-84%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
23.95 € 149.99 €
Voir le deal

La malédiction humaine

Page 8 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9 ... 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty La malédiction humaine

Message par vertgandazert le Sam 25 Jan - 11:48

Rappel du premier message :

Notre espèce, consciente et intelligente, répète toujours les mêmes erreurs, pire elle semble les accentuer.
Il suffit de se rappeler l'histoire du siècle passé, jamais l'homme n'a acquis autant de moyens, jamais il n'a autant tué, torturé, Einstein nous a averti, la troisième guerre mondiale, sera la dernière,faute de combattants ultérieurs tellement elle sera  meurtrière...

Pourquoi une telle malédiction, comme une fatalité liée à notre espèce?

C'est la question que je vous propose, j'ai une idée, ce serait par exemple, parce que le pouvoir déstabilise l'esprit humain et plus encore parce que ce pouvoir attire des humains sensibles à cette fragilité de l'esprit.
L'exercice de n'importe quel pouvoir renforcerait cette faille de l'esprit.
Mais c'est sans doute plus complexe...?
Qu'en pensez vous?
Pourquoi les hommes sont ils si prolixes, dans le "YAKA FAUKON" et si aptes à faire à peu près le contraire...quand ils ont le pouvoir.


Dernière édition par Hakaan le Mer 19 Fév - 22:04, édité 2 fois (Raison : Absence de majuscule dans le titre)
vertgandazert
vertgandazert
Vesta

Buffle
Messages : 893
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas


La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Hakaan le Dim 16 Fév - 14:06

C'est vrai que  bruler les sorcieres, voiler les femmes, aller massacrer de peuples entiers, se lever à 5h du mat pour prier on sait pas quoi, induire des luttes d'égos et structures claniques, juger les gens sur des choses complètement stupides et arbitraires, nous produire des clones qui défendent leur conditionnement, la religion nous apporte vraiment des supers choses, ca rend les gens super intelligents, c'est wahou illumination totales

Hakaan
Admin

Messages : 5738
Date d'inscription : 07/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par WB35 le Dim 16 Fév - 14:23

Plutôt la bénédiction humaine, puisqu'on nous laisse l'opportunité d'évoluer. sunny
Et y'en a bien besoin ! La malédiction humaine - Page 8 1679551000

WB35
Makemake

Messages : 1714
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Mélanie le Dim 16 Fév - 15:05

Quel intérêt de dépeindre tous les mauvais tournants de la religion?
Comme si la spiritualité n'avait pas aussi son revers de médaille..
La religion a apporté une explication à la création du monde, que la science n'a pas été capable de donner.

Chaque courant de pensée à apporter quelque chose à l'histoire, @Hakann va citer un mouvement où le représentant a été capable d'apporter à ses "fidèles" ou disciples ou ressortissant individuellement autant que ce qui lui avait.. ça n'existe pas.

Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1071
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Hakaan le Dim 16 Fév - 15:50

C'est un peu réflexe quand on a tendance à me présenter des choses dont quelqu'un décide tout seul de la valeur de vérité et que t'as juste à te coltiner comme tel présenté sans aucun fondement.
Ce qui rejoint beaucoup la pensée religieuse d'ailleurs.
Et non la religion n'a jamais apporté aucune réponse à rien, tout au plus elle a juste fabriqué des pseudos explications mythologiques toutes plus à côté de la plaque les unes que les autres.
Et quand on voit ses aptitudes à se planter sur un peu près tout on se demande ce qu'il en est de sa croyance centrale.
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5738
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par PYZ le Dim 16 Fév - 16:24

On ne peut pas apporter de fondement à la clairvoyance, la télépathie, la médiumnité, ou simplement le rapport avec les connaissances qu'on ne mesure pas. Les religions sont une source de communication, croire sans voir et sans comprendre, c'est le fléau des "croyants". Il ne faut pas boire bêtement.
PYZ
PYZ
Quetzálcoatl

Singe
Messages : 68
Date d'inscription : 15/02/2020

Localisation : Ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Totem le Dim 16 Fév - 16:26

Jésus disait .
« Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes. ? »,

C'est peut être cela qui cause la malédiction humaine...

Dans un autre Logion de l’évangile de Thomas, Jésus affirme :
« Que celui qui cherche n’arrête pas de chercher, jusqu’à ce qu’il trouve. Quand il aura trouvé, il sera bouleversé et, étant bouleversé il sera émerveillé et il régnera sur le Tout.»
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5490
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Mélanie le Dim 16 Fév - 17:51

La religion n'a jamais apporté aucune réponse?! Sérieusement?

Ils véhiculaient des messages importants sur la compréhension de l'âme, du monde, des relations humaines, la religion chrétienne guidait les hommes à aider leurs prochains, et le bouddhisme a transmis les étapes de l'éveil, etc..

La mythologie à côté de la plaque? Pas quand on sait décoder les messages derrière les histoires.

Après dire que les religions n'ont pas le côté scientifique, l'étude du vivant, et du concret, ce qui leur fait défaut, comme on pourrait dire que la science manque de poésie et d'ouverture d'esprit.

Je pense que si les religions ont existé à une époque, c'est qu'il y avait une raison, certes aujourd'hui on est plus dans le même contexte, mais c'est une partie de l'histoire.
Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1071
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Hakaan le Dim 16 Fév - 19:03

Compréhension de l'ame : parler d'un truc même pas défini, dont ils ont eu des visions qui ont changés à travers le temps, et dont plusieurs courant ne disent même pas la même chose, entre les cathos qui vont nous dire qu'il n'y a qu'une vie avec le jugement a la fin, et bouddhismes qui vont te dire que c'est cycle sans fin jusqu'à l'éveil,etc
En plus le concept d'âme est bien antérieur aux religions majoritaires, les égyptiens l'avaient déjà inventé 5000 ans avant, toujours est il qu'il n'y a strictement ou presque pas de définition ou de savoir autour de ça, c'est juste qu'on nous dit que ca existe et on se contente de ca.

Compréhension du monde : heu oui nous expliquer que la Terre est plate et l'univers fabriqué en 7 jours c'est une belle compréhension, un papier de carembars aurait pas fait mieux

Relations humaine : ouais c'est vrai que t'expliquer que si tu te masturbes tu vas en enfer ou enterrer des gens pour les caillasses c'est tellement subtil, ou que des gens qui ont des problemes psychiques sont possédés, merci la religion de nous avoir fait perdre des siècles avec des histoires pareils

"la religion chrétienne guidait les hommes à aider leurs prochains" oui parfois seulement et dans un espèce d'élan de pitié, ce n'était même pas un élan choisis, c'était juste dogmatique, à coté de ca ca a pas empêché non plus d'évincer toutes sortes de gens de la cité pour X ou Y raisons débiles, de monter des arnaques comme les indulgences, etc, enfin perso je trouve ca assez précaire

Après dire que les religions n'ont pas le côté scientifique, l'étude du vivant, et du concret, ce qui leur fait défaut, comme on pourrait dire que la science manque de poésie et d'ouverture d'esprit.
Je vois pas trop en quoi la science manque "d'ouverture d'esprit", pourtant ca fait bien un mois que j'attend la réponse, manquer d'ouverture d'esprit ca voudrait dire penser quelque chose juste par principe, je voudrais bien donc qu'on me montre juste un article ou "la science" a débité que tel truc était vrai ou faux par principe,
dans la méthodologie scientifique on ne parle jamais de vrai ou de faux, on parle de vraisemblabilité, quant à la fabrication des connaissances c'est devenu une science en elle même, c'est a dire qu'il y a une science qui étudie la science, et c'est même un truc qu'on se coltine des les 1ers années post bac, alors quand on me sort que "la science" manque d'ouverture d'esprit je comprend tout de suite que j'ai à faire a quelqu'un qui a pas la moindre idée de ce que c'est en réalité

@Mélanie a écrit:
Je pense que si les religions ont existé à une époque, c'est qu'il y avait une raison, certes aujourd'hui on est plus dans le même contexte, mais c'est une partie de l'histoire.
Parce que les religions c'était tout ce qui faisait société avant, c'était à la fois la politique et le code pénal/moral, elle a explosé quand le commerce à permis aux citoyens de devenir indépendants en montant leurs propres affaires et de rivaliser avec les pouvoirs en place, c'est ce qui a fait sauter le roi et l'église en même temps, et les religions se sont étendues en proposant un au dela plus attrayant que ceux proposés par les cultes précédents
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5738
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par PYZ le Dim 16 Fév - 19:12

Il faut dissocier les écrits des religieux qui le prônent, ôter l'étiquette. Peu importe ce que eux en font, l'important est ce qu'on y apprend pour soi. Bien sûr qu'il ne faut pas écouter les boites de conserve ^^
PYZ
PYZ
Quetzálcoatl

Singe
Messages : 68
Date d'inscription : 15/02/2020

Localisation : Ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Cogitop le Dim 16 Fév - 19:50

@Mélanie a écrit:
La religion a apporté une explication à la création du monde, que la science n'a pas été capable de donner.


Y-a-t-il eu «  création du monde » ?

C’est un besoin cartésien fondamental d’imaginer un début et une fin.

Mais pourquoi n’y aurait-il pas une permanence d’un monde sans fin ?
Pourquoi s’est-on programmé à une existence linéaire temporelle temporaire ?

Les choses sont plus invraisemblables et bien plus extraordinaires que cela.

Mais notre petit mental « terrestre » à été programmé pour ne pas réaliser ce qu’il est vraiment, au delà.
Alors la plupart vivent dans l’ignorance.
Faute d’oser vivre ce qu’ils sont vraiment.

Dommage.

Crying or Very sad
Cogitop
Cogitop
Titania

Chien
Messages : 1522
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Mélanie le Dim 16 Fév - 21:12

@Hakaan a écrit:Compréhension de l'ame : parler d'un truc même pas défini, dont ils ont eu des visions qui ont changés à travers le temps, et dont plusieurs courant ne disent même pas la même chose, entre les cathos qui vont nous dire qu'il n'y a qu'une vie avec le jugement a la fin, et bouddhismes qui vont te dire que c'est cycle sans fin jusqu'à l'éveil,etc
En plus le concept d'âme est bien antérieur aux religions majoritaires, les égyptiens l'avaient déjà inventé 5000 ans avant, toujours est il qu'il n'y a strictement ou presque pas de définition ou de savoir autour de ça, c'est juste qu'on nous dit que ca existe et on se contente de ca.

Compréhension du monde : heu oui nous expliquer que la Terre est plate et l'univers fabriqué en 7 jours c'est une belle compréhension, un papier de carembars aurait pas fait mieux

Relations humaine : ouais c'est vrai que t'expliquer que si tu te masturbes tu vas en enfer ou enterrer des gens pour les caillasses c'est tellement subtil, ou que des gens qui ont des problemes psychiques sont possédés, merci la religion de nous avoir fait perdre des siècles avec des histoires pareils

"la religion chrétienne guidait les hommes à aider leurs prochains" oui parfois seulement et dans un espèce d'élan de pitié, ce n'était même pas un élan choisis, c'était juste dogmatique, à coté de ca ca a pas empêché non plus d'évincer toutes sortes de gens de la cité pour X ou Y raisons débiles, de monter des arnaques comme les indulgences, etc, enfin perso je trouve ca assez précaire

Après dire que les religions n'ont pas le côté scientifique, l'étude du vivant, et du concret, ce qui leur fait défaut, comme on pourrait dire que la science manque de poésie et d'ouverture d'esprit.
Je vois pas trop en quoi la science manque "d'ouverture d'esprit", pourtant ca fait bien un mois que j'attend la réponse, manquer d'ouverture d'esprit ca voudrait dire penser quelque chose juste par principe, je voudrais bien donc qu'on me montre juste un article ou "la science" a débité que tel truc était vrai ou faux par principe,
dans la méthodologie scientifique on ne parle jamais de vrai ou de faux, on parle de vraisemblabilité, quant à la fabrication des connaissances c'est devenu une science en elle même, c'est a dire qu'il y a une science qui étudie la science, et c'est même un truc qu'on se coltine des les 1ers années post bac, alors quand on me sort que "la science" manque d'ouverture d'esprit je comprend tout de suite que j'ai à faire a quelqu'un qui a pas la moindre idée de ce que c'est en réalité

@Mélanie a écrit:
Je pense que si les religions ont existé à une époque, c'est qu'il y avait une raison, certes aujourd'hui on est plus dans le même contexte, mais c'est une partie de l'histoire.
Parce que les religions c'était tout ce qui faisait société avant, c'était à la fois la politique et le code pénal/moral, elle a explosé quand le commerce à permis aux citoyens de devenir indépendants en montant leurs propres affaires et de rivaliser avec les pouvoirs en place, c'est ce qui a fait sauter le roi et l'église en même temps, et les religions se sont étendues en proposant un au dela plus attrayant que ceux proposés par les cultes précédents

Pourquoi ne pas admettre que cela a été possible que les hommes aient été possédés par certaines entités et que les hommes religieux les aient aidés à s'en libérer, ou que la bénédiction d'un dieu ait réellement guidé des personnes sur le droit chemin?
Sinon je suis d'accord sur le fait que l'église n'a pas apporté d'avancée sur la géographie de la terre ou de connaissance du cosmos par exemple.

Et il est vrai que en Egypte, on étudiait déjà les astres, les croyances concernant l'âme ou la vie après la mort existaient déjà au moins 2000ans avant l'ère chrétienne. Ils avaient des connaissances dans les plantes médicinales, etc..

C'est vrai que l'église à longtemps eu le plein pouvoir avec les rois et souverains sur la société. On parlait d'ordre religieux... alors que la démocratie existaient avant eux, chez les Grecques.
Le changement est venu avec les philosophes des lumières et la révolution française qui ont changé la donne.
Socrates avec la science qui a inventé une nouvelle façon de pensée basée sur la raison, Diderot qui a rédigé l'encyclopédie alors qu'il avait été incarcéré pour ses idées et parce qu'il ne fallait pas faire d'ombre à l'autorité religieuse, etc..

Quand je dis que les scientifiques sont fermés d'esprit, c'est à dire qu'ils laissent peu de place aux énergies subtils dans leur manière de penser, tout doit être mesuré et démontré..
Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1071
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Hakaan le Dim 16 Fév - 21:30

@Mélanie a écrit:Pourquoi ne pas admettre que cela a été possible que les hommes aient été possédés par certaines entités et que les hommes religieux les aient aidés à s'en libérer, ou que la bénédiction d'un dieu ait réellement guidé des personnes sur le droit chemin?

Admettre que ce soit possible ne me pose aucun problème, par contre admettre que ce soit vrai c'est autre chose
Combien de religieux se sont aussi servis de ça pour ostraciser des gens et surement empirer leur cas au passage en leur mettant en tête toutes sortes d'idées délètères
Maintenant s'il est démontré que l'exorcisme donne des meilleurs résultats que les TCC ou la psychiatrie moi ca me pose aucun problème, les phénomènes de trans cognitive commencent seulement à être étudiés dans le champ thérapeutique, donc on va peut être finir par faire le pont entre tout ça
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 5738
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : C'est comme nager dans la soude

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par loli83 le Dim 16 Fév - 22:25

c'est triste cette confusion entre Dieu et les religions
alors que Dieu rejette toutes les religions , elles disparaitront bientôt , mais Dieu est éternel
loli83
loli83
Épiméthée

Serpent
Messages : 179
Date d'inscription : 27/11/2019

Localisation : paris
Humeur : cool

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par vertgandazert le Lun 17 Fév - 10:23

Il est très difficile, voir impossible de parler sereinement des religions, en effet c'et une question de foi, de croyance,c'est respectable,il semble que ce besoin de croire est inscrit dans notre inconscient collectif, ainsi dès les début de l'humanité, les hommes ont enterré leurs morts et les ont honorés de multiples façons.
Au delà force est de constater, les nombreuses convergences de tous les savoirs ésotériques à l'origine des religions, c'est particulièrement évident pour les trois religions du livre, c'est bien naturel, puisqu'elles sont fondées sur les mêmes textes bibliques.
Mais il est tout aussi évident, que les religions au fil du temps se sont organisées en structure de pouvoir et ainsi qu'elles servent souvent les pouvoirs politiques en place, pour se renforcer et partager le pouvoir.
Elles attirent ainsi des hommes de pouvoir, bien plus intéressés par les avantages matériels, que par le progrès spirituel.
C'est aussi cela, non pas la malédiction humaine, mais celle de la "condition humaine".
N'en déduisons pas trop vite, que c'est le pouvoir, notre malédiction, il y participe largement, mais les pouvoirs humains, les plus immondes se développent toujours sur un terrain qui leur est favorable, de part notre nature profonde, qui est contradictoire.
Nous sommes comme des enfants, nous n'assumons pas nos contradictions, les religions, comme tous les pouvoirs, nous rassurent avec des promesses simples et démagogiques, c'est pour cela qu'elles sont crues.
Cela ne veut pas dire non plus que tout est faux, dans leurs révélations.
Une synthèse entre les différents courants spirituels, incluant les différentes religions, les différents courants philosophiques, en accord avec les découvertes scientifiques fondamentales, pourrait enfin réunir l'humanité, vers des buts communs, elle pourrait réenchanter le monde, qui en tant besoin, c'est peut être en cours, mais patience ce sera long, très long...
Jusqu'à maintenant les excès d'un système, ont toujours été remplacés, par des excès inverses, ainsi le matérialisme scientifique a remplacé à partir du XIXème siècle, la religion catholique en occident, avec les succès et les échecs que l'on sait, il est temps de passer à autre chose, de plus complet, de moins manichéen, tout simplement humain, dans toutes les dimensions de l'humanité, matérielles et spirituelles.
C'est cette synthèse qu'il convient de proposer.
vertgandazert
vertgandazert
Vesta

Buffle
Messages : 893
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Aimelavie le Lun 17 Fév - 10:33

@vertgandazert a écrit:Notre espèce, consciente et intelligente, répète toujours les mêmes erreurs, pire elle semble les accentuer.

La conscience de l'espèce pointe la réelle problématique ainsi que la solution. Son intelligence appariée correspond au cycle d'évolution d'une des nombreuses formes possibles émises par la réalité incarnée. L'être humain apprend à joindre ses parts relative et absolue. Dans ce jeu, l'infini se réduit à une carcasse animée dont les sens permettent l'expérience de la matière. A travers cette histoire, l'acteur prend conscience (ou pas) qu'il peut choisir d'interpréter le scénario qui lui convient. Le scénariste propose une multitude de mises en scène, toujours changeantes, toujours s'adaptant à l'acteur.

Il n'existe donc pas de défaut dans le jeu de rôle. Chaque être se situe à sa place conscient ou inconscient de ses limite et non-limite. Parmi les différentes expressions voguent ceux parfaitement terriens, complètement oublieux de leur connexion céleste. Leur expérience n'est pas moindre mais simplement la nécessité d'entreprendre cette besogne laborieuse que la vie terrestre. D'autres encore naviguent entre les flots. Les liens qui les rattachent au haut leur infligent une nostalgie de l'absolu. Entre la bête et l'ange, ils crient leur tiraillement. L'être parfaitement humain intègre à la fois sa part terrestre et son aspect divin.

@vertgandazert a écrit:Pourquoi une telle malédiction, comme une fatalité liée à notre espèce?

Tu as raison vertgandazert, il semble que certaines choses empirent. Mais tu as tort également car cela ne relève que d'un point de vue relatif. Sur les siècles, nous avons abouti à la possibilité de démocratie. L'imperfection humaine transparaît encore et toujours. Mais comment accepter le positif sans le négatif ? Aujourd'hui à travers les batailles et les débats, nous observons une transformation des structures politiques, sociales, économiques et familiales. Les jeunes désirent s'émanciper bon gré mal gré des égrégores ancestrales. Ceci ne s'effectue pas sans heurt.

Les égrégores désignent ces énergies massives, systémiques qui dictent le comportement des êtres terrestres. Elles possédaient à une époque leur logique d'évolution pour sortir de l'émotionnel. Aujourd'hui, elles représentent un frein à la conscience du libre-arbitre. Les remous naturels et humains manifestent ce changement. Sans forcément de miracle mais de manière sûre et besogneuse, les dimensions du réel s'affirment. L'oeil ouvert reconnaît la profondeur de la réalité en chaque être et en chaque situation. Il vit les difficultés humaines mais les relativise sur d'autres plans.

L'incompréhension face à l'injustice et à la violence vient de notre part relative aveuglée par son centrisme. La transformation des énergies et donc des consciences passe par un ensemble d'expériences adaptées à l'inertie propre à chaque être. Pour certains il suffira d'un souffle, pour d'autres un ouragan. Par exemple, le malheur du mendiant lui permet d'expérimenter la souffrance du dénuement. Au sein de cet isolement, ce dernier se déleste de ses attachements. Autrement, il n'aurait même pas sourcillé. Extérieurement, l'injustice car nous nous identifions à lui. Mais au-delà la paix.
Aimelavie
Aimelavie
Quetzálcoatl

Buffle
Messages : 70
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Valenciennes

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Mélanie le Lun 17 Fév - 19:46

@Cogitop: le fait qu'il y est un début et une fin est observable, quand on arrive à daté la formation de la terre, et du système solaire et de la galaxie.
Mais l'ensemble du cosmos vient-il vraiment après le Big Bang, logiquement il y aurait un début, un fin on ne sait pas, peut être que l'expansion se produit à l'infinie?!

@Haakan: je crois aux exorcistes, qu'ils peuvent soigner les personnes possédés par des esprits malveillants, la psychologie traite les troubles mentaux venant du patient en lui même ou de son vécu, enfin c'est pas comparable quoi.

Les religieux ont aidé les hommes a se développer sur le plan spirituel, j'ai entendu plusieurs récit de personnes ayant été à Lourdes et qui sont revenues guéries, perso j'y crois.
Par contre oui il y a une forme d'hypocrisie et de toute puissance dans la religion, rien que chez les chrétiens par exemple, vouer sa vie à prier en tant que bonne soeur restant vierge et vivant au couvant à honorer leur dieu.. quelle vie...
Mais un homme de foi apportera toujours plus à l'humanité qu'un criminel.

Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1071
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Cogitop le Lun 17 Fév - 22:13


Notre petit cerveau cartésien aurait-il la prétention d’accéder à l’inconcevable pour lui ?

- Le big bang : l’avant et l’après...

- l’exorcisme et le para normal...

- les miracles...

Ceux qui connaissent les voies de leur usage n’ont pas besoin de savoir leur causalité

Et surtout pas de s’en vanter.

Juste les utiliser en secret

Juste les utiliser...

Chamaniquement.

I love you

Cogitop
Cogitop
Titania

Chien
Messages : 1522
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par vertgandazert le Mar 18 Fév - 10:30

@Cogitop a écrit:
Notre petit cerveau cartésien aurait-il la prétention d’accéder à l’inconcevable pour lui ?

- Le big bang : l’avant et l’après...

- l’exorcisme et le para normal...

- les miracles...

Ceux qui connaissent les voies de leur usage n’ont pas besoin de savoir leur causalité

Et surtout pas de s’en vanter.

Juste les utiliser en secret

Juste les utiliser...

Chamaniquement.

I love you



Bonjour,
@Cogitop, vous pointez notre grande contradiction, qui est sans doute la source de la malédiction de notre espèce, c'est bien effectivement notre dualité, entre notre nature matérielle et sa transcendance spirituelle divine,notre âme, qui nous entraîne dans cette "malédiction" de notre condition.
En effet, les autres espèces animales, n'ont pas ces états d'âme, tout simplement parce que leur mental, n'est pas assez développé et conscient, pour se croire plus fort que leur âme.
Ce qui n'est pas notre cas, notre cerveau, avec ses capacités, nous fait croire, comme un enfant gâté, qu'il est seul, unique,le roi de l'univers, donc que tout lui est permis.
C'est ainsi, que bouffi d'orgueil, notre espèce n'écoute plus que sa part matérielle,jusqu'à renier son âme et donc son aspect spirituel divin,en écoutant son petit cerveau, tout fier de ses 100 milliards de neurones, qui lui gonfle son égo jusqu'à étouffer son âme.
C'est bien ce petit cerveau qui a la prétention d'accéder à l'inconcevable pour lui, comme il n'y parvient pas, il décrète qu'il n'y a pas d'inconcevable, c'est ce que font beaucoup de scientifiques, matérialistes par idéologie.
Ils savent qu'ils n'auront jamais accès par leur science, à l'avant big bang, logiquement ils décrètent, qu'avant le big bang, ne peut pas exister, puisqu'il n'y avait pas de temps, donc pas d'avant.
C'est logique, mais faux comme tous les raisonnements de sophiste, n'est ce pas Hakaan?
Oui Cogitop, ne vous laissez pas impressionner, par le terrorisme intellectuel des scientistes, c'est leur pratique pour cacher leur ignorance, en effet, pour équilibrer leurs équations de la RG, ils sont obligés de faire appel à l'énergie et à la matière noire qui représenteraient selon eux 95%  de l'univers, mais dont ils reconnaissent ne rien savoir, merci de cette humilité renaissante.
Science sans conscience, n'est que ruine de l'âme, alors une science qui nie la conscience et l'âme, est ce encore de la science, ou juste une boursouflure de l'égo ?


Dernière édition par vertgandazert le Mar 18 Fév - 11:35, édité 2 fois
vertgandazert
vertgandazert
Vesta

Buffle
Messages : 893
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Azaël le Mar 18 Fév - 10:36

La malédiction humaine n'est-elle pas notre conscience de notre finitude à laquelle nous essayons de trouver des réponses plus ou moins habiles ?
Azaël
Azaël
Titan

Rat
Messages : 3203
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par gaston21 le Mar 18 Fév - 10:54

Peut-être sommes-nous trop rationalistes? Beaucoup ne croient pas aux miracles! Et pourtant! Ma mère était une grenouille de bénitier et a été plusieurs fois à Lourdes; elle a vu un miracle! Son train de pèlerinage a déraillé vers Montpellier; son wagon s'est couché (c'était pendant la guerre d'Algérie)! Aucun mort! C'est vrai qu'il roulait au pas...Mais, pour elle, c'était la main de la Vierge qui avait ralenti la machine! Va savoir, gaston!

gaston21
Épiméthée

Singe
Messages : 175
Date d'inscription : 27/11/2019

Localisation : DIJON

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par komyo le Mar 18 Fév - 11:19

il y a aussi cet accident assez glauque de pélerins  polonais  décédés dans un accident en allant a Lourdes.
https://www.ladepeche.fr/article/2007/07/24/379816-accident-de-car-isere-l-horreur-au-fond-du-ravin.html

Bref, quand tu y passes, c'est pas de chance, et quand tu survis la main de la providence...

*Il y a ca aussi !
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_ferroviaire_de_Villecomtal
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 1223
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par vertgandazert le Mar 18 Fév - 11:43

Notre besoin de croire, vient de notre désir de comprendre, ce n'est pas une malédiction, au contraire c'est le moteur spécifique de notre espèce.
Il y a plusieurs niveaux et chemins de compréhension, c'est bien, mais cela peut nourrir des conflits, comme celui qui oppose la science et les religions, il est moins violent, mais encore très présent.
Quand nous le dépasserons, nous ferons un grand progrès spirituel et scientifique, c'est en cours, enfin je l'espère...
vertgandazert
vertgandazert
Vesta

Buffle
Messages : 893
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Azaël le Mar 18 Fév - 11:48

Se réfugier dans un matérialisme forcené, n'est-ce pas aussi une réponse à cette angoisse existentielle ?
Azaël
Azaël
Titan

Rat
Messages : 3203
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par vertgandazert le Mar 18 Fév - 14:28

double envoi supprimé


Dernière édition par vertgandazert le Mar 18 Fév - 15:02, édité 2 fois
vertgandazert
vertgandazert
Vesta

Buffle
Messages : 893
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par vertgandazert le Mar 18 Fév - 14:28

@Azaêl, oui certainement, dans la mesure où le matérialisme forcené comme vous dites, se retranche derrière un hasard omniprésent, qui serait validé soit disant par la science.
Ce hasard est un moyen élégant de se passer de Dieu et surtout des dogmes religieux qui lui sont associés.
C'est bien pourquoi, tant d'hommes aujourdhui, préfèrent un monde régi par le hasard, donc absurde, plutôt que celui des religions,cet antagonisme, cette opposition entre la démarche scientifique et la spiritualité est très néfaste, voir perverse.
Je souhaite ardemment une réconciliation et mieux une synergie, comme cela a été initié lors du colloque de Cordou, dans les années 1970.
Je vous recommande ce livre:
"La science et l’âme du monde"
Michel Cazenave (Paris, Albin Michel, 1996)

« Dans une vaste enquête sur les mécanismes de l’invention scientifique, sur les nouveaux modèles de la physique et de l’astrophysique, sur les thèmes métaphysiques et parfois même mythiques qui s’y trouvent mis en jeu, Michel Cazenave tente ici de montrer comment l’on pourrait, aujourd’hui, essayer de repenser une unité fondamentale du monde et de l’homme grâce à la reprise en compte de la notion de l’Être, et dans une dialectique essentielle des savoirs de l’inconscient et des processus rationnels. »




Cazeneuveextraits significatifs :

p. 9-10 ; « Nous souffrons de nos jours ; et nos gestes de malades, ce sont la drogue et les sectes, les hallucinations collectives, la lassitude générale d’une civilisation qui s’écroule, d’une société qui se dissout et libère comme toujours ce qu’elle a de plus trouble au plus profond de son coeur ; c’est cette espèce de folie qui souffle sur les masses et les entraîne à la suite de Staline, de Hitler, ou de Pol Pot au Cambodge, quand ce n’est pas, aujourd’hui de certains chefs religieux qui répandent la mort et la haine au nom d’une religion qu’avaient justifiée dans l’histoire la pureté de ses penseurs et la persécution séculaire dont elle avait été la victime ».

(…) On sait ce que pensait Nietzsche : « Lorsque je vis mon démon, je le trouvai sérieux, grave, profond et solennel : c’était l’esprit de lourdeur, c’est par lui que tombent toutes choses. » »

p. 11 ; « Pour en venir au fait, je dois bien avouer que, lorsque cet homme fort aimable qui s’appelle Ives Jaigu me demanda d’organiser pour la chaîne France-Culture dont il est le directeur, le Colloque de Cordoue qui réunit durant cinq jours des physiciens, des neuro et des psychopsysiologues, des psychanalystes, des anthropologues, des poètes et des philosophes, je m’amusai comme un fou à remplir sa requête. Et le moindre mérite de ce Colloque qui, depuis, a donné le prétexte à tant de contresens, c’est sans doute cet état comme de joie spontanée qui le marqua sans arrêt, à confronter des points de vue que l’on pouvait croire au départ comme tellement éloignés sur la réalité de l’univers et la manière dont les hommes la négocient dans leur âme.

Or, les réactions passionnelles de certains scientifiques me laissèrent plutôt pantois. Quel était, en effet, l’objet de ce colloque ? Essayer d’explorer les voies par lesquelles, un jour peut-être, l’homme pourrait se réconcilier avec lui-même, réunir dans une grande gerbe la puissance de sa raison et la profondeur de son âme, -et tendre à une harmonie de ses différentes fonctions, qui prendrait la relève de cette guerre civile permanente dont il est le théâtre au plus intime de son être. »

p. 12 ; « L’ambition était claire, et ce fut Hubert Reeves qui la résuma par ces mots : « Ce qu’il faut à présent, c’est de réconcilier en nous les deux démarches (scientifiques et mystique) ; non pas en nier l’une en faveur de l’autre, mais faire en sorte que l’oeil qui scrute, qui analyse et qui dissèque vive en harmonie et en intelligence avec celui qui contemple et vénère (…). Nous ne pouvons pas vivre une seule démarche, à peine de devenir fous ou de nous dessécher complètement. Il nous faut apprendre à vivre maintenant en pratiquant à la fois la science et la poésie, il nous faut apprendre à garder les deux yeux ouverts en même temps*. »

(…) *H. Reeves, dans Science et Conscience, les deux lectures de l’univers, Ed. Stock. »

p. 13 ; « Le mathématicien Gödel a prouvé qu’un système d’axiomes ne peut jamais se fonder en lui-même : afin de prouver sa validité, on doit se servir d’assertions qui y sont étrangères. »

p. 14-15-16 ; « D’autres réactions, néanmoins, forçaient à réfléchir. Je n’en prendrai qu’un exemple, qui est celui que donne Jean-Marc Levy-Leblond. Cet homme à l’esprit libre, ironique et frondeur, n’écrit-il pas en effet : « La science apparaît peut-être moins intimidante et sa hautaine rationalité bien limitée, quand on voit des physiciens « marcher » naïvement face à des illusionniste, tels Uri Geller ou J.P. Girard, qui cachent leur jeu derrière un masque parascientifique, ou s’engouent pour les sous-produits gadgétisés des mystiques asiatiques : gourous pseudo-boudhistes, comme montres à quartz, la main-d’oeuvre orientale est bon marché et la demande occidentale en pleine expansion (…) Saluons donc le colloque de Cordoue comme une contribution salutaire, même si elle est involontaire, à l’autocritique de la science . » Ce à quoi il ajoute, quelques pages plus loin, au sujet de Frijtof Capra et de son Tao de la Physique- dont les thèses avaient été exposées à Cordoue : « Il est remarquable que dans la science moderne, le formalisme et l’abstraction soient parvenus à un degré tel que , lorsqu’il s’agit d’en expliciter le contenu conceptuel, on peut, semble-t-il, le faire à partir de n’importe quelle tradition philosophique et culturelle. La survivance du scientisme et le renouveau du mysticisme invitent alors tout naturellement à proposer un ésotérisme au second degré, multipliant celui d’une science moderne par celui d’une mystique traditionnelle. Il y a là tout un filon à exploiter. Après le Tao de la Physique, à quand le Soufisme de la biologie, le Vaudou de la sociologie, sans même mentionner -trop facile!- la Cabale des mathématiques? »

(…) Faut-il se moquer de Niels Bohr quand il prend pour blason le Yin-Yang du Tao, et pour devise leContraria sunt complementa (« les contraires sont complémentaires ») qui renvoie en même temps à la doctrine du Tao-Tö King, à la mystique alchimique et aux avancées les plus vives de la psychologie moderne ? Faut-il donc ignorer les efforts de Schrödinger pour tenter de penser une nouvelle image du monde -efforts qui l’amenèrent à chercher du côté du corpus de la métaphysique védantique ? Faut-il tenir pour rien les rapports avoués d’Oppenheimer au boudhisme, ou bien de David Bohm -un adversaire connu de l’École de Copenhague- avec Krishnamurti ? Il semble bien pourtant qu’un certain esprit de l’Orient se trouve pour le moins en consonance avec les théories de la physique moderne.

(…) Par exemple, la grande contribution apportée par le Japon à la théorie quantique depuis la dernière guerre peut être un indice d’une certaine parenté entre les idées philosophiques traditionnelles de l’Extrême Orient et le contenu philosophique de la théorie quantique. Il est possible qu’il soit plus facile de s’adapter au concept quantique de la réalité quand on n’est pas passé par le mode de pensée du matérialisme naïf qui régnait encore en Europe pendant les premières décennies de notre siècle. » A quoi répond pour sa part Hideki Yukawa, prix Nobel de Physique, et justement japonais : « (Dans la relativité) le temps se résout dans une quatrième dimension, sur un pied d’égalité avec l’espace, où l’harmonie prévaut dans un éternel état de repos (…). On peut trouver quelque chose d’assez proche dans la conception orientale. »

p. 16 ; « L’asymétrie familière du symbole oriental, si importante dans la culture chinoise, a pu jouer un rôle subtil et inconscient en mettant Lee et Yang en mesure de s’opposer à l’orthodoxie scientifique et de proposer un test auquel leurs collègues occidentaux, adeptes de la symétrie, n’auraient trouvé grand intérêt. »

p. 19 ; « Il faut bien noter de ce point de vue, et j’en suis rassuré, qu’on n’a pas été plus tendre dans ce camp de pensée -et que le Colloque de Cordoue, comme il était attaqué par le scientisme absolu, l’a été aussi bien par un certain intégrisme des convictions spirituelles. Qu’on en juge sur ces mots : « L’esprit des professeurs ne passe pas le chas d’une aiguille. Si l’on avait voulu recoudre l’ancien esprit de l’Occident, il eût fallu essayer autre chose. Est-ce que, par exemple, le langage pouvait être commun entre des savants, venus de l’extérieur de la nature, et des théologiens, des gnostiques, des poètes venus de l’intérieur -du sens profond ? C’est ce qui à Cordoue, n’a pas été tenté (…) Aujourd’hui, à Cordoue, on a continué à promener le cadavre d’Averroès (le rationaliste). Ibn’ Arabi (le mystique) n’était pas invité*. »

(…) * P. Camby, Cordoue : Science et Conscience, Aurores, n.7, nov. 1980. »

p. 21-22 ; « Engagement si profond qu’il conduit le philosophe qu’est malgré lui Popper à déclarer tranquillement, que, « à l’heure actuelle, notre monde libre, notre Communauté atlantique (…) est la meilleure société qui ait jamais existé! »

(…) Il est vrai en effet que l’arsenal atomique s’accroît de jour en jour, et que nous disposons d’assez de bombes pour pouvoir dès demain faire disparaître la terre. Il est vrai en effet que des savants de toutes opinions par ailleurs, et aussi remarquables, et aussi estimables que Murray Gell-Mann, prix Nobel 1969, Eugène Wigner, prix Nobel 1965, Luis Alvarez, prix Nobel 1968, Donald Glaser, prix Nobel 1960, Charles Townes, prix Nobel 1964, Steven Weinberg, prix Nobel 1980, -que des chercheurs aussi mondialement connus que Freeman Dyson ou John Weeler n’ont pas craint de participer aux États-Unis aux activités paramilitaires du P.S.A.C. ou du Comité Jason, ou des deux à la fois*, dont on a pu tout particulièrement apprécier, par exemple, les merveilleux résultats pendant la guerre du Vietnam.

(…) « Il y a, dit Roszak, quelque chose de radicalement, de systématiquement vicié dans notre culture, une faute qui se situe à un niveau bien plus profond que ne saurait explorer quelque analyse de classe ou de race que ce soit, et qui rend vains nos efforts les plus valables pour accéder à la totalité. Je suis convaincu que c’est notre engagement indécrottable en faveur d’une vision scientifique de la nature qui nous entrave*. » Et encore prends-je Roszak parce qu’il est, finalement, dans son champ d’attitude, l’un des plus mesurés de ces hérauts d’un Nouveau Monde… D’où le glissement comme nécessaire de la réclamation à avoir aussi un coeur, vers la dénégation, puis la condamnation sans nuances de toute objectivité. N’est-ce pas le même Roszak qui s’appuie de la sorte sur la définition de la « vraie santé mentale » telle que l’avait donnée Laing (« Elle implique d’une manière ou d’une autre la dissolution de l’ego normal, de ce faux moi savamment adapté à notre réalité sociale aliénée, l’émergence d’archétypes « intérieurs » médiateurs de la puissance divine, l’aboutissement de cette mort à une renaissance et re-création d’une nouvelle fonction de l’ego, où le moi ne trahisse plus le divin mais le serve* »

(…) * Source de documentation : Science against the people, S.E.S.P.A., Berkeley, 1972.
*T. Roszak, Où finit le désert, Ed. Stock
vertgandazert
vertgandazert
Vesta

Buffle
Messages : 893
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Mélanie le Mar 18 Fév - 19:56

Réconcilier la science et la religion ce n'est pas gagné, pourtant chacun y gagnerait.

La religion s'appuierait sur davantage de concret à s'intéresser à la science, à la physique, aux mathématiques, ces disciplines sont une voie d'exploration du monde.
Et la science y gagnerait à se limiter en ayant une morale plus élaborer, parce que laisser faire des modifications génétiques, ou leur idées de sélectionner des gènes pour choisir la couleur de cheveux de ses enfants.. on va où?

A l'époque d'Einstein et des lumières, ces savant conjuguaient les deux domaines croyances et sciences.
Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1071
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par PYZ le Mar 18 Fév - 22:46

je crois aux exorcistes, qu'ils peuvent soigner les personnes possédés par des esprits malveillants, la psychologie traite les troubles mentaux venant du patient en lui même ou de son vécu, enfin c'est pas comparable quoi.
J'en ai été témoin durant plus de vingt ans, quand on est curieux faut mettre les pieds dans le bain pour s'en convaincre (nul besoin de croire). Mais je ne vous le conseille pas, vivez bien sans.
Dans certains cas, la médecine ne peut rien faire, les exorcistes sont autant en danger que les victimes, parfois à plusieurs pour se relayer. Ce n'est pas comme dans les films, les situations varient d'une personne, famille à l'autre. Après je comprends tout à fait que les faux prêtres, faux exorcistes dérangent les esprits... car ils s'adonnent à une pratique qu'ils ne connaissent pas sur le simple principe de foi + prière (culte) + aveuglesse d'esprit. C'est LA chose à ne pas faire.
PYZ
PYZ
Quetzálcoatl

Singe
Messages : 68
Date d'inscription : 15/02/2020

Localisation : Ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

La malédiction humaine - Page 8 Empty Re: La malédiction humaine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9 ... 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum