L'ensemble de tout ce qui existe

Page 20 sur 23 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22, 23  Suivant

Aller en bas

L'ensemble de tout ce qui existe

Message par anadoncamille le Mar 6 Nov - 4:27

Rappel du premier message :

Bonjour à vous tous,

J'ouvre cette discussion sur un sujet qui me tient à coeur : la notion d'ensemble de tout ce qui existe.

Contrairement à ce que disent certains, l'ensemble de tout ce qui existe n'est pas l'univers.
En effet l'univers a une naissance alors que l'ensemble de tout ce qui existe est éternel.
L'univers est donc plus petit sur l'échelle du temps que l'ensemble de tout ce qui existe, il est plus récent.

L'étude de l'ensemble de tout ce qui existe ne nécessite aucun outil complexe. La logique pure suffit.
En l'étudiant on observe que l'ensemble de tout ce qui existe est immense, éternel, omniscient, omnipotent et bien d'autres choses intéressantes.

Ma question est : selon vous l'observation de l'ensemble de tout ce qui existe permet-elle de voir Dieu ?
avatar
anadoncamille
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Cornalin le Ven 7 Déc - 12:57

@Totem a écrit:Tout ce qui existe est "conscience"......(du vécu.. Wink )

Si l'on suit ton CV Totem tu devrais être la première à savoir que le mot n'est pas la chose. Alors si parler du tout en blablabla pour toi est la chose va y pour ton tout blablabla Rolling Eyes

Cornalin
Hypérion

Messages : 401
Date d'inscription : 13/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par mikael le Ven 7 Déc - 16:19

bj..comment faire partager a une autre personne,la beauté d'un coucher de soleil,par exemple...cette émotion ne peux être que personnelle...ensuite les explications possibles ne sont qu'intellectuelles ...il m'est arrivé d'avoir vécu, dans la chair,l'Amour Vivant ,en même temps que l'amour humain..en fait cet amour humain n'est qu'émotion par rapport au Divin...tres dur a garder ..tres fort..et cela m'a fait pleurer car l'émotion était trop grande ...et là , on EST ...mais apres .???? on se retrouve comme avant ..avec des certitudes ,soit,mais elles ne peuvent être que personnelles.....un témoignage de ce qu'est cette " Énergie."..mais le corps n'etait pas prés a la garder ...une annonce ...le rôle des apôtres était aussi de témoigner ,d'être les témoins de LA PAROLE ...mais eux ne comprenaient pas ...pas le moment ..!!!il faut laisser le temps au Temps.. Sleep
avatar
mikael
Quetzálcoatl

Chat
Messages : 87
Date d'inscription : 27/11/2018

Localisation : gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Ptah le Ven 7 Déc - 16:40

@mikael a écrit:bj..comment faire partager a une autre personne,la beauté d'un coucher de soleil,par exemple...cette émotion ne peux être que personnelle...ensuite les explications possibles ne sont qu'intellectuelles ...il m'est arrivé d'avoir vécu, dans la chair,l'Amour Vivant ,en même temps que l'amour humain..en fait cet amour humain n'est qu'émotion par rapport au Divin...tres dur a garder ..tres fort..et cela m'a fait pleurer car l'émotion était trop grande ...et là , on EST ...mais apres .???? on se retrouve comme avant ..avec des certitudes ,soit,mais elles ne peuvent être que personnelles.....un témoignage de ce qu'est cette " Énergie."..mais le corps n'etait pas prés a la garder ...une annonce ...le rôle des apôtres était aussi de témoigner ,d'être les témoins de LA PAROLE ...mais eux ne comprenaient pas ...pas le moment ..!!!il faut laisser le temps au Temps.. Sleep

Beau partage. Wink

C'est curieux, il me semble que nous nous connaissons... Laughing
Mais je peux me tromper... Je me trompe probablement.

avatar
Ptah
Miranda

Cochon
Messages : 738
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Arpège le Ven 7 Déc - 16:45

@mikael a écrit:bj..comment faire partager a une autre personne,la beauté d'un coucher de soleil,par exemple...cette émotion ne peux être que personnelle...ensuite les explications possibles ne sont qu'intellectuelles ...il m'est arrivé d'avoir vécu, dans la chair,l'Amour Vivant ,en même temps que l'amour humain..en fait cet amour humain n'est qu'émotion par rapport au Divin...tres dur a garder ..tres fort..et cela m'a fait pleurer car l'émotion était trop grande ...et là , on EST ...mais apres .???? on se retrouve comme avant ..avec des certitudes ,soit,mais elles ne peuvent être que personnelles.....un témoignage de ce qu'est cette " Énergie."..mais le corps n'etait pas prés a la garder ...une annonce ...le rôle des apôtres était aussi de témoigner ,d'être les témoins de LA PAROLE ...mais eux ne comprenaient pas ...pas le moment ..!!!il faut laisser le temps au Temps.. Sleep
I love you
Merci Mikael
Les émotions de notre reliance au Divin sont impossibles à décrire. Very Happy
avatar
Arpège
Protée

Cheval
Messages : 579
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Totem le Ven 7 Déc - 20:15

@mikael a écrit:il m'est arrivé d'avoir vécu, dans la chair,l'Amour Vivant ,en même temps que l'amour humain..en fait cet amour humain n'est qu'émotion par rapport au Divin...tres dur a garder ..tres fort..et cela m'a fait pleurer car l'émotion était trop grande ...et là , on EST ...mais apres .???? on se retrouve comme avant ..avec des certitudes ,soit,mais elles ne peuvent être que personnelles.....un témoignage de ce qu'est cette " Énergie."..mais le corps n'etait pas prés a la garder ...une annonce ...le rôle des apôtres était aussi de témoigner ,d'être les témoins de LA PAROLE ...mais eux ne comprenaient pas ...pas le moment ..!!!il faut laisser le temps au Temps.. Sleep

OUi l'amour divin ne peut pas être comparé à l'amour humain, et lorsque le maître intérieur émerge, cet amour est à nouveau là, du moins il l'a toujours été mais c'est la barrière que le mental érige qui fait que cet amour semble disparaître. Notre nature véritable est "pur amour" et plus encore.... Enfin vu que les mots ne sont pas la chose, ce qui est vrai, comme me le fait remarquer Cornalin....Razz  je n'en dirais pas plus pour ne pas aplatir ou affadir cette merveille.. Very Happy
avatar
Totem
Eris

Chèvre
Messages : 2063
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par anadoncamille le Ven 7 Déc - 20:38

@Cornalin a écrit:Proposition d'un nouveau titre du présent topic :
Culte du Dieu Pân
Ici on parle du dieu unique, ne l'as-tu pas encore compris ?
Y donner le nom que tu veux n'y changera rien.

@Sod a écrit:.   @anadoncamille a écrit:
   "Dans quel(s) but(s) l'ensemble de tout ce qui existe nous a-y-il créés ?"
Croire qu'on serait capable de répondre a cette question est un très bel exemple de démesure
Nous interdirais-tu de nous poser la question ? Pourquoi ne la poserait-on pas ?

Merci à vous, @porte, @Totem, @mikael, @Ptah et @Arpège, pour vos interventions. Ce que vous dites est très beau et très agréable à lire. Continuez ! Smile
avatar
anadoncamille
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par mikael le Ven 7 Déc - 22:00

voila voila..
24144

Le dieu Pan, ainsi nommé, dit-on, du mot grec pan, « tout », était fils, suivant les uns, de Jupiter et de la nymphe Thymbris, suivant les autres, de Mercure et de la nymphe Pénélope. Selon d'autres traditions, il était fils de Jupiter et de la nymphe Calisto, ou peut-être de l'Air et d'une Néréide, ou enfin du Ciel et de la Terre. Toutes ces origines diverses trouvent une explication, non seulement dans le grand nombre de dieux portant ce nom, mais encore dans les attributions multiples que la croyance populaire prêtait à cette divinité. Son nom semblait indiquer l'étendue de sa puissance, et la secte des philosophes stoïciens identifiait ce dieu avec l'Univers ou du moins avec la nature intelligente, féconde et créatrice.

Mais l'opinion commune ne s'élevait pas à une conception si générale et si philosophique. Pour les peuples, le dieu Pan avait un caractère et une mission surtout agrestes. Si, dans les temps les plus reculés, il avait accompagné les dieux de l'Egypte dans leur expédition des Indes, s'il avait inventé l'ordre de bataille et la division des troupes en aile droite et en aile gauche, ce que les Grecs et les Latins appelaient les cornes d'une armée, si c'était même pour cette raison qu'on le représentait avec des cornes, symbole de sa force et de son invention, l'imagination populaire, de bonne heure ayant restreint et limité ses fonctions, l'avait placé dans les campagnes, près des pasteurs et des troupeaux.

Il était principalement honoré en Arcadie, pays de montagnes, où il rendait des oracles. On lui offrait en sacrifice du miel et du lait de chèvre. On célébrait en son honneur les Lupercales, fête qui, dans la suite, se répandit en Italie, où l'Arcadien Evandre avait porté le culte de Pan. On le représente ordinairement fort laid, les cheveux et la barbe négligés, avec des cornes, et le corps de bouc depuis la ceinture jusqu'en bas, enfin ne différant pas d'un faune ou d'un satyre. Il tient souvent une houlette, et une flûte à sept tuyaux qu'on appelle la flûte de Pan, parce que, dit-on, il en fut l'inventeur, grâce à la métamorphose de la nymphe Syrinx en roseaux du Ladon. Le christianisme s'inspira sans doute de l'apparence de ce dieu très populaire, et le « diabolisa » pour lutter contre le paganisme et toute autre tradition religieuse qui résistait à son implantation.

On le regardait aussi comme le dieu des chasseurs ; mais, quand il se livrait à la chasse, il était moins la terreur des bêtes fauves que celle des nymphes qu'il poursuivait de ses ardeurs amoureuses. Il est souvent aux aguets derrière les rochers et les buissons : la campagne pour lui n'a pas de mystères. C'est ainsi qu'il découvrit et put révéler à Jupiter le lieu où Cérès s'était cachée après l'enlèvement de Proserpine.

Jean_Fran_ois_de_Troy___Pan_and_Syrinx

Pan a été souvent confondu dans la littérature latine avec Faunus et Sylvain. Plusieurs auteurs les ont considérés comme une même divinité sous ces différents noms. Les Lupercales même étaient célébrées en leur triple honneur confondu. Cependant, Pan est le seul des rois qui ait été allégorisé, et regardé comme le symbole de la Nature, suivant la signification de son nom. Aussi lui met-on des cornes, pour marquer, disent les mythologues, les rayons du soleil ; la vivacité de son teint exprime l'éclat du ciel ; la peau de chèvre étoilée qu'il porte sur l'estomac représente les étoiles du firmament ; enfin, ses pieds et ses jambes hérissés de poils désignent la partie inférieure du monde, la terre, les arbres et les plantes.

Ses amours lui ont suscité des rivaux parfois redoutables. L'un d'eux, Borée, voulut lui enlever violemment la nymphe Pitys, que la Terre, émue de compassion, changea en pin. Voilà pourquoi cet arbre, conservant encore, dit-on, les sentiments de la nymphe, couronne Pan de son feuillage, tandis que le souffle de Borée excite ses gémissements.

pan2

Pan est aimé aussi de Séléné, c'est-à-dire de la Lune, ou Diane, qui, pour venir le visiter dans les vallons et les grottes des montagnes, néglige le beau et éternel dormeur Endymion.

La fable du grand Pan donna lieu, sous le règne de Tibère, à un événement qui intéressa vivement la ville de Rome et mérite d'être raconté. Dans la mer Egée, dit Plutarque, le vaisseau du pilote Thamus étant un soir dans les parages de certaines îles, le vent cessa tout à fait. Tous les gens à bord étaient bien éveillés, la plupart même passaient le temps à boire les uns avec les autres, lorsqu'on entendit tout à coup une voix qui venait des îles et appelait Thamus. Thamus se laissa appeler deux fois sans répondre, mais à la troisième il répondit. La voix lui commanda que, quand il serait arrivé dans un certain lieu, il criât que le grand Pan était mort. Il n'y eut personne dans le navire qui ne fût saisi de frayeur et d'épouvante. On délibéra si Thamus devait obéir à la voix, et Thamus conclut que, quand ils seraient arrivés au lieu indiqué, s'il faisait assez de vent pour passer outre, il ne fallait rien dire ; mais que, si un calme les arrêtait là, il fallait s'acquitter de l'ordre qu'il avait reçu. Il ne manqua point d'être surpris d'un calme en cet endroit-là, et aussitôt il se mit à crier de toute sa force : « Le grand Pan est mort ! » A peine avait-il cessé de crier que l'on entendit de tous côtés des plaintes et des gémissements, comme d'un grand nombre de personnes surprises et affligées de cette nouvelle.

Tous ceux qui étaient sur le navire furent témoins de cette étrange aventure. Le bruit s'en répandit en peu de temps jusqu'à Rome. L'empereur Tibère voulut voir Thamus lui-même ; il le vit, l'interrogea, assembla des savants pour apprendre d'eux qui était ce grand Pan, et il fut conclu que c'était le fils de Mercure et de Pénélope.

D'autres mythologues, interprétant ce fait, ont préféré y voir la mort de l'ancien monde romain et l'avènement d'une société nouvelle.

Le mythe de Pan concentre toute la dualité de l'imitation : désir/jalousie, rassembler/éparpiller, présence/absence.

Source
avatar
mikael
Quetzálcoatl

Chat
Messages : 87
Date d'inscription : 27/11/2018

Localisation : gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par anadoncamille le Ven 7 Déc - 22:36

Merci, @mikael, pour ces éclaircissements bienvenus. C'était très intéressant à lire.
avatar
anadoncamille
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Sod le Sam 8 Déc - 7:39

@anadoncamille a écrit:Nous interdirais-tu de nous poser la question ?

Malheureusement je n'ai pas ce pouvoir d'interdire.
Ce qui te prive du plaisir de transgresser.
Désolé. Very Happy

@anadoncamille a écrit:Pourquoi ne la poserait-on pas ?

C'est justement en la posant, puis en croyant avoir trouvé des réponses, qu'on fini par comprendre ce que valent ces réponses.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par anadoncamille le Sam 8 Déc - 7:50

@Sod, mes questionnements sont issus de tentatives d'évolution. Ce n'est rien de plus et ma démarche est pratiquée en toute humilité, en évitant justement la démesure. Je reste au contraire aussi mesuré que possible. Je suis prudent avec l'inconnu, mais il ne m'effraie pas. N'as-tu pas soif de savoir ?
avatar
anadoncamille
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Sod le Sam 8 Déc - 8:00

Non, c'est fini, dieu merci, ou plus précisément c'est en bonne voie de s'arrêter.
Il y a si peu de choses a savoir pour avancer sur la voie de la Connaissance.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par anadoncamille le Sam 8 Déc - 8:03

Puisque tu en parles, qu'est-ce qui t'attire dans la voie de la connaissance sinon la soif de savoir ?
avatar
anadoncamille
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Sod le Sam 8 Déc - 8:34

Devenir Un avec le Père, comme dis mon grand frère dans l'évangile.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Aspirant le Sam 8 Déc - 8:35

Attends... Mais si on a le même grand frère c'est que nous sommes frères non ?

Wink
avatar
Aspirant
Mimas

Rat
Messages : 539
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par anadoncamille le Sam 8 Déc - 8:41

@Sod, plutôt que d'appeler ce trajet de "devenir un avec le Père" "voie de la Connaissance", pourquoi ne pas l'appeler "voie de la fusion" ? Cela induirait moins en erreur. "Voie de la connaissance" évoque plutôt l'accumulation de connaissances que la fusion avec le Père.
avatar
anadoncamille
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Sod le Sam 8 Déc - 8:48

Oui je comprend ce que tu veux dire Ana, mais dans la mesure ou un concept existe déjà : Jnana Marga, dans l'Hindouisme, et qu'il est parfaitement clair, en inventer un autre pourrait laisser croire qu'il s'agit d'autre chose. Et sur la confusion dont tu me parles, je ne suis pas responsable du fait que certains croit comprendre ce que je dis, et ne se rendent pas compte que ce n'est pas le cas.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par anadoncamille le Sam 8 Déc - 8:52

Ok, je te suis. Par contre l'idée de faire un avec l'infini alors que nous sommes limités me semble être de la démesure, même si je ressens l'impression que cela peut faire de ne faire qu'un avec le Tout.
avatar
anadoncamille
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Arpège le Sam 8 Déc - 9:34

Comme Sod, il me semble que, relativement au Tout et à Dieu, il ne peut y avoir de savoir car tout ceci est indéfinissable et que nous ne pouvons qu'être sans opinion sur ce genre de question si ce n'est la certitude de son existence, et que si on utilise le terme de connaissance, cela va davantage dans le sens d'une compréhension ...cela étant, j'aime y réfléchir pourtant mais je dois bien reconnaitre que cela ne me mène pas plus loin que le plaisir de tenter d'en percer le mystère et d'aboutir toujours à cette même conclusion. Smile

En revanche, il me semble que, plutôt que de devenir Un avec le Tout, on prend conscience qu'on fait partie de ce tout, et cela ne me parait pas être de la démesure car cette idée de fusion évoquerait un concept de non-séparation dans le tout, alors que le concept de "tout ce qui existe" laisserait imaginer un ensemble de choses hétéroclites qui cohabiteraient.
avatar
Arpège
Protée

Cheval
Messages : 579
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par anadoncamille le Sam 8 Déc - 10:08

Merci @Arpège, je vois mieux ce que @Sod voulait dire et je comprends bien ton propos.
avatar
anadoncamille
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Arpège le Sam 8 Déc - 10:13

J'espère ne pas trop avoir interprété "à ma manière" les propos de Sod;
Bon, si c'est pas ça tu me diras Sod, hein   Wink
avatar
Arpège
Protée

Cheval
Messages : 579
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par porte le Sam 8 Déc - 11:18

@Sod a écrit:Non, c'est fini, dieu merci, ou plus précisément c'est en bonne voie de s'arrêter.
Il y a si peu de choses a savoir pour avancer sur la voie de la Connaissance.


La connaissance de qui, de quoi? Ça m’intéresse au plus haut point.

Il n'y a aucune raison que ceci s'arrête, car même le Père de notre univers s'apprend en créant Lui-même à travers sa création, ses créations, ses créatures en usant de ses attributs, son potentiel tout comme un être humain à son modeste niveau).

Il y a aussi tant de créatures intermédiaires puissantes entre ce que l'on considère comme émanation Source et la densité que si tu es presque arrivé au bout, tu n'es plus humain, alors que fais-tu dans un tel véhicule?

Si l'on dépouille un arbre (celui de la connaissance par exemple... Shocked ) de ses feuilles, de ses fruits, de ses branches, de son tronc, de ses racines, de sa terre nourricière, de son ciel, de la lumière, ceci n'est pas la connaissance, mais le néant.

En enlevant tout (TOUT) on ne connait rien. Il y a à ce propos une phrase dans l'initiation que le disciple prononce solennellement dans une vision de clarté, une révélation: "Je ne suis rien, seul Dieu existe".

Remise dans son contexte, ça donne ceci:

Lorsque je m’abandonne
A CE QUI EST,
IL s’exprime
A travers moi,
Alors « je ne suis rien »,
Seul Dieu existe.
L’on s’aperçoit alors,
Du retour à l’unité,
Qui peu à peu
Ne sera plus intermittence,
Mais permanence.

Fraternellement I love you
avatar
porte
Encelade

Serpent
Messages : 772
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par porte le Sam 8 Déc - 12:00

@mikael a écrit:voila voila..
24144

Spoiler:
Le dieu Pan, ainsi nommé, dit-on, du mot grec pan, « tout », était fils, suivant les uns, de Jupiter et de la nymphe Thymbris, suivant les autres, de Mercure et de la nymphe Pénélope. Selon d'autres traditions, il était fils de Jupiter et de la nymphe Calisto, ou peut-être de l'Air et d'une Néréide, ou enfin du Ciel et de la Terre. Toutes ces origines diverses trouvent une explication, non seulement dans le grand nombre de dieux portant ce nom, mais encore dans les attributions multiples que la croyance populaire prêtait à cette divinité. Son nom semblait indiquer l'étendue de sa puissance, et la secte des philosophes stoïciens identifiait ce dieu avec l'Univers ou du moins avec la nature intelligente, féconde et créatrice.

Mais l'opinion commune ne s'élevait pas à une conception si générale et si philosophique. Pour les peuples, le dieu Pan avait un caractère et une mission surtout agrestes. Si, dans les temps les plus reculés, il avait accompagné les dieux de l'Egypte dans leur expédition des Indes, s'il avait inventé l'ordre de bataille et la division des troupes en aile droite et en aile gauche, ce que les Grecs et les Latins appelaient les cornes d'une armée, si c'était même pour cette raison qu'on le représentait avec des cornes, symbole de sa force et de son invention, l'imagination populaire, de bonne heure ayant restreint et limité ses fonctions, l'avait placé dans les campagnes, près des pasteurs et des troupeaux.

Il était principalement honoré en Arcadie, pays de montagnes, où il rendait des oracles. On lui offrait en sacrifice du miel et du lait de chèvre. On célébrait en son honneur les Lupercales, fête qui, dans la suite, se répandit en Italie, où l'Arcadien Evandre avait porté le culte de Pan. On le représente ordinairement fort laid, les cheveux et la barbe négligés, avec des cornes, et le corps de bouc depuis la ceinture jusqu'en bas, enfin ne différant pas d'un faune ou d'un satyre. Il tient souvent une houlette, et une flûte à sept tuyaux qu'on appelle la flûte de Pan, parce que, dit-on, il en fut l'inventeur, grâce à la métamorphose de la nymphe Syrinx en roseaux du Ladon. Le christianisme s'inspira sans doute de l'apparence de ce dieu très populaire, et le « diabolisa » pour lutter contre le paganisme et toute autre tradition religieuse qui résistait à son implantation.

On le regardait aussi comme le dieu des chasseurs ; mais, quand il se livrait à la chasse, il était moins la terreur des bêtes fauves que celle des nymphes qu'il poursuivait de ses ardeurs amoureuses. Il est souvent aux aguets derrière les rochers et les buissons : la campagne pour lui n'a pas de mystères. C'est ainsi qu'il découvrit et put révéler à Jupiter le lieu où Cérès s'était cachée après l'enlèvement de Proserpine.

Jean_Fran_ois_de_Troy___Pan_and_Syrinx

Pan a été souvent confondu dans la littérature latine avec Faunus et Sylvain. Plusieurs auteurs les ont considérés comme une même divinité sous ces différents noms. Les Lupercales même étaient célébrées en leur triple honneur confondu. Cependant, Pan est le seul des rois qui ait été allégorisé, et regardé comme le symbole de la Nature, suivant la signification de son nom. Aussi lui met-on des cornes, pour marquer, disent les mythologues, les rayons du soleil ; la vivacité de son teint exprime l'éclat du ciel ; la peau de chèvre étoilée qu'il porte sur l'estomac représente les étoiles du firmament ; enfin, ses pieds et ses jambes hérissés de poils désignent la partie inférieure du monde, la terre, les arbres et les plantes.

Ses amours lui ont suscité des rivaux parfois redoutables. L'un d'eux, Borée, voulut lui enlever violemment la nymphe Pitys, que la Terre, émue de compassion, changea en pin. Voilà pourquoi cet arbre, conservant encore, dit-on, les sentiments de la nymphe, couronne Pan de son feuillage, tandis que le souffle de Borée excite ses gémissements.

pan2

Pan est aimé aussi de Séléné, c'est-à-dire de la Lune, ou Diane, qui, pour venir le visiter dans les vallons et les grottes des montagnes, néglige le beau et éternel dormeur Endymion.

La fable du grand Pan donna lieu, sous le règne de Tibère, à un événement qui intéressa vivement la ville de Rome et mérite d'être raconté. Dans la mer Egée, dit Plutarque, le vaisseau du pilote Thamus étant un soir dans les parages de certaines îles, le vent cessa tout à fait. Tous les gens à bord étaient bien éveillés, la plupart même passaient le temps à boire les uns avec les autres, lorsqu'on entendit tout à coup une voix qui venait des îles et appelait Thamus. Thamus se laissa appeler deux fois sans répondre, mais à la troisième il répondit. La voix lui commanda que, quand il serait arrivé dans un certain lieu, il criât que le grand Pan était mort. Il n'y eut personne dans le navire qui ne fût saisi de frayeur et d'épouvante. On délibéra si Thamus devait obéir à la voix, et Thamus conclut que, quand ils seraient arrivés au lieu indiqué, s'il faisait assez de vent pour passer outre, il ne fallait rien dire ; mais que, si un calme les arrêtait là, il fallait s'acquitter de l'ordre qu'il avait reçu. Il ne manqua point d'être surpris d'un calme en cet endroit-là, et aussitôt il se mit à crier de toute sa force : « Le grand Pan est mort ! » A peine avait-il cessé de crier que l'on entendit de tous côtés des plaintes et des gémissements, comme d'un grand nombre de personnes surprises et affligées de cette nouvelle.

Tous ceux qui étaient sur le navire furent témoins de cette étrange aventure. Le bruit s'en répandit en peu de temps jusqu'à Rome. L'empereur Tibère voulut voir Thamus lui-même ; il le vit, l'interrogea, assembla des savants pour apprendre d'eux qui était ce grand Pan, et il fut conclu que c'était le fils de Mercure et de Pénélope.

D'autres mythologues, interprétant ce fait, ont préféré y voir la mort de l'ancien monde romain et l'avènement d'une société nouvelle.

Le mythe de Pan concentre toute la dualité de l'imitation : désir/jalousie, rassembler/éparpiller, présence/absence.

Source


A ce propos (du dieu Pan), il y a les ouvrages de Michael Roads fascinant et d'un intérêt certain, et sa relation à Pan.

Et puis:

Rencontre avec Pan
Par Sir Georges Trevelyan ©️

Extrait du livre « Les Jardins de Findhorn, la communauté de Findhorn », collection Findhorn, éditions Le Souffle d’Or.

Voici le témoignage apporté par R.Ogilvie Crombie, aujourd’hui décédé, l’un des fondateurs de la communauté des Jardins de Findhorn, en Ecosse. Roc avait des affinités profondes avec les esprits de la nature, ce qui un jour l’a mené à ceci :

» J’ignorais alors que ces rencontres avec Kurmos (un petit faune)devaient me conduire à quelque chose d’encore plus insolite qui se produirait un mois plus tard, vers la fin avril. Ce fut un soir, alors que je revenais de chez des amis qui habitaient dans la partie sud d’Edimbourg. Il était à peu près 23 heures, et je rentrais chez moi à pied.

Les rues étaient presque désertes et je pensais que la ville était alors bien paisible. Je marchais dans la rue principale d’Edimbourg, la Princes Street. En tournant au coin de la rue qui longe la National Gallery (proche des Royal Botanic Gardens), je pénétrai dans une « atmosphère » extraordinaire. Je n’avais jamais rencontré auparavant une telle ambiance. Comme elle est assez difficile a décrire, je pourrais dire que c’est comme si je n’avais pas eu de vêtements et que je marchais dans un milieu plus dense que l’air, mais moins dense que l’eau. Je pouvais le sentir contre mon corps. Cela me donnait une sensation de chaleur et de picotements, comme un mélange de piqûres d’aiguilles et de choc électrique. Ceci s’accompagnait d’un état de conscience accru et de cette même sensation d’attente que j’avais éprouvée dans les Jardins avant de rencontrer Kurmos.

Je réalisai alors que je n’étais pas seul. Une silhouette – plus grande que moi – marchait a mes cotes. C’était un faune, irradiant une extraordinaire puissance. Je le regardai attentivement. Ce n’était certainement pas mon petit faune devenu grand. Nous continuâmes de marcher cote a cote. Puis il se tourna et me regarda.

– Alors, tu n’as pas peur de moi ?

« – Non »

– Pourquoi ce non ? Tous les êtres humains ont peur de moi.

« – Aucun mal n’émane de ta présence. Et je ne vois aucune raison pour laquelle tu souhaiterais me faire du mal. Je ne me sens pas effraye. »

– Sais-tu qui je suis ?

A l’instant je le sus. – « Tu es le grand dieu Pan. »

– Alors tu devrais être effrayé. Votre mot « panique » provient de la terreur que ma présence cause.

« – Pas toujours. Je n’ai pas peur. »

– Peux-tu me dire pourquoi ?

« – C’est peut-être a cause de mon affinité avec tes sujets, les esprits de la terre et les créatures qui vivent dans les forêts. »

– Tu crois en mes sujets ?

« – Oui. »

– Aimes-tu mes sujets ?

« – Oui, bien-sûr. »

– Dans ce cas, m’aimes-tu ?

« – Pourquoi pas ? »

M’aimes-tu ?

« – Oui. »

Il me regarda avec un sourire étrange et ses yeux se mirent a briller. des yeux d’un brun profond et mystérieux.

– Tu sais bien-sûr que je suis le diable ? Tu viens tout juste de dire que tu aimes le diable.

« – Non, tu n’es pas le diable. Tu es le dieu des forets et des champs. Il n’y a aucun mal en toi. Tu es le dieu Pan. »

– Mais l’Eglise chrétienne primitive ne m’a-t-elle pas pris comme modèle du diable ? Regarde mes sabots fourchus, mes jambes poilues et les cornes sur mon front.

« – L’Eglise a fait des dieux et des esprits païens des diables, des démons et des diablotins. »

– Elle s’est donc trompée ?

« – L’Eglise a fait cela avec les meilleures intentions, du moins de son point de vue. Mais elle a eu tort. Les anciens dieux ne sont pas nécessairement des démons. »

Nous traversâmes la rue Princes et primes une autre rue. Il se tourna vers moi :

– Dis-moi ce que je sens !

Depuis son arrivée, je m’étais mis a respirer une merveilleuse odeur de forêts de sapins, de feuilles humides, de terre fraîchement retournée et de fleurs sauvages. Je le lui dis.

Alors je ne sens pas le fauve, comme un bouc ?

« – Non, pas du tout. Cela sent une faible odeur un peu comme celle du musc, comme la fourrure d’un chat bien portant. C’est agréable et ressemble aussi a de l’encens. Tu veux toujours te faire passer pour le diable ? »

– Je dois savoir ce que tu penses de moi. C’est important.

« – Pourquoi ? »

– Parce que.

« – Tu ne veux pas me dire pourquoi ? »

– Pas maintenant. Cela deviendra clair, le moment venu.


Il passa son bras autour de mon épaule. Je sentis vraiment le contact physique.

– Cela ne te gêne pas que je te touche ?

« – Non. »

– Tu n’éprouves vraiment aucune répulsion, ni aucune crainte ?

« – Aucune. »

– Excellent.

Je ne parvenais pas a comprendre pourquoi il faisait un tel effort pour provoquer en moi un signe de peur. Je ne me proclame pas être courageux ; il existe beaucoup de choses qui pourraient me faire mourir de peur. Mais, pour une raison ou une autre, je n’avais absolument pas peur de cet être. Une appréhension, a cause de sa puissance, mais aucune peur : seulement de l’amour. »

Fraternellement I love you
avatar
porte
Encelade

Serpent
Messages : 772
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par anadoncamille le Sam 8 Déc - 12:07

Magnifique rencontre. Merci @porte. Smile
avatar
anadoncamille
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Cogitop le Sam 8 Déc - 13:44

Merci
Lorsqu’on s’imbibe à la nature, au bien ( mon jardin chéri ) comme au mal ( la jungle avec ses serpents mortels, ses plantes carnivores et ses anthropophages) on fusionne et les mêmes molécules, les mêmes atomes de carbone (et du charbon naturel) nous animent
Pan est assimilé au mal, et il doit s’y assimiler. Jouer son jeu.

L’homme est conscient de ce jeu et il peut choisir.
Mais il reste un être organique fait de chair et de molécules, lié à son cycle de carbone.
Une énergie fossile, et doit s’y assimiler. Sinon il est mort.
Et ne fait plus partie des créations « fossiles »

Encore que...
Et là, c’est une autre histoire...

Pas à comprendre mais à vivre...
pour aller de decouvertes en découvertes...


Dernière édition par Cogitop le Sam 8 Déc - 13:46, édité 1 fois (Raison : Fôte)

Cogitop
Épiméthée

Chien
Messages : 205
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par anadoncamille le Sam 8 Déc - 13:54

@Cogitop a écrit:Une énergie fossile, et doit s’y assimiler. Sinon il est mort.
Et ne fait plus partie des créations « fossiles »
Je ne comprends pas bien ce passage. Nous devons nous assimiler à des fossiles sous peine de mourir ?
avatar
anadoncamille
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Cogitop le Sam 8 Déc - 18:33

@anadoncamille a écrit:
@Cogitop a écrit:Une énergie fossile, et doit s’y assimiler. Sinon il est mort.
Et ne fait plus partie des créations « fossiles »
Je ne comprends pas bien ce passage. Nous devons nous assimiler à des fossiles sous peine de mourir ?
Oui, je me suis mal exprimé
Je pense qu’on doit assumer la nature « fossile » de notre corps carboné, poussière et qui redeviendra poussière, pour nous intégrer dans ce schéma cosmique corpusculaire et ondulatoire plus global, pour pouvoir continuer à progresser.

Accepter et assumer notre existence terrestre matérielle et mortelle avant l’au-delà

( comme il est difficile d’exprimer cela avec tant de mots, et qui ne veulent rien dire, qui ne peuvent rien dire clairement, de ce que je voudrais exprimer de non verbal, bien au delà des mots !)

Cogitop
Épiméthée

Chien
Messages : 205
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ensemble de tout ce qui existe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 23 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22, 23  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum