Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
4.59 €

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par passager le Jeu 16 Juil - 10:16

Rappel du premier message :

Je poste en lien un texte que j'ai écrit récemment : il me semble plus agréable de le lire dans son format illustré originel, d'autant qu'il est assez long et qu'il y a un long commentaire également qui fait suite en bas de page. Le tout forme une sorte de synthèse sur le devoir, la moralité et leur raison d'être.

Pourquoi faire le bien ?


Dernière édition par passager le Jeu 16 Juil - 14:54, édité 1 fois
passager
passager
Phoebe

Chien
Messages : 313
Date d'inscription : 12/07/2020

Localisation : Koweït

https://consciencesactives.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas


Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par komyo le Mer 22 Juil - 13:21

Quand tu parles de l'être, tu inclus dedans les animaux, les plantes, le vivant en général ?

komyo
Modérateur

Messages : 2415
Date d'inscription : 19/11/2019


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par passager le Mer 22 Juil - 13:30

@komyo a écrit:Quand tu parles de l'être, tu inclus dedans les animaux, les plantes, le vivant en général ?

Oui dans la définition générale de l'être, non pour le devoir de faire le bien, puisque les animaux, les plantes et les minéraux ne font pas le mal, mais seulement ce qui est bien pour eux.
Le devoir de faire le bien vient de ce double mouvement d'éloignement : éloignement de l'instinct et éloignement de Dieu.
Le devoir moral sert alors de béquille pour marcher vers le bien perdu (instinct sain et présence divine).

(mon texte l'explicite davantage)

passager
Phoebe

Messages : 313
Date d'inscription : 12/07/2020


https://consciencesactives.wordpress.com/

Totem aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par komyo le Mer 22 Juil - 16:58

@passager a écrit:
@komyo a écrit:Quand tu parles de l'être, tu inclus dedans les animaux, les plantes, le vivant en général ?

Oui dans la définition générale de l'être, non pour le devoir de faire le bien, puisque les animaux, les plantes et les minéraux ne font pas le mal, mais seulement ce qui est bien pour eux.
Le devoir de faire le bien vient de ce double mouvement d'éloignement : éloignement de l'instinct et éloignement de Dieu.
Le devoir moral sert alors de béquille pour marcher vers le bien perdu (instinct sain et présence divine).

(mon texte l'explicite davantage)

Mais nous sommes aussi des animaux, nous faisons essentiellement ce qui est bien pour nous, notre survie, notre bien etre, la transmission de notre patrimoine génétique et de temps a autre nous agissons pour les autres et sommes capable de sacrifices. L'instinct est probablement mis a rude épreuve dans ces moments. Quant a l'éloignement de Dieu, encore faudrait il définir ce dernier.
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 2415
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par passager le Mer 22 Juil - 17:44

[/quote]Mais nous sommes aussi des animaux, nous faisons essentiellement ce qui est bien pour nous, notre survie, notre bien etre, la transmission de notre patrimoine génétique et de temps a autre nous agissons pour les autres et sommes capable de sacrifices. L'instinct est probablement mis a rude épreuve dans ces moments. Quant a l'éloignement de Dieu, encore faudrait il définir ce dernier.
[/quote]

Nous sommes aussi des minéraux, des végétaux, des animaux, des anges, des archanges, des germes de divinité, des démons...
Nous sommes des devenirs.
L'animal ne peut que suivre son instinct. En cela nous différons. Nous pouvons ne pas écouter notre instinct.
L'éloignement de Dieu : l'homme s'est tourné vers ce qui brille, et détourné de la lumière. Autrement dit l'homme a fait du savoir son guide et son maître.
passager
passager
Phoebe

Chien
Messages : 313
Date d'inscription : 12/07/2020

Localisation : Koweït

https://consciencesactives.wordpress.com/

Totem aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par komyo le Mer 22 Juil - 18:13

Mais nous sommes aussi des animaux, nous faisons essentiellement ce qui est bien pour nous, notre survie, notre bien etre, la transmission de notre patrimoine génétique et de temps a autre nous agissons pour les autres et sommes capable de sacrifices. L'instinct est probablement mis a rude épreuve dans ces moments. Quant a l'éloignement de Dieu, encore faudrait il définir ce dernier.

Nous sommes aussi des minéraux, des végétaux, des animaux, des anges, des archanges, des germes de divinité, des démons...
Nous sommes des devenirs.
L'animal ne peut que suivre son instinct. En cela nous différons. Nous pouvons ne pas écouter notre instinct.
L'éloignement de Dieu : l'homme s'est tourné vers ce qui brille, et détourné de la lumière. Autrement dit l'homme a fait du savoir son guide et son maître.

J’ai l’impression que l’on sort considérablement de la philo avec la fin de ton commentaire ! Wink
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 2415
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par passager le Mer 22 Juil - 18:33

@komyo a écrit:
Mais nous sommes aussi des animaux, nous faisons essentiellement ce qui est bien pour nous, notre survie, notre bien etre, la transmission de notre patrimoine génétique et de temps a autre nous agissons pour les autres et sommes capable de sacrifices. L'instinct est probablement mis a rude épreuve dans ces moments. Quant a l'éloignement de Dieu, encore faudrait il définir ce dernier.

Nous sommes aussi des minéraux, des végétaux, des animaux, des anges, des archanges, des germes de divinité, des démons...
Nous sommes des devenirs.
L'animal ne peut que suivre son instinct. En cela nous différons. Nous pouvons ne pas écouter notre instinct.
L'éloignement de Dieu : l'homme s'est tourné vers ce qui brille, et détourné de la lumière. Autrement dit l'homme a fait du savoir son guide et son maître.

J’ai l’impression que l’on sort considérablement de la philo avec la fin de ton commentaire ! Wink

Pas vraiment, juste le style.
passager
passager
Phoebe

Chien
Messages : 313
Date d'inscription : 12/07/2020

Localisation : Koweït

https://consciencesactives.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par porte le Jeu 23 Juil - 10:42

@ness a écrit:
@porte a écrit:
@ness a écrit:le bien pour certains est un mal pour d'autres..


Pourquoi donc? Wink

Fraternellement I love you

peut etre parce que l'affranchissement des paradoxes ne s'est pas fait?


Où que l'un sert l'autre et vice et versa... drunken

L'idéal est que dans le résultat pratique, les êtres concernés soient bénéficiaires et partagent à parts égales ce bien. L'on peut observer que nombre d'exemples dans la vie peuvent être ainsi partagés.

Il y a aussi un facteur transmetteur de la part de l'entité qui se sent bien, heureux, joyeux intérieurement, qui émane, conscient de l'être et qui le partage, même sans aucune intention de le faire et qui se manifeste sous différentes formes suivant les circonstances. (très intéressant comme état...Razz )

Mais là, on se rapproche plus de l'unité que de la dualité.

*Je vois aussi une corrélation certaine avec le topique sur le bonheur et ses effets altruistes, partageant.

Fraternellement I love you
porte
porte
Pluton

Serpent
Messages : 1882
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Hridaye aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par porte le Jeu 23 Juil - 10:51

@ness a écrit:faire du bien a l'autre , ça fait du bien a soi..
moi ça m'épanouie. Uganda knuckles

mais si l'autre me fait du mal, je lui dit que c'est mal, ce qu'il me fait, mais lui est persuadé que c'est pour mon bien.. la ça ne m'épanouie plus.


Ces états, si on les examine de plus près, même si l'on considère qu'ils peuvent être dans un registre défini pour soi comme mal, peuvent être de même que le dit "bien", des facteurs épanouissant, car la dualité même est ordonnée ainsi.
Ce qui nous amène à caractériser ce que connaissance veut dire profondément en traversant et vivant les différents états qui s'offrent à nous afin de grandir et se parfaire.

Le tout est d'avoir suffisamment de recul pour en apprécier les effets et ce qu'ils nous apportent, et nous font grandir par la connaissance de soi dans l'expérience du créé, des autres "soi" par interaction ainsi qu'en sagesse par exemple.

Fraternellement I love you


Dernière édition par porte le Jeu 23 Juil - 19:29, édité 1 fois
porte
porte
Pluton

Serpent
Messages : 1882
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Hridaye aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par porte le Jeu 23 Juil - 11:20

Mais nous sommes aussi des animaux, 1)nous faisons essentiellement ce qui est bien pour nous, notre survie, notre bien etre, la transmission de notre patrimoine génétique et de temps a autre nous agissons pour les autres et sommes capable de sacrifices. L'instinct est probablement mis a rude épreuve dans ces moments.

1)P:salutation "passager",
Rien n’est moins sûr au vu des effets que l’on constate de ce que l’homme fait du créé, de son environnement, par des comportements dont l’inconscience frise l’autodestruction.


2)Quant a l'éloignement de Dieu, encore faudrait il définir ce dernier.
[/quote]

Nous sommes aussi des minéraux, des végétaux, des animaux, des anges, des archanges, des germes de divinité, des démons...

P: 2)L’éloignement par l’attrait du monde peut être défini par une courbe, une boucle, une spirale de descente vers la densité et l’élévation de celle-ci.
Tu énumères une suite d’identifications, alors que la réalité donne seulement à expérimenter ces états, l’esprit en est témoin (celui au-dessus des eaux de la création) par la Présence divine en soi lorsqu’elle se révèle.

3)Nous sommes des devenirs.
L'animal ne peut que suivre son instinct. En cela nous différons. Nous pouvons ne pas écouter notre instinct.

P: 3)Ce qui est en devenir est pure création, (du moins c’est ce que j’en vois de là où je me tiens) et cela est observable assez aisément car tout est changeant et donc changement, cyclique ( de fonctions diverses et suivant les formations créées du vivant évolutif, car il n’a pas d’intérêt à être statique, figé) et fonction d’apprentissage, de mutation, connaissance de soi à travers le créé.

4)L'éloignement de Dieu : l'homme s'est tourné vers ce qui brille, et détourné de la lumière. Autrement dit l'homme a fait du savoir son guide et son maître.[/quote]

P: 4)Il y a un paradoxe notable dans ta dernière phrase : « L’homme s’est tourné vers ce qui brille », puis plus loin : » détourné de la lumière ».

Qu’est-ce donc ce : « Qui brille plus que la lumière » ?
Plus prosaïquement, je dirais que le savoir est ce que l’homme cherche ayant perdu la connaissance de soi et que le mental lui sert ainsi temporairement de guide et maître tant qu’il le placera sur un piédestal avec l’intellect. Ainsi, notre chère « Education nationale » nourrit ce faire valoir. Jusqu’à quand ? On verra…
Nous avançons quand même dans la voie où il est maintenant reconnu que l’intelligence prend de multiples formes et que l’enseignement standardisé, tel que nous le connaissons à ses limites.
Je pense et constate que l’intelligence est en toutes formes selon ses fonctions et attributs.


Fraternellement, au plaisir de te lire.  I love you
porte
porte
Pluton

Serpent
Messages : 1882
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Hridaye aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par passager le Jeu 23 Juil - 11:56

porte ; Qu’est-ce donc ce : « Qui brille plus que la lumière » ?

L'or + Le reflet de la lumière divine dans le mental = le savoir.
passager
passager
Phoebe

Chien
Messages : 313
Date d'inscription : 12/07/2020

Localisation : Koweït

https://consciencesactives.wordpress.com/

Hridaye aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par porte le Jeu 23 Juil - 12:39

@passager a écrit:porte ; Qu’est-ce donc ce : « Qui brille plus que la lumière » ?

L'or + Le reflet de la lumière divine dans le mental = le savoir.


Donc, il y a bien quelque chose, une énergie, des énergies formalisées, des courants, des forces qui éloignent du bien par leurs attraits (voir les gunas).

Il y a quelque chose de curieux et d'extraordinaire dans le fait que ce qui apprend n'a pas forcément la fonction du mental, puisque la nature elle-même apprend suivant le contexte et les circonstances dans lesquels elle évolue. Plusieurs études scientifiques ont observer et rapporter ceci; de même le fameux virus dénommé COVID19 mute.

Toutefois, convenons-en, l''or est loin d'être le seul attrait ici-bas, loin s'en faut.

L'on peut en tirer que selon les contextes et les circonstances, les opportunités, les desseins déposés dans la création, le mal et le bien se construisent autour d'un axe neutre: l'Unité.

Sincèrement, le devoir n'est pas quelque chose qui s'impose, mais qui par un retournement de la conscience sait servir le bien venant de la lumière de l'Âme qui guide,montre subtilement le chemin de ses réflexions *.

*J'entends par "réflexion", ce qui est projeté dans le créé et qui l'expérimente via des véhicules d'expression. Ce qui implique une tout autre direction de ce que l'on désigne par "Bien".
J'oserai même dire qu'il y a le bien avec cause (dualité), et le Bien sans cause, innée, que l'esprit de l'homme s'il n'est accordé à cet Esprit supérieur ne voit, ne conçoit. Nous touchons là au Spirituel. drunken

Fraternellement I love you


Dernière édition par porte le Jeu 23 Juil - 19:32, édité 1 fois
porte
porte
Pluton

Serpent
Messages : 1882
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Hridaye et Totem aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par passager le Jeu 23 Juil - 13:01

L'or est symbole.
passager
passager
Phoebe

Chien
Messages : 313
Date d'inscription : 12/07/2020

Localisation : Koweït

https://consciencesactives.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par porte le Jeu 23 Juil - 19:59

@passager a écrit:L'or est symbole.


Dans cette optique, tout est symbole, suivant nos inclinaisons.

Mais que vaut donc cet or devant:
un fruit mûr
un rire
une étreinte
une éclaboussure de soleil
un amour partagé
une compagnie aimante
un regard signifiant
une main compatissante
une promenade au bord d'un lac
nager dans l'océan
une fraise qui te ravie les papilles
le battements des cœurs
la main tendu du mendiant qui reçoit
le bonheur d'offrir
le coquelicots dansant sous le vent
un enfant qui te prends la main
donner sans compter
aimer entièrement
accueillir, recueillir
laisser s'écouler la confiance en son coeur, ses veines son esprit...
saisir l'espérance et se laisser conduire
entrer dans le tabernacle du coeur et s'y recueillir
s'immerger dans l'instant présent
percer notre obscurité
sentir se levain de notre âme tel une aube nouvelle
se tourner vers ce qui jamais ne meurt
trouver son étincelle
se libérer du monde
bénir
rassembler
les couleurs de l'UN
voir l'éternité de notre nature
la vraie vie qui ne faiblit jamais
la beauté du chemin quel qu'il soit
voir ce qui réunit
l'illusion de l'ombre, mais la fraîcheur de l'ombrage
un jaillissement de joie
la jouissance de l'instant
la communion avec la Présence
l'immobilité de l'esprit ouvert au Réel
marcher dans les empreintes de Dieu
l'extase de la Présence dans le coeur
les ainsi-soit-IL....une ronde: le jeu du Divin dans ses états d'éclats.

*Hors l'or, quel festin nous est offert. A chacune et chacun d'entrer dans cette danse, que l'or est symbole de ce que la richesse intérieure est absente, alors l'idolâtre se détourne du sentier.

Fraternellement I love you
porte
porte
Pluton

Serpent
Messages : 1882
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ? - Page 4 Empty Re: Pourquoi faire le bien est-il devenu un devoir ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum