Ma chienne, ce miracle.

Aller en bas

Ma chienne, ce miracle.

Message par Breizhan le Mar 2 Oct - 0:09

Il est vrai que la mort n'existe pas, quelqu'un m'a dit un jour: "Mais pourquoi pleurer ce qui ne meurt pas?"

Pour ma part, je viens de perdre ma chienne golden retriever de 13 ans des suites d'un cancer, il y a un mois tout juste.



J'ai pleuré uniquement au moment où ma famille et moi avons été voir son corps à la clinique vétérinaire où elle est décédée là-bas.

Mais ensuite, je n'ai plus pleuré, car je la savais en bonne forme, et libérée de son corps et de tous ses traitements qui lui pesaient beaucoup à la fin.



Je n'ai aucun regret de son départ, car notre chienne était déjà un miracle avant sa mort.
En effet, il y a deux ans et quatre mois, les vétérinaires lui avaient diagnostiqué une tumeur extrêmement grave à l'abdomen.

La pire tumeur qui existe parmi les tumeurs, résistante à toutes les chimio. Son espérance de vie était d'alors de 6 mois au grand maximum.

Et bien, elle a défié toutes les statistiques qui existaient jusque là parmi les vétérinaires, car notre chienne a vécu deux et 4 mois!

Tous les vétérinaires qui l'ont suivie, -et elle en a vu beaucoup-, ne s'expliquent encore ce phénomène.

Il s'est passé en fait deux miracles qu'ils ne s'expliquent pas. Le 1er a été que sa tumeur soit apparue au départ à l'abdomen, et non à la rate.

Alors que cette tumeur apparaît uniquement sur cet organe. Et en apparaissant sur la rate, son espérance de vie aurait donc été de 6 mois.

En l'ayant sur l'abdomen, cela a permis de prolonger sa vie, bien qu'elle ai été sous très haute surveillance médicale pendant ses traitements, pour prévenir tout risque de récidives.

Le 2ème miracle a donc été, que pendant deux ans et 4 mois, elle n'a eu aucune récidive justement. On lui avait fait retirer sa tumeur au début de sa maladie, et elle était ensuite sous chimio intensive.

Mais malgré cela, elle aurait dû avoir des métastases rapidement.

Et puis, un autre troisième miracle également, a été que notre chienne de 11 ans à l'époque, a toujours extrêmement bien supporté toutes ses séances de chimio.



N'ayant souffert d'aucun effet secondaire, et ayant toujours gardé le même moral d'acier.
Nos amis qui l'a connaissaient, nous ont tous dit que s'ils ne savaient pas qu'elle faisait de la chimio intensive, ils ne l'auraient jamais deviné, tant elle avait la forme.  Smile

Malgré tout, son heure est venue le 13 août dernier, à l'âge de 13 ans. En période de Nouvelle Lune m'avait dit une amie.

Elle avait fini par avoir des métastases sur le foie et la rate, et a succombé à des complications respiratoires des suites de l'ablation de sa rate.

Ma mère s'en veut d'avoir fait cette opération qui était destinée à prolonger sa vie de quelques semaines ou quelques mois, car à cause de cela, Breizhan est partie en seulement 6 jours, et au prix de souffrances respiratoires pénibles pour elle.

Elle regrette aussi de ne pas avoir pu avoir plus de temps pour lui dire au-revoir.

Mais je ne sais que penser de son parcours médical. Était-il destiné à faire entrer la possibilité des miracles auprès des vétérinaires du centre qui l'ont suivi?

Pour insuffler de l'espoir aux maîtres dont l'animal aurait le même type de tumeur?
Je ne sais pas.

En tout cas, ce 13 août dernier, je sais que j'ai été entendue par Dieu, car pendant que Breizhan était en soins intensifs, je lui avait parlé, pour lui dire que si c'était mieux pour Breizhan de s'en aller maintenant et de retourner à la Maison, il pouvait la ramener sans se soucier de ma famille et moi.

Et bien une demi-heure après, la vétérinaire nous appelait à la maison, pour nous dire que Breizhan était partie à cause de son coeur qui avait lâché.

Donc j'en ai conclu, qu'il était vraiment mieux pour elle d'être partie à ce moment-là.

D'autant que les vétérinaires voulaient lui faire reprendre ses séances de chimio à la rentrée de manière renforcée en l'hospitalisant toutes les semaines pendant 24 heures à chaque fois.

Cela me gênait pour elle, mais ma mère tenait absolument à lui prolonger sa vie au maximum, et avait donc donné son accord.

Aujourd'hui, Breizhan est certe très triste pour ma mère qui vit son départ comme un vrai déchirement, car elles étaient fusionnelles toutes les deux, mais elle est aussi libérée de son corps malade et de tous ses traitement.

Seul le temps apaisera le chagrin de ma mère, et elle le sait.





Breizhan sur mon lit. Smile
avatar
Breizhan
Mithra

Chat
Messages : 13
Date d'inscription : 01/10/2018

Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Auteure-illustratric

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma chienne, ce miracle.

Message par Kouen le Jeu 4 Oct - 18:53

I love you
avatar
Kouen
Encelade

Coq
Messages : 753
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum