La Femme dans l'Histoire.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

La Femme dans l'Histoire.

Message par Sofiane le Lun 8 Oct - 10:12

Rappel du premier message :

Les femmes ont raison de se rebeller contre les lois parce que nous les avons faites sans elles.

Montaigne


La Femme a-t-elle réellement pris sa place à l'heure actuelle ou est-Elle toujours l'objet de nos caprices ?



Athéna
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 1466
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas


Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Aspirant le Jeu 8 Nov - 18:40

C'est très vrai Hridaye : ce qui est mis en avant se sont des caricatures de ce que devrait être les hommes et les femmes.
Dans la réalité, le masculin n'est pas mieux traité que le féminin.

Aspirant
Amalthée

Messages : 239
Date d'inscription : 28/10/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Hakaan le Jeu 8 Nov - 19:19

Je pense qu'on manque beaucoup de contextes historiques fasse à ces questions,
l'histoire c'est bien le domaine dans lequel j'ai 0 matière d'autant que l'école a une incroyable capacité à rendre ça absolument chiant et ne parler que ce dont on se balek qui concerne uniquement l'institutionnel,
et qu'en plus on a bizarrement assez peu d'éléments, on sait tout au plus les grandes lignes sur les mœurs, les vêtements, etc mais on ne sait pas exactement comme ces gens se parlaient, se comportaient entre eux, s'ils avaient des notions de psychologie, etc, il n'y a qu'au niveau de la noblesse qu'on retrouve vaguement des fragments de tout ça tellement ils aimaient raconter leur vie,
enfin toujours est il que quand la préoccupation c'est d'avoir des récoltes, qu'il faut faire 8 gosses pour en garder 3, et qu'on est toujours susceptible de se retrouver attaquer par le village voisin ca doit donner nettement plus d'importance au fait d'avoir des femmes bien au chaud et des mâles protecteurs et les caricatures doivent paraître bien moins caricaturales

edit : en passant je pensais à un truc, la prochaine étape de notre évolution ce sera surement le fait que l'on va s'émanciper du besoin d'uterus pour enfanter, techniquement c'est quasiment au point et d'un point de vu pratique ce serait tellement plus commode que ça risque de finir comme ça, ce qui devrait nous faire faire un pàs de plus dans cette dissociation du role de la femme et donc aussi un pas de plus dans l'indifférenciation des genres
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1780
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Aspirant le Jeu 8 Nov - 19:51

Ah mais le rôle protecteur du masculin n'est pas du tout caricatural selon moi...
avatar
Aspirant
Amalthée

Rat
Messages : 239
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 19:52

@Aspirant a écrit:Ah mais le rôle protecteur du masculin n'est pas du tout caricatural selon moi...

Tu confonds pas avec le rôle reproducteur ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Aspirant le Jeu 8 Nov - 19:56

Heu non Smile lol

Sachant que bien sûr il existe un pôle masculin et un pôle féminin dans chaque personne.
(Il faut nuancer tu as raison)
avatar
Aspirant
Amalthée

Rat
Messages : 239
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 20:00

Ok, rôle paternel, reproducteur...

Dans tous ces rôle, quelle est la vraie fonction ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Aspirant le Jeu 8 Nov - 20:07

Le masculin n'est pas identifier au paternel ni au reproducteur selon moi.
De plus j'ai évoqué le masculin uniquement pour signifier qu'il était lui même en difficulté dans le monde moderne mais le sujet de ce fil reste la femme Wink
avatar
Aspirant
Amalthée

Rat
Messages : 239
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 20:11

Comment veux tu cerner la femme si tu ne prends pas en compte l’homme ?

Tu parles de la femme et du masculin. Pourquoi pas du feminin et du masculin ?

Quelle différence fais tu entre la femme et le féminin entre l’homme et le masculin ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Aspirant le Jeu 8 Nov - 20:16

L'un se définirait par rapport à l'autre ?
Peut-être... probablement même Smile

Encore un coup de la dualité !
avatar
Aspirant
Amalthée

Rat
Messages : 239
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 20:19

Je n’en sais pas, quelle différence fais tu entre femme et féminin ? Y’a t il pour toi une différence ou est ce confu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Aspirant le Jeu 8 Nov - 20:30

La femme est l'être humain de sexe féminin anatomiquement parlant.
Le féminin c'est un ensemble de qualités que l'on attribue plus volontiers traditionnellement à ce pôle : la capacité d'accueillir, l'intuition, etc.
Idem pour la différence homme/masculin

Il y a en chacun de nous les deux pôles qui peuvent s'exprimer de façon très variable selon les individus.
avatar
Aspirant
Amalthée

Rat
Messages : 239
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Nikita le Ven 9 Nov - 9:50

j'ai vu un film dernierement sur la trans-genre:
c'était magnifique, et tellement sensible.
un artiste peintre en 1840 se découvre femme alors qu'il est marié en couple.; petit a petit, il va sur ce chemin qui est le sien, celui de dire que Dieu s'est trompé.
en 1840 il fera la première opération de toute l'histoire, parce qu'il rencontre un homme qui comprend ce qu'il vit. bien sur il en mourra. mais avant de mourir, il dira que c'était son plus grand bonheur :que d’être enfin ce qu'il a toujours été: une femme!
donc ce principe masculin /féminin nous fait voyager dans des contrées plus que lointaine.. Rolling Eyes
avatar
Nikita
Hypérion

Rat
Messages : 438
Date d'inscription : 03/10/2018

Localisation : mon village

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Loryan le Ven 9 Nov - 16:35

J'essaye désespérément de retrouver un texte ancien écrit par un voyageur/diplomate/ambassadeur arabe musulman au sein de l'empire Franc sans doute vers le 7ème/8ème siècle AP JC.

Cet homme s'étonnait de la passivité d'un guerrier franc qui se promenait en compagnie de sa femme cette dernière faisant à peu près ce qu'elle voulait, et lui attendait patiemment alors qu'elle discutait ici et là.
Le commentateur arabe semblait-il ne comprenait pas bien comme des guerriers aussi farouche et redoutés, pouvaient être si "peu dominants" et si tolérants vis à vis de leurs femmes.
Ce texte m'avait marqué parce qu'il présentait un choc de civilisation et qu'il n'allait pas vraiment dans le sens d'une société où les hommes "asservissait" les femmes.. c'était en fait amusant.
Parce que au contraire il montrait que malgré la pression sociale, les femmes étaient loin d'être des cruches et ne se laissaient pas pour autant faire. Ce qui me laisse à penser que de tout temps les femmes se sont adaptées aux contraintes des sociétés pour exister à part entière.

Mine de rien un des plus grands empires ayant jamais existé sur terre, l'empire britannique était dirigé par une femme : Victoria. A une époque ou le code social vis à vis des femmes était quand même très convenu.
D'ailleurs toujours dans le même peuple Elisabeth 1ere a été sans doute le monarque anglais le plus impressionnant (et oui au masculin neutre). Elle a quand même fait passer le royaume d’Angleterre d'un état moribond près à être mangé pars les monarchies continentales vers une puissance qui ne sera plus mis en déroute pendant des siècles.
Et si on regarde bien, le monde actuel porte encore l'empreinte de ces 2 femmes.
Il serait intéressant d'y ajouter Cléopatre, Catherine 2 de Russie, Marie de Médicis, Théodora de Bizance.... ce sont des femmes qui sont partie de situations difficiles parfois catastrophiques et qui ont très bien tiré leur épingle du jeu.

Vous en trouverez des dizaines et pas des moindres, et encore ici je n'ai parlé que de reines et impératrices

On l'oublie souvent aujourd'hui, mais l'intelligence c'est de savoir faire avec le contexte de son époque pour avancer vers un objectif.
Aujourd'hui tout le monde veut tout changer, mais pas grand monde sait où aller.

Loryan
Amalthée

Chien
Messages : 261
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Invité le Ven 9 Nov - 16:48

@Loryan a écrit:
Aujourd'hui tout le monde veut tout changer, mais pas grand monde sait où aller.

Tout le monde veut changer les autres. Pas étonnant que la direction soit brouillée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Hakaan le Ven 9 Nov - 17:45

@Loryan a écrit:Mine de rien un des plus grands empires ayant jamais existé sur terre, l'empire britannique était dirigé par une femme : Victoria. A une époque ou le code social vis à vis des femmes était quand même très convenu.
D'ailleurs toujours dans le même peuple Elisabeth 1ere a été sans doute le monarque anglais le plus impressionnant (et oui au masculin neutre). Elle a quand même fait passer le royaume d’Angleterre d'un état moribond près à être mangé pars les monarchies continentales vers une puissance qui ne sera plus mis en déroute pendant des siècles.
Et si on regarde bien, le monde actuel porte encore l'empreinte de ces 2 femmes.
Il serait intéressant d'y ajouter Cléopatre, Catherine 2 de Russie, Marie de Médicis, Théodora de Bizance.... ce sont des femmes qui sont partie de situations difficiles parfois catastrophiques et qui ont très bien tiré leur épingle du jeu.
Oui je pensais à ça par rapport à l’Angleterre qui a une espèce de tradition des femmes de poigne, on peut aussi ajouter Thatcher et ses réformes économiques menées jusqu'au bout bien que très impopulaires et violentes pour certains
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1780
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Arpège le Ven 9 Nov - 17:55

@Hakaan a écrit:
Oui je pensais à ça par rapport à l’Angleterre qui a une espèce de tradition des femmes de poigne, on peut aussi ajouter Thatcher et ses réformes économiques menées jusqu'au bout bien que très impopulaires et violentes pour certains

C'est ce qu'Aliénor d'Aquitaine avait compris elle aussi épousant d'abord le roi de France, puis en divorçant pour épouser le roi d'Angleterre Smile

avatar
Arpège
Phoebe

Cheval
Messages : 372
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Hridaye le Ven 9 Nov - 18:25

Paradoxalement je trouve qu'à des époques reculées ou un peu plus récentes on trouvait des femmes avec plus de caractère, de détermination et de personnalité qu'aujourd'hui.

Et pour les homme beh c'est un peu pareil...
avatar
Hridaye
Téthys

Chèvre
Messages : 975
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Hakaan le Ven 9 Nov - 18:39

Il n'y a plus de combats aujourd'hui alors on ne risque pas de voir apparaître des Jeanne d'Arc et co puisque de toute façon même si elles existaient elles n'auraient rien à faire, aujourd'hui les enjeux sociaux c'est de voter pour l'interdiction des touillettes dans le café
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1780
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Invité le Ven 9 Nov - 18:58

La confrontation a toujours effrayée, aujourd’hui plus que jamais

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Hakaan le Dim 11 Nov - 2:02

Des conséquences du dépassement éducatif des hommes par les femmes a écrit:
https://www.ledevoir.com/opinion/idees/512897/des-consequences-du-depassement-educatif-des-hommes-par-les-femmes
Dans son livre Où en sommes-nous ? Une esquisse de l’histoire humaine (Seuil), l’historien et anthropologue français Emmanuel Todd insiste sur l’importance des trois révolutions éducatives, qui ont marqué l’évolution humaine: l’alphabétisation, l’enseignement secondaire et l’enseignement supérieur.  

Cette dernière révolution se caractérise, en Occident, par l’apparition d’une nouvelle stratification sociale et, de façon plus particulière, par le dépassement éducatif des hommes par les femmes, un phénomène sans précédent dans l’histoire, qui conduit, selon lui, à poser « l’hypothèse d’une mutation matriarcale, ce qui représenterait une révolution anthropologique, un saut dans l’inconnu ».

Au Québec, le sociologue Simon Langlois a bien documenté ces deux phénomènes — la stratification sociale et l’émergence des femmes — dans son livre Le Québec change (Del Busso, éditeur).

C’est sur le plan de la stratification sociale que « le Québec a le plus changé depuis un demi-siècle », insiste-t-il lorsqu’il nous reçoit dans son bureau de l’Université Laval, à Québec. Loin de la société homogène des « porteurs d’eau » d’il y a cinquante ans, Simon Langlois la décompose aujourd’hui en dix strates sociales. Il souligne que le changement le plus radical, sous l’effet de la scolarisation, est la place des femmes dans la société, comme en témoigne le taux de présence féminine chez les cadres intermédiaires (45,9 %), les professionnels (48,9 %), les professionnels intermédiaires (72,9 %) et les techniciens (52,1 %).

Cependant, la présence des femmes est beaucoup moins élevée chez les cadres supérieures (28,2 %) et au sommet de la pyramide sociale. Simon Langlois l’explique par des facteurs structuraux, comme les old boys networks et la culture d’entreprise (longues heures de travail, horaires déments, etc.), qui rendent inconciliables « deux systèmes d’action, celui de la grande entreprise et celui de la vie de couple ».

Nous ajouterions que l’inconduite et le harcèlement sexuels font aussi partie de l’arsenal des armes utilisées par les membres des old boys networks pour préserver leurs privilèges et que la vague de dénonciations actuelle de ces comportements est un nouvel épisode de la montée en puissance des femmes dans leur lutte pour l’égalité.
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1780
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Femme dans l'Histoire.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum