"Que suis-je?"

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

"Que suis-je?"

Message par Raphaela le Dim 13 Mai - 22:32

Rappel du premier message :

@tangolinos a écrit:En fait, l' ultime question est: que suis-je ?
ma réponse serait du style: je suis un effet relatif de mon être absolu... et j' ignore ce qu'est mon être absolu... d'ailleurs quand je dors comment se fait-il que je continue à respirer ?... n' est-ce pas l' être que j'ignore qui anime mon fonctionnement et qui me fait aléatoirement croire que j' y suis pour quelque chose ?

l'effet relatif Est-il vraiment autre que l'être absolu?


Dernière édition par Kolam le Lun 14 Mai - 10:21, édité 1 fois (Raison : Absence de majuscule dans le titre.)
avatar
Raphaela
Épiméthée

Rat
Messages : 163
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas


Re: "Que suis-je?"

Message par tangolinos le Dim 24 Juin - 20:10

Salut Miwae
ne pense pas être dans l’ erreur…
tes dires me semblent sincères, c’ est cela qui importe.
Vois-tu, je suis tout comme toi interrogatif à propos de celui qui se pose la question… et je soupçonne qu’il soit impossible qu’un miroir puisse se voir dans un autre miroir.
En effet je soupçonne de plus en plus que notre sort soit de manifester l’ être que nous sommes, en toute ignorance de ce qu’il est.

tangolinos
Mimas

Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par porte le Lun 25 Juin - 9:31

@Miwae a écrit:Effectivement Porte, j'ai mal lu le sujet, c'est moi qui suis dans l'erreur ^^

Merci pour la richesse de tes informations


Bah, la notion de partage inclus la bienveillance entre nous.

Fraternellement excellente semaine à toi et à tous dans le TOUT.  I love you
avatar
porte
Encelade

Serpent
Messages : 772
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Professeur X le Lun 25 Juin - 13:32

Hum , comme l'écrit si bien Miwae il y a un être derrière la question " Que suis-je " , et cette question qu'il se pose ne saurait se rapporter à lui-même , à moins qu'il soit une chose , une sorte d’ordinateur à l’intelligence artificielle qui se poserait la question de ce qu'elle est .

Si donc un être vivant s'interroge sur ce qu'il est , c'est sur ce qui le compose , que suis-je donc , un assemblage de tissus organiques maintenus en vie par de nombreux systèmes , mais pas que , une essence douée de certaine fonctions , mais pas que .

.En fait tout ce qui décrit l'être humain dans toutes les matières qui le définit peut répondre à cette question , et des milliers de volumes ne répondraient pas encore totalement à cette question , puisque nous ne savons pas objectivement ce que nous sommes .

Mais si nous n'avons pas de réponses à la question que pose ce sujet , celui qui la pose , celui qui ne connait qu’approximativement de quoi il est fait , existe quand même bel et bien , et étrangement cet être peut être conscient de lui-même alors qu'il ne sait pas exactement ce qu'il est .

Cette question en fait nous ramène à la connaissance limité de ce que nous sommes , celle à laquelle les scientifiques ou les pseudos-gourous croient répondre chacun dans leur domaine , mais l'être qui pose cette question n'échappe pas à sa propre conscience , il peut se percevoir , sentir sa propre présence en dehors de toute connaissance , love .
avatar
Professeur X
Rhéa

Chien
Messages : 1432
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Invité le Lun 25 Juin - 14:27

Chacun essaie de répondre au mieux à cette question pour lui-même (et aussi un peu pour les autres chez les gourous de tout poil Wink )
Personne n'a la moindre preuve (au sens médico-légal) de ce qu'il avance et croit savoir sur ce "petit plus" y compris celui qui dit qu'il est impossible de savoir ce que c'est.
L'avantage (selon moi et c'est très subjectif) des deux c'est qu'il reconnaissent tous que ce petit plus existe mais certains ajoutent que ce "petit plus" échappe aux tentatives de description.
Ils croient donc tous en une espèce de "merveilleux" échappant aux tests et mesures des scientifiques, ce qui leur fait un point commun mine de rien.
Il faut bien sur, ajouter à cette bande de joyeux lurons certains qui vont jusqu'à dire que ce "petit plus" n'existe pas et que nous ne sommes qu'un machine biologique compliquée...
N'oublions pas que nous percevons le monde qui nous entoure grâce à nos sens et que ce qui échappe à nos sens est difficilement perceptible et/ou représentable.
Il s'agit ici de partir à la recherche de quelque chose qui jusqu'à présent échappe à nos sens et à nos instruments et dont on ne sait même pas si cela existe vraiment...
A moins que notre cerveau soit suffisamment complexe pour avoir créé un autre sens qui nous échappe en parti et qui serait la conscience elle-même. A la fois sens qui permet de percevoir et chose perçue elle-même...
Mais là il ne s'agit que de pure spéculation de ma part Smile
Tout ce mic-mac ayant pour but de faire progresser un esprit animé par une âme (alors là on nage en plein délire qui n'est m'a fois ni plus ni moins valable qu'un autre)

Petit détail truculent :
A partir du moment où nos partageons par le langage notre point de vue, nous sommes tous susceptibles de devenir des "gourous" même à notre insu (nous présentons ce que nous pensons de plus vrai à l'instant "t" espérant : convaincre ou pour les plus hardis : être convaincu Wink )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Totem le Lun 25 Juin - 19:55

Azaël a écrit:Chacun essaie de répondre au mieux à cette question pour lui-même (et aussi un peu pour les autres chez les gourous de tout poil Wink )
Personne n'a la moindre preuve (au sens médico-légal) de ce qu'il avance et croit savoir sur ce "petit plus" y compris celui qui dit qu'il est impossible de savoir ce que c'est.

Il est clair que pour apporter une preuve médico-légal ça risque d'être impossible à l'heure actuelle si l'on sait que nous sommes des être éthérés non détectables par les instruments existants à l'heure actuelle, Nous avons juste inventé le miroir pour voir le corps physique ou scaphandre dans lequel notre essence vit, mais ce corps peut aider à détecter et connaître celle-ci.

Il s'agit ici de partir à la recherche de quelque chose qui jusqu'à présent échappe à nos sens et à nos instruments et dont on ne sait même pas si cela existe vraiment...
A moins que notre cerveau soit suffisamment complexe pour avoir créé un autre sens qui nous échappe en parti et qui serait la conscience elle-même. A la fois sens qui permet de percevoir et chose perçue elle-même...
Mais là il ne s'agit que de pure spéculation de ma part Smile

Partir à la recherche de ce quelque chose ....c'est tout à fait cela..
Il existe bien ce sens qui permet de se percevoir et ce sens est le corps ou du moins le corps possède ce sens.


avatar
Totem
Eris

Chèvre
Messages : 2064
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Invité le Lun 25 Juin - 21:15

A titre personnel j'en suis persuadé Totem Smile
Mais j'ai bien peur que cette expérience ne soit pas transmissible à d'autres qui devront de toute façon faire cette découverte par eux-même.
En plus, cette découverte n'est qu'une étape de plus et n'intervient, je crois, pas chez tout le monde suivant un ordre prédéterminé de découvertes progressives.
On peut avoir pressenti cette état en étant encore dans la dualité, ou avoir d'abord dépassé la dualité et découvrir ensuite cette état etc.
Cela multiplié par de nombreuses prises de consciences toutes nécessaires bien malin alors celui qui pourrait dire où il se trouve sur son chemin...
Sachant qu'en plus, bien souvent, une nouvelle prise de conscience entraine des changements de perception des anciennes prises de conscience...
Et tout cela pour nous mener où ?
Pourquoi sommes-nous mus par une force qui nous fait aller comme cela de prise de conscience à prise de conscience ?
Quelle est cette force ?




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par tangolinos le Lun 25 Juin - 21:26

Salut les copains

pour faire un peu hard, je dirais: Heureux les simplets qui ont reçu l’ ''Evidence''.

N’ est-il pas plus confortable de dire que nous sommes tous des c*ns, plutôt que s’ atteler à l’ idée de prouver que nous n’ en sommes pas ?
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Invité le Lun 25 Juin - 21:57

Assez curieusement Tangolinos, accepter que cette quête est ridicule et impossible est le premier pas vers cette découverte Smile
Ce que tu appelles : découvrir que nous sommes seulement des c.ns Wink
De plus cela n'a rien à voir ni avec les sentiments, ni avec l'intellect bien que l'existence de ce quelque chose se retrouve dans ces sphères aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par porte le Lun 16 Juil - 11:42

Quelques éclats de Vie avec la Présence "JE SUIS":

Laisse purement et simplement
Ton cœur bondir de joie,

En seulement te réappropriant
Le Divin Amour de Dieu,
Qui est en toi toujours présent.
Ton expérience était alors,
Que suis-je ? En dehors
De ce que JE SUIS.
Tel est ton « divertissement ».

L’homme ne possède pas la vie,
Il n’en a pas les moyens,
C’est la vie qui le possède.
Lorsqu’il percevra ceci,
Il aura la capacité
De la rejoindre en lui,
Et redevenir « Elle ».

Observes et saches
Que c’est ce que tu ne vois,
L’invisible qui trace en nous
Les empreintes les plus profondes.
Telle est Sa grâce.
Ses empreintes marquent la voie
Prévue pour ton retour,
Pour notre retour.

Fraternellement I love you

avatar
porte
Encelade

Serpent
Messages : 772
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Sofiane le Lun 16 Juil - 11:49

Voici un autre regard sur le "qui suis-je"...

avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 1833
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par porte le Mer 15 Aoû - 17:16

Azaël a écrit:Chacun essaie de répondre au mieux à cette question pour lui-même (et aussi un peu pour les autres chez les gourous de tout poil Wink )
Personne n'a la moindre preuve (au sens médico-légal) de ce qu'il avance et croit savoir sur ce "petit plus" y compris celui qui dit qu'il est impossible de savoir ce que c'est.
L'avantage (selon moi et c'est très subjectif) des deux c'est qu'il reconnaissent tous que ce petit plus existe mais certains ajoutent que ce "petit plus" échappe aux tentatives de description.
Ils croient donc tous en une espèce de "merveilleux" échappant aux tests et mesures des scientifiques, ce qui leur fait un point commun mine de rien.
Il faut bien sur, ajouter à cette bande de joyeux lurons certains qui vont jusqu'à dire que ce "petit plus" n'existe pas et que nous ne sommes qu'un machine biologique compliquée...
N'oublions pas que nous percevons le monde qui nous entoure grâce à nos sens et que ce qui échappe à nos sens est difficilement perceptible et/ou représentable.
Il s'agit ici de partir à la recherche de quelque chose qui jusqu'à présent échappe à nos sens et à nos instruments et dont on ne sait même pas si cela existe vraiment...
A moins que notre cerveau soit suffisamment complexe pour avoir créé un autre sens qui nous échappe en parti et qui serait la conscience elle-même. A la fois sens qui permet de percevoir et chose perçue elle-même...
Mais là il ne s'agit que de pure spéculation de ma part Smile
Tout ce mic-mac ayant pour but de faire progresser un esprit animé par une âme (alors là on nage en plein délire qui n'est m'a fois ni plus ni moins valable qu'un autre)

Petit détail truculent :
A partir du moment où nos partageons par le langage notre point de vue, nous sommes tous susceptibles de devenir des "gourous" même à notre insu (nous présentons ce que nous pensons de plus vrai à l'instant "t" espérant : convaincre ou pour les plus hardis : être convaincu Wink )




*Il n'y a pas de "petit plus", mais le "petit plus" le réduit à cela, il définit par défaut avec les conséquences qui vont avec.

Quant aux "gourous", il n'existent que dans le regard que porte le "moi" sur quelque chose qui lui est inconnu; d'où l'absence de regard d'égalité.

Que cachent mes défenses ?
-L’identification au corps
-La peur de mourir, de disparaître
- La perte des attachements de toutes natures : affectifs, relationnels, statutaires, matériels, aux attentes, aux désirs, aux valeurs, personnels, égotiques enfin.
- La peur de perdre ce que je crois posséder ou veux posséder.
En fait, les défenses sont basées sur quelque chose d’irréel dès le départ, car impermanentes et changeantes. Une course effrénée vers et dans des illusions, que la mort elle-même vient nous enlever momentanément, car même la mort et momentanée, elle a un rôle de rupture temporel cyclique, puis de repos. Tout ceci est frein temporel et temporaire au retour à ce que JE SUIS que nous sommes EST : Immortel et Eternel.
Et pourtant, l’inconscience humaine sait que chaque naissance est suivie de mort, mais l’attachement au corps est tel, qu’il s’aveugle de par sa perception limitée et prend son rôle passager pour vrai, sans prendre en compte la fin de la pièce de théâtre.

Fraternellement I love you
avatar
porte
Encelade

Serpent
Messages : 772
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par tangolinos le Mer 15 Aoû - 19:21

Salut porte

j’ aime bien cette métaphore du théâtre pour évoquer combien nous sommes impliqués dans le rôle de petit ‘’moi’’ tout au long de notre manifestation sur la Terre… et ça évoque aussi que quand nous retournerons dans les coulisses, alors seulement nous ne serons impliqués que dans notre véritable nature qu' est le ‘’MOI’’.
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par porte le Ven 21 Sep - 16:08

Seul une idée personnelle peut poser cette question???

Dans la Réalité il n'y que le JE SUIS (en CE QUI EST), ce qui nous en sépare doit inévitablement s'effacer au final pour la ré-union.

Fraternellement I love you
avatar
porte
Encelade

Serpent
Messages : 772
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Invité le Sam 22 Sep - 2:01

Azaël a écrit:Petit détail truculent :
A partir du moment où nos partageons par le langage notre point de vue, nous sommes tous susceptibles de devenir des "gourous" même à notre insu (nous présentons ce que nous pensons de plus vrai à l'instant "t" espérant : convaincre ou pour les plus hardis : être convaincu Wink

Con vaincu, en deux mots Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Sod le Sam 22 Sep - 8:16

Azaël a écrit:Chacun essaie de répondre au mieux à cette question pour lui-même (et aussi un peu pour les autres chez les gourous de tout poil Wink )

Non pas du tout, du moins en ce qui me concerne.
Quand Ramana m'a conseillé de rester concentré sur la question "Qui suis-je?" il ne s'agissait pas de trouver une réponse, ni de découvrir que je n'avait pas besoin de la réponse, mais de plonger en dieu.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Professeur X le Sam 22 Sep - 12:21

Hum , nous pouvons intellectuellement savoir que nous sommes , c'est pas pour autant que nous nous nous percevons , que nous avons conscience de nous même, love .
avatar
Professeur X
Rhéa

Chien
Messages : 1432
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Lotus le Sam 22 Sep - 14:22

Comment pourrait on savoir ce que nous sommes si nous ne sommes pas ce que nous sommes ?
Et si nous savons ce que nous sommes alors pourquoi poser la question ?
En d'autres termes, les mots ne peuvent répondre à cette question.
avatar
Lotus
Miranda

Singe
Messages : 663
Date d'inscription : 14/06/2018

Localisation : universelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Sod le Dim 23 Sep - 9:34

Dans l'absolu ou tout est Un, nous sommes aussi ce qu'on voit chez les autres.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par tangolinos le Dim 23 Sep - 11:38

Il m' arrive souvent de dire que l' autre n' existe pas, puisqu'il est exactement celui que nous aurions été dans les mêmes circonstances.
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par porte le Dim 23 Sep - 19:36

@Professeur X a écrit:Hum , nous pouvons intellectuellement savoir que nous sommes , c'est pas pour autant que nous nous nous percevons , que nous avons conscience de nous même, love .


*Aller au-delà devient donc une voie transcendante. La manière dont ce que nous sommes en tant que nature divine dépendra de ce que l'on ouvrira en notre esprit humain, pour s'y accorder et déclencher cette ouverture à l'Esprit. Je le vois et le vis ainsi.

Fraternellement I love you
avatar
porte
Encelade

Serpent
Messages : 772
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par porte le Dim 23 Sep - 19:58

@Sod a écrit:
Azaël a écrit:Chacun essaie de répondre au mieux à cette question pour lui-même (et aussi un peu pour les autres chez les gourous de tout poil Wink )

Non pas du tout, du moins en ce qui me concerne.
Quand Ramana m'a conseillé de rester concentré sur la question "Qui suis-je?" il ne s'agissait pas de trouver une réponse, ni de découvrir que je n'avait pas besoin de la réponse, mais de plonger en dieu.


*Je ne pense pas que Ramana s'adresse à quelqu'un en particulier avec la Présence "JE SUIS", car elle est universelle et le temps venu chaque être en sera élevé. Je le vois ainsi, ceci traverse le temps et le temps lui est redevable. Very Happy

Fraternellement I love you
avatar
porte
Encelade

Serpent
Messages : 772
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par porte le Dim 23 Sep - 20:20

@tangolinos a écrit:Il m' arrive souvent de dire que l' autre n' existe pas, puisqu'il est exactement celui que nous aurions été dans les mêmes circonstances.


Es-tu capable de voir de même de toi-même, CAD, "Je ne suis rien, seul Dieu existe".

Fraternellement I love you

Plus clairement:

Lorsque je m’abandonne
A CE QUI EST,
IL s’exprime
A travers moi,
Alors « je ne suis rien »,
Seul Dieu existe.
L’on s’aperçoit alors,
Du retour à l’unité,
Qui peu à peu
Ne sera plus intermittence,
Mais permanence.
avatar
porte
Encelade

Serpent
Messages : 772
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par porte le Dim 23 Sep - 20:46

@Lotus a écrit:1)Comment pourrait on savoir ce que nous sommes si nous ne sommes pas ce que nous sommes ?
2)Et si nous savons ce que nous sommes alors pourquoi poser la question ?
3)En d'autres termes, les mots ne peuvent répondre à cette question.

En partage:


1)Car ce que nous sommes réellement est l’intention, l’Esprit qui nous guide, mais invisible.

2)Pour les autres nous-mêmes, ou tout simplement après en avoir été informé que cela puisse exister et y trouver une résonance.

3)Les mots peuvent y répondre au même titre que la question posée en mots, mais pas donner la solution.

Fraternellement I love you


avatar
porte
Encelade

Serpent
Messages : 772
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Lotus le Dim 23 Sep - 21:38

@porte a écrit:
@Lotus a écrit:1)Comment pourrait on savoir ce que nous sommes si nous ne sommes pas ce que nous sommes ?
2)Et si nous savons ce que nous sommes alors pourquoi poser la question ?
3)En d'autres termes, les mots ne peuvent répondre à cette question.

En partage:


1)Car ce que nous sommes réellement est l’intention, l’Esprit qui nous guide, mais invisible.

2)Pour les autres nous-mêmes, ou tout simplement après en avoir été informé que cela puisse exister et y trouver une résonance.

3)Les mots peuvent y répondre au même titre que la question posée en mots, mais pas donner la solution.

Fraternellement  I love you



1) Je ne suis pas de cet avis Smile je trouve que c'est trop simpliste et cela occulte notre existence dans le non agir qui est dénué d'intention.

2) Si tu sais, c'est à dire, si tu vie dans l'état primordial de ton être. Si l'on est pas dans cet état primordial alors on ne sais pas qui on est. et si on est dans cet état... je ne m'avancerai pas sur l'état d'esprit qui y correspond, mais je pense que ta réponse n'a alors pas vraiment d'intérêt, par contre tu m'ouvre les yeux sur le fait qu'effectivement elle pourrait avoir un certain intérêt (la question)

3) les mots peuvent s'agiter, s'ordonner en phrases, mais peuvent ils décrire l'indescriptible ? une question bien qu'elle puisse être travaillée est facile à poser, mais une réponse, surtout de cet acabit ce n'est pas possible. Pourquoi parles tu de solution ? il n'y a pas de problème si ?
avatar
Lotus
Miranda

Singe
Messages : 663
Date d'inscription : 14/06/2018

Localisation : universelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par tangolinos le Dim 23 Sep - 22:03

@porte
de par mes réflexions métaphysiques, je peux concevoir intellectuellement qu’ il n’ y a qu’une seule chose ( Dieu ?) qui se manifeste sous la forme de milliards de choses qui se croient séparées les unes des autres.
Mais vois-tu je suis bien conscient que je ne suis qu’une seule de ces choses, et m’ accorder le loisir de me prendre pour Dieu me semble sacrilège.
Aussi ne t’ étonne pas que souvent des gens te reprochent de t’identifier à Dieu.

Certes, je suis bien conscient que ma véritable nature s’exprime au travers de moi, tout comme tu l’ évoques, mais permets moi de ne pas lui accorder d’ attributs puisque cette véritable nature m’ est insaisissable… c’est elle qui me saisit.
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Totem le Lun 24 Sep - 1:16

" Le privilège rare que représente un corps humain vous a été donné à la seule fin de suivre une discipline pour réaliser votre Divinité. "   (Mâ Ananda Moyî)

Nous sommes donc bien un être divin, un dieu endormi ou mal en point depuis la chute et nous devons retrouver le moyen de retrouver cet état latent dans le corps de matière.


Symboliquement, l’allégorie de la naissance de Jésus à Bethléem est le réveil de l’âme dans un espace de conscience « vierge et immaculé » (la vierge Marie).
Le dieu intérieur naît dans le coeur lorsqu’une nouvelle conscience apparaît à la place de l’égo personnel. Il s’agit de la manifestation intérieure d’un être surnaturel ayant une réalité organique de nature transcendante. Cet être s’installe sur le canevas de notre organisme comme un double atomique parallèle.


Là encore il est question de ce que nous sommes, un Dieu à naître.

Eckartshausen insiste suffisamment sur le fait que l’homme vit dans les ténèbres mais que la raison lui révèle une nature supérieure en sommeil, et il affirme que c’est dans le cœur que « l’église intérieure » doit être bâtie. Cette union des contraires, des facultés émotionnelles et intellectuelles, sont dans l’alchimie représentés par le combat du soufre et du mercure, donnant naissance à un nouvel être, un nouveau-né baignant dans le monde spirituel, transfiguré par la luminosité du Réel. Curieusement, la thèse d’Eckartshausen rejoint celle de Mouravieff à propos du « centre intellectuel supérieur ». Eckartshausen parle d’un « œil » disposé à percevoir cette lumière, mais qui depuis la chute des sens est fermé. Le Sanctuaire est obscurcie par une Nuée, d’où le sommeil de l’âme, condition humaine représentée dans l’Antiquité, selon Mark Hedsel dans « The Zelator », par le sortilège dont est victime Endymion. Eckartshausen note :
« Plusieurs forces peuvent dormir en nous pour lesquelles nous n’avons point d’organes, et qui par conséquent ne peuvent pas agir. », et plus loin « Homme naturel !… renonce à tes dernières forces, ton combat même annonce la nature supérieure qui sommeille en toi… Tu pressens ta dignité, tu la sens même; mais tout est encore obscur autour de toi, et la lampe de ta faible raison n’est pas suffisante pour éclairer les objets auxquels tu devrais tendre »
L’être humain est de ce fait double, composé d’une nature terrestre doté d’un centre intellectuel, c’est inférieur, et d’une nature céleste dotée d’un centre intellectuel supérieur. La nature terrestre est donc frappée d’un degré supérieur de subjectivité et méconnaît la réalité, tandis que la nature céleste est seule capable de voir les choses « comme elles sont ».
« C’est ainsi que deux natures contradictoires sont renfermées dans le même homme.
La substance destructible nous lie toujours au sensible ; la substance indestructible cherche à se délivrer des chaînes sensibles et cherche la sublimité de l’esprit. (…) On doit chercher la cause fondamentale de la corruption humaine dans la matière corruptible de laquelle les hommes sont formés. Cette matière grossière opprime en nous l’action du principe transcendantal et spirituel, et cela est la vraie cause de l’aveuglement de notre entendement et des erreurs de notre cœur. »

Eckartshausen se sert de la théorie kantienne des phénomènes et des noumènes pour décrire les trois étapes nécessaires pour ouvrir l’organe de la vue spirituelle, qu’il nomme « sensorium ».
La première étape « ne nous élève que jusqu’au plan moral, et le monde transcendantal y opère en nous par des impulsions intérieures, appelées inspirations. »

La seconde étape, « plus élevée, ouvre notre sensorium pour la réception du spirituel et de l’intellectuel, et le monde métaphysique œuvre en nous par des illuminations intérieures. »

La troisième étape : « le plus haut degré – le plus rarement atteint – ouvre l’homme intérieur tout entier. Il nous révèle le Royaume de l’Esprit et nous rend susceptibles d’expérimenter objectivement les réalités métaphysiques et transcendantales ; de là, toutes visions sont expliquées fondamentalement. Surgissant du monde corruptible où l’homme prétendait recevoir une apparence de la lumière (souvenons-nous qu’il n’en appréhendait qu’un simple rayon), il se positionne pour échapper à sa dégradation et ainsi connaître le monde de l’incorruptible ».

« Avec le développement de ce nouvel organe, le rideau est levé tout d’un coup ; le voile impénétrable jusqu’alors est déchiré, la nuée devant le sanctuaire est dissipée, un nouveau monde existe tout d’un coup pour nous ; les taies tombent des yeux et nous sommes aussitôt transportés de la région des phénomènes dans celle de la vérité »
[/color]
http://newsoftomorrow.org/esoterisme/occident/karl-von-eckartshausen-et-le-temoignage-du-monde-invisibl
avatar
Totem
Eris

Chèvre
Messages : 2064
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Que suis-je?"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum