Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

Eveil graduel ou éveil subit ?

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par JPP le Mer 11 Sep - 12:33

Rappel du premier message :

La reflexion suivante:
Oui, ça c'est pour les tenants de la progressivité en matière de spiritualité.
m'inspire ce sujet, querelle d'écoles entre "les tenants de la progressivité" et "les tenants de l'immédiateté".
Pour ma part, la vérité, je la vois au centre. Eveil graduel ou subit, je dirais "les 2 mon colonel (klink)".
L'Eveil est instantané, mais il s'approfondit graduellement...... Comment réconcilier ce qui paraît opposé?

Les nombreux voiles à la perception directe de la réalité s'ôte progressivement, notre qualité d'attention croît avec la pratique, mais en même temps, ramener son attention sur ce qui est tel que c'est, est déjà un éveil. Percevoir ces voiles pour ce qu'ils sont est déjà s'en libérer. Un éveil dans l'instant, et qui ne dure pas. Progressivement, ces moments d'Eveil vont être plus nombreux et durer plus longtemps. Donc on ne peut trancher en faveur de l'une des deux hypothèses, car l'eveil, c'est dans l'instant, mais il s'approfondit dans le temps.....

Quel est votre "point de vue"?


Dernière édition par JPP le Mer 11 Sep - 12:53, édité 1 fois

JPP
Mimas

Cochon
Messages : 543
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par ratDchamp le Dim 9 Fév - 13:43

..c'est désespérant de voir à quel point vous êtes enfermer dans des dogmes..

ratDchamp
Téthys

Messages : 996
Date d'inscription : 18/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Mélanie le Dim 9 Fév - 13:58

Le pire étant qu'il ne faut pas faire de remarque à ceux qui sont enfermés dans leur dogmes sous peine de se faire critiquer ensuite à longueur de temps.

On peux rien leur dire...

Mélanie
Dioné

Messages : 1074
Date d'inscription : 29/05/2019


Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Professeur X le Dim 9 Fév - 15:29

Hum, je comprend que ça devienne pour vous dogmatique quant on aborde les détails précis d'un enseignement que vous ignorez , personne vous oblige à lire les post et vous n'avez qu'à observer votre propre dogmatisme pour comprendre , quand aux critiques , je rêve ou c'est que tu fais dans ton post , love .
Professeur X
Professeur X
Terre

Chien
Messages : 4043
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Totem le Dim 9 Fév - 15:59

@JPP a écrit:

par pur hasard, ou coïncidence, je travaillais ce matin sur un livre dont j'avais fait une synthèse. Le passage de ce matin tombe à pic sur le sujet, je vous le partage.
Il s'agit d'un livre sur les "9 Idées Sacrées" de l'Ennégramme (peut-être à rapprocher, sur le fond, des Idées platoniciennes). Ce chapitre portait spécifiquement sur l'Idée Sacrée de "Sainte Force" ou "Force Sacrée".

"La Force Sacrée est la perception que ce que nous sommes est l’Essence : pas le corps, pas les émotions ni les pensées, mais une Présence.
Sans cette perception, je me perçois comme dépourvu de fondement et donc fondamentalement faible et impuissant. Le corps est sujet aux maladies et à la mort, donc s’identifier au corps rend la situation très précaire.
Sans la reconnaissance de l’Etre, notre vie est éphémère.
Plus je suis en contact avec l’Etre, plus je le perçois sous l’angle de la force sacrée, et plus je sais que ma véritable nature est indestructible et impérissable, hors d’atteinte des vicissitudes du corps. Et l’effet de cette reconnaissance est la Foi Sacrée.
Pas au sens d’une croyance, mais au sens d’un savoir, par contact direct, que notre nature intérieure est l’Essence, et par l’intégration par notre âme de ce contact.
Quand nous percevons de cette façon (au plus profond de nous, sans aucune mise en doute possible) que nous sommes l’Essence, notre âme a subi une transformation radicale.
Notre façon d’expérimenter le monde et nous-mêmes se modifie totalement après ce tournant de la conscience. Nous ne sommes plus des croyants, nous sommes des chercheurs : nous nous identifions à l’Etre en tant qu’il est ce ce nous sommes.
Pour qu’il y ait une véritable transformation, un déplacement du centre de gravité de notre âme doit avoir lieu : de la personnalité à l’Essence. Nous devons pour cela nous connaître comme Essence au-delà de tout doute.

Notre âme ne se transforme que par l’expérience sensible et pas par la foi en un maître ou en un enseignement, ou encore par nos concepts mentaux sur ce que peut être la Réalité Objective.
Il ne suffit pas non plus d’expérimenter quelqu’un d’autre comme l’Essence, ni même l’Univers entier comme l’incarnation de l’Essence pour être transformé. Il faut éprouver directement que notre Âme EST essence.

Cette connaissance directe de l’Essence comme notre nature donne une solide assise à l’âme.
Mais la non connaissance procure un manque d’assise qui suscite toutes sortes de peur."
Sandra Maitri

Tout à fait en accord avec ce qui est dit là. Wink

J.  Khrisnamurti disait:
"il est un sacré qui ne provient pas de la pensée, ou d'un sentiment qu'elle aurait ressuscité. La pensée ne peut ni le reconnaître, ni l'utiliser. Elle ne peut non plus le formuler. Mais ce sacré existe, qui n'a jamais été effleuré par le symbole ou la parole. Il n'est pas communicable. Il est un fait" (carnets - 1988, p.24).    -            

Petit extrait d'un article d'un site qui n'existe plus :
Eckartshausen insiste suffisamment sur le fait que l’homme vit dans les ténèbres mais que la raison lui révèle une nature supérieure en sommeil, et il affirme que c’est dans le cœur que « l’église intérieure » doit être bâtie. Cette union des contraires, des facultés émotionnelles et intellectuelles, sont dans l’alchimie représentés par le combat du soufre et du mercure, donnant naissance à un nouvel être, un nouveau-né baignant dans le monde spirituel, transfiguré par la luminosité du Réel. Curieusement, la thèse d’Eckartshausen rejoint celle de Mouravieff à propos du « centre intellectuel supérieur ». Eckartshausen parle d’un « œil » disposé à percevoir cette lumière, mais qui depuis la chute des sens est fermé. Le Sanctuaire est obscurcie par une Nuée, d’où le sommeil de l’âme, condition humaine représentée dans l’Antiquité, selon Mark Hedsel dans « The Zelator », par le sortilège dont est victime Endymion. Eckartshausen note :

« Plusieurs forces peuvent dormir en nous pour lesquelles nous n’avons point d’organes, et qui par conséquent ne peuvent pas agir. », et plus loin « Homme naturel !… renonce à tes dernières forces, ton combat même annonce la nature supérieure qui sommeille en toi… Tu pressens ta dignité, tu la sens même; mais tout est encore obscur autour de toi, et la lampe de ta faible raison n’est pas suffisante pour éclairer les objets auxquels tu devrais tendre »
L’être humain est de ce fait double, composé d’une nature terrestre doté d’un centre intellectuel, c’est inférieur, et d’une nature céleste dotée d’un centre intellectuel supérieur. La nature terrestre est donc frappée d’un degré supérieur de subjectivité et méconnaît la réalité, tandis que la nature céleste est seule capable de voir les choses « comme elles sont ».

« C’est ainsi que deux natures contradictoires sont renfermées dans le même homme. La substance destructible nous lie toujours au sensible ; la substance indestructible cherche à se délivrer des chaînes sensibles et cherche la sublimité de l’esprit. (…) On doit chercher la cause fondamentale de la corruption humaine dans la matière corruptible de laquelle les hommes sont formés. Cette matière grossière opprime en nous l’action du principe transcendantal et spirituel, et cela est la vraie cause de l’aveuglement de notre entendement et des erreurs de notre cœur. »
Eckartshausen se sert de la théorie kantienne des phénomènes et des noumènes pour décrire les trois étapes nécessaires pour ouvrir l’organe de la vue spirituelle, qu’il nomme « sensorium ».

La première étape « ne nous élève que jusqu’au plan moral, et le monde transcendantal y opère en nous par des impulsions intérieures, appelées inspirations. »

La seconde étape, « plus élevée, ouvre notre sensorium pour la réception du spirituel et de l’intellectuel, et le monde métaphysique œuvre en nous par des illuminations intérieures. »

La troisième étape : « le plus haut degré – le plus rarement atteint – ouvre l’homme intérieur tout entier. Il nous révèle le Royaume de l’Esprit et nous rend susceptibles d’expérimenter objectivement les réalités métaphysiques et transcendantales ; de là, toutes visions sont expliquées fondamentalement. Surgissant du monde corruptible où l’homme prétendait recevoir une apparence de la lumière (souvenons-nous qu’il n’en appréhendait qu’un simple rayon), il se positionne pour échapper à sa dégradation et ainsi connaître le monde de l’incorruptible ».

« Avec le développement de ce nouvel organe, le rideau est levé tout d’un coup ; le voile impénétrable jusqu’alors est déchiré, la nuée devant le sanctuaire est dissipée, un nouveau monde existe tout d’un coup pour nous ; les taies tombent des yeux et nous sommes aussitôt transportés de la région des phénomènes dans celle de la vérité »
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Totem le Dim 9 Fév - 16:11

@JPP a écrit:

Pour Gurdjieff l'Essence n'est pas quelque chose d'abstrait, j'en conviens, mais pour chacun d'entre nous, peu importe la vision de G ou de tel ou tel Être, si on ne l'a pas éprouvé au plus profond de soi-même, de manière intégrale, radicale, définitive, cela restera encore quelque chose d'abstrait.

Effectivement l'essence n'est pas abstraire et elle peut être ressentie via le corps physique dans la région du coeur et du sternum..

La Mère dit (pour celui qui arrive à ce stade sur son chemin) :

« Il semble qu'on ne puisse vraiment comprendre que lorsqu'on comprend avec le corps. Dans cette nouvelle substance qui se répand il y a une chaleur, une force et une joie tellement intenses que toute l'activité intellectuelle paraît froide et sèche à côté. »   -

«  La conscience précède la forme selon le niveau de connaissance spirituel et occulte : la conscience engendre ses formes en se concentrant. »

"Tout être humain porte, cachée au-dedans de lui, la possibilité d'une conscience supérieure qui dépasse les cadres de sa vie actuelle et le fait participer à une vie plus haute et plus vaste. En fait, chez tout être d'élite, c'est cette conscience qui gouverne sa vie et organise à la fois les circonstances de son existence et sa réaction individuelle à ces circonstances. Ce que la conscience mentale de l'homme ne sait pas et ne peut pas, cette conscience-là le sait et le fait. Elle est comme une lumière qui brille au centre de l'être et rayonne à travers les couches épaisses de la conscience extérieure."  
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Totem le Dim 9 Fév - 16:15

@JPP a écrit:Jtout devient clair, on sait exactement où aller, et comment y aller, on reçoit la claire guidance depuis l'intérieur et non depuis l'extérieur, enseignement ou guide.

je plussoies. Wink
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Totem le Dim 9 Fév - 16:26

@ratDchamp a écrit:..c'est désespérant de voir à quel point vous êtes enfermer dans des dogmes..

Cela peut sembler de dogmes selon l'esprit du moment, mais lorsque l'ouverture a eu lieu, ces écrits ne sont plus reconnu comme un dogme mais bien comme une Vérité qui était à découvrir.

Saptrem dit à ce sujet :
Ce n'est pas nécessaire de rencontrer un maître, ni qui que ce soit. Il n'y a qu'à promener dans sa vie son besoin d'être, son feu d'être. Ce besoin, c'est le guru en personne, c'est le Divin au fond de soi, c'est la Lumière même au fond de soi-même. Qu'a-t-on besoin d'aller écouter la bonne parole de celui-ci ou de celui-là? Si l'on a l'occasion de rencontrer des êtres ou des livres qui ont une puissance, une réalité pour nous, qui nous ouvrent une fenêtre un moment, c'est parfait. Mais pourquoi s'arrêter éternellement à une fenêtre particulière, à un homme particulier? Ces êtres et ces livres sont simplement des prétextes pour déclencher en nous l'aspiration vers le réel. Mais si ce feu n'est pas allumé dedans, vous pouvez déverser des tonnes de bonne parole, ça ne servira à rien. Vous pouvez amener des kilomètres de Christ, ça ne vous changera pas un homme. Il faut que quelque chose, dedans, ait besoin. Si la fleur pousse et s'épanouit, c'est qu'elle cherche le soleil; c'est aussi simple que ça. Si l'on cherche des billets de banque ou de la philosophie, on aura des billets de banque ou de la philosophie, et c'est tout. Mais si l'on a réellement besoin d'Être, au milieu de cette marée gluante de conscience obscurcie, alors, quelque chose s'allume dedans, et ça, c'est le Chemin.  
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par ratDchamp le Dim 9 Fév - 17:11

@Mélanie
..oui, quand l''égo se sent remis question il n' aime pas ça.

ratDchamp
Téthys

Cheval
Messages : 996
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Totem le Dim 9 Fév - 17:25

@ratDchamp a écrit:@Mélanie
..oui, quand l''égo se sent remis question il n' aime pas ça.

L'ego de qui.? Razz

Sinon on peut dire qu'en général c'est un dialogue par "egos" interposés..l'ego pointe du doigt d'autres ego.Very Happy
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Mélanie le Dim 9 Fév - 17:48

@Totem: on parle de l'égo de Prof X.

Echanger sur la religion Chrétienne est une chose, mais prendre les gens de haut d'un air: si tu ne connais pas bien la bible tu es ignorant, faut arrêter.
J'ai horreur des comparaisons de culture et plus on me cherche et moins j'en dis, mais cela ne veut pas dire que celui qui en dit peu n'en sait pas long.

Mais ma foi si les gens croient avoir inventer le monde, que Dieu les préservent dans les temps à venir, parce que ça va être compliqué.
Je trouve qu'il y a une certaine part de fausseté chez les chrétiens purs et durs.. l'enfer est pavé de bonne intention.
Mélanie
Mélanie
Dioné

Serpent
Messages : 1074
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par ratDchamp le Dim 9 Fév - 18:28

Oui mais bon c'est un peu pareil pour tout le monde, l'égo n'aime pas être froissé, il aime avec le mental avoir le monopole et dominer.

il faut le cerner et le discipliner, le pire c'est d'avoir une personnalité qui c'est carrément identifier à son égo.
Beaucoup de gens ne sont que leur égo et rien d'autre, certain ne savent même pas qu'ils peuvent être autre chose que lui.

Quant à l'érudition et à la culture ma fois c'est pas mal pour faire des mots croisés ou pour briller en société, surtout quand on a des complexes et qu'on a que ça pour se faire voir, un besoin d'être reconnu peut-être.

Après on peut aussi idolâtrer le savoir qu'on a piquer dans des bouquins mais il ne faut pas s'attendre que ça élève spirituellement, ça a plutôt tendance à enfermer et à ralentir la progression.

Mais y'a des gens comme ça qui ne remettent jamais rien en question surtout si c'est paroles d'évangile, c'est un peu comme des bouées qui les maintiennent en surface et si on leur enlève ils coulent, alors que s'ils savaient nager ils n'aurez pas besoin de bouées.

ratDchamp
Téthys

Cheval
Messages : 996
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par ratDchamp le Dim 9 Fév - 18:39

@Totem
Prof ou d'autres dans le meme genre ont leur rôles, car l'ombre en se dévoilant permet d'être identifiée et permet à notre lumière de grandir, perso je le prend comme ça ici, d'être confronter à l'ombre permet à ma lumière de grandir, c'est bien pour ça que je suis rester d'ailleurs, et puis y'a aussi des gens comme toi avec qui j'ai plus d'affinité et ça serait dommage de m'en passer :-)

ratDchamp
Téthys

Cheval
Messages : 996
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Totem le Dim 9 Fév - 19:22

@Mélanie a écrit:@Totem: on parle de l'égo de Prof X.

Oui mais c'est ton égo qui parle du sien non.?
L'ego des autres à toujours bon dos, c'est ce que j'ai dit une fois à quelqu'un ailleurs qu'ici et qui l'a mal pris. Smile

Mais ma foi si les gens croient avoir inventer le monde, que Dieu les préservent dans les temps à venir, parce que ça va être compliqué.
Je trouve qu'il y a une certaine part de fausseté chez les chrétiens purs et durs.. l'enfer est pavé de bonne intention.

Qu'appelles tu "chrétiens purs et durs"?
Sinon la fausseté se trouve dans tous les courants religieux et spirituels comme par exemple "des faux gourous" ou autres.
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par JPP le Dim 9 Fév - 20:55

@Professeur X a écrit:Hum , certes la cristallisation de certains facteurs de développement peuvent se constituer dans un être , mais comme l'explique Gurdjieff on peut devenir " homme n°5 " sans passer par le stade qu'il définit " d'homme n°4 " , le développement s'arrête alors malgré les résultats que cet homme à pu obtenir , on peut perler de "non retour" car il est alors impossible de reprendre ce développement à part au prix de longues souffrances dans les conditions confinées d'une école , si tant est que ce genre d'école existe encore , love .

Oui, c'est-à-dire un homme dont les 3 centres sont harmonisés et dont le centre magnétique est développé.
Cristalliser sans cela, c'est cristalliser "à faux" dit Gurdjieff.

Je vois que l'Inquisition est de passage sur ce sujet, sans apport mais avec des critiques.
Ce que vous appelez des dogmes sont le fruit d'une connaissance universelle, qui a très longtemps été réservée à une "élite", enfermée dans des temples, jusqu'à ce que des hommes comme Gurdjieff (et d'autres avant lui) ne la donnent au monde, donc acceptent de jeter des perles aux pourceaux, d'une manière adaptée au temps et au lieu, effectivement la forme a vieilli (elle a un siècle!) mais le fond est intemporel. Lorsque cela est expérimenté, ce n'est plus un dogme, c'est une réalité Vivante en soi.

Mélanie, les critiques sont les bienvenues, si elles sont constructives et argumentées. Je trouve qu'ici la discussion est plutôt constructive justement, et je ne vois pas à quoi ça sert  de venir jeter des petites remarques comme ça, comme si lors d'une soirée un groupe de personnes discutaient d'un sujet qui les intéresse fortement, et que des convives passaient régulièrement, dédaignant le sujet de conversation, mais se sentant obligés de venir interrompre un échange juste pour balancer des critiques totalement infondées et sans aucun lien avec le sujet. Est-ce cela serait vu comme acceptable dans la vie réelle??? Je ne pense pas. Maintenant si vous avez des arguments critiques concrets je suis preneur, j'aime les débats d'idées quand ils sont respectueux.

JPP
Mimas

Cochon
Messages : 543
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Fol le Fou le Dim 9 Fév - 23:18

C'est le problème des soirées ouvertes, mon cher JPP.

Certains amènent quelque chose; d'autres, que leur appétit; et, enfin d'autres, que leur égo en promenade...


Folichon
Fol le Fou
Fol le Fou
Titania

Chien
Messages : 1574
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Totem le Lun 10 Fév - 0:52

@Fol le Fou a écrit:C'est le problème des soirées ouvertes, mon cher JPP.

Certains amènent quelque chose; d'autres, que leur appétit; et, enfin d'autres, que leur égo en promenade...


Folichon

J'ai bien peur qu'on amène tous un tantinet soit peu notre ego en promenade. Very Happy
J'aime bien l'ego des autres, il me permet de faire prendre l'air au mien. Razz
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Cogitop le Lun 10 Fév - 8:02

@Azaël a écrit:La définition légale de la mort est l'arrêt de l'activité cérébrale. C'est ce qui autorise les médecins à prélever des organes sur un donneur maintenu artificiellement en vie. Si cette définition venait à changer cela voudrait dire potentiellement que des prélèvements ont été effectués sur des personnes qui aurait pu "revenir"...
Lorsqu’on est en état de NDE et que l’on voit qu’on va détruire ou recycler notre corps terrestre, on revient illico le réhabiter et  se réveiller.
Il
Les corps qui se laissent prélever ou enterrer ne sont plus « habités »

I love you
Cogitop
Cogitop
Titania

Chien
Messages : 1526
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par JPP le Lun 10 Fév - 13:13

@Fol le Fou a écrit:C'est le problème des soirées ouvertes, mon cher JPP.

Certains amènent quelque chose; d'autres, que leur appétit; et, enfin d'autres, que leur égo en promenade...


Folichon

C'est pas faux......

JPP
Mimas

Cochon
Messages : 543
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par JPP le Lun 10 Fév - 13:20

@Totem a écrit:
@JPP a écrit:

par pur hasard, ou coïncidence, je travaillais ce matin sur un livre dont j'avais fait une synthèse. Le passage de ce matin tombe à pic sur le sujet, je vous le partage.
Il s'agit d'un livre sur les "9 Idées Sacrées" de l'Ennégramme (peut-être à rapprocher, sur le fond, des Idées platoniciennes). Ce chapitre portait spécifiquement sur l'Idée Sacrée de "Sainte Force" ou "Force Sacrée".

"La Force Sacrée est la perception que ce que nous sommes est l’Essence : pas le corps, pas les émotions ni les pensées, mais une Présence.
Sans cette perception, je me perçois comme dépourvu de fondement et donc fondamentalement faible et impuissant. Le corps est sujet aux maladies et à la mort, donc s’identifier au corps rend la situation très précaire.
Sans la reconnaissance de l’Etre, notre vie est éphémère.
Plus je suis en contact avec l’Etre, plus je le perçois sous l’angle de la force sacrée, et plus je sais que ma véritable nature est indestructible et impérissable, hors d’atteinte des vicissitudes du corps. Et l’effet de cette reconnaissance est la Foi Sacrée.
Pas au sens d’une croyance, mais au sens d’un savoir, par contact direct, que notre nature intérieure est l’Essence, et par l’intégration par notre âme de ce contact.
Quand nous percevons de cette façon (au plus profond de nous, sans aucune mise en doute possible) que nous sommes l’Essence, notre âme a subi une transformation radicale.
Notre façon d’expérimenter le monde et nous-mêmes se modifie totalement après ce tournant de la conscience. Nous ne sommes plus des croyants, nous sommes des chercheurs : nous nous identifions à l’Etre en tant qu’il est ce ce nous sommes.
Pour qu’il y ait une véritable transformation, un déplacement du centre de gravité de notre âme doit avoir lieu : de la personnalité à l’Essence. Nous devons pour cela nous connaître comme Essence au-delà de tout doute.

Notre âme ne se transforme que par l’expérience sensible et pas par la foi en un maître ou en un enseignement, ou encore par nos concepts mentaux sur ce que peut être la Réalité Objective.
Il ne suffit pas non plus d’expérimenter quelqu’un d’autre comme l’Essence, ni même l’Univers entier comme l’incarnation de l’Essence pour être transformé. Il faut éprouver directement que notre Âme EST essence.

Cette connaissance directe de l’Essence comme notre nature donne une solide assise à l’âme.
Mais la non connaissance procure un manque d’assise qui suscite toutes sortes de peur."
Sandra Maitri

Tout à fait en accord avec ce qui est dit là. Wink

J.  Khrisnamurti disait:
"il est un sacré qui ne provient pas de la pensée, ou d'un sentiment qu'elle aurait ressuscité. La pensée ne peut ni le reconnaître, ni l'utiliser. Elle ne peut non plus le formuler. Mais ce sacré existe, qui n'a jamais été effleuré par le symbole ou la parole. Il n'est pas communicable. Il est un fait" (carnets - 1988, p.24).    -            

Petit extrait d'un article d'un site qui n'existe plus :
Eckartshausen insiste suffisamment sur le fait que l’homme vit dans les ténèbres mais que la raison lui révèle une nature supérieure en sommeil, et il affirme que c’est dans le cœur que « l’église intérieure » doit être bâtie. Cette union des contraires, des facultés émotionnelles et intellectuelles, sont dans l’alchimie représentés par le combat du soufre et du mercure, donnant naissance à un nouvel être, un nouveau-né baignant dans le monde spirituel, transfiguré par la luminosité du Réel. Curieusement, la thèse d’Eckartshausen rejoint celle de Mouravieff à propos du « centre intellectuel supérieur ». Eckartshausen parle d’un « œil » disposé à percevoir cette lumière, mais qui depuis la chute des sens est fermé. Le Sanctuaire est obscurcie par une Nuée, d’où le sommeil de l’âme, condition humaine représentée dans l’Antiquité, selon Mark Hedsel dans « The Zelator », par le sortilège dont est victime Endymion. Eckartshausen note :

« Plusieurs forces peuvent dormir en nous pour lesquelles nous n’avons point d’organes, et qui par conséquent ne peuvent pas agir. », et plus loin « Homme naturel !… renonce à tes dernières forces, ton combat même annonce la nature supérieure qui sommeille en toi… Tu pressens ta dignité, tu la sens même; mais tout est encore obscur autour de toi, et la lampe de ta faible raison n’est pas suffisante pour éclairer les objets auxquels tu devrais tendre »
L’être humain est de ce fait double, composé d’une nature terrestre doté d’un centre intellectuel, c’est inférieur, et d’une nature céleste dotée d’un centre intellectuel supérieur. La nature terrestre est donc frappée d’un degré supérieur de subjectivité et méconnaît la réalité, tandis que la nature céleste est seule capable de voir les choses « comme elles sont ».

« C’est ainsi que deux natures contradictoires sont renfermées dans le même homme. La substance destructible nous lie toujours au sensible ; la substance indestructible cherche à se délivrer des chaînes sensibles et cherche la sublimité de l’esprit. (…) On doit chercher la cause fondamentale de la corruption humaine dans la matière corruptible de laquelle les hommes sont formés. Cette matière grossière opprime en nous l’action du principe transcendantal et spirituel, et cela est la vraie cause de l’aveuglement de notre entendement et des erreurs de notre cœur. »
Eckartshausen se sert de la théorie kantienne des phénomènes et des noumènes pour décrire les trois étapes nécessaires pour ouvrir l’organe de la vue spirituelle, qu’il nomme « sensorium ».

La première étape « ne nous élève que jusqu’au plan moral, et le monde transcendantal y opère en nous par des impulsions intérieures, appelées inspirations. »

La seconde étape, « plus élevée, ouvre notre sensorium pour la réception du spirituel et de l’intellectuel, et le monde métaphysique œuvre en nous par des illuminations intérieures. »

La troisième étape : « le plus haut degré – le plus rarement atteint – ouvre l’homme intérieur tout entier. Il nous révèle le Royaume de l’Esprit et nous rend susceptibles d’expérimenter objectivement les réalités métaphysiques et transcendantales ; de là, toutes visions sont expliquées fondamentalement. Surgissant du monde corruptible où l’homme prétendait recevoir une apparence de la lumière (souvenons-nous qu’il n’en appréhendait qu’un simple rayon), il se positionne pour échapper à sa dégradation et ainsi connaître le monde de l’incorruptible ».

« Avec le développement de ce nouvel organe, le rideau est levé tout d’un coup ; le voile impénétrable jusqu’alors est déchiré, la nuée devant le sanctuaire est dissipée, un nouveau monde existe tout d’un coup pour nous ; les taies tombent des yeux et nous sommes aussitôt transportés de la région des phénomènes dans celle de la vérité »

Oui. Intéressant. Rectification. La thèse du centre intellectuel supérieur ne vient pas de Mouravieff. Il n'a fait que pomper Gurdjieff. Pour rendre à César ce qui est à César.

JPP
Mimas

Cochon
Messages : 543
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Assam le Lun 10 Fév - 14:02

@Totem a écrit:
@Fol le Fou a écrit:C'est le problème des soirées ouvertes, mon cher JPP.

Certains amènent quelque chose; d'autres, que leur appétit; et, enfin d'autres, que leur égo en promenade...


Folichon

J'ai bien peur qu'on amène tous un tantinet soit peu notre ego en promenade. Very Happy
J'aime bien l'ego des autres, il me permet de faire prendre l'air au mien. Razz

Il doit pas s'ennuyer avec toi Very Happy
Assam
Assam
Umbriel

Cochon
Messages : 1178
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant
Emploi/loisirs : Pensée Magique
Humeur : Pénétrante

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Totem le Lun 10 Fév - 15:56

@Cogitop a écrit:
@Azaël a écrit:La définition légale de la mort est l'arrêt de l'activité cérébrale. C'est ce qui autorise les médecins à prélever des organes sur un donneur maintenu artificiellement en vie. Si cette définition venait à changer cela voudrait dire potentiellement que des prélèvements ont été effectués sur des personnes qui aurait pu "revenir"...
Lorsqu’on est en état de NDE et que l’on voit qu’on va détruire ou recycler notre corps terrestre, on revient illico le réhabiter et  se réveiller.
Il
Les corps qui se laissent prélever ou enterrer ne sont plus « habités »

I love you

Je ne crois pas au vu du témoignage d'une femme dans le coma considérée comme morte cliniquement qui a écrit un livre "une larme m'a sauvée".
Cette femme a failli d'avoir ses organes prélevés alors qu'elle était consciente dans son corps, donc on l'aurait tuée sans le savoir pour ça.
https://www.youtube.com/watch?v=xk2yK4wTYFY
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par JPP le Lun 10 Fév - 16:58

@Totem a écrit:
@Cogitop a écrit:
@Azaël a écrit:La définition légale de la mort est l'arrêt de l'activité cérébrale. C'est ce qui autorise les médecins à prélever des organes sur un donneur maintenu artificiellement en vie. Si cette définition venait à changer cela voudrait dire potentiellement que des prélèvements ont été effectués sur des personnes qui aurait pu "revenir"...
Lorsqu’on est en état de NDE et que l’on voit qu’on va détruire ou recycler notre corps terrestre, on revient illico le réhabiter et  se réveiller.
Il
Les corps qui se laissent prélever ou enterrer ne sont plus « habités »

I love you

Je ne crois pas au vu du témoignage d'une femme dans le coma considérée comme morte cliniquement qui a écrit un livre "une larme m'a sauvée".
Cette femme a failli d'avoir ses organes prélevés alors qu'elle était consciente dans son corps, donc on l'aurait tuée sans le savoir pour ça.
https://www.youtube.com/watch?v=xk2yK4wTYFY
Ça renvoie à ce que disait Azaël....

JPP
Mimas

Cochon
Messages : 543
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Totem le Lun 10 Fév - 17:13

@JPP a écrit:
@Totem a écrit:
@Cogitop a écrit:
@Azaël a écrit:La définition légale de la mort est l'arrêt de l'activité cérébrale. C'est ce qui autorise les médecins à prélever des organes sur un donneur maintenu artificiellement en vie. Si cette définition venait à changer cela voudrait dire potentiellement que des prélèvements ont été effectués sur des personnes qui aurait pu "revenir"...
Lorsqu’on est en état de NDE et que l’on voit qu’on va détruire ou recycler notre corps terrestre, on revient illico le réhabiter et  se réveiller.
Il
Les corps qui se laissent prélever ou enterrer ne sont plus « habités »

I love you

Je ne crois pas au vu du témoignage d'une femme dans le coma considérée comme morte cliniquement qui a écrit un livre "une larme m'a sauvée".
Cette femme a failli d'avoir ses organes prélevés alors qu'elle était consciente dans son corps, donc on l'aurait tuée sans le savoir pour ça.
https://www.youtube.com/watch?v=xk2yK4wTYFY
Ça renvoie à ce que disait Azaël....

Ca renvoie aussi à ceux qui sont enterrés vivants. C'est déjà arrivé pluseurs fois dans le cas de catalepsie.
Je me souviens du témoignage d'une femme dont la petite fille avait été enterrée et que quelques heures après persuadée que sa fille n'était pas morte, elle a fait des pieds et des mains pour qu'on aille rouvrir son cercueil et qu'il s'est avérée que l'enfant était vivante et a du être réanimée.
Des exemples ici :
http://www.science-et-magie.com/archives02num/sm51/5109.html

http://www.leparisien.fr/societe/il-se-reveille-pendant-l-autopsie-comment-un-patient-declare-mort-peut-revenir-a-la-vie-11-01-2018-7495785.php
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par komyo le Lun 10 Fév - 17:25

A propos de ramakrishna dont j'étais vraiment fan dans ma jeunesse, (je le suis toujours d'ailleurs) c'est marrant ca doit correspondre a une structure mental, car je n'ai aucune appétence pour aurobindo et krishnamurti.
Comme si les deux approches avaient tendance a s'exclure, j’arrête là la digression.

Il a dit si mes souvenirs sont bons, qu'ils se re manifesterait 250 ans après sa mort au nord ESt. (1886)
Je ne sais pas ce qu'il faut entendre par là, peut etre la chine, vu qu'il était bengali, ou l’Himalaya.
Bref cela laisse a supposer que le monde continuerait encore a tourner avec quelques humains dessus !
Wink
komyo
komyo
Modérateur

Singe
Messages : 1235
Date d'inscription : 19/11/2019

Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Assam le Lun 10 Fév - 17:29

Aurobindo est une incarnation de Brahma tandis que Ramakrishna est une incarnation de Vishnou, tandis que Ramana Maharshi est une incarnation de Shiva.
On peut déceler une progression vers de plus hauts niveaux en commençant par Brahma qui n'est autre que le Démiurge.
Assam
Assam
Umbriel

Cochon
Messages : 1178
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant
Emploi/loisirs : Pensée Magique
Humeur : Pénétrante

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par gaston21 le Lun 10 Fév - 17:44

Avec les réincarnations successives, je pense qu'on doit s'améliorer chaque fois un peu plus...Question: à votre avis, comparé à la moyenne humaine, taux de réincarnations de Trump? Question Eveil, il est pourtant bien placé!

gaston21
Épiméthée

Singe
Messages : 175
Date d'inscription : 27/11/2019

Localisation : DIJON

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Totem le Lun 10 Fév - 17:46

@gaston21 a écrit:Avec les réincarnations successives, je pense qu'on doit s'améliorer chaque fois un peu plus...Question: à votre avis, comparé à la moyenne humaine, taux de réincarnations de Trump? Question Eveil, il est pourtant bien placé!

C'est peut être une réincarnation de brahma. Razz
Totem
Totem
Soleil

Chèvre
Messages : 5501
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Eveil graduel ou éveil subit ? - Page 10 Empty Re: Eveil graduel ou éveil subit ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum