alors déjà ici on parle des vegan, pas des végétariens ; On peut ouvrir un autre sujet pour les végétariens pour ceux qui le souhaitent ?
Parce que oui, tous les vegan ont d'abord été végétariens, c'est une prise de conscience progressive.

D'abord il y a ceux qui ne mangent pas de viande de chien ou de chat, même si c'est vendu dans certaines régions de Chine. (La plupart des gens en France font partie de cette catégorie)
Ensuite il y a ceux qui ne mangent pas de chevaux. (En France la consommation de viande de cheval est très restreinte)
Puis ceux qui ne mangent pas de petits (agneaux, veaux)
Ceux qui ne mangent pas de viande issue de mammifères
ceux qui ne mangent pas de viande du tout, etc...

Ensuite il y a les prescriptions liées aux religions.
"La question de l’alimentation de l’homme est évoquée dès le premier chapitre de la
Bible :
« Dieu dit : “Voici que je vous donne toute herbe portant semence à la surface de toute la
terre, et tout arbre qui a en lui fruit d’arbre portant semence ; cela vous servira de
nourriture” »
http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=1854

Déjà on se rapproche plus du veganisme, puisque Dieu n'évoque que l'herbe et la semence de l'herbe (la graine) et les fruits.

Et en Inde, depuis des générations, un pourcentage non négligeable de la population ne consomme ni oeufs, ni lait, ni viande ; Leur espérance de vie est semblable à celle des autres.
A mon avis leur niveau de spiritualité leur autorise ce type de régime alimentaire, et en occident nous ne sommes pas capables, ou très difficilement, de faire de même , sauf à grand renfort de compléments alimentaires.
C'est pour cela que pour ma part, je ne serais (hélas) jamais vegan. Pas assez avancée sur le chemin.

lafrisée
Amalthée

Messages : 248
Date d'inscription : 03/07/2019


Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Melon et bottes de cuir le Mar 10 Sep - 10:04

Hors sujet.


Dernière édition par Melon et bottes de cuir le Mar 10 Sep - 11:59, édité 1 fois (Raison : Hors sujet)

Melon et bottes de cuir
Eris

Messages : 2039
Date d'inscription : 16/05/2019


Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par lan'N'noir le Mar 10 Sep - 10:07

Les sociétés modernes ont pu émerger grâce à la sédentarisation, donc l'agriculture. Posséder les graines et endoctriner les foules en brandissant des interdits alimentaires soit disant d'origine divine de ce type, c'était une façon certaines de s'attacher une main d'oeuvre dépendante et servile. Ils étaient pas plus bêtes hier qu'aujourd'hui les dirigeants.
Dans le milieu naturel, pas une seule peuplade n'est végétarienne à ma connaissance, encore moins végane tout simplement parce que la nécessité ne le permet pas.
Alors là, dans l'abri illusoire de la civilisation, c'est un choix d'esclave possible comme bien d'autres et qui n'a rien à voir avec le "niveau" spirituel qui n'existe nulle part ailleurs que dans nos cerveaux malades. Mais comme beaucoup le subodorent, l'épuisement des ressources va ramener dare dare la tour de Babel humaine
à une hauteur naturelle.

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hridaye le Mar 10 Sep - 12:58

@lafrisée a écrit:Alors déjà ici on parle des vegan, pas des végétariens ; On peut ouvrir un autre sujet pour les végétariens pour ceux qui le souhaitent ?
Parce que oui, tous les vegan ont d'abord été végétariens, c'est une prise de conscience progressive.

D'abord il y a ceux qui ne mangent pas de viande de chien ou de chat, même si c'est vendu dans certaines régions de Chine. (La plupart des gens en France font partie de cette catégorie)
Ensuite il y a ceux qui ne mangent pas de chevaux. (En France la consommation de viande de cheval est très restreinte)
Puis ceux qui ne mangent pas de petits (agneaux, veaux)
Ceux qui ne mangent pas de viande issue de mammifères
ceux qui ne mangent pas de viande du tout, etc...

Ensuite il y a les prescriptions liées aux religions.
"La question de l’alimentation de l’homme est évoquée dès le premier chapitre de la
Bible :
« Dieu dit : “Voici que je vous donne toute herbe portant semence à la surface de toute la
terre, et tout arbre qui a en lui fruit d’arbre portant semence ; cela vous servira de
nourriture” »
http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=1854

Déjà on se rapproche plus du veganisme, puisque Dieu n'évoque que l'herbe et la semence de l'herbe (la graine) et les fruits.

Et en Inde, depuis des générations, un pourcentage non négligeable de la population ne consomme ni oeufs, ni lait, ni viande ; Leur espérance de vie est semblable à celle des autres.
A mon avis leur niveau de spiritualité leur autorise ce type de régime alimentaire, et en occident nous ne sommes pas capables, ou très difficilement, de faire de même , sauf à grand renfort de compléments alimentaires.
C'est pour cela que pour ma part, je ne serais (hélas) jamais vegan. Pas assez avancée sur le chemin.  
Comme si être vegan avait qq chose à voir avec être avancé sur le chemin. N'import nawak  Je ne serai jamais vegan - Page 19 Icon_lol
En Inde c'est surtout qu'il fait chaud à peu près toute l'année donc effectivement, il y a moins de besoin de consommer des aliments très caloriques.
Pour la vit D ils sont exposés au soleil pratiquement toute l'année, donc moins besoin d'en trouver dans la nourriture.
Et puis soyons honnête, c'est aussi une question de fric, ça coûte cher la viande et beaucoup d'indiens sont dans la misère. Donc les repas c'est riz aux lentilles avec curry  et basta
Après il est faux de dire qu'ils ne consomment pas de lait. Au contraire le lait est préconisée dans les écritures hindouistes comme un aliment de choix et ils en font même des cures de plusieurs semaines pendant des sadhanas/tapasya particuliers. Ils consomment du Ghee aussi. Alors ils sont tout sauf végans.
La seule chose qu'il s'interdisent de consommer c'est la vache qui est sacrée.


Dernière édition par Hridaye le Mar 10 Sep - 14:55, édité 1 fois

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Professeur X le Mar 10 Sep - 13:19

@Lafrisée a écrit:"La question de l’alimentation de l’homme est évoquée dès le premier chapitre de la
Bible :
« Dieu dit : “Voici que je vous donne toute herbe portant semence à la surface de toute la
terre, et tout arbre qui a en lui fruit d’arbre portant semence ; cela vous servira de
nourriture” »

Hum , les Hébreux à qui on doit ces écrits mangeaient pourtant bien de la viande , et Jésus selon les mêmes écrits en mangeait aussi , on ne saurait associer choix alimentaire avec niveau spirituel , c'est un discours indigeste , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3324
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par lafrisée le Mar 10 Sep - 13:51

Pourtant le dernières études ont tendance à montrer que Jésus était un Essenien, et n en tant que tel, ne mangeait pas de viande (mais du moisson oui)
L’évangile de paix de Jésus a écrit:


"Voilà, je vous ai donné chaque herbe portant semence qui se trouve sur la surface de toute terre et chaque arbre sur lequel est le fruit d'un arbre portant graine; pour vous, faites-en votre nourriture. Et à chaque animal sur terre, à chaque oiseau dans l'air et à tout ce qui rampe sur la terre, à toutes ces bêtes dans lesquelles il y a un souffle de vie, je leur donne toute herbe verte pour nourriture. De plus, le lait de chaque bête qui se meut et vit sur la terre, sera pour vous une nourriture, au même titre que je leur ai donné l'herbe verte, ainsi je vous donne le lait. Quant à la chair et au sang qui vivifie les animaux, vous ne devez pas en manger. Et certes, je vous redemanderais compte de leur sang bouillonnant, leur sang dans lequel demeure l'âme; Je vous redemanderai compte pour chaque animal tué, de même que pour les âmes de tous les hommes tués."

http://aime-ton-prochain.forumgratuit.org/t75-jesus-etait-il-vegetarien-vegetalien

lafrisée
Amalthée

Rat
Messages : 248
Date d'inscription : 03/07/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par lafrisée le Mar 10 Sep - 13:59

http://spirizine.free.fr/n1/esseniens.html

"Les origines du christianisme, l'hypothèse des esséniens

Vue des grottes de Qumran

Les esséniens étaient des juifs vivant en communauté installés dans le désert de Judée, à Qumran, et dont on a retrouvé les manuscrits (dits «de la mer Morte») en 1947. Ils avaient traversé deux mille ans dans des jarres, elles-mêmes dissimulées dans des grottes. Malgré le temps qui avait dévoré les contours des rouleaux, on a réussi à reconstituer des textes et des fragments de texte.
Qui étaient ces esséniens ? Beaucoup d'incertain demeure à ce propos. On sait qu'ils s'établirent pendant deux à trois siècles, arrivés aux alentours du troisième siècle avant Jésus-Christ et délogés par les Romains entre 66 et 70, lors de la révolte des juifs. La plus grande partie de la littérature que l'on peut lire à leur sujet est orientée. Certains veulent y voir les premiers chrétiens, et donc l'inexistence de Jésus, celui-ci étant le «Maître de Justice» de cette secte, légèrement différent de celui qui, selon eux, est imaginé dans les Évangiles. D'autres, au contraire, nient les ressemblances et les coïncidences et veulent y voir des juifs très orthodoxes qui n'ont aucun rapport avec les premiers chrétiens.
Jusqu'à présent, l'essénisme est la plus plausible origine du christianisme. Et grâce à elle, il y aurait un fort trait d'union entre le judaïsme et le christianisme. Les chrétiens ne seraient autres que des juifs libéraux et réformateurs, dans la prolongation d'Isaïe, de Jérémie, des Proverbes et de la Sagesse – et bien-sûr, de Jésus. D'ailleurs, certains aspects de l'essénisme frappent particulièrement par leur ressemblance avec le christianisme, et l'on ne peut décemment pas prétendre que cela soit dû au simple hasard.
De l'époque de Jésus-Christ, les esséniens nous ont laissé pratiquement les seuls textes qui constituent toutefois une grande bibliothèque. On a pu retrouver presque tous les livres de l'Ancien Testament avec cependant quelques nuances dans l'écriture, des commentaires, et des œuvres personnelles. Ces dernières sont de deux sortes en particulier : les unes véhiculent une pensée très orthodoxe, exigeant le respect des règles allant jusqu'aux moindres détails. Le rouleau du temple énonce les sacrifices (13.9), les exigences, et réclame de la part des moines un respect de la loi très rigoureux. Cette même règle entraîne en cas de non respect des punitions très strictes allant de la défense de parler pendant un laps de temps, jusqu'au bannissement pendant plusieurs années. D'autres manuscrits sont en revanche les support d'une pensée plus étonnante, voulant mettre l'accent sur les points essentiels de la religion. Ce sont des compositions originales. Les principales idées fondatrices du christianisme y sont récurrentes : la circoncision prônée est celle du cœur (Règle de la Communauté 5.5, Commentaire d'Habacuc 11.13) à défaut d'une circoncision charnelle, ce qui est prépondérant dans la pensée de Saint Paul. Ces manuscrits recèlent également d'autres sentences typiques du christianisme, et on peut croire que ces textes aient servi de brouillon aux Épîtres et aux Évangiles.
Les points communs ne s'arrêtent pas à de simples affinités philosophiques. Les esséniens avaient un mode de vie en communauté, ils observaient la chasteté : ils n'avaient aucune femme. Ils pratiquaient la bénédiction du pain et du vin (Règle de la communauté, 6.5) ; ils se baptisaient ; ils s'interdisaient toute nourriture animale sauf le poisson. Tout cela était identique aux pratiques chrétiennes de l'antiquité et, plus tard, aux cathares."

lafrisée
Amalthée

Rat
Messages : 248
Date d'inscription : 03/07/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par lafrisée le Mar 10 Sep - 14:02

Hridaye, oui, c'est vrai en Inde ils consomment le lait et ses dérivés, mais là-bas comme la vache est sacrée, ils n'abattent pas les veaux, donc aucun sang n'a été versé.

lafrisée
Amalthée

Rat
Messages : 248
Date d'inscription : 03/07/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Professeur X le Mar 10 Sep - 14:21

@lafrisée a écrit:Pourtant le dernières études ont tendance à montrer que Jésus était un Essenien, et n en tant que tel, ne mangeait pas de viande (mais du moisson oui)
L’évangile de paix de Jésus a écrit:


"Voilà, je vous ai donné chaque herbe portant semence qui se trouve sur la surface de toute terre et chaque arbre sur lequel est le fruit d'un arbre portant graine; pour vous, faites-en votre nourriture. Et à chaque animal sur terre, à chaque oiseau dans l'air et à tout ce qui rampe sur la terre, à toutes ces bêtes dans lesquelles il y a un souffle de vie, je leur donne toute herbe verte pour nourriture. De plus, le lait de chaque bête qui se meut et vit sur la terre, sera pour vous une nourriture, au même titre que je leur ai donné l'herbe verte, ainsi je vous donne le lait. Quant à la chair et au sang qui vivifie les animaux, vous ne devez pas en manger. Et certes, je vous redemanderais compte de leur sang bouillonnant, leur sang dans lequel demeure l'âme; Je vous redemanderai compte pour chaque animal tué, de même que pour les âmes de tous les hommes tués."

http://aime-ton-prochain.forumgratuit.org/t75-jesus-etait-il-vegetarien-vegetalien

Hum , du temps de Jésus on sacrifiait des animaux , on distribuait ensuite la viande , Jésus ne dit pas un mot sur cette tradition Hébraïque , il est Lui-même selon les prophètes qui l'ont annoncés offert en sacrifice comme l'agneau de Dieu , Dans l'épisode de la colère de Jésus contre les marchants du temple qui échangent la monnaie et vendent les animaux destinés aux sacrifices , c'est contre la monétisation qui'Il s'insurge non contre le principe de sacrifice .  

Dans le récit de la vie de Jésus que nous font les différents évangile , Jésus assiste à de nombreux repas où l'on consomme de la viande , il n'est jamais écrit qu'il n'en mange pas , et lors de sa résurrection pour prouver aux Apôtres qu'Il n'est pas un " fantôme " Il mange avec eux du poisson , à moins de considérer le poisson comme n'étant pas un animal vivant je ne vois pas dans quelle mesure ces argument en faveur d'un Jésus végétarien sont recevable , de plus si l'on sait avec presque certitude que Jean le Baptiste était " Essénien" ce n'est certes pas le cas de Jésus , pour finir Jésus nous dit " Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui en sort. " , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3324
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Melon et bottes de cuir le Mar 10 Sep - 14:47

Pareillement pour le Bouddha : son dernier repas fut composé de viande.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Eris

Rat
Messages : 2039
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par lan'N'noir le Mar 10 Sep - 14:49

En tout cas croire en la pertinence d'une chose et ne pas la mettre en pratique, ça c'est vecteur de souffrance.

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Miwae le Mar 10 Sep - 16:29

@lan'N'noir a écrit:
Dans le milieu naturel, pas une seule peuplade n'est végétarienne à ma connaissance, encore moins végane tout simplement parce que la nécessité ne le permet pas.

Les Bishnoïs sont un peuple d'Inde végétarien, je suppose qu'ils ne sont pas les seuls ...
Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3012
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Melon et bottes de cuir le Mar 10 Sep - 16:44

Merci pour la découverte de ce peuple que je ne connaissais pas, Miwae.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Eris

Rat
Messages : 2039
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par genzai le Mar 10 Sep - 17:35

@Miwae a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
Dans le milieu naturel, pas une seule peuplade n'est végétarienne à ma connaissance, encore moins végane tout simplement parce que la nécessité ne le permet pas.

Les Bishnoïs sont un peuple d'Inde végétarien, je suppose qu'ils ne sont pas les seuls ...

Parce qu'ils suivent les principes édictés par leur gourou.

Les peuples arborigènes me semblent être chasseur-cueilleurs.
genzai
genzai
Hypérion

Cheval
Messages : 385
Date d'inscription : 06/04/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hakaan le Mar 10 Sep - 17:53

On peut pas comparer les nécessités dans l'alimentation de peuples qui ont en tout et pour tout une feuille sur le coquillage et doivent faire 20km pour trouver 4 champignons avec celle d'un citoyen moderne lambda qui a accès à un peu près tout à coté de chez lui
Et si le véganisme est permis par le modernisme, j'ai envie de dire ou est le problème ?
On pourrait dire aussi qu'aucun peuple préhistorique n'a pas utilisé des silex pour faire des armes, est ce que ça veut dire pour autant que c'est une nécessité de le faire ? le monde moderne nous prouve que non parce qu'entre temps on a appris à faire autrement
Alors peut être que le véganisme c'est juste une étape de plus dans le "apprendre à faire autrement" ?
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par genzai le Mar 10 Sep - 17:58

Sauf qu'on cherche un peu trop à faire autrement plutôt que de faire avec ce qu'on a.
genzai
genzai
Hypérion

Cheval
Messages : 385
Date d'inscription : 06/04/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par lan'N'noir le Mar 10 Sep - 19:03

C'est sur que j'encourage toute personne vraiment convaincue par le véganisme de le pratiquer dans son existence . Ça me paraît beaucoup plus cohérent que d'en juste agiter les supposés aspects éthiques, moraux, modernes ou que sais-je encore en continuant dans un autre schéma . Ce n'est alors qu'une idéologie, un bla bla sans intérêt à mon sens.

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Azaël le Mar 10 Sep - 19:35

Heureusement qu'on ne fait pas la moitié de ce qu'on pense...
Azaël
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1753
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par lan'N'noir le Mar 10 Sep - 20:00

Tu peux développer relativement au sujet qui nous intéresse ici sur l'aspect " heureux" de ne pas devenir végan alors que nous serions convaincus par la justesse et la faisabilité de la démarche?

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par JPP le Mar 10 Sep - 20:46

Du temps de Jésus ou Bouddha on n'infligeait pas une telle souffrance aux animaux pour élever des quantités astronomiques à des coûts micro cosmiques dans des espaces de plus en plus petits.
Dans le monde moderne être vegan est peut être ce qu'il y a de plus sensé.....
@ lan'N'noir S'abstenir de viande peut être le fruit d'une évolution de conscience. S'éveiller n'est pas qu'une affaire mentale de détachement de ses émotions. C'est aussi pour certains le développement des perceptions et de la sensibilité. Percevoir l'être derrière l'animal, et notre lien fondamental d'unité avec lui, et du coup percevoir sa souffrance dans des conditions d'élevages barbares, ou dans les camions qui les conduisent à l'abbatoir, peut être l'occasion d'une prise de conscience basée sur une expérience d'unité et de perception qui nous amène à refuser de participer activement à cette souffrance. Et a devenir végétarien. Et pourquoi pas vegan.
J'ai un profond respect pour les vegans. Je suis juste végétarien......enfin en train de le redevenir.
Les débordements de certains vegans s'expliquent par leur profonde conviction de défense les animaux victimes des hommes. Si on voit un enfant sans défense se faire torturer par des adultes n'allons nous pas peut être utiliser la violence pour le défendre? Je ne dis pas que je cautionne. Je dis que je comprends.....

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 211
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Miwae le Mar 10 Sep - 20:59

@Hakaan a écrit:On peut pas comparer les nécessités dans l'alimentation de peuples qui ont en tout et pour tout une feuille sur le coquillage et doivent faire 20km pour trouver 4 champignons avec celle d'un citoyen moderne lambda qui a accès à un peu près tout à coté de chez lui
Et si le véganisme est permis par le modernisme, j'ai envie de dire ou est le problème ?
On pourrait dire aussi qu'aucun peuple préhistorique n'a pas utilisé des silex pour faire des armes, est ce que ça veut dire pour autant que c'est une nécessité de le faire ? le monde moderne nous prouve que non parce qu'entre temps on a appris à faire autrement
Alors peut être que le véganisme c'est juste une étape de plus dans le "apprendre à faire autrement" ?

Exactement, comment comparer un peuple autochtone qui vit avec rien, dans des climats hostiles bien souvent, et l'homme moderne qui a tout à sa disposition ...
Je rajouterais que pour certains peuples, manger de la viande reste occasionnel pendant des cérémonies spéciales, mariages, offrandes pour les morts etc ...

L'impression que donne ce fil, c'est qu'être vegan (et même végétarien) ça dérange, ça choque, or tous les vegans ne sont pas là à faire l'apologie de leur mode de vie.
Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3012
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Miwae le Mar 10 Sep - 21:03

@genzai a écrit:
@Miwae a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
Dans le milieu naturel, pas une seule peuplade n'est végétarienne à ma connaissance, encore moins végane tout simplement parce que la nécessité ne le permet pas.

Les Bishnoïs sont un peuple d'Inde végétarien, je suppose qu'ils ne sont pas les seuls ...

Parce qu'ils suivent les principes édictés par leur gourou.

Les peuples arborigènes me semblent être chasseur-cueilleurs.

Où est la différence avec une personne qui suivra une voie spirituelle différente et qui sera omni ?

Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3012
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par lan'N'noir le Mar 10 Sep - 21:05

Je ne comprends pas ta question, pourrais tu reformuler stp?

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Miwae le Mar 10 Sep - 21:10

@lan'N'noir a écrit:Je ne comprends pas ta question, pourrais tu reformuler stp?

Ma question s'adresse à Genzai sur le fait que les Bishnoïs suivent une alimentation végétarienne préconisée par le gourou, je ne vois pas en quoi c'est différent d'une autre voie où manger de la viande ne pose pas de problème, ça ne veut pas dire que c'est une secte où quelque chose s'en approchant.

Comme dit précédemment, ça reste le choix de chacun, tant qu'il est en accord avec lui-même.
C'est juste une voie parmi d'autres.
Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3012
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par lan'N'noir le Mar 10 Sep - 21:22

Ah ok. Oui, une voie comme une autre que nous pouvons ou non emprunter en étant fidèle chacun à ce que nous sommes dans nos différences.
Maintenant, le titre du topic est " Je ne serai jamais végan"
Tu dois bien te douter que le fil va se développer avec des arguments à l'appui de cette affirmation. Cela ne veut pas dire qu'un végan va géner un omnivore. Il ne va simplement pas enfiler, à titre personnel, les chaussures ( en paille lol) de celui-ci.

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Miwae le Mar 10 Sep - 21:27

Je ne sais pas, je trouve parfois certains mots un peu trop à l'égard des vegans, mais ça reste juste mon ressenti perso Wink

Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3012
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par JPP le Mar 10 Sep - 21:37

@Miwae a écrit:
@genzai a écrit:
@Miwae a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
Dans le milieu naturel, pas une seule peuplade n'est végétarienne à ma connaissance, encore moins végane tout simplement parce que la nécessité ne le permet pas.

Les Bishnoïs sont un peuple d'Inde végétarien, je suppose qu'ils ne sont pas les seuls ...

Parce qu'ils suivent les principes édictés par leur gourou.

Les peuples arborigènes me semblent être chasseur-cueilleurs.

Où est la différence avec une personne qui suivra une voie spirituelle différente et qui sera omni ?

Et bien elle est fort probablement conditionnée par un autre référentiel. Aujourd'hui c'est l'industrie et l'économie qui nous poussent à manger autant de viande, alors qu'on sait que c'est délétère. Sans parler des produits laitiers. Cette société nous pousse à consommer beaucoup trop de viande, en nous présentant un "produit fini" qui nous fait oublier qu'il s'agissait d'un animal que l'on a tué, et qui a souvent été maltraité au-delà de l'imaginable. Donc on mange de la viande parce qu'on nous a imposé le besoin de manger de la viande. Ce n'est pas mieux qu'un conditionnement religieux. Bien que derrière le conditionnement religieux, il y avait parfois des notions oubliées mais qui ont pu fonder ces préceptes, comme le savoir que manger un aliment mort, qui plus est ayant souffert, avait des effets énergétiques (subtils) nocifs pour un être qui cherche à évoluer. Le suivre aveuglément est peut-être stupide, mais le faire sciemment et en sachant ce que l'on fait et pourquoi on le fait est juste....

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 211
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 19 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 20 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum