Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Jimmy2500 le Jeu 13 Déc - 20:13

Le Référendum d'Initiative Citoyenne [ou Populaire (RIC ou RIP)] est la demande phare des Gilets Jaunes. Elle est aussi celle de nombreux écologistes.

Car à l'heure actuelle, ce qui se passe quand on élit un président, c'est un peu comme si on lui signait un chèque en blanc pour 5 ans.
Ainsi, dans toute décision, c'est le pouvoir de l'agent qui domine. Ainsi, les décisions ne sont pas prises pour le bien du peuple ou même de la planète, mais pour satisfaire des intérêts financiers.

Le RIC permettrait au peuple d'avoir une influence sur les décisions. Les médias relaient très peu cette demande car il s'agit d'un domaine extrêmement sensible, et ceci tout simplement parce qu'il donnerait du pouvoir au peuple.



Si vous voulez signer la pétition :
http://www.article3.fr/actions/petition-pour-l-instauration-du-referendum-d-initiative-citoyenne-en-france

Amour et Paix sunny


Dernière édition par Hakaan le Mar 5 Fév - 13:31, édité 3 fois (Raison : Fusion RIC et "Comment sortir démocratiquement de la crise ?" le 29/01/2019)

Jimmy2500
Prométhée

Rat
Messages : 105
Date d'inscription : 08/11/2018

Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Ptah le Jeu 13 Déc - 20:21

Tu ne peux pas mettre ça en place sans sortir de l'UE.

Le sujet incontournable avec tous ces problèmes est l'UE.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1114
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Jimmy2500 le Jeu 13 Déc - 20:49

@ Ptah
Je crois surtout au pouvoir du peuple lorsqu'il est uni, ou même lorsqu'un minimum de personnes sont unies vers un objectif commun.

Il y a en ce moment une force considérable qui se met en mouvement, et elle provient du désir de justice de tout un peuple. Elle est un peu comme une vague qui s'élèverait du fond de l'océan, et elle fait contagion sur tout le reste de l'Europe.
Si nous (le peuple lambda qui n'est pas motivé par des désirs de profits) n'arrivons pas à reprendre la main un minimum, j'ai bien peur que la planète (ou au moins l'humanité) soient tout simplement foutus.
Car même tout ce qui concerne l'écologie est bloquée par les lobbyistes, le pouvoir de l'argent. Et au niveau de l'écologie, la situation est tout simplement catastrophique. Tous les scientifiques censés sont d'accords à ce sujet.  

Il est toujours intéressant de faire un pas vers un mieux (un premier pas car c'est en réalité le seul que nous puissions faire en cet instant), et après de voir...
Référence faite à ce très célèbre proverbe tibétain :
"Même le plus long des voyages commence par un premier pas"

Jimmy2500
Prométhée

Rat
Messages : 105
Date d'inscription : 08/11/2018

Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Sod le Ven 14 Déc - 9:28

Oui c'est ce genre de choses qui seraient la solution, ou bien les jurys citoyens
Sod
Sod
Dioné

Serpent
Messages : 1094
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Professeur X le Sam 15 Déc - 12:53

Hum , concernant l'Europe il me semble bien qu'il y a eu un référendum en France , en suite concernant le RIC , ( RIP c'est déjà pris pour les tombes anglophones ) , le problème sera toujours la participation , si on se met à devoir voter tout les mois pour une chose ou une autre ça va être marrant au début , mais ça va être vite fait un prosélytisme à tout va et un désintéressement total , si on regarde le pourcentage de gens qui sont d'accord avec ce mouvement des "Gllets Jaunes " et ceux qui y participent activement il y a un décalage évident , donc pour râler ou être d'accord ya toujours du monde mais pour agir et l'exprimer en votant c'est une autre affaire , en plus connaître les sujets sur lesquelles nous devons voter n'est pas toujours évident , love .
Professeur X
Professeur X
Pluton

Chien
Messages : 1957
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Hakaan le Sam 15 Déc - 14:35

maintenant t'as plus qu'à mettre ça en balance avec tout les points positifs
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 3339
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De bombe H au pop corn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Professeur X le Sam 15 Déc - 21:58

Hum , bin le positif , c'est que je suis pour le Référendum d'Initiative Citoyenne , ça se lit pas dans mon propos ? , love .
Professeur X
Professeur X
Pluton

Chien
Messages : 1957
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Comment sortir démocratiquement de la crise ?

Message par Sod le Jeu 17 Jan - 9:52



Comment sortir démocratiquement de la crise ?

Le sujet de ce topic est la question du titre.
Je met en message d'origine le diagnostic d'Armel Le Coz, publié le 7 décembre 2018 sur le site de son collectif "Démocratie Ouverte".


Like a Star @ heaven


Gilets Jaunes : comment en sommes-nous arrivés là ?

C’est la question que beaucoup de gens se posent. Et si le premier symptôme, c’était que notre système politique et nos institutions sont inadaptés à notre époque et aux enjeux que nous devons relever…

Alors que la société a beaucoup évolué – changements climatiques, irruption et généralisation du numérique, mondialisation de l’économie, arrivée de démagogues au pouvoir dans des grands pays dits « démocratiques », risques d’effondrement global, crises financières, etc. – notre système politique, lui, n’a quasiment pas évolué. Les lobbies semblent avoir plus de pouvoir que jamais au sein de nos institutions et une partie croissante de la population ne se sent pas bien représentée.

La conséquence est simple : la colère des gens ne trouve plus de relais et reste invisible dans le processus démocratique. Malgré des taux d’abstention de plus de 50% à quasiment toutes les élections, notre système politique n’est pas remis en question et jamais mis à jour. Dans une situation qui n’est plus tenable socialement, la colère s’exprime alors dans la rue, sur les ronds-points et dans une violence explosive.

Les gilets jaunes dénoncent, cassent ou bloquent tous les symboles qui représentent les institutions publiques et économiques (préfectures, centres des impôts, centres commerciaux, permanences parlementaires…) parce qu’il y a une très grande perte de légitimité de ces institutions. Sans confiance, les institutions risquent de s’écrouler ou de se rigidifier. Si elles n’évoluent pas, la porte sera grande ouverte à des mouvements démagogues et autoritaires.

Durant la dernière campagne présidentielle, Emmanuel Macron et le mouvement “En Marche” ont pu donner l’impression de répondre à cette demande de renouveau démocratique : pas uniquement renouveler les têtes mais renouveler aussi le système politique : marcher partout dans les territoires et frapper aux portes pour être à l’écoute des Français.
En Marche a créé de l’espoir auprès d’une grande partie de la population. La déception n’en est que plus grande ! À travers sa pratique du pouvoir « jupitérienne » et surtout en ne “transformant pas l’essai” sur la question de la démocratie et des institutions suite à son élection, Emmanuel Macron renie une promesse qu’il avait réussit à incarner.

Prendre les décisions autrement

Face à ces constats, il devient clair que la mère de toutes les batailles, c’est la manière dont on prend des décisions efficaces et légitimes dans ce pays. C’est l’adaptation de notre système démocratique aux enjeux structurants du XXIe siècle.

Les solutions existent pour construire un système plus démocratique, qui permette en même temps d’avoir plus de légitimité et en même temps plus d’efficacité. Démocratie Ouverte répertorie, connecte, accompagne et teste ces solutions partout en France.  

L’enjeu est très fort de ne pas choisir les mauvaises solutions pour faire de la « concertation ». Dans la tête d’un grand nombre de citoyens, le mot concertation rime déjà avec « piège à cons » ! Si pour les 3 mois de concertation annoncés, le gouvernement se contente de simples réunions publiques descendantes organisées dans les préfectures, sans engagements, sans méthodes et sans outils efficaces, tout ça ne sera vécu que comme de l’enfumage et le gouvernement risque de jetter encore plus d’huile sur le feu.  

Comment faire ? – Mieux réviser la constitution !

Bonne nouvelle : une révision de la constitution est normalement prévue en janvier, exactement pendant la période annoncée de « consultation des citoyens dans les territoires ». Il est essentiel que la concertation porte aussi – et même surtout – sur la question des institutions et de la manière de prendre les grandes décisions dans le pays. Il est essentiel que la concertation prévue dans les territoires ne soit pas de la simple concertation mais une véritable co-construction de solutions, qui soit exemplaire et qui ouvre la voie à une nouvelle manière de faire fonctionner nos institutions.

Si Emmanuel Macron a le courage d’une réelle co-construction ambitieuse, suivie d’une co-décision avec les citoyens français, alors sa démarche permettra probablement de relégitimer l’état, les corps intermédiaires et toutes les institutions qui aujourd’hui ont perdu leur capital confiance auprès d’une majorité des citoyens

Alors que 70 à 80% des français soutiennent les revendications des Gilets Jaunes, notamment les revendications sur la démocratie et les institutions, le collectif Démocratie Ouverte appelle le gouvernement à faire des annonces en ce sens. Collectivement, nous sommes prêts à l’aider à définir les contours et les détails d’une telle co-construction. Nous avons les outils, les méthodes et les retours d’expériences sur lesquels s’appuyer pour sortir de cette impasse par le haut !"


Source

Un autre article, trouvé sur le même site, ou le collectif Démocratie Ouverte donne sa réponse à la question : comment sortir démocratiquement de la crise ?
Sod
Sod
Dioné

Serpent
Messages : 1094
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Professeur X le Jeu 17 Jan - 14:33

Hum , quel aspect spirituel peut on dégager de ce sujet ? , n'avait'il pas sa place dans un des nombreux topic déjà ouvert sur cette actualité ? , love .
Professeur X
Professeur X
Pluton

Chien
Messages : 1957
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Sod le Ven 18 Jan - 10:15

« Face à ces constats, il devient clair que la mère de toutes les batailles, c’est la manière dont on prend des décisions efficaces et légitimes dans ce pays. »

Armel Le Coz – 7 décembre 2018
Gilets jaunes : le symptôme d’une démocratie à réinventer.


Armel Le Coz, est co-fondateur du collectif  Démocratie Ouverte

Prof : oui ce sujet pourrait avoir sa place dans le topic de GJ.
Mais apparemment, sauf si je suis aveugle, sur le topic des GJ comme ici depuis hier, personne n'a rien a dire sur la question Comment sortir démocratiquement de la crise ? ... du moins pour le moment.

Pourquoi j'ai ouvert ce topic a part ?

Quand il y a une fuite d'eau on coupe d'abord la flotte.
Ensuite on éponge et on fait les travaux de remise en état.
Or un des souci que j'ai avec la Lettre aux français de Macron, c'est que si on ne fait pas gaffe on pourrait croire que le robinet qui fuit (manque de démocratie) serait UN problème parmi les autres, sans voir que c'est la source de beaucoup d'autres.

« ... la mère de toutes les batailles, c’est la manière dont on prend des décisions efficaces et légitimes dans ce pays. »

Alors il m'a semblé que la maman devait avoir son topic pour elle toute seule.

Deux exemple de ce que j'ai trouvé pour aujourd'hui :

#ParlonsRIC : Consultation sur le Référendum d’Initiative Citoyenne
Depuis quelques semaines, les gilets jaunes réclament de façon constante le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) sur les ronds-points et aux micros des TV et radios. Certains d’entre eux ont même affirmé au Secrétaire d’État au Numérique que le lancement d’un groupe de travail sur le sujet serait de nature à mettre un terme aux manifestations à Paris.

En conséquence, Parlement & Citoyens [une association] a décidé de s’auto-saisir du sujet spécifique du RIC et offrir ainsi un espace neutre de dialogue entre parlementaires et citoyens.


Participer

La deuxième, un site qui propose un logiciel Open source a télécharger :

"DemocracyOS est une plateforme open source : libre, gratuite, indépendante, réplicable. Son but est de favoriser la participation de tous à la fabrique de décisions politiques, à l'heure où internet a changé presque tous les aspects de notre vie quotidienne... sauf le fonctionnement de nos démocraties.

Notre mission est d' accompagner et rassembler des mouvements citoyens, des institutions, des start-ups, des associations et tous types de structure prêts à faire le pari de la démocratie participative en ligne grâce à un outil libre, simple et efficace.

Nous œuvrons pour promouvoir une culture de participation citoyenne nouvelle génération et favoriser l’émergence d’un écosystème de technologies citoyennes (civic-tech) en France."


Démarrer

Qu'on ne veuille pas rentrer dans le débat proposé par Macron ça peut se comprendre.
Qu'on ne veuille entrer dans aucune autre forme de démocratie participative, ça peut se comprendre aussi. Mais encore faudrait-il commencé par être au courant que ces autres formes existent déjà.

Il n'y a pas que le débat de Macron pour s'exprimer et pour être entendu.
Il y en a d'autres.
Mais qui en parle ?
Sod
Sod
Dioné

Serpent
Messages : 1094
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Jimmy2500 le Ven 18 Jan - 13:28

@Sod a écrit:
Mais apparemment, sauf si je suis aveugle, sur le topic des GJ comme ici depuis hier, personne n'a rien a dire sur la question Comment sortir démocratiquement de la crise ? ... du moins pour le moment.


La démocratie, les gilets jaunes la demandent, il l'exigent même ! mais ce gouvernement n'a pas envie de la donner, il préfère garder ses avantages, et rester sous le dictat des ultras-riches qui les ont fait élire.
Mais il ne changeront pas, ils ne la donneront pas (cette démocratie), car ils sont trop engagés maintenant, ils sont comme enfermés dans une nasse; car sans aucun doute, il y a tout ce qu'on sait, mais aussi tout ce qu'on ne sait pas, et qui arriverait au grand jour s'ils nous donnaient cette démocratie. En d'autres termes ils finiraient probablement tous, ou la plupart, devant un tribunal.

Cette démocratie, ils ne la donne pas et il ne la donneront pas. On ira la prendre, tout simplement, qu'ils soient d'accords ou pas.
Et c'est justement ça qui se manifeste sous forme de crise : Cette résistance au changement d'un côté, et cette soif irrésistible de justice de l'autre.

Jimmy2500
Prométhée

Rat
Messages : 105
Date d'inscription : 08/11/2018

Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Cogitop le Ven 18 Jan - 13:55

Cette soif de justice est-elle solidaire ou individuelle?

La noblesse qui vit sur ses rentes ?
Le clergé et sa politique « religieuse » ?
Et le tiers état, la mouvance des GJ ?

Chacun défend son pré carré en rabiotant
le plus possible sur le terrain de l’autre...

C’est de bonne guerre
Pardon, de Grande Justice...
GJ oblige...
pirat
Cogitop
Cogitop
Hypérion

Chien
Messages : 445
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Professeur X le Ven 18 Jan - 14:44

Hum , ce monde est purement mécanique et on ne peut en attendre grand chose à part l'individuelle possibilité d'accéder à sa propre conscience , l'énorme majorité des gens , si ce n'est pas pour dire tout le monde , dorment , on fait de la politique en dormant , et plus on a de responsabilité dans ce monde de sommeil plus on dort , ce n'est qu'un pur hasard qu'on se soit pas encore entre tués dans cette partie de l'Europe , il y a quelques dizaines d'années on ne parlait pas de démocratie , " notre " pays était occupé .

La plupart des soubresauts collectifs de protestation contre les conditions de vie se font dans la violence , le temps que cette énergie soit transformée et évacuée et on retombe dans un cycle de sommeil et d'apathie , de fait si il existe un aspect spirituel dans cette existence il est intérieur et personnel et sans rapport avec les conditions de vie extérieures , la politique et les concepts idéologiques fussent'ils démocratiques n'appartiennent pas à ce monde spirituel , l'identification à ces idées forme notre opinion subjective et personnelle , l'opinion est l'expression la plus caractéristique de la personnalité et du sommeil de notre être , mais ce n'est là que mon opinion , love .
Professeur X
Professeur X
Pluton

Chien
Messages : 1957
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Jimmy2500 le Ven 18 Jan - 15:04

@Cogitop a écrit:Cette soif de justice est-elle solidaire ou individuelle?

pirat

Oui, bon... les 2 pourrait-on dire... Il est naturel pour chacun de penser en premier lieu à lui-même, à ses enfants, à sa famille... Ou en d'autres termes, en premier lieu à ce qui est le plus proche de soi.

On ne peut pas reprocher à certains de vouloir manger à leur faim, et de se détourner de l'écologie par exemple, car c'est notre nature elle-même qui met les priorités. Ainsi, celui qui s'étouffe va rechercher de l'air en toute urgence, au point que les autres soucis qu'il pourrait avoir par ailleurs sont complètement éludés. Je dis tout ceci, car je considère que comprendre les uns et les autres, de façon à ne pas condamner telle ou telle attitude, est important pour rester en paix et ne pas juger.

Parmi les GJ, il y a différents profils, et même des profils qui sont très très différents. Certains sont en réactivité contre cette société qui les écrase, et on peut comprendre. D'autres sont dans des attitudes plus posées, et considère qu'il faut construire un autre monde, amener un changement. Et d'autre encore considèrent que le plus important c'est, pour chacun, de rétablir sa propre cohésion intérieure... et à partir de là, de faire ce qu'il ressent devoir faire. Dans cette optique-là, la "justice", ce n'est rien d'autre qu'accomplir l'action qui est en accord avec notre propre cœur en chaque instant.

@Sod, la crise, elle a débuté bien avant le mouvement des GJ. Disons qu'avec ce mouvement elle est devenue apparente, visible pour le plus grand nombre.
Nous sommes en crise dès l'instant où l'on établit avec notre propre nature une sorte de disharmonie. Si par exemple on avale du poison, il ne sera pas étonnant d'en subir les effets indésirables... Et à l'instant où l'on subira ces effets on pourrait se dire "je suis en crise", car on ressent alors un inconfort. Mais ce qui a provoqué la crise se situe en amont : dans le fait d'avoir absorbé ces poisons.
Ainsi dans le monde actuel, nous sommes étouffés par l'emprise de la finance qui fait que... (la liste est longue) mais par exemple on continue à utiliser du glyphosate alors que l'on sait que c'est un produit cancérigène, et qu'à cause de ça, des enfants naissent sans bras ou sans mains... Pour la finance, on fait passer la loi des 11 vaccins, et on empoisonne les enfants dès leurs plus jeune âge.

La crise, elle est là depuis longtemps, et même s'il y a quelques blessés et même quelques morts (regrettables bien sûr), mais des morts et des blessés, il y a en a des milliers depuis des decennies, suite à la pollution dans les villes par exemple...
Mais la cause est toujours la même, c'est que le modèle de société dans lequel nous nous trouvons n'est pas fait pour servir les hommes mais enrichir les actionnaires.

Et en dessous cette cause-là, en amont, il y en a encore une autre, c'est le manque de conscience des gens, l'absence de "prise de conscience". Car si chacun réalisait qu’il en va de la survie de l'humanité elle-même, on prendrait les mesures nécessaires. D'où l'importance de cette communication, de cette réflexion sincère en soi, de façon à voir profondément les choses.

Jimmy2500
Prométhée

Rat
Messages : 105
Date d'inscription : 08/11/2018

Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par tangolinos le Ven 18 Jan - 19:27

La démocratie ?…

en introduction, je dirais qu’ à notre échelle de société,  quelque soit le régime en place, il y aura toujours ceux d’ en bas qui triment réellement pour payer les impôts, et ceux d’ en haut qui en apparence en profitent.

Je me souviens d’ un voyage en Afrique, il y a plus de quarante ans, où j’ ai rencontré des tribus qui vivaient une sorte de paradis… tout un chacun connaissait le chef et pouvait lui taper sur les fesses s’ il déconnait.

Disons alors que la démocratie devrait permettre aux individus de taper sur les fesses du dirigeant quand celui-ci leur semble déconner… mais je vois mal notre président se prendre 60 millions de tapes sur ses fesses, et de trouver le temps pour répondre à chacune…

tout ça pour dire que le grand problème à résoudre est ce qu’ a institué LOUIS XIV quand il a pris le pouvoir sur tous les comtés.

Depuis cette époque c’est le Roi qui a choisi les lois applicables pour tout le pays… or chaque comté avait sa propre singularité.
Et la révolution de 1789 a été un premier indice de cette disproportion entre les lois établies pour tout le pays, et la réalité singulière de chaque comté.

Disons alors que pour sortir démocratiquement de la crise, le mieux est de redonner un espace à ce que la démocratie puisse réellement exister…
Je n’ ai pas vraiment une recette, mais je soupçonne que la démocratie ne peut exister au-delà de 500 à 1000 individus.

Aussi plutôt que de se laisser croire que la mondialisation est la réunion de l’ humanité ( les faits sont là pour montrer que ça marche pas, puisque ce sont les opportunistes qui se gavent et laissent crever les innocents )
Le mieux serait de diviser le pays et de donner le pouvoir  absolu à celui qu’on pourrait voir et lui taper sur les fesses, pour être entendu de coeur à coeur.

La crise ?…
c’est tout à fait ça la crise  ! …
c’est de ne pas pouvoir taper sur les fesses de l’ élu , et qu’ il ne puisse plus entendre que notre tape est juste une invitation à partager sa charge.
tangolinos
tangolinos
Protée

Dragon
Messages : 632
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Cogitop le Sam 19 Jan - 7:10

La stratégie de casser le mouvement de manifestation en développant la peur d’aller manifester : la peur d’aller se faire tuer par des compagnies republicaines militaires armés jusqu’au dents et visant les yeux pour aveugler...

Au contraire on a développé une vision solidaire invulnérable de la crise.

Et mondiale

A tous d’avancer individuellement solidairement.

De continuer à avancer.

Cool
Cogitop
Cogitop
Hypérion

Chien
Messages : 445
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Sod le Sam 19 Jan - 7:31

Jimmy, tu dis : "Cette démocratie, ils ne la donne pas et il ne la donneront pas. On ira la prendre, tout simplement, qu'ils soient d'accords ou pas."

Exactement, oui.
C'est pourquoi hier j'ai posté deux liens vers des outils qui permettrait - peut être, c'est sous réserve, car je ne connais pas ces outils - de faire une sorte de grand débat mais autogéré par les citoyens, d'initiative citoyenne, de commencer déjà, tout de suite, a prendre ce que l'on peut de démocratie, se servir de ce qui est déjà disponible, au lieu d'attendre ou réclamer qu'elle viennent des politiques, puisque 3/4 de la population environ, selon le type de question posée dans les sondages, ne lui fait pas confiance depuis des décennies, et pareil pour le grand débat :

"Seul un tiers des Français (34%) pense cependant que ce débat permettra une sortie de crise."

Sondage Elable pour BFMTV 15 Janvier 2019 - Source

@tangolinos a écrit:Disons alors que la démocratie devrait permettre aux individus de taper sur les fesses du dirigeant quand celui-ci leur semble déconner…

Entièrement d'accord avec toi, d'ailleurs hier a Souillac, il y a eut une tentative très timide de fessée :


"Peu avant l’arrivée prévue du président, une large banderole a été déployée à l’entrée du parking du Palais des Congrès où le rendez-vous est fixé avec 600 élus ruraux :
« Manu arrête tes macronneries tu ne vas pas réussir à nous endormir avec ton grand débat », signé des « gilets jaunes aveyronnais en colère ».Mais la police a rapidement délogé ces contestataires, les manifestations étant interdites dans le centre par un arrêté préfectoral."


Le fou du village

Cette tape sur les fesses est décisive, bravo tango pour le concept.
La démocratie c'est beaucoup de choses compliqués pour les gens compliqués et deux trois trucs tous simple pour les gens simples. Par exemple en démocratie il y a des contre-pouvoirs de donner la fessée (éventuellement cul nu devant tout le monde), ce qui est aussi le travail normal des journalistes. La chaine Russia Today (chez nous RT France) l'a bien compris, car j'ai vu hier je ne sais plus où que toutes leur filiales dans différents pays du monde prenait le parti pris de l'opposition au pouvoir en place. Donc vu l'ordinateur qu'on a tous sous la main, je te dis pas le pouvoir qu'on a, ou qu'on peut avoir, si on veut se lancer dans le journalisme amateur.
Même si ça ne suffit pas a soigner la démocratie, c'est une étape incontournable.

La fessée cul nu en public n'étant, je pense, que le dernier recourt si les sommations normales n'avaient pas suffit.
Faut quand même pas exagéré hein ... clown

@Professeur X a écrit:Hum , (...) l'opinion est l'expression la plus caractéristique de la personnalité  et du sommeil de notre être , mais ce n'est là que mon opinion , love.

Je ne vois pas en quoi ton message répondais a la question du titre ...
Si tu pouvais expliquer mieux stp...

@Cogitop a écrit:Cette soif de justice est-elle solidaire ou individuelle? (...) Chacun défend son pré carré en rabiotant le plus possible sur le terrain de l’autre... C’est de bonne guerre ... Pardon, de Grande Justice... GJ oblige...  pirat

D'où la question du titre qui me semble TRES pertinente pour éviter de remplacer une (petite) dictature par une autre.


Like a Star @ heaven  A propos de question, pour avoir participer en 2008 a un Open Space Tech (méthodologie forum ouvert) regroupant une centaine de personnes dans un même lieu pendant trois jours, il y a un souci avec le débat de Macron : il n'a pas posé de question de départ, ou alors je ne l'ai pas vu. Il y a donc fort a parier qu'il n'y aura pas non plus de réponse. Il aura juste un catalogue d'idées dans lequel il fera son choix en essayant de nous faire croire ce qu'il croit probablement lui même, a savoir qu'il aurait fait de la démocratie participative, ce qui n'est pas faux, mais ...

« La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents. ».

Article 6 de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789

Estimez vous que vous vivez dans un pays ou cet article est respecté ?
Et on pourrait poser la même question pour chacun des articles, ça ce serait du référendum.

« La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice. »

Article 3 de la Constitution française de 1958

Même question que précédemment...
Avant de penser à changer cet article pour y introduire le R.I.C, ( et donc de se lancer dans un bras de fer contre dieu le prochain) je pense qu’il serait bon de savoir combien de gens pensent que cet article est respecté dans l'état ou il est.

A mon avis, même s'ils ne le savent pas, c’est du non-respect de ces deux articles que parlent les ¾ environ de la population qui ne fait plus confiance aux « politiques » depuis des décennies : "...par ses représentants" ... ?
Sod
Sod
Dioné

Serpent
Messages : 1094
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Jimmy2500 le Sam 19 Jan - 13:59

J'ai assisté hier à Toulon à cette assemblée organisée par les Gilets Jaunes au sujet du R.I.C. (Référendum d'Initiative Citoyenne) et de la possibilité de création d'une véritable démocratie. Nous étions un millier de personnes. (Lien ci-dessous)

Il y a eu différents intervenants dont le plus marquant était à mon sens Étienne Chouard, il nous a parlé de la possibilité (et même nous a invité à le faire aussitôt au cours d'ateliers participatifs) de :
"Réécrire la constitution".

J'ai d'abord été surpris, car j'ai pensé : "mais elle est déjà écrite", mais aussi comme cela fait plusieurs décennies qu’Étienne Chouard et bien d'autres planchent sur ce sujet, qu'ils devaient déjà avoir une idée de ce qui était le mieux pour cette constitution.

Puis, j'ai compris qu'en nous invitant à l'écrire par nous-même, il invitait ainsi tout un chacun à se réapproprier sa citoyenneté. Et qu'il fallait qu'il en soit ainsi pour sortir de cette infantilisation dans laquelle ces lois déjà écrites, faites en vue de nous voler cette démocratie et ainsi servir les intérêts des ultra riches, devait être réécrite non pas par une élite quelconque mais par des assemblées citoyennes, par le peuple.

Je vous informe qu'il y aura maintenant un peu partout en France des ateliers citoyens pour étudier tout ça et commencer à "réécrire". Si vous êtes intéressés, il suffit de chercher un peu sur les réseaux sociaux pour voir à quel endroit au plus près de chez vous ces ateliers sont organisés, ou bien de demander à des Gilets Jaunes.

https://www.varmatin.com/faits-de-societe/les-gilets-jaunes-affinent-leur-position-sur-le-ric-292473?t=NWE5MGJjOTVlNDZkYzdhNjQwODBmMTYzYzJkMDgxMDJfMTU0Nzg5OTEzMjIyM18yOTI0NzM%3D&tp=viewpay&fbclid=IwAR2vjLLP_cylB6Y9w9Zp9WbOMDDg2pofOv6AJYLO-g33jWksePgoyYEiHng


Dernière édition par Jimmy2500 le Sam 19 Jan - 19:09, édité 1 fois

Jimmy2500
Prométhée

Rat
Messages : 105
Date d'inscription : 08/11/2018

Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Elea le Sam 19 Jan - 16:25

Génial cheers
Elea
Elea
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 19/05/2018

Localisation : Ici et là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Hridaye le Sam 19 Jan - 17:57

Je trouve que cette initiative du RIC et cette volonté de poursuivre le mouvement tant que c'est pas clairement accordé marque un tournant dans le changement des mentalités Smile

Enfin les français en ont marre d'être des cerfs-veaux pris pour des mougeons cheers
Hridaye
Hridaye
Rhéa

Chèvre
Messages : 1470
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Jimmy2500 le Sam 19 Jan - 21:35

@Hridaye a écrit:Je trouve que cette initiative du RIC et cette volonté de poursuivre le mouvement tant que c'est pas clairement accordé marque un tournant dans le changement des mentalités Smile

Enfin les français en ont marre d'être des cerfs-veaux pris pour des mougeons cheers

Je ne crois pas que ce sera un jour "accepté", mais qu'il faudra l'imposer. Car, ainsi que le précise déjà la constitution (Article 3 de la Constitution de la Cinquième République française) :

"La souveraineté nationale appartient au peuple..."
La suite c'est : "qui l'exerce par ses représentants et par voie de référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice."

Ce qui veut dire qu'à partir du moment où une majorité de français demandent ce qui leur est dû, je ne vois pas comment cela pourrait leur être refusé.

Cette souveraineté qui est le droit du peuple, je considère qu'elle nous a été volée, car les décisions, actuellement sont prises, non pas dans l'intérêt du peuple mais pour enrichir des actionnaires.


Dernière édition par Jimmy2500 le Sam 19 Jan - 21:53, édité 1 fois

Jimmy2500
Prométhée

Rat
Messages : 105
Date d'inscription : 08/11/2018

Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par tangolinos le Sam 19 Jan - 21:45

En me mettant dans la peau du président , une fois le RIP accordé, je me verrais dans l' obligation de faire un référendum pour que le peuple m' accorde le droit d aller boire un verre d' eau. Very Happy
tangolinos
tangolinos
Protée

Dragon
Messages : 632
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Jimmy2500 le Sam 19 Jan - 21:59

@tangolinos a écrit:En me mettant dans la peau du président , une fois le RIP accordé, je me verrais dans l' obligation de faire un référendum pour que le peuple m' accorde le droit d aller boire un verre d' eau. Very Happy

Peut-être on pourrait considérer que l'on retire trop de pouvoir au président et gouvernement (si c'est ce que tu veux dire Tangolinos).
Mais il ne faut pas oublier qu'ils sont là (le gouvernement) pour servir le peuple, et non pas pour s'attribuer des privilèges de toutes sortes, ou bien pour servir les multinationales...

Jimmy2500
Prométhée

Rat
Messages : 105
Date d'inscription : 08/11/2018

Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par tangolinos le Sam 19 Jan - 22:44

@Jimmy2500
on est bien d'accord, le pouvoir monte à la tête...

Tiens, j' ai vu une pancarte des Gilets Jaunes sur laquelle était écrite:

SON EMPLOYEUR C'EST NOUS

j' ai trouvé cette pancarte sublime, mais elle a été aussitôt retirée de la vue du grand public, tant elle était pertinente.
tangolinos
tangolinos
Protée

Dragon
Messages : 632
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Loryan le Dim 20 Jan - 2:34

Faudrait-il encore que les gens soient éduqués au RIC

Quand on voit le nombre de débilités égocentriques qui sont proposées aux votes en Suisse ou les pétitions sur Change, on se dit que très peu de gens ont une vision d'intérêt public.
Trop souvent c'est "ceci est important pour moi, donnez moi de la visibilité, votez pour moi".
Les gens se fichent généralement des conséquences globales à leurs désirs égocentrés.

Au final on a 1 proposition constructive perdus dans 100 tentatives de prendre ses désirs/problématiques pour la réalité.
L'archétypes courant des questions c'est "j'ai failli m'étouffer avec un caramel, il faut interdire les caramels"

Loryan
Phoebe

Chien
Messages : 317
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortir démocratiquement de la crise ? Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et autres alternatives

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum