Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Sod le Mar 3 Déc - 6:16

@Cogitop a écrit:Ce besoin compulsif de tout savoir
et de donner un avis sur tout.
Typiquement humain.

drunken

Je dirais plutôt : l'Hubris de croire qu'on sais ...
Comme un air de famille avec le concept d'inflation psychique chez Jung.
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par emmama le Mar 3 Déc - 7:03

je pense avoir réussi à la modérer , je ne sais pas est une phrase que j'emploie souvent , Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. 1679551000 je ne connaissais pas
emmama
emmama
Phoebe

Cochon
Messages : 364
Date d'inscription : 02/02/2019

Localisation : nord
Humeur : humaine

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Sod le Mar 3 Déc - 8:16

Quand on a exercé le métier de livreur il y a une compétence à acquérir, proche de l'incontournable, pour ne pas trop galérer. Quand tu t'arrêtes pour demander ton chemin il est absolument décisif de reconnaitre les gens qui n'en savent rien MAIS NE TE LE DIRONT PAS. Ils vont te donner toutes sortes d'explications, mais si tu ne te rend pas compte que le mec n'en sais rien ...
J'ai rencontré plusieurs fois ce genre de cas, et si tu fais la remarque au type il va forcément se vexer plus ou moins, puisque le savoir étant lié au pouvoir, il est aussi lié a l'orgueil.
Très instructif comme expérience.
Ensuite il y a ceux qui savent mais ne savent pas expliquer clairement et ça c'est autre chose : du genre "C'est toujours tout droit" ... alors que tu va trouver plein de carrefour tordus.
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par emmama le Mar 3 Déc - 8:33

oui , j'ai fait pas mal de routes et c'est vrai que si on ne sais pas distinguer ceux qui connaissent et les autres on peut perdre un temps fou ,enfin si perdre du temps existe
emmama
emmama
Phoebe

Cochon
Messages : 364
Date d'inscription : 02/02/2019

Localisation : nord
Humeur : humaine

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Invité le Mar 3 Déc - 10:11

Puisque nous en venons à parler de soi, pour moi la démesure s'exprime lors de crises psychiques plus ou moins aiguës, crises qui me mènent par la suite tout droit en hôpital psychiatrique puisqu'elles sont si violentes que mes pieds ne touchent plus terre.

Je me rappelle être en train de marcher tranquillement dans la ville lorsqu'une glorieuse énergie est montée du bas de mes pieds jusqu'à ma tête en dévastant tout sur son passage, je me rappelle avoir ressenti une aurore boréale juste au dessus de mon crâne et levant les yeux vers le ciel diurne j'ai alors vu une armée d'anges volant et virevoltant en un cercle qui avait le sommet de ma tête pour origine, c'était soudainement comme si l'univers entier avait répondu à ce tourbillon d'énergie de gloire indicible. C'est comme d'être le Christ marchant parmi ses ouailles...
J'étais le Père   Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. 3590558165 A peu de choses près Jésus lui-même .


Cette immense Gloire, c'est ma démesure, elle est mon fardeau à porter tant mes ambitions sont grandes et jusqu'à présent trop souvent refoulées.

Enfin, cette expérience est aujourd'hui source d'inspiration pour moi. Il y a des jours où je la ressens encore, ce sont des moments où mes larmes ne cessent de couler pour cette incroyable chance que j'ai d'être tout simplement vivant Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. 2112798134

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Arnaud le Mar 3 Déc - 12:35

Pareil que toi Lio, j'ai eu une démesure psychique en Haute Magie : dans ce domaine il faut vraiment apprendre à être patient, à développer ses sens et apprendre à se protéger avant tout. Moi, plus malin que tout le monde, je me croyais bien avancer que la plupart des Moldus (lol) et je me suis mis à invoquer tout et n'importe quoi, à vouloir travailler avec des entités que je croyais dominer... Et alors la je me suis pris pour le Messie Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. 2624059178 Mais le problème c'est que j'étais tellement persuadé de mon pouvoir que effectivement, les énergies venaient... mais je ne les contrôlait pas du tout... j'avais des visions chaotiques, des cauchemars à n'en plus finir, pris de peur sans aucune raison... Fin bref, le chaos quoi. Et le corps physique, ultime traducteur du monde d'en haut, j'ai finalement attraper la galle... dans des endroits en plus... je ne vous fait pas de dessins.
Et ce qui m'a sauvé ? La vie professionnelle !  Quand tu es contraint d'avoir un rythme de vie routinier et que tu as des obligations à rendre tu te sens obligé de revenir sur Terre.

Tout ça pour dire quoi ?
Nous devons se rendre compte de notre démesure avant le point de non-retour, et réapprendre à être un pont. Pas trop dans la terre, pas trop dans le ciel, mais les deux à la fois. Être un canal ☺

La bise !
Arnaud
Arnaud
Quetzálcoatl

Singe
Messages : 92
Date d'inscription : 21/11/2019

Localisation : Vendée
Emploi/loisirs : Musicien
Humeur : Cool

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Fol le Fou le Mar 3 Déc - 15:37

La Haute Magie. J'ai vu tellement de mages s'y brûler les ailes ou en mourir; voire se transformer en lègumes ou se retrouver affligé de blessures quasi irrémédiables...

C'est bien d'invoquer un Archange et qu'il se pointe devant nous. Mais si on a que notre misérable carcasse d'humain comme bouclier, ça fait très mal, quand cela ne nous tue point.

Certains livres sont comme ces notices d'armes à feu: ils ne précisent pas que l'on peut être tué si on les utilisent n'importe comment.

Fol
Fol le Fou
Fol le Fou
Obéron

Chien
Messages : 1314
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Invité le Mar 3 Déc - 15:48

Bonjour @Arnaud, bonjour @Fol


C'est quoi la Haute Magie ? En aurais-je fais l'expérience à travers mon expérience qui n'est pas seule à ce jour ?
Peut être suis-je doué dans cette pratique, la canalisation, mais en quoi est-ce utile de vrier à ce point jusqu'à ne plus savoir reconnaître ses pantoufles ...

Merci par avance  Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Arnaud le Mar 3 Déc - 16:18

Salut @Lio, je vais poster un sujet dessus, sinon je vais être HS Smile
Arnaud
Arnaud
Quetzálcoatl

Singe
Messages : 92
Date d'inscription : 21/11/2019

Localisation : Vendée
Emploi/loisirs : Musicien
Humeur : Cool

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Invité le Mar 3 Déc - 16:25

D'accord !  Me voilà heureux  Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Sod le Mer 4 Déc - 8:30

@Arnaud a écrit:Et ce qui m'a sauvé ? La vie professionnelle !

Pareil en ce qui me concerne : je suis resté 6 ans sans travailler, a vivre des EMC plus ou moins extatique, plus ou moins torturant, sans parler des visions et des voyages astral toutes les nuits, j'étais plein de certitude sur dieu et tout le reste comme un petit ayatollah moyen. Et puis un jour, après avoir pleuré tous les jours pendant un mois, je suis allé faire justement le livreur bénévole au resto du coeur.
C'était il y a environ 15 ans et depuis ça commence à aller mieux, je me remet tout doucement.
Alors ensuite quand tu tombe sur l'histoire d'Icare ...
T'es obligé de la prendre au sérieux ...
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Professeur X le Mer 4 Déc - 17:43

Hum , " L'homme est un animal menteur , la psychologie est l'étude du mensonge . " P.D.Ouspensky , love .
Professeur X
Professeur X
Vénus

Chien
Messages : 3625
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Cogitop le Mer 4 Déc - 18:58

@Sod a écrit:
@Cogitop a écrit:Ce besoin compulsif de tout savoir
et de donner un avis sur tout.
Typiquement humain.

drunken

Je dirais plutôt : l'Hubris de croire qu'on sais ...
Comme un air de famille avec le concept d'inflation psychique chez Jung.

Il y a pour moi une différence entre chercher à tout savoir, qui peut être une forme d’addiction, un besoin insatiable de satisfaire sa curiosité et ses connaissances intellectuelles...

Et, croire que l’on sait tout et qu’on est un puits de sciences...

Discourir avec humilité ou bien avec orgueil et arrogance...

Cogitop
Cogitop
Obéron

Chien
Messages : 1311
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Sod le Jeu 5 Déc - 8:34

@Professeur X a écrit:Hum , " L'homme est un animal menteur , la psychologie est l'étude du mensonge . " P.D.Ouspensky , love .

« Cette conséquence plus ou moins fâcheuse d’un élargissement du conscient n’est en aucune façon un phénomène spécifique du traitement analytique° : ce phénomène apparait chaque fois que l’Homme, confronté avec une connaissance ou un savoir nouveau, en demeure marqué, médusé et quasiment terrassé. « le savoir gonfle l’orgueil » écrivait L’apôtre Paul dans son épitre aux Corinthiens, car le nouvel enseignement avait, comme cela se produit toujours, égaré la tête a certains. L’inflation, indépendante de la nature de la connaissance, est provoqué par l’impact d’une connaissance nouvelle, quelle qu’elle soit, qui peut s’emparer d’un esprit faible au point que celui-ci s’en trouve obnubilé, comme hypnotisé, qu’il ne voit et n’entend plus rien, et qu’il croit même avoir découvert l’énigme du monde. Cette disparition de tout esprit critique ne va pas sans entrainer une exaltation orgueilleuse et vaniteuse du Moi.»

Carl Gustav Jung
La dialectique du moi et de l'inconscient.


° Le traitement analytique est la thérapie Jungienne.


Dernière édition par Sod le Jeu 5 Déc - 8:39, édité 1 fois (Raison : Ajout citation prof)
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Sod le Dim 15 Déc - 11:27

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. A0393

La chute d'Icare

« La voie pour monter c’est la voie pour descendre »

Les trois stèles de Seth
Nag hammadi VII – 5 (127 ;20)



Ce verset m’est venue suite à la fermeture du topic de Maj, "Hiérarchie planétaire et cosmique, ascension spirituelle". Peut être que de l'avoir fermé était utile et adapté sur le moment, mais le fait que le topic soit devenu son journal défouloir faisait entièrement partie du sujet de son ascension a lui, c'est a dire de la chute dans les états modifiés de l'égotisme qui va avec les ascensions, ou autres inflations psychiques de toutes les sortes dans le vocabulaire de Jung, a chaque fois que l’on vit des choses un peu profondes sur des questions de savoir ou de connaissance, ou plus généralement encore les E.M.C (états modifiés de conscience) dont font partie les problèmes dit "psy".

« Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé.»

Luc 14 - 11
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Fol le Fou le Dim 15 Déc - 11:51

Bonjour Sod.

C'est encore plus complexe/simple que cela : Certains humains, au bout d'un temps de lectures et de lectures et à travers elles, comprennent un truc dont les autres ne parlent pas. Comme moi, tu dois connaître cela.

Mais, pour les gens fragiles; et, ce malgré leur intelligence; ils se disent qu'ils ont découvert un secret dont ils sont le Gardien.

Le "Maître" de Végéta est de ceux-ci; il suffit de lire ses articles et voir ses vidéos pour le comprendre.

Dommage pour Végéta qui possède une intelligence vive.

Fol

Fol le Fou
Fol le Fou
Obéron

Chien
Messages : 1314
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Sod le Dim 15 Déc - 12:10

C'est justement ce que je voulais dire : la dérive de son topic était normale dans le processus... Tu ne crois pas ?
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Fol le Fou le Dim 15 Déc - 12:17

Oui, totalement. Pauvre Végéta!


Fol
Fol le Fou
Fol le Fou
Obéron

Chien
Messages : 1314
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Sod le Dim 15 Déc - 12:28

Pourquoi "pauvre " ?

Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Fol le Fou le Dim 15 Déc - 12:35

Parce que s'il n'était pas tombé sur un escroc, son intelligence aurait pu servir à sa propre évolution.

Quoique, comme il nous arrive ce qui nous ressemble... Very Happy


Fol
Fol le Fou
Fol le Fou
Obéron

Chien
Messages : 1314
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Sod le Dim 15 Déc - 12:39

Bah oui hein : On ne commet que les erreurs qu'on a besoin de faire d'abord ...
... avant pouvoir les démasquer ensuite. Smile
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Sod le Lun 16 Déc - 8:05

Je continu avec le concept d'inflation psychique chez Jung, qu'il a élaboré au contact des gens qu'il soignait. Car nul part je n'ai vu les choses expliquées si clairement. Et pour comprendre la portée spirituelle de ce qu'il disait, j'espère que je ne serait pas le seul a avoir remarqué que ce qu'il appelle "l'inconscient", ressemble pas mal a l'Au-delà, un 'lieu" chargé de forces psychiques, donc que tous les gens qui se trouvent dans une démarche de connaissance de soi, d'accès a leur profondeurs - car c'est là que se trouve dieu-le-Soi-la-vacuité etc - peuvent être concernés par ce que Jung raconte, et se reconnaitre dans ce qu'il explique, ce qui fut mon cas a une époque et encore parfois aujourd'hui

Les conséquences de l’assimilation de l’inconscient

« L’assimilation de l’inconscient est un processus qui entraine et détermine des phénomènes inattendus et singuliers : au cours de la prise de conscience de leur matériaux inconscients, certains sujets édifient une conscience d’eux même et un sentiment de leur Moi qui ont quelque chose de provocant et qui, s’affichant de façon désagréable, frappent l’entourage par leur aspect excessif. Ils savent tout et se prétendent totalement avertis de ce qui se fomente dans leur inconscient. Ils se croient parfaitement au courant de ce qui en surgit et se montrent a chaque séance plus sur d’eux même, prétendant en savoir plus long que le médecin.
D’autres sujet au contraire, s’assombrissent, se dépriment. Ils se sentent comme écrasés par les contenus de l’inconscient. Le sentiment qu’ils ont d’eux-mêmes, leur assurance s’amenuise et ils ne savent que regarder avec une morne résignation tous les éléments extraordinaires que crée leur inconscient.
Cela revient a dire que les premiers, dans l’euphorie de la confiance en eux-mêmes, assument au sujet de leur inconscient une responsabilité qui va beaucoup trop loin, outrepassant leurs possibilités réelles, alors que les second laissent tomber les bras, renonçant finalement à assumer quoi que ce soit d’eux-mêmes, comme fascinés par la révélation écrasante de l’impuissance du Moi en face de la toute puissance d’une fatalité agissant, tel un destin, dans et a travers l’inconscient.
Mais, si nous considérons à la lumière de l’analyse ces deux façons extrêmes de réagir, nous trouvons que derrière la confiance optimiste des premiers, se cache un désarroi tout aussi profond que chez les seconds, sinon plus profond encore, désarroi que l’optimisme conscient des premiers a pour mission de camoufler et de compenser vaille que vaille. Quant à la résignation morose et pessimiste des seconds, elle recouvre mal une volonté impénitente de domination qui, en fait d’assurance et d’affirmation impudente de soi même, surpasse de très loin l’optimisme conscient des premiers. »


Carl Gustav Jung - 1933
La dialectique du moi et de l'inconscient
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par lafrisée le Lun 16 Déc - 8:16

"Oui, totalement. Pauvre Végéta!

Fol"


Il me semble à moi qu'il est bon de plaindre les gens qui souffrent, qui supplient dans le silence et le froid de la nuit, et dont le cri est si fort qu'il traverse l'univers tout entier et transperce le coeur invisible de l'UNdivisible.

Végéta ne me semble pas être dans cet état d'esprit-là : alors plaindre quelqu'un à contre temps s'apparente à de la pitié, et le sentiment NOBLE de COMPASSION s'efface devant celui du constat vulgaire de la faiblesse d'autrui. Le risque -avéré ici- est celui de la perte : Végéta ne répond plus depuis un moment !!


lafrisée
Hypérion

Rat
Messages : 406
Date d'inscription : 03/07/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Sod le Lun 16 Déc - 8:27

Il a laissé un message hier je crois, dans le topic du soutra du coeur, et j'ai bon espoir de le voir revenir, peut être un peu grandit ou maturé par cet épisode de son topic verrouillé qui aurait tout a fait sa place ici comme un journal ...
Sod
Sod
Lune

Serpent
Messages : 2636
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par ness le Lun 16 Déc - 9:08

si il y a démesure dans celui qui croyait tout savoir, imagine un peu la démesure qu'il y a chez celui qui SAIT!! Very Happy
ness
ness
Umbriel

Dragon
Messages : 1249
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir. Empty Re: Hubris: la démesure de celui qui croyait savoir.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum