Le Deal du moment :
Nike FR : 25 % sur tous les articles
Voir le deal

Giordano Bruno

Aller en bas

Giordano Bruno Empty Giordano Bruno

Message par komyo le Jeu 20 Fév - 10:42

Il mérite bien une reconnaissance particulière, la recherche de la vérité au prix de sa vie n'ayant a mon avis pas de prix !

Au delà, c'est moins la religion qui est visée que ses manifestations les plus liées a un dogme structurant une société, je doute que le christ aurait fait bruler qui que ce soit n'ayant pas ses croyances, bref...


Le 17 février 1600, le philosophe Giordano Bruno est brûlé vif après avoir passé huit ans dans les geôles de l'Inquisition.

Giordano Bruno est né à Nola, près de Naples, en 1548. Moine dominicain à 18 ans, il doit quitter son ordre en 1575 car suspect d’hérésie.
Sensible aux découvertes de l'astronome Nicolas Copernic, publiées en 1543, Giordano Bruno imagine un univers infini dont Dieu serait l'âme. Il conçoit une pluralité de mondes analogues au nôtre dans un univers qui n'aurait pas été créé mais aurait existé de toute éternité. Cette philosophie panthéiste inspirera Spinoza au siècle suivant...
Bruno fut avant tout un philosophe d’une rare audace. Et ses thèses étaient considérées comme une abomination par l’église catholique : mise en doute de la transsubstantiation, description d’un univers non géocentrique et infini, liberté de l’homme face à la société, liberté de conscience de l’individu, droit de l’étudiant à étudier toute thèse, même contraire au dogme du moment...
Mais c'est un prêtre défroqué, anarchiste avant l’heure, dégoutté de la religion et ennemi déclaré du christianisme, à travers lequel il perçoit hypocrisie, exploitation des masses, obscurantisme et persécution.
Bruno pendant sept ans, de 1593 jusqu’à la fin que l’on sait, va jouer avec ses tortionnaires un incroyable jeu de chat et de la souris. Il se rétracte... mais pas tout à fait. Il n’a jamais voulu dire que... mais il maintient que...
Le 16 Février de l’an de grâce 1600 Giordano Bruno est brûlé vif par l’inquisition catholique. Avant de le faire mourir, ses bourreaux ont pris soin de lui arracher la langue pour l'empêcher de proférer des « paroles affreuses
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 1220
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Giordano Bruno Empty Re: Giordano Bruno

Message par Azaël le Jeu 20 Fév - 10:47

C'est peut-être ça être libre : ne pas avoir peur du prix à payer.
Azaël
Azaël
Titan

Rat
Messages : 3195
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Giordano Bruno Empty Re: Giordano Bruno

Message par Professeur X le Jeu 20 Fév - 11:04

Hum , Sainte Wiky nous dit à son sujet :

" Filippo Bruno, dit Giordano Bruno, né en janvier 1548 à Nola en Italie et mort le 17 février 1600 à Rome, est un frère dominicain et philosophe italien. Sur la base des travaux de Nicolas Copernic et Nicolas de Cues, il développe la théorie de l'héliocentrisme et montre, de manière philosophique, la pertinence d'un univers infini, qui n'a ni centre ni circonférence , peuplé d'une quantité innombrable d'astres et de mondes identiques au nôtre.

Accusé formellement d'athéisme et d'hérésie (particulièrement pour sa théorie de la réincarnation des âmes) par l'Inquisition, d'après ses écrits jugés blasphématoires (où il proclame en outre que Jésus-Christ n'est pas Dieu mais un simple « mage habile », que le Saint-Esprit est l'âme de ce monde, que Satan sera finalement sauvé et poursuivi pour son intérêt pour la magie, il est condamné à être brûlé vif au terme de huit années de procès ponctuées de nombreuses propositions de rétractation qu'il paraissait d'abord accepter puis qu'il rejetait. Une statue de bronze à son effigie trône depuis le xixe siècle sur les lieux de son supplice, au Campo de' Fiori à Rome. Il est compté au nombre des martyrs de la liberté de penser." love

https://fr.wikipedia.org/wiki/Giordano_Bruno
Professeur X
Professeur X
Terre

Chien
Messages : 4027
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Giordano Bruno Empty Re: Giordano Bruno

Message par Cogitop le Jeu 20 Fév - 11:06

« Mourir pour des idées, d’accord mais de mort lente »

Comme a dit le Grand Georges

Par lasseté de cette incompréhension, si on témoigne à petite dose qui se dilue dans la masse de l’incompréhension terrestre


Ou par passion, à en mourir d’amour avec la passion de le dire et de le crier...
De l’hurler et que d’en mourir convaincu, c’est la consécration.

Mais il faut qu’on nous tue avec justice.
Pour être martyr des incrédules
Car si l’on est innocent, on sait qu’ils sont fous, de par leur incompréhension.

Mourir avec passion, en ultime compréhension...

Mourir en NDE...

Ainsi soit-il ...

Giordano Bruno 706133743


Dernière édition par Cogitop le Jeu 20 Fév - 21:03, édité 1 fois
Cogitop
Cogitop
Titania

Chien
Messages : 1522
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Giordano Bruno Empty Re: Giordano Bruno

Message par komyo le Jeu 20 Fév - 11:32

@Professeur X a écrit:Hum , Sainte Wiky nous dit à son sujet :

" Filippo Bruno, dit Giordano Bruno, né en janvier 1548 à Nola en Italie et mort le 17 février 1600 à Rome, est un frère dominicain et philosophe italien. Sur la base des travaux de Nicolas Copernic et Nicolas de Cues, il développe la théorie de l'héliocentrisme et montre, de manière philosophique, la pertinence d'un univers infini, qui n'a ni centre ni circonférence , peuplé d'une quantité innombrable d'astres et de mondes identiques au nôtre.

Accusé formellement d'athéisme et d'hérésie (particulièrement pour sa théorie de la réincarnation des âmes) par l'Inquisition, d'après ses écrits jugés blasphématoires (où il proclame en outre que Jésus-Christ n'est pas Dieu mais un simple « mage habile », que le Saint-Esprit est l'âme de ce monde, que Satan sera finalement sauvé et poursuivi pour son intérêt pour la magie, il est condamné à être brûlé vif au terme de huit années de procès ponctuées de nombreuses propositions de rétractation qu'il paraissait d'abord accepter puis qu'il rejetait. Une statue de bronze à son effigie trône depuis le xixe siècle sur les lieux de son supplice, au Campo de' Fiori à Rome. Il est compté au nombre des martyrs de la liberté de penser." love

https://fr.wikipedia.org/wiki/Giordano_Bruno

Pour compléter avec st wiki. (on peut d'ailleurs se demander si la Sacrée congrégation de l'inquisition romaine et universelle n'a pas chargé la barque comme c'était d'usage, en parlant de satan et de magie...)

Au cours du procès, qui durera huit années, l’acte d'accusation va évoluer. Le premier acte d'accusation se concentre sur ses positions théologiques hérétiques : sa pensée antidogmatique, le rejet de la transsubstantiation, que le concile de Trente vient de confirmer, et de la Trinité, son blasphème contre le Christ, sa négation de la virginité de Marie. Mais ses activités sont déjà relevées : sa pratique de l’art divinatoire, sa croyance en la métempsycose, sa vision cosmologique. Au long du procès, l'acte d'accusation ne cessera de s'aggraver.

Blanchi par les tribunaux vénitiens, Bruno est presque libéré. Mais la Curie romaine semble vouloir lui faire payer son apostasie. Sur intervention personnelle du pape Clément VIII auprès du doge, une procédure tout à fait exceptionnelle, Rome obtient l'extradition et Bruno se retrouve dans les geôles vaticanes du Saint-Office.


En 1593, dix nouveaux chefs d'accusation sont ajoutés. Bruno subit sept années de procès, ponctuées par une vingtaine d'interrogatoires menés par le cardinal Robert Bellarmin, qui fut également engagé dans l'instruction qui conduisit au procès du système de Copernic en 1616 et dans le procès contre Galileo Galilei.

Il lui arrive de concéder un geste de rétractation, mais se reprend toujours : « Je ne recule point devant le trépas et mon cœur ne se soumettra à nul mortel. » Le pape somme une dernière fois Bruno de se soumettre, mais Bruno répond : « Je ne crains rien et je ne rétracte rien, il n'y a rien à rétracter et je ne sais pas ce que j'aurais à rétracter. »

Le 20 janvier 1600, Clément VIII ordonne au tribunal de l'Inquisition de prononcer son jugement qui le déclare hérétique et qui, « devant son extrême et résolue défense », le condamne à être remis au bras séculier pour être puni, selon l'hypocrite15 formule usuelle, « avec autant de clémence qu'il se pourrait et sans répandre de sang » (« ut quam clementissime et citra sanguinis effusionem puniretur »). À la lecture de sa condamnation au bûcher, le 9 février, Bruno commente : « Vous éprouvez sans doute plus de crainte à rendre cette sentence que moi à la recevoir. »

Le jeudi 17 février 1600, sur le Campo de' Fiori, il est livré vivant aux flammes devant la foule des pèlerins venus pour le Jubilé. Il est nu. Par raffinement de cruauté et pour le réduire au silence, on lui a cloué la langue sur un mors de bois.
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 1220
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Giordano Bruno Empty Re: Giordano Bruno

Message par Pommard le Jeu 20 Fév - 20:30

Pas assez proche du pouvoir ecclésiastique pour être sauvé (et trop proche d'un roi homosexuel), comme Vanini, et contrairement à Pomponazzi ou Machiavel qui auraient dû y passer avant.
Pommard
Pommard
Épiméthée

Chèvre
Messages : 165
Date d'inscription : 11/06/2019

Localisation : SO

Revenir en haut Aller en bas

Giordano Bruno Empty Re: Giordano Bruno

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum