Ensō ou Cercle proche

Aller en bas

Ensō ou Cercle proche

Message par Kolam le Dim 10 Juin - 13:23



L'Ensō, vacuité et achèvement



Ensō de Nantembo (1839-1925)


L'Ensō est un thème fréquent de la calligraphie japonaise (shodo) notamment chez les pratiquants zen. On le traduit habituellement par cercle - et aussi cercle des lumières ou cercle infini, c'est alors un symbole de l'illumination, de la lune ou de l'univers sans limites.



Ensō de Manei (1790-1860)
On peut dire que mon coeur est comme
La lune d'automne.


Techniquement parlant, le trait d'encre (au pinceau) qui dessine le cercle est tracé sur de la soie ou du papier de riz en un seul geste.
Pas moyen de s'y reprendre.



Ensō de Ryonen Genso (1646-1711)
Lorsque votre compréhension est pleine
Aucune chose ne subsiste.


L'Ensō révèle l'état d'esprit de celui qui l'a peint au moment où il l'a peint.

L'Ensō n'est pas un cercle parfait.
Il peut être finement tracé ou brossé grossièrement, de manière régulière ou scandaleusement irrégulière. La perfection de l'Ensō ne réside pas dans une quelconque perfection géométrique.



Enso de Shibayama Zenkei (1894-1974)
Au delà du vent,
Écoute le bambou.


L'Ensō est parfois fermé, et parfois ouvert. Mais un cercle ouvert... est-ce toujours un cercle ?
"Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre."
Pouvant être ouvert ou cabossé, l'Ensō n'est donc pas un cercle.




Ensō de Sengai Gibon (1750-1832)


Le trait peut commencer à n'importe quel endroit, le plus souvent en bas à gauche, et tourner aussi bien dans le sens horaire, plus fréquent, qu'anti-horaire.

Alors l'Ensō c'est quoi ?




Enso de Daido Bunka (1680-1752)
Cœur, esprit.


Si en définitive l'Ensō ne représente rien peut être est-il cette absence de représentation. Son trait montre moins une forme qu'un vide. Ouvert il fait voir que ce vide est le même à l'intérieur et à l'extérieur. Et lui-même en est la première expression. La perfection de l'Ensō n'est pas celle d'un objet géométrique mais de la vacuité du geste qui le trace, libre de la moindre intention.

Ce vide ne résulte pas d'un arrachement, ou d'une diminution menée à terme, mais d'une transparence. La main qui trace l'Ensō n'est pas une main robotique mais celle d'un homme ou d'une femme. L'universalité de la forme coïncide alors, dans un geste non reproductible, avec la singularité la plus grande.



Ensō de Yamada Mumon (1900-1998)
Non né,
non connu.


Les caractères qui accompagnent la peinture ne l'expliquent pas, l'Ensō n'est pas explicable, c'est juste une invitation.

Là non plus pas de règles, le poème est parfois à l'extérieur (à gauche, à droite, à gauche et à droite, en bas, en haut, ...) et parfois à l'intérieur de l'Ensō. Et parfois ce n'est pas un poème mais juste un caractère, un simple point ou un dessin.



Ensō de Nantembo (1839-1925)
Nous sommes nés dans le cercle changeant de la vie
Le coeur doit toujours être satisfait et entier.



Deux kanji, ou caractères japonais, forment le mot Enzo, dont le premier signifie cercle (et maintenant aussi yen, la monnaie du Japon), le second est plus difficile à traduire, on y rencontre notamment les notions de "proche de" et de réciprocité. (Il est lui-même composé de deux pictogrammes, arbre ou bois, et œil, voir, comparer, ...).

L'Ensō est donc à la fois moins et plus qu'un cercle. Moins car il ne satisfait pas à la définition géométrique (c'est "presque un cercle"), et plus parce qu'il ne se réduit pas à une simple figure.
Dans l'Ensō la forme circulaire a une complicité particulière avec le vide, une réciprocité. L'Ensō est le vide et le vide est l'Ensō. C'est en quelque sorte une illustration du soûtra du coeur (les deux montrent une même direction).


"O Shâriputra, les formes ne sont autres que le vide, le vide n'est autre que les formes;
les formes sont le vide, le vide, ce sont les formes."

Soûtra du coeur.



Ensō de Shinko Isan (1740-1815)
Tenez-vous fermement centré à l'intérieur
et rien ne sera en mesure de vous briser.


http://consciencesansobjet.blogspot.com/2011/04/enso-ou-cercle-proche.html
avatar
Kolam
Modératrice

Buffle
Messages : 1052
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensō ou Cercle proche

Message par Totem le Dim 10 Juin - 13:46




Ensō de Yamada Mumon (1900-1998)
Non né,
non connu.


Les caractères qui accompagnent la peinture ne l'expliquent pas, l'Ensō n'est pas explicable, c'est juste une invitation.

Dans cette peinture sans chercher d'explication, je vois l'Ouroboros. Wink



http://triskele.eklablog.com/l-ouroboros-a108455950


Dernière édition par Kolam le Dim 10 Juin - 18:57, édité 1 fois (Raison : Cadre de citation)
avatar
Totem
Makemake

Chèvre
Messages : 1724
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensō ou Cercle proche

Message par Rose le Dim 10 Juin - 14:13

Oui Kolam,
Enso me fait penser à cet article
entendu quelque part sur la toile
à propose de la force du vide.

''Frédéric Nef propose
dans son ouvrage
''La force du vide:
Essai métaphysique''
de penser la réalité du vide,
se servant des outils
conceptuels bouddhistes
de la vacuité et de ceux
de la logique et des sciences
physico-mathématiques.

Le vide évident

La pensée commune reste
souvent prisonnière
d’images mentales :
celle du vide comme absence,
non-être et privation
est l’une des plus tenaces.
Pour nous en déprendre,
le philosophe propose
de saisir la nature physique du vide.
Dans son acception courante
d’absence de matière,
le vide local laisse pourtant
passer le son, la lumière
et les forces électromagnétiques,
autant de champs descriptibles
mathématiquement.
Le vide, loin de n’être
que néant ou abysse,
possède donc une structure.
Plus encore, le vide physique
est en fait un contexte,
un espace de possibles :
Il y a du vide qui se déploie
et une partie de ce déploiement
est notre univers,
tout aussi pétri,
tissé de vide que le reste.

Le vide – ou plutôt la vacuité,
terme que F. Nef lui préfère
pour bien la distinguer
du vide relatif, est un statut
de ce qui existe,
une figure du non-caché,
de l’évidence.
Car, on ne voit pas le vide,
on voit à travers lui.''

Article écrit par
Noémie Issan-Benchimol



Wink Totem
avatar
Rose
Phoebe

Rat
Messages : 355
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : J'y vais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensō ou Cercle proche

Message par Cornalin le Dim 10 Juin - 18:25

@Totem a écrit:Dans cette peinture sans chercher d'explication, je vois l'Ouroboros. Wink


Sur cette thématique de l'Ouroboros dans le présent sujet Totem Wink


Dernière édition par Kolam le Dim 10 Juin - 18:56, édité 2 fois (Raison : Erreur de pseudo dans le cadre de citation)
avatar
Cornalin
Amalthée

Cheval
Messages : 280
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensō ou Cercle proche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum