Le Deal du moment : -38%
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
235 €

L'alchimie

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty L'alchimie

Message par Mélanie le Jeu 17 Oct - 21:44

Rappel du premier message :

Je lance ce thème, pour parler des différentes formes d'alchimie, des textes mentionnant cet art d'agir sur la matière.
Souvent considéré comme appartenant aux sciences occultes, est vraiment le cas.
L'alchimie se retrouve dans de nombreux texte traitant de l'ésotérisme, chez les grecques, dans les vestiges de la Mésopotamie et de l'Egypte Antique, et également dans le courant mystique.

Elle a été transmise au fil des époque par des représentations et des symboles qui permettaient de garder ces enseignements incompréhensibles pour le profane.
Car bien évidemment pour avoir accès à l'alchimie, il faut déjà passer par une certaines études et une volonté de comprendre et d'apprendre, et une certaines connaissance du monde et des lois universelles.

L'initié accède ainsi à une compréhension du monde et peut agir sur certains éléments. Permettant d'apporter l'harmonie.
L'alchimie fait partie des savoirs anciens dont on parle peu, on ne la trouve pas dans les livres d'histoire par exemple, c'est un travail personnel de recherche.
L'alchimie - Page 2 Morley10
Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1082
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Totem le Mer 23 Oct - 1:10

Mélanie5 a écrit:Je commençais à m'intéresser aux énergies de la Kundalini en début d'année, je ne sais pas si tu connais la chaîne d'un certain Santanama Yuga, j'avoue que d'un point de vue éveil et amélioration des énergies des chakras c'est efficace mais à double tranchant quelque part, et quand on voit tout ce qu'il se passe, pour info il est décédé depuis, donc c'est qu'il y a un problème quelque part d'un point de vue énergétique.

Je ne sais pas ce qu'il se passe.. la méconnaissance?! Le domaine de l'énergétique est tellement complexe que l'on ne peut jamais tout savoir.

Je ne connais pas la chaine de la personne dont tu parles.. Perso c'est le vécu m'a donné les réponses.
De mon point de vue on ne devrait pas réveiller la kundalini par des pratiques, cela doit se faire naturellement lorsque la personne est prête et bien souvent elle ignore qu'elle l'est, mais lors du réveil elle le sait. Ce n'est pas une simple énergie, elle est intelligence/force. Ce n'est pas pour rien que les Indous l'appelle "la déesse".

A propos du savoir Saptrem disait :
(On a l’air de ne pas savoir beaucoup de choses que l’on sait!
ou de savoir beaucoup de choses que l’on ne sait pas!)
L’intuition, c’est de savoir ce que l’on ne sait pas!
La raison est de ne pas savoir ce que l’on sait!

Totem
Soleil

Messages : 5518
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Sod le Jeu 24 Oct - 7:08

« Tandis que, dans l’Œuf philosophique, globe de cristal soigneusement clos, ils surveillent la coction et la métamorphose du compost, mélange secret d’où, comme un embryon, prisonnier de l’utérus, naitra la Pierre philosophale, ils doivent passer par les exercices gradués d’une lente purification. Ils professent la croyance que, pour parfaire le Grand Œuvre, régénération de la matière, ils doivent poursuivre la régénération de leur âme…De même que dans leur vase scellé, la matière meurt et ressuscite, parfaite, de même ils souhaitent que leur âme, succombant au trépas mystique, renaisse pour mener en dieu une existence extasiée. Ils se targuent en toutes choses de se conformer a l’exemple du Christ, qui dut, pour la vaincre, subir, ou plutôt accepter, l’atteinte de la mort. Ainsi, pour eux, l’imitation du Christ est non seulement une méthode de vie spirituelle, mais encore un moyen de régler le cours des opérations matérielles d’où proviendra le magistère »

Albert-Marie  Schmidt (1901-1966)

Sod
Callisto

Messages : 3000
Date d'inscription : 31/08/2018


Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Cogitop le Jeu 24 Oct - 7:19

Mélanie5 a écrit:Je commençais à m'intéresser aux énergies de la Kundalini en début d'année, je ne sais pas si tu connais la chaîne d'un certain Santanama Yuga, j'avoue que d'un point de vue éveil et amélioration des énergies des chakras c'est efficace mais à double tranchant quelque part, et quand on voit tout ce qu'il se passe, pour info il est décédé depuis, donc c'est qu'il y a un problème quelque part d'un point de vue énergétique.

Je ne sais pas ce qu'il se passe.. la méconnaissance?! Le domaine de l'énergétique est tellement complexe que l'on ne peut jamais tout savoir.

Peut être qu’il savait tout et qu’il est parti se fondre à l’infini de cette @nergie ?

Et qu’il continue de nous éclairer ?

cheers
Cogitop
Cogitop
Titania

Chien
Messages : 1537
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Cogitop le Jeu 24 Oct - 7:26

Le feu sacré entretient cette petite flamme au fond de moi.

Et réciproquement.

afro
Cogitop
Cogitop
Titania

Chien
Messages : 1537
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Sod le Sam 26 Oct - 4:02

« L’Alchimie ne peut être pratiquée sans danger que par ceux qui sont protégés par la Puissance divine, et que dieu autorise à réaliser la Pierre Philosophale. Les autres en deviennent fous ou malheureux »

Jacob
Révélation alchimique



« Que le studieux de l’Arcane se garde avec soin de la lecture et de la compagnie des pseudos philosophes. Rien n’est plus dangereux pour celui qui apprend quelque science, que le commerce d’un esprit ignorant ou trompeur, a cause de qui sont inculqués comme vrais, de faux principes par lesquels une âme sans tâche et de bonne foi s’imprègne d’une mauvaise doctrine. Que l’amateur de la Vérité ait souvent entre les mains des auteurs peu nombreux mais d’une excellente honnêteté, reconnue et éprouvée, qu’il tienne pour suspect tout ce qui est d’intelligence facile, principalement dans les termes mystiques et les opérations secrètes. En effets, la Vérité se cache dans les ténèbres, et les Philosophes n’écrivent jamais plus trompeusement que lorsque c’est clairement, ni plus véritablement que lorsque c’est obscurément »

Jean d’Espagnet


« Examines toi toi-même.
Si tu n’es pas purifié assidumment,
Les Noces te feront dommage.
Malheur a qui s’attarde là bas.
Que celui qui est trop léger s’abstienne.»

J.V. Andréae – 1616
Les Noces chymiques de Christian Rosencreutz
Sod
Sod
Callisto

Serpent
Messages : 3000
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Mélanie le Sam 26 Oct - 13:39

@Cogitop: je suis d'accord, le travail qu'il avait fait a guidé pas mal de monde et influencé des gens à se libérer de certains carcans, même quand une personne part, le travail de la personne peut influencer le cours de l'histoire pendant longtemps.
Like a Star @ heaven

Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1082
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Sod le Jeu 12 Déc - 6:31

"Nom de l'Un : Pishon ; c'est celui qui entoure tout le pays de Havila, c'est là où se trouve l'or."

Génèse 2 - 11


"Toute une série d’incantations sont destinées à faire descendre le « Feu secret » dans l’Athanor. L’adepte ne manque pas, notamment, avant d’opérer, de réciter l’antique Hymne d’Hermès :

« Univers, sois attentif a ma prière. Terre ouvres-toi, que la masse des eaux s’ouvrent à moi. Arbres, ne tremblez pas ; je veux louer le Seigneur de la création, le Tout et l’Un. Que les cieux s’ouvrent, et que les vents se taisent. Cycle immortel de dieu, exauce ma prière. Que toutes les facultés qui sont en moi célèbrent le tout et l’Un.»


Serge Hutin - 1951
Que sais-je N°506 L'Alchimie


"Que les Cieux s'ouvrent"

Les alchimistes croyaient-ils que l'or était dans les Cieux ?
Sod
Sod
Callisto

Serpent
Messages : 3000
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Cogitop le Jeu 12 Déc - 8:15


Pour moi, l’or, c’est la valeur inestimable substantifiquement imbibitrice.

On peut « distiller » cette imbibition qui est en toute chose et en tout être.

L’Alchimie c’est pour moi cela, ce pouvoir de la discerner et de l’utiliser par transmutation.

Les mots sont des mots: l’essentiel, c’est d’accéder à leur contenu.

Parole de chamane.

I love you
Cogitop
Cogitop
Titania

Chien
Messages : 1537
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Cogitop le Jeu 12 Déc - 11:22

@Cogitop a écrit:
Pour moi, l’or, c’est la valeur inestimable substantifiquement imbibitrice.

On peut « distiller » cette imbibition qui est en toute chose et en tout être.

L’Alchimie c’est pour moi cela, ce pouvoir de la discerner et de l’utiliser par transmutation.

Les mots sont des mots: l’essentiel, c’est d’accéder à leur contenu.

Parole de chamane.

I love you


L'homéopathie et les médecines orientales l’utilisent.

Nombre de techniques non traditionnelles aussi.

I love you

L’eau, c’est aussi l’or, l’or bleu.

Il imbibe et fait vivre chaque cellule et tout l’environnement.

Une richesse chimique et alchimique inestimable, dont les régions désertiques sont bien conscientes.

Tout passe par là.

L’homéopathie par la mémoire de l’eau aussi.

cheers
Cogitop
Cogitop
Titania

Chien
Messages : 1537
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par eole le Jeu 12 Déc - 13:49

.

On peut trouver 3 interprétations de l’hermétisme, à savoir :

Une doctrine ésotérique fondée sur un savoir venant du dieu  Hermes ou Thôt

Une doctrine occulte des alchimistes, au moyen âge.

Dans un sens commun, le caractère de ce qui est difficile à interpréter, de ce qui est caché.

L’hermétisme est donc une philosophie, un ésotérisme ou une spiritualité à la recherche du salut par l’esprit, comme le gnosticisme,  mais lié à la connaissance du cosmos. C’est la pensée de l’unité de l’être, dans des formes diverses et multiples, tout est un.
Le salut passe par la connaissance :  se connaître, se reconnaître comme étant fait de vie et de lumière.( Analogie avec le prologue de st Jean : la parole était la vie, elle était la lumière des hommes)

« Sachez que la fin n’est que le commencement et que la mort est cause de vie. La vie est le commencement de la fin. Voyez noir (à la naissance), voyez blanc  (comme la vie), voyez rouge (pour une renaissance) »
Texte grec « attribué » à Hermes Trismégiste, le trois fois grand .

L’alchimie est aussi dénommée « Grand Œuvre » par ses adeptes. Sa dénomination vient de l’arabe Al Kimya qui vient  de Khem, le pays noir, nom ancien qui désignait l’Egypte.
L’hermétisme chrétien a favorisé le développement d’une alchimie occidentale, au début du XIIème siècle.
Aujourd’hui, l’alchimie est dualiste. Elle est le reflet de la matière et de l’esprit, du visible et de l’invisible, du bien et du mal.

Le but de l’alchimie est de tendre à purifier la matière, et,  par osmose, dans le sens hermétique du terme, l’esprit.

L’alchimie repose sur l’observation des relations et interactions entre le visible et l’invisible où se font les transformations de notre mental, espace spacio- temporel où se forme notre conscience qui nous relie au Divin. Cette conscience est le reflet de l’âme collective et universelle du monde invisible. C’est par l’alchimie que sera délivré l’esprit de la matière et la matière de l’esprit.
L’alchimie est le processus transmutatoire de l’homme vers le spirituel.

Cette alchimie repose sur les quatre éléments qui représentent des « états » symbolisés par la matière :
    La terre, c’est l’état solide
    L’eau            "         liquide
    L’air              "        volatile
    Le feu            "      de chaleur et lumière.

trois éléments, ou «  matéria prima » :

   Le sel qui représente le corps
   Le mercure qui est l’âme    
   Le soufre ou l’esprit    

Le sel est ce qui unifie le corps, véhicule de l’âme et de l’esprit.

Le mercure est le principe volatile de l’âme qui peut être changeante, il est le trait d’union avec les éléments mobiles, air et eau.

Le soufre, cependant, est fixe, car l’esprit est en phase avec les sept métaux primaires contenus dans la terre ou matière. Il est lié à l’élément feu qui transmute les métaux.
Ils forment les trois constituants de l’homme, le corps, l’âme et l’esprit.

Dans cette alchimie, le plomb  signifie la vulgarité, la méconnaissance, la lourdeur.
L’or représente l’acquisition de la sagesse de vie.  Ainsi l’initié pourra abandonner ses métaux à la porte du temple, car pour lui, le plomb se transformera bien en or, l'élément spirituel.

L’alchimie décrit ses principes dans la symbolique d’une cathédrale, sanctuaire où la pierre de l’autel est le point focal de toutes les énergies.
Le sol de notre alchimie est, comme dans les églises, un pavé mosaïque. Cette dualité  qui figure le bien et le mal, la lumière et la nuit, et sa clé de voûte en est l’approche de la perfection.  
En alchimie, la croix a une valeur symbolique et de mystique ascensionnelle. Représentée dans la cathédrale par la nef et le transept, la croix devient un élément dynamique, reflet de la croix céleste, verticale et polaire, et  la flèche de la cathédrale résume la démarche alchimique  d’une élévation vers le cosmos, vers Dieu  

Le « grand œuvre » se décompose en trois étapes :

L’œuvre au noir, le monde du nord , la mise à mort de la matière et puis la promesse de naissance, le devenir. Dans les cathédrales, la rosace du nord, la plus sombre. Dans la matière sombre et désorganisée, surgit un espoir, une clarté (colonne du nord)

L’œuvre au blanc, le monde manifesté, la sublimation, la fixation du volatil, l’âme pourra monter vers le ciel. C’est la rosace du midi, la plus claire, c’est l’épanouissement. Le déambulatoire et la sortie vers le sud symbolisent une régénération en harmonie avec les lois de l’univers. C’est l’œuvre blanc contenu dans une rosace  resplendissante de lumière, tournée vers les cycles éternels de la vie. (colonne du midi).

L’œuvre au rouge, illumination, spiritualisation, retour de l’âme sur terre, réincarnation, renaissance. La rosace ouest est, en principe, la plus rouge, dans la cathédrale. Une nouvelle conscience s’est développée, au cours de ces étapes alchimiques. Le soleil, à l’ouest, se confond avec le cosmos.

Les trois œuvres alchimiques marquent les trois points cardinaux d’une cathédrale, le quatrième, l’est ou orient, apporte la source , le jaillissement de la lumière pour accomplir le grand œuvre.
Car l’orient est le point majeur de la transition entre la nuit et le jour, c’est la dualité, la dissociation entre le chaotique et le cosmique, la cathédrale y est éclairée , c’est un transept lumineux, c’est le sanctuaire du Dieu créateur, l’arche d’alliance entre le temporel et le spirituel. L’étincelle devient conscience, c’est la maîtrise dans la lumière..

Les quatre extrémités de la croix ont rejoint les quatre points cardinaux et alchimiques de l’univers, créant un axe nord-sud qui exprime le passage de la matière  immobile à un état actif de fertilité, d’épanouissement, et, un axe est-ouest , naissance et course de la lumière  qui apporte l’énergie indispensable à la transmutation de la matière.

https://www.ledifice.net/7215-2.html


sunny

eole
Amalthée

Chat
Messages : 276
Date d'inscription : 26/05/2018

Localisation : Dordogne
Emploi/loisirs : explorateur de la vi

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Mélanie le Jeu 12 Déc - 14:17

J'ai les mêmes informations, c'est une doctrine qui a démarré en Egypte, puis en chez les Grecques avec Hermes et en France où l'on cherchait à transmuter le plomb en or.

On décompterait une dizaine d'alchimistes par siècle.

D'après Clément d'Alexandrie:
"Les mystères se transmettent de façon mystérieuses, pour qu'ils soient juste sur les lèvres de l'initiateur et de l'initié, ou plutôt non pas dans leur bouche mais dans leur intelligence."

Secrets cachés du prophane pour ne pas qu'il en fasse mauvais usage
"Je ne dois pas aller contre la volonté de dieu ni contre l'intérêt de la science, c'est pourquoi je n'écrirai pas le secret de telle manière que n'importe qui puisse le comprendre"

"C'est, premièrement, parce que la nature doit être chantée dans un langage qui imite le secret de sa marche et de ses opérations. Le monde lui même est pour nous une espèce d'énigme? On n'y voit des corps mis en mouvement, mais la force et les ressorts qui les meuvent sont cachés".
Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1082
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par eole le Jeu 12 Déc - 14:38

.
En fait, l'origine première de cet enseignement est atlantéenne.

Les Egyptiens de l'Antiquité désignait l'Atlantide par le nom Amenptah ou A'amenptah, pays au delà de l'Ouest, le terme Ptah désigne, entre autres,  le Dieu du savoir et des sciences.

De ce fait, Thot transfuge de l'Atlantide lors de la submersion finale des restes ce continent, fut considéré par le Egyptiens comme le Dieu du savoir et de l'érudition, d'où ses nombreuses représentations à tête d'ibis ou en scribe maniant la plume d'ibis pour écrire.

La Table d'émeraude symbolise la connaissance transmise par le Dieu Thot sous la forme d'un enseignement symbolique secret qui fut à l'origine de l'Hermétisme et de l'Alchimie dans sa version spirituelle et sacrée.

sunny

eole
Amalthée

Chat
Messages : 276
Date d'inscription : 26/05/2018

Localisation : Dordogne
Emploi/loisirs : explorateur de la vi

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Mélanie le Jeu 12 Déc - 18:42

Les deux sont assimilés: Hermès le messager ailé et savant en l'art de guérir à Thot le "trois fois grand" de l'Egypte ancienne.
Dieu de l'écriture, et de la magie connu en tant que "psychopompe" guidant les âmes dans les enfers.

Ayant transmis les commandements divins sur cet art sur la "Table d'émeraude" dont l'origine se situe entre les VIème et VIIIème siècle de notre ère.

Autres citations:

Le Macrocosme:
L'univers ou encore l'ordre immuable des choses était, selon Platon, la manifestation et l'image de la perfection du Créateur:(...) et c'est ainsi qu'il anima le monde, être vivant unique qui contient en soi tous les êtres à sa ressemblance. En lui imprimant un mouvement giratoire, il lui donna la forme d'une sphère(...), en d'autres termes, il lui confera la forme parfaite par excellence."

L'Opus Magnum:
Se référant à l'oeuvre divine de la création et au plan du salut qui lui est inhérent, on appelle le processus alchimique le "Grand oeuvre". L'opus part d'une mystérieuse matière première, nommée materia prima où les parties contraires, encore isolées, s'opposent violemment, mais qu'on intégrera petit à petit et qu'on mènera à l'état de parfaite harmonie sous la forme de la "pierre philosophale" ou lapis philosophorum: "tout d'abord, nous unissons, puis nous putréfions, nous dissolvons ensuite ce qui a été putréfié, nous purifions ce qui a été dissolu, nous réunissons ce qui a été purifié et nous coagulons. C'est ainsi que l"homme et la femme sont un" (Büchlein vom Strain der Weisin, 1778)
Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1082
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par mikael le Ven 13 Déc - 16:57

salut...plusieurs définitions sont données a cet "ART" ..pour moi la traduction la plus "opérative" est Hals Kemia ..la "cuisson" des "sels"......cet art ,vient de loin en passant par l'Egypte ..les Templiers l'on amenée jusqu'ici...La "tabula Esmeralda ",a tout en elle ..a commencé par sa "couleur"....l'Adepte est avant tout un Homme de "Dieu" ..;un Déiste et pas forcement un "catholique" Very Happy ...car la "matière est VIVANTE et correspond avec l'Adepte ,le cherchant ..d'ou le fait de ne jamais travailler avec le feu VULGAIRE , ce que l'on pas compris nos modernes "chercheurs" , donc echecs..car ne pas comprendre la VIE , c'est se mettre automatiquement hors jeux..Moise était un "Adepte" et un transmetteur , en fait un PASSEUR ..la fameuse "Manne " qui "tombait "du "ciel" ....ne venait pas de si haut... ça c'est de la Haute Magie, qui se perpétue encore ,et heureusement ..a plus
mikael
mikael
Protée

Chat
Messages : 576
Date d'inscription : 27/11/2018

Localisation : gironde

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Sod le Sam 14 Déc - 7:04

"Que l'Esprit divin s'incarne dans les doubles eaux pour les glorifier, voilà tout le programme de l'OEuvre : Ignis et Azoth tibi sufficiunt, disent les Adeptes. Trouve d'abord en toi cette eau, dégage-la des superfluités et des ténèbres infernales, c'est là le travail préparatoire du véritable Grand-OEuvre. Quand cette purification qui t'incombe sera terminée, l'Esprit descendra. Mais ceci ne t'incombe pas. C'est Dieu qui choisira son heure. Tel est le vrai Grand-OEuvre, par lequel ton nom sera écrit dans le Livre de Vie. L'autre, le Grand-OEuvre physique, te sera donné par surcroît."

https://livres-mystiques.com/partieTEXTES/ASavoret/lalchimi.html
Sod
Sod
Callisto

Serpent
Messages : 3000
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par komyo le Mar 14 Jan - 16:25

Je ne sais trop si c'est avéré, mais si c'est le cas, c'est intéressant au niveau étymologie !


Les débuts du mot " alchimiste " se trouvent dans " Hu " une racine sanskrit qui décrit " le coulage du ghee sur le feu sacrificiel qui est ensuite transmuté aux dieux ". " Hu " devient " Homa " l'" offrande au feu sacrificiel " il devient " Havis " l'" offrande " et il devient " Hotra " le " prêtre en charge du feu ".

Le " H " sanskrit a tendance à devenir un " K " grec et " Kh " et c'est ainsi que le sanskrit " Hu " signifiant " feu sacrificiel " devient le grec " Khoo " signifiant " autel sacrificiel " comme les Grecs simplement ajouter la lettre "K".

D ' autres exemples sont " Homa " signifiant " offrandes brûlées " devenant le grec " Kauma " signifiant " vestiges du feu sacrificiel " et " Hotra " signifiant " le prêtre en charge du feu sacrificiel " devenant le grec " Kauter " signifiant " celui qui brûle un objet ". Dans les deux cas, nous voyons comment les Grecs ont simplement ajouté la lettre " K ".

Et ainsi à " Alchemy " formé de l'arabe " Al " signifiant " le " et le grec " Khymeia " signifiant " fusion " " transmutation des métaux " " chimie " trouve sa source dans le sanskrit " Hu " que les Grecs  transforment en " Kh " pour produire "Khymeia".

" Khymeia " n'a rien à voir avec la langue arabe mais plutot avec le sanskrit " Hu " et " Homa " qui signifie " feu sacrificiel " un processus alchimique où le liquide doré du ghee est offert par le feu aux dieux et retourné comme de l'or dans le coeur, de l'or dans l'esprit et de l'or dans les mains, d'où la transmutation que nous connaissons aujourd'hui comme " Alchimie ".

source sanskrit the langage of the gods

L'alchimie - Page 2 Akshobya+goma

komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 1259
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Sod le Jeu 16 Jan - 5:56

Les débuts du mot " alchimiste " se trouvent dans " Hu " une racine sanskrit qui décrit
"le coulage du ghee sur le feu sacrificiel qui est ensuite transmuté aux dieux ".


Komyo - 14 Janvier 2020
Chemin spiritualité : L'alchimie.



L'alchimie - Page 2 Images?q=tbn%3AANd9GcTe2dEWCJt4v22Le0R9r5fppQmw1HLbj4hOD_KTO6qklVogloXN

Sod
Sod
Callisto

Serpent
Messages : 3000
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Sod le Jeu 16 Jan - 6:05

"L'ange de l'Eternel lui apparut dans l'Esh ( אֵ֖שׁ )
au milieu d'un buisson.
Moïse regarda; et voici, le buisson était 'Esh ( אֵ֖שׁ )
et le buisson ne se consumait point.


Exode 3 - 2


Dernière édition par Sod le Jeu 16 Jan - 6:06, édité 1 fois (Raison : centrage, c'est plus joli)
Sod
Sod
Callisto

Serpent
Messages : 3000
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par komyo le Jeu 16 Jan - 9:47

intéressant, il y a possiblement un lien.

https://www.librairieness.fr/kabbale/733-esh-metsaref.html

L'alchimie - Page 2 Kurika10
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 1259
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Cogitop le Jeu 16 Jan - 9:53


Mi ka el = alkemi

Saint Michel celui qui transmute l’Energie d’Elohim

L’équivalence chrétienne du feu sacré.

🔥
Cogitop
Cogitop
Titania

Chien
Messages : 1537
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par komyo le Jeu 16 Jan - 10:10

Mi ka el = alkemi

Saint Michel celui qui transmute l’Energie d’Elohim

L’équivalence chrétienne du feu sacré.

intéressant !
Après, je serai curieux de savoir comment le lien se développe entre la personne qui pratique et la déité correspondante.
Avec son corolaire en interne. Mais c'est peut etre trop différent pour vouloir y trouver des rapprochements types.



Sinon sur ce rapport feu et transmutation dans le bouddhisme (certaines formes).

https://www.dieu.pub/viewtopic.php?t=38537
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 1259
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Sod le Jeu 27 Fév - 9:06

"Par ailleurs les alchimistes avaient conscience de favoriser, pour la nature, une métamorphose rédemptrice analogue à l’œuvre salvifique du Christ pour les Hommes."

Roland Edighoffer - 1982
Que sais-je N°1982 : Les Rose croix


Comme les alchimistes étaient souvent des kabbalistes on ne s'étonnera pas de voir qu'eux aussi avaient prévu, si ce n'est d'être des Christ, du moins de faire une sorte de TIKKUN OLAM, réparation des mondes d'En-Haut d'ou résulte par voie de conséquence la réparation de ceux d'En-Bas.

"Celui qui croit en moi fera les oeuvres que je fais"

Jean 14 - 12
Sod
Sod
Callisto

Serpent
Messages : 3000
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par mikael le Jeu 27 Fév - 11:50

salut..l'Alchimiste ,comme son "œuvre" , ne fait que relier le "ciel" et la Terre ,comme le dit la table d'émeraude ,qui , comme le texte le dit ,ceci est l’œuvre DU SOLEIL ...bien sur ,certains ont voulu passer cette "oeuvre" comme étant une recherche purement métaphysique ,il n'en est rien ..l'opérateur étant ,obligatoirement, un "récipient" aussi ....car il est question de faire un "travail" que la nature ne peux faire seule ....elle ne peux "lier" le + et le -..cela s’annule ..l'Adepte , le peux et le fait ...
mikael
mikael
Protée

Chat
Messages : 576
Date d'inscription : 27/11/2018

Localisation : gironde

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Kouen le Jeu 27 Fév - 12:19

L'alchimie - Page 2 36745410

I love you
Kouen
Kouen
Rhéa

Cochon
Messages : 1449
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Totem le Jeu 27 Fév - 13:23

L'alchimie véritable a lieu dans le corps physique au delà de tout ce qu'on peut penser ou plus ou moins compris par des symboles ou écrits (je peux en témoigner dans mon propre corps)..
Une petite plongée dans les carnets de Saptrem en donne un aperçu :

Spoiler:

Avant-propos aux Carnets ??
Le fait fondamental de la vie, c’est la mort. Or, il me semble que rien ne peut-être dans l’univers que pour la joie. Une création pour la mort et la douleur est un non-sens.
Et il me semble tellement évident (de plus en plus évident) que ce corps animal produit par la mort  — d’innombrables morts —  n’a pas d’autre sens que de trouver le secret de la   non-mort dans ce corps même issu de la mort.
Ce sens, notre espèce ne l’a pas trouvé.
Quand une espèce manque de trouver son sens, elle meurt ou se détruit elle-même.
Les religieux et les scientifiques nous ont égarés.
La Science et la Religion nous ont rendus infirmes de nos propres moyens et de notre propre secret en nous renvoyant au ciel ou à la Mécanique utilitaire.
Oui, il y avait Socrate.
Ils ont assassiné Socrate.

6 Juin 1989

Voici ma conviction acquise, expérimentale, au bout de ces sept années d’opération dont je suis le « sujet ».
Un point très difficile mais capital tourne autour de cet « appareil sensoriel », et j’ai dit autrefois – et je dis encore- que toutes les sensations sont mensongères et des inventions de la mort pour nous retenir dans ses filets. Sans cette notion-là il est impossible d’aller sur ce chemin parce dès le premier pas la mort vous infligera une sensation très convaincante que… oh-oh-oh… il vaut mieux ne pas toucher à cela. Un cœur qui déraille, c’est très convaincant, un cerveau qui se met à bouillir, c’est très convaincant – il y a mille façons très convaincantes dans le système de la mort, et tout est  convaincant puisqu’elle règne depuis le début des temps : « Tout homme est mortel », n’est-ce-pas, le vieux syllogisme nous est seriné depuis le berceau, et il est dans notre conscience corporelle. MAIS, si l’on attrape un rayon de l’autre Soleil et si l’on s’accroche à ce seul rayon en dépit de tout, alors – et c’est là ma conviction expérimentale, je pourrais dire ma connaissance physique – alors il vous fera traverser tous les signes et tous les symptômes de la mort, et c’est la seule chose, le seul pouvoir qui puisse vous faire traverser la vieille catastrophe. Toutes nos sensations sont des inventions de la mort pour vous retenir dans ses filets, et c’est évident parce que nous sommes dans la mort, nous sommes des morts-vivants, donc toutes nos sensations et nos « preuves » sont des sensations et des preuves de la mort. Il n’y a que ce seul Rayon qui peut nous faire traverser ces apparences effroyables et douloureuses. Mail il PEUT – si nous le voulons. Si nous sommes prêts à traverser l’épreuve.
Telle est la conclusion de mon expérience.
La mort et la douleur sont un Mensonge à traverser. Ce « rayon » de l’autre Soleil, il est au fond de notre conscience corporelle sous tous ses revêtements ataviques.
Il faut le dé-couvrir. C’est tout le chemin. Et s’y tenir sans défaillance, c’est toute la difficulté.
Seulement la « leçon » est longue et très totale. (Totale dans le corps et dans la Terre).
C’est probablement ce que Sri Aurobindo a résumé en un mot : a « spell » (un sort).


Autres extraits :
5 Mars 1990

Il y a un phénomène qui se répète assez souvent mais que je ne m’explique toujours pas. Généralement, cela se produit à la fin (ou vers la fin) de l’«opération».
Au milieu de cet écrasement de foudre, tout d’un coup, sans « raison » apparente, il descend une énorme MASSE presque brûlante (mais pas « brûlant » à notre manière physique), d’une densité formidable, plus large que le corps, et quand cette Masse dense arrive au niveau des épaules et descend, tout le corps se gonfle, comme si le corps se décollait de son squelette déchirant et résistant, et alors cette Masse dense descend, gonfle tout, il n’y a plus cet « écrasement » habituel, mais c’est d’une densité telle – on pourrait dire tellement folle – que tout est en suspens dans le corps comme dans un extraordinaire péril qu’il faut traverser sans souffler, sans frémir, sans rien qui proteste ou résiste parce que tout pourrait éclater en un clin d’oeil. Alors il n’y a plus ce déchirement-écrasement habituel (et c’est un formidable soulagement) mais c’est d’une densité « légère » (si j’ose dire), comme de l’air parce que ça roule et passe, mais un « air »… qui pourrait tout faire sauter. Et c’est presque brûlant, comme une Masse solaire englobante (mais rien à voir avec nos degrés centigrades!)
Je ne sais pas ce que c’est. Mais le corps est décollé de son anatomie dure et crispée et comme gonflé, hyper-gonflé par cette densité immatérielle (comme aucune autre matière) ou cet air dense, hyper-dense.
C’est très étonnant cette sensation du corps qui se décolle de son squelette et s’emplit de « quelque chose » qui est fluide mais qui pourrait faire tout sauter.
Je me débats avec des mots inadéquats.

18 Juillet 1990

Maintenant  que le phénomène est plus « habituel » (si je puis dire!), je peux dire qu’au sein de cet « air dense » ou de cette nouvelle Masse descendante, il y a comme un formidable glaive de foudre qui s’enfonce verticalement, impérieusement, depuis le sommet du crâne jusqu’aux talons et qui écrase tout sur son passage (probablement en soulevant les épaules et tout le reste comme quand on enfonce un objet dans l’ « eau »!) C’est tout à fait vertical et central  comme si cette épée passait par la colonne vertébrale même et non par les sillons latéraux. Je ne sais pas pourquoi mais cela me donne une sensation rouge, comme un formidable glaive rouge. Quand ce glaive a bien pilonné le fond du « cylindre », une nouvelle Masse descend en soulevant les épaules et le corps comme si un « air dense » entourait ou venait avec (ou était soulevé par) ce glaive de foudre.
Je tâtonne dans la description de ce « quelque chose » qui serait plutôt un tremblement de terre corporel (!)
Ce qui était très clair ce matin, c’est cette espèce de glaive de foudre central et rectiligne…


10 novembre 1992

Parfois on sent que toutes ces fibres pourraient claquer comme autant de cordes de violon.
Une seconde d’inattention pourrait être fatale. Mais il y a tout de même une sorte d’automatisme divin qui veille.
On sent que la piste est là — en dépit de tout — et que c’est une piste suprêmement divine et suprêmement conduite.
Je dois dire que cette Puissance de « diamant fluide » est le plus extraordinaire phénomène qui soit depuis… les débuts de la vie sur la terre. C’est une Vie Nouvelle. Et, nécessairement, ce sera une Terre Nouvelle avec des êtres nouveaux.
Un vieil animal peut témoigner.
Les choses vont changer sur la terre. Je peux le dire. Et changer… pas par des lois humaines.
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5518
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par JPP le Jeu 27 Fév - 16:03

@Totem a écrit:L'alchimie véritable a lieu dans le corps physique au delà de tout ce qu'on peut penser ou plus ou moins compris par des symboles ou écrits (je peux en témoigner dans mon propre corps)..
Une petite plongée dans les carnets de Saptrem en donne un aperçu :

Spoiler:

Avant-propos aux Carnets ??
Le fait fondamental de la vie, c’est la mort. Or, il me semble que rien ne peut-être dans l’univers que pour la joie. Une création pour la mort et la douleur est un non-sens.
Et il me semble tellement évident (de plus en plus évident) que ce corps animal produit par la mort  — d’innombrables morts —  n’a pas d’autre sens que de trouver le secret de la   non-mort dans ce corps même issu de la mort.
Ce sens, notre espèce ne l’a pas trouvé.
Quand une espèce manque de trouver son sens, elle meurt ou se détruit elle-même.
Les religieux et les scientifiques nous ont égarés.
La Science et la Religion nous ont rendus infirmes de nos propres moyens et de notre propre secret en nous renvoyant au ciel ou à la Mécanique utilitaire.
Oui, il y avait Socrate.
Ils ont assassiné Socrate.

6 Juin 1989

Voici ma conviction acquise, expérimentale, au bout de ces sept années d’opération dont je suis le « sujet ».
Un point très difficile mais capital tourne autour de cet « appareil sensoriel », et j’ai dit autrefois – et je dis encore- que toutes les sensations sont mensongères et des inventions de la mort pour nous retenir dans ses filets. Sans cette notion-là il est impossible d’aller sur ce chemin parce dès le premier pas la mort vous infligera une sensation très convaincante que… oh-oh-oh… il vaut mieux ne pas toucher à cela. Un cœur qui déraille, c’est très convaincant, un cerveau qui se met à bouillir, c’est très convaincant – il y a mille façons très convaincantes dans le système de la mort, et tout est  convaincant puisqu’elle règne depuis le début des temps : « Tout homme est mortel », n’est-ce-pas, le vieux syllogisme nous est seriné depuis le berceau, et il est dans notre conscience corporelle. MAIS, si l’on attrape un rayon de l’autre Soleil et si l’on s’accroche à ce seul rayon en dépit de tout, alors – et c’est là ma conviction expérimentale, je pourrais dire ma connaissance physique – alors il vous fera traverser tous les signes et tous les symptômes de la mort, et c’est la seule chose, le seul pouvoir qui puisse vous faire traverser la vieille catastrophe. Toutes nos sensations sont des inventions de la mort pour vous retenir dans ses filets, et c’est évident parce que nous sommes dans la mort, nous sommes des morts-vivants, donc toutes nos sensations et nos « preuves » sont des sensations et des preuves de la mort. Il n’y a que ce seul Rayon qui peut nous faire traverser ces apparences effroyables et douloureuses. Mail il PEUT – si nous le voulons. Si nous sommes prêts à traverser l’épreuve.
Telle est la conclusion de mon expérience.
La mort et la douleur sont un Mensonge à traverser. Ce « rayon » de l’autre Soleil, il est au fond de notre conscience corporelle sous tous ses revêtements ataviques.
Il faut le dé-couvrir. C’est tout le chemin. Et s’y tenir sans défaillance, c’est toute la difficulté.
Seulement la « leçon » est longue et très totale. (Totale dans le corps et dans la Terre).
C’est probablement ce que Sri Aurobindo a résumé en un mot : a « spell » (un sort).


Autres extraits :
5 Mars 1990

Il y a un phénomène qui se répète assez souvent mais que je ne m’explique toujours pas. Généralement, cela se produit à la fin (ou vers la fin) de l’«opération».
Au milieu de cet écrasement de foudre, tout d’un coup, sans « raison » apparente, il descend une énorme MASSE presque brûlante (mais pas « brûlant » à notre manière physique), d’une densité formidable, plus large que le corps, et quand cette Masse dense arrive au niveau des épaules et descend, tout le corps se gonfle, comme si le corps se décollait de son squelette déchirant et résistant, et alors cette Masse dense descend, gonfle tout, il n’y a plus cet « écrasement » habituel, mais c’est d’une densité telle – on pourrait dire tellement folle – que tout est en suspens dans le corps comme dans un extraordinaire péril qu’il faut traverser sans souffler, sans frémir, sans rien qui proteste ou résiste parce que tout pourrait éclater en un clin d’oeil. Alors il n’y a plus ce déchirement-écrasement habituel (et c’est un formidable soulagement) mais c’est d’une densité « légère » (si j’ose dire), comme de l’air parce que ça roule et passe, mais un « air »… qui pourrait tout faire sauter. Et c’est presque brûlant, comme une Masse solaire englobante (mais rien à voir avec nos degrés centigrades!)
Je ne sais pas ce que c’est. Mais le corps est décollé de son anatomie dure et crispée et comme gonflé, hyper-gonflé par cette densité immatérielle (comme aucune autre matière) ou cet air dense, hyper-dense.
C’est très étonnant cette sensation du corps qui se décolle de son squelette et s’emplit de « quelque chose » qui est fluide mais qui pourrait faire tout sauter.
Je me débats avec des mots inadéquats.

18 Juillet 1990

Maintenant  que le phénomène est plus « habituel » (si je puis dire!), je peux dire qu’au sein de cet « air dense » ou de cette nouvelle Masse descendante, il y a comme un formidable glaive de foudre qui s’enfonce verticalement, impérieusement, depuis le sommet du crâne jusqu’aux talons et qui écrase tout sur son passage (probablement en soulevant les épaules et tout le reste comme quand on enfonce un objet dans l’ « eau »!) C’est tout à fait vertical et central  comme si cette épée passait par la colonne vertébrale même et non par les sillons latéraux. Je ne sais pas pourquoi mais cela me donne une sensation rouge, comme un formidable glaive rouge. Quand ce glaive a bien pilonné le fond du « cylindre », une nouvelle Masse descend en soulevant les épaules et le corps comme si un « air dense » entourait ou venait avec (ou était soulevé par) ce glaive de foudre.
Je tâtonne dans la description de ce « quelque chose » qui serait plutôt un tremblement de terre corporel (!)
Ce qui était très clair ce matin, c’est cette espèce de glaive de foudre central et rectiligne…


10 novembre 1992

Parfois on sent que toutes ces fibres pourraient claquer comme autant de cordes de violon.
Une seconde d’inattention pourrait être fatale. Mais il y a tout de même une sorte d’automatisme divin qui veille.
On sent que la piste est là — en dépit de tout — et que c’est une piste suprêmement divine et suprêmement conduite.
Je dois dire que cette Puissance de « diamant fluide » est le plus extraordinaire phénomène qui soit depuis… les débuts de la vie sur la terre. C’est une Vie Nouvelle. Et, nécessairement, ce sera une Terre Nouvelle avec des êtres nouveaux.
Un vieil animal peut témoigner.
Les choses vont changer sur la terre. Je peux le dire. Et changer… pas par des lois humaines.

Je ne peux que souscrire.
D'où le V.I.T.R.I.O.L
Visita
Interiora
Terrae
Rectificandoque ou Rectificando
Invenies
Occultum
Lapidem

Visite l'intérieur de la Terre (analogie) et tu trouveras la pierre (philosophale) cachée.

JPP
Mimas

Cochon
Messages : 543
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Mélanie le Jeu 27 Fév - 20:16

L'alchimie se déroule aussi dans la nature et les cieux, c'est une concordance des différents éléments au milieu duquel l'homme est.
Et également des astres, on parle de microcosme et de macrocosme.

La pierre philosophale, soit disant amenant l'immortalité, ou celle permettant de changer le plomb en or, était recherché par de nombreux alchimistes, mais là il est question d'une quête personnelle de richesse et non une quête de compréhension du monde, ce qui me gêne relativement.
Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1082
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'alchimie - Page 2 Empty Re: L'alchimie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum