Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Sod le Mer 21 Nov - 6:41

Rappel du premier message :

@domi et Krist-All a écrit:
@Sod a écrit: prenons par exemple cet essénien Yeshoua :

Bonjour Sod

À titre personnel, je te dirai que Jésus n’était pas essénien. Aussi, je dirai plutôt « Jésus le Naziréen » le consacré de Dieu. Oui, j'ai bien dit consacré de Dieu (Choisi par Dieu dans le ventre de sa Mère) dont il sera investi du don de l’Esprit saint… Il deviendra « l’agneau de Dieu »  

Bonne Journée
Domi  

Salut Domi,

Merci pour tes interventions dans le topic de Delphes car ça me donne des idées que je n'aurais sans doute pas eut tout seul.
Si je comprend bien le point que tu aborde, Jésus le personnage historique  , c'est un sujet tellement vaste que même si ça peut faire partie de la spiritualité de la Grèce antique, je pense qu'il est mieux de le traiter a part, donc j'ouvre ce topic s'il y a des gens intéressés par ce sujet.
Car a vrai dire cette préoccupation n'est apparue chez les terriens que vers le 18ème siècle, ou environ.

L'automne dernier je me suis penché sur la question du Jésus historique.
Pour te résumer le principal de ce que j'ai compris dans mes recherches sur ce point là, si ma mémoire est bonne, au dire même des historiens de notre époque, qui sont tombés d'accord là-dessus à la fin du 20ème siécle :  le dossier "Jésus personnage de l'Histoire des historiens " est quasiment vide.

On pourrait trouvé ça bizarre vu tous les documents de l'époque que nous avons sur ce renouveau spirituel qui s'est passé au début du calendrier romain, pendant trois / quatre siècles, avant l'invention de la religion dite chrétienne.

Sauf que le noble métier d'historien a fini par comprendre (toujours si ma mémoire est bonne) que tous ces papiers de l'antiquité ne sont pas des documents d'Histoire (celle des historiens) sur le personnage historique de Jésus, ce sont des documents d'Histoire sur la spiritualité de ses premiers disciples.

La nuance pourrait paraître anodine... (sauf pour un catholique qui pourrait se braqué sur la question de l'historicité du personnage)

Pour moi, la nuance n'a même aucun intérêt pour l'usage que je peux faire de ces documents dans le cadre de ma spiritualité. Par exemple l'évangile donne un enseignement spirituel, et pour le mettre en pratique, je ne vois pas ce que ça change que ce ne soit pas un document d'histoire sur le personnage historique de Jésus.
Par contre pour l'historien cela change tout.

Malheureusement, comme trop d'information tue l'information, ce matin pour te répondre j'ai regardé dans mes archives pour essayer de retrouver des travaux d'historiens qui ont reconnut ce consensus entre eux vers la fin des années 90, mais je n'ai pas trouvé. Ce week end j'aurais un peu de temps et si je suis plus chanceux pour retrouver ces choses je les posterait ici.

Encore merci pour tes interventions dans le topic de Delphes.
Elles m'ouvrent d'autres pistes auxquelles je n'avais pas pensé, par exemple celle de l'ouverture de ce topic.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas


Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Sod le Jeu 6 Déc - 7:06

@Hakaan a écrit:
@Sod a écrit: Ouvrez n'importe quelle page du Talmud et vous verrez des citations de la Thora, puis il est précisé que sur ce verset rabbi machin dit que, rabbi truc dit bidule, et l'autre encore dit que ceci, et rabbi X dit que cela, et il n'y en a pas deux qui disent la même chose.
Ah ouiiiii c'est tellement plus clair dit comme ça

Bah oui : si un texte a 70 niveaux de lecture il est normal de trouver 70 sortes d'avis sur chaque versets, et 70 sortes de disciples de jésus, qui ne pensent pas tous pareil comme dans la liste de Jacques Prévost que j'ai posté le 2 décembre. Comme ça en se fréquentant, tout ce petit monde va devoir apprendre a vivre avec celui qui ne pense pas comme lui, (c'est a dire avec dieu le prochain selon le dogme de Yeshoua), même si au début tout le monde se loupe pendant plus de 2.000 ans, et accuse le prochain d'erreur du fait d'être soi-même attaché a une idéologie.
Sauf que depuis la fin du Kali Yuga ou Jung est venu expliqué la projection des ombres et que l'individuation équivaut a la fin des projections, les choses vont pouvoir s'arranger, du moins pour ceux dont le mental fonctionne et sont capables de comprendre quelque chose au fonctionnement de leur ténèbres.


Like a Star @ heaven

Ebionites
Suite


« Les ébionites que nous trouvons comme une secte désavoués par l’Eglise catholique ne sont rien d’autre que ce qu’étaient les judéos chrétiens à l’origine, en tant qu’ils se distinguaient des chrétiens pauliniens »

Ferdinand Christian Baur (1792 – 1860)


« Hans Joachim Schoeps (1909 - 1980) voulut affiner le point de vue de l’école de Tubingen fondé par Baur. Pour lui, ce qu’il appelle l’ébionisme n’était pas une partie du christianisme primitif, c’était le christianisme primitif »  

« Après une quinzaine de siècles pendant lesquels les chrétiens, à part quelques chercheurs isolés, ne virent pas en Jésus un juif, la phrase de Julius Wellhausen retentissait en 1905 comme un coup de tonnerre :

« Jésus n’était pas un chrétien mais un Juif »


Dominique Bernard et Alain le Boulluec – 2017
Les disciples juifs de Jésus du 1er  siècle à Mahomet: Recherches sur le mouvement ébionite.



Décidément, ce début du 20ème siècle fut un grand moment de vérité.
Les choses s'arrangent tout doucement depuis la fin du Kali Yuga : Jésus n'était pas chrétiens, ses disciples non plus, mais les gens ont mis 2.000 ans a s'en rendre compte alors qu'ils avaient des textes parfaitement clair sous les yeux.

Il y a des fois ou je trouve ça inquiétant, mais je crois que c'est un bon exemple de ce que produit la conscience de masse. En l’an 380 un empereur romain publie un décret rendant obligatoire une religion. Cette religion se réfère à un texte ou Jésus dit qu’il n’est pas venu pour abolir la torah :

« Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la torah un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l'une de ces plus petites mitzvah, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux » (Matthieu 5 - 17)

Puis pendant plus de milles cinq cent ans, des gens ont crut – du moins officiellement - qu’il suffisait d’être baptisé, de croire que le Jésus historique est le seul fils de dieu et d’aller a l’eucharistie pour « être sauvé », alors que dans le texte qui est lut en public tous les dimanches matins, Jésus parle assez peu d’être sauvé / perdu, tandis que la question d’entrer dans un Royaume, elle, est au centre de ce qu’il raconte comme étant l’enjeu principal.

J’en déduis que les gens ne comprennent pas ce qu’on leur dit ou ce qu'ils lisent.
je pense plutôt qu'ils répètent ce qu'ils ont entendu, même si ça semble s'arranger un peu depuis la fin du Kali Yuga. Jésus parle souvent de ce phénomène d'incompréhension dans l’évangile et d’ailleurs ses disciples sont souvent ceux qui s’en rendent compte, et donc « s’approchent » de lui comme dit le texte et lui demande des explications.

Moi-même jusqu’à presque 30 ans je me suis fait berné par cette conscience de masse. Voyant bien que je n’étais pas catholique après avoir reçut la formation pour le devenir, je me suis cru athée. Mais d’où vient l’équation qui dit : croire en dieu = être catholique ? Certainement de beaucoup de choses mais notamment de l'édit de Thessalonique émis par l’empereur Théodore 1er en 380. Même si l’équation existait déjà avant dans les esprits, c’est notamment au moyen de ce décret qu’elle est devenue la vérité, du moins officiellement, car on ne saura jamais ce qu’il y a eut dans la tête des gens pendant tout ce temps.

Donc comme les ébionites disaient la même chose que Neale Donald Walsh dans son tome 2 : "Tu peux toi aussi devenir Christ" ça suppose forcément de distinguer Jésus le personnage historique d'avec "le Christ", même si le second s'est incarné dans le premier d'après ce que disent les évangiles. Distinction qui est aussi faites par les historiens, alors que justement une caractéristique des religions chrétienne c'est de mettre un signe = entre les deux.

Cette distinction est évidente chez tous les chercheurs spirituels de notre époque qui parlent de conscience ou d'énergie christique, et qui ont peut être besoin de ne surtout pas ouvrir le dossier des historiens pour continuer de croire qu'ils auraient inventé l'eau tiède, ou découvert "la vérité" qu'ils détiendraient, contrairement aux religions qui elles sont dans l'erreur, c'est bien connu.

Sod
Miranda

Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par domi et Krist-All le Jeu 6 Déc - 9:29

Bonjour Sod

« Il n’y a pas d’élus, il n’y a que des âmes qui s’élèvent à la partie Kristique de leur être » (Krist-All)



« Leur mouvement éternel et incessant autour des réalités divines, la chaleur, la pénétration, le bouillonnement de cet éternel mouvement continu, ferme et stable, le pouvoir qu'ils ont d'élever énergiquement leurs subordonnés à leur propre ressemblance en les faisant bouillonner et en les enflammant de façon qu'ils atteignent à la même chaleur qu'eux-mêmes, leur vertu purificatrice semblable à celle de la foudre et de l'holocauste, leur propriété luminescente et éclairante qui ne se voile ni ne s'éteint et reste constamment identique à elle-même car elle fait disparaître tout ce qui est producteur d'obscures ténèbres, voilà ce que révèle le nom donné aux Séraphins. » (Denys l'Aréopagite)

Trois paires d'ailes comme les six pétales de la fleur de vie : 888 Séraphims « les brûlants »

« Mais je veux te dire le nombre entier: huit unités, autant de dizaines en outre, et huit centaines, Voilà ce qu'aux amis de l'incrédulité, aux hommes, le Nom révélera; mais toi, dans l'Esprit, pense bien à l'immortel et très haut Fils de Dieu, au Christ » 888

OUI, le très haut fils de Dieu ce trouve au milieu des sept chandeliers d’OR ; à la tête des armées célestes.

Séraphims « Les gardiens du Temple » (Krist-All)

Domi  
avatar
domi et Krist-All
Épiméthée

Coq
Messages : 155
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Saint Père

http://kristall.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Aspirant le Jeu 6 Déc - 13:24

« A cette époque paraît Jésus, un homme sage, si du moins il faut l’appeler un homme ; car il fut l’auteur de faits extraordinaires, le maître d’hommes qui accueillaient la vérité avec plaisir, et il entraîna avec lui beaucoup de juifs, mais aussi beaucoup de Grecs : il était le Christ. Et, sur la dénonciation des notables de chez nous, Pilate le condamna à la croix ; mais ceux qui l’avait aimé tout d’abord ne cessèrent pas de la faire : en effet, il leur apparut après trois jours de nouveau vivant, comme les divins prophètes l’avaient dit de lui, entre autres milles merveilles. Encore jusqu’à aujourd’hui la race des chrétiens, qui tire son nom de lui, n’a pas cessé. »

Flavius Josèphe, Antiquités juives, XVIII, 63-64

Flavius Josèphe - Wikipédia
avatar
Aspirant
Mimas

Rat
Messages : 539
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par domi et Krist-All le Jeu 6 Déc - 13:58

@Aspirant a écrit:« A cette époque paraît Jésus, un homme sage, si du moins il faut l’appeler un homme ; car il fut l’auteur de faits extraordinaires, le maître d’hommes qui accueillaient la vérité avec plaisir, et il entraîna avec lui beaucoup de juifs, mais aussi beaucoup de Grecs : il était le Christ. Et, sur la dénonciation des notables de chez nous, Pilate le condamna à la croix ; mais ceux qui l’avait aimé tout d’abord ne cessèrent pas de la faire : en effet, il leur apparut après trois jours de nouveau vivant, comme les divins prophètes l’avaient dit de lui, entre autres milles merveilles. Encore jusqu’à aujourd’hui la race des chrétiens, qui tire son nom de lui, n’a pas cessé. »

Flavius Josèphe, Antiquités juives, XVIII, 63-64

Flavius Josèphe - Wikipédia

I love you
avatar
domi et Krist-All
Épiméthée

Coq
Messages : 155
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Saint Père

http://kristall.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Sod le Ven 7 Déc - 5:57

@domi et Krist-All a écrit:
Flavius Josèphe a écrit:« ... il entraîna avec lui beaucoup de juifs, mais aussi beaucoup de Grecs...»
Antiquités juives, XVIII, 63-64

Flavius Josèphe - Wikipédia

I love you

J'aime bien ce "mais aussi"  Very Happy
C’est une très bonne idée de contredire la doxa historienne de notre époque avec ce "mais aussi" de Flavius Josèphe. Car si depuis quelques décennies elle croit devoir insister sur la judéité de Jésus et de ses premiers disciples, c’est sans doute une compensation karmique de l’occident qui se repent de son antisémitisme. Après un excès dans un sens, l’excès dans l’autre, on trouvera le juste milieu plus tard.

Je m’abstiendrais bien de discréditer (comme font certains) l’œuvre de Flavius Josèphe en mentionnant son article wikipédia qui dit :

« Après la fin de la grande révolte judéenne, en 71, il s'établit auprès de son protecteur à Rome où il obtient la citoyenneté romaine. Il prend alors le prénom de Titus et le nom de Flavius en l'honneur de ses protecteurs et bénéficie d'une pension permanente de la dynastie régnante auprès de laquelle il vit en courtisan lettré. C'est à cette période, qu'il rédige tous ses écrits historiques connus »

Donc forcément, Flavius Josèphe ayant été l’employé du pouvoir romain, ont ne s’étonnera pas de voir un peu plus loin dans cet article wiki que :

« C'est à la tradition chrétienne [ ce que j'appelle "le constantinisme"] que l'on doit la conservation et la transmission de l’œuvre de Flavius Josèphe ° . « S'il n'avait tenu qu'à la tradition juive, il est probable que son œuvre ne serait jamais parvenue à la postérité. » Selon Simon Claude Mimouni, « l'œuvre de Josèphe, avant d'être "récupérée" par les chrétiens, a sans doute été portée par des Judéens ne relevant nullement du mouvement rabbinique, mais plutôt du judaïsme synagogal de culture et de langue grecques °. »

° Simon Claude Mimouni – 2012
Le judaïsme ancien du 6ème siécle avant notre ère au 3ème siècle de notre ère


Mais ce n’est pas pour ça que tout ce que dit Flavius Josèphe est faux.
C'est seulement pour ça que c'était son point de vue, ou celui que "la tradition chrétienne" lui a prêté en faisant (éventuellement) le tri et des corrections dans son oeuvre lors de la "transmission" et de la "conservation" de cette oeuvre.

Voilà sans doute pourquoi ce "mais aussi" de Flavius Josèphe n'a pas l'air d'être retenu par la doxa des historiens de notre époque. Car depuis l'épisode de Galilée et celui de Darwin, la science a sans doute bien conscience que son noble travail consiste a montrer au clergé ses erreurs de lecture, ou a lui démontrer que les manuscrits ont été trafiqués.

Pour en revenir a ces Grecs, qu'il y en ait eut dans la première génération de disciples de Jésus ou bien seulement plus tard, est une question qui n’a pas d'importance pour moi. Voilà pourquoi ce "mais aussi" me convient très bien, sans me soucier de la datation exacte de l'événement qu'il est censé nous rapporté.

Car ce qui est sur, c’est que des Grecs, il y en a eut assez vite, tout du moins d'après Irénée de Lyon au 2ème siècle. Il dit dans sa Réfutation de la Gnose au nom menteur, à propos du système de l’école de Ptolémé, disciple de Valentin :

« L'Intelligence (Νοῦς)  est égale et semblable à celui qui l'a émise ; seule, elle peut contenir la grandeur (infinie) du (Premier) Père ; on l'appelle aussi le Monogène, le Père, le Commencement de toutes choses. Avec l'Intelligence a été émise la Vérité ; et voilà la primitive Tétrade pythagoricienne, l'origine première, ce qu'ils appellent aussi la racine de toutes choses : c'est l'Abîme et le Silence, l'Intelligence et la Vérité. »

Irénée de Lyon
Réfutation de la gnose au nom menteur (1 – 1) exposition du système de ptolémée


D’ailleurs, il parait que Flavius Josèphe aurait fait un séjour chez les esséniens, qui selon lui menait « une vie conforme aux préceptes qu’enseigna Pythagore chez les Grecs » (Antiquité Judaïque XV – 371.)

Alors comme l’idée d’ouvrir ce topic m’est venue suite a une remarque de Domi sur ma proposition de "pythagorisme esséniens de yeshoua" dans le topic de Delphes, changement de lune oblige, voilà que la boucle est bouclée.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Aspirant le Ven 7 Déc - 6:10

C'est marrant mais après avoir lu Flavius Josèphe (il existe au moins 5 ou 6 versions de ce passage cité) je me suis intéressé à Irénée de Lyon...
Effectivement, comme dans tout texte pris, repris etc. il y a surement un mélange de vrai et de faux dans celui-ci. A nous de faire preuve de discernement.
Si je l'ai mis c'est qu'il me semble attester de l'existence historique de Jésus.
Je mettrais à l'occasion ce que la tradition rabbinique dit de Jésus.
avatar
Aspirant
Mimas

Rat
Messages : 539
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Cornalin le Ven 7 Déc - 6:21

Que jamais le sommeil ne ferme ta paupière,  
Sans t'être demandé : Qu'ai-je omis ? Qu’ai-je fait ?

Les Vers dorés de Pythagore
avatar
Cornalin
Hypérion

Cheval
Messages : 401
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Sod le Ven 7 Déc - 6:22

Oui bien évidemment les textes rabbiniques aussi.
Tous les textes de l'époque sur ce Jésus ou ses 70 sortes de disciples, voir même sur leurs opposants, peuvent bien avoir leur place ici, puisque c'est ça les pièces qui sont dans le dossier des historiens.
Que faire avec le dossier ?
Commencer par regarder ce qu'il y a dedans, et ensuite on n'est pas obligé de valider les analyses qu'en font les historiens.
Voilà pourquoi j'aime bien aussi citer leurs sources : qu'est ce qu'il y a dans le dossier ?
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Cornalin le Ven 7 Déc - 6:51

Je ne sais pas si vous parlez du Testimonium Flavianum en parlant de Flavius Josèphe mais sur Wikipédia, on lit qu’au XVIIIe siècle Voltaire et les encyclopédistes ont imposé l'idée d'un faux.

Je dis ça comme cela, pas que je fasse confiance en ces encyclopédistes bien entendu…
avatar
Cornalin
Hypérion

Cheval
Messages : 401
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Sod le Ven 7 Déc - 8:09

"Des ajouts d'origine chrétienne remontant probablement à l'Antiquité ont en effet altéré certaines sections afin qu'elles s'accordent aux dogmes chrétiens"
(...)
Le texte est cependant suspect d'avoir été interpolé, soit en totalité, soit notamment dans les passages signalés entre crochets :

« En ce temps-là paraît Jésus, un homme sage, [si toutefois il faut l'appeler un homme, car] ; c'était un faiseur de prodiges, un maître des gens qui recevaient avec joie la vérité. Il entraîna beaucoup de Judéens et aussi beaucoup de Grecs ; [Celui-là était le Christ.] Et quand Pilate, sur la dénonciation des premiers parmi nous le condamna à la croix, ceux qui l'avaient aimé précédemment ne cessèrent pas. [Car il leur apparut le troisième jour, vivant à nouveau ; les prophètes divins avaient dit ces choses et dix mille autres merveilles à son sujet.] Jusqu'à maintenant encore, le groupe des chrétiens [ainsi nommé après lui] n'a pas disparu. »


Wiki Testimonium d'après Simon Claude Mimouni (encore lui)

Après la lecture de l'article wiki sur ce Testimonium je pense que l'erreur a ne pas faire c'est d'oublier que l'humain est toujours persuadé de bien faire dans 99 % des cas

Tout ces ajouts / variantes potentiellement suspect sont cohérents avec le fait que Jésus avait bien 70 sortes de disciples très différents les uns des autres pendant plus de trois siècles, et puis qu'un Jour de l'an 380 l'édit de Théssalonique a décidé qu'une de ces sortes avait raison et toutes les autres tord.
Et a partir de là, la réécriture de l'Histoire par "les vainqueurs" a commencé.
Un peu comme celle qu'on pourrait être tenté de faire aujourd'hui si on est partisan de "l'énergie christique" et qu'on se croirait autorisé à jeter des pierres sur le prochain sous prétexte qu'il est de religion catholique.

Voilà ce que je ne ferais pas avec le dossier des historiens, même si je me laisse un peu aller a taquiner la bêtise humaine quand je la voit un peu partout. Very Happy
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par domi et Krist-All le Ven 7 Déc - 9:31

Bonjour

La première fois que j’ai entendu le nom d’Irénée de Lyon, s’était dans la nuit du 15 Décembre 2017 par Krist-All, en rapport avec mes ancêtres « les fils d’Antioche » (Krist-All) en particulier Antioche de Pisidie. Les deux Antioche ayant appartenu à la même famille. D’après ce que j’ai reçus il y a peu de temps, il semblerait que je fus moi-même enterré en Pisidie à une certaine époque. (mais là on rentre dans un autre sujet)  

Pour revenir au topic ; je n’ai pas besoin de Flavius Josèphe ou des historiens pour dire qu’il y avait des Grecs parmi les proches de Jésus. Et je vais même insister sur le mot « proches » je dirai juste « Mariamenou »

Bonne Journée  
Domi  
avatar
domi et Krist-All
Épiméthée

Coq
Messages : 155
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Saint Père

http://kristall.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Aspirant le Ven 7 Déc - 9:43

Certains soutiennent que Jésus et Marie Madeleine étaient deux initiés et que Jésus n'aurait pas pu accomplir son ministère sans elle.
avatar
Aspirant
Mimas

Rat
Messages : 539
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Cornalin le Ven 7 Déc - 9:44

@domi et Krist-All a écrit:Bonjour

La première fois que j’ai entendu le nom d’Irénée de Lyon, s’était dans la nuit du 15 Décembre 2017 par Krist-All, en rapport avec mes ancêtres « les fils d’Antioche » (Krist-All) en particulier Antioche de Pisidie. Les deux Antioche ayant appartenu à la même famille. D’après ce que j’ai reçus il y a peu de temps, il semblerait que je fus moi-même enterré en Pisidie à une certaine époque. (mais là on rentre dans un autre sujet)

Bonjour… Moi aussi j’ai une généalogie assez garnie mais au bout du compte ça donne quoi si on en reste là ?
avatar
Cornalin
Hypérion

Cheval
Messages : 401
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par domi et Krist-All le Ven 7 Déc - 10:06

@Cornalin a écrit:

Bonjour… Moi aussi j’ai une généalogie assez garnie mais au bout du compte ça donne quoi si on en reste là ?

A vrai dire je ne sais pas, c’est en quelque sorte notre livre d’histoire, l’histoire de nos ancêtres… Es-ce important ? Sincèrement je ne pense pas.

Domi
avatar
domi et Krist-All
Épiméthée

Coq
Messages : 155
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Saint Père

http://kristall.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par domi et Krist-All le Ven 7 Déc - 12:39

@Aspirant a écrit:Certains soutiennent que Jésus et Marie Madeleine étaient deux initiés et que Jésus n'aurait pas pu accomplir son ministère sans elle.

Bonjour Aspirant

Personnellement je n'ai rien reçus à ce sujet... Pour Mariamenou j'aimerai te montrer ceci :



Mais peut-être faudrait-il crée un autre topic pour ne pas sortir de l'historicité de Jésus

Domi
avatar
domi et Krist-All
Épiméthée

Coq
Messages : 155
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Saint Père

http://kristall.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Professeur X le Ven 7 Déc - 15:56

Hum , c'est vrai qu'en dehors de textes très rares qui parlent de Jésus en termes communs qui attestent de son historicité , il existe un nombre incalculable de textes relatant Sa légende , et les évangiles qu'ils soient apocryphes ou non sont de ceux là , la plupart nous proposent de croire à d'incroyables faits , et il faut bien la foi pour y souscrire , chaque obédience religieuse et philosophique s'est emparé du personnage , narrant une version différentes de son histoire , que Jésus ne soit pas mort sur la croix , qu'Il ait eu des enfants , qu'Il voyagea en Inde et même en Amérique  , toutes ces visions différentes ont données lieu à des cultes différents , jamais cet être n'a laissé indifférent , quand bien même Il ne fut qu'un simple humain animé par une spiritualité peu commune , " tout ce qu'on pourrait écrire sur Jésus ne tiendrait pas dans mille volumes " nous dit Bible , qu'Il n'ait en fait jamais existé semble improbable , love .
avatar
Professeur X
Rhéa

Chien
Messages : 1432
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Sofiane le Ven 7 Déc - 16:33

@Aspirant a écrit:Certains soutiennent que Jésus et Marie Madeleine étaient deux initiés et que Jésus n'aurait pas pu accomplir son ministère sans elle.

Ce n'est pas certain Aspirant, mais pourquoi pas ? Chose certaine, Jésus fut entouré par de nombreuses femmes, d'aucunes furent comptées parmi ses disciples.
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 1833
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par mikael le Ven 7 Déc - 16:48

bJJ La tour de Magdala ... ce "mariage" , devenu historique,alors qu'il était normal et banal pour un Rabin de se marier (même obligatoire)..cette tour,dis je ,montre que l'Abbé ,créateur de cette construction,en savait des choses...de plus ,ce personnage (elle) était vénéré dans cette région ...lesquels "choses" sont toujours là ou il les a trouvé, mais entouré de murs !!!!
avatar
mikael
Quetzálcoatl

Chat
Messages : 87
Date d'inscription : 27/11/2018

Localisation : gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Ptah le Ven 7 Déc - 16:58

Qu'est ce que ces murs entourent, Mikael ? des pierres ou... une Pierre, parmi d'autres ? Laughing
avatar
Ptah
Miranda

Cochon
Messages : 738
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par mikael le Ven 7 Déc - 17:04

dans les murs dont je parle,des documents qui sont des preuves.....mais il y a un autre lieu ,ou se trouve un "receptacle" avec des "pierres bleues" gravées .... (toi tu pense au Graal..pas moi. Laughing )
avatar
mikael
Quetzálcoatl

Chat
Messages : 87
Date d'inscription : 27/11/2018

Localisation : gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Ptah le Ven 7 Déc - 17:22

Merci pour la réponse. Smile
avatar
Ptah
Miranda

Cochon
Messages : 738
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par domi et Krist-All le Ven 7 Déc - 18:56

@mikael a écrit:bJJ cette tour,dis je ,montre que l'Abbé ,créateur de cette construction,en savait des choses...de plus ,ce personnage (elle) était vénéré dans cette région


Oui Mikael, en particulier par les Templiers qui était d'après moi les gardiens du secret. Autrement pour la tour il y a aussi ceci :

Le nom de Magdala vient de Magdal en araméen ou Migdal en hébreu et désigne une construction en forme de tour. Quand j’ai regardé cette tour, j’ai reçus ceci « Antioche, la cité des lumières » (Krist-All). Je n’ai pas compris pourquoi, alors j’ai fais une recherche, et en approfondissant, j’ai trouvé ceci : « La chandelle va faire tôt son apparition dans l'éclairage public; on sait comment avait été réalisé, aux torches flambeaux, l'éclairage de la grande avenue du port à Ephèse, mais le premier essai d'éclairage public aux chandelles se situe à Antioche (Syrie), en l'an 400. La "Superbe Avenue Blanche" fut équipée d'un alignement de lampes contenant des chandelles faites de filasse enrobée de cire et de poix, et suspendues dans l'axe des voies principales au moyen de cordes tendues. » La ville était complètement entourée d'un mur fortifié, comprenant entre 300 et 400 tours, chef-d'oeuvre de l'architecture gréco-romaine. Vous allez me dire, quel rapport avec Marie Madeleine ? Alors je dirai qu’elle devait être originaire de cette ville (c’est un ressenti personnel bien sur)

Après, pour revenir à la tour de rennes le château, je pense qu’elle signifie autre chose dans l’esprit de l’abbé saunière.

Domi
avatar
domi et Krist-All
Épiméthée

Coq
Messages : 155
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Saint Père

http://kristall.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Sod le Sam 8 Déc - 8:02

@mikael a écrit:bJJ La tour de Magdala ... ce "mariage" , devenu historique,alors qu'il était normal et banal pour un Rabin de se marier (même obligatoire).

Exact : le mariage est obligatoire pour les rabbi.
Avoir un peu de culture sur la spiritualité des autres coupe court a toutes sortes d'imagination complètement farfelue.
Donc là c'est clair que si un jour on découvrait qu'en plus d'être Juif, Jésus était un rabbi, certains auraient besoin de cent ans pour comprendre que ça ne change rien a l'essentiel.


Dernière édition par Sod le Sam 8 Déc - 8:03, édité 1 fois (Raison : mot oublié)
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Eumolpe le Sam 8 Déc - 11:31

@domi et Krist-All a écrit:La ville était complètement entourée d'un mur fortifié, comprenant entre 300 et 400 tours, chef-d'oeuvre de l'architecture gréco-romaine. Vous allez me dire, quel rapport avec Marie Madeleine ? Alors je dirai qu’elle devait être originaire de cette ville (c’est un ressenti personnel bien sur)

Après, pour revenir à la tour de rennes le château, je pense qu’elle signifie autre chose dans l’esprit de l’abbé saunière.

Domi
C'est sans doute aussi parce que Magdala veut dire "tour" en hébreu.
avatar
Eumolpe
Amalthée

Singe
Messages : 221
Date d'inscription : 03/09/2018

Localisation : SO

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire avec le dossier du Jésus des historiens ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum