L'éveil

Aller en bas

L'éveil Empty L'éveil

Message par Kouen le Jeu 4 Oct - 15:51

L'état d'éveil
Like a Star @ heaven
( lecture en partage de Joseph Antoine Toussaint Dinouart )

L'éveil,
c'est vivre la réalité de chaque instant telle qu'elle se présente sur notre chemin, sans ressentir le besoin de l'éviter, de la combattre, de lui résister ou de vouloir la modifier.
C'est vivre dans l'acceptation totale de notre réalité.
L'éveil concerne simplement le fait de voir la réalité telle qu'elle est vraiment...
L'éveil est le passage de l'ego à l'essence.
C'est un événement neurobiologique qui peut survenir à travers la grâce.
Les pratiques spirituelles du monde entier ne sont qu'une préparation à cela.
Ce qui indique peut-être qu'une personne est en état d'éveil, c'est qu'elle n'essaie plus de le devenir. En fait, elle n'essaie plus de devenir quoi que ce soit, elle vit pleinement qui elle est.
L'éveil ne signifie pas que l'on modifie le contenu du mental ou que l'on s'en débarrasse.
Se débrancher du mental signifie que l'on reconnait le mental pour ce qu'il est.
Il perd dès lors le pouvoir de prendre des décisions à votre place.
Il ne s'agit pas d'être sans cervelle mais plutôt de devenir ce que les bouddhistes nomment "pleinement conscient", présent à la réalité telle qu'elle est.
Like a Star @ heaven
Une personne qui a reçu l'éveil peut encore faire des erreurs,
se heurter à des déconvenues, ressentir des difficultés dans
ses relations avec les autres, ressentir des limitations ou continuer
à avoir mauvais caractère mais elle ne sera plus identifiée à ces vécus. D'une personne qui a reçu l'éveil, il n'est pas exigé qu'elle émane sans cesse une aura resplendissante ou qu'elle soit joyeuse à tout moment.
La première chose qui survient dans le processus de l'éveil est l'ouverture du cœur. Pour la première fois, vous découvrez la vraie compassion, le véritable amour pour les êtres humains.
Lorsque le processus s'approfondit, vous perdez votre sens de séparation. Il est très rare que l'éveil total survienne d'un coup, de manière radicale. On peut donc parler d'étapes d'éveil.
L'éveil en soi, c'est la capacité de vivre la réalité telle qu'elle est.
Quand on entre dans cet état d'union, on découvre la joie. Tant que le moi existe, il peut faire l'expérience du plaisir, non celle de la joie. Quand les choses se passent comme vous le désirez, vous ressentez du plaisir; quand elles ne vont pas dans le sens de vos désirs, vous ressentez de la tristesse.
Mais c'est tout à fait différent de la joie pure de l'être
que vous ressentirez lorsque vous ne serez plus séparé d'aucun aspect de la création ni du créateur, et ce, quelles que soient les circonstances
de votre vie
sunny
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil Empty Re: L'éveil

Message par Invité le Mer 10 Oct - 23:08

Merci Kouen pour ce texte, je trouve qu'il sonne juste Smile . Voici ce que je ressens et ce que je pense à ce sujet :

C'est un sujet très intéressant et très sensible à la fois. J'hésite à en parler depuis un moment, mais je le fais car je crois que c'est intéressant. Cela peut inciter certains à "mettre en mouvement" Smile

Car après tout, ces échanges sur les forums sont "partage" et quel que soit la clarté de notre conscience, on donne et on reçoit ; on apprend... Et que si on considère que le cheminement spirituel est terminé, que l'on n'a plus rien à découvrir, qu'on est "éveillé", ça veut dire en gros qu'on ne l'est pas, et que sans aucun doute on s'est enfermé dans une "bulle", ce qui revient à dire que l'on se considère comme "une conscience individuelle".   

Il y a une citation que j'aime beaucoup. Elle provient de la Katha Upanishad et dit ceci :

"Eveille-toi ! Cherche la Vérité ultime ! Dépasse l’ignorance ! Mets-toi en quête des plus grands Maîtres et à travers eux découvre l’ultime Vérité. Seulement prends garde ! Le chemin est étroit, le parcours difficile. S’y engager c’est marcher sur le fil du rasoir. Tel est l’avertissement des sages."

Une citation comme celle-ci invite à "mettre en mouvement", c'est-à-dire à purifier nos énergies. Et grâce à ce "mouvement impulsé" on considère qu'on se dirige vers quelque chose que l'on appelle "éveil". Et même si on comprend que l'éveil, ce n'est rien d'autre que se retrouver soi-même dans sa dimension la plus totale, holistique, on reste quand même avec cette orientation en soi. C'est-à-dire : orienté vers...

Toutefois, cette recherche, ou cette quête de ce "quelque chose" que l'on appelle "éveil" n'est pas stupide en soi, car il y a une différence entre ce niveau de soi qui est enfermé (conditionné, et qui est prêt à tout pour défendre son territoire) et ce niveau de "SOI" qui est aussi le "SOI" de tous les êtres.  
Mais comme cet "éveil" on le considère comme un "objet" ou comme "quelque chose" à atteindre, il arrive un moment où l'on prend conscience que c'est "déjà là" en soi.

Parfois, dans ce mouvement, dans cette quête spirituelle, on peut se retrouver un peu comme "tendu comme un arc" tellement on est impatient, et tellement on comprend l'importance de cette réalisation spirituelle.
Pourtant, ce n'est pas utile de se tendre vers "l'éveil" et ce serait même contre productif, car c'est cette conscience d'éveil qui se révèle en soi, ce n'est pas le "je" individuel qui va "la prendre". En d'autres termes, tout ce que l'on peut faire c'est "se préparer". Exemple : la voie du milieu enseignée par le Bouddha.  
En gros, cet extrait m'apparait comme une invitation à se préparer, car si on ne se prépare pas, il est très peu probable que cet "éveil" aie lieu.

Il arrive que certains prennent conscience de cela, [c'est-à-dire de cette dimension de soi qui dépasse l'ego et n'est pas connue] en dehors de tout cheminement, et qu'ils soient même très déstabilisés par ce "vécu". Tout simplement parce que ça amène une très forte purification en soi, et on sait très bien que la présence de lumière en soi fait ressortir tout ce qui est "ombre".

Lorsque cette "conscience" est révélée en soi, on peut se prendre pour un maître, pour un guide spirituel, pour un éveillé... Mais le fait est que, à ce stade, l'ego est toujours présent. Et que même si les expériences sont très fortes, non seulement ça n'aide pas, mais de plus cela renforce ce que l'on appelle parfois "ego spirituel".

Alors celui-là, si on sait qu'il est là, ça peut aider à se remettre en question, toutefois le savoir intellectuellement n'est pas suffisant. C'est très difficile, car tout ce que l'on a désiré pendant tant d'années, et qui soudain semble être à soi, on a envie de le garder et il est facile de s'illusionner.

Alors, il est nécessaire de remettre les pendules à zéro : "rien n'est acquis, rien n'est atteint". Et cela demande une très grande honnêteté mais aussi une intention sincère de continuer à ouvrir. Et il faut sans doute du temps pour que la purification continue. Je crois en la progressivité de ce mécanisme. Des gens qui sont à ce stade, il y en a beaucoup, vraiment beaucoup je pense.

En fait, même si cette conscience s'est révélée, le processus n'est pas terminé, loin de là.
Voilà, c'est surtout ça que je voulais dire : si on se considère "éveillé" c'est qu'on ne l'est pas ; et si on veut défendre un point de vue, bec et ongle, quel qu'il soit, c'est qu'on ne l'est pas.

I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éveil Empty Re: L'éveil

Message par Totem le Jeu 11 Oct - 1:40

L'éveil, c'est la seconde naissance, par les noces alchimiques (père/mère divins) suivi de la croissance de l'être à l'état d'embryon.

Un embryon divin au coeur du microcosme / Merkavah
Il n'y a pas à chercher à sortir de notre corps par des techniques occultes. Il n'y a rien à développer, car chaque âme reçoit un véhicule immortel lors de sa naissance dans le monde éternel. Cette sphère matricielle, à l'image de !'Esprit créateur, est emplie de tous les pouvoirs et vertus d'un dieu dans l'enfance. Ce dieu est d'abord un embryon au coeur du microcosme, il est ce que les ésotéristes nomment un « esprit vierge». Au début, cet être n'a pas d'individualité  propre, mais son véhicule lui permet de voyager et d'expérimenter les trois pouvoirs divins qui lui ont été conférés : amour, connaissance et force. Il ne lui reste plus qu'à les extérioriser selon son génie individuel, au fil d'un processus d'évolution divine éternellement ascendant. L’involution n'est pas prévue dans ce voyage vers les univers glorieux, mais l'humanité est sur une autre voie ; ayant oublié son origine céleste, elle est contrainte de se souvenir par la souffrance et par le spectre de la mort.


(Merkavah. Chaque homme est un microcosme, une image réduite de l'univers entier. Lhomme en tant que « petit monde», est un système vital sphérique complexe.)
Lil Kaitsi.


(...) On dit "présence" mais c'est plutôt comme une absence poignante, comme un trou vivant que l'on porte dedans et qui chauffe, qui brûle, qui pousse de plus en plus, et qui finit par devenir réel et seulement réel dans un monde où l'on se demande si les hommes vivent ou font semblant. C'est le moi de feu, le seul vrai moi au monde, la seule chose qui ne croule pas : "Un être conscient est au centre du moi, qui gouverne le passé et le futur, il est comme un feu sans fumée... cela, il faut le dégager avec patience de son propre corps", dit l'Upanishad. C'est lui "l'enfant enfermé dans la caverne secrète", dont parle le Rig-véda (V.2.1), "le fils du ciel par le corps de la terre" (III.25.1), "lui qui est éveillé dans ceux qui dorment". "Il est là, au milieu de la demeure" (Rig-Véda I.23.14). C'est le Centre, le Maître, le lieu où tout communique :
"Un espace ensoleillé où tout est à jamais connu."
Si nous avons senti ce Soleil dedans, cette flamme, cette vie vivante - il y a tant de vies mortes - fût-ce une seconde dans une existence, tout est changé, c'est un souvenir devant lequel tous les autres sont pâles. C'est le Souvenir. Et si nous sommes fidèles à cet Agni qui brûle, il grandira de plus en plus comme un être vivant dans notre chair, comme un besoin inlassable. (...)
SRI AUROBINDO ou l'aventure de la conscience     Satprem   (p.101-109)
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4528
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil Empty Re: L'éveil

Message par Miwae le Jeu 11 Oct - 7:08

Jean-Yves83 a écrit:

Voilà, c'est surtout ça que je voulais dire : si on se considère "éveillé" c'est qu'on ne l'est pas ; et si on veut défendre un point de vue, bec et ongle, quel qu'il soit, c'est qu'on ne l'est pas.

I love you

L'éveil 1679551000
Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3035
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil Empty Re: L'éveil

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum