Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Page 14 sur 26 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20 ... 26  Suivant

Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Melon et bottes de cuir le Mar 9 Juil 2019 - 17:21

Rappel du premier message :

Il s'agit ici de réfléchir sur nos connaissances concernant la Terre et son satellite et l'univers. De réunir nos connaissances en les partageant.

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Coeur-10

Photographie de Yann Arthus-Bertrand
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Ganymède

Rat
Messages : 3444
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas


Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par tangolinos le Mar 6 Aoû 2019 - 21:42

@anadoncamille a écrit:Il est vrai que l'expérience n'a jamais été faite en vrai. Ce n'est qu'une expérience  de pensée.

C'est pas une expérience c' est un délire !... la pensée a ce potentiel de pouvoir délirer !

tangolinos
Encelade

Messages : 759
Date d'inscription : 13/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par spark le Mer 7 Aoû 2019 - 9:23

vertgandazert
"Jean Charon formule l'idée que les électrons sont en fait des micro trous noirs enfermant un autre espace-temps."


Je v également citer Stephen Hawking
En 2014 après sa conférence à l'Institut Kavli pour la physique théorique à Santa Barbara en Californie il ecrivit un papier dans la revue Nature intitulé  "les trous noirs n'existent pas"

Le célèbre physicien explique que ces monstres cosmiques sont incompatibles avec la physique quantique.
ce qui contredit Jean Charon


https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/stephen-hawking-les-trous-noirs-n-existent-pas_23069

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-fin-trous-noirs-selon-hawking-avis-jean-pierre-luminet-52134/

spark
Épiméthée

Messages : 176
Date d'inscription : 22/07/2019


Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par vertgandazert le Mer 7 Aoû 2019 - 10:09

@spark,vous savez que Stephen Hawking a beaucoup travaillé sur les trous noirs,il a notamment découvert que l'information était capable d'entrer et surtout de rsssortir d'un trou noir, donc qu'elle ne se perdait jamais.
Je crois que Stephen Hawking a précisé et modifié la connaissance des trous noirs, cela ne veut pas dire qu'ils n'existent pas, contrairement à ce que des journalistes en ont déduit sans doute trop superficiellement.
Voici par exemple ce qu'en dit Dugué ( que j'apprécie assez):

"excusez moi, j'ai des pb de souris, vous trouverez cet article sur agora vox)"

Ce ne serait donc pas contradictoire avec les théories de Jean  Charon, au contraire.
vertgandazert
vertgandazert
Vesta

Buffle
Messages : 919
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par vertgandazert le Mer 7 Aoû 2019 - 10:19

Voici la communication de  Bernard Dugué au sujet des trous noirs et de Stephen Hawking:

La cosmologie pourrait vivre une étape critique, avec son cortège de controverses et qui sait, une configuration comparable à l’affaire Galilée car il n’est pas accepté que les piliers de la cosmologie actuelle soient renié. Pour un cosmologue face à la mise cause des trous noirs, du big bang et peut-être, de la relativité d’Einstein, c’est comme pour un chrétien face à un théologien reconnu et célèbre expliquant que les Evangiles sont parsemées d’erreurs. Le brillant physicien qui vient de faire une mise au point sur les trous noirs est brillant autant que célèbre. Le 24 janvier 2014, la revue Nature publiait un article coiffé d’un sous-titre provocateur : « il n’y a pas de trous noirs : Stephen Hawking ».
Puisque « Nature » l’a fait, je n’ai pas hésité à faire de même en annonçant que les trous noirs n’existent pas. Néanmoins, le souci de rigueur impose de rectifier le tir dans le texte et de rétablir la vérité. En fait, ce que veut dire Hawking, c’est que les trous noirs ne se comportent pas comme on croyait le savoir. Hawking a proposé une alternative permettant de concevoir le trou noir de telle manière qu’il soit compatible avec les deux immenses édifices de la physique contemporaine que sont la théorie quantique et la cosmologie relativiste. C’est tout le génie de Hawking que d’avoir exposé son idée dans un article de quatre pages, sans aucune formule mathématique, publié le 22 janvier 2014 sur le site de prépublication arXiv. Du coup, la presse anglo-saxonne a commenté cette suggestion de Hawking désignée comme grey hole autrement dit, le trou gris (avec plusieurs nuances ?)
Plus précisément, ces deux grandes théories couvrant le quantum et le cosmos ne peuvent à elles seules décrire le trou noir aussi, il faut les concilier et pour éviter d’en faire passer une à la trappe, alors il faut revoir le fonctionnement du trou noir qui n’est plus cette sorte d’aspirateur cosmique qui dévore tout dans le cosmos. Comme le suggère Hawking, il faut modifier la description du trou noir si on ne veut pas changer les principes de la mécanique quantique et de la relativité. Cette conclusion n’arrive pas comme un cheveu sur la soupe cosmique. Elle résulte de deux avancées importantes en cosmologie quantique. D’abord la dualité AdS/CFT découverte en 1998 par Juan Maldacena dans le sillage du principe holographique ; puis de la déduction connue comme paradoxe AMPS aboutissant à l’hypothèse d’une sorte de mur de feu qui consumerait la matière. Ce paradoxe avait fait l’objet d’un article de Zeeya Merali, paru lui aussi dans la revue Nature, en avril 2013, avec comme conclusion la thèse d’une physique en crise et la nécessité de sacrifier l’un des deux piliers de la physique contemporaine.
Le mur de feu porte bien son nom puisqu’il a mis le feu dans la maison des physiciens. Après le fameux papier de Hawking, une autre nouvelle incendiaire est tombée en septembre 2014. C’est dire si cette année s’avère cruciale, annonçant une année 2015 où le grand chambardement pourrait se produire, cent ans après le premier papier d’Einstein sur la cosmologie relativiste. La physicienne Laura Mersini-Houghton peine à se remettre de sa découverte. Avec Hawking, elle reconnaît que la description quantique du trou noir implique une évaporation or, ce processus fait perdre suffisamment de matière au trou noir au point que sa formation en devient impossible. La conclusion de cette physicienne est que les trous noirs n’existent pas. Et comme il ne peut pas y avoir de singularité, alors la théorie du big bang perd son pilier essentiel et pourrait bien s’avérer être une fiction théorique. Pas de trou noir, pas de big bang ! Pour quelques spécialistes de cosmologie, les travaux de Mersini-Houghton imposent de revoir non seulement l’origine de l’univers mais aussi la question de la nature de l’espace-temps et de sa genèse (La presse française a copieusement ignoré l’annonce de cette découverte et l’on s’interroge… enfin, je m’interroge et j’ai quelques réponses mais c’est sans intérêt eu égard aux choses racontées dans ce billet).
La physique en 2014 s’avère passionnante. Maintenant, je ne sais pas s’il faut aller plus loin et après les travaux de Hawking et de Mersini-Houghton passer à la dernière étape qui va être très délicate car c’est la relativité générale d’Einstein qui sera le prochain domino à vaciller. C’est en fait ce qui s’est passé lorsque j’ai écrit mon essai sur la physique portant sur la cosmonadologie quantique. Quant au papier de Hawking, il contient une précision décisive s’insérant dans le champ des descriptions effectuées dans le cadre de cette cosmonadologie. J’espère voir publié mon essai, quitte à être bousculé comme Galilée en son temps. La nuit crépusculaire gagne les consciences mais la lumière ne quittera jamais le monde même si le monde la fuit. La lumière et la connaissance sont éternellement à notre portée.
La physique va peut-être prendre conscience que la description du cosmos et de la matière ne peut plus être réalisée indépendamment de l’humanité qui est dans ce cosmos, qui est faite de matière et qui étudie l’univers.
Liens vers Hawking et Mersini-Houghton
vertgandazert
vertgandazert
Vesta

Buffle
Messages : 919
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par spark le Mer 7 Aoû 2019 - 11:31

Azaël
"Remettre en cause les théories scientifiques c'est bien, cela peut faire avancer la connaissance. Encore faut-il présenter une meilleur théorie pour expliquer les phénomènes observés."



Ce que l'ont voit au centre des galaxies c'est un gisement de rayon x

Les rayons X sont une forme de rayonnement électromagnétique (forme de transfert d’énergie) dont la longueur d’onde est comprise approximativement entre 0.1 et 10 nanomètre.

Les trous noirs ont été inventés théoriquement par les cosmologues et mathématiciens du modele standard pour comprendre comment tourne les galaxies
ils ont donc donné les trous noirs a l'origine de ces rayon x


Pourtant cela fait longtemps sur terre que on sais crée ces rayons comme les nombreuses machines a rayons x  les scanner radio, et irm


Je ne savais pas qu'en allant faire une radio qui emet des rayon x ils utilisez des trous noirs    Very Happy



Ce que voit dans les centres galactique c'est un concentrateur d'energie electromagnetique et de plasma (matiere complement ionisée)
quand l'energie accumulé est trop presente dans le centre alors la galaxie devient une galaxie active et rejete l'excès d'energie par des jets

La galaxie fait office de generateur electromagnetique


Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Espace-galaxie



Les trous noirs n'ont aucune utilité pour la comprehension de ces phénomènes
si une galaxie tourne a la meme vitesse au centre qu'a l'exterieur dans les bras, c par la force electromagnetique de maxwell et non la gravité de newton


Dernière édition par spark le Mer 7 Aoû 2019 - 13:24, édité 1 fois

spark
Épiméthée

Serpent
Messages : 176
Date d'inscription : 22/07/2019

Localisation : inconnu

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Invité le Mer 7 Aoû 2019 - 13:17

En fait l'existence des trous noirs avait été prédite par un modèle mathématique de la relativité générale en faisant tendre vers l'infini la densité d'un objet.
Cet objet n'est pas du tout un "aspirateur" cosmique car il conserve la même gravité liée à sa masse (si le soleil était remplacé par un trou noir de la même masse, la Terre continuerait à tourner autour de la même façon)
Lorsque de la matière "chute" dans le trou noir, celle-si subit de telles forces qu'elle émet des rayonnements, dont des rayons x, qui ont servit à faire une observation indirecte du trou noir.
Bien sûr, il existe d'autres sources de rayons x dans l'univers.
L'existence d'un trou noir supermassif au centre des galaxie est une hypothèse parmi d'autres.
J'ai posté une vidéo dans les "vidéos du moment" qui aborde le sujet de galaxie ayant éjecté leur trou noir central.

Note : les forces électromagnétiques n'influencent que les particules chargées et je vois difficilement comment elles pourraient être à l'origine du mouvement des galaxies

J'ai lu deux livres de Stephen Hawking : "Une brève histoire du temps" et "Dernières nouvelles des trous noirs" qui est justement son dernier ouvrage (paru en 2016)

Il explique comment les états quantiques de la matière à proximité d'un trou noir font que ce trou noir peut "s'évaporer" et contredire en apparence seulement le principe que "rien ne s'échappe d'un trou noir"
Les trous noirs émettent donc un rayonnement qui a d'ailleurs été baptisé "rayonnement de Hawking"
Un trou noir à été observé de manière direct récemment ce qui va ouvrir la voie à la découverte des centres de galaxie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Invité le Mer 7 Aoû 2019 - 13:25

Quelques pages consultables gratuitement des Dernières nouvelles des trous noirs

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Hakaan le Mer 7 Aoû 2019 - 13:49

Hakaan
Hakaan
Admin

Cochon
Messages : 6733
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De nitrate d'ammonium

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Melon et bottes de cuir le Mer 7 Aoû 2019 - 17:52

Paradoxe des jumeaux ou paradoxe de Langevin selon le point de vue scientifique :

(...) Le paradoxe apparaît quand on décide d'analyser la même situation mais du point de vue du voyageur, autrement dit, le premier jumeau dans la fusée a l'impression que c'est son frère sédentaire et la Terre qui partent en voyage et qui donc devrait revenir plus jeune. Dès lors, nous aboutissons à une aporie puisque c'est physiquement incompatible. (Chaque jumeau ne peut pas être plus jeune que l'autre. La solution du paradoxe réside dans le fait que le jumeau voyageur ne peut pas se trouver dans un unique référentiel inertiel tout au long de son voyage dans la fusée, ce qui signifie qu'il ne peut pas appliquer directement les lois de la relativité restreinte. Il lui faut ainsi considérer le fait qu'au moins à un instant son référentiel est non-inertiel et prendre en compte correctement l'accélération associée.


Dernière édition par Melon et bottes de cuir le Mer 7 Aoû 2019 - 20:41, édité 1 fois (Raison : Syntaxe)
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Ganymède

Rat
Messages : 3444
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par skambah le Mer 7 Aoû 2019 - 21:48

Tout le monde cherche ses questions chez les autres sans jamais ne s'interroger.

skambah
Encelade

Chèvre
Messages : 775
Date d'inscription : 21/10/2018

Localisation : la rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Mélanie le Mer 7 Aoû 2019 - 22:37

Dans tous les cas les recherches avancent et on est loin de tout savoir.

Les chercheurs commencent à s'interroger sur l'influence de la lune sur notre psychisme, sur les cycles et troubles de l'humeur, puisque le corps humain est composé en majorité d'eau, il pourrait très bien être influencé par la lune comme les marées.
On utilise bien la luminothérapie, si le soleil a une influence sur notre psychisme, pourquoi pas les autres planètes.

http://www.fredzone.org/les-scientifiques-pensent-que-finalement-une-influence-de-la-lune-sur-notre-organisme-ne-serait-pas-a-ecarter-887
Mélanie
Mélanie
Rhéa

Serpent
Messages : 1410
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France
Humeur : Insider peace

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Invité le Jeu 8 Aoû 2019 - 5:16

@Melon et bottes de cuir a écrit:Paradoxe des jumeaux ou paradoxe de Langevin selon le point de vue scientifique :

(...) Le paradoxe apparaît quand on décide d'analyser la même situation mais du point de vue du voyageur, autrement dit, le premier jumeau dans la fusée  a l'impression que c'est son frère sédentaire et la Terre qui partent en voyage et qui donc devrait revenir plus jeune. Dès lors, nous aboutissons à une aporie puisque c'est physiquement incompatible. (Chaque jumeau ne peut pas être plus jeune que l'autre. La solution du paradoxe réside dans le fait que le jumeau voyageur ne peut pas se trouver dans un unique référentiel inertiel tout au long de son voyage dans la fusée, ce qui signifie qu'il ne peut pas  appliquer directement les lois de la relativité restreinte. Il lui faut ainsi considérer le fait qu'au moins à un instant son référentiel est non-inertiel et prendre en compte correctement l'accélération associée.

Je crois que le paradoxe des jumeaux apparaît lorsque l'on se sert de l'un des deux jumeaux comme référentiel ce qui est une erreur méthodologique.
A partir du moment où on se sert d'un référentiel extérieur aux deux jumeaux il devient possible de comparer leur vieillissement relatif : Le jumeau resté sur Terre voyage à une vitesse v par rapport au référentiel choisi et le jumeau parti dans la fusée à une vitesse v' non nulles toutes les deux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Sod le Jeu 8 Aoû 2019 - 11:13

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Z
Sod
Sod
Ganymède

Serpent
Messages : 3514
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnu(e)
Emploi/loisirs : Documentaliste chez

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par spark le Jeu 8 Aoû 2019 - 11:21

vertgandazert

Ton article est très interessant, et en effet les travaux de Mersini-Houghton imposent de revoir non seulement l’origine de l’univers mais aussi la question de la nature de l’espace-temps et de sa genèse Smile





spark
Épiméthée

Serpent
Messages : 176
Date d'inscription : 22/07/2019

Localisation : inconnu

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par spark le Jeu 8 Aoû 2019 - 13:22

Azaël
"Lorsque de la matière "chute" dans le trou noir, celle-si subit de telles forces qu'elle émet des rayonnements, dont des rayons x, qui ont servit à faire une observation indirecte du trou noir.
Bien sûr, il existe d'autres sources de rayons x dans l'univers."

Ce qui est interessant c'est que le modele standard affirme que la cause des rayons x au centre galactique sont la matière qui "chute" dans le trou noir,

Hors tout les rayons x, ainsi d'ailleurs que radio, gamma, rayons ultraviolets et infrarouge sont issue d'ondes électromagnétiques
Les choses qui change sont la longueur d'onde et la fréquence


Nous avons donc un modele cosmologique qui va a l'encontre de ce que la science bien developpée affirme a savoir que seul l'electricité et le magnetisme crée des rayons x tout comme les machines a rayonx de l'imagerie medicale
On na jamais vu dans un scanner en medecine de la matiere qui chute dans un trou noir, ni de trou noir Smile

spark
Épiméthée

Serpent
Messages : 176
Date d'inscription : 22/07/2019

Localisation : inconnu

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par spark le Jeu 8 Aoû 2019 - 15:32

Hakaan

J'ai visionné cette video,
Je rapporte ce que l'astrophysicienne a enoncé
"mais c'est tellement etrange le concept de singularité que meme einstein était opposé aux trous noirs"

En effet Einstein n'a jamais cru à l'existence des trous noirs

En octobre 1939, il développe un modèle constitué de particules tournant en cercle autour d'une étoile.
Sa conclusion est que "la matière ne peut être concentrée arbitrairement". Ainsi évitait-il l'hypothèse d'une chute radiale, correspondant à l'effondrement
Pour lui, ce que l'on appellera le trou noir ne pouvait pas exister.

C'est dommage de ne pas se referer a einstein, c'est surrement un de ces meilleurs articles



Au sujet de la photo, leur recherche étaient de decouvrir un trou noir et de le prendre en photo,
les données de base etaient déjà lancé dans le superordinateur "decouvrir un trou noir",

A partir du moment ou les données de base sont pas reelle, la conclusion en sera tout autant,
cette image est une simulation sur superordinateur qui de plus fait enormement penser a une diffraction de la lumiere

spark
Épiméthée

Serpent
Messages : 176
Date d'inscription : 22/07/2019

Localisation : inconnu

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Invité le Jeu 8 Aoû 2019 - 17:29

@spark a écrit:Azaël
"Lorsque de la matière "chute" dans le trou noir, celle-si subit de telles forces qu'elle émet des rayonnements, dont des rayons x, qui ont servit à faire une observation indirecte du trou noir.
Bien sûr, il existe d'autres sources de rayons x dans l'univers."

Ce qui est interessant c'est que le modele standard affirme que la cause des rayons x au centre galactique sont la matière qui "chute" dans le trou noir,

Hors tout les rayons x, ainsi d'ailleurs que radio, gamma, rayons ultraviolets et infrarouge sont issue d'ondes électromagnétiques
Les choses qui change sont la longueur d'onde et la fréquence


Nous avons donc un modele cosmologique qui va a l'encontre de ce que la science bien developpée affirme a savoir que seul l'electricité et le magnetisme crée des rayons x tout comme les machines a rayonx de l'imagerie medicale
On na jamais vu dans un scanner en medecine de la matiere qui chute dans un trou noir, ni de trou noir Smile

Je le répète : la source de rayons x au centre des galaxie est peut-être (probablement) un trou noir super massif.
Il existe d'autres sources de rayons x bien entendu (comme celles utilisées en imagerie médicale par exemple tu as raison)
Oui, les rayonnements diffèrent par leur longueur d'onde mais en quoi cela entre en contradiction dans la "science bien développée" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Melon et bottes de cuir le Jeu 8 Aoû 2019 - 18:33

Du Tao d'origine, conçu comme le Vide suprême, émane Un qu'est le Souffle primordial, lequel engendre à son tour deux souffles supplémentaires Yin et Yang : ceux-ci, par leur incessante interaction, engendrent tous les êtres qui parviennent à faire naître entre eux l'harmonie grâce au troisième souffle qu'est le Vide médian.

F. Cheng
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Ganymède

Rat
Messages : 3444
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par anadoncamille le Jeu 8 Aoû 2019 - 18:43

Très joli et très simple à la fois. J'adore !
anadoncamille
anadoncamille
Dioné

Serpent
Messages : 1141
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par pelerin le Jeu 8 Aoû 2019 - 21:32

Une épine de plus dans le pied de la théorie du Big Bang: galaxies noires
pelerin
pelerin
Phoebe

Singe
Messages : 375
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Melon et bottes de cuir le Ven 9 Aoû 2019 - 8:53

Je ne comprends pas très bien l'enthousiasme de cet astrophysicien puisqu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil. La matière engendrant les galaxies était déjà présente à une époque où l'univers n'était âgé que d'une infime fraction de seconde. Les astrophysiciens estiment d'ailleurs que les premières galaxies furent formées à un ou deux milliards d'années après le Big bang.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Ganymède

Rat
Messages : 3444
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2019 - 11:40

Mise en évidence de l'intrication quantique.

Intrication quantique

Ce phénomène fait que deux particules "jumelles" ont toujours le même état quantique comme si aucune distance ne les séparait.
En théorie, si on pouvait en modifier une, l'autre changerait instantanément d'état même à plusieurs milliers d'années lumière instantanément (l'information voyagerait infiniment plus vite que la lumière Wink ) permettant ainsi de communiquer à travers l'espace en direct.

Que ce soit la RG, qui montre le caractère relatif et non absolu du temps et de l'espace, ou la physique quantique, qui montre également des particules "jumelles" dont l'information voyage instantanément, la science confirme de plus en plus que ce que nous prenons pour la "réalité" n'est peut être qu'une illusion.
Une intuition que d'autres avaient eu en leur temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par spark le Ven 9 Aoû 2019 - 12:47

Azaël
Je le répète : la source de rayons x au centre des galaxie est peut-être (probablement) un trou noir super massif.
Il existe d'autres sources de rayons x bien entendu (comme celles utilisées en imagerie médicale)


Je comprend ce que tu veux dire, tu veux dire que ya plusieurs objets stellaire ou phenomenes comme pour l'imagerie medicale ou autre qui produise des rayons x

Sur ce point la oui ya plusieurs "sources" de rayon x  par contre ya qu'une seule et unique origine a ses rayons x que sont l'energie electromagnetique
Ya qu'une seule facon de les produire comme pour les scanners medical, c'est uniquement avec de l'electricité et du magnetisme,

Et comme ce que l'on voit dans les centres galactique c'est un concentrateur d'energie electromagnetique et de plasma (matiere completement ionisée) tout cela et parfaitement logique

Il ya ainsi pas besoin de trou noir ni de matiere qui "chute" dans le trou noir, ni de singularité qui enfreint les lois de la physique, et qui enfreint la logique

spark
Épiméthée

Serpent
Messages : 176
Date d'inscription : 22/07/2019

Localisation : inconnu

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par spark le Ven 9 Aoû 2019 - 14:04

Note : les forces électromagnétiques n'influencent que les particules chargées et je vois difficilement comment elles pourraient être à l'origine du mouvement des galaxies


Les galaxies sont très semblables à l'une des inventions de Michael Faraday, le moteur homopolaire.

Le moteur homopolaire est entraîné par les champs magnétiques induits dans un plateau conducteur circulaire. Monté entre les pôles d'un aimant, le plateau tourne à une vitesse proportionnelle au courant d’entrée.
Video et explication du moteur homopolaire  


https://www.koreus.com/video/moteur-homopolaire-pile-aimants.html






Les galaxies sont en rotation selon la force electromagnetique de maxwell qui permet tout comme le moteur homopolaire de faraday (electricité et magnetisme) de tourner indéfiniment


'Michael Faraday est un physicien et un chimiste britannique, connu pour ses travaux fondamentaux dans le domaine de l'électromagnétisme, l'électrochimie, le diamagnétisme, et l'électrolyse.'

spark
Épiméthée

Serpent
Messages : 176
Date d'inscription : 22/07/2019

Localisation : inconnu

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2019 - 14:46

Observation et détection des trous noirs

Extrait :

"
Rayonnement X

La détection du disque d'accrétion, constitué de résidus et de matière stellaires en grande partie, provient d'une perte d'énergie. En effet, les différents constituants du disque entourant le trou noir sont inévitablement amenés à s'entrechoquer dans leur course vers l'horizon. Lors de ces collisions (qui seraient maximales vers 200–250 km du rayon de Schwarzschild), il y a transfert d'énergie : les particules diverses perdent de l'énergie au profit du milieu, tout en décrivant une trajectoire qui devient de plus en plus spiralée.

Cette perte d'énergie gravitationnelle de l'ensemble du disque d'accrétion est convertie pour une très large part en transfert thermique. Ce phénomène est amplifié par la compression de plus en plus forte qui s'exerce sur la matière, à mesure qu'elle se rapproche du centre du trou noir (et par certains effets de marées complexes)1. Tout ceci provoque un rayonnement X intense, détectable par les télescopes et satellites modernes (le plus connu est le télescope américain Chandra).

On pense avoir trouvé des trous noirs de 10 à 100 milliards masses solaires au sein de noyaux galactiques actifs (AGN), en utilisant la radioastronomie et l'astronomie rayons X. L'idée selon laquelle il existerait de tels trous noirs supermassifs au centre de la plupart des galaxies, y compris au centre de notre propre Voie lactée, est régulièrement confortée par des observations et des mesures expérimentales.Ainsi, Sagittarius A est maintenant considéré comme le candidat le plus plausible pour l'emplacement d'un trou noir supermassif au centre de la Voie lactée.
"

La force électromagnétique a un portée faible et ne peut donc pas influer sur le mouvement des astres qui sont séparés par des distances incommensurables.
De plus, un champ électromagnétique (comme dans l'exemple cité) n'agit que sur des particules chargées ou des matériaux conducteurs (ce qui n'est pas le cas je crois des astres)

Un petit article synthétique qui présente la structure de la matière ainsi que les forces fondamentales de l'univers :

Le modèle standard - CERN

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par skambah le Ven 9 Aoû 2019 - 16:36

Rien.

skambah
Encelade

Chèvre
Messages : 775
Date d'inscription : 21/10/2018

Localisation : la rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2019 - 16:38

@skambah a écrit:Rien.

Mdr

Je n'ai rien à dire mais je tenais à le faire savoir...

Bisous @Skambah Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Que savons-nous de la Terre et de l'univers ? - Page 14 Empty Re: Que savons-nous de la Terre et de l'univers ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 26 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20 ... 26  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum