Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Mar 19 Fév - 22:13

Rappel du premier message :

Sujet sur la vraisemblabilité du RC et de l'implication humaine dans celui ci

Quelques chiffres :
Spoiler:


L'augmentation du CO² à partir de 1900 et plus significativement après 1950 :

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 5f9fb17081_105808_taux-dioxyde-carbone-02

Ici on remarque que le taux de CO² suit des cycles et que l'on est actuellement dans un pique (on remarque la parfaite corrélation entre CO² et courbe de T°) :
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Temperatures_%C3%A2ge_glaciaire

Les variations de l'activité solaire adossées à la température :
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Soleil-climat_fig1_activite-solaire-temperature-surface-Terre-150ans_2

Le climat change... Et alors ? Tenl#76 : https://www.youtube.com/watch?v=erA7VpC4jls


Dernière édition par Kolam le Jeu 22 Aoû - 21:50, édité 4 fois (Raison : Scission du topic)
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5318
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas


Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Assam le Sam 23 Fév - 13:58

Réchauffement climatique le GIEC ne sait plus comment mentir


Le CO2 n'est pas un polluant, il est essentiel à la Vie. De plus on constate une décorrélation évidente entre l'augmentation du CO2 et la courbe de la température globale qui n'augmente plus depuis une quinzaine d'année dans la troposphère. Un débat entre François Gervais et Jean Jouzel qui confond Arctique et Antarctique…:




Assam
Téthys

Messages : 1025
Date d'inscription : 28/10/2018


Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Sam 23 Fév - 18:45

Déjà mis précédemment, contrairement à ce qu'il dit la somme des calottes + banquises n'abouti pas à un équilibre mais à une diminution rapide, d'autant plus ces 3 dernières années ou l'antarctique s'est mis à fondre d'un coup (les glaces ne se reconstituent plus) :

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Iceinsol

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 S_plot_hires

Ensuite pour le cycle de 60 ans, j'avais déjà donné mon avis sur le ridicule de cette argument, oui il y a un pseudo-cycle vaguement visible, mais ça ne remet en rien en question le fait que la courbe est ascendante :

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Anomalie-temperature-ocean-1850

Et au pole c'est encore plus alarmant :
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Hemisph%C3%A8re-nord-temperature-an-0

Bref toujours aussi ridicule le Gervais, je comprend pas comment il ose se montrer et dire ça à une émission publique alors qu'il suffit de 20s de recherche pour voir qu'il raconte nimp

Hakaan
Admin

Messages : 5318
Date d'inscription : 07/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Sam 23 Fév - 18:57

@Assam a écrit:T'inquiètes, la planète a connu des conditions météo bien pires que celles que l'on connaît de nos jours et c'était pas dû à l'activité humaine, il y a toujours eu du Co2 qui est présent à l'état naturel mais on veut te faire croire que c'est ta mobylette qui la produit lol !, les aléas de la météo c’est du pipi de chameau à côté des conditions qu'il y a eu sur Terre dans le passé; toute façon on y peut rien faire malgré les dires de la mafia européenne. On est déjà incapable de juguler la pollution atmosphérique qui fait des milliers de victimes, alors le climat à côté, s'il se dérègle, c'est une douce rigolade car les gens crèvent déjà en paquet.

D'un coté ça montre que t'es mal renseigné sur les effets du changement climatique qui entrain des catastrophes, des désertifications, et possiblement l'immersion de certaines des plus grandes villes du monde,
et ensuite le fait qu'il y ait toujours eu du CO² (merci captain obvious) ne remet pas en question le fait qu'on en produit,
quant à ce qu'il s'est passé dans le passé sur Terre je vois pas bien en quoi ça rend ce qu'on vit actuellement moins préoccupant (et encore dans l'idée ou tu te baserais sur quelque chose pour dire ça),
juste un détail comme ça, dans ton super passé il n'y avait pas du tout la même faune et flore qu'aujourd'hui, et tu sais ce qu'elle est devenue ? rien, elle n'existe plus ou elle a drastiquement changé pours s'adapter,
tu veux parier sur le fait que l'humain arrivera à s'adapter ? je sais pas perso j'ai pas trop envie qu'on en arrive à ce genre de nécessité

C'est bien de brandir le passé mais tu es juste au courant que cette planète a déjà connu 6 extinctions de masse ? (enfin on est à la 6ème mais c'est bien parti),
donc nous sorti "ohlol pas grave c'est déjà arrivé" c'est un peu comme dire qu'il y a toujours eu des accidents de la route donc ce n'est pas grave
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5318
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Assam le Sam 23 Fév - 19:22

Je te propose un autre son de cloche quant aux températures des océans; tu sais s'il y a une dissidence, c’est qu'il y a des raisons hein ? Tu en doutes encore où tu veux adopter la pensée unique et payer une taxe carbone taxe et baisser la tête en signe de soumission ? Si je commente pas tes graphiques c'est que je pense qu'ils sont potentiellement faux, justes bon pour enfoncer le clou des avertisseurs des ré-chauffagistes ! Et cet article que j'ai pas cherché bien loin est le début. On continue ? J'ai un peu de temps.


Selon l'hypothèse formulée depuis les années 50, les océans ont progressivement refroidi depuis le Crétacé avant de subir un nouveau réchauffement dû, cette fois, à l'activité humaine. Sauf qu'il n'en serait en fait rien.

Et si le "thermomètre" utilisé pour calculer l'évolution des températures de l'océan dans le passé n'était pas fiable? C'est ce qu'assurent, dans une étude parue jeudi, des chercheurs qui pensent qu'il y a 100 millions d'années, l'océan pourrait ne pas avoir été aussi chaud qu'estimé jusque-là. Les scientifiques en déduisent que le réchauffement global actuel pourrait potentiellement être "sans précédent" sur les 100 derniers millions d'années.
L'étude de ces géochimistes, publiée dans Nature Communications, constitue un pavé dans la mare des paléoclimatologues qui utilisent depuis les années 50 ce "paléothermomètre" aidant à bâtir les modèles actuels sur le réchauffement climatique.
"Jusqu'à maintenant, on pensait qu'il y a 100 millions d'années, sous le Crétacé, l'océan profond était 15 degrés plus chaud qu'actuellement et qu'il avait refroidi continûment jusqu'à il y une dizaine de millions d'années environ", déclare Sylvain Bernard, principal auteur de l'étude.
Selon ces évaluations, l'eau des océans profonds était à l'époque proche de 20 degrés Celsius au lieu des 3,5 degrés actuels, ajoute ce géochimiste du Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) à Paris.

Le "paléothermomètre" jusque-là utilisé n'est pas fiable

L'équipe de chercheurs français et suisses estime pour sa part avoir démontré en laboratoire que "le 'thermomètre' utilisé n'est pas fiable et que toutes les interprétations qui ont été faites à partir de lui sont fausses", selon Sylvain Bernard.
"Les océans du passé n'étaient pas forcément plus chauds que les océans actuels. C'est pour cela que l'on dit que le réchauffement climatique actuel n'a peut-être pas de précédent", explique-t-il.
Le "paléothermomètre" utilisé depuis les années 1950 pour évaluer la température des océans dans un lointain passé, repose sur l'étude d'organismes marins microscopiques, les foraminifères, qui ont une sorte de coquille calcaire appelée "test". Il a été montré que la teneur en oxygène 18 de ces coquilles dépend de la température de l'eau dans laquelle ces organismes vivent.



Où les fossiles ont une "vie" après la mort

Mais le consortium rassemblant des chercheurs de l'Institut de minéralogie IMPMC de Paris et de l'Ecole Polytechnique de Lausanne notamment a voulu voir si d'autres facteurs pouvaient faire varier la teneur en oxygène 18 de ces coquilles fossiles. Ils ont constaté que si on plongeait les foraminifères fossiles dans de l'eau à 300 degrés, leur teneur en oxygène 18 était multipliée par 500 après trois mois d'immersion, sans que leur aspect ne bouge. "Cela montre que la teneur en oxygène 18 des tests des foraminifères peut changer après leur mort sans laisser de traces visibles", soulignent-ils.
Les chercheurs ont également calculé l'effet de l'enfouissement des foraminifères dans les sédiments. Selon eux, l'augmentation de la température au sein des sédiments (qui atteint environ 25 degrés) liée à leur enfouissement en profondeur modifie la teneur en oxygène 18 des tests de foraminifères fossiles. Celle-ci peut donc avoir varié après leur mort.
"Cet effet n'a pas été pris en compte. Les données sur la températures des océans dans le passé sont de ce fait biaisées", estime Sylvain Bernard.


Remise en cause des modèles climatiques actuels

Or la plupart des modèles climatiques actuels sont "calibrés" sur l'évolution des températures dans le passé. "Dans la mesure où les estimations des températures passées de l'océan sont sans doute totalement fausses, les modèles risquent également d'être faux", dit-il.
"Si nous sommes dans le vrai, notre étude remet en cause des décennies de recherche en paléoclimatologie", souligne Anders Meibom, de l'Ecole Polytechnique de Lausanne. Sylvain Bernard dit "s'attendre à ce que certains paléoclimatologues soient très critiques."

https://www.bfmtv.com/planete/le-calcul-de-l-evolution-de-la-temperature-des-oceans-remis-en-cause-1287937.html
Assam
Assam
Téthys

Cochon
Messages : 1025
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant
Emploi/loisirs : Esprit investigatif
Humeur : Pénétrante

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Invité le Sam 23 Fév - 21:46

Que les modèles climatiques cherchant à prédire l'évolution du climat en fonction de l'activité humaine soient prospectifs et donc soumis à une marge d'erreur est indéniable.
Comme il est indéniable que l'activité humaine a des conséquences sur le climat.
Par exemple sur la disparition de la couche d'ozone.
Depuis l'interdiction des CFC, celle-ci se reconstitue et heureusement.
Alors on peut accepter le risque de jouer à la roulette russe en se disant qu'avec un peu de chance on passera à travers un réchauffement anononcé...
Ou se dire que jusqu'à présent le système climatique marchait pas si mal et essayer de le préserver...
A chacun de voir mais personnellement je ne suis pas fan de la roulette russe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Sod le Sam 23 Fév - 23:37

Je reconnais les prédicateurs avec le genre de nez qu'ils ont au milieu de la figure.
Et c'est dommage que les partisans de certaines hypothèses ne soient pas crédibles dans leur façon de les présenter. Car si ça se trouve il y a des morceaux de vrais dans ce qu'ils disent. Je me suis fait avoir une fois quand j'étais gosse avec ce genre de chose : j'ai crut que dieu n'existait pas sous prétexte que le curé n'était pas crédible.
Heureusement que ces histoires de climat, ou plutôt d'adhésion a une version ou bien une autre, ont des conséquences bien moins graves.
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2730
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Sod le Sam 23 Fév - 23:58

Le syndrome de Zorro peut se manifester de nombreuses façons. Par exemple il y a des gens qui sont prêt a gober n'importe quoi pourvu que ça leur donne l'impression d'avoir raison contre la Terre entière, et surtout contre les figures qui représentent pour eux l'autorité.
Adolescence quand tu nous tiens ...
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2730
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Dim 24 Fév - 4:45

Bon alors pour ceux qui bloqueraient sur ces histoires d'hivers plus froids (même si ça contredit rien mais bon)

Voici une joulie map qui compare les records de chaleur aux records de froid (plus c'est foncé plus c'est récent)
On voit clairement que les records de chaleur explosent les records de froid qui sont anecdotiques en comparaison

Carte des records ::
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 DyF1sh2WoAAeeb3
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5318
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Dim 24 Fév - 5:00

Une autre petite carte pour faire prendre conscience de l'ampleur des dégats Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 2193926567

Ici sont représentés les anomalies de températures de 2018 par rapport à la moyenne 1951-1980
Qu'est ce que nous fait comprendre cette carte ?
et bien que les anomalies de chaleurs sont adossées à des anomalies de froideurs (bien plus petites),
ce qui tend à montrer d'une part que les anomalies de chaleur provoquent bien les anomalies de froideur,
mais fait aussi comprendre que lorsque l'on nous parle de réchauffement global de + xT°, en fait ça minimise le problème, car ce chiffre est en fait une moyenne des zones qui deviennent plus chaude et des zones qui deviennent plus froides en parallèle,
ce qui signifie donc que l'élévation des zones en anomalie positive s'élève d'avantage que ce qui est annoncé sur la moyenne

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 382768d1549477700-rechauffement-derniere-news-version-2-temp-giss_2018
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5318
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par emmama le Dim 24 Fév - 7:23

Que la température augmente ou non peu importe il est simplement important que l'humain prenne conscience que nous devons respecter toute vie , éviter tout excès , il est vrai que certains semblent avoir oublié cela les mises en garde ne datent pas d'aujourd'hui mais que nous soyons les seuls acteurs de la modification du climat est faux
emmama
emmama
Phoebe

Cochon
Messages : 366
Date d'inscription : 02/02/2019

Localisation : nord
Humeur : humaine

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Dim 24 Fév - 7:45

@emmama a écrit: mais que nous soyons les seuls acteurs de la modification du climat est faux
Ca tombe bien jamais personne n'a dit ça
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5318
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par emmama le Dim 24 Fév - 8:03

tant mieux Smile
emmama
emmama
Phoebe

Cochon
Messages : 366
Date d'inscription : 02/02/2019

Localisation : nord
Humeur : humaine

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Sod le Dim 24 Fév - 8:45

«Le battement d'ailes d'un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ?»

Edward Lorenz - 1972
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2730
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Dim 24 Fév - 9:15

http://www.whoi.edu/news-release/atlantic-ocean-circulation-at-weakest-point-in-more-than-1500-years
APRIL 11, 2018New research led by University College London (UCL) and Woods Hole Oceanographic Institution (WHOI) provides evidence that a key cog in the global ocean circulation system hasn’t been running at peak strength since the mid-1800s and is currently at its weakest point in the past 1,600 years. If the system continues to weaken, it could disrupt weather patterns from the United States and Europe to the African Sahel, and cause more rapid increase in sea level on the U.S. East Coast.
"Les nouvelle recherches menée par Onsenfou de Londre et machin institue rapportent l'évidence qu'un rouage clef du système de circulation océanique global est plus fait qu'il ne l'a jamais été depuis 1600 ans,
si le système continue à s'affaiblir cela perturbera les schémas météorologiques des US, de l'UE, jusqu'au Sahel, et causera une montée des eaux plus rapide sur la cote Est des Etats Unis"

“Combined, these approaches suggest that the AMOC has weakened over the past 150 years by approximately 15 to 20 percent” says Thornalley.

According to study co-author Dr. Jon Robson, a senior research scientist from the University of Reading, the new findings hint at a gap in current global climate models. “North Atlantic circulation is much more variable than previously thought,” he said, “and it’s important to figure out why the models underestimate the AMOC decreases we’ve observed.” It could be because the models don’t have active ice sheets, or maybe there was more Arctic melting, and thus more freshwater entering the system, than currently estimated.

"Combinées, ces approches suggèrent que le Gulfstream est plus faible que ces 150 dernières années de 15 à 20%" nous dit Thornalley.
Selon le co-auteur de l'étude Truc bidule, les nouvelles découvertes suggères une erreur dans les modèle climatiques mondiaux actuels, le courant Atlantique Nord est plus variable que l'on pensait.
"il est important de comprendre pourquoi les modèles ont sous estimé l'affaiblissement du Golfstream par rapport aux observations, c'est peut être parce que le modèle n'a pas de "feuilles de glace actives" (???), ou peut être que la glace Arctique fond d'avantage que prévu"
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5318
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par ratDchamp le Dim 24 Fév - 11:11

Oui, et le réchauffement provoque en fait une glaciation, comme dans le film the day after tomorrow.

D'abord il ne faut pas que le problème du climat nous fasse oublier l'autre problème plus vaste qui est la pollution et la disparition des espèces, et j'ai l'impression que c'est un peu le cas, on dirait même que tout est fait pour ça.

Ensuite il n'est pas prouver à 100% que la modification du climat vienne à 100% des activités humaines et on entend dire que le système solaire dans son ensemble se réchauffe, sans compter que cela peut être un cycle naturel climatique vu qu'on se base sur des observations que depuis même pas 200 ans, ce qui est ridicule à l'échelle du temps, sous charlemagne des écrits prouvent que le Groenland n'était pas couvert de glace mais était tout vert, son nom viendrait meme de là et voudrait dire ile verte.
Et pour finir s'il y a problème climatique les gouvernement ne font rien de concret contre cela, ce n'est pour eux qu'un créneaux économique où ils en profitent pour nous taxer de tout côté et leur politique à ce sujet est aussi nulle que celle du ruissellement par le maintient de l'i.s.f .

La seule solution pour "sauver la planète", et surtout les créatures qui y vivent, c'est d'abord de changer radicalement de système économique, car celui ci n'est que production et gaspillage à outrance, et c'est là planète qu'on gaspille, le soit disant développement durable n'est qu'une grosse fumisterie.

ratDchamp
Téthys

Cheval
Messages : 949
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Assam le Dim 24 Fév - 14:06

Que d'alarmisme pour ces quelques changements planétaires mineures qui sont brandis comme des épouvantails devant le naïf qui croit qu'il en ai responsable et qui va acquiescer devant la taxe carbone (certains font des manifs même !! si  si je vous jure !) alors que l'exécutif se moque éperdument de l'écologie, Macron-choupinet en tête ! Toutes ces mesures sont truquées pour faire croire que la planète se réchauffe et qu'il va falloir agir .. Mais agir comment ? Personne n'est capable de faire baisser la pollution de l'air, de l'eau et des terres (pesticides etc) et ils vont faire baisser la température alors que l'on parle déjà d'un nouvel âge glaciaire bien loin de ce réchauffement annoncé:

https://fr.rbth.com/tech/79515-chercheurs-russes-predisent-age-glaciaire-terre

Donc, bien sûr, cet alarmisme de ce réchauffement c'est du pipeau, j'ai pas encore vu des villes englouties sous les eaux, à part des flacs d'eau déssechées par-ci par-là, et moins de neige en stations de ski, bof bof bof, mais quand je vois les températures glaciales de cet hiver, du record de froid en Sibérie, je rigole doucement sur les alarmes diverses des merdias.

Vraiment, personne n'est en mesure sur terre de modifier le climat, déjà qu'ils en sont incapables pour la pollution de l'air, on rigole avec les mesures qu'ils tentent de prendre pour faire baisser la pollution à Paris comme en ce moment. Ils sont démunis, ils peuvent rien faire paralysés par des décennies de négligence.

Maintenant avec le projet HAARP, il est possible de créer certaines conditions météos sur des territoires et c'est une arme de demain déjà sûrement utilisée sans que personne le sache. L'activité humaine est dite influencer le climat à hauteur de 5%, le reste des influences sur le climat planétaire vient du soleil et de rayons cosmiques et cela est prouvé par des corrélations. Et en sachant que le Groenland était vert de chez vert il fut une époque, les ré-chauffagistes sont loin de convaincre avec leurs lacs asséchés !
Assam
Assam
Téthys

Cochon
Messages : 1025
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant
Emploi/loisirs : Esprit investigatif
Humeur : Pénétrante

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Assam le Dim 24 Fév - 15:41

EXCLUSIF, Le refroidissement global est réel - Basse température majeure 2046?




(à 6'15" il parle directement du climat mais l'intro est sympa)
Assam
Assam
Téthys

Cochon
Messages : 1025
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant
Emploi/loisirs : Esprit investigatif
Humeur : Pénétrante

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Assam le Dim 24 Fév - 15:42

Assez d'inepties sur le réchauffement climatique

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 5a53815bfc7e934e488b4567

http://www.wikistrike.com/2018/02/rechauffement-climatique-le-mensonge-continue.html
Assam
Assam
Téthys

Cochon
Messages : 1025
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant
Emploi/loisirs : Esprit investigatif
Humeur : Pénétrante

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Assam le Dim 24 Fév - 15:51

NASA data confirms the “non-effect” of CO2 on global temperatures (La NASA confirme le non-effet du CO2 sur les températures globales)

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Nasa-data-comparing-pre1950-to-post1950

https://drinkingwateradvisor.com/2014/07/18/nasa-data-confirms-the-non-effect-of-co2-on-global-temperatures/
Assam
Assam
Téthys

Cochon
Messages : 1025
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant
Emploi/loisirs : Esprit investigatif
Humeur : Pénétrante

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Dim 24 Fév - 16:07

NASA data confirms the “non-effect” of CO2 on global temperatures (La NASA confirme le non-effet du CO2 sur les températures globales)
Non t'as oublié un mot, c'est pas la NASA qui confirme quoi que ce soit, c'est celui qui a écrit cette phrase suivant les "données de la NASA"
Enfin tu m'expliqueras ce que signifie le graphique en desssous et le rapport avec la phrase (parce que je suis pas sur que tu ai meme cherché à y comprendre quelque chose )


@Assam a écrit:Assez d'inepties sur le réchauffement climatique

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 5a53815bfc7e934e488b4567

http://www.wikistrike.com/2018/02/rechauffement-climatique-le-mensonge-continue.html
Mais ça j'en ai parlé juste au dessus des anomalies de froid corrélées aux anomalies de chaud, ça n'infirme rien ça confirme le modèle au contraire

@Assam a écrit:EXCLUSIF, Le refroidissement global est réel - Basse température majeure 2046?




(à 6'15" il parle directement du climat mais l'intro est sympa)
Quid des egyptiens qui étaient dans une région verdoyante changée en desert, des migrations climatiques parce qu'il n'y a plus d'eau dans l'hémisphère Sud etc, c'est beau les contres vérités surtout de la part de quelqu'un qui surjoue les conclusions dans un décorum ubuesque
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5318
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Assam le Dim 24 Fév - 16:21

Données de la NASA ou NASA? c’est différent ?

Quant au graphique il montre les différences de températures sur deux périodes de 15 ans, à savoir 1924/1944 et 1994/2014 et les anomalies de températures de ces deux périodes couplées au CO2. Tu me dis que je ne comprends pas les graphiques que je mets, quelle présomption quand tu me demandes en fait de te l'expliquer. Au final, ce tableau montre [b]une non-corrélation[/b] entre les températures et le CO2, dixit la NASA, pardon selon les données de la NASA.
Assam
Assam
Téthys

Cochon
Messages : 1025
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant
Emploi/loisirs : Esprit investigatif
Humeur : Pénétrante

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Dim 24 Fév - 16:37

@Assam a écrit:Que d'alarmisme pour ces quelques changements planétaires mineures qui sont brandis comme des épouvantails


  • Venise est sous l'eau 200j par ans maintenant, c'est devenu tellement banal que les gens se baladent sur des bancs
  • La saison des incendies en Californie est passé de quelques semaines à plusieurs mois, à un point que les pompiers commencent à avoir réellement du mal à faire face et les dépenses se comptent en millions



  • Un petit point sur la désertification : https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9sertification



  • L'acidification des océans : https://fr.wikipedia.org/wiki/Acidification_des_oc%C3%A9ans



  • La fonte des glaciers :

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement-depeches/au-nepal-la-fonte-des-glaciers-s-accelere_130149
https://www.liberation.fr/planete/2019/02/24/pourquoi-la-fonte-des-glaces-de-l-antarctique-inquiete-autant-les-scientifiques_1710287
https://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dospoles/alternative13.html


  • Le ralentissement du système de régulation planétaire avec effet de rétroaction positive: https://fr.wikipedia.org/wiki/Arr%C3%AAt_de_la_circulation_thermohaline


c'est juste les quelques exemples qui me viennent comme ça alors que c'est même pas mon domaine
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5318
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Assam le Dim 24 Fév - 17:23

@hakaan a écrit:c'est juste les quelques exemples qui me viennent comme ça alors que c'est même pas mon domaine

oh la la t'es pas loin de dire que tu en a rien à faire Razz



Le réchauffement climatique anthropique : un mensonge qui arrange !

L'ONU (Organisation des Nations unies) est une organisation internationale censée apporter la paix dans le monde. Elle comprend de nombreuses agences qui sont malheureusement au service des multinationales et des élites politiques, et pas au service des peuples.

L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) par exemple, suite à un accord de 1959, n'a pas le droit de s'exprimer, ni d'agir en faveur des populations contaminées par la radioactivité sans l’aval de l’AIEA  (Agence Internationale de l’Energie Atomique)

L'AIEA est un autre exemple de structure de l'ONU peu indépendante, à la fois gendarme (très gentil) et complice de la prolifération nucléaire dans le monde. Fukushima en est une illustration magistrale : depuis le 11 mars 2011, début de ce terrible accident nucléaire, l’AIEA s’emploie à minimiser la gravité de la catastrophe pour ne pas nuire au développement de l'énergie nucléaire dans le monde.

Je pense aussi à la FAO (Organisation des Nations-Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture) qui prend comme alibi la faim dans le monde (qu'elle a peu combattu) pour promouvoir le développement des OGM.

Mais revenons au GIEC, l'agence de l'ONU la plus médiatisée ces dernières années. Il y a en effet un enjeu financier colossal autour des choix énergétiques, et bien sûr un lobbying effroyable.

La création du GIEC

Le GIEC fut créé en 1988 à la demande du G7 (G20 aujourd’hui) sous la pression de Ronald Reagan et Margaret Thatcher. 

Dans les années 1970 Thatcher, premier ministre, était en difficulté à cause des mineurs britanniques qui menaient de fortes grèves générant coupures d'électricité. Elle n'avait pas confiance dans les compagnies pétrolières ; sa préférence était l'énergie nucléaire.

En 1979, à Genève, se tient la première Conférence mondiale sur le climat. Alors que la crainte dans ces années là était celle d'un refroidissement planétaire, est déclaré que le dioxyde de carbone(CO2) émis par les activités humaines pourrait réchauffer la planète et avoir de graves  conséquences.

Très opportuniste, Margaret Thatcher s'empare de cette pensée nouvelle pour faire la promotion de l'énergie nucléaire. La France déjà très engagée dans le nucléaire, sous la présidence de François Mitterrand, avec Jacques Delors président de la Commission européenne et représentant la France lors des grands sommets internationaux, appuie cette ligne politique.

Et le GIEC (Groupe Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) va naître en novembre 1988 et tout faire pour prouver la véracité de ce réchauffement climatique anthropique. Le lobby nucléaire y est dès le départ très présent.

Il est amusant de constater que le GIEC s'est renommé « Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat » dans les traductions suivantes. L'appellation anglophone IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change) ne contient pas ce mot. Le GIEC est un « Groupe Intergouvernemental » c'est à dire avant tout une structure soumise aux forces politiques.

Un mensonge qui arrange !

Depuis sa création le GIEC publie tous les six ans environ un épais rapport de plusieurs milliers de pages, ainsi qu'un « résumé pour les décideurs » de 20 à 40 pages servant de base aux négociations climatiques internationales. Le cinquième et dernier rapport date de 2014. Au fil des ans, ces résumés sont devenus de plus en plus illisibles.

Les trois premiers rapports du GIEC restaient prudents. En 1995, le GIEC concluait en disant qu'aucune des études n'avait apporté la preuve que le changement climatique puisse être attribué aux gaz à effet de serre. En 2001, le GIEC soulignait qu'en matière de modélisation du climat, ils étaient face à un « système chaotique couplé et non linéaire » et que les prédictions à long terme s'avéraient impossibles.

Mais dés le 4 ème rapport (AR4), fin 2007, sans aucune donnée nouvelle, le GIEC affirme que la réalité et l'ampleur du réchauffement climatique sont « sans équivoque ». L'effet de serre du CO2 serait la cause d'un réchauffement pouvant atteindre 6,4° en 2100 si rien n'était fait; cela provoquerait aridité, désertification, catastrophes climatiques et montée des océans. Des prédictions avec un écart allant de 0,2° à 6,4°! Une marge d'incertitude invalidant leurs conclusions.

AR4 affirmait entre autres que les glaciers de l'Himalaya pourraient disparaître en 2035 voire avant. Le GIEC dût démentir en 2010 suite aux protestations des scientifiques. Des études ont confirmé qu'il n'y avait aucun recul inquiétant des glaciers en Himalaya et plusieurs scientifiques et ex-experts du GIEC  démissionnèrent pour exprimer leurs désaccords quant aux méthodes de travail et ses conclusions.

En tant que vice-président dans l'administration Clinton,  Al Gore aida à promouvoir le protocole de Kyoto en 1997, traité international visant à réduire les émissions de CO2.

En 2006,  dans son film « une vérité qui dérange », Al Gore se met en scène pour expliquer la future catastrophe planétaire liée aux activités humaines. Ce film quasi hollywoodien très médiatisé, avec ses images d'apocalypse et sa courbe impressionnante « en crosse de hockey » pour illustrer le réchauffement depuis la période industrielle, eut un retentissement international.

Mais cette courbe était fausse ! (et ce n'était pas la seule erreur). Elle avait été sciemment falsifiée. Ce mensonge scandaleux à des fins idéologiques aurait dû entraîner la dissolution du GIEC. Mais non, le GIEC admit son «erreur», la courbe disparut du rapport suivant et le film reçut 5 prix, 2 nominations et le prix Nobel de la paix fut attribué en 2007 au GIEC et à Al Gore !!

Puis il y eut en 2009, peu avant le sommet de Copenhague, la « Climategate », autre affaire très grave. Des hackers avaient diffusé plus de 5000 e-mails de hauts membres du GIEC. Dans ces échanges apparaissaient clairement les manipulations des données scientifiques pour les faire coller à leur théorie réchauffiste, ainsi que des rapports de scientifiques censurés « comme non conforme » à la version officielle du GIEC. On y vit aussi leurs méthodes d’intimidation contre ces scientifiques « dissidents ».

Le président du GIEC, Rajendra Pachauri, faisant l’objet d’une plainte pour harcèlement sexuel, dût démissionner le 24 Février 2015. Ce n'était pas le seul scandale le concernant; il était également visé par des accusations de conflits d'intérêts et d'enrichissement personnel.

Dans le 5ème et dernier rapport (2014), sans nouvelles données scientifiques, le GIEC devient plus affirmatif encore : le réchauffement du système climatique est dû aux activités humaines (probabilité de plus de 95 %) et il faut mettre fin à l’utilisation des énergies fossiles, principales responsables.

Qu'en est-il de ce soi-disant réchauffement climatique anthropique dû au dioxyde de carbone (CO2) ?

Tout d'abord, il est bon de rappeler que le climat de la Terre n’a jamais été constant et a sans cesse changé. De plus la climatologie est une science récente qui ne s'est développée qu'après la seconde guerre mondiale.

L'atmosphère de la Terre se compose d'une multitude de gaz dont une petite partie sont des gaz à effet de serre. Le principal gaz à effet de serre est la vapeur d'eau (H20). Heureusement qu'elle est là sinon il y aurait sur Terre 30°C de moins, soit une température moyenne de -18°C.

Le C02 est un gaz à effet de serre assez mineur ; c'est le seul qui augmente de façon significative. Depuis 20 ans, son augmentation semble se limiter d'elle-même dans une période pourtant fortement émettrice.

Pourquoi le CO2 a t-il augmenté ? la raison principale semble avoir peu de lien avec les activités humaines, mais venir surtout des cycles solaires ; le soleil ayant connu une période d'activité intense depuis 1950, cause non prise en compte par le GIEC.

La hausse des températures, du niveau des océans et le recul des glaciers seraient liés à la lente récupération de la Terre depuis 1715, fin du dernier « petit âge glaciaire ». Cette alternance entre petits âges glaciaires et périodes plus chaudes a pu être observée dans l'histoire de la Terre grâce à l'analyse des carottes glaciaires sur une période de 600 000 ans.

Le CO2 suit les changements de températures. Il est une conséquence et non une cause. Quand il fait froid, les océans absorbent plus de CO2, et quand il fait chaud, c'est l'inverse, ils en rejettent davantage. Le taux de CO2 d'origine anthropique dans l'atmosphère serait d'environ 5 %.

Les océans représentent la majeure partie de la surface du globe et constituent un immense réservoir de CO2 contenant 60 fois sa quantité dans l'atmosphère.

Depuis 2003, 3000 balises Argo sont installées sur tous les océans du globe et leurs données sont transmises par satellite. Ces capteurs ne constatent aucune évolution significative de la température des océans depuis leur mise en place.

Depuis le début du XXIème siècle, les instituts spécialisés parlent de « pause », le GIEC emploie le mot « hiatus ». Le taux de réchauffement durant la période 1970-1998 était d'environ 0,17°C par décennie, alors que durant 1998-2012, ce taux est passé à environ 0,04°C par décennie (chiffres du MET Office, un des 3 plus importants centres de météorologie mondiale, utilisés par le GIEC). Des records de température sont toujours observés, ce qui n'est pas en contradiction avec l'ambiance de fond qui elle est quasi stationnaire.

Il y a aussi le phénomène El Nino qui est à l'origine de phénomènes météo exceptionnels perturbant le climat planétaire. Il est particulièrement puissant en 2015-début 2016. Son influence reste faible en Europe.

Des prédictions peu scientifiques ...

Les mesures récentes, en particulier celles provenant des satellites et des balises Argo, sont trop éloignées des projections du GIEC pour valider leur théorie. De plus leurs modélisations ne concordent pas avec les cycles du passé. Comment pourraient-ils faire des prédictions justes pour l'avenir !?

Un rapport très complet datant de 2009, signé par 37 spécialistes internationaux concluaient par : les causes anthropiques du changement climatique restent marginales devant les causes naturelles.

Le soleil sortirait d'un cycle d'environ 60 ans d'activité intense et la tendance pourrait s'inverser et amener alors un refroidissement jusqu'en 2030.

De nombreux facteurs ont une influence sur le climat : les cycles solaires, le rayonnement cosmique (c'est à dire les particules chargées d'énergie qui pénètrent dans l'atmosphère terrestre), la formation des nuages, la dynamique des océans, le volcanisme et d'autres encore.

Les phénomènes météorologiques sont de nature chaotique et d'une prédiction aléatoire. La prévision climatique est complexe. Personne n'est en mesure de savoir vers quoi évoluera le climat d'ici la fin du XXIème siècle.

L'être humain et l'animal ne peuvent vivre sans oxygène comme les plantes ne peuvent se passer de CO2. Le CO2 est couramment utilisé dans les serres pour accroître le rendement des cultures. Aujourd’hui, le pourcentage de CO2 est de 0,04%. Un humain peut vivre dans une atmosphère contenant jusqu’à 5% de CO2. A ne pas confondre avec le monoxyde de carbone (CO), gaz toxique qui résulte de la combustion incomplète du bois, charbon, pétrole, gaz, etc...

Que penser de tout ça ?

Tout d'abord, les différentes affaires, erreurs et mensonges montrent qu'il n'y a aucune rigueur scientifique dans les travaux du GIEC, une structure pourtant censée synthétiser les travaux de qualité de nombreux scientifiques. Nous subissons une effroyable propagande idéologique. Il est d'ailleurs politiquement très incorrect de contester leurs thèses et tout est fait pour discréditer les contradicteurs en les raillant ou en censurant leur travail. D'où les départs de scientifiques du GIEC ( comme Judith Curry, une des climatologues les plus emblématiques )

Et surtout, il apparaît clairement qu'il y a de graves problèmes bien plus urgents à se préoccuper que cet éventuel réchauffement climatique futur.

Le matraquage permanent des médias autour de ce « global warming » anthropique sert à tout justifier : une inondation  inédite, une tornade comme jamais auparavant, des sécheresses dévastatrices de plus en sévères, des ouragans  plus puissants que jamais,  et même des truffes en baisse et des chenilles processionnaires en plus ! Diantre, vivrions nous les débuts de l'apocalypse ! Tout est pain béni pour servir ce dogme. 

Face au GIEC, certains « climato-sceptiques » ont des intérêts politiques et financiers aussi peu louables. L'enjeu climatique oppose l'industrie pétrolière et l'industrie nucléaire. S'y ajoute le récent enjeu des énergies renouvelables et les affrontements entre multinationales sont impitoyables. Cette fixation sur le CO2 est aussi un moyen de tenir à distance l'émergence économique des nouvelles puissances.

Le GIEC tente de donner à l'industrie nucléaire une dernière chance. Concernant la France, il est peu probable qu'elle soit économiquement en mesure d’investir les sommes énormes qu’elle a dépensée depuis les années 1970 pour renouveler son parc nucléaire vieillissant. D'autant plus qu'il n'y a rien de nouveau depuis longtemps sur le plan technologique. Les EPR sont très coûteux, d'une technologie ancienne, dangereuse et pas au point.

Quant au projet expérimental ITER à Cadarache sur la fusion nucléaire, il ne verra probablement jamais le jour. C'est un projet pharaonique des années 80, complètement obsolète, au coût faramineux encore inconnu, qu'ils n'arriveront pas même à construire. Une majorité de scientifiques n'y croit pas. (Je reviendrai prochainement sur ITER)

Le nucléaire produit aujourd'hui à peine plus de 10% de l'électricité mondiale et ne représente que 1,8% de la consommation mondiale d'énergie. Malgré l'alibi d'être une « énergie décarbonée » pouvant lutter contre le réchauffement climatique, un nouvel essor de l'énergie nucléaire semble peu probable. La France se trouve donc dans une impasse avec des centrales dangereuses et vieillissantes qui fournissent 77 % de son énergie électrique.

Mais une nouvelle économie repeinte en vert se porte bien et mise sur de juteux profits futurs grâce aux thèses du GIEC. Les cabinets et consultants sur « l'empreinte carbone » prospèrent. La vente des voitures électriques espère décoller.

De nombreuses institutions environnementalistes (WWF, Réseau Action Climat, Greenpeace, Réseau Sortir du nucléaire,…) se sont bien sûr ralliées au discours dominant et à cette croisade, rejoignant ainsi pronucléaires et autres lobbies malpropres, et détournant les militants écologistes des vrais combats à mener. WWF et Greenpeace ont été associés au GIEC dès sa création.

Le matraquage autour de ce réchauffement idéologique a réussi à formater la pensée de nombreux militants qui sont devenus les relais zélés de cette propagande. Les personnes contestant ce dogme, ont vite droit à des insultes et se voient même traiter de révisionnistes !

Le capitalisme industriel fait des ravages sur la planète et de vraies catastrophes sont devant nos yeux.

Le danger de la science comme de la religion est de faire d'une théorie une grille de lecture unique et imposée. Les croyances ne devraient pas avoir leur place dans une étude scientifique.

Cette propagande sur une catastrophe climatique à venir permet de laisser dans l'ombre les catastrophes mondiales bien réelles, catastrophes à la fois humaines et environnementales : les guerres et la faim dans le monde, la pollution de l'air, des sols, des mers et des rivières (par des composants chimiques plus problématiques que le CO2), l'appauvrissement de la biodiversité, les déchets nucléaires, ...

Impossible de passer sous silence la terrible catastrophe nucléaire en cours à Fukushima. Matsuhei Murata, ancien ambassadeur du Japon en Suisse, parlait il y a quelques jours, d’un accident encore jamais vécu par l’humanité et toujours pas maîtrisé. Les cœurs fondus des réacteurs restent inaccessibles à cause de leur niveau de radiation, détruisant même les robots envoyés. De grandes quantités de radionucléides mortels sont rejetés sans cesse dans la mer et dans l’atmosphère, et ont atteint l'ouest des États-Unis. Aucune perspective de solution à ce jour. M.Murata souhaite que le Japon se retire de l'accueil des jeux Olympiques de 2020 pour consacrer tous les efforts à la crise de Fukushima.


Fera t-il beau demain ?

La COP21, à Paris en décembre 2015, a coûté plus de 180 millions € et s'est terminée par un accord international, qualifié d'historique, ratifié par 195 États : stabiliser le réchauffement climatique dû aux activités humaines bien en dessous de 2°C d’ici à 2100 (sans aucun engagement chiffré des États).
Quel gaspillage d'argent public et quel égarement !

L'Homme ne commande quasiment rien du climat de la Terre. Ce sont là des forces naturelles bien plus puissantes qui sont à l’œuvre. Qu'en sera t-il du climat et de la température de la fin du siècle ? Fera t-il plus chaud ou plus froid ? Nous l'ignorons !

Le GIEC devrait être dissous. Rester aussi influent sur la scène internationale après une telle accumulation de mensonges, d'erreurs et de manipulations, montre la puissance des lobbies et forces politiques qui sont derrière cette structure.

Si l'ONU et ses agences se démenaient autant pour le bienfait de l'humanité qu'elles le font pour le monde des affaires, nous pourrions être confiants dans l'avenir.

Les multinationales ont pris le pouvoir et mènent le monde. Les dirigeants ne sont que des marionnettes pour les servir et nous endormir. Ils se plient aux impératifs du monde économique et délaissent les vrais problèmes de notre siècle.

Il est urgent de remettre en cause nos sociétés occidentales, qui tirent le monde vers le pire, et de revoir radicalement leur fonctionnement (production, consommation, distribution)

Parler du temps permet souvent de ne pas aborder les choses essentielles !

Antoine Calandra
     janvier 2016

https://blogs.mediapart.fr/antoine-calandra/blog/100116/le-rechauffement-climatique-anthropique-un-mensonge-qui-arrange
Assam
Assam
Téthys

Cochon
Messages : 1025
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant
Emploi/loisirs : Esprit investigatif
Humeur : Pénétrante

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par skambah le Lun 25 Fév - 15:37

Il existe deux sortes de personnes en ce monde, celui qui croit en tout et puis l'autre qui ne croit en rien alors au bout du compte on veut changer quoi ? On ne maîtrise rien, on glandouille derrière son ordi sans jamais sortir de chez soi, on ne participe à aucune association, on est intelligent mais faible, on est fort mais bête etc etc...

skambah
Encelade

Chèvre
Messages : 768
Date d'inscription : 21/10/2018

Localisation : la rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Totem le Mar 26 Fév - 2:14

CO2 le casse du siècle, arnaque dont personne ne parle mais qui a coûté des milliards à la Fance et l'Europe.
https://www.dailymotion.com/video/x1ioonk
Totem
Totem
Saturne

Chèvre
Messages : 4996
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Invité le Mar 26 Fév - 5:43

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Gletsc10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Mar 26 Fév - 7:31

https://www.sciencedaily.com/releases/2019/02/190225123036.htm
High CO2 levels can destabilize marine layer clouds
Loss of low-level clouds can lead to a spike in global warming, new study shows
Date:
February 25, 2019

At high enough atmospheric carbon dioxide (CO2) concentrations, Earth could reach a tipping point where marine stratus clouds become unstable and disappear, triggering a spike in global warming, according to a new modeling study.

This event -- which could raise surface temperatures by about 8 Kelvin (14 degrees Fahrenheit) globally -- may occur at CO2 concentrations above 1,200 parts per million (ppm), according to the study, which will be published by Nature Geoscience on February 25. For reference, the current concentration is around 410 ppm and rising. If the world continues burning fossil fuels at the current rate, Earth's CO2 level could rise above 1,200 ppm in the next century.

En résumé les nuages côtiers marins pourraient disparaître dans le siècle si rien ne change,
conduisant à une augmentation globale de 8°, sachant que 3° c'est déjà catastrophique
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5318
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 3 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum