Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

Au jardin des plantes

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Au jardin des plantes

Message par Kouen le Dim 17 Juin - 15:58

Rappel du premier message :

J'aimerai ouvrir avec vous unTopic
sur la nature des plantes et de leurs bienfaits
 sunny
on pourrait échanger nos recettes, nos expériences,
mais aussi nos petites décoctions personnelles,
ou tout simplement demander un avis, un conseil sur une plante,
ou une tisane ?!
 Au jardin des plantes - Page 4 312990806

Au jardin des plantes - Page 4 Plante10



 



à la suite de la lecture sur un Topic du Forum,
j'ai retenu les bienfaits que pourrait procurer le "charbon végétal"
personnellement je n'en ai encore jamais utilisé ( uniquement l'argile blanche )
alors j'en ai commandé, en poudre, du Bio et naturel, je vais tester..on verra bien ?! I love you
Kouen
Kouen
Rhéa

Cochon
Messages : 1449
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas


Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Kouen le Dim 2 Déc - 18:13

Au jardin des plantes - Page 4 13631-10


personnellement moi aussi j'utilise
l'huile de coco ( bio et naturelle ) pour le soin des cheveux et de la peau
( dans le bain avec des huiles essentielles   I love you )
mais aussi pour me brosser les dents..et oui..ça blanchit et ça a une fonction
anti bactérienne ( d'ailleurs on peut se faire son dentifrice soi même:
huile de coco, huile essentielle de menthe ou de thym, et argile blanche
et bicarbonate  )
en gommage pour le corps, mélanger avec du sucre roux et du
miel et une goute d'huile essentielle au choix..
rose..jasmin, lavande..comme on aime, verveine aussi, et d'une façon plus
méconnue, l'huile de coco peut être également un excellent antibactérien naturel
"intime" ( pour les femmes ) sous forme d'ovules  Wink

parfois je graisse les coussinets des pattes de mon chat avec,
j'en mets un peu dans ses oreilles aussi, en massage …
il déteste ...surtout l'odeur, mais le fait qu'il se lèche après
c'est bon pour son transit et ça facilite l'évacuation de ses poils
avalés lors de sa toilette  rabbit  cat

 

Kouen
Rhéa

Messages : 1449
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Miwae le Dim 2 Déc - 18:19

Pour la cuisine aussi, pour huiler les moules à gâteaux par exemple ^^

Miwae
Admin

Messages : 3097
Date d'inscription : 07/05/2018


https://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Kouen le Dim 2 Déc - 18:24

@Miwae a écrit:Pour la cuisine aussi, pour huiler les moules à gâteaux par exemple ^^


oui tout à fait Miwae,
j'ai oublié de le préciser ^^

merci sunny
Kouen
Kouen
Rhéa

Cochon
Messages : 1449
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Invité le Dim 2 Déc - 18:39

Merci Kouen pour les recettes.

Très bonne idée, le gommage. J'utilise des coquilles de noix réduites en poudre, mais il faut un bon appareil pour les mixer.

Je rajoute celle du déodorant:
Faire fondre au bain marie 15g d’huile végétale de coco et 15g de beurre végétal (karité, mangue…).
Ajoutez petit à petit en mélangeant 15g de bicarbonate de soude puis 10g d’arrow root. Une fois que le mélange est bien homogène, ajoutez 5 à 6 gouttes d’huile essentielle de votre choix (lavande, Palmarosa,...) On peut mélanger les HE.
Peut se conserver au réfrigérateur pour le garder solide.


@Miwae. Pour la cuisine aussi. Mais comme je m'en sers pour tout, je n'arrive pas à le consommer ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Kouen le Dim 2 Déc - 18:57

merci aussi pour tes recettes Arpège  sunny
( toujours bon à savoir )


Au jardin des plantes - Page 4 3784377845
Kouen
Kouen
Rhéa

Cochon
Messages : 1449
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Miwae le Dim 2 Déc - 19:00

Je fais ce déo aussi Smile et mon baume à lèvres, bon je mets la recette aussi :

5 g/ml de beurre de karité
5 g/ml d’huile de coco
2 g. de cire de candelilla (ou autre cire végétale)
2 gouttes d’huile de germe de blé (ou vit. E)
2-3 gouttes d’HE de géranium


Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3097
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

https://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Invité le Dim 2 Déc - 21:02

Super! Merci Miwae. Smile
Je vais tester avec la vitamine E...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Rose le Ven 8 Mar - 21:01

Au jardin des plantes - Page 4 1494532212 Au jardin des plantes - Page 4 2266821770

Selon L. Bosson qui a écrit "Guérir avec les eaux subtiles des plantes", la Rose dilate le chakra du coeur, le rendant plus ouvert et réceptif.
Elle aide à équilibrer les émotions, et dissout les blocages au niveau des corps subtils.
Elle calme l'excès de feu dans l'organisme et invite à l'expérience de l'Amour et à ressentir la connexion avec les Autres.


Tisane pour l'harmonie du cœur


Verser 1 litre d'eau très chaude et non bouillante sur 2 cs d'eau florale de rose. Boire ce litre dans la journée. (Utiliser une bouteille en verre style jus de fruit). On peut suivre cette cure pendant 40 jours.

Que la Paix et l'Amour vous accompagnent sur le sentier...

Au jardin des plantes - Page 4 312990806
Rose
Rose
Protée

Rat
Messages : 596
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : J'y vais

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Rose le Ven 8 Mar - 21:23

Au jardin des plantes - Page 4 1494532212 Au jardin des plantes - Page 4 2266821770

L. Bosson, dans son livre, ‘’Guérir avec les eaux subtiles de plantes’’, préconise de faire, au printemps, une cure pour régénérer les fonctions hépatiques et activer le métabolisme.
Verser 1 litre d'eau très chaude et non bouillante sur 1 cs d'hydrolat aromatique de carotte + 1 cs d’hydrolat aromatique de romarin à verbénone. Boire ce litre dans la journée. (Utiliser une bouteille en verre style jus de fruit).
On peut suivre cette cure pendant 40 jours.
(Elle est déconseillée aux femmes enceintes, avant une exposition au soleil et en été car la plante est chauffante).

Perso, comme je n'ai pas d'hydrolat de carotte et romarin sous la main cette année, je remplace par du macérat de bourgeons de romarin et des fleurs de carottes solarisées.

Au jardin des plantes - Page 4 312990806
Rose
Rose
Protée

Rat
Messages : 596
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : J'y vais

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Rose le Ven 8 Mar - 21:27

Au jardin des plantes - Page 4 1494532212 Au jardin des plantes - Page 4 2266821770
D'ailleurs, à propos de la carotte,

Un peu de Sartre philo ...

‘’ Tout effort de l’âne pour happer la carotte a pour effet de faire avancer l’attelage tout entier et la carotte elle-même qui demeure toujours à la même distance de l’âne. Ainsi, courons-nous après un possible que notre course même fait apparaitre, qui n’est rien que notre course et qui se définit par là même, comme hors d’atteinte. Nous courons vers nous-mêmes et nous sommes, de ce fait, l’être qui ne peut se rejoindre.
Jean-Paul Sartre, « Qualité et quantité, potentialité, ustensilité », L’être et le néant. p. 244

Au jardin des plantes - Page 4 312990806
Rose
Rose
Protée

Rat
Messages : 596
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : J'y vais

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Rose le Ven 8 Mar - 23:51

Au jardin des plantes - Page 4 1494532212 Au jardin des plantes - Page 4 2266821770

L'hysope

est une plante aromatique
du bassin méditerranéen, très prisée
des abeilles et papillons.
Connue et utilisée depuis l'Antiquité,
cette plante, surtout son huile
essentielle, est toutefois
déconseillée aux femmes
enceintes, personnes épileptiques
et enfants de moins de 15 ans.
On retrouve son nom
''hyssopus'' chez les grecs
ou ''isov/isob'' chez les hébreux
qui signifie ''herbe sacrée''.
L'hysope porte des vertus
purifiantes pour tous nos corps
physiques et subtils.


Au jardin des plantes - Page 4 312990806
Rose
Rose
Protée

Rat
Messages : 596
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : J'y vais

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Rose le Sam 9 Mar - 0:52

Au jardin des plantes - Page 4 1494532212 Au jardin des plantes - Page 4 2266821770

Dans les cerisiers ...



La gomme coule en larmes d'or des cerisiers.
Cette journée, ô ma chérie, est tropicale :
Endors-toi donc dans le parterre où la cigale
Crie aigrement aux coeurs touffus des vieux rosiers.

Dans le salon où l'on causait, hier vous posiez...
Mais aujourd'hui nous sommes seuls - Rose Bengale !
Endormez-vous tout doucement dans la percale
De votre robe, endormez-vous sous mes baisers.

Il fait si chaud que l'on n'entend que les abeilles...
Endors-toi donc, petite mouche au tendre coeur !
Cet autre bruit ?... C'est les ruisseaux sous les corbeilles

Des coudriers où dorment les martins-pêcheurs...
Endors-toi donc... Je ne sais plus si c'est ton rire
Ou l'eau qui court sur les cailloux qu'elle fait luire...

Francis Jammes

Au jardin des plantes - Page 4 312990806
Rose
Rose
Protée

Rat
Messages : 596
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : J'y vais

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Phytothérapie

Message par Mélanie le Sam 8 Fév - 18:05

J'ouvre un topic pour parler Aromathérapie et Phytothérapie.

La Phytothérapie: emploi de plante médicinale sous forme de tisane, gélules ou comprimés de poudre de plantes et d'ampoules.

L'aromathérapie:l'utilisation d'huiles essentielles ou d'essences extraites des plantes, aussi des sprays atmosphériques, de flacons ou de gélules.


Chaque plante a ses propriétés et caractéristiques qui permettent de soigner des zones du corps ou typologies d'infection ou maux. Il faut connaître un minimum les effets de chaque plante et son mode d'utilisation, certaines sont pour une utilisation interne d'autres externes.

Liste de celles qui soignent les maux courants:

Piqûres, petites brûlures et ampoules: Lavande vraie ou aspic, Tea tree

Saignements de nez, écorchures: Géranium ou Ciste

Eloignement des moustiques: Citronnelle

Coups, bleus, bosses, contusions: Hélichryse

Turista : vomissements, diarrhées: Charbon végétal, Cannelle

Etat grippal, rhume: Acérola, Saule, Pelargonium, Thym, Ravintsara

Mal de tête: Partenelle, Chrysanthellum, Menthe poivrée, Gingembre

Lendemain de fête difficile: Radis noir, Fumeterre, Desmodium, Citron

Stress, angoisse: Rhodiole, Camomille romaine, Marjolaine

Mal de dents: Cassis, Saule, Reine des Prés, Girofle

Tensions articulaires ou musculaires: Harpagophytum, Gaulthérie, Katrafay.

Au jardin des plantes - Page 4 Herbal10
Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1071
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par komyo le Sam 8 Fév - 18:22

Merci,

J'en profite pour relayer ceci reçu sur ma bal, si ça n'est pas utile tant mieux !


Quand le coronavirus envahit la planète


Le virus « cousin » du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), qui sévit en Chine depuis la mi-décembre, a envahi la planète. Provoquant toux et fièvre, il a été baptisé « 2019-nCoV » par les chercheurs. Sa transmission d’humain à humain est bien avérée. Voilà qui a fait monter d’un cran l’inquiétude des autorités sanitaires. Car nCoV galope et le monde s’affole.

Santé publique France indique que, tous les médecins de l’Hexagone sont invités à orienter vers le Samu ou « un infectiologue référent » toute personne « présentant une infection respiratoire aiguë, quelle que soit sa gravité, ayant voyagé ou séjourné dans la ville de Wuhan en Chine dans les quatorze jours précédant le début des signes cliniques, ou ayant eu un contact étroit avec une personne tombée malade dans cette ville.
1. Quel est ce nouveau virus ?
Les chercheurs tentent de cerner son profil. « il est à 80 % identique au sras, indique Arnaud Fontanet, virologue à l’institut Pasteur. Comme pour le Sras, on pense que sa source est d'origine animale, sans savoir lequel ». Une « enquête policière » est lancée pour trouver « l’animal source » par qui le virus est arrivé. Pour le SRAS, c’était la civette, pour le MERS, il est transmis par le dromadaire.

Nommé 2019-nCoV par l’OMS, ce mystérieux virus fait partie de l’immense famille des coronavirus. La plupart de ces virus infectent les animaux. Jusqu’à maintenant, seuls six coronavirus étaient connus pour leur capacité à infecter l’homme. Certains provoquent de simples rhumes et des syndromes grippaux bénins, mais d’autres peuvent être à l’origine de complications respiratoires graves. Par le passé, deux souches de coronavirus ont entraîné de graves épidémies ; le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) et le Mers (Middle East respiratory syndrome). Le premier, parti de Chine, a provoqué une épidémie internationale en 2002 et 2003 qui a touché près de 8100 personnes, dont 774 sont décédées. Le virus Mers est parti du Moyen-Orient en 2012. Début 2019, l’OMS avait recensé 2300 cas, dont 35 % sont morts.

Le 11 janvier, un consortium international a publié la séquence génétique du nouveau virus 2019-nCoV. C’est une information cruciale pour la mise au point d’un test diagnostic, et donc pour le contrôle de l’épidémie. L’étude de la séquence génétique a permis de révéler que 2019- nCoV partage 89 % de son ADN avec celui du SRAS.

Connaitre son génome permet d’élaborer des outils de diagnostic même sans disposer du virus en question et, en un deuxième temps, de mettre au point un vaccin qui verra le jour après un an au minimum. Entre temps, le virus peut muter et le vaccin devenu inopérant !

2. Quels sont les symptômes de l’infection ?
L’infection se manifeste par de la fièvre, une toux et des difficultés respiratoires, des symptômes proches de ceux d’une pneumonie. « Etant donné que nous n’avons ni vaccin, ni médicament antiviral, ces personnes reçoivent simplement un traitement symptomatique. Elles ont donc guéri spontanément », explique le Pr Lina.
3. Le virus de la méfiance
La Chine offre le spectacle impressionnant d’une mobilisation de nature militaire contre le coronavirus 2019-nCoV, son dernier défi sanitaire surgi de la province centrale du Hubei et promptement transmis au reste du monde. Serait-il possible, ailleurs que dans une dictature, fût-elle « populaire », de mettre en quarantaine près de 60 millions de personnes, de vider les rues d’une mégapole de 11 millions d’habitants comme Wuhan, transformée en décor de film d’épouvante, de stopper les transports publics, de fermer les écoles... et de construire, en une semaine, deux hôpitaux de mille lits ?

Quinze pays recensent des cas de cette nouvelle épidémie devenue une pandémie dès lors qu’elle s’étends sur plusieurs continents.

C’est ainsi qu’un micro-organisme infectieux peut menacer la sécurité nationale d’un mastodonte de 1,4 milliard d’habitants. La leçon vaut aussi pour nos sociétés démocratiques : la transparence, seule à même d’entretenir la confiance, constitue la meilleure défense contre la rumeur, la désinformation et le chaos.
    
4. Une virulence encore inconnue
Le nouveau spécimen chinois, qui donne la fièvre, fait tousser et peut causer des difficultés respiratoires, voire une pneumonie, serait-il plus dangereux que les virus grippaux qui nous assaillent chaque hiver ? Pour répandre à cette question, il faut attendre de connaître le taux de mortalité associé au 2019-nCoV. Selon le dernier bilan officiel chinois diffusé, sur les 15000 personnes testées positives, 400 sont mortes, soit environ 3%. Mais seuls les patients touchés par des formes graves ou ayant des symptômes importants ont été recensés. « On ne voit en ce moment que le sommet de l’iceberg », explique le professeur virologie Bruno Lina Le nombre réel de cas est plus grand car les formes légères ne sont pas comptabilisées. Le taux de mortalité devrait être inférieur à 3 %. Ça signifie que 97 % des personnes infectées guérissent spontanément, ajoute-t-il. Le virus n’est pas anodin et peut durement frapper des personnes âgées ou malades, mais il est moins dangereux que le Sras et le Mers. Durant l’épidémie de Sras en 2002-2003, le taux de mortalité avait atteint 9,5 % ; pour l’épidémie de Mers, toujours en cours, il est de 34,5 %. La comparaison avec la grippe saisonnière semble plus judicieuse. L’an dernier, elle a touché en France 1,8 million de personnes et provoqué 9000 décès.
5. Un virus peut en cacher un autre
La carte de France de la grippe est pratiquement toute rouge. « Nous observons une forte augmentation de + 55 % des indicateurs de l’activité grippale », précise Santé publique France. Alors que tous les projecteurs sont braqués sur la progression du coronavirus venu de Chine, la grippe saisonnière se ferait presque oublier.

Car les deux virus ont des points communs. Ce sont tous deux des virus à transmission par l’air, ou par le contact des mains, et qui s’attaquent au système respiratoire. Mais le coronavirus présente l’originalité d’être nouveau et donc moins bien connu des praticiens, que les déjà identifiés virus grippaux de type A (H3N2) ou A (H1N1) qui circulent cette année. Et son taux de mortalité, encore mal identifié, estimé aujourd’hui autour de 3 %, est bien plus élevé que celui de la grippe, dont une infime partie des malades décède. Mais elle fatigue fortement les patients.  Même si on a bien raison de s’intéresser au coronavirus, dont la progression est inquiétante, n'oublions pas aussi d’être vigilant sur la grippe.

L’intensité de la transmission d’homme à homme est une autre inconnue majeure. Pour la mesurer, les spécialistes cherchent à évaluer le nombre moyen de personnes qu’un malade contagieux peut infecter (taux de reproductibilité primaire). Quand il est inférieur à 1, le nombre de nouveaux cas décline assez vite. Quand il est supérieur à 1, cependant, le risque d’épidémie est important. Il est de 1,5 pour la grippe et de 16 pour la rougeole. Dans le cas du virus chinois, le taux pourrait varier de 1,5 à 2,4, mais les données ne sont pas assez consistantes. On peut faire l’hypothèse qu’il se transmet au même niveau que la grippe. Il est peu probable que le reste de la planète soit épargné. L’enjeu actuel est de ralentir la diffusion du virus. En mettant en place des cordons sanitaires, les Chinois nous font gagner du temps. Mais si des cas émergent partout, Pékin va arrêter ces mesures et le virus va se répandre.
6. Le risque de mutation
« Les coronavirus sont une famille de virus dont on sait qu’ils peuvent muter et évoluer rapidement. C’est par la nature même de ce nouveau coronavirus que l’on émet l’hypothèse de possibles mutations. C’est le cas pour de nombreux virus. Ce fut le cas pour la grippe espagnole qui fit 70 millions de morts en 3 vagues s’étalant sur 2 ans.

C’est ainsi que les mutations peuvent entraîner une variété d’effets différents. Cela peut augmenter la contagiosité du virus en le rendant plus facilement transmissible entre les hommes ou le rendre plus virulent. Mais cela peut aussi avoir l’effet inverse et le rendre moins virulent.
7. Faut-il s’inquiéter ?
Première étape : trouver l’origine de l’épidémie, c’est-à-dire identifier les animaux qui ont transmis le virus. Dans le cas du Sras, « c’est en interdisant la consommation des civettes (un mammifère dont la viande est appréciée en Chine) et enfermant les fermes d’élevage qu’on avait pu prévenir toute réintroduction » du virus, La comparaison avec l’épidémie déclenchée par le Sras en 2002 permet de relativiser. « Lorsque l’épidémie avait commencé, la mortalité était de plus de 50%. Aujourd’hui nous recensons plus de 400 décès sur un peu plus de 11000 cas » L’épidémie du Sras avait pu être endiguée sans médicament ni vaccin, simplement grâce à des mesures d’hygiène.

La bonne nouvelle c’est que nous disposons du code génétique de ce virus. Il sera facile de l’identifier à travers la planète. L’identification est réalisée en moins de 3 heures.
8. Qu’en est-il de la thérapie ?
Dans l’ensemble de la presse, aucun journaliste n’a évoqué la possibilité de traiter ce nouveau virus avec des huiles essentielles. On sait que les antibiotiques sont inopérants face aux virus.

Aujourd’hui le recours à l’aromathérapie est largement employé contre l’ensemble des pathologies virales. Evidemment il n’est pas question de vanter les bienfaits exceptionnels de ces aromes urbi et orbi ! Les lobbies pharmaceutiques restent vigilants et dès lors qu’ils financent la presse, vous devinez la suite : Motus et bouche cousue sur les huiles essentielles !

Il me revient l’épisode du Sras en 2002. Ce virus avait causé 800 décès notamment à Hanoi.

L’équipage d’Air-France refusait de se rendre au Nord Vietnam. A cette époque je « sévissais dans une revue de médecines alternatives, laquelle est lue par de nombreux pilotes et hôtesses de l’air. Mes formulations, relatives à la thérapie du SRAS, furent affichées dans l’ascenseur des aéroports réservé aux équipages…de quoi les rassurer !

Le protocole antiviral :

   Renforcer les défenses immunitaires
       STIMU+ (2 fois 2 gélules 3 semaines. A renouveler)

   Renforcer le microbiote (pré et probiotique)
       Orthoflore (1 gélule le matin)

   Aromathérapie
       LYSOVIR (Niaouli, origan compact, cannelle de Ceylan, Tea tree) : 2 gélules avant les 3 repas 10 jours puis 2 fois 2 gélules 10 jours. Ces produits sont disponibles au labo Phyt’Inov.

   Huiles essentielles par voie orale : 2 gouttes sur ¼ de sucre ou mie de pain ou miel de manuka 3 fois/Jour
       HE eucalyptus Globulus - 2ml
       HE cannelle de Ceylan -1ml
       HE origan compact -1ml
       HE thym à thymol - 2ml

   Huiles essentielles par voie cutanée
       HE cannelle de Ceylan - 10ml
       HE niaouli - 10ml
       HE eucalyptus globulus - 20ml
       HE thym mentholé - 10ml
       HV callophylle inophylle - 50ml

Masser le thorax et le haut du dos avec la valeur d’une cuillère à soupe 3 à 5 fois par jour.

On peut recourir aussi à ce protocole dans le cas de toute pneumopathie (70.000 morts par an en France) et de la grippe.

Pour connaître le monde des virus, les mutations, les vaccins et l’aromathérapie, je vous recommande mes deux livres :

   Huiles essentielles antivirales, Ed. Trédaniel
   Huiles essentielles face à la grippe A, Edition Dauphin

Le combat est loin d’être fini. La pandémie progresse, le bilan s’alourdit. Les experts médicaux de Chine et de l’OMS seraient-ils débordés !

Par ailleurs, pourquoi se déchainer contre tous les chinois, qu’il soit français ou touriste. On est bien content que cette communauté nous donne leur thunes quand les beaux jours vont revenir. Alors pitié ! Restez digne et évitez des commentaires racistes qui nous déshonorent.

N.B : Nous venons d’apprendre que le virus H5N1 (qui est un sous-type du virus de la grippe A fait référence aux types de deux antigènes présents à la surface du virus : l'hémagglutinine de type 5 et la neuraminidase de type 1) se propage actuellement en Chine. C’est un virus que j’ai déjà traité dans mon livre : Huiles essentielles face à la grippe A, Edition Dauphin.

Portez-vous bien !

Dr Jean-Pierre Willem


Dernière édition par Hakaan le Sam 8 Fév - 19:39, édité 1 fois (Raison : Les longs texte entre des [quote] [/quote] pour la lisibilité du sujet merci)
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 1224
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Hakaan le Sam 8 Fév - 19:49

Une chtite liste des plantes dont l'effet a été prouvé scientifiquement https://www.creapharma.ch/news/plantes-medicinales-effet-prouve-scientifiquement.htm

Y'en a que 12 mais j'ai jamais trouvé de grosse liste exhaustive
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5738
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Mélanie le Dim 9 Fév - 11:10

J'ai une liste plus longue sur un bouquin de Phyto-Aromathérapie, + de 100 plantes, des Dr Danielle Roux et Daniel Sciméca.

A rajouter sur les maux de l'hiver, puisque la grippe saisonnière nous concerne plus que le Coronavirus en France:

Pour le mal de gorge: le Propolis
En cas de toux grasse: l'Eucalyptus, et de tous sèche: le Niouli
En prévention : l'Echinacée est un immunostimulant

Et également dans cette rubrique: l'Olfactothérapie
Qui est une thérapie qui utilise les odeurs des huiles essentielles pour calmer, tonifier, libérer et réguler les émotions.
Les études ont montrée l'efficacité des plantes par leur action physiologique, sur le sommeil, le rythme cardiaque, la respiration, etc..


De Patrick Süskind : ".. et l'odeur pénétrait directement en eux jusqu'à leur coeur, et il y décidait catégoriquement de l'inclinaison et du mépris, du goût et du désir, de l'amour et de la haine. Qui maitrisait les odeurs, maitrisait le coeur des hommes."
Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1071
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par labeillou le Dim 9 Fév - 12:36

Dés que les "beaux" jours reviennent ça gratouille les plantes. Smile


je mets des vidéos de mes chouchou et lui c'est un bon Wink


30 plantes simples locales suffisent pour la bobologie courante. il n'y a qu'à se pencher pour les cueillir.
Mais souvent elles ne sont pas suffisamment "exotiques" pour attirer l'attention  Razz
prévenir, connaitre le milieu intérieur et extérieur. Smile  
sunny flower
labeillou
labeillou
Encelade

Coq
Messages : 777
Date d'inscription : 13/01/2019

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Au jardin des plantes - Page 4 Empty Re: Au jardin des plantes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum