Le Deal du moment : -33%
Microsoft Manette Xbox One sans fil
Voir le deal
39.99 €
-39%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
152 € 250 €
Voir le deal

L'éducation sexuelle précoce des enfants

Page 17 sur 23 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 23  Suivant

Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hridaye le Mer 8 Aoû - 18:30

Rappel du premier message :

OUi désolée de vous bousculer encore mais le monde des bisounours est définitivement mort, si il a un jour existé.

C'est très grave ce qui est en train de se passer sous nos yeux à l'école primaire.

Voilà ce qu'une mère a posté sur son mur facebook:

Le livre pour enfants le plus traumatisant du monde

Que serait l’éducation des jeunes sans l’éducation sexuelle ? Aucun parent n’est obligé de parler de cette foutu graine ou d’inventer des histoires de cigogne, de rose ou de choux. Mais lorsqu’un enfant est encore jeune, il y a certaines manières d’expliquer la chose à l’enfant mieux adaptées que d’autres. Ce livre, est la pire méthode possible pour éduquer un enfant.


COMMENT ON FAIT LES BÉBÉS ?

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 84618308

Voici les parents du bébé. Ils s’aiment beaucoup. Ils ont contribué ensemble à avoir un bébé.

Une fois que les parents sont nus, on peut voir que la mère à une ouverture entre les jambes. On appelle ça le vagin, le père a un pénis et des testicules.

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 84618311-768x432


Les parents s’aiment beaucoup et veulent être très proches. Parfois, quand le père se sent particulièrement aimant, son pénis s’agrandit.

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 84618312-768x432

Les testicules du père sont pleines de spermatozoïdes. Quand il fait l’amour, ils sortent du bout de son pénis. Ils passent dans le vagin de la mère et arrivent dans un espace creux dans l’abdomen appelé l’utérus. Parfois, il y a un petit œuf à l’intérieur de la mère, et un spermatozoïde le rejoint.

Si un spermatozoïde rencontre l’œuf (ou ovule), ensemble ils vont évoluer en un bébé dans l’utérus de la mère. Les parents ne savent pas encore si cela s’est produit.

Dans un premier temps, le petit œuf ressemble plus à un têtard qu’à un bébé. Il est rattaché à l’utérus de la mère par le cordon ombilical. À travers ce cordon, le bébé reçoit la nourriture depuis sa mère jusqu’à ce qu’il soit assez grand et qu’il naisse.


En même temps que le bébé grandit, le ventre de la mère grossit. Durant, tous ces mois, le père est très fier de la mère. Ils partagent l’excitation de sentir les premiers mouvements du bébé dans le ventre de la mère, et comptent les jours restant avant sa naissance.

Beaucoup de jours sont passés, cela fait maintenant presque 9 mois que le spermatozoïde et l’ovule se sont rencontrés afin de faire un bébé.

Un jour, la mère dit au père qu’elle sent que le bébé est sur le point de naître.

Certains bébés naissent à la maison, mais la majorité naissent à l’hôpital. Ils y a des docteurs qui peuvent faciliter la naissance du bébé.


La mère est allongée sur un lit de la maternité. Le docteur va l’aider à faire naître le bébé. Parfois, le père préfère rester avec la mère et il peut donc voir le bébé dès son apparition.

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 84618321-768x432

La tête du bébé sort en première.

Le corps de la mère s’étire pour permettre au bébé de sortir.

Ensuite, viennent les bras. Quand le bébé est né, le docteur coupe le cordon ombilical qui nourrissait le bébé durant tout ce temps, il n’en aura plus besoin.

Quand la mère prend le bébé dans ses bras avec le père à côté du lit, ils sont très fiers et heureux

La mère et le bébé reste à l’hôpital apprennent à se connaître. Ensuite le père vient les chercher pour les ramener à la maison. Le bébé se nourrit en suçant le lait venant de la poitrine de sa mère.

Le père et la mère sont très heureux car ils sont maintenant une famille. Leurs amis et parents sont heureux eux aussi. Ils viennent voir cette nouvelle petite personne.


Voilà, j’espère que vous avez compris comment on fait les bébés, je vous laisse, je dois apprendre les positions du Kamasutra à mon fils de 8 ans. Salut !
Hridaye
Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1871
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas


L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Dim 26 Aoû - 18:19

@Totem a écrit:
Hakaan:
Si si j'ai lu, tu répondais au truc surligné en rouge, pour le reste on est pas télépathe ni au fait de savoir qu'il y a une méthode particulière pour comprendre que les phrases les unes a la suite des autres n'ont rien à voir, et t'auras beau essayer de me coller tes superstitions en guise de réponse quant au pourquoi et comment je l'ai lu et ai écrit ça ça y changera pas grand chose

Justement j'ai souligné en rouge après ton com. de reproche et je suppose que tu sais lire et que tu n'es pas bête au point de n'avoir vu ce passage où je précise que c'est une parenthèse HS. si tu l'avais fait réellement tu n'aurais pas eu besoin de venir relever quoi que ce soit et je m'adressais à Loryan. Bref s'il faut tout te surligner en rouge pour que tu capte on n'est pas sorti de l'auberge.
Bref si tu n'avais rien d'autres d'intelligent à dire derrière mon commentaire alors faillait t'abstenir.
Je sais que tu es en manque de mollets à mordre en ce moment mais quand même faut te calmer quand à venir mordre systématiquement les miens dès que je poste. Shocked

Sinon il aurait plus utile que tu donnes ton avis sur la fin de mon commentaire qui concerne bien l'éducation sexuelle à l'école, là c'aurait été plus intéressant.

Ah oui ok bon ben je m'incline devant ce long commentaire sur une question d'1,2 lignes parce que bientôt ça va devenir toute une mythologie
L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 2484907189 

Hakaan
Admin

Messages : 5744
Date d'inscription : 07/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 18:49

@Hakaan a écrit:
@Totem a écrit:
Hakaan:
Si si j'ai lu, tu répondais au truc surligné en rouge, pour le reste on est pas télépathe ni au fait de savoir qu'il y a une méthode particulière pour comprendre que les phrases les unes a la suite des autres n'ont rien à voir, et t'auras beau essayer de me coller tes superstitions en guise de réponse quant au pourquoi et comment je l'ai lu et ai écrit ça ça y changera pas grand chose

Justement j'ai souligné en rouge après ton com. de reproche et je suppose que tu sais lire et que tu n'es pas bête au point de n'avoir vu ce passage où je précise que c'est une parenthèse HS. si tu l'avais fait réellement tu n'aurais pas eu besoin de venir relever quoi que ce soit et je m'adressais à Loryan. Bref s'il faut tout te surligner en rouge pour que tu capte on n'est pas sorti de l'auberge.
Bref si tu n'avais rien d'autres d'intelligent à dire derrière mon commentaire alors faillait t'abstenir.
Je sais que tu es en manque de mollets à mordre en ce moment mais quand même faut te calmer quand à venir mordre systématiquement les miens dès que je poste. Shocked

Sinon il aurait plus utile que tu donnes ton avis sur la fin de mon commentaire qui concerne bien l'éducation sexuelle à l'école, là c'aurait été plus intéressant.

Ah oui ok bon ben je m'incline devant ce long commentaire sur une question d'1,2 lignes parce que bientôt ça va devenir toute une mythologie
L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 2484907189 

Tu fais bien de le faire et tu aurais du t'incliner avant en prenant le temps de lire avant de faire des reproches inutiles et quand j'ai amené cette précision tu en a remis une couche au lieu de t'excuser ne n'avoir pas vu ou lu, donc on n'en serait pas là tout simplement, ça t'aurait évité tout long commentaire en réponse.
Tu estimes peut être qu'on peut se manger des réflexions déplacées comme tu sais si bien le faire sans se rebiffer peut être.????


Dernière édition par Totem le Dim 26 Aoû - 18:54, édité 3 fois

Totem
Soleil

Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hridaye le Dim 26 Aoû - 18:50

Faudrait peut-être arrêter de dire et de croire qu'on va vers une société pédophile, les marqueurs vont surtout dans l'autre sens, on en a jamais autant parlé, on a jamais autant dénoncé, et on a jamais autant brisé le tabou ses 10 dernières années que dans les siècles précédents.
C'est plus subtil que ça ! Si on se laisse leurrer par les apparences, on pourrait croire que la pédophilie est de plus en plus condamnée... oui sauf que dans les fait, les peines de prison sont ridicules et même pas appliquées jusqu'au bout.
Avant 15 ans c'est 5 ans de prison (on libère avant pour "bonne" conduite) entre 15 et 18 c'est 3 ans de prison.
Par contre l'arnaque au fisc c'est 12 ans ferme !
Récemment un homme a été blanchi pour avoir eut des relations sexuelles avec une gamine de 11 ans.
Aujourd'hui on voit arriver cette loi de non consentement du mineur (qui existe pour les majeurs violés), qui va encore assouplir les peines.
Je rappelle que le viol d'une femme dans nos société est très très rarement puni, à cause justement que la victime (à moins qu'elle n'ait été trucidée après, et alors c'est le crime qui est retenu plus que le viol) n'arrive jamais à prouver son non consentement si elle n'a pas tenté de se défendre au péril de sa vie et si elle n'a pas été hospitalisée pour blessures graves.

Imaginez un peu comment un ado va réussir à prouver qu'il n'était pas consentant surtout vis à vis d'une figure d'autorité où l'ascendant et la torture seront psychologiques.

Donc même si on parle de plus en plus de pédophilie, dans les faits elle sera de moins en moins punie et le viol de moins en moins retenu dans les affaires.

Attendez 10 ans de pratique de l'éducation sexuelle dans le primaire et vous verrez si la pédophilie ne va pas exploser.
Attendez que ça arrive à l'un des votre et on verra si vous prendrez les choses avec autant de détachement.
Hridaye
Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1871
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Invité le Dim 26 Aoû - 18:53

Il y a fort à parier qu'au début du XXème siècle, bien avant que la psychanalyse ne soit inventée par exemple, la pédophilie atteignait des sommets.
Il n'y a qu'à voir par exemple tous les scandales qui ont été révélés sur les orphelinats irlandais, espagnols etc.
Elle était quasi systématique dans certaines institutions et très présente dans les familles.
Quand ce n'était pas la pédophilie, c'était la promiscuité et le manque de moyens qui "obligeait" les enfants à assister aux ébats de leurs parents.
La misère était bien plus grande mais il y avait aussi un bon lot de déviants dans les familles aisées.
Simplement, les moyens de communications à grande échelle étant rare et le goût du secret familial pour ne pas perdre la face était tellement prononcés que cela ne sortait pas.
La condition des enfants c'est dans la réalité considérablement améliorée avec les progrès de l'hygiène, de la psychologie, de l'augmentation du niveau de vie etc.
Bien sûr qu'il reste des histoires dramatiques et que nous aimerions que tous les enfants, sans aucune exception, soient à l'abris de cela, mais est-ce possible ?
Quelque fois à vouloir se lancer dans des combats impossibles à notre échelle on se perd individuellement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 18:59

@Azaël a écrit:La misère était bien plus grande mais il y avait aussi un bon lot de déviants dans les familles aisées.

Et tu crois qu'aujourd'hui ça n'existe plus peut être?   Tiens j'ai mis il y a quelques pages un lien  vers un article sur le livre "petite table soit mise", écrite par une femme de famille bourgeoise qui raconte sa vie d'enfant et de partouzes familiales (père, mère, soeur, médecin de famille, amis, et autres), l'as tu lu?
Par ailleurs il ne s'agit pas de se lancer dans un combat quelconque car il est impossible devant l'omerta, mais de faire en sorte que les gens se réveillent sur ce sujet pour au moins faire bouger les choses et sauver les enfants qui restent des proies faciles et les éternelles victimes et que la loi est loin de protéger....


Dernière édition par Totem le Dim 26 Aoû - 19:08, édité 1 fois
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Invité le Dim 26 Aoû - 19:02

@Totem a écrit:
@Azaël a écrit:La misère était bien plus grande mais il y avait aussi un bon lot de déviants dans les familles aisées.

Et tu crois qu'aujourd'hui ça n'existe plus peut être?   Tiens j'ai mis il y a quelques pages un lien sur le livre "petite table soit mise", l'as tu lu?

@Azaël a écrit:...
Bien sûr qu'il reste des histoires dramatiques et que nous aimerions que tous les enfants, sans aucune exception, soient à l'abris de cela, mais est-ce possible ?
...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Invité le Dim 26 Aoû - 19:10

Une analyse sociologique :

Source

Anne-Claude Ambroise-Rendu, Histoire de la pédophilie, XIXe-XXIe siècle
Paris, Fayard, 2014
Sébastien Roux
p. 244-247
Référence(s) :
Anne-Claude AMBROISE-RENDU, Histoire de la pédophilie, XIXe-XXIe siècle, Paris, Fayard, 2014, 352 p.


1 - À quelques exceptions près (dont la thèse de sociologie soutenue en 2012 par Guillaume Brie, à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Traitement social de la criminalité sexuelle pédophile. Rapports de pouvoir et lutte des représentations entre agents chargés du contrôle et condamnés), rares sont les auteur.e.s en sciences sociales à avoir interrogé les violences sexuelles sur mineurs. L’intensité des émotions qu’elles suscitent aujourd’hui rend tout propos distancié difficilement audible, dicible, voire même pensable. En publiant une histoire de la pédophilie du xixe siècle à nos jours, Anne-Claude Ambroise-Rendu propose une lecture éclairante de cette problématisation moderne des violences sexuelles sur mineurs. Moins à partir des pratiques que des discours qu’elles suscitent (saisis à travers la justice pénale, les évolutions législatives, les archives policières, les faits divers journalistiques ou, pour la période plus récente, les investissements philanthropiques), son ouvrage montre la formulation progressive d’un intolérable contemporain. Ainsi, entre histoire des émotions collectives, de l’enfance, de la criminalité ou de l’expertise juridico-médicale, Histoire de la pédophilie, xixe-xxe siècle donne à voir la fabrique d’un regard et d’une indignation.

2 - Le livre s’organise en dix chapitres qui couvrent de manière chronologique et thématique près de deux siècles d’abus sexuels sur mineurs. Le parti-pris de l’auteure permet de saisir comment des institutions produisent une clinique de la pédophilie en spécifiant, isolant et condamnant les violences sexuelles commises sur les enfants. Sans pouvoir entrer ici dans le détail des chapitres, on peut retenir que ce processus, initié au xixe siècle, s’est formalisé sous l’impulsion conjointe de la justice criminelle et de la médecine. Si Michel Foucault est un peu rapidement critiqué en début d’ouvrage pour sa lecture d’un cas particulier (p. 33), on voit à quel point ses travaux irriguent l’analyse de l’auteure pour penser la production d’un nouveau regard et la naissance d’un discours expert sur une violence que l’on formalise progressivement comme particulière, au fur et à mesure que l’enfance et la sexualité deviennent des objets de savoir.

3 - Les trois premiers chapitres détaillent la genèse de l’attention portée par les institutions judiciaires et médicales aux violences sexuelles sur mineurs, progressivement construits comme sujets vulnérables. Si l’on ne suit pas nécessairement l’auteure lorsqu’elle décrit ces balbutiements comme une conversion « nécessaire » pour traiter l’horreur de ces abus – il eût été plus juste, à mon sens, de penser ces années comme le moment charnière où se définissent de nouveaux impératifs moraux – les premiers temps de l’ouvrage montrent la formation d’une conscience qui irriguent le regard actuel porté sur la pédophilie. En se concentrant sur les institutions et ses représentants – le juge, le médecin, le juriste, etc. – mais aussi sur les médias et les supports – naissance de la presse, littérature etc. – A.-C. Ambroise-Rendu donne à voir comment, à la fin du xixe siècle, « la question de l’enfance, de sa vulnérabilité, de sa moralité a cessé d’être une affaire purement privée pour devenir […] chose publique » (p. 81).

4 - Un nouveau savoir criminologique se constitue, adossé à l’expertise médicale et la psychologie naissante, avant d’être relayé et amplifié dans un espace public friand de tératologie sexuelle. Le chapitre 4 détaille ainsi la naissance du pédophile comme nouveau monstre. Le terme émerge d’ailleurs en 1931 (p. 93), à la suite de la retraduction en français du classique Psychopathia Sexualis de Kraft Ebing. Le pervers « dangereux » qui se dessine prend les traits d’un individu de sexe masculin, plutôt issu d’un milieu modeste et peu instruit. S’il est progressivement spécifié, A.-C. Ambroise-Rendu regrette pourtant que le « délinquant sexuel amateur d’enfants [soit] encore voué à l’obscurité, celle où le confine le silence public qui règne sur ses pratiques » jusqu’aux années 1970 (p. 108). L’abuseur d’enfants jouirait ainsi d’une certaine impunité jusqu’à la fin du xxe siècle ; preuve en serait le traitement réservé à André Gide auquel l’auteure consacre un chapitre entier (chapitre 5). D’un statut hybride (entre charge, dénonciation et contextualisation), ces pages tentent – un peu maladroitement – d’exemplifier une supposée tolérance sociale à travers le silence pénal qui entourait les exactions pédophiles du Prix Nobel de littérature.

5 - Cette mise en question de la tolérance ou, plutôt, de l’évolution des réactions émotionnelles suscitées par les crimes sexuels sur mineurs apparaît plus nettement dans le chapitre 7, consacré aux années 1970. L’auteure montre comment la pédophilie se fait politique. Si le crime perdure, une frange minoritaire d’une certaine radicalité sexuelle entend légitimer des pratiques, sinon réprimées, au nom de la libre disposition des corps et d’une vision naïve du consentement. Des hommes (dans leur grande majorité), troublés par l’urgence de se libérer de la norme bourgeoise, d’une répression doxique ou des « flics » de la morale bien-pensante, ont pu s’aveugler et nier la contrainte, la domination ou la violence d’une sexualité entre adultes et enfants. Dans les années 1970, le sexe (s’)émancipant, les sexualités non conventionnelles – avides de reconnaissance et de légitimation – ont pu se perdre dans une critique partagée de la normalisation qui ne distingue plus l’amour de l’abus, « l’éveil » du viol.

6 - Enfin, les trois derniers chapitres de l’ouvrage détaillent les dernières décennies où, dans le même temps, triomphent l’évidence et le doute. Certes, reconnaissance de la violence subie et de sa nécessaire condamnation morale et judiciaire, mais aussi inquiétudes vis-à-vis de l’émergence d’une représentation de l’enfance comme pureté absolue, expliquant pour partie certaines dérives récentes (comme par exemple le procès d’Outreau, chap. 10). Ces derniers développements montrent à leur manière comment les enfants, figures ultra-sexualisés de la psychanalyse freudienne, deviennent paradoxalement des sujets désexualisés de la psychologie clinique contemporaine. Ce mouvement accompagne un transfert de légitimité : le regard technico-médical porté sur le corps d’autrui s’efface désormais au profit du témoignage, de la mise en récit de soi et de la parole victimaire sur l’expérience du traumatisme.

7 - L’ouvrage permet ainsi de balayer deux siècles de transformations politiques et morales et d’interroger, dans un temps long qui prend ici tout son sens, la formation d’une évidence contemporaine. Certes, quelques réserves peuvent être formulées. A.-C. Ambroise-Rendu défend notamment des positionnements moraux parfois un peu trop explicites. Si l’on comprend l’indignation de l’auteure pour les actes pédophiles, le livre aurait certainement gagné à interroger un peu plus finement la fabrique progressive d’un sentiment collectif, plutôt que de se réjouir de l’émergence d’une conscience attendue et nécessaire, supposée « rassemble[r] progressivement, dans une indignation commune, toutes les sensibilités culturelles et politiques » (p. 216). De même, une autre histoire de la pédophilie aurait davantage pu interroger la permanence implicite des limites nationales. Les sévices coloniaux d’André Gide, l’attirance de Gabriel Matzneff pour les fillettes asiatiques, ou l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’enfant sont autant de marques – présentes dans l’ouvrage mais ténues – d’un environnement politique qui dépasse les seules frontières hexagonales.

8 - Mais ces quelques remarques n’invalident en rien la pertinence d’un livre utile et nécessaire. Ce travail, d’une grande qualité, apparaît ainsi comme une lecture chaudement recommandée pour toute personne intéressée par la fabrique de l’enfance, de la criminologie contemporaine et – plus généralement – par la construction des problèmes moraux.

Edit : Ce qui est intéressant c'est que l’intolérance ressenti aujourd'hui vis-à-vis de ces crimes n'a pas toujours existé.
Il y a eu une époque où la société n'avait même pas conscience que l'enfant puisse avoir des droits...


Dernière édition par Azaël le Dim 26 Aoû - 19:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 19:11

@Azaël a écrit:
Bien sûr qu'il reste des histoires dramatiques et que nous aimerions que tous les enfants, sans aucune exception, soient à l'abris de cela, mais est-ce possible ?
...


Oui si tout le monde prend conscience d'un problème que personne n'ose regarder en face encore moins les pouvoirs publics qui pondent des lois qui les mettent encore plus en danger.
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Invité le Dim 26 Aoû - 19:19

Si on sort de l'affect on se rend compte que la société cherche au contraire à protéger de plus en plus les enfants.
Certe le système n'est pas parfait mais la direction générale est celle-là.
La loi sur le consentement était au départ beaucoup plus intéressante mais comme tout le monde à voulu s'en mêler le décideur politique, qui ne craint que les élections, a fait la seule chose qu'il sait faire en cas de contestation forte de son projet : un statu-co déguisé.
Les associations de défense des mineurs ont une lourde responsabilité aussi dans cet échec. Pourquoi ? Parce qu'elles sont pour certaines dans l'affect et non dans la conscience.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Invité le Dim 26 Aoû - 19:30

Je n'ai pas ce point n°9 dans ma source sauf erreur de ma part mais bon merci de la précision Totem

Edit : tu as du supprimer ton message

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Dim 26 Aoû - 19:36

Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3098
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

https://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 19:38

@Azaël a écrit:Si on sort de l'affect on se rend compte que la société cherche au contraire à protéger de plus en plus les enfants.

Eh bien je crois que tu devrais mieux te renseigner sur le sujet, c'est le contraire qui se passe quand bien même cette société essaie de faire lecontraire.

Certe le système n'est pas parfait mais la direction générale est celle-là.
La loi sur le consentement était au départ beaucoup plus intéressante mais comme tout le monde à voulu s'en mêler le décideur politique, qui ne craint que les élections, a fait la seule chose qu'il sait faire en cas de contestation forte de son projet : un statu-co déguisé.

Sauf que les textes de loi estimaient déjà qu'un viol sur une mineure est passible de jugement et d'emprisonnement et que deux affaires de viols sur mineures ont été traités de "consentement" de la part des enfants qui niaient cela et ces cas ne sont pas les seuls, je peux te sortir d'autres affaires de ce genre qui n'ont pas été médiatisées. Donc les juges n'ont pas fait leur boulot comme dans bien d'autres dossiers et pour finir les faiseurs de loi n'ont rien trouvé de mieux que de fixer un âge de consentement et si on regarde les autres pays, c'est en France que l'âge a été fixé aussi bas.


Les associations de défense des mineurs ont une lourde responsabilité aussi dans cet échec. Pourquoi ? Parce qu'elles sont pour certaines dans l'affect et non dans la conscience.


Là je pense que cette accusation est infondée .......
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 19:41

@Azaël a écrit:Je n'ai pas ce point n°9 dans ma source sauf erreur de ma part mais bon merci de la précision Totem

Edit : tu as du supprimer ton message

Oui, parce que ma source est plus complète que la  tienne et donc plus longue, donc ça obligerait les membres à tout relire, donc j'ai viré le tout mais si tu la veux, je la met. Elle mène d'ailleurs sur le PDF du livre.

En fait voici le lien comme cela chacun lira si ça l'intéresse et qui mène donc sur le PDF :
https://journals.openedition.org/rhei/3744


Dernière édition par Totem le Dim 26 Aoû - 19:52, édité 2 fois
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Invité le Dim 26 Aoû - 19:44

Regarde la genèse de cette loi :
Au départ était plus restrictive.
Les associations trouvaient toutefois qu'elle n'allait pas assez loin et ont voulu pousser le bouchon.
Certaines, qui ne sont même pas capable de lire un texte de loi convenablement, ont même dit qu'il s'agissait de blanchir les pédophiles : résultat marche arrière et retour au point de départ avec seulement des améliorations cosmétiques...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 19:56

@Azaël a écrit:Regarde la genèse de cette loi :
Au départ était plus restrictive.
Les associations trouvaient toutefois qu'elle n'allait pas assez loin et ont voulu pousser le bouchon.
Certaines, qui ne sont même pas capable de lire un texte de loi convenablement, ont même dit qu'il s'agissait de blanchir les pédophiles : résultat marche arrière et retour au point de départ avec seulement des améliorations cosmétiques...


Il n'y avait pas de loi supplémentaire à promulguer puisqu'il y en avait une bien faite qui aurait du être appliquée, mais qui bien souvent ne l'est pas.....
Ne vois tu pas que cette histoire a été un prétexte pour faire passer cette loi qui était sans doute déjà dans les tiroirs...
Faudrait pas tout mettre sur le dos des associations. La marche arrière est en marche depuis longtemps, c'est cela qu'il faut voir dans cette histoire et ce n'est pas fini. Quand au blanchissement des pédophiles il y a longtemps qu'ils le sont vu comment les affaires sont traitées, même le plus grosses.

Vois ce qui est dit des fichiers de "Zandvoort" sur WIKI  (la vidéo est disponible sur le net mais âme sensibles s'abstenir)
Martine Bouillon substitut du procureur de Bogigny dans interview expliquait qu'elle et sa famille ont été menacés de mort alors elle s'est retiré du combat qu'elle avait commencé à mener. Si des juges intègres se taisent eh bien on se demande où vas la justice.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Viols_d%27enfants_:_la_fin_du_silence_%3F


Dernière édition par Totem le Dim 26 Aoû - 20:06, édité 2 fois
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Dim 26 Aoû - 20:04

ben non justement elle était mal faite les qualifications de viols n'étant pas toujours faciles à obtenir,
c'est pourquoi ils ont statués d'un age du non consentement pour créer un cadre légal de pénalisation plus accessible et augmentés les peines dans la foulée,
mais les gens et les assos n'ont rien compris et ont interprété la loi à l'envers,
et mettre l'age au dessus s'est enlevé tout libre arbitre et aussi faire entrer dans la criminalité toute une série d'actes qui commencent à être naturels à cette age,
et pas de bol on est plus sous l'inquisition les moeurs ont un peu évolués
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5744
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Dim 26 Aoû - 20:06

@Miwae a écrit:
Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3098
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

https://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Invité le Dim 26 Aoû - 20:06

Franchement, la pédophilie n'est pas le thème de ce sujet. A ce propos, rien ne vous empêche d'en ouvrir un. Il est, de mon point de vue, inadmissible d'assimiler la pédophilie à l'éducation sexuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 20:12

@Hakaan a écrit:ben non justement elle était mal faite les qualifications de viols n'étant pas toujours faciles à obtenir,

Justement un mineur est un mineur, il doit être protégé ou alors on lui met le statut d'adulte.
Quand aux qualifications de viol quelque soit l'âge ils sont toujours difficiles à obtenir, on voit bien pour les femmes comment cela se passe, et pour un enfant c'est pareil, je dirais même pire parce que la mère peut être accusée de mettre des idées dans la tête des enfants. La littérature de jugement de la sorte est prolixe en la matière pour qui fait des recherches sur ce sujet.
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 20:16

Sofiane a écrit:
Franchement, la pédophilie n'est pas le thème de ce sujet. A ce propos, rien ne vous empêche d'en ouvrir un. Il est, de mon point de vue, inadmissible d'assimiler la pédophilie à l'éducation sexuelle.

Dans le lien que j'ai mis suite à celui d'Azaël eh bien l'auteur en parle justement.

Je cite :
Et il faudrait en revenir au consentement, notion bien délicate à manier dès lors qu’il est question d’enfants pas encore ou peu informés ou éduqués. Que vaut un consentement sans éducation dans des rapports de pouvoir nécessairement asymétriques ? Dilemme qui dure et perdure encore, que l’introduction de l’éducation sexuelle dans les programmes scolaires, avec les lois Fontanet de 1973, ne résout nullement. Pas plus que toutes les tentatives depuis lors pour établir un enseignement de la sexualité à l’école.
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Dim 26 Aoû - 20:18

et je vois meme pas ce qui contredis ce que je viens de dire la dedans
"ouais parce t'as pas luuuu"
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5744
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Dim 26 Aoû - 20:42

Sofiane a écrit:
Franchement, la pédophilie n'est pas le thème de ce sujet. A ce propos, rien ne vous empêche d'en ouvrir un. Il est, de mon point de vue, inadmissible d'assimiler la pédophilie à l'éducation sexuelle.
Je comprend pas non plus cet espèce de gloubiboulga
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5744
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 20:54

@Hakaan a écrit:et je vois meme pas ce qui contredis ce que je viens de dire la dedans
"ouais parce t'as pas luuuu"

Tu dis à propos de l'ancienne loi :
ben non justement elle était mal faite les qualifications de viols n'étant pas toujours faciles à obtenir,

Hors la loi sur le consentement ne va rien arranger par rapport à l'autre puisque les qualifications de viol ne sont pas facile à obtenir quelques soient les lois, et donc en y ajoutant le consentement, ce sera la parole de l'enfant contre celle de l'adulte, hors dans ton commentaire je comprends que la nouvelle loi va protéger l'enfant et que l'ancienne était mal faite :

Je cite :

Service des études juridiques (octobre 2007)
En France, le viol, que le code pénal définit comme « tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise » est un crime. Il est puni de quinze ans de réclusion. Dans certains cas cependant, et notamment lorsque la victime est âgée de moins de quinze ans, le viol est puni de vingt ans de réclusion.

C'est donc la remise en cause de cette loi qui est faite avec l'ajout d'un âge pour le consentement., donc c'est recul par rapport à l'ancienne loi.
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Dim 26 Aoû - 21:03

Non justement maintenant en dessous d'un certain âge on considérera que l'enfant n'a pas de libre arbitre et sera considéré comme non Consentant sans avoir besoin d'en passer par la moindre expertise, c'est donc une évolution da la protection, sauf que tout une série de neuneux ont compris sans se renseigner ou lire le texte que ça signifiait qu'au déjà de 15 ans l'enfant était considéré consentent
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5744
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 21:17

@Hakaan a écrit:Non justement maintenant en dessous d'un certain âge on considérera que l'enfant n'a pas de libre arbitre et sera considéré comme non Consentant sans avoir besoin d'en passer par la moindre expertise, c'est donc une évolution da la protection, sauf que tout une série de neuneux ont compris sans se renseigner ou lire le texte que ça signifiait qu'au déjà de 15 ans l'enfant était considéré consentent

Justement en dessous de 15 ans il n'y avait pas d'histoire de consentement ou pas, il y avait condamnation directe, donc en quoi cela change t'-il la loi précédente en ajoutant le "consentement"? Au départ il était question de le mettre à l'âge de 13 ans et devant la levée de boucliers ça été mis à 15 ans... Donc le seul changement c'est le "consentement ou pas" et là ça risque de poser des problèmes déjà que l'ancienne loi qui protégeait les gosses de 11 ans n'était pas été appliquée.

citation :
Dans sa version finale, la loi Schiappa prévoit que, pour les enfants de moins de 15 ans, «la contrainte morale ou la surprise sont caractérisées par l’abus de la vulnérabilité de la victime ne disposant pas du discernement nécessaire pour ces actes». Pour l’ancien ministre des Droits des femmes et sénateur socialiste, Laurence Rossignol, ces notions de «vulnérabilité» et de «discernement» laissent trop d’espace à la libre appréciation des juges.
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Dim 26 Aoû - 21:28

Justement en dessous de 15 ans il n'y avait pas d'histoire de consentement ou pas, il y avait condamnation directe
ça veut rien dire "il y avait condamnation directe", une condamnation c'est suivant des motifs et établis suivant des preuves et des expertises s'il en faut, en plus t'as dit le contraire dans X messages avant en citant des non-lieux mais bon
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5744
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 22:21

@Hakaan a écrit:
Justement en dessous de 15 ans il n'y avait pas d'histoire de consentement ou pas, il y avait condamnation directe
ça veut rien dire "il y avait condamnation directe", une condamnation c'est suivant des motifs et établis suivant des preuves et des expertises s'il en faut, en plus t'as dit le contraire dans X messages avant en citant des non-lieux mais bon


Si justement logiquement il devrait y avoir condamnation si la loi était appliquée, hors elle ne l'était pas car des preuves on ne pouvait pas en avoir et s'il y en a bien souvent elles ne sont pas retenues sous divers prétextes par les juges, c'est la parole du violeur contre celle du violé, c'est aussi la raison pour laquelle beaucoup de femmes violées n'avaient pas gain de cause. J'ai suivi d'ailleurs tout un débat radiophonique avec mon mari où il ressortait que la loi précédente pouvait être un préjudice pour l'accusé et qu'il pouvait y avoir des erreurs judiciaires, ce qui est déjà d'ailleurs arrivé. Un ou une mineure peut dire qu'elle a été violée par un tiers alors qu'elle était consentante ou qu'il n'y pas eu viol du tout (il y a des mineures précoces pour leur âge d'ailleurs mais on n'en parle pas, mais c'est une réalité). Je me souviens de l'histoire d'un prof qui avait été condamné alors qu'il était innocent, l'adolescente était amoureuse de lui et lui faisait des avances et il l'a repoussée et du coup elle l'accusé de viol, et le contraire n'a pu être démontré, c'est donc la parole de l'adolescente qui a été prise en compte parce qu' elle était mineure au vu de la loi,  il a donc été condamné et perdu son travail. Seulement sans doute par remords elle revenue plus tard sur ses déclarations en indiquant la raison de son mensonge, il a donc été relaxé mais sa vie a été brisée et a du déménager car dans sa ville la suspicion était restée. Voilà le tableau exact sur laquelle joue cette nouvelle loi à savoir le risque de condamner un innocent.
Donc dans ce débat il était question de ce problème qui avait déjà été soulevé et que la loi allait apporter un changement

Par ailleurs j'ai simplement dit que la loi ancienne n'était pas appliquée malgré les textes (ce qui est d'ailleurs mentionné dans le lien que j'ai mis plus haut), dans le cas de viol de mineurs le plus souvent. Renseigne toi sur les multiples affaires et tu verras qu'il y a toujours une présomption d'innocence de l'accusé de la part des juges (c'est eux qui décident jusqu'à preuve du contraire). Donc la nouvelle loi ne change pas grand chose pour le mineur, il ne sera pas plus protégé qu'avant, c'est pour l'accusé qu'il y en aura un quoique jusqu'ici la plupart n'étaient déjà pas condamnés ou si peu.


Dernière édition par Totem le Dim 26 Aoû - 22:33, édité 3 fois
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants - Page 17 Empty Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 23 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 23  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum