-37%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS Viva Collection Extracteur de Jus HR1889/70
119.99 € 189.99 €
Voir le deal

La rencontre avec Dieu.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty La rencontre avec Dieu.

Message par Melon et bottes de cuir le Sam 16 Mai - 15:46

Rappel du premier message :

Quels seraient les moyens dont nous disposerions pour Le rencontrer ?

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Img_2111


La rencontre avec Dieu. - Page 3 2112798134
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Ganymède

Rat
Messages : 3416
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas


La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par Samarcande le Sam 23 Mai - 1:00


Joli message Anne ! Merci à toi
à lire et relire
La rencontre avec Dieu. - Page 3 2112798134


Samarcande
Dioné

Messages : 1084
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par Sod le Sam 23 Mai - 7:19

@Melon et bottes de cuir a écrit:
Nonobstant, il est possible de pressentir, par l'oraison, la prière et le prochain, Sa présence.

"Ils me feront un sanctuaire, et j'habiterai (SHKN) au milieu d'eux."

Exode 25 - 8


Le Dieu de Moïse conjugue très souvent Son Verbe Majuscule au mode inaccompli quand il s'adresse a lui. Je crois que ça voudrait dire que la chose reste a faire, mais vu que ce dieu tient ses promesses ... a mon avis ça ne peut pas louper. On peut seulement résister a Son emménagement et donc se faire expulser par les huissiers s'il a décidé de s'installer.

שכן

SHKN

"Le terme Shekhinah dérive de la racine hébraïque שכן. En hébreu biblique, le mot signifie littéralement être installé, habiter, ou résider, et est fréquemment employé dans la Bible hébraïque"

Wikipédia Shékhina



SHEKINA : Mot hébreu (signifiant littéralement, « demeure ») qui désigne dans la Bible la présence de Dieu parmi son peuple ou l'immanence divine dans le monde. Les images associées à la Shekina sont la lumière, la Gloire divine, la manifestation de Dieu. Son équivalent araméen est employé dans le targum pour atténuer les expressions anthropomorphiques incompatibles avec la transcendance de Dieu.

Dans la théologie et la philosophie médiévales, la Shekina est regardée comme la première entité créée — la lumière créée ou la Gloire créée —, intermédiaire entre Dieu et l'homme. C'est elle qui apparaît aussi aux prophètes dans la vision prophétique.

Encyclopédie Universalis


Le verbe SHAKAN a été trouvé dans 123 versets par le logiciel enseignemoi

Sod
Ganymède

Messages : 3512
Date d'inscription : 31/08/2018


Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par domi-Krist-All le Sam 23 Mai - 14:48

Bonjour La rencontre avec Dieu. - Page 3 312990806

" Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure en lui "

Domi La rencontre avec Dieu. - Page 3 2112798134
domi-Krist-All
domi-Krist-All
Phoebe

Coq
Messages : 316
Date d'inscription : 21/12/2018

Localisation : saint Père

https://amon-aton.pagesperso-orange.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Lun 25 Mai - 12:20

@l' arbre a écrit:personne ne rencontre "dieu" ,  il se rencontre lui même .  La rencontre avec Dieu. - Page 3 1027381557

Cela me semble une évidence. D'ailleurs nous n'avons pas une âme, nous sommes une âme, tout comme nous n'avons pas un dieu, mais nous sommes Dieu

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par Professeur X le Lun 25 Mai - 13:22

Hum , nous serions des dieux et nous vivrions de façons inhumaine les uns avec les autres , comment sans humanité prétendrions nous à une âme , love .
Professeur X
Professeur X
Saturne

Chien
Messages : 4686
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Lun 25 Mai - 14:03

@Professeur X a écrit:Hum , nous serions des dieux et nous vivrions de façons inhumaine les uns avec les autres , comment sans humanité prétendrions nous à une âme , love .
Il me semble que dire que nous sommes des Dieux c'est encore voir le monde en mode séparation. Il n'y a qu'un Dieu.
Qui voit un monde sans humanité ? Il faut certainement comprendre et transcender ce qui est défini comme bien ou mal pour être totalement Dieu.

Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. Jean 1.3
Je forme la lumière, et je crée les ténèbres, Je donne la prospérité, et je crée l'adversité; Moi, l'Eternel, je fais toutes ces choses. esaie 47.7

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par Professeur X le Lun 25 Mai - 14:26

Hum , Dieu a donc une existence propre , tout comme nous en avons une , nous naissons , nous vivons , nous mourrons , Dieu comme il est écrit est l’Éternel , être humain c'est à dire correspondre à ce qui fait notre essence ne fait pas de nous des êtres divins , mais des humains , la conscience et le libre arbitre qui l’accompagne nous sont donnés sans contrepartie , love .
Professeur X
Professeur X
Saturne

Chien
Messages : 4686
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Lun 25 Mai - 15:14

@Professeur X a écrit:Hum , Dieu a donc une existence propre , tout comme nous en avons une , nous naissons , nous vivons , nous mourrons , Dieu comme il est écrit est l’Éternel  , être humain c'est à dire correspondre à ce qui fait notre essence ne fait pas de nous des êtres divins , mais des humains , la conscience et le libre arbitre qui l’accompagne nous sont donnés sans contrepartie , love .

Faudrait s'entendre sur ce qui naît et qui mort ? Et où commence ce libre arbitre ?

j'ai cité la Bible mais je ne suis pas religieux. La plupart des religieux interprètent la Bible littéralement alors que ce livre n'est que l'autobiographie de tout un chacun et ne parle que d'états être et plus spécialement ce qui permet ces états d'êtres, c'est à dire la conscience.

Sans la conscience rien n'existe. Un grain de moutarde sans sa programmation, c'est à dire sa conscience d'être un grain de moutarde ne pourrait s'épanouir.

Et il en est de même pour l'individu, lequel s'il a une conscience de lui-même, genre lumière cohérente dirigée vers un seul but alors ce qu'il contemple se réalisera. Celui qui contemple les soucis, le manque d'humanité récoltera des soucis, et un manque d'humanité toujours plus grand. L'homme est l'imagination de lui-même et marche dans ses propres concepts qui ne sont que des options divines.
La bible n'est pas un livre historique mais psychologique et à ce titre certainement le plus grand livre jamais écrit.

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par Professeur X le Lun 25 Mai - 16:10

Hum , en dehors de toute philologie nous naissons bien et nous mourrons aussi , et le libre arbitre découle de la conscience de soi .

Je ne suis moi même pas du tout " religieux " ,  et chacun est bien libre d'interpréter la Bible à sa façon , de tenir compte de l’interprétation d'un autre , ou même de l’interpréter littéralement , l'important il me semble dans la subjectivité de ma perception personnelle , c'est que cet ouvrage suscite la foi , c'est bien ce pourquoi il a été écrit , si notre façon de l’interpréter  ne suscitait pas la foi , sa lecture en serait inutile .

La conscience existait avant que tout existe , " Au début était le verbe " , mais tout ce qui existe ne fait as preuve de la même conscience , la programmation sont des lois et les lois encadrent la conscience mais il ne faut à mon avis pas les confondre , et je pense subjectivement qu'un grain de moutarde n'a pas conscience qu'il est un grain de moutarde , il répond à une mécanicité phénoménologique à laquelle il ne peut surseoir .

La conscience c'est percevoir son milieux avant tout , c'est la relation au monde et la simple cellule en est douée , mais la conscience de soi , la conscience de ce qu'on est , de qui on est , de notre particularité , de ce grain de moutarde par rapport à tout les grains de moutardes , cette conscience de soi n'est pas si répandue , c'est du moins mon opinion sur la question .

L'homme , pour y revenir , possède en potentiel cette conscience de lui-même , mais l'homme n'a pas tout le temps conscience de lui-même , et tout les hommes n'ont pas conscience d'eux même , mais ils possèdent néanmoins assurément une certaine conscience du monde qui les environne , j'y vois donc plusieurs niveaux ou états de conscience différents , la vie avec ou sans cette conscience de soi étant possible et offrant des possibilités différentes , quant à la Bible c'est aussi un livre historique puisqu'il nous raconte la vie de ce peuple Juif , histoire romancée et mythifié bien sur , comme tout peuple qui écrit la sienne , love .


Dernière édition par Professeur X le Lun 25 Mai - 17:26, édité 1 fois
Professeur X
Professeur X
Saturne

Chien
Messages : 4686
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par Invité le Lun 25 Mai - 16:15

"
- Salut, moi c'est Dieu...

- Bon sang mais tu pourrais prévenir quand t'arrives... "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Lun 25 Mai - 17:22

Azaël a écrit:"
- Salut, moi c'est Dieu...

- Bon sang mais tu pourrais prévenir quand t'arrives... "
Un grain de moutarde n’aurait pas conscience de lui-même mais une cellule oui ?
C’est vraiment bizarre comme interprétation. On ne peut pas comprendre la vie et soi-même si on ne comprend pas la conscience.

Alors pourquoi il est mentionné d’avoir la foi aussi grande qu’un grain de moutarde ?

Et on ne peut pas répondre à des questions, à savoir qui nait et qui meurt car lorsque l’on est identifié à ce que les religieux appellent le péché originel, à savoir que lorsque l’on est identifié au mystère qui nous permet de définir le monde, ce mystère qu’est la conscience et qui est neutre et impersonnel, et qui existera toujours sans le contenu de celui qui défini son existence à travers son mal être.

Ce mystère qui nous permet tous de définir notre monde et donc nous même est indifférent car inconditionné. La conscience permet toutes les définitions et c’est pourquoi le monde semble une tour de Babel car l’individu ne fait que répondre à une loi celle de la correspondance., à savoir que ses propres pensées lui reviennent toujours.
On ne peut pas entretenir des pensées douloureuses et attirer des pensées à même de vivre un bonheur. Demandez et vous recevrez.

Bien sur que tous les hommes n’ont pas toujours conscience d’eux-mêmes et même cela deviendrait vite un ennui et c’est souvent le problème de l’être humain lequel crée des subterfuges pour fuir cette conscience de soi, y compris l’altruisme ou sauver le monde. Car la finalité même de la philosophie est d’apprendre l’art de mourir à soi-même.

Cependant un trou de mémoire ou de conscience ne veut pas dire une absence de l’existence de cette conscience. La conscience personnelle ou autrement dit la conscience de soi a besoin de la conscience inconditionnée, laquelle est toujours tapie en arrière-plan, afin d’être.
Déjà elle prend en soi toutes les fonctions du corps car nous n’avons peu de choses à faire pour que le corps soit en bonne santé et c’est souvent ce que nous faisons qui dérègle cette santé du corps.
En fin de compte le corps se manifeste lorsqu’il y a un problème, tout comme la conscience sur laquelle on s’appesantit.

Les hindous font référence à un écran de cinéma pour parler du mystère de la conscience, laquelle ne peut être vue directement car nous voyons toujours les effets de cette conscience dans notre propre champ de conscience puisque personne ne peut aller derrière la conscience et c’est pourquoi il est dit qu’avant Abraham fut Je suis. C’est à ce titre que nous sommes éternels, car la conscience qui a assisté à nos premiers instants et qui assistera à nos derniers instants de vie ne peut pas mourir.
C’est notre histoire psychologique qui va mourir, mais la mort pour la vie elle-même n’existe pas vraiment. Et c’est pourquoi il est dit de revenir à l’âge d’un petit enfant où la conscience inconditionnée par des définitions est inexistante afin de prendre vraiment part à la vie de JE SUIS.
Ce JE SUIS qui semble tous nous séparer bien que nous l’ayons tous en commun et en intimité propre. Personne ne peut définir son monde sans ce JE SUIS.
Donc cet écran de cinéma ou de télévision, est pénétrée par divers événements tels des meurtres, des catastrophes naturelles, inondations, incendies etc. mais cet écran reste toujours neutre et reste un moule vierge pour créer d’autres événements.
Telle est la conscience immaculée qui reste toujours neuve et vierge pour enfanter une nouvelle idée ou enfant car tous les enfants et les anges bibliques font référence à des idées ou des états d’être. Et cette conscience immaculée n’a besoin de personne pour enfanter une idée.

Donc les problèmes viennent de cette conscience impersonnelle qui est gelée par l’inertie créée par l’individu qui y est identifié à ce qu’il croit être. Etant identifié avec cette conscience personnelle est le drame de l’individu.

Pour ce qui est de Bible aucun individu n'a existé vraiment. Même Jésus n'a vraiment pas existé. Les mystiques qui ont écrit ce livre ont utilisé des métaphores car les individus de l'époque n'avaient pas une raison éclairée et un esprit critique pour comprendre autrement.

C'est un peu comme Socrate, il n'existe que sur la foi d'un autre homme qu'était Platon, pourtant Socrate est vraiment présent dans l'esprit des gens tout comme l'est Jésus. Jésus n'est qu'une métaphore pour la conscience , ce Je Suis et donc Jésus
le sauveur est présent chez tout le monde.
D'ailleurs David Icke il y a une trentaine d'années a dit sur la BBC qu'il était le fils de Dieu et bien sûr tout le monde l'a pris pour un fou et il fut moqué. Pourtant maintenant, il est suivi par des millions de gens. Les gens s'éveillent et comprennent que la conscience est créatrice et que les gens créent leurs propres maux mais évidemment avouer que l'on est son propre geolier est difficile pour les gens car beaucoup sont identifiés à ce qu'il croit être, à savoir un petit point de l'univers séparé de tout.

Beaucoup refusent cette solitude qui notre nature profonde et donc on besoin de se créer des causes externes à eux mêmes afin d'éviter le suicide existentiel.

Nous sommes des créateurs car nous sommes Dieu et si libre arbitre il y a c'est de changer de regard, de contemplation sinon nous mourons dans nos péchés.

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Lun 25 Mai - 17:32

Et c’est pourquoi il est dit de revenir à l’âge d’un petit enfant où la conscience inconditionnée est toujours vierge et les définitions personnelles inexistantes afin de prendre vraiment part à la vie de JE SUIS.

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par Kelly7 le Lun 25 Mai - 19:09

@JenSuis a écrit: Et c’est pourquoi il est dit de revenir à l’âge d’un petit enfant où la conscience inconditionnée est toujours vierge et les définitions personnelles  inexistantes afin de prendre vraiment part à la vie de JE SUIS.
La rencontre avec Dieu. - Page 3 1027381557  La rencontre avec Dieu. - Page 3 3416968210

Kelly7
Encelade

Chien
Messages : 823
Date d'inscription : 23/07/2019

Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par Invité le Lun 25 Mai - 19:30

@JenSuis a écrit:
Azaël a écrit:"
- Salut, moi c'est Dieu...

- Bon sang mais tu pourrais prévenir quand t'arrives... "
Un grain de moutarde n’aurait pas conscience de lui-même mais une cellule oui ?
C’est vraiment bizarre comme interprétation.  On ne peut pas comprendre la vie et soi-même si on ne comprend pas la conscience.

Alors pourquoi il est mentionné d’avoir la foi aussi grande qu’un grain de moutarde ?

Et on ne peut pas répondre  à des questions, à savoir qui nait et qui meurt car lorsque l’on est  identifié à ce que les religieux appellent le péché originel, à savoir que lorsque l’on  est identifié au mystère qui nous permet de définir le monde, ce mystère qu’est la conscience et qui est neutre et impersonnel, et qui  existera toujours sans le contenu de celui qui défini son existence à travers son mal être.

Ce mystère qui nous permet tous de définir notre monde et donc nous même est indifférent car inconditionné. La conscience permet toutes les définitions et c’est pourquoi le monde semble une tour de Babel car l’individu ne fait que répondre à une loi celle de la correspondance., à savoir que ses propres pensées lui reviennent toujours.
On ne peut pas entretenir des pensées douloureuses et attirer des pensées à même de vivre un bonheur. Demandez et vous recevrez.

Bien sur que tous les hommes n’ont pas toujours conscience d’eux-mêmes et même cela deviendrait vite un ennui et c’est souvent le problème de l’être humain lequel crée des subterfuges pour fuir cette conscience de soi, y compris l’altruisme ou sauver le monde. Car la finalité même de la philosophie est d’apprendre l’art de mourir à soi-même.  

Cependant un trou de mémoire ou de conscience ne veut pas dire une absence de l’existence de cette conscience. La conscience personnelle ou autrement dit la conscience de soi a besoin de la conscience inconditionnée, laquelle est toujours tapie en arrière-plan, afin d’être.
Déjà elle prend en soi toutes les fonctions du corps car nous n’avons peu de choses à faire pour que le corps soit en bonne santé et c’est souvent ce que nous faisons qui dérègle cette santé du corps.
En fin de compte le corps se manifeste lorsqu’il y a un problème, tout comme la conscience sur laquelle on s’appesantit.

Les hindous font référence à un écran de cinéma pour parler du mystère de la conscience, laquelle ne peut être vue directement car nous voyons toujours les effets de cette conscience dans notre propre champ de conscience puisque personne ne peut aller derrière la conscience et c’est pourquoi il est dit qu’avant Abraham fut Je suis. C’est à ce titre que nous sommes éternels, car la conscience qui a assisté à nos premiers instants et qui assistera à nos derniers instants de vie ne peut pas mourir.
C’est notre histoire psychologique qui va mourir, mais la mort pour la vie elle-même n’existe pas vraiment. Et c’est pourquoi il est dit de revenir à l’âge d’un petit enfant où la conscience inconditionnée par des définitions est inexistante afin de prendre vraiment part à la vie de JE SUIS.
Ce JE SUIS qui semble tous nous séparer bien que nous l’ayons tous en commun et en intimité propre. Personne ne peut définir son monde sans ce JE SUIS.
Donc cet écran de cinéma ou de télévision, est pénétrée par divers événements tels des meurtres, des catastrophes naturelles, inondations, incendies etc. mais cet écran reste toujours neutre et reste un moule vierge pour créer d’autres événements.
Telle est la conscience immaculée qui reste toujours neuve et vierge pour enfanter une nouvelle idée ou enfant car tous les enfants et les anges bibliques font référence à des idées ou des états d’être. Et cette conscience immaculée n’a besoin de personne pour enfanter une idée.

Donc les problèmes viennent de cette conscience impersonnelle qui est gelée par l’inertie créée par l’individu qui y est identifié à ce qu’il croit être. Etant identifié avec cette conscience personnelle est le drame de l’individu.

Pour ce qui est de Bible aucun individu n'a existé vraiment. Même Jésus n'a vraiment pas existé. Les mystiques qui ont écrit ce livre ont utilisé des métaphores car les individus de l'époque n'avaient pas une raison éclairée et un esprit critique pour comprendre autrement.

C'est un peu comme Socrate, il n'existe que sur la foi d'un autre homme qu'était Platon, pourtant Socrate est vraiment présent dans l'esprit des gens tout comme l'est Jésus. Jésus n'est qu'une métaphore pour la conscience , ce Je Suis et donc  Jésus
le sauveur est présent chez tout le monde.
D'ailleurs David Icke  il y a  une trentaine d'années a dit sur la BBC qu'il était le fils de Dieu et bien sûr tout le monde l'a pris pour un fou et il fut moqué. Pourtant maintenant, il est suivi par des millions de gens. Les gens s'éveillent et comprennent que la conscience est créatrice et que les gens créent leurs propres maux mais évidemment avouer que l'on est son propre geolier est difficile pour les gens  car beaucoup sont identifiés à ce qu'il croit être, à savoir un petit point de l'univers séparé de tout.

Beaucoup refusent cette solitude qui notre nature profonde et donc on besoin de se créer des causes externes à eux mêmes afin d'éviter le suicide existentiel.

Nous sommes des créateurs car nous sommes Dieu et si libre arbitre il y a c'est de changer de regard, de contemplation sinon nous mourons dans nos péchés.

Je crois me souvenir que c'est Prof qui a parlé de foi et de grain de moutarde avec ou sans conscience Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Lun 25 Mai - 20:35

Azaël a écrit:"
- Salut, moi c'est Dieu...

- Bon sang mais tu pourrais prévenir quand t'arrives... "
Pour moi la genèse biblique est une référence à l’atome et ne concerne pas du tout le peuple Juif. Certes la Bible fut écrit par des orientaux et donc cela peut concerner un certain peuple juif puisque les mystiques qui ont écrit la Bible on pris pour base ce peuple Juif, mais c’est surtout pour faire référence à l’esprit ou la conscience universelle.
Adam le premier Homme semble faire référence à l’atome, c’est-à-dire que lorsqu’un électron s’exclut d’un atome il multiplie l’énergie. Ainsi nous avons l’origine de toutes choses et de la lignée juive d’un point de vue biblique par la division de l’atome, ce qui fait par analogie et métaphore qu’une côte ( électron ) est prise d’un atome pour multiplier l’espèce humaine
Dans le livre des nombres 2.9 il est dit que la tribu de Juda est nommée les enfants de la lumière. Et cette vitesse de la lumière est de 186400 miles par seconde et très ‘bizarrement ‘ ce peuple est recensé être 186400 âmes.
La Bible ne peut pas être interprétée uniquement littéralement. C’est un livre qui parle plus à l’hémisphère droit que gauche sinon beaucoup de métaphores n’ont aucun sens pour l’esprit rationnel, car celui-ci pourrait se demander avec qui Adam et Eve se sont-ils mariés ou avec qui ils ont eu des enfants.

Beaucoup de gens savent que la naissance de Jésus fait référence au mouvement du soleil et à peu près au solstice d’hiver et la résurrection fait référence aux récoltes qui faisaient vivre les gens d’alors. Si Jésus avait vraiment existé alors sa résurrection aurait lieu a une date fixe comme l’est sa ‘ naissance ‘ or la résurrection de Jésus se fait toujours à des dates irrégulières qui changent d’année en année et a lieu entre la dernière semaine de mars à la dernière semaine d'avril. Le jour est déterminé de cette manière. Le premier dimanche après la pleine lune en Bélier est célébré comme Pâques. Bélier commence le 21 mars et marque le début du printemps.

Ce drame cosmique dépeint la vie de la conscience et Jésus symbolise cette conscience qui semble avoir deux qualités, à savoir la séparation et la résurrection car le concepteur est toujours plus grand que la conception. Grâce à la transcendance chacun peut renaitre.
Ces deux événements que sont la crucifixion et la résurrection ne sont qu’un symbole pour mettre en exergue la conscience.
On ne peut pas servir deux maitres à la fois ou deux états d’être ou deux états de conscience. Il faut donc se séparer d’un maître en fixant et clouant (crucifixion)la nouvelle conscience vient à naître et qu’elle soit prédominante et cohérente.
Je suis la porte, Je suis la voie, l’alpha et l’Omega, Je suis le berger et toutes les idées entretenues par une conscience sont les brebis que le berger ou Père aimant chérira.
Il n’y a que la conscience et sans elle aucune chose faite ne peut être fait.

Tout ce que nous appelons réel est fait de choses qui ne peuvent pas être considérées comme réelles "-le physicien Neils Bohr
Max Planck, "Je considère la conscience comme fondamentale. Je considère la matière comme un dérivé de la conscience. Nous ne pouvons pas nous mettre derrière la conscience. Tout ce que nous considérons comme existant, postule la conscience."


JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Lun 25 Mai - 20:38

Dieu ou Jésus arrive toujours comme un voleur sans prévenir. C'est écrit dans la Bible.

Maintenant nous sommes tous des professeurs des un et des autres et l'éducation commence toujours par celle de l'éducateur ou du professeur.

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Lun 25 Mai - 21:17


Ce que nous recherchons tous est la paix de l’esprit même si celle-ci semble prendre le chemin opposé.
Jésus le sauveur est comparable à un désir car lorsque nous sommes guéris nous sommes en paix.. Un malade physique ou mental a pour désir la guérison et donc s’il contemple son désir, son but, avec la foi d’un grain de moutarde, ce qui en passant n’a rien à voir avec un petit montant de foi mais à avoir une conscience laser cohérente versée vers le seul but et donc se faisant, il n’attend rien du tout et est confiant du résultat recherché, sans aucune attente car l’attente crée le doute.
La plupart des gens regardent toujours en arrière et comme la femme de Lot pérennisent le passé et le problème à crucifier.
Donc personne ne sait quand la guérison arrivera. C’est un mystère que seul la conscience Dieu sait.
En fin de compte nous cherchons tous à assouvir nos désirs pour avoir la paix de l’esprit et quel que soit ce désir si nous n’arrivons pas à l’assouvir nous péchons car nous manquons la cible.

D’où l’intérêt de bien choisir des désirs qui dépendent de nous et ne pas mélanger notre mal être avec l’espoir de sauver le monde car la seule personne à sauver est l’observateur.

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Mar 26 Mai - 2:59

@JenSuis a écrit:Dieu ou Jésus arrive toujours comme un voleur sans prévenir. C'est écrit dans la Bible.

Maintenant nous sommes tous des professeurs des un et des autres et l'éducation commence toujours par celle de l'éducateur ou du professeur.
avec qui les ENFANTS d'Adam et Eve se sont-ils mariés ou avec qui ils ont eu des enfants.

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Mar 26 Mai - 10:07

@Professeur X a écrit:Hum , en dehors de toute philologie nous naissons bien et nous mourrons aussi , et le libre arbitre découle de la conscience de soi .

Je ne suis moi même pas du tout " religieux " ,  et chacun est bien libre d'interpréter la Bible à sa façon , de tenir compte de l’interprétation d'un autre , ou même de l’interpréter littéralement , l'important il me semble dans la subjectivité de ma perception personnelle , c'est que cet ouvrage suscite la foi , c'est bien ce pourquoi il a été écrit , si notre façon de l’interpréter  ne suscitait pas la foi , sa lecture en serait inutile .

La conscience existait avant que tout existe , " Au début était le verbe " , mais tout ce qui existe ne fait as preuve de la même conscience , la programmation sont des lois et les lois encadrent la conscience mais il ne faut à mon avis pas les confondre , et je pense subjectivement qu'un grain de moutarde n'a pas conscience qu'il est un grain de moutarde , il répond à une mécanicité phénoménologique à laquelle il ne peut surseoir .

La conscience c'est percevoir son milieux avant tout , c'est la relation au monde et la simple cellule en est douée , mais la conscience de soi , la conscience de ce qu'on est , de qui on est , de notre particularité , de ce grain de moutarde par rapport à tout les grains de moutardes , cette conscience de soi n'est pas si répandue , c'est du moins mon opinion sur la question .

L'homme , pour y revenir , possède en potentiel cette conscience de lui-même , mais l'homme n'a pas tout le temps conscience de lui-même , et tout les hommes n'ont pas conscience d'eux même , mais ils possèdent néanmoins assurément une certaine conscience du monde qui les environne , j'y vois donc plusieurs niveaux ou états de conscience différents , la vie avec ou sans cette conscience de soi étant possible et offrant des possibilités différentes , quant à la Bible c'est aussi un livre historique puisqu'il nous raconte la vie de ce peuple Juif , histoire romancée et mythifié bien sur , comme tout peuple qui écrit la sienne , love .
Comme disait Shakespeare les choses en -elles mêmes ne sont ni bonnes ni mauvaises, mais le fait d’y croire rend les choses bonnes ou mauvaises. Pourtant ce mystère qui nous permet toutes les définitions échappe à ces notions de bien et de mal.

Ce que nous sommes potentiellement est incomparable, incommunicable et c’est pourquoi il est capital de suivre l’exhortation du fronton de Delphes sur lequel il est dit ; connais toi toi-même et tu connaîtras l’Univers.

Nous n’avons qu’un seul présent ou cadeau à offrir à la vie et c’est nous même, car comme c’est dit dans la Bible rien ne se perd sauf le fils de la perdition ou autrement dit la perte d’une croyance.
En tant qu’individu séparé nous pouvons prendre conscience de nos réactions aux stimuli et de nos rouages et conditionnements psychologiques, pourtant la connaissance de nos réponses psychologiques et psychotiques ne nous permet pas vraiment de nous connaître car ce qui nous permet un accès à cette connaissance est inconnaissable car intangible.
Nous ne pouvons réellement nous connaître que par la négation de tout ce que nous croyons être car la conscience est tout. Et étant amour elle permet tout, même la souffrance car elle est amorale.
Donc il est évident que l’être humain ne fait qu’interpréter les perceptions qui se prêtent à lui et cela déclenche des associations d’idées et des filtres selon le vécu de tout un chacun.
Donc interpréter la Bible d’une manière littérale n’est pas un mal en soi si les gens en trouvent un réconfort. Le seul problème c’est qu’en agissant de la sorte ils créent une seconde cause extérieure à leur propre conscience intérieure et qu’il n’y a qu’une seule cause qui part toujours de celle de l’observateur. En créant une seconde cause extérieure, cela déresponsabilise l’individu et surtout cela le prive de sa liberté d’être ce qu’il cherche à l’extérieur de lui-même.
Nous ne pouvons trouver que ce à quoi notre attention se pose et si nous croyons que nous serons libres lorsque toutes les conditions seront réunies alors il en sera fait ainsi. Ainsi soit-il.
Certains ont intérêt à laisser l’individu dans l’ignorance de son pouvoir qui fait de lui-même son propre philosophe et psychologue. Aucun homme ne connait un autre homme mieux que cet homme lui-même. Un imbécile n’a pas besoin qu’on lui rappelle qu’il est idiot.
Jésus ne viendra jamais sauver le monde car Jésus ou la conscience christique n’est pas à l’extérieur de la conscience d’un observateur.

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par Professeur X le Mar 26 Mai - 12:34

Hum , tu es en train d'écrire qu'il n'existe qu'une bonne façon d'interpréter la Bible , celle que tu nous livres , c'est bien si tu as pu trouver un peu d'exaltation à y trouver une sorte de vérité qui y serait cachée en filigrane , comme tu l'expliques ce que nous percevons de la réalité dépend essentiellement de notre état de conscience , si nous lisons avec notre intellect , ou si nous lisons avec notre émotionnel ou bien avec notre corps qui recèle le nombre , le rapport , notre compréhension de cette lecture de la Bible change , chaque centre de gravité que forment les différentes fonctions de notre essence est en fait un état de conscience différent , et si l'on associe deux ou trois fonctions dans cette lecture notre compréhension et notre état de conscience change tout autant , la Bible n'est pas qu'un livre à savoir , c'est aussi un ouvrage à être , la foi est un état d'être , sans la foi la Bible est un labyrinthe dans lequel se perd l'esprit .

Jésus est déjà venu sauver le monde , on ne saurait ni nier son historique existence ni prendre les évangiles pour un conte symbolique , l'observateur est toujours un "moi" issu d'une fonction , nous observons à travers notre intellect , notre , corps ou notre coeur ,chacun de ces aspects de notre essence peut observer l'autre , et c'est toujours à partir d'un " moi" issu d'une personnalité liée à l'un ou l'autre de ces aspect , il n'y pas de  "je" en nous , une seul " j'" observe , il y a une multitude de "moi" qui peuvent observer et qui se considèrent comme unique , la conscience de soi c'est s'en rendre compte , love .
Professeur X
Professeur X
Saturne

Chien
Messages : 4686
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par mikael le Mer 27 Mai - 0:06

salut..prof X , pour moi , l'explication de Jensuis ,est la bonne,tout au moins celle a laquelle je crois ,pour l'avoir vécu.. chacun peux lire ,a chaque niveau de son état ,la réponse ,dans le Livre, en fonction du moment de son êtreté ..croire ou non , n'a pas d'importance ... car une réponse évidente peux surgir a travers un film....ce ne sont que des MIROIR de ce qui EST EN NOUS ...les réponses sont déjà ENCODÉES DANS chaque être ....a partir du moment ou ils "portent" une "âme ... je suis désolé,pour moi ,il y a un MOI (ou JE) en nous... Very Happy ... l'"ane" porte bien un "bat"... La rencontre avec Dieu. - Page 3 2793431440 ..je ne parle pas de toi, bien sur !!! a plus
mikael
mikael
Miranda

Chat
Messages : 735
Date d'inscription : 27/11/2018

Localisation : gironde

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par pelerin le Jeu 28 Mai - 14:17

@Professeur X a écrit:Hum , Dieu a donc une existence propre , tout comme nous en avons une , nous naissons , nous vivons , nous mourrons , Dieu comme il est écrit est l’Éternel  ,  

La partie la plus profonde de l'être humain, son esprit, est aussi éternelle. Dès qu'il y a une forme, et toute existence quelle qu'elle soit, fut-ce Dieu ou une fourmis, se doit d'avoir une forme pour la manifester, nous entrons dans un cycle temporel avec un début et une fin, quand bien même le temps se compterait en milliards d'années ou au delà. Cette forme peut-être un grain de sable ou le monde dans son entièreté, elle peut être subtile au point d'être le tout premier voile dont se revêt Dieu lorsqu'il entre dans son cycle d'acitivté mais elle existera, projetant la vie sur le sentier du devenir.  C'est un principe fondamental, incontournable dans sa logique, absolu dans son application. Alors quand on parle d'éternité faut savoir relativiser. Comme disait l'autre, l'éternité c'est long longtemps.
pelerin
pelerin
Phoebe

Singe
Messages : 375
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par komyo le Jeu 28 Mai - 14:58

L'éternité c'est long surtout vers la fin ! kafka

Cela me fait penser que la traduction du nom du bouddha amitayus, signifie vie infinie,
ou lumière infinie. Ca fait assez penser aux qualificatifs chrétiens, l’éternel, la lumière and so on

Nous sommes vivant et baignant dans la lumière, la chance ! Wink
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 2415
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Mer 3 Juin - 9:40

@Professeur X a écrit:Hum , tu es en train d'écrire qu'il n'existe qu'une bonne façon d'interpréter la Bible , celle que tu nous livres , c'est bien si tu as pu trouver un peu d'exaltation à y trouver une sorte de vérité qui y serait cachée en filigrane , comme tu l'expliques ce que nous percevons de la réalité dépend essentiellement de notre état de conscience , si nous lisons avec notre intellect , ou si nous lisons avec notre émotionnel ou bien avec notre corps qui recèle le nombre , le rapport , notre compréhension de cette lecture de la Bible change , chaque centre de gravité que forment les différentes fonctions de notre essence est en fait un état de conscience différent , et si l'on associe deux ou trois fonctions dans cette lecture notre compréhension et notre état de conscience change tout autant , la Bible n'est pas qu'un livre à savoir , c'est aussi un ouvrage à être , la foi est un état d'être , sans la foi la Bible est un labyrinthe dans lequel se perd l'esprit .

Jésus est déjà venu sauver le monde , on ne saurait ni nier son historique existence ni prendre les évangiles pour un conte symbolique , l'observateur est toujours un "moi" issu d'une fonction , nous observons à travers notre intellect , notre , corps ou notre coeur ,chacun de ces aspects de notre essence peut observer l'autre , et c'est toujours à partir d'un " moi" issu d'une personnalité liée à l'un ou l'autre de ces aspect , il n'y pas de  "je" en nous , une seul " j'" observe , il y a une multitude de "moi" qui peuvent observer et qui se considèrent comme unique , la conscience de soi c'est s'en rendre compte , love .




Le challenge avec le moi , c’est qu’il peut commencer par mettre les mots entre guillemets et définir des ‘ je ‘ ou un ‘ j ’, tout cela pour dire qu’il n’y a que la conscience qui permet tout cela.
Jésus, ou les personnes qui l’ont créé, a bien dit que Dieu est amour et non Dieu aime. En fait pour ce qui est de la vérité des paraboles de la bible, il suffit de voir les réactions du corps dans son ensemble pour vivre cette vérité et voir si on se raconte des histoires. L’amour ne dérive pas d’une émotion et il n’y a pas vraiment quelqu’un pour aimer qui que ce soit, tout comme il n’y a personne pour vivre sa vie, il n’y a que la vie.
Même l’altruisme est un acte égoïste en soi, car là où il n’y a pas d’intérêt personnel, il n’y a pas d’action. Maintenant être égoïste est aussi un état d’être et n’est pas un mal en soi, car le concepteur ou la conscience qui permet toute conception et toute connaissance est plus grande que tous les états d’être et toute connaissance.
L’artiste est toujours plus grand que ses œuvres et plus grand il est, et plus il peut se détacher de ses œuvres car il sait qu’il n’est pas vraiment le concepteur.

Il est un fait qu’à notre niveau il y a différents moi qui se disputent plus où moins la gestion des perceptions. Pourtant tous ces moi sont l’œuvre de la conscience et donc on une raison d’être.
Au niveau de l’être humain, la vie n’a pas vraiment de sens, et donc sans son ignorance l’être humain se donne un sens pour mieux appréhender les perceptions qui lui arrivent D’où l’intérêt de bien cerner ce qui nous fait bouger et faire la différence entre les motivations intérieures et extérieures car l’extérieur n’existe pas vraiment. Nous sommes presque tous mus par des motivations extérieures.
Lorsque l’on veut donner un sens à sa vie, on commence à parler de foi pour atteindre ses buts, mais parler de foi ne sert à rien, car dans ces cas là elle sert surtout à parler de nos doutes. Dans l’action cohérente et congruente, il n’y a plus que l’état d’être et donc pour être, cela se fait sans l’aide de personne, même pas par l’aide de l’observateur car ce dernier ne fait qu’assister au spectacle de la conscience.
Lorsque je contemple, et donc j‘ai conscience, d’un mets succulent mon corps réagit en salivant, et lorsque j’ai conscience de prendre une corde pour un serpent le corps réagit par la peur.
Notre ultime vérité est ce que le corps vit et expérimente, mais nous ne sommes pas vraiment ce corps, il n’est qu’un véhicule permettant à la conscience ou l’énergie animatrice de se matérialiser.
Nous ne sommes même pas nos pensées car personne n’a jamais vraiment créé une pensée.
En fin de compte le corps est comme un bâton d’encens ou une cigarette qui se consume et les pensées sont comme la fumée. Ce que nous sommes est l’étincelle qui permet aux choses de naitre est de se consumer.



JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par ness le Mer 3 Juin - 9:50

"Ce que nous sommes est l’étincelle qui permet aux choses de naitre est de se consumer."

cette phrase trouve écho en moi, par sa simplicité, et aussi parce qu'elle revèle un vécu de ta part.. c'est toujours difficile de faire de la théorie sur ce  qu'on vit et experimente.

"lorsque l’on veut donner un sens à sa vie, on commence à parler de foi pour atteindre ses buts, mais parler de foi ne sert à rien, car dans ces cas là elle sert surtout à parler de nos doutes. Dans l’action cohérente et congruente, il n’y a plus que l’état d’être et donc pour être, cela se fait sans l’aide de personne, même pas par l’aide de l’observateur car ce dernier ne fait qu’assister au spectacle de la conscience."

absoluement.
merci de ton partage..
ness
ness
Triton

Dragon
Messages : 2187
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Mer 3 Juin - 10:23

@ness a écrit:"Ce que nous sommes est l’étincelle qui permet aux choses de naitre est de se consumer."

cette phrase trouve écho en moi, par sa simplicité, et aussi parce qu'elle revèle un vécu de ta part.. c'est toujours difficile de faire de la théorie sur ce  qu'on vit et experimente.

"lorsque l’on veut donner un sens à sa vie, on commence à parler de foi pour atteindre ses buts, mais parler de foi ne sert à rien, car dans ces cas là elle sert surtout à parler de nos doutes. Dans l’action cohérente et congruente, il n’y a plus que l’état d’être et donc pour être, cela se fait sans l’aide de personne, même pas par l’aide de l’observateur car ce dernier ne fait qu’assister au spectacle de la conscience."

absoluement.
merci de ton partage..


Oui il est évident que le libre arbitre nous permet l'orientation de l’attention de la conscience mais cela s’arrête là, nous ne faisons rien d’autre qu’inviter dans notre vie les gens et événements que nous contemplons intérieurement.
Tout ce que nous contemplons devient vrai pour nous et peut-être faux pour un autre qui contemple une autre réalité mais au-delà des apparentes réalités et vérités de chacun tout est vrai pour la conscience.
Il me semble que c’est là que commence la vraie compassion par la connaissance qu’il n’existe que la conscience et des états d’être, et que tout individu ne peut pas se comporter autrement que l’état ou les états d’êtres qu’il contemple. Il est vrai que l’être humain peut contempler plusieurs états d’être dans une période de temps et c’est pourquoi il se met à douter.
Alors celui qui a une foi de la grosseur d’un grain de moutarde déplace les montagnes ( ses doutes )
Il est évident que dire que nous sommes Dieu n’est pas prétendre que Pierre, paul, Jacques sont Dieu.
C’est prendre conscience que la conscience qui permet à tout un chacun de contempler sa vérité est amour et qu’elle permet toutes les définitions .
Avant Abraham fut Je Suis


JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par JenSuis le Mer 3 Juin - 11:38

@JenSuis a écrit:
@ness a écrit:"Ce que nous sommes est l’étincelle qui permet aux choses de naitre est de se consumer."

cette phrase trouve écho en moi, par sa simplicité, et aussi parce qu'elle revèle un vécu de ta part.. c'est toujours difficile de faire de la théorie sur ce  qu'on vit et experimente.

"lorsque l’on veut donner un sens à sa vie, on commence à parler de foi pour atteindre ses buts, mais parler de foi ne sert à rien, car dans ces cas là elle sert surtout à parler de nos doutes. Dans l’action cohérente et congruente, il n’y a plus que l’état d’être et donc pour être, cela se fait sans l’aide de personne, même pas par l’aide de l’observateur car ce dernier ne fait qu’assister au spectacle de la conscience."

absoluement.
merci de ton partage..


Oui il est évident que le libre arbitre nous permet l'orientation de l’attention de la conscience mais cela s’arrête là, nous ne faisons rien d’autre qu’inviter dans notre vie les gens et événements que nous contemplons intérieurement.
Tout ce que nous contemplons devient vrai pour nous et peut-être  faux pour un autre qui contemple une autre réalité mais au-delà des apparentes réalités et vérités de chacun tout est vrai pour la conscience.  
Il me semble que c’est là que commence la vraie compassion par la connaissance qu’il n’existe que la conscience et des états d’être, et que tout individu ne peut pas se comporter autrement que l’état ou les états d’êtres qu’il contemple. Il est vrai que l’être humain peut contempler plusieurs états d’être dans une période de temps et c’est pourquoi il se met à douter.
Alors celui qui a une foi de la grosseur d’un grain de moutarde déplace les montagnes ( ses doutes )
Il est évident que dire que nous sommes Dieu n’est pas prétendre que Pierre, paul, Jacques sont Dieu.
C’est prendre conscience que la conscience qui permet à tout un chacun de contempler sa vérité est amour et qu’elle permet toutes les définitions .
Avant Abraham fut Je Suis



En fait la vie est paradoxale car même lorsque nous semblons manquer de confiance, cette confiance qui semble nous faire défaut est occupée à cristalliser nos doutes. Ce qui fait que nous plaçons notre confiance dans nos doutes. C’est simplement un genre de foi inversée.
Pour la conscience, il est impossible de manquer de confiance, car elle est toujours consciente de quelque chose et donc ce qu’elle est consciente ne peut pas se réaliser.
Si cette conscience est habitée par le doute, alors elle mettra sa confiance dans le doute. Les pommiers ne donneront jamais des oranges. Ce qui fait que nous trouvons toujours ce que nous contemplons et cherchons.
Demandez et vous recevrez !
A celui qui a il sera donné et celui qui n’a pas, il sera ôté le peu qu’il a.

De même, les autres, ceux qui semblent nous aider ou nous contrarier dans notre existence, le font, et souvent inconsciemment, car nous les avons invité.

Personne ne vient à moi sans que je l'invite. Tout vient de la conscience et il n'y a pas de séparation entre l'observateur et ce qui est observé.

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre avec Dieu. - Page 3 Empty Re: La rencontre avec Dieu.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum