Jésus, le Christ

Page 11 sur 36 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 23 ... 36  Suivant

Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Jésus, le Christ

Message par Starchild*Light le Lun 25 Juin - 5:11

Rappel du premier message :



Jésus, le Christ - Page 11 C53fac10

« La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie.» et il répandit sur eux son souffle et il leur dit : «Recevez l’Esprit Saint»

« Je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi. »

« Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé. »


♥️♥️♥️

Starchild*Light
Starchild*Light
Mithra

Tigre
Messages : 19
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Source Éternelle ♥♥♥

Revenir en haut Aller en bas


Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Mer 20 Mar - 17:28

Bon, alors je reformule : Si le Christ est en Dieu, il a forcément le don d'ubiquité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par mikael le Jeu 21 Mar - 0:13

salut..je n'ai pas voulu dire cela ,non,c'est Dieu (ou la source) qui EST en Christ..Christ est une "création" CONSCIENTE de la "source" (ou du Père)..en fait l'un (le Christ) est l'une des émanation du "Créateur (source)..

mikael
Mimas

Messages : 512
Date d'inscription : 27/11/2018


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Jeu 21 Mar - 7:32

Salutation Mikael,

Oh, je respecte ton opinion. Je répondais simplement à la problématique du Christ en Inde en suggérant le don d'ubiquité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par porte le Jeu 21 Mar - 10:27

@ness a écrit:
@Sod a écrit:A propos de Jésus en Inde ou chez les musulmans je ne vois pas ou est le souci : le ressuscité apparait quand il veut, a qui il veut, afin de l'enseigner. Comme par exemple a Daniel Meurois --> voir le récit qu'il en a fait dans son bouquin "Par L'Esprit du Soleil" parut dans les années 90.

je me demande bien ce que Jesus serait allé faire en Inde, alors qu'il etait monothéiste?


Ben, avec un minimum de discernement, on peut supposer qu'il avait décidé d'en instruire d'autres peuples, de participer déjà à une future réunion des diverses tendances religieuses et spirituelles qui ne font en réalité qu'une. Mais voilà, le principe premier à décider de se différencier et donc de provoquer ces effets pour que l'on puisse choisir selon ses affinités, son coeur la forme de sa dévotion.

Fraternellement I love you
porte
porte
Rhéa

Serpent
Messages : 1518
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par ness le Jeu 21 Mar - 11:26

@Sod a écrit:Tu devrais lui demander a lui non ? Smile

je crains hélas, que cela ne puisse etre possible..
l Smile
ness
ness
Umbriel

Dragon
Messages : 1249
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Mimy le Jeu 21 Mar - 20:09

@porte a écrit:
@brémen a écrit:
@Mimy a écrit:
@porte a écrit:
@brémen a écrit:
@porte a écrit:
@brémen a écrit:Il est temps qu'il revienne mettre de l'ordre dans tout ça !
Il avait bien dit qu'il reviendrait hein !?

Ce serait judicieux avant de recevoir que la maison soit propre et accueillante. Je veux dire par là, notre espace intérieur prêt à recevoir sa lumière plutôt que de ne rien faire et croire qu'IL va faire le boulot à notre place... Idea .

Tous les êtres de bonne volonté requis sont ses collaborateurs et il voient en eux, leur sincérité et leur ouverture d'esprit ou non, leur capacité à servir la Cause et non se servir eux-mêmes (voir la parabole avec les pharisiens).

Fraternellement I love you

Bonjour Porte,

Il s'agissait d'un peu d'humour qui n'attendait pas un tel accueil de ta part et, perso, je n'attends rien de personne car il y a bien longtemps que je ne crois plus à un quelconque sauveur.
Ceci étant il me semble bien qu'il avait dit qu'il reviendrait même si les témoignages de son vivant n'existent pas car tout ce qui a été dit ou écrit sur Jésus et/ou Christ ne sont que des regroupements de paroles transmises oralement et, dans la plupart des cas, par des individus ne l'ayant pas connus.
Et je ne parle du fait de l'avoir, lui et sa mère, quelque peu déifiés.


*Je pense sincèrement qu'au vu de la situation dans laquelle se trouve l'humanité, l'on peut faire un peu d'humour, mais quant à avoir une vision claire, ceci n'apporte pas d'éléments relatifs et constructifs en rapport avec le sujet abordé.

Sinon, pour ce qui est posé par A A Bailey, je suis en accord avec le fait que le Christ ne nous a jamais quitté. Il est seulement en attente que la situation évolue dans un sens de prise de conscience, de changements, non pas extérieurs menant au chaos, mais bien d'un changement intérieur conduisant à plus d'harmonie et de responsabilité dans différents domaine des activités humaines, voir dans une voie spirituelle même hésitante dépassant les clivages religieux.

Fraternellement I love you

NB: Il doit y avoir une rubrique "humour spirituel" d'ailleurs quelque part.

Fraternellement I love you


Attention,  si vous prononcé le nom de Jésus ailleurs que dans la rubrique "humour "  il faut être sérieux,  correctement habillé, avoir fait vos rituels de purification..

Le monde de Jésus serait bien triste si on ne pouvait pas rire, plaisanter..


Oh oui, bien triste...


Tien, la plaisanterie ne va que dans un sens...je t'ai bien eu sur ce coup.Razz

Fraternellement I love you


Voui...tu m'as bien eu.. Jésus, le Christ - Page 11 2290185045
Mimy
Mimy
Protée

Serpent
Messages : 638
Date d'inscription : 17/05/2018

Localisation : Ici et maintenant
Humeur : Vivante

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Ven 22 Mar - 7:56

Jésus et ses disciples passèrent près d'une carcasse de chien. Les disciples dirent : Que sa puanteur est répugnante !
Jésus leur dit : Que ses dents sont blanches !
Il dit cela afin de leur donner leçon : il est interdit de calomnier.

Abi al-Dunya

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Sod le Ven 22 Mar - 9:05

« Si quelqu’un fait l’aumône, il devrait le faire à la connaissance de l’Unique Honoré du monde. Ne laissez pas votre main gauche savoir ce que fait votre main droite. Ne prêtez pas attention aux autres mais vénérez le Saint Esprit Un. L’unique deviendra visible a vos yeux, et vous devriez alors plus vénérer que l’Unique »

Sutra des enseignements du Vénéré, dits sutra de jésus - 8ème siècle
Trouvé dans "Les Evangiles de la route de la Soie" de Martin Palmer


Sur le fait que Jésus aurait enseigner en Inde, il y a ces Sutras de jésus, dont Bernadette Truchet dit que : "Le Sauveur y apparait sous des traits auxquels ont est vraiment pas habitué au Moyen orient ou en Europe. Ce pourrait être une sorte d'enchanteur très éthéré et assez peu incarné venu auprès des hommes en visiteur leur offrir ses pouvoirs de sauveur pour rompre le cycle des causes et des effets, de la naissance de la souffrance et même de la réincarnation"

Oui ça c'est clair que si Jésus parle aux bouddhistes ou taoïstes, il parle leur langage.
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par ness le Ven 22 Mar - 10:23

@Totem a écrit:le Psautier de Paris Eadwine contient une image du sauveur crucifié à l'envers, la tête en bas:

Jésus, le Christ - Page 11 Eadhan10

La crucifixion inversée dans le Psautier d'Eadwine représente-t-elle l'Humain Bleu ou quelque autre épiphanie mystique qui lui soit corrélée? Il n'est pas improbable que les concepteurs du psautier aient voulu souligner quelque chose qui constituait, à leurs yeux, une réalité mystique confirmée mais interdite par le contrôle religieux. Quelle que fut leur intention, je considère que cette image est complètement unique et qu'elle ne peut être comparée à rien de semblable dans l'art religieux de cette époque ou de toute autre époque. La crucifixion inversée dans le Manuscrit 8846 convie d'importantes répercussions en raison de son caractère unique, si ce n'est pour rien d'autre.
John Lash.
http://liberterre.fr/metahistoire/psychonautiques/pendudanseur.html

la crois inversé est signe de Satan:
Satan, celui qui déforme et qui détruit, qui ment et qui coromps, qui avili l'homme et toute sa descendance..celui qui trompe . celui qui malmène. celui qui réduit. celui écrase, et qui nous emporte dans son cloaque, son marécage putride, ou s'enfonçe la clarté et se présente a nous sous le visage malicieux d'un ange pour nous bercer d'illusion.

dans cette image, l'ange,apporte la cagoule afin d'altérer si ce n'est d'annéantir la vision claire et juste de Dieu.
ness
ness
Umbriel

Dragon
Messages : 1249
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Professeur X le Ven 22 Mar - 10:28

@ness a écrit:
@Sod a écrit:A propos de Jésus en Inde ou chez les musulmans je ne vois pas ou est le souci : le ressuscité apparait quand il veut, a qui il veut, afin de l'enseigner. Comme par exemple a Daniel Meurois --> voir le récit qu'il en a fait dans son bouquin "Par L'Esprit du Soleil" parut dans les années 90.

je me demande bien ce que Jesus serait allé faire en Inde, alors qu'il etait monothéiste?

Hum , oui d'autant plus qu'ils le sont restés , le prétendu passage de Jésus en Inde n'aurait pas amené grand chose .

Le Livre de Mormon raconte la visite de Jésus-Christ ressuscité à ses disciples fidèles de l’Amérique ancienne. Après s’être montré à ses disciples de l’Ancien Monde, descendant des cieux, il est apparu à ses disciples de l’Amérique Ancienne.

Le Livre de Mormon parle de Jésus-Christ guérissant les malades, enseignant son Évangile, bénissant les enfants et nommant douze disciples pour organiser son Église sur le continent américain .

Livre de Mormon:


Trois Néphi
Livre de Néphi
Fils de Néphi, qui était fils d’Hélaman
Jésus-Christ se montra au peuple de Néphi, tandis que la multitude était rassemblée au pays d’Abondance, et l’instruisit ; et c’est de cette façon qu’il se montra à lui.

Chapitres 11 à 26.

Chapitre 11
Le Père témoigne de son Fils bien-aimé — Le Christ apparaît et proclame son expiation — Le peuple sent les marques des blessures dans ses mains, ses pieds et son côté — Le peuple crie Hosanna — Jésus explique la procédure du baptême — L’esprit de querelle est du diable — La doctrine du Christ est que les hommes doivent croire, être baptisés et recevoir le Saint-Esprit. Vers 34 apr. J.-C.

1 Et alors, il arriva qu’une grande multitude du peuple de Néphi était rassemblée autour du temple qui était au pays d’Abondance ; et ils s’émerveillaient et s’étonnaient entre eux, et se montraient les uns aux autres le changement grand et étonnant qui avait eu lieu.

2 Et ils s’entretenaient aussi de ce Jésus-Christ, dont le signe de la mort avait été donné.

3 Et il arriva que tandis qu’ils s’entretenaient de la sorte, ils entendirent une voix paraissant venir du ciel ; et ils jetèrent les regards alentour, car ils ne comprenaient pas la voix qu’ils entendaient ; et ce n’était pas une voix dure, et ce n’était pas non plus une voix forte ; néanmoins, et malgré que ce fût une voix douce, elle perça ceux qui entendirent jusqu’au plus profond d’eux-mêmes, de sorte qu’il n’y eut pas une partie de leur corps qu’elle ne fît trembler ; oui, elle les perça jusqu’à l’âme même et fit brûler leur cœur.

4 Et il arriva qu’ils entendirent de nouveau la voix et ils ne la comprirent pas.

5 Et ils entendirent de nouveau la voix pour la troisième fois et ouvrirent les oreilles pour l’entendre ; et ils avaient les yeux tournés du côté du son ; et ils regardaient avec constance vers le ciel d’où le son venait.

6 Et voici, la troisième fois, ils comprirent la voix qu’ils entendaient ; et elle leur disait :

7 Voici mon Fils bien-aimé, en qui je me complais, en qui j’ai glorifié mon nom : écoutez-le.

8 Et il arriva que lorsqu’ils comprirent, ils levèrent de nouveau les yeux vers le ciel ; et voici, ils virent un Homme descendre du ciel ; et il était vêtu d’une robe blanche ; et il descendit et se tint au milieu d’eux ; et les yeux de toute la multitude étaient tournés vers lui, et ils n’osaient pas ouvrir la bouche pour se parler, et ne savaient pas ce que cela voulait dire, car ils pensaient que c’était un ange qui leur était apparu.

9 Et il arriva qu’il étendit la main et parla au peuple, disant :

10 Voici, je suis Jésus-Christ, dont les prophètes ont témoigné qu’il viendrait au monde.

11 Et voici, je suis la lumière et la vie du monde ; et j’ai bu à cette coupe amère que le Père m’a donnée, et j’ai glorifié le Père en prenant sur moi les péchés du monde, en quoi j’ai souffert la volonté du Père en tout depuis le commencement.

12 Et il arriva que lorsque Jésus eut dit ces paroles, toute la multitude tomba à terre ; car ils se souvenaient qu’il avait été prophétisé parmi eux que le Christ se montrerait à eux après son ascension au ciel.

13 Et il arriva que le Seigneur leur parla, disant :

14 Levez-vous et venez à moi, afin de mettre la main dans mon côté, et aussi afin de toucher la marque des clous dans mes mains et dans mes pieds, afin que vous sachiez que je suis le Dieu d’Israël et le Dieu de toute la terre, et que j’ai été mis à mort pour les péchés du monde.

15 Et il arriva que la multitude s’avança et mit la main dans son côté, et toucha la marque des clous dans ses mains et dans ses pieds ; et cela, ils le firent, s’avançant un à un jusqu’à ce qu’ils se fussent tous avancés, et eussent vu de leurs yeux, et touché de leurs mains, et connussent avec certitude et eussent témoigné qu’il était celui à propos duquel les prophètes avaient écrit qu’il viendrait.

16 Et lorsqu’ils se furent tous avancés et eurent été eux-mêmes témoins, ils s’écrièrent d’un commun accord :

17 Hosanna ! Béni soit le nom du Dieu Très-Haut ! Et ils tombèrent aux pieds de Jésus et l’adorèrent.

18 Et il arriva qu’il parla à Néphi (car Néphi était parmi la multitude) et il lui commanda d’avancer.

19 Et Néphi se leva, et s’avança, et se prosterna devant le Seigneur, et lui baisa les pieds.

20 Et le Seigneur lui commanda de se lever. Et il se leva et se tint devant lui.

21 Et le Seigneur lui dit : Je te donne le pouvoir de baptiser ce peuple lorsque je serai remonté au ciel.

22 Et le Seigneur en appela encore d’autres et leur dit la même chose, et il leur donna le pouvoir de baptiser. Et il leur dit : Vous baptiserez de cette manière, et il n’y aura pas de controverses parmi vous :

23 En vérité, je vous dis que quiconque se repent de ses péchés à cause de vos paroles et désire être baptisé en mon nom, vous le baptiserez de cette manière : voici, vous descendrez et vous vous tiendrez dans l’eau, et vous le baptiserez en mon nom.

24 Et maintenant, voici, telles sont les paroles que vous direz, les appelant par leur nom, disant :

25 Ayant reçu l’autorité de Jésus-Christ, je te baptise au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

26 Et alors, vous les immergerez dans l’eau et ressortirez de l’eau.

27 Et c’est de cette manière que vous baptiserez en mon nom ; car voici, en vérité, je vous dis que le Père, et le Fils, et le Saint-Esprit sont un ; et je suis dans le Père, et le Père est en moi, et le Père et moi sommes un.

28 Et vous baptiserez comme je vous l’ai commandé, et il n’y aura plus de controverses parmi vous, comme il y en a eu jusqu’à présent ; et il n’y aura plus non plus de controverses parmi vous concernant les points de ma doctrine, comme il y en a eu jusqu’à présent.

29 Car en vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui a l’esprit de querelle n’est pas de moi, mais est du diable, qui est le père des querelles, et il excite le cœur des hommes à se quereller avec colère.

30 Voici, ce n’est pas ma doctrine d’exciter le cœur des hommes à la colère les uns contre les autres ; mais c’est ma doctrine que de telles choses soient abandonnées.

31 Voici, en vérité, en vérité, je vous le dis, je vais vous annoncer ma doctrine.

32 Et ceci est ma doctrine, et c’est la doctrine que le Père m’a donnée ; et je témoigne du Père, et le Père témoigne de moi, et le Saint-Esprit témoigne du Père et de moi ; et je témoigne que le Père commande à tous les hommes de partout de se repentir et de croire en moi.

33 Et quiconque croit en moi et est baptisé, celui-là sera sauvé ; et ce sont ceux-là qui hériteront le royaume de Dieu.

34 Et quiconque ne croit pas en moi et n’est pas baptisé, sera damné.

35 En vérité, en vérité, je vous dis que c’est là ma doctrine, et j’en témoigne de la part du Père ; et quiconque croit en moi croit aussi au Père ; et le Père lui témoignera de moi, car il le visitera de feu et du Saint-Esprit.

36 Et c’est ainsi que le Père témoignera de moi, et le Saint-Esprit lui témoignera du Père et de moi ; car le Père, et moi, et le Saint-Esprit, sommes un.

37 Et je vous dis encore : Vous devez vous repentir, et devenir semblables à un petit enfant, et être baptisés en mon nom, ou vous ne pouvez en aucune façon recevoir ces choses.

38 Et je vous le dis encore, vous devez vous repentir, et être baptisés en mon nom, et devenir semblables à un petit enfant, ou vous ne pouvez en aucune façon hériter le royaume de Dieu.

39 En vérité, en vérité, je vous dis que c’est ma doctrine, et quiconque bâtit là-dessus bâtit sur mon roc, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre lui.

40 Et quiconque annonce plus ou moins que cela et l’établit comme étant ma doctrine, celui-là vient du mal et n’est pas bâti sur mon roc ; mais il construit sur une fondation de sable, et les portes de l’enfer seront ouvertes pour le recevoir lorsque les torrents viendront et que les vents s’abattront sur lui.

41 C’est pourquoi, allez vers ce peuple et annoncez les paroles que j’ai dites, jusqu’aux extrémités de la terre.
Professeur X
Professeur X
Vénus

Chien
Messages : 3625
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Ven 22 Mar - 10:48

@ness a écrit:
@Totem a écrit:le Psautier de Paris Eadwine contient une image du sauveur crucifié à l'envers, la tête en bas:

Jésus, le Christ - Page 11 Eadhan10

La crucifixion inversée dans le Psautier d'Eadwine représente-t-elle l'Humain Bleu ou quelque autre épiphanie mystique qui lui soit corrélée? Il n'est pas improbable que les concepteurs du psautier aient voulu souligner quelque chose qui constituait, à leurs yeux, une réalité mystique confirmée mais interdite par le contrôle religieux. Quelle que fut leur intention, je considère que cette image est complètement unique et qu'elle ne peut être comparée à rien de semblable dans l'art religieux de cette époque ou de toute autre époque. La crucifixion inversée dans le Manuscrit 8846 convie d'importantes répercussions en raison de son caractère unique, si ce n'est pour rien d'autre.
John Lash.
http://liberterre.fr/metahistoire/psychonautiques/pendudanseur.html

la crois inversé est signe de Satan:
Satan, celui qui déforme et qui détruit, qui ment et qui coromps, qui avili l'homme et toute sa descendance..celui qui trompe . celui qui malmène. celui qui réduit. celui écrase, et qui nous emporte dans son cloaque, son marécage putride, ou s'enfonçe la clarté et se présente a nous sous le visage malicieux d'un ange pour nous bercer d'illusion.

dans cette image, l'ange,apporte la cagoule afin d'altérer si ce n'est d'annéantir la vision claire et juste de Dieu.

Effectivement, le Croix inversée est quelquefois utilisée dans les sectes sataniques. Attention toutefois à ne pas généraliser cette pratique puisque nous savons que l'apôtre Pierre demanda lui-même à être crucifié la tête en bas étant donné que ce dernier se jugeait indigne de mourir de la même façon que le Christ.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par ness le Ven 22 Mar - 11:41

il est dit:
"

Paul fut couronné d’une épée, Pierre eut la croix renversée.

Néron fut duc, si comme l’on nomme, le lieu fut la cité de Rome.
"

je ne suis pas sure qu'il est choisis cette sentence..n'est ce pas plutot Neron qui l'a cruxifier ainsi?
ness
ness
Umbriel

Dragon
Messages : 1249
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Ven 22 Mar - 12:14

Paul, après mille et un périples, fut décapité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par ness le Ven 22 Mar - 12:19

oui; le poeme parle de l'épée pour Paul, et de la croix inversé pour Pierre..
Néron était trés cruel, il paraîtrais..d'après certains écrits de son époque.
ness
ness
Umbriel

Dragon
Messages : 1249
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Ven 22 Mar - 12:24

Néron nourrissait une passion pour la crucifixion. Un être cruel, à n'en point douter. Ce ne fut pas le seul. La crucifixion était une torture que l'on faisait subir à un grand nombre de personnes bien avant la venue du Christ.


Dernière édition par Sofiane le Ven 22 Mar - 13:25, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par porte le Ven 22 Mar - 12:33

Lorsque l'on cherche des symboles à l'extérieur et non en soi s'agissant du Christ, le chemin devient un détour.
Le Christ est dans le centre du coeur (Anahata: au centre de la...croix, hors du temps et de l'espace, où tout se rejoint), pas celui de chair, mais celui qui est sacré, l'ouverture au spirituel par Lui. je le vois et le vis ainsi.

Fraternellement  I love you

NB: Certains écrits quant à la mort ou aux supplices infligés deviennent à la longue un peu morbides. What a Face
Que cherche t-on vraiment à travers ces extrapolations démonstratives?
porte
porte
Rhéa

Serpent
Messages : 1518
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par porte le Ven 22 Mar - 13:10

@Assam a écrit:
@porte a écrit:Dans une autre perspective, la nature de Mahavatar Babaji est tout autant impressionnante:

En tant que Maha Avatar, (manifestation du Divin sous une forme humaine, non née d’une femme), Babaji s’est sans cesse manifesté sur terre dans un corps divin depuis le début de la création. De nos jours encore, plusieurs personnes se souviennent de Lui. Certains évènements inhabituels comme le changement de Sa forme, Son apparition simultanée en différents endroits et des guérisons miraculeuses de malades ou de mourants ont été rapportés.
Des milliers de disciples de différents pays continuent de recevoir les bénédictions de Babaji en étant mystiquement inspirés à suivre la voie spirituelle à travers des évènements extraordinaires, des rêves et des visions. De nombreux centres spirituels dédiés à Babaji ont été fondés à travers le monde. Il a déclaré qu’Il était venu raviver la religion éternelle – Le Sanatan Dharma – et réformer la mentalité même des hommes, mettant l’accent sur trois préceptes de base du Dharma (qualité inhérente) : VÉRITÉ, SIMPLICITÉ et AMOUR (le service désintéressé à l'humanité) - Abandon du moi inférieur pour le bien de fusionner avec le Soi Supérieur de Dieu. Il a prédit que l’humanité serait en danger durant la période du Kali Yuga (l’âge sombre), du fait d’une augmentation rapide du matérialisme et du déclin des valeurs spirituelles. Il a également prédit une destruction, une révolution et un changement physique considérable au cours de ce siècle. Il disait que seuls ceux qui vénèrent sincèrement Dieu, répétant Son nom et vivant en harmonie dans la vérité et l’amour, survivraient. « Le nom de Dieu est plus puissant que n’importe quelle bombe atomique » disait-Il. Il a promis un monde nouveau, un nouvel âge, un nouveau royaume religieux après cette destruction. Babaji, en tant que manifestation du Seigneur Shiva, insistait sur la répétition constante du Maha Mantra (la plus grande expression Divine) OM NAMAH SHIVAY (Je m’incline devant le Seigneur Shiva) pour permettre à l’homme d’être constamment concentré sur le Tout-puissant. La répétition constante (japa) du Mantra produit une intensification de la foi et de la dévotion. La présence subtile de Babaji guide et inspire continuellement des dévots à diffuser Ses enseignements éternels au loin, touchant ainsi tous les cœurs de Sa Divinité.

Maha Avatar Babaji (surnommé aussi le yogi Christ)
Jésus, le Christ - Page 11 Mahava10

“ Pense par toi-même.
Sois toi-même.
Toute la perfection et
toutes les vertus de la
Déité sont cachées
au fond de toi.
Révèle-les...”

Fraternellement I love you

Il n'y a aucune preuve que ce Babaji existe, avant Yogananda personne n'en parlait et dès que son livre est sorti, tout le monde revendiquait le connaître!  En vérité, en-dehors du dessin naïf qui est sensé le représenter, ce serait l'appellation générique (Babaji) d'un groupe de sages dans l'Himalaya et rien d'autres mais le mythe perdure à cause de Yogananda & co.



A ce sujet, je vois que en ce qui te concerne, tu as réglé la question et la naïveté n'est pas toujours du côté que l'on croit et ce qui donne le masque de l'assurance, d'une certaine connaissance arborée, ainsi que d'une supériorité toute faîte permet d'écarter de facto tout questionnement en profondeur à ce sujet.

Non, Babaji existe bel et bien et j'en suis témoin. Après que ton positionnement aveugle ne te le fasse voir, c'est tout à fait sensé et logique. Désolé pour ce ton ferme et porteur de joie pour conforter dans le coeur de tout être que de Grands Êtres tout en restant en retrait de la vie mondaine accomplissement des œuvres surhumaines vis à vis de l'humanité et que les faire connaître n'est pas une information quelconque, mais un devoir (Spirituellement parlant s'entend), Very Happy

Fraternellement I love you
porte
porte
Rhéa

Serpent
Messages : 1518
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Ven 22 Mar - 13:33

@porte a écrit:Lorsque l'on cherche des symboles à l'extérieur et non en soi s'agissant du Christ, le chemin devient un détour.
Le Christ est dans le centre du coeur (Anahata: au centre de la...croix, hors du temps et de l'espace, où tout se rejoint), pas celui de chair, mais celui qui est sacré, l'ouverture au spirituel par Lui. je le vois et le vis ainsi.

Fraternellement  I love you

NB: Certains écrits quant à la mort ou aux supplices infligés deviennent à la longue un peu morbides. What a Face
Que cherche t-on vraiment à travers ces extrapolations démonstratives?

Je comprends que tu puisses y lire une certaine morbidité, et pourtant...

Jésus, le Christ - Page 11 Le-pri10

Oeuvre de Nicolas Poussin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Ven 22 Mar - 13:55

@ness a écrit:oui; le poeme parle de l'épée pour Paul, et de la croix inversé pour Pierre..
Néron était trés cruel, il paraîtrais..d'après certains écrits de son époque.

Pourrais-tu me donner la référence du poème, merci ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Assam le Ven 22 Mar - 14:05

@porte a écrit:
@Assam a écrit:
@porte a écrit:Dans une autre perspective, la nature de Mahavatar Babaji est tout autant impressionnante:

En tant que Maha Avatar, (manifestation du Divin sous une forme humaine, non née d’une femme), Babaji s’est sans cesse manifesté sur terre dans un corps divin depuis le début de la création. De nos jours encore, plusieurs personnes se souviennent de Lui. Certains évènements inhabituels comme le changement de Sa forme, Son apparition simultanée en différents endroits et des guérisons miraculeuses de malades ou de mourants ont été rapportés.
Des milliers de disciples de différents pays continuent de recevoir les bénédictions de Babaji en étant mystiquement inspirés à suivre la voie spirituelle à travers des évènements extraordinaires, des rêves et des visions. De nombreux centres spirituels dédiés à Babaji ont été fondés à travers le monde. Il a déclaré qu’Il était venu raviver la religion éternelle – Le Sanatan Dharma – et réformer la mentalité même des hommes, mettant l’accent sur trois préceptes de base du Dharma (qualité inhérente) : VÉRITÉ, SIMPLICITÉ et AMOUR (le service désintéressé à l'humanité) - Abandon du moi inférieur pour le bien de fusionner avec le Soi Supérieur de Dieu. Il a prédit que l’humanité serait en danger durant la période du Kali Yuga (l’âge sombre), du fait d’une augmentation rapide du matérialisme et du déclin des valeurs spirituelles. Il a également prédit une destruction, une révolution et un changement physique considérable au cours de ce siècle. Il disait que seuls ceux qui vénèrent sincèrement Dieu, répétant Son nom et vivant en harmonie dans la vérité et l’amour, survivraient. « Le nom de Dieu est plus puissant que n’importe quelle bombe atomique » disait-Il. Il a promis un monde nouveau, un nouvel âge, un nouveau royaume religieux après cette destruction. Babaji, en tant que manifestation du Seigneur Shiva, insistait sur la répétition constante du Maha Mantra (la plus grande expression Divine) OM NAMAH SHIVAY (Je m’incline devant le Seigneur Shiva) pour permettre à l’homme d’être constamment concentré sur le Tout-puissant. La répétition constante (japa) du Mantra produit une intensification de la foi et de la dévotion. La présence subtile de Babaji guide et inspire continuellement des dévots à diffuser Ses enseignements éternels au loin, touchant ainsi tous les cœurs de Sa Divinité.

Maha Avatar Babaji (surnommé aussi le yogi Christ)
Jésus, le Christ - Page 11 Mahava10

“ Pense par toi-même.
Sois toi-même.
Toute la perfection et
toutes les vertus de la
Déité sont cachées
au fond de toi.
Révèle-les...”

Fraternellement I love you

Il n'y a aucune preuve que ce Babaji existe, avant Yogananda personne n'en parlait et dès que son livre est sorti, tout le monde revendiquait le connaître!  En vérité, en-dehors du dessin naïf qui est sensé le représenter, ce serait l'appellation générique (Babaji) d'un groupe de sages dans l'Himalaya et rien d'autres mais le mythe perdure à cause de Yogananda & co.



A ce sujet, je vois que en ce qui te concerne, tu as réglé la question et la naïveté n'est pas toujours du côté que l'on croit et ce qui donne le masque de l'assurance, d'une certaine connaissance arborée, ainsi que d'une supériorité toute faîte permet d'écarter de facto tout questionnement en profondeur à ce sujet.

Non, Babaji existe bel et bien et j'en suis témoin. Après que ton positionnement aveugle ne te le fasse voir, c'est tout à fait sensé et logique. Désolé pour ce ton ferme et porteur de joie pour conforter dans le coeur de tout être que de Grands Êtres tout en restant en retrait de la vie mondaine accomplissement des œuvres surhumaines vis à vis de l'humanité et que les faire connaître n'est pas une information quelconque, mais un devoir (Spirituellement parlant s'entend), Very Happy

Fraternellement I love you

Oui, bien sûr, et comme je vois que tu es un habitué de dessins un peu enfantin, c'est normal que tu ne perçoives pas le côté "inventé" du personnage babaji supposé. Cherches un peu plus et ne t'arrêtes pas aux apparences, lis ceux qui disent l'avoir rencontré, çà va pas loin je te garantie.. Bon pour l'info je te la transmet de nouveau, Babaji est un groupe de sannyas de l'Himalaya qui s'est retrouvé propulsé sur le devant de la scène avec le livre de Yogananda (et récupéré de fait par nombre de faux gurus). Avant son livre, personne n'en parlait ... comme c'est étrange ...... et depuis son livre beaucoup prétendent le connaître ou l'avoir rencontré ... ben voyons... Rolling Eyes (beaucoup de fakes en Inde classique!)
Assam
Assam
Vesta

Cochon
Messages : 842
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant
Emploi/loisirs : Esprit investigatif
Humeur : Pénétrante

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Cornalin le Sam 23 Mar - 0:12

Parlant de Satan et sans tenir compte de cette croix inversée dont la source et la signification seraient à vérifier de toute façon, Jésus en Matthieu 16 dit à Pierre qui veut empêcher sa mort-résurrection :
Pars loin de moi, Satân ! Tu m’es un trébuchement ! Oui, tu penses non pas comme Elohîms, mais comme les hommes. » 24 Alors Iéshoua’ dit à ses adeptes : « Si quelqu’un veut venir derrière moi, qu’il se renie lui-même, saisisse sa croix et me suive. 25 Oui, qui veut sauver son être le perd ; mais qui perd son être à cause de moi le trouve.
Cornalin
Cornalin
Téthys

Cheval
Messages : 1005
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Totem le Sam 23 Mar - 1:59

@Cornalin a écrit:Parlant de Satan et sans tenir compte de cette croix inversée dont la source et la signification seraient à vérifier de toute façon

J'ai mis un lien accompagnant cette peinture qui donne l'info...... allez un peu de courage pour le lire.... Razz
Totem
Totem
Saturne

Chèvre
Messages : 4767
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Sam 23 Mar - 2:36

Le lien que tu as mis @totem

Liberterre - Pour Libérer La Terre, La Vie et Les Consciences  de la tyrannie des croyances occidentales

Déjà cela permet de situer la source : Les Archontes, le Démiurge, Jésus envoyé du démiurge, fausse religion, matrice etc.

Bon pas grave essayons de lire :

Article:


Parmi ses nombreuses surprises et splendeurs, le Psautier de Paris Eadwine contient une image du sauveur crucifié à l'envers, la tête en bas:

Cette image saisissante apparaît sur la page 56v (voir détail ci-dessus) et illustre une allusion supposée au Psaume 33 qui comprend 22 versets de louange typique au “Seigneur” mais sans aucune référence patente à un messie ou à la crucifixion. Bien que de nombreuses pages, parmi les cent premières du psautier, évoquent des extraits des Psaumes, je ne trouve que peu ou pas de relation entre ces versets Bibliques et les illustrations, surtout lorsque ces dernières sont hautement embellies d'imagerie enthéobotanique.

La crucifixion inversée n'est pas une illustration enthéobotanique et on ne trouve pas une seule trace de champignons, littéralement ou symboliquement, dans le folio 56v. Si les concepteurs du Psautier d'Eadwine avaient voulu faire allusion à un culte de champignons, tel que celui évoqué par Allegro, avec le sauveur en tant que personnification du champignon, il semblerait qu'ils l'eussent fait à cet endroit. En fait, le Psautier d'Eadwine, dans son intégralité, n'offre rien qui puisse suggérer une identification claire et directe entre le sauveur et le champignon. Dans de nombreuses pages, Jésus-Christ apparaît parmi les champignons et l'on pourrait aisément en déduire qu'il les offre en sacrement dans certains épisodes des tableaux en douze sections mais il serait exagéré d'en conclure que le sauveur lui-même personnifiait le sacrement, à savoir que Jésus était un champignon.

L'Avatar Champignon


Il est aisé d'objecter, dans ce cas, que l'injonction messianique “prenez-et mangez, car ceci est mon corps et ceci est mon sang”, attribuée à Jésus lors du Dernier Souper, identifie clairement le corps du sauveur avec le sacrement: si donc le sacrement est un champignon, le sauveur doit l'être également. Ou du moins, c'est ce qu'il semble. Cette interprétation peut aisément être consolidée par le fait que les Aztèques appelaient les champignons psychoactifs “Teonanacatl”, “la chair des dieux”. Comme je l'ai souligné dans l'Aube de la Révolution Enthéogénique (le chapitre 1 de mon livre non publié sur la thèse de Wasson), Sahagun (1499-1590) était un missionnaire, de l’ordre des Franciscains, capable de parler et d’écrire trois langues: l’Espagnol, le Latin et le Nahuatl. Etant très observateur et très subtil, il ne pouvait pas manquer de remarquer les similarités alarmantes entre sa foi et la religion Aztèque. Le conquistador Cortez était lui-même tout aussi troublé, et plus particulièrement par deux phénomènes de la religion Aztèque parallèles à sa propre religion: l’image d’une divinité Aztèque portant une croix et l’ingestion d’une substance intoxicante appelée Teonanacatl, “la chair des dieux”.

Il faut cependant veiller à bien saisir que l'essence des dieux, selon les Aztèques, ne correspond en rien au concept Judéo-Chrétien d'un dieu sauveur. Le sacrement du champignon, pour les peuples indigènes, est un moyen de communication avec les esprits de la nature - à savoir, les attributs animistes de Gaïa, l'entéléchie planétaire - et non pas une permission spéciale de contacter une divinité paternelle affublée des prétentions de Yahvé et de Jésus. L'identification “Jésus-champignon-divinité” est une impasse tant que l'on continue de conférer à Jésus les attributs de messie sauveur, de victime divine, etc. C'est une version fonctionnelle que celle d'un Jésus-Christ en tant que personnage cosmique qui révèle à l'humanité le pouvoir illuminant des champignons, en offrant un outil sacramental pour atteindre une conscience supérieure et l'hyperception, mais pour autant seulement que les éléments distinctifs du complexe du rédempteur Palestinien soient exclus de ce parallèle.

En bref, le Psautier d'Eadwine suggère que le Jésus-Christ Biblique puisse camoufler un avatar champignon mais seulement s'il est considéré comme un personnage mystique et mythique et non pas comme un messie historique avec une mission sacrificielle. Se pourrait-il que cela ait été la finalité de l'insertion de la crucifixion inversée dans le psautier? Serait-ce pour renverser toute l'histoire du Fils de Dieu et pour réfuter, ou au moins pour défier, la doctrine du sacrifice messianique? L'histoire de l'utilisation d'imagerie religieuse inversée, par de supposés cultes satanistes et hérétiques, confirme ma vision selon laquelle l'inversion est une façon de défier une doctrine reçue et de présenter une position opposée. Le pentagramme inversé est l'exemple le plus parlant de cette stratégie. La pointe en haut, il signifiait (entre autres choses) le Saint Ange Gardien, un gardien astral qui s'intègre aisément aux hiérarchies célestes Chrétiennes. La pointe en bas, avec les deux pointes supérieures représentant les cornes d'une chèvre, il représente les pouvoirs chtoniques de ce monde, plus particulièrement Pan, le dieu-chèvre archaïque que les idéologues Chrétiens pervertirent en une personnification du Diable.

L'inversion des symboles et des signes accompagne toujours un comportement hérétique ou inversé: par exemple, les cultes Adamites de la fin de l'époque antique, que l'on peut considérer comme des courants Gnostiques, rejetèrent la notion de péché originel et la remplacèrent par son opposé, l'innocence originelle (une notion adoptée par le guru Rajneesh qui eut une profonde influence sur la jeunesse des Etats-Unis dans les années 70). Un second exemple nous est offert par le mouvement Néo-Adamite, qui émergea au treizième siècle en Hollande, en Bohème et en d'autres contrés d'Europe, dont les membres considéraient la nudité d'Adam et d'Eve comme une marque d'élection divine plutôt que de honte et qui, par conséquent, pratiquaient une nudité de groupe (décrite de façon très vivante dans le roman historique de Marguerite Yourcenar “L’oeuvre au noir”). Il n'était pas permis, à de tels groupes, de coexister avec les autres Chrétiens. Ils furent combattus et anéantis lors d'une série de guerres religieuses dont les cicatrices ne sont pas encore guéries dans l'inconscient collectif Européen. La culpabilité par rapport à l'oppression religieuse et à la suppression brutale des minorités explique, en partie, la passivité qu'éprouvent de nombreux Européens face à l'Islamification de l'Europe.

En rédigeant un essai, sur ce site, quant au difficile sujet du Mesotes, j'ai cité un passage fragmentaire extrêmement rare en Grec qui révèle la vision Gnostique panthéiste de la Divinité dans la nature:

“Les oiseaux des cieux, et les animaux qui sont dans la terre et au-dessus de la terre et les poissons dans la mer, ce sont eux qui vous conduisent vers le Divin”. Papyrus d’Oxyrhynchus.

Si nous pouvions imaginer l'archétype cosmique Christos comme une projection avatarique des Eons Pléromiques dans l'habitat terrestre (ainsi que nous l'avons décrit dans le huitième épisode du mythe de Sophia), il serait peut-être possible, FINALEMENT, d'expurger de nos esprits la corrélation spécieuse qui fait de Jésus/Christ le modèle idéal de l'humanité, l'Anthropos. Cela ouvrirait les portes de la perception du personnage du Christos-Mesotes comme le Manitou (l'Esprit de la Nature Sauvage), une sorte de médiateur interspécifique et de guide dans la quête de vision planétaire. Cette correction étant réalisée, et le Christos relocalisé dans l'imagination mythique, nous pourrions chercher ailleurs que dans Jésus-Christ un parangon ou modèle idéal de l'humanité générique (Anthropos, l'identité de l'espèce). L'identification de l'Anthropos est, ainsi que je l'ai souligné sur ce site et dans mon ouvrage Pas en Son Image, le problème non résolu le plus crucial auquel nous devions faire face en raison de la destruction des Mystères.

Ok...

Des constructions mentales repiquant des éléments éparses de gnosticisme mélangés à d'autres traditions et essayant de se donner une contenance spirituelle avec un vocabulaire ronflant dont il serait tellement long et inutile de défaire les nœuds...
Car celui qui voudra croire en cela continuera à le faire.
Et mieux encore, il continuera, inlassablement à nous inviter à nous baigner avec lui dans son "milieu"
Jésus ? Un champignon ? Hum... Oui pourquoi pas...

De plus à propos de l'image : n'importe qui peut dessiner n'importe quoi en y intégrant des symboles occultes et hop ! En avant pour une nouvelle mythologie ?
Un peu de sérieux...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Cornalin le Sam 23 Mar - 2:39

Ah d'accord... Je lirai les champignons demain  Razz , en attendant la seule enluminure du Psautier d'Eadwine que j'ai croisée jusqu'à maintenant sur cette thématique est la suivante :
Jésus, le Christ - Page 11 2019-019
Cornalin
Cornalin
Téthys

Cheval
Messages : 1005
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Sam 23 Mar - 2:57

Cette enluminure confirme l'hypothèse d'une représentation des martyrs des apôtres : dans la ligne du bas il y a trois suppliciés.
Un qui est cuit sur une grille, un qui est décapité avec une épée et un qui est crucifié la tête en bas et ils sont accompagnés à chaque fois d'un ange portant un linge.
Probablement la tunique blanche des ressuscités.
On voit des anges armés gardant l'accès au paradis.
On voit probablement Jésus régner sur le paradis au centre du groupe en haut à droite et entouré d'une aura.

Edit : En bas à droite il y les hommes, en arme, qui n'écoute pas la parole. Alors que sur le plateau (ligne du milieu) les gens écoute la parole de ceux qui leurs montrent la voie du ciel.


Dernière édition par Aspirant le Sam 23 Mar - 3:09, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Totem le Sam 23 Mar - 3:08

Aspirant a écrit:Le lien que tu as mis @totem

Liberterre - Pour Libérer La Terre, La Vie et Les Consciences  de la tyrannie des croyances occidentales

Déjà cela permet de situer la source : Les Archontes, le Démiurge, Jésus envoyé du démiurge, fausse religion, matrice etc.

Bon pas grave essayons de lire :

Article:


Parmi ses nombreuses surprises et splendeurs, le Psautier de Paris Eadwine contient une image du sauveur crucifié à l'envers, la tête en bas:

Cette image saisissante apparaît sur la page 56v (voir détail ci-dessus) et illustre une allusion supposée au Psaume 33 qui comprend 22 versets de louange typique au “Seigneur” mais sans aucune référence patente à un messie ou à la crucifixion. Bien que de nombreuses pages, parmi les cent premières du psautier, évoquent des extraits des Psaumes, je ne trouve que peu ou pas de relation entre ces versets Bibliques et les illustrations, surtout lorsque ces dernières sont hautement embellies d'imagerie enthéobotanique.

La crucifixion inversée n'est pas une illustration enthéobotanique et on ne trouve pas une seule trace de champignons, littéralement ou symboliquement, dans le folio 56v. Si les concepteurs du Psautier d'Eadwine avaient voulu faire allusion à un culte de champignons, tel que celui évoqué par Allegro, avec le sauveur en tant que personnification du champignon, il semblerait qu'ils l'eussent fait à cet endroit. En fait, le Psautier d'Eadwine, dans son intégralité, n'offre rien qui puisse suggérer une identification claire et directe entre le sauveur et le champignon. Dans de nombreuses pages, Jésus-Christ apparaît parmi les champignons et l'on pourrait aisément en déduire qu'il les offre en sacrement dans certains épisodes des tableaux en douze sections mais il serait exagéré d'en conclure que le sauveur lui-même personnifiait le sacrement, à savoir que Jésus était un champignon.

L'Avatar Champignon


Il est aisé d'objecter, dans ce cas, que l'injonction messianique “prenez-et mangez, car ceci est mon corps et ceci est mon sang”, attribuée à Jésus lors du Dernier Souper, identifie clairement le corps du sauveur avec le sacrement: si donc le sacrement est un champignon, le sauveur doit l'être également. Ou du moins, c'est ce qu'il semble. Cette interprétation peut aisément être consolidée par le fait que les Aztèques appelaient les champignons psychoactifs “Teonanacatl”, “la chair des dieux”. Comme je l'ai souligné dans l'Aube de la Révolution Enthéogénique (le chapitre 1 de mon livre non publié sur la thèse de Wasson), Sahagun (1499-1590) était un missionnaire, de l’ordre des Franciscains, capable de parler et d’écrire trois langues: l’Espagnol, le Latin et le Nahuatl. Etant très observateur et très subtil, il ne pouvait pas manquer de remarquer les similarités alarmantes entre sa foi et la religion Aztèque. Le conquistador Cortez était lui-même tout aussi troublé, et plus particulièrement par deux phénomènes de la religion Aztèque parallèles à sa propre religion: l’image d’une divinité Aztèque portant une croix et l’ingestion d’une substance intoxicante appelée Teonanacatl, “la chair des dieux”.

Il faut cependant veiller à bien saisir que l'essence des dieux, selon les Aztèques, ne correspond en rien au concept Judéo-Chrétien d'un dieu sauveur. Le sacrement du champignon, pour les peuples indigènes, est un moyen de communication avec les esprits de la nature - à savoir, les attributs animistes de Gaïa, l'entéléchie planétaire - et non pas une permission spéciale de contacter une divinité paternelle affublée des prétentions de Yahvé et de Jésus. L'identification “Jésus-champignon-divinité” est une impasse tant que l'on continue de conférer à Jésus les attributs de messie sauveur, de victime divine, etc. C'est une version fonctionnelle que celle d'un Jésus-Christ en tant que personnage cosmique qui révèle à l'humanité le pouvoir illuminant des champignons, en offrant un outil sacramental pour atteindre une conscience supérieure et l'hyperception, mais pour autant seulement que les éléments distinctifs du complexe du rédempteur Palestinien soient exclus de ce parallèle.

En bref, le Psautier d'Eadwine suggère que le Jésus-Christ Biblique puisse camoufler un avatar champignon mais seulement s'il est considéré comme un personnage mystique et mythique et non pas comme un messie historique avec une mission sacrificielle. Se pourrait-il que cela ait été la finalité de l'insertion de la crucifixion inversée dans le psautier? Serait-ce pour renverser toute l'histoire du Fils de Dieu et pour réfuter, ou au moins pour défier, la doctrine du sacrifice messianique? L'histoire de l'utilisation d'imagerie religieuse inversée, par de supposés cultes satanistes et hérétiques, confirme ma vision selon laquelle l'inversion est une façon de défier une doctrine reçue et de présenter une position opposée. Le pentagramme inversé est l'exemple le plus parlant de cette stratégie. La pointe en haut, il signifiait (entre autres choses) le Saint Ange Gardien, un gardien astral qui s'intègre aisément aux hiérarchies célestes Chrétiennes. La pointe en bas, avec les deux pointes supérieures représentant les cornes d'une chèvre, il représente les pouvoirs chtoniques de ce monde, plus particulièrement Pan, le dieu-chèvre archaïque que les idéologues Chrétiens pervertirent en une personnification du Diable.

L'inversion des symboles et des signes accompagne toujours un comportement hérétique ou inversé: par exemple, les cultes Adamites de la fin de l'époque antique, que l'on peut considérer comme des courants Gnostiques, rejetèrent la notion de péché originel et la remplacèrent par son opposé, l'innocence originelle (une notion adoptée par le guru Rajneesh qui eut une profonde influence sur la jeunesse des Etats-Unis dans les années 70). Un second exemple nous est offert par le mouvement Néo-Adamite, qui émergea au treizième siècle en Hollande, en Bohème et en d'autres contrés d'Europe, dont les membres considéraient la nudité d'Adam et d'Eve comme une marque d'élection divine plutôt que de honte et qui, par conséquent, pratiquaient une nudité de groupe (décrite de façon très vivante dans le roman historique de Marguerite Yourcenar “L’oeuvre au noir”). Il n'était pas permis, à de tels groupes, de coexister avec les autres Chrétiens. Ils furent combattus et anéantis lors d'une série de guerres religieuses dont les cicatrices ne sont pas encore guéries dans l'inconscient collectif Européen. La culpabilité par rapport à l'oppression religieuse et à la suppression brutale des minorités explique, en partie, la passivité qu'éprouvent de nombreux Européens face à l'Islamification de l'Europe.

En rédigeant un essai, sur ce site, quant au difficile sujet du Mesotes, j'ai cité un passage fragmentaire extrêmement rare en Grec qui révèle la vision Gnostique panthéiste de la Divinité dans la nature:

“Les oiseaux des cieux, et les animaux qui sont dans la terre et au-dessus de la terre et les poissons dans la mer, ce sont eux qui vous conduisent vers le Divin”. Papyrus d’Oxyrhynchus.

Si nous pouvions imaginer l'archétype cosmique Christos comme une projection avatarique des Eons Pléromiques dans l'habitat terrestre (ainsi que nous l'avons décrit dans le huitième épisode du mythe de Sophia), il serait peut-être possible, FINALEMENT, d'expurger de nos esprits la corrélation spécieuse qui fait de Jésus/Christ le modèle idéal de l'humanité, l'Anthropos. Cela ouvrirait les portes de la perception du personnage du Christos-Mesotes comme le Manitou (l'Esprit de la Nature Sauvage), une sorte de médiateur interspécifique et de guide dans la quête de vision planétaire. Cette correction étant réalisée, et le Christos relocalisé dans l'imagination mythique, nous pourrions chercher ailleurs que dans Jésus-Christ un parangon ou modèle idéal de l'humanité générique (Anthropos, l'identité de l'espèce). L'identification de l'Anthropos est, ainsi que je l'ai souligné sur ce site et dans mon ouvrage Pas en Son Image, le problème non résolu le plus crucial auquel nous devions faire face en raison de la destruction des Mystères.

Ok...

Des constructions mentales repiquant des éléments éparses de gnosticisme mélangés à d'autres traditions et essayant de se donner une contenance spirituelle avec un vocabulaire ronflant dont il serait tellement long et inutile de défaire les nœuds...
Car celui qui voudra croire en cela continuera à le faire.
Et mieux encore, il continuera, inlassablement à nous inviter à nous baigner avec lui dans son "milieu"
Jésus ? Un champignon ? Hum... Oui pourquoi pas...

De plus à propos de l'image : n'importe qui peut dessiner n'importe quoi en y intégrant des symboles occultes et hop ! En avant pour une nouvelle mythologie ?
Un peu de sérieux...

Je vois que tu n'as pas compris l'article et tu penses être plus érudit que l'auteur Jonh lamb Lash.?
John Lamb Lash, né en 1945 dans le Maine aux États-Unis, est un auteur américain et un universitaire en mythologie comparée. Décrit comme le véritable successeur du mythologue américain Joseph Campbell, John enseigne la mythologie, le gnosticisme, les mystères pré-chrétiens. Il a voyagé à travers le monde et a vécu au Japon, au Royaume-Uni, en Grèce, en Norvège, en France, en Espagne et en Belgique1.
https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Lamb_Lash
Totem
Totem
Saturne

Chèvre
Messages : 4767
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Invité le Sam 23 Mar - 3:19

C'est étrange sur l'article wiki que tu cite il est dit qu'il est universitaire américain dans le Maine.
Bien sûr il n'est pas précisé dans quelle université (public, privée, cela peut faire une réelle différence)
En suite, autre surprise de taille, ce John Lamb Lash n'a pas de page wiki anglophone...
Pour un universitaire américain si reconnu c'est curieux non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus, le Christ - Page 11 Empty Re: Jésus, le Christ

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 36 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 23 ... 36  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum