Le Deal du moment :
Nike : 25% de réduction supplémentaire ...
Voir le deal
Le Deal du moment : -67%
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC ...
Voir le deal
16 €

Sexualité et Spiritualité

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Sexualité et Spiritualité

Message par Hadès le Dim 14 Oct - 22:16

Rappel du premier message :

Que représente la sexualité pour vous, quel est son sens, quel en est son intérêt?
Hadès
Hadès
Mithra

Cheval
Messages : 43
Date d'inscription : 12/10/2018

Localisation : Usa

Revenir en haut Aller en bas


Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par Hridaye le Sam 11 Juil - 14:44

Tu soulignes un point important là. Bravo pour la vigilance.  cheers
Ce n'est effectivement sûrement pas la nature primaire qui invite à la retenue et à refuser le plaisir associé à l'acte de procréer.
Car au contraire elle nous a calibré pour la reproduction avec satisfaction à la clé. Ca fait partie des besoins instinctifs du corps.
Toute aspiration à la sublimation émane donc d'un autre pôle

Hridaye
Eris

Messages : 2169
Date d'inscription : 11/05/2018


jean123 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par Professeur X le Sam 11 Juil - 14:52

Hum , pourquoi qualifier nos "comportements sexuels " de "purement animal " , chacun prend ou pas son plaisir comme il veut , sans se toucher dans une élaboration intello mystique de l'acte sexuel ou contre un arbre à la va vite , love .

Professeur X
Uranus

Messages : 4559
Date d'inscription : 12/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par Azaël.de.Lyon le Sam 11 Juil - 16:36

@Hridaye a écrit:Tu soulignes un point important là. Bravo pour la vigilance.  cheers
Ce n'est effectivement sûrement pas la nature primaire qui invite à la retenue et à refuser le plaisir associé à l'acte de procréer.
Car au contraire elle nous a calibré pour la reproduction avec satisfaction à la clé. Ca fait partie des besoins instinctifs du corps.
Toute aspiration à la sublimation émane donc d'un autre pôle

Pourtant on appelle l'orgasme "la petite mort" en référence au fait que la personnalité semble disparaître à ce moment là.
Certains parlent de "paradis", de septième ciel...

Étrange non ?

Azaël.de.Lyon
Amalthée

Rat
Messages : 274
Date d'inscription : 03/07/2020

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par jean123 le Sam 11 Juil - 18:07

@Professeur X a écrit:Hum , pourquoi qualifier nos "comportements sexuels " de "purement animal " , chacun prend ou pas son plaisir comme il veut , sans se toucher dans une élaboration intello mystique de l'acte sexuel ou contre un arbre à la va vite , love .

Dans mon message je propose de considérer des extrêmes entre une sexualité débridée comme dans le récit biblique de Sodome et Gomorrhe, ou plus simplement une sexualité qui a pour principal but d’évacuer une tension interne irrésistible (comparable à la période de chaleur chez les animaux). Cet extrême place la sexualité comme une addiction. Je pense que cette sexualité n’est pas reconnue comme telle parce que ça arrange tout le monde. La sexualité permet notamment de rediriger (pour évacuer) les tensions sociales et de maintenir la marche du monde économique telle qu’elle est. Dans mon précédent message je souligne que la physiologie de l’acte de violence est comparable à celle de l’orgasme. Sans le détournement de la sexualité pour calmer les populations, le capitalisme n’aurait pu autant prospérer.

L’autre extrême indique plutôt un acte sexuel qui permet d’atteindre une communion (comme dans le tantrisme s’il est sincère) et même, selon mon expérience, la manifestation d’un phénomène magnétique entre les corps qui devient tangible, perceptible, notamment sous la forme d’une onde qui vient exercer une attraction entre les sexes.

Selon Pommard « Malheureusement pour » moi la nature « a fait tout l’inverse ». Si j’affirme que la nature a voulu que nous nous abstrayons d’une sexualité animale, c’est bien par que ça représente un « pôle » et que « Toute aspiration à la sublimation émane donc d’un autre pôle", selon Hridaye. La sublimation fait parti de la nature de l’homme, il est un animal politique qui doit transcender ses pulsions primaires.

Mon discours sur le « coût mortel » à la longue d’une sexualité débridée chez l’homme devrait être dissuasif, tout comme le récit de Sodome et Gomorrhe qui prêche que la luxure est un chemin d’aliénation. Le « plaisir » sans conscience n’est pas un véritable plaisir. Et Azaël de rappeler que l’orgasme est une « petite mort » parce que justement nous perdons conscience quelques brefs instants, comme lorsque nous avons le hoquet. L’oubli de soi est-il un temps de plaisir ?

Lorsque nous avons une vie quotidienne qui n’engendre pas beaucoup de frustrations, de conflits, d’esprit de revanche, nous n’avons pas ces tensions à évacuer par la sexualité et pouvons nous consacrer à autre chose que la recherche d’un plaisir intense par le plaisir sexuel abouti. Pourquoi d’ailleurs cette recherche d’un plaisir intense ? Parce que cela déclenche des émotions fortes et positives que nous n’avons pas trouvé dans notre vie quotidienne et que nous devons rechercher dans ce qui nous reste d’accessible, l’orgasme. Si nous avons une vie émotionnelle suffisamment puissante et qui s’exprime, nous n’avons pas besoin d’une sexualité pour nous-mêmes, si nous en avons une en partage, nous pouvons rester abstinents.

Pour un homme qui sait aimer et rester plutôt abstinent, c’est une plus grande liberté énergétique pour lui parce qu’il peut faire certains sports exigeants, puisqu’il garde sa vitalité, sa volonté, son endurance, d'autant que l'échange magnétique avec sa partenaire lui apporte, de cette manière, les bienfaits d'une régénération.

jean123
Mithra

Chèvre
Messages : 39
Date d'inscription : 12/06/2020

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par Mélanie le Sam 11 Juil - 19:04

Cela me fait penser à un reportage sur lequel j'étais tombée où ils parlaient de la période de reproduction des crapauds et grenouilles, c'était violent, les mâles fonçaient sur les femelles et comme il y avait une minorité de femelles, certaines se retrouvaient sous une horde de mâles et perdaient même la vie au milieu du tas.

Comme quoi les hormones peuvent rendre les gens complètement détraqués.

Chez les humains aussi il y a des dérives comme ses prêtres qui s'abstiennent toute leur vie et un jour craque mais souvent sur des personnes non consentantes malheureusement..

Ce avec quoi j'ai du mal aussi c'est les gens qui racontent leurs ébats en public genre au travail ou en groupe, c'est déplacé je trouve, cela reste la vie intime, pour étaler ça au grand public les gens doivent être frustrés ou très portés sur la chose.
Après en parler entre amis ou dans des groupes privés comme là, c'est normal, la sexualité fait partie des besoins de l'être humain, de la vie, avec ses tenants et ses aboutissements qu'on essaie de comprendre.


Dernière édition par Mélanie le Sam 11 Juil - 20:19, édité 1 fois
Mélanie
Mélanie
Obéron

Serpent
Messages : 1355
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France
Humeur : Très variable

jean123 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par Azaël.de.Lyon le Sam 11 Juil - 19:10

@jean123 a écrit:
@Professeur X a écrit:Hum , pourquoi qualifier nos "comportements sexuels " de "purement animal " , chacun prend ou pas son plaisir comme il veut , sans se toucher dans une élaboration intello mystique de l'acte sexuel ou contre un arbre à la va vite , love .

Dans mon message je propose de considérer des extrêmes entre une sexualité débridée comme dans le récit biblique de Sodome et Gomorrhe, ou plus simplement une sexualité qui a pour principal but d’évacuer une tension interne irrésistible (comparable à la période de chaleur chez les animaux). Cet extrême place la sexualité comme une addiction. Je pense que cette sexualité n’est pas reconnue comme telle parce que ça arrange tout le monde. La sexualité permet notamment de rediriger (pour évacuer) les tensions sociales et de maintenir la marche du monde économique telle qu’elle est. Dans mon précédent message je souligne que la physiologie de l’acte de violence est comparable à celle de l’orgasme. Sans le détournement de la sexualité pour calmer les populations, le capitalisme n’aurait pu autant prospérer.

L’autre extrême indique plutôt un acte sexuel qui permet d’atteindre une communion (comme dans le tantrisme s’il est sincère) et même, selon mon expérience, la manifestation d’un phénomène magnétique entre les corps qui devient tangible, perceptible, notamment sous la forme d’une onde qui vient exercer une attraction entre les sexes.

Selon Pommard « Malheureusement pour » moi la nature « a fait tout l’inverse ». Si j’affirme que la nature a voulu que nous nous abstrayons d’une sexualité animale, c’est bien par que ça représente un « pôle » et que « Toute aspiration à la sublimation émane donc d’un autre pôle", selon Hridaye. La sublimation fait parti de la nature de l’homme, il est un animal politique qui doit transcender ses pulsions primaires.

Mon discours sur le « coût mortel » à la longue d’une sexualité débridée chez l’homme devrait être dissuasif, tout comme le récit de Sodome et Gomorrhe qui prêche que la luxure est un chemin d’aliénation. Le « plaisir » sans conscience n’est pas un véritable plaisir. Et Azaël de rappeler que l’orgasme est une « petite mort » parce que justement nous perdons conscience quelques brefs instants, comme lorsque nous avons le hoquet. L’oubli de soi est-il un temps de plaisir ?

Lorsque nous avons une vie quotidienne qui n’engendre pas beaucoup de frustrations, de conflits, d’esprit de revanche, nous n’avons pas ces tensions à évacuer par la sexualité et pouvons nous consacrer à autre chose que la recherche d’un plaisir intense par le plaisir sexuel abouti. Pourquoi d’ailleurs cette recherche d’un plaisir intense ? Parce que cela déclenche des émotions fortes et positives que nous n’avons pas trouvé dans notre vie quotidienne et que nous devons rechercher dans ce qui nous reste d’accessible, l’orgasme. Si nous avons une vie émotionnelle suffisamment puissante et qui s’exprime, nous n’avons pas besoin d’une sexualité pour nous-mêmes, si nous en avons une en partage, nous pouvons rester abstinents.

Pour un homme qui sait aimer et rester plutôt abstinent, c’est une plus grande liberté énergétique pour lui parce qu’il peut faire certains sports exigeants, puisqu’il garde sa vitalité, sa volonté, son endurance, d'autant que l'échange magnétique avec sa partenaire lui apporte, de cette manière, les bienfaits d'une régénération.

J'aurais tendance à penser que la sexualité c'est surtout ce qu'on en fait.
L'organe le plus important (normalement) chez l'Homme lors de cette activité étant le cerveau (au sens large)

Azaël.de.Lyon
Amalthée

Rat
Messages : 274
Date d'inscription : 03/07/2020

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par komyo le Sam 11 Juil - 19:27

En extreme orient, il y a des déités taoïstes ou bouddhistes qui ont souvent un crâne bombé vers le haut. L’idée est que l’énergie sexuelle en s’accumulant, que ce soit via des pratiques a deux ou seul, va se stocker dans cette zone. En Inde on parle de transformer bindu en ojas, ou l’énergie sexuelle en énergie spirituelle.

C’est un peu la même idée dans les exercices de régénération glandulaire d’hanish.

A un certain âge, c’est plus facile ! Wink

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Juroji11
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 2296
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

jean123 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par jean123 le Jeu 16 Juil - 18:02

Il y a une analogie entre la voûte céleste et la voûte crânienne. Hanish parle dans ce sens d’étherialisation, ce serait l’énergie sexuelle qui traverse les organes du corps (qui seraient régénérés au passage) et remonte jusqu’au cerveau. D’autres parlerons de la Kundalini qui monte jusqu’au sommet de la tête.

Je connais aussi ces exercices glandulaires, je les ai appris chez Raymond Lambert (Kotaï) entre 1989 et 1994. Ces exercices sont accessibles à tout le monde mais les postures irano-égyptiennes sont très exigeantes. Néanmoins ces postures en apparence très orthopédiques (articulations très sollicitées) font des merveilles sur la santé et surtout sur le développement de nos facultés (j’ai d’ailleurs enseigné ces postures pendant quelques années).

Néanmoins je reste avec quelques regrets concernant mon intervention dans ce topic : le cœur de mon message était l’existence de l’« échange magnétique ». Quelques interlocuteurs ont voulu voir autre chose, mais c’est ce qu’ils voulaient voir ! C’est le problème de la décontextualisation en tronquant l’information pour interpréter les choses d’une façon à discréditer, volontairement ou involontairement, un discours.

Alors, pour en rajouter une couche, je parlerai bientôt du magnétisme, entre deux personnes, capable d’engendrer des réactions inhabituelles dans un groupe ainsi que le lien entre magnétisme et psychisme, selon mes recherches. Shocked

jean123
Mithra

Chèvre
Messages : 39
Date d'inscription : 12/06/2020

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par komyo le Jeu 16 Juil - 19:11

J’ai étudié à l’IYI, quai des grands augustin, dans les années 76 à 82 environ, Raymond L. était quelqu’un que j’appréciai beaucoup.
Kotai ryugen pour son nom de moine complet, si mes souvenirs sont bons !
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 2296
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

jean123 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par Mélanie le Ven 17 Juil - 18:58

Ha je veux savoir le lien entre magnétisme et psychisme.

L'attraction change les comportements, on le voit comme quand dans un groupe on est capable de dire que un tel en pince pour un tel.
C'est souvent drôle et mignon.
Mélanie
Mélanie
Obéron

Serpent
Messages : 1355
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France
Humeur : Très variable

jean123 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par jean123 le Sam 18 Juil - 10:21

@Komyo, je trouve toujours ça super d’avoir emprunté des mêmes chemins. Je n’ai pas connu le quai des Grands Augustins (avec vue sur la cathédrale). Quand j’ai rejoint monsieur Lambert (rue de Trévise), il venait de déménager et les planchers n’étaient pas encore terminés ! Mon premier échange avec Kotaï a été lors d’un stage en province (stage qui m’a incité à déménager sur Paris). Lors de cet échange, je lui avais dit qu’à mon avis « l’énergie a une odeur » (je m’étais entraîné dans les transports publics, yeux fermés, à deviner les caractéristiques des passagers qui s’asseyaient à côté de moi, et j’avoue qu’on finit par « voir » certaines choses avec son nez). Il m’avait répondu que dans un bar l’on peut entendre des voyous dire « tirons-nous ça sent les flics ! » et des inspecteurs dire « ça sent la canaille ici ! » !

@Mélanie, c’est effectivement amusant ces phases de rencontre (observation, approche, etc). Vous me faites penser, sous un angle que j’avais oublié, que ça peut être très drôle ce lien « sexualité-magnétisme (ou attraction)-interaction sociale ». J’ai pu m’apercevoir qu’en période d’abstinence sexuelle et à rencontrer des « recruteuses » pour ma recherche d’emploi, il se passait des choses curieuses. Le plus fort a été qu’une femme se lève et vienne tourner autour de moi comme-ci elle cherchait quelque chose. Dans l’ensemble, j’ai bien remarqué que l’engouement pour ma candidature était nettement supérieur si j’étais abstinent. C’est tellement un atout pour une recherche d’emploi que j’ai déjà conseillé cette technique.

Il me souvient d’une expérience qui a été faite sur un marché. Une étale avec des légumes défraîchis aspergés de phéromones attiraient néanmoins les clientes. Interviewées, celle-ci avançaient des arguments du genre que le vendeur était sympathique !

Mais dans mon expérience que je décrirai prochainement, la nuance est quand deux personnes (qui ont déjà une complicité amoureuse) ne se fréquentent pas au sein d’un groupe, tout en se plaçant à 1 mètre 50 l’une de l’autre appuyées contre un mur pendant une pause ou en laissant une chaise libre entre-elles pendant une réunion. Des réactions vraiment inhabituelles peuvent surgir, des personnes peuvent être affectées par quelque chose qu’elles ne s’expliquent pas. Le comble de mon histoire sera de raconter que suite à cela, et quelques circonstances imprévues, j’ai compris que je pouvais faire une transposition de ce phénomène magnétique au psychique. J’ai ainsi fondé ma propre approche psychothérapeutique, non pas suite à l’analyse de nombreux cas mais en comprenant un aspect du lien magnétisme-psychisme  !

jean123
Mithra

Chèvre
Messages : 39
Date d'inscription : 12/06/2020

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par komyo le Sam 18 Juil - 17:57

@jean123:
a la réflexion, j'ai refait un stage avec lui en 94/95 en vendée, j'étais avec ma femme et ma première fille.
C'est peut etre une des dernières fois que j'ai du le voir ainsi que rollande.

Pour revenir a l'odeur, l'utilisation de l'encens pour que ca sente bon est une constante dans les voies spirituelles.
On considère que cela écarte les entités négatives. Au japon, avant de faire les mudras, on utilise de la poudre d'encens (du zuko) et les temples ont des encens merveilleux souvent assez différents les uns les autres. Il y a les fleurs aussi.

gassho
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 2296
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par Mélanie le Sam 18 Juil - 19:05

@jean123 : c'est à dire que de ne pas rentrer dans le jeu de la recruteurs en se montrant abstinent (du moins en apparence à son charme), augmente vos chances d'être embauché.

Le monde du travail est particulier, on dit des fois que le physique compte pour être embauché, je l'ai pensé aussi longtemps. Mais en fait je me rends compte que non, on regarde surtout si vous êtes propre, habillés en fonction du poste et oui on regarde aussi le physique mais dans le sens de voir si la personne à une silhouette dynamique ou calme, à l'air en bonne santé, stable et bien dans sa peau.

Donc il faut plaire mais pas dans le sens hormonal. C'est à dire plaire par un physique agréable mais qui ne donne pas envie d'aller plus loin.

Sujet complexe.
Mélanie
Mélanie
Obéron

Serpent
Messages : 1355
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France
Humeur : Très variable

Revenir en haut Aller en bas

Sexualité et Spiritualité - Page 6 Empty Re: Sexualité et Spiritualité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum