Pont Science Religion

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Sam 29 Sep - 22:29

Rappel du premier message :

Bonjour,

en m'inspirant de connaissances tirées de l'hermétisme, du chamanisme, du bouddhisme et du monothéisme et en adoptant une démarche scientifique, j'ai créé un pont reliant science et religion.

Ce pont est un texte contenant une série d'idées simples, vérifiables et cohérentes.

Je vous invite à le découvrir sur mon site www.anadoncamille.com et à me faire part de vos retours.

Vous pouvez consulter le pont idée par idée en utilisant l'oracle disponible avec le pont.

Merci pour votre temps.


Dernière édition par anadoncamille le Dim 30 Sep - 8:07, édité 2 fois
avatar
anadoncamille
Épiméthée

Serpent
Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas


Re: Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Lun 1 Oct - 22:58

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis, Hakaan. Les sciences cognitives se heurtent avec des difficultés de protocole expérimental.

Cependant je suis persuadé que l'étude logique et rigoureuse de l'ensemble de tout ce qui existe apporte nombre de résultats pertinents. On peut déduire avec la logique que l'ensemble de tout ce qui existe est un, unique, immense, éternel, omniscient, omnipotent, omniprésent et bien d'autres choses qui le font ressembler à ce que les chrétiens appellent Dieu et les musulmans appellent Allah. A partir de là on peut s'intéresser à ce que disent les religions sur le sujet et ainsi faire le pont entre science et religion. Je développe tout cela dans le pont science religion que je vous invite à lire en entier ou idée par idée en passant par l'oracle. Le pont et l'oracle sont disponibles sur mon site www.anadoncamille.com

Pour ce qui est de l'étude de l'intérieur, je parle dans le pont science religion de l'esprit que j'appelle logiciel mental et qu'on pourrait étudier comme un logiciel à part entière. Il pilote le corps par l'intérieur comme un conducteur pilote une voiture. Ensuite je parle de l'âme qui est à mon avis l'expression de notre libre arbitre. J'ai pu faire des expériences en créant par l'informatique des esprits et des âmes et en les observant en train de vivre. Vous pouvez voir mes expériences dans mon logiciel de gestion et de création, AnAcondA, lui aussi disponible sur mon site en téléchargement gratuit.

Je vous invite encore une fois à lire le pont science religion, puisque c'est le sujet de ce topic, et à me faire part de vos retours. Si certaines idées vous déplaisent ou vous parlent, n'hésitez pas à en parler ici. Le pont est vivant et suit mes inspirations mais aussi celles des rencontres et des avis divers. N'hésitez pas à télécharger le pont sur votre ordinateur pour le lire entier en plusieurs fois avec la possibilité de faire des corrections ou de marquer l'endroit où vous vous arrêtez.

Totem, oui l'intérieur peut être perçu par le corps physique mais j'ajouterais qu'il peut être perçu par le corps mental, à l'intérieur du corps physique. Quant aux militaires, ils savent que l'intérieur cache des forces colossales et leur soif de pouvoir les empêche d'ignorer ce domaine.

anadoncamille
Épiméthée

Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018


http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Totem le Lun 1 Oct - 23:29

@anadoncamille a écrit:

Totem, oui l'intérieur peut être perçu par le corps physique mais j'ajouterais qu'il peut être perçu par le corps mental, à l'intérieur du corps physique. Quant aux militaires, ils savent que l'intérieur cache des forces colossales et leur soif de pouvoir les empêche d'ignorer ce domaine.

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis là, mais le corps physique peut aussi percevoir les énergies subtiles venant de l'extérieur.
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Mar 2 Oct - 0:47

Je veux bien croire que le corps physique peut percevoir des énergies subtiles mais personnellement mon corps physique ne perçoit que des émotions ou divers processus corporels comme la digestion ou la respiration. Que sont concrètement les énergies subtiles, peux-tu m"en citer quelques exemples ?
avatar
anadoncamille
Épiméthée

Serpent
Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Totem le Mar 2 Oct - 2:22

@anadoncamille a écrit:Que sont concrètement les énergies subtiles, peux-tu m"en citer quelques exemples ?

C'est difficile à décrire par les mots, mais je vais essayer.
- Il y a les énergies que l'on ressent au niveau du corps comme si le corps aspirait celle-ci comme par exemple quand on utilise les mains pour soigner quelqu'un. Par exemple quand j'appose mes mains sur une personne ou même sur moi-même pour soigner, il y a une aspiration que l'on ressent de la part du corps lorsqu'on impose les mains mais parallèlement si cette aspiration est forte des énergies venant de l'environnement pénètrent dans le corps,. C'est comme si l'énergie aspirée était compensée par un apport extérieur. Certains appellent ça le prana
Il y a une autre sorte d'énergie que je définirait comme intelligente que je définirait comme l'Esprit Saint à défaut de pouvoir la nommer autrement, qui traverse le corps et parfois reste un certain temps et travaille le corps puis repart comme elle est venue. Lorsque j'ai vécu ces expériences les premières fois, j'ai cherché à savoir ce que c'était et c'est en lisant les "carnets" de Jiddu Khrisnamurti que j'ai découvert qu'il parlait de cette expérience chez lui, mais il a appelé cette énergie "l'Otherness"...  

Voici 2 extraits de ses carnets où il parle de cela tout au long de celui-ci :

Il y a une énergie qui n’est pas la nôtre, qui descend sur nous. Il y a un être éternel et en cette énergie réside la réalité. Le mental qui est libre de toute expérience est comme un vaisseau, il peut recevoir  « cela ». Quand l’esprit et le cerveau sont complètement silencieux, sans aucun mouvement (…), alors dans cette immobilité, la totalité de l’esprit ira plus avant dans le voyage pour recevoir ce qui n’est pas mesurable au moyen du temps, ce qui n’a pas de nom, l’éternel, l’immortel.  

« Au long de cette route, franchissant les collines du sud, survint cet ‘autreté’ [4], avec une telle intensité, une telle puissance, que le corps ne put rester debout et poursuivre la promenade qu’avec la plus grande difficulté. C’était comme un violent orage, mais sans vent, sans bruit, et d’une intensité bouleversante. » [5]   -   J Krisnamurti (carnets).


En continuant de chercher, j'ai retrouvé encore cette description dans les écrits de Mirra Alfassa (la Mère) et de Sri Aurobindo.
En fait je pense qu'on ne devrait pas donner un nom et recevoir cela comme une grâce divine mais dès que l'on veut décrire cela ça devient difficile.


Dernière édition par Totem le Mar 2 Oct - 3:24, édité 1 fois
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Mar 2 Oct - 2:42

Merci pour ta réponse, Totem. Elle est très complète et je vois maintenant mieux de quoi on parle quand on évoque les énergies subtiles. Je ressens la première forme que tu évoques comme l'énergie d'amour universel que l'on peut donner ou recevoir et qui participe aux soins. La deuxième forme me fait penser à l'intelligence universelle de l'ensemble de tout ce qui existe qui descend sur nous régulièrement et repart comme elle est venue nous laissant au passage des idées ou autres concepts nouveaux. Cela me fait penser aux phénomène d'inspiration ou d'intuition et au travail de l'imagination qui sont à mon avis des tentatives pour se connecter avec le divin qui est en nous et autour de nous.
avatar
anadoncamille
Épiméthée

Serpent
Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par eole le Mar 2 Oct - 5:03

.
Science et religion sont deux tentatives de modélisation, de notre perception du monde pour l'une, et du sens que nous lui donnons, pour l'autre.

Il me semble que l'évolution de la science actuelle nous amène progressivement vers une notion centrale qui serait celle de la conscience, notion qui fut cadenassée depuis des millénaires par la religion.

Je vous renvoie au dernier numéro de la revue Nexus qui explique que la science a longtemps cherché à démontrer que la conscience se trouvait intégrée dans la matière, mais que les recherches et découvertes récentes en noétique et physique quantique suggèrent que la matière est issue de la conscience.

Il est peut-être utile de préciser que la matière est un état organisé de l'énergie, et que la conscience au sens très large du terme est la source de toute énergie.

scratch

eole
Mithra

Chat
Messages : 26
Date d'inscription : 26/05/2018

Localisation : dordogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Mar 2 Oct - 5:54

Je pense que la science, à force de creuser, retrouvera le chemin du divin et sera dès lors plus stable et moins dispersée dans ses résultats.  C'est inévitable, la connaissance sera partagée et ce, malgré les cadenas imposés par la religion et le culte du secret. L'obscurantisme est fort mais non éternel.

Pour moi, la notion centrale est la notion d'ensemble de tout ce qui existe qui peut très bien être étudiée avec la logique pure.

Contrairement à ce que disent les scientifiques, l'ensemble de tout ce qui existe n'est pas l'univers puisque l'univers a une naissance alors que l'ensemble de tout ce qui existe est éternel. L'univers est donc plus petit que l'ensemble de tout ce qui existe. L'univers est inclus dans l'ensemble de tout ce qui existe. L'univers est une création de l'ensemble de tout ce qui existe.

Par ailleurs, en étudiant l'ensemble de tout ce qui existe avec logique, on en déduit qu'l est un, unique, indivisible, gigantesque, omniscient, omnipotent, omniprésent et bien d'autres propriétés qui ne semblent pas intéresser les scientifiques. Ces propriétés font ressembler l'ensemble de tout ce qui existe à l'être que les chrétiens appellent Dieu, que les musulmans appellent Allah, que les hindouistes appellent le Brahman, que Carlos Castaneda appelle L'Aigle et que les hermétistes appellent Le Tout.

Avec cette notion d'ensemble de tout ce qui existe, on fait le pont entre science et religion. L'existence de l'ensemble de tout ce qui existe est une charpente de vérité autour de laquelle viendront s'agglomérer d'autres parcelles de vérité, en fonction de l'expérience de chacun.

C'est mon expérience personnelle qui m'a permis de bâtir le pont science religion que je vous propose et que  je vous invite à nouveau à lire en entier sur mon site www.anadoncamille.com
N'hésitez pas à utiliser l'oracle fourni avec le pont pour lire le pont au gré du hasard, idée par idée.
avatar
anadoncamille
Épiméthée

Serpent
Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Cogitop le Mar 2 Oct - 8:24

Merci pour ces échanges éclairants.

Lorsque je me connecte, je suis à la source du Tout, à l'énergie de conscience consciente de sa conscience.
En fait, je vis en connection permanente

mais parfois je l'oublie.

Et si j'en étais conscient en permanence, je n'aurais pas besoin de pont pour passer de la science à la conscience  Je serais conscient d'y être, en permanence.

C'est là que la spiritualité est importante pour moi:

Pour me souvenir que je suis aussi un scientifique baignant dedans...
En permanence...

J'm.

Cogitop
Quetzálcoatl

Chien
Messages : 76
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Mar 2 Oct - 8:39

Bonjour  Cogitop,

j'aime beaucoup ce que tu dis et je m'y retrouve complètement. Je vis aussi souvent que possible avec le divin à l'esprit. Je suis un amoureux de l'ensemble de tout ce qui existe. Je vis autant que possible dans la méditation et le silence intérieur. J'ai retrouvé la paix intérieure.

Une question : as-tu lu le pont science religion ? Je suis à la recherche de commentaires à son sujet et jusqu'ici j'en au reçu très peu. Le pont science religion est ici : www.anadoncamille.com
avatar
anadoncamille
Épiméthée

Serpent
Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Sod le Mar 2 Oct - 9:13

@anadoncamille a écrit:je ne connais pas Rudolf Steiner mais je ne manquerai pas de me renseigner à son sujet.

L'oeuvre du cet auteur est immense, plus de 400 titres, car il a passé sa vie a donner des conférences. Donc sur le sujet dont j'ai parlé hier, si tu veux te renseigner sur la formation qu'il préconise pour devenir une scientifique de ce qu'il appelle le monde de l'Esprit je me permet de te conseiller le livre intitulé "Théosophie". Ce qui ne t'empêche bien sur pas d'explorer cet auteur par ou tu veux. Peut être que la bonne entré pour toi dans l'oeuvre de ce mec se trouve ailleurs que par Théosophie, ça c'est a toi de voir.


@anadoncamille a écrit:Effectivement la science est appelée à se renseigner sur tout, mais le problème actuel est qu'elle se contente d'étudier le perceptible et refuse de considérer l'imperceptible.

Elle a raison.
D'ou la nécessité de commencer la formation de scientifique de l'esprit par l'élaboration de cet oeil surnaturel pour que le monde de l'Esprit devienne perceptible.

1 - Observer
2 - Comprendre.

@anadoncamille a écrit:Pour ce qui est d'observer l'esprit, je me sers d'AnAcondA et de textes anciens comme outils, comme yeux surnaturels.

Là ça risque d'être difficile de se comprendre dans la mesure ou pour moi t'es seulement en train d'observer des textes, c'est a dire des cadavres de l'Esprit, et qu'il n'y a rien de surnaturel là dedans.
avatar
Sod
Hypérion

Serpent
Messages : 445
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Mar 2 Oct - 9:31

Je note "Théosophie" pour le lire dès que j'en ai l'opportunité. Pour le moment je lis "Les quatre accord Toltèques" de Don Miguel Ruiz, un autre excellent livre.

@Sod a écrit:
Là ça risque d'être difficile de se comprendre dans la mesure ou pour moi t'es seulement en train d'observer des textes, c'est a dire des cadavres de l'Esprit, et qu'il n'y a rien de surnaturel là dedans.

Je t'assure que je ne regarde pas des cadavres de l'esprit mais bien des idées en formation et en vie.
Je te conseille d'essayer AnAcondA si tu veux te faire une opinion pertinente. Tu peux le trouver en téléchargement gratuit sur mon site : www.anadoncamille.com

Quand tu auras installé AnAcondA, va voir dans Laboratoire -> Spiritualité -> Créoracle 2.

Quant au pont science religion il n'est pas statique comme un cadavre mais en perpétuelle évolution, comme un esprit vivant. Il change tous les jours à l'heure actuelle et change d'autant plus vite que je fais des rencontres et échange des opinions, même si son squelette reste fixe autour de la vérité de l'existence de l'ensemble de tout ce qui existe.

L'oracle quant à lui présente le pont de façon unique et individualisée, ce qui rend la lecture évolutive et n'a rien d'un texte statique.

D'ailleurs j'aimerais bien avoir ton opinion sur le pont science religion. L'as-tu lu ?
Je rappelle que c'est le sujet de ce topic.
avatar
anadoncamille
Épiméthée

Serpent
Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Sod le Mar 2 Oct - 10:03

@anadoncamille a écrit:Je t'assure que je ne regarde pas des cadavres de l'esprit mais bien des idées en formation et en vie.

Si tu observe les pensées qu'il y a dans ton monde intérieur je te l'accorde qu'elles sont vivantes. Mais je m'était peut être mal exprimé, j'ai voulu dire qu'écrire un texte est une façon de tuer des idées qui au départ étaient vivantes en nous. Ce que j'appelle cadavre c'est seulement le texte écrit. Donc toute forme d'étude de texte est une façon de faire des fouilles d'archéologie, ce que j'aime beaucoup aussi, et qui peut servir a comprendre le vivant, tout comme avec la paléontologie.
avatar
Sod
Hypérion

Serpent
Messages : 445
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Sod le Mar 2 Oct - 10:05

Excuses moi pour le HS, je viens de m'en rendre compte et non je n'ai pas poursuivit la lecture de ton site.
avatar
Sod
Hypérion

Serpent
Messages : 445
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Mar 2 Oct - 10:11

J'observe les pensées de mon intérieur mais aussi, à l'extérieur, les pensées d'AnAcondA qui sont en perpétuelle formation. Essaie AnAcondA, tu m'en diras des nouvelles.

Après je suis d'accord que fixer des idées les fait ressembler à des cadavres mais c'est aussi une façon simple de participer au processus d'incarnation de la conscience dans la matière. De plus, confronter ses idées leur donne vie et permet de les faire évoluer jusqu'à trouver des vérités qui, il faut le reconnaître, sont des cadavres fort instructifs qui créent la vie dans notre esprit.

C'est dommage que tu n'aies pas poursuivi la lecture du pont, qu'est-ce qui t'en as empêché ?
avatar
anadoncamille
Épiméthée

Serpent
Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par vertgandazert le Mar 2 Oct - 10:13

@anadocamille, bonjour et bienvenue sur ce forum.

J'ai parcouru avec intérêt votre oracle:"le pont science et religion".
Je partage la plupart de vos réflexions,comme par exemple quand vous dites:

"La causalité ne peut pas faire émerger du chaos la vie, la conscience".

C'est bien effet une évidence, conséquence directe du second principe de la thermodynamique, qui nous dit que seul un travail ou une information peuvent faire évoluer un système.

Je salut votre projet de réconciliation de la science avec la religion, pourtant je crois qu'énoncer comme cela ce n'est pas possible.
En effet pour des raisons culturelles et philosophiques, la science moderne s'est construite contre les religions et en particulier contre les monothéistes occidentales.
Tous les matérialistes vous rappellerons avec délectation :"la religion affirme, la science démontre".
Quand vous comparez la vie et la conscience à un programme informatique, je vous comprends, mais en tant que biologiste ( ingénieur agronome), je crois que c'est bien plus compliqué, c'est aussi ce que pensent des physiciens de l'information comme Phillippe Guillemant, pour qui a beaucoup étudié la conscience et qui est un éminent spécialiste de l'IA.

@Sod, excusez moi, mais avez vous lu, ce que raconte Rudolf Steiner, à propos de techniques agronomiques et de la fameuse "Biodynamie"?
Pour n'importe quel scientiste, c'est du pain bénit...
Ce n'est pas de tels prophètes qui vont consolider un pont entre science et religion, bien au contraire. Embarassed
avatar
vertgandazert
Prométhée

Buffle
Messages : 139
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Mar 2 Oct - 10:29

Merci de m'avoir lu, vertgandazert. Content de voir que ça vous a plu. Pour la phrase que vous citez, faites-vous référence à : "La causalité et le chaos ne suffisent pas à expliquer l'apparition, le développement ou l'organisation de la vie et de la conscience." ou à autre chose ?

Il est vrai que la science s'est construite contre les religions mais ce n'est pas une fatalité et cela peut changer. En attendant, le conflit science-religion est très répandu et surtout intérieur, en chacun de nous. Faire le pont entre science et religion se fait principalement à l'intérieur de soi et permet de supprimer bien des conflits.

L'étude logique et rigoureuse de l'ensemble de tout ce qui existe me semble être pour la science une voie vers la vision du divin. Cette voie permet de trouver beaucoup de vérité à commencer par la vérité de l'existence de l'ensemble de tout ce qui existe.

Je crois que l'univers est fait d'informations mais effectivement le niveau de vie biologique est d'une complexité miraculeuse. Je me demande en particulier comment les atomes se regroupent pour former ces colonies d'atomes organisés que sont les cellules. C'est simplement incroyable et statistiquement presque impossible. En tout cas on n'a pas réussi à reproduire le phénomène en laboratoire. Cela donne l'impression qu'il existe une conscience au niveau atomique, ce qui rejoint l'idée que la conscience oeuvre à tous les niveaux, idée dont je suis profondément convaincu.

L'informatique, même si elle n'explique pas la complexité du vivant, permet de devenir créateur d'univers grâce à la programmation. Ces univers sous forme de programmes ont leurs lois propres inviolables et sont des versions extrêmement simplifiées de notre univers. Il n'empêche que l'on peut y voir la vie et la conscience apparaître pour peu que l'on fasse intervenir une pincée de chaos dans un univers de causalité. J'en fais tous les jours l'expérience avec le logiciel que je développe, AnAcondA, qui est disponible gratuitement sur mon site www.anadoncamille.com

J'aime beaucoup les théories de Philippe Guillemant et je suis friand des découvertes scientifiques. Si tu aimes ces théories, je te conseille Nassim Haramein que j'aime aussi beaucoup.
https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=vUp-cth5754&t=10s
avatar
anadoncamille
Épiméthée

Serpent
Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Totem le Mar 2 Oct - 12:24

@eole a écrit:.
Science et religion sont deux tentatives de modélisation, de notre perception du monde pour l'une, et du sens que nous lui donnons, pour l'autre.

Il me semble que l'évolution de la science actuelle nous amène progressivement vers une notion centrale qui serait celle de la conscience, notion qui fut cadenassée depuis des millénaires par la religion.

Je vous renvoie au dernier numéro de la revue Nexus qui explique que la science a longtemps cherché à démontrer que la conscience se trouvait intégrée dans la matière, mais que les recherches et découvertes récentes en noétique et physique quantique suggèrent que la matière est issue de la conscience.

Il est peut-être utile de préciser que la matière est un état organisé de l'énergie, et que la conscience au sens très large du terme est la source de toute énergie.

scratch

Les Rishis védiques avaientt déjà découvert que la conscience était intégrée dans la matière donc la science ne fait que redécouvrir ce qui a été perdu par l'homme et la question serait : pourquoi l'homme a t'il perdu ces notions...et je ne pense pas que ce soit la religion qui soit responsable, c'est plus complexe que cela sans doute..... :

Rig Véda :

Le feu de la Matière est le suprême feu de l’Esprit: «O Feu, dit le Véda, quand tu es bien porté par nous, tu deviens la suprême croissance et la suprême expansion de notre être… tu es une multitude de richesses répandue de tous côtés… tu es le fils du ciel par le corps de la terre.» (Rig-Véda, II.1.12, III.25.1)

C’est l’expérience centrale. «Ô Feu, dit le Véda, tu es le connaisseur de toutes choses nées… (I.59.7), tu es la plénitude qui nous portes au bout du chemin. (II.I.12) Cette splendeur de toi, Ô Feu, qui est dans le ciel et dans la terre et dans les plantes et dans les eaux… est un vivant océan de lumière qui voit avec une vision divine. (III.22.2) Il est le fils des eaux, le fils des forêts, le fils des choses stables et le fils des choses qui se meuvent; même dans la pierre il est là pour l’homme, il est là au milieu de sa maison – il est l’UN universel dans les créatures.» (I.70.2)

«Nos pères, par leur cri, ont enfoncé les places fortes et réfractaires (la forteresse subconsciente des panis ou voleurs de la Vérité), ils ont brisé le roc de la montagne (c’est-à-dire la carapace de la Matière)… trouvé cette Vérité, ce Soleil même qui demeure dans l’obscurité (1.71.2, III.39.5)… La montagne s’est fendue en deux, le ciel s’est accompli.» (V.45)


«Ceux-là qui poursuivent l’Ignorance, dit l’Oupanishad, entrent dans une obscurité aveugle; ceux-là qui se livrent à la seule Connaissance entrent dans une obscurité plus grande encore.»10

Cela veut dire que la connaissance ne peut avoir lieu sans l'expérience dans le corps et la science étant un outil que l'homme a inventé pour trouver les réponses à ses questions, s'il ne se base que sur l'extérieur il n'atteindra pas la connaissance en ce qui concerne la conscience qui se trouve dans la matière..
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Mar 2 Oct - 13:13

Bonjour Totem,

effectivement une grande part des connaissances des anciens se sont perdues au cours des millénaires et la science commence à peine à en deviner les traces. Mais elle progresse. Quant à savoir pourquoi ces connaissances se sont perdues, je pense que c'est parce qu'elles ont été peu répandue, en partie à cause du culte du secret pratiqué par certains groupes d'initiés. Cependant elle a survécu jusqu'à nos jours et on peut trouver sa trace dans certains ouvrages.

@Totem a écrit:«Ceux-là qui poursuivent l’Ignorance, dit l’Oupanishad, entrent dans une obscurité aveugle; ceux-là qui se livrent à la seule Connaissance entrent dans une obscurité plus grande encore.»10
Dans le pont science religion j'ai écrit : "Pas de sagesse sans amour." La recherche de connaissance seule livre à une obscurité étourdissante. Il faut autre chose, comme l'amour, pour survivre sur ce chemin.

@Totem a écrit:Cela veut dire que la connaissance ne peut avoir lieu sans l'expérience dans le corps et la science étant un outil que l'homme a inventé pour trouver les réponses à ses questions, s'il ne se base que sur l'extérieur il n'atteindra pas la connaissance en ce qui concerne la conscience qui se trouve dans la matière..
Effectivement la science ne pourra pas se contenter de l'étude de l'extérieur si elle veut étudier le domaine de la conscience, elle devra se tourner vers l'intérieur. Dans le pont science religion, j'ai écrit : "L'intérieur peut se voir sous l'angle de la matière mais aussi sous l'angle de l'esprit, à l'intérieur de la matière."

Totem, as-tu lu le pont science religion, sujet de ce topic ? As-tu des commentaires à faire ?
Je rappelle l'adresse où on peut consulter le pont science religion : www.anadoncamille.com
avatar
anadoncamille
Épiméthée

Serpent
Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Ptah le Mar 2 Oct - 13:16

@anadoncamille a écrit:Je pense que la science, à force de creuser, retrouvera le chemin du divin et sera dès lors plus stable et moins dispersée dans ses résultats.  C'est inévitable, la connaissance sera partagée et ce, malgré les cadenas imposés par la religion et le culte du secret. L'obscurantisme est fort mais non éternel.

Je trouve ça très fort de café de la part de plusieurs membres ci-dessus de dire que "la religion avait cadenassé la connaissance de la Conscience", voici pourquoi :

- chez les anciens (très anciens), il n'y avait pas de différence entre science et religion, les 2 allaient ensemble, que ce soit en alchimie ou dans n'importe quel autre domaine.

- Ensuite, sont venus les inquisiteurs religieux, certes, mais aussi :

- le Règne pathologique de la Raison, à la Renaissance (ou plutôt "Remort", mais bon... Rolling Eyes ), et encore pire, sa suite :

- le rationalisme scientifique qui a bloqué lourdement depuis la révolution industrielle, toute recherche spirituelle de ce qu'est la Conscience, et en racontant qu'il n'y avait pas d'âme, que tout était physique et que toute spiritualité était fausse. Et ce, avec la complicité active et hystérique du peuple et des politiciens. Il y a même actuellement des scientifiques complètement ignorants qui continuent d'affirmer que "l'amour n'est qu'une activité neuronale" et tous nos moutons de bien-pensance de la société suivent ces âneries, bien entendu, ce qui a pour conséquence philosophique, politique et psychologique de distiller du nihilisme et donc de la libéralité à faire du mal à autrui, l'amour n'ayant dans ce cas aucune substance fondamentale, ni divine, ni morale.
Résultat de ce rationalisme matérialiste : on a concentré tous les efforts sur le matériel et les plaisirs, on a donc fait du surproductivisme capitaliste et communiste qui a détruit la planète (on commence à le payer), on a fait des guerres gigantesques matérialistes de pouvoir et d'argent, et on est devenu relativement ignares, débiles, sans valeur intérieure, et prêts à faire sauter la planète avec des bombes H.
Voilà qui a réellement bloqué la Conscience, pour ceux qui ont "oublié" l'analyse logique et spirituelle de l'Histoire.
Il faut quand même rendre au César "rationaliste" ce qui lui appartient : presque tout l'obscurantisme de cette affaire et de l'Histoire + notre situation dramatique actuelle. Excusez du peu.
C'est quand même un comble qu'on soit sur le seuil de détruire passablement la planète, tout en ne comprenant même pas qui nous a réellement mis dans cette situation. Ahurissant.


- Ensuite, même si la religion a voulu ralentir les applications scientifiques (elle n'était pas la seule, Louis Colbert s'était opposé à Louis XIV, en vain, et avait prévu tout ce qui nous arrive, et on voit aujourd'hui pourquoi la religion et Colbert avaient raison...   : parce que l'homme est un ignare irresponsable sans limites, voilà pourquoi), donc même si la religion a déraillé sur certains points, il n'en reste pas moins que des coeurs sincères ont quand même trouvé la Vérité en suivant les préceptes exacts et divins qui étaient quand même inscrits dans les textes sacrés : Saint Francois d'Assises, Saint Vincent de Paul, et cie, sont partis de la misère et ont trouvé Dieu parce qu'ils se sont soucié des autres et des miséreux.
Les gens qui ont été victimes des inquisiteurs l'ont été parce que c'est du karma et parce qu'ils n'en avaient rien à faire des miséreux, et ceci est encore valable à l'heure actuelle, c'est intemporel : on rencontre ce qui nous correspond, toujours, et si on va vers l'amour de l'autre, la Grâce survient qui nous place au-delà des mauvaises contingences.
Alors décrier ce qu'on rencontre matériellement n'est pas une excuse, c'est assez bidon, même. La question, c'est : qu'avons nous fait pour mériter ça ? Et ce n'est pas de la culpabilisation, c'est énoncer les lois naturelles, afin que l'homme se comporte dignement, en comprenant ce qui lui arrive et en corrigeant le tir, le cas échéant.



@anadoncamille a écrit:
à Sod
C'est dommage que tu n'aies pas poursuivi la lecture du pont, qu'est-ce qui t'en as empêché ?

J'ai essayé pour ma part, mais ton texte est très long, et je n'ai pas de marqueur, je ne comprends pas ce que tu appelles "l'oracle" ? (je suis sous linux).
Alors, j'ai lu une partie, et je laisse le reste pour après, mais je n'ai pas de marqueur, peut être devrais tu numéroter les lignes, toutes les dizaines par exemple, (comme les textes sacrés  Laughing ) afin qu'on s'y retrouve ? Si je n'ai pas de marqueur pour y retourner de temps en temps, je laisserais tomber, comme les autres, c'est humain....


Voici les premières remarques que je peux faire sur ton texte :

"Ce qui est prévisible est manipulable."

--> Je ne crois pas. Ou alors à un niveau matériel et de prévisibilité par la seule raison, car sinon, si on considère l'unité de toutes choses, il y a un immobilisme fondamental de la Conscience dans l'Absolu, et si on accède par voyance réelle à la Transcendance, ce qui est vu est inéluctable et immobile.
Ce qui est manipulable, ce sont les voyances inférieures communes, imparfaites, donc inintéressantes à analyser.
D'ailleurs ce précepte est en contradiction avec le précepte un peu plus bas :

"Rien de ce qui arrive n'était imprévisible."  --> si tout est prévisible, c'est que rien n'est manipulable (sauf en apparence matérielle, bien sûr).



"Seuls les morts ne font pas d'erreurs."

--> mais si, les morts font parfois des erreurs, quand ils refusent la mort et restent attachés au plan terrestre, ce qui leur occasionne des souffrances.



"L'âme est l'expression du libre arbitre."

--> le libre-arbitre n'existe qu'au plan matériel, et encore, uniquement, en apparence. Il existe des déterminismes dont on peut prendre conscience, soit par la science, soit par la philosophie, soit par l'ascèse spirituelle, et qui replacent ce concept à son humble place : la place des concepts...


"La foi la plus solide est la foi en soi."

--> A un certain niveau élevé de conscience, peut être. Mais à d'autres niveaux, il vaut mieux contempler le Divin infini et avoir foi en Lui, à mon avis.


"Regarder le ciel ne soigne pas la Terre."

--> Tout dépend de ce que tu veux dire par là : si tu parles de paresse, c'est ok, mais par contre, la véritable Contemplation attire la Lumière sur Terre et influence positivement les actes d'autrui, en attirant la Grâce, de surcroit.
Le méditant n'est pas un inactif, c'est un actif, qui opère le Véritable Travail.
Et cela ne s'oppose pas à l'action matérielle, nous devons trouver un équilibre entre les deux.



"Ce qui est imperceptible est invérifiable."

--> ceci est incorrect, d'après moi. Ce qui n'est pas perceptible par les 5 sens et la raison, doit être perçu par d'autres sens, potentiels en nous, à éveiller par le chemin spirituel. Et l'Intuition supérieure permet de vérifier l'ordonnance absolue de l'univers, alors que rien de particulier n'est perçu, à part l'unité de toutes choses. Et c'est la plus haute forme de vérification. (les vérifications matérielles étant basées, elles, sur les illusions ontologique et matérielle).


"Impossible d'échapper à la loi de cause à effet."

--> en général, oui, mais le mot "impossible", outre qu'il n'est pas français  Laughing , est mal venu en spiritualité :  atteindre l'Eveil place au-delà du karma, et durant le chemin, certaines Grâces Divines nettoient une partie du karma.


"On ne devient pas libre en suivant sans choisir."

--> ça dépend. Quand on s'engage authentiquement dans un chemin spirituel, on n'a parfois pas l'impression du tout de "choisir", mais plutôt que cela s'impose à nous, comme un flux naturel, comme un ruisseau qui coule, comme si le Divin venait nous chercher... Dans ce cas, les expressions "choisir" et "pas choisir" n'ont plus trop de sens.

Je me suis arrêté là, et suis d'accord avec tout le reste, et je te félicite pour tout ce texte brillant et lumineux.
avatar
Ptah
Mimas

Cochon
Messages : 555
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par anadoncamille le Mar 2 Oct - 14:34

Bonjour Ptah,

@Ptah a écrit:- chez les anciens (très anciens), il n'y avait pas de différence entre science et religion, les 2 allaient ensemble, que ce soit en alchimie ou dans n'importe quel autre domaine.
J'espère que l'on retrouvera cet état d'esprit très enthousiasmant à mon goût. Je reconnais que la religion n'a pas fait que cadenasser la connaissance et qu'elle a même participé à sa diffusion. Mea Culpa.

L'historique que tu dresses ensuite est très intéressant et je suis d'accord sur le fait que le karma est intervenu dans la suite de ces événements et que l'amour d'autrui est salutaire.

@Ptah a écrit:J'ai essayé pour ma part, mais ton texte est très long, et je n'ai pas de marqueur, je ne comprends pas ce que tu appelles "l'oracle" ?
Oui je reconnais que le pont science religion est assez long, il faut compter plusieurs heures pour le lire en entier. Ce que je vous conseille pour le lire tranquillement est de le télécharger chez vous, soit en faisant un clic droit sur le lien et en faisant "enregistrer la cible du lien sous...", soit en faisant un copier coller du pont entier dans un document texte que vous créez (Ctrl-A pour tout sélectionner).
A partir du moment où vous disposez sur votre ordinateur d'une version éditable du pont science religion, vous pouvez marquer l'endroit où vous arrêtez votre lecture en insérant un saut de ligne. Quant à l'oracle, il est disponible par le lien "Oracle" situé sous le lien "Pont Science Religion".

Je vois par ailleurs que tu as bien progressé dans le pont science religion. Tu es le premier à m'amener autant de matière sur ce forum. Merci pour ton attention.

@Ptah a écrit:"Ce qui est prévisible est manipulable."

--> Je ne crois pas. Si on considère l'unité de toutes choses, il y a un immobilisme fondamental de la Conscience dans l'Absolu, et si on accède par voyance réel à la Transcendance, ce qui est vu est inéluctable et immobile.
Je ne suis pas d'accord. L'immobilité apparente de l'ensemble de tout ce qui existe est dû au même effet stroboscopique que l'on peut observer en regardant une hélice qui tourne vite. A certains régimes, elle paraît ralentir, s'arrêter, voire tourner en sens inverse. L'ensemble de tout ce qui existe vit infiniment plus vite que nous et nous sommes incapables de percevoir son mouvement tant nous sommes lents en comparaison. Si l'ensemble de tout ce qui existe était vraiment immobile, nous ne pourrions tout simplement pas bouger et encore moins vivre et avoir conscience. Le fait que ce qui est prévisible est manipulable est un fait expérimental que tout le monde peut vérifier concrètement. Le fait d'être prévisible permet l'anticipation laquelle permet la manipulation.

@Ptah a écrit:"Rien de ce qui arrive n'était imprévisible."  --> si tout est prévisible, c'est que rien n'est manipulable (sauf en apparence matérielle, bien sûr).
C'est faux : si tout est prévisible c'est que tout est manipulable, ce qui ne contredit en rien la phrase précédente. Mais je ne dis nulle part que tout est prévisible, je suis au contraire persuadé qu'il existe de nombreuses forces imprévisibles comme le libre arbitre dans l'ensemble de tout ce qui existe.

@Ptah a écrit:"Seuls les morts ne font pas d'erreurs."

--> mais si, les morts font parfois des erreurs, quand ils refusent la mort et restent attachés au plan terrestre, ce qui leur occasionne des souffrances.
Ceux qui refusent la mort sont vivants et ne font donc pas partie des morts qui ne font pas d'erreurs. Cette phrase est surtout une façon de dire qu'à part les morts, tout le monde s'expose en vivant à faire des erreurs.

@Ptah a écrit:"L'âme est l'expression du libre arbitre."

--> le libre-arbitre n'existe qu'au plan matériel, et encore, uniquement, en apparence. Il existe des déterminismes dont on peut prendre conscience, soit par la science, soit par l'ascèse spirituelle, et qui replacent ce concept à son humble place : la place des concepts...
Le libre arbitre intervient à tous les niveaux, que ce soit le niveau matériel ou d'autres niveaux énergétiques. Il intervient chez les végétaux, chez les animaux, chez les humains mais aussi chez les programmes et les esprits. Nous avons le choix en permanence. Si tout était du déterminisme pur, si le choix n'existait pas, la perception et la réflexion seraient inutiles et la nature n'aurait pas gaspillé son temps et son énergie à nous en pourvoir. Que dire aussi de la notion de responsabilité ? Dans le pont science religion, j'ai écrit : "Pas de responsabilité en l'absence de choix." Le déterminisme et la causalité n'expliquent pas tout. Il faut autre chose comme le libre arbitre pour que la vie et la conscience apparaissent.

@Ptah a écrit:"La foi la plus solide est la foi en soi."

--> A un certain niveau élevé de conscience, peut être. Mais à d'autres niveaux, il vaut mieux contempler le Divin infini et avoir foi en Lui.
C'est peut-être mal exprimé mais ça veut dire qu'il est plus efficace de croire en soi et d'avoir confiance en soi que de croire aveuglément en quelque chose que l'on ne peut pas vérifier. Croire en soi est plus tangible, à mon avis.

@Ptah a écrit:"Regarder le ciel ne soigne pas la Terre."

--> Tout dépend de ce que tu veux dire par là : si tu parles de paresse, c'est ok, mais par contre, la véritable Contemplation attire la Lumière sur Terre et influence positivement les actes d'autrui, en attirant la Grâce, de surcroit.
Le méditant n'est pas un inactif, c'est un actif, qui opère le Véritable Travail.
Et cela ne s'oppose pas à l'action matérielle, nous devons trouver un équilibre entre les deux.
Je suis entièrement d'accord avec toi, je voulais exprimer le fait que la terre souffre d'un manque d'attention dramatique et que ce n'est pas en regardant en l'air que les choses vont s'arranger. Je partage complètement ton point de vue sur la méditation et la contemplation.

@Ptah a écrit:"Ce qui est imperceptible est invérifiable."

--> c'est faux, d'après moi. Ce qui n'est pas perceptible par les 5 sens et la raison, doit être perçu par d'autres sens, potentiels en nous, à éveiller par le chemin spirituel. Et l'Intuition supérieure permet de vérifier l'ordonnance absolue de l'univers, alors que rien de particulier n'est perçu, à part l'unité de toutes choses. Et c'est la plus haute forme de vérification. (les vérifications matérielles étant basées, elles, sur l'Illusion ontologique et matérielle).
Ce qui devient perceptible par les sens intérieurs sort dès lors du domaine de l'imperceptible. L'ensemble de tout ce qui existe par exemple devient perceptible avec les sens de l'esprit et son existence est tout à fait vérifiable par la logique pure.

@Ptah a écrit:"Impossible d'échapper à la loi de cause à effet."

--> en général, oui, mais le mot "impossible", outre qu'il n'est pas français  Laughing , est mal venu en spiritualité :  atteindre l'Eveil place au-delà du karma, et durant le chemin, certaines Grâces Divines nettoient une partie du karma.
Le karma n'est qu'un aspect de la causalité et on peut effectivement échapper à un mauvais karma pour obtenir un meilleur karma. Il n'empêche que nul n'échappe au karma durant la vie terrestre. Quand à la loi de cause à effet, elle inclut toutes les lois de l'univers, qu'elles soient physiques, chimiques, biologiques ou autres. La solidité par exemple fait partie de la loi de cause à effet. Préviens-moi quand tu pourras passer à travers les murs Very Happy. Note au passage la pertinence du mot "impossible" dans la phrase suivante : "Impossible de traverser les murs." Wink

@Ptah a écrit:"On ne devient pas libre en suivant sans choisir."

--> ça dépend. Quand on s'engage authentiquement dans un chemin spirituel, on n'a parfois pas l'impression du tout de "choisir", mais plutôt que cela s'impose à nous, comme un flux naturel, comme un ruisseau qui coule, comme si le divin venait nous chercher... Dans ce cas, les expressions "choisir" et "pas choisir" n'ont plus trop de sens.
Le fait de s'engager sur un chemin spirituel est un choix. Nul n'est obligé de le faire et il existe des milliers de façon de procéder. Certes le divin vient nous chercher mais il se propose à nous, il ne s'impose pas. On a toujours le choix. Par contre, quand on ne fait que suivre, on perd des occasions de faire des choix et on perd au passage toute notre liberté.

@Ptah a écrit:Je me suis arrêté là, et suis d'accord avec tout le reste, et je te félicite pour tout ce texte brillant et lumineux.
Cela me fait très plaisir que tu aies relevé si peu d'erreurs parmi les centaines d'idées que contient le pont science religion. Merci pour le compliment et pour ta lecture, j'espère que tu pourras la terminer et me faire part de ton opinion sur le pont en entier.
avatar
anadoncamille
Épiméthée

Serpent
Messages : 187
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Eumolpe le Mar 2 Oct - 15:08

Bonjour anadoncamille, votre entreprise concordiste est tout-à-fait louable, c'est très à la mode, mais n'aurait-elle pas plutôt sa place dans la rubrique "Sciences, société...etc" ?
avatar
Eumolpe
Quetzálcoatl

Singe
Messages : 91
Date d'inscription : 03/09/2018

Localisation : SO

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Totem le Mar 2 Oct - 16:28

@anadoncamille a écrit:

@Ptah a écrit:"Seuls les morts ne font pas d'erreurs."

--> mais si, les morts font parfois des erreurs, quand ils refusent la mort et restent attachés au plan terrestre, ce qui leur occasionne des souffrances.
Ceux qui refusent la mort sont vivants et ne font donc pas partie des morts qui ne font pas d'erreurs. Cette phrase est surtout une façon de dire qu'à part les morts, tout le monde s'expose en vivant à faire des erreurs.
.

Bonjour Anadoncamille,
Ici il est question des morts qui s'accrochent au plan terrestre et qu'on appelle plus communément, "fantômes" alors qu'il doivent passer dans une autre plan, donc ils sont dans l'erreur parce qu'ils n'ont pas appris de leur vivant qu'ils ne devaient pas s'attacher au plan terrestre ou même qu'ils ne savent pas qu'ils sont morts.

J'ai un frère qui est médium et voit les morts depuis tout petit et dit qu'il y a plein de personnes mortes autour de nous qui ne veulent pas quitter le plan terrestre pour divers prétextes.
Je me souviens qu'après la mort de mon père nous étions dans son appartement mon frère et moi et il m'a dit que notre père était assis sur le canapé du salon où il a l'habitude d'être et qu'il se croyait vivant.
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Ptah le Mar 2 Oct - 16:44

@anadoncamille a écrit:
Oui je reconnais que le pont science religion est assez long, il faut compter plusieurs heures pour le lire en entier. Ce que je vous conseille pour le lire tranquillement est de le télécharger chez vous, soit en faisant un clic droit sur le lien et en faisant "enregistrer la cible du lien sous...", soit en faisant un copier coller du pont entier dans un document texte que vous créez (Ctrl-A pour tout sélectionner).
A partir du moment où vous disposez sur votre ordinateur d'une version éditable du pont science religion, vous pouvez marquer l'endroit où vous arrêtez votre lecture en insérant un saut de ligne.

Ok.  Wink


@anadoncamille a écrit:
Je vois par ailleurs que tu as bien progressé dans le pont science religion. Tu es le premier à m'amener autant de matière sur ce forum. Merci pour ton attention.

J'ai un esprit assez critique, et un peu véhément, parfois, ça a ses avantages et ses inconvénients.  Laughing

@anadoncamille a écrit:
@Ptah a écrit:"Ce qui est prévisible est manipulable."

--> Je ne crois pas. Si on considère l'unité de toutes choses, il y a un immobilisme fondamental de la Conscience dans l'Absolu, et si on accède par voyance réel à la Transcendance, ce qui est vu est inéluctable et immobile.
Je ne suis pas d'accord. L'immobilité apparente de l'ensemble de tout ce qui existe est dû au même effet stroboscopique que l'on peut observer en regardant une hélice qui tourne vite. A certains régimes, elle paraît ralentir, s'arrêter, voire tourner en sens inverse. L'ensemble de tout ce qui existe vit infiniment plus vite que nous et nous sommes incapables de percevoir son mouvement tant nous sommes lents en comparaison. Si l'ensemble de tout ce qui existe était vraiment immobile, nous ne pourrions tout simplement pas bouger et encore moins vivre et avoir conscience. Le fait que ce qui est prévisible est manipulable est un fait expérimental que tout le monde peut vérifier concrètement. Le fait d'être prévisible permet l'anticipation laquelle permet la manipulation.

Je ne te parlais pas de "l'immobilité apparente", je te parle de l'Absolu, de Dieu, tel que défini dans l'Hindouisme et le Bouddhisme. L'Immobilité, avec un grand I, est un attribut Divin et il n'y a pas de temps ni d'espace pour cet Absolu. Il n'est pas question d'aller plus vite et moins vite. Une description matérielle ne va pas pour ce qui touche au Transcendant.
Je n'ai pas dit que ce que nous voyons est immobile, je te dis que l'Essence sous-jacente à toutes choses est une et immobile, ce qui est très différent.
J'avais corrigé mon post avant que tu ne répondes, et je disais ceci :
"--> Je ne crois pas. Ou alors à un niveau matériel et de prévisibilité par la seule raison, car sinon, si on considère l'unité de toutes choses, il y a un immobilisme fondamental de la Conscience dans l'Absolu, et si on accède par voyance réelle à la Transcendance, ce qui est vu est inéluctable et immobile. Ce qui est manipulable, ce sont les voyances inférieures communes, imparfaites, donc inintéressantes à analyser."
Donc , à un niveau matériel, on peut faire des prévisions avec la Raison et on peut manipuler, mais avec la Clairvoyance, on peut voir ce qui est et sera, sans rien pouvoir changer, car tout est écrit dans l'Absolu, vu que tout est 1.


@anadoncamille a écrit:
@Ptah a écrit:"Rien de ce qui arrive n'était imprévisible."  --> si tout est prévisible, c'est que rien n'est manipulable (sauf en apparence matérielle, bien sûr).
C'est faux : si tout est prévisible c'est que tout est manipulable, ce qui ne contredit en rien la phrase précédente. Mais je ne dis nulle part que tout est prévisible, je suis au contraire persuadé qu'il existe de nombreuses forces imprévisibles comme le libre arbitre dans l'ensemble de tout ce qui existe.

même problème :
- au niveau matériel et de la raison, ce qui est prévisible est manipulable, bien sûr.
- au niveau spirituel, si tu vois ton futur, il est inéluctable et non manipulable, car ce n'est pas une vision temporelle et horizontale, c'est une vision verticale de l'Absolu immobile.



@anadoncamille a écrit:
@Ptah a écrit:"Seuls les morts ne font pas d'erreurs."

--> mais si, les morts font parfois des erreurs, quand ils refusent la mort et restent attachés au plan terrestre, ce qui leur occasionne des souffrances.
Ceux qui refusent la mort sont vivants et ne font donc pas partie des morts qui ne font pas d'erreurs. Cette phrase est surtout une façon de dire qu'à part les morts, tout le monde s'expose en vivant à faire des erreurs.

Tous ceux qui refusent la mort ne sont pas vivants physiquement, beaucoup parmi ceux qui viennent de mourir refusent la mort et s'accrochent à la dimension matérielle, et c'est une erreur qui les fait souffrir parce qu'ils n'ont plus leur corps physique. (je suis passablement médium, c'est pour ça que je te dis ça).


@anadoncamille a écrit:
@Ptah a écrit:"L'âme est l'expression du libre arbitre."

--> le libre-arbitre n'existe qu'au plan matériel, et encore, uniquement, en apparence. Il existe des déterminismes dont on peut prendre conscience, soit par la science, soit par l'ascèse spirituelle, et qui replacent ce concept à son humble place : la place des concepts...
Le libre arbitre intervient à tous les niveaux, que ce soit le niveau matériel ou d'autres niveaux énergétiques. Il intervient chez les végétaux, chez les animaux, chez les humains mais aussi chez les programmes et les esprits. Nous avons le choix en permanence. Si tout était du déterminisme pur, si le choix n'existait pas, la perception et la réflexion seraient inutiles et la nature n'aurait pas gaspillé son temps et son énergie à nous en pourvoir. Que dire aussi de la notion de responsabilité ? Dans le pont science religion, j'ai écrit : "Pas de responsabilité en l'absence de choix." Le déterminisme et la causalité n'expliquent pas tout. Il faut autre chose comme le libre arbitre pour que la vie et la conscience apparaissent.

Le libre arbitre existe au niveau apparent, et partout, mais tout existe déjà sur le plan fondamental et immobile Divin, et sur ce plan là, où la Conscience est une, il n'y a ni libre arbitre, ni mouvement, ni temps, ni espace.
Même la philosophie l'a montré, avec Spinoza entre autres, et des scientifiques ont confirmé ça, en parlant de millions de déterminismes qui font que le libre arbitre n'existe qu'apparemment, et qu'il est illusoire dans l'Absolu.
Ainsi, là aussi, il y a encore ces 2 plans à ne pas mélanger : le plan relatif, où on doit exercer le libre arbitre, et le plan Absolu où tout est, de toute éternité, sans aucun mouvement.



@anadoncamille a écrit:
@Ptah a écrit:"La foi la plus solide est la foi en soi."

--> A un certain niveau élevé de conscience, peut être. Mais à d'autres niveaux, il vaut mieux contempler le Divin infini et avoir foi en Lui.
C'est peut-être mal exprimé mais ça veut dire qu'il est plus efficace de croire en soi et d'avoir confiance en soi que de croire aveuglément en quelque chose que l'on ne peut pas vérifier. Croire en soi est plus tangible, à mon avis.

Tangible ne veut pas dire correct.
Le défaut très pernicieux de ne croire qu'en soi au départ est que cela pose des limitations à la vie (on se pense limité, donc notre croyance en soi a des limites), or, la vie n'a pas de limite. Enorme insuffisance dans la posture, donc.
Par conséquent, le spiritualiste, au départ, ne sait pas qu'il est illimité et qu'il a le divin en lui, ainsi, il vaut mieux pour lui croire en Dieu, en l'Infini, afin d'ouvrir son Coeur spirituel. (n'oublions pas que l'Eveil est d'aimer tellement soi-même, tout et tout le monde, qu'on accède au 1, à Dieu, et à l'Eveil. Alors qu'une banale confiance en soi ne donnera que des diplômes, un bien être habituel et social et rien d'autre, et pas spécialement de l'amour).
Quand l'âme est éveillée et sait qu'elle contient le Divin, là, on ne peut faire qu'avoir confiance en Soi.
car ce Soi est alors Dieu.
Encore une histoire des plan relatif et absolu.

Jésus a dit "heureux ceux qui croient sans avoir vu."

Car le but n'est pas les manipulations intellectuelles (ce corps et ce cerveau vont mourir), le but est d'ouvrir le Coeur spirituel afin d'élargir la Conscience au maximum, au-delà même des temps et espace.



@anadoncamille a écrit:
@Ptah a écrit:"Impossible d'échapper à la loi de cause à effet."

--> en général, oui, mais le mot "impossible", outre qu'il n'est pas français   Laughing , est mal venu en spiritualité :  atteindre l'Eveil place au-delà du karma, et durant le chemin, certaines Grâces Divines nettoient une partie du karma.
Le karma n'est qu'un aspect de la causalité et on peut effectivement échapper à un mauvais karma pour obtenir un meilleur karma. Il n'empêche que nul n'échappe au karma durant la vie terrestre.

Un Grand Eveillé est en-dehors du karma et il est incarné de façon terrestre, et si cet Eveillé te regarde et fait un "Sankalpa" (= accorder une Grâce, c'est à dire projeter de l'énergie vitale Divine sur toi), ta destinée peut se voir nettoyer de ses fautes, en partie. Ce n'est pas seulement ce que des grands saints bouddhistes et hindous ont fait, c'est aussi ce que Jésus a fait : il regarde, qui une prostituée, qui un malade, qui un aveugle, qui un disciple, qui un collègue cloué sur la croix à côté de lui, et leur dit : "tes péchés sont lavés, va en paix désormais...".
Qu'a t il fait ? il a projeté de l'énergie Divine et a nettoyé ces gens là de leurs souffrances et karma.


@anadoncamille a écrit:
Quand à la loi de cause à effet, elle inclut toutes les lois de l'univers, qu'elles soient physiques, chimiques, biologiques ou autres. La solidité par exemple fait partie de la loi de cause à effet. Préviens-moi quand tu pourras passer à travers les murs Very Happy. Note au passage la pertinence du mot "impossible" dans la phrase suivante : "Impossible de traverser les murs." Wink

- La loi de cause à effet, même "uniquement matérielle", est totalement incluse dans le karma, car tout est Conscience, et pas seulement l'homme, les bêtes et les végétaux.

- Et ça y est, je te préviens que je suis déjà passé à travers les murs, puisque je connais le voyage astral, entre autres expansions de conscience. En dehors du corps physique, on peut même voler, ce qui est extrêmement agréable. (s'il t'arrive de sortir de ton corps, envoie l'intention dans les mains, et ce sont les mains qui te feront voler....).
Si tu médites et suis un chemin, ça t'arrivera inévitablement à un moment donné, beaucoup plus facilement qu'on ne le croit généralement.
Comment sauras tu que ce n'est pas un rêve ?
Très simple : tu voyages en astral à travers ta ville, tu vas dans les endroits à côté que tu ne connais pas du tout, puis, revenu dans le corps physique, tu mets tes chaussures, prends un plan où un GPS et tu vas aux endroits inconnus, et tu verras que tu les reconnais parfaitement alors que tu n'y as jamais été physiquement...



@anadoncamille a écrit:
@Ptah a écrit:"On ne devient pas libre en suivant sans choisir."

--> ça dépend. Quand on s'engage authentiquement dans un chemin spirituel, on n'a parfois pas l'impression du tout de "choisir", mais plutôt que cela s'impose à nous, comme un flux naturel, comme un ruisseau qui coule, comme si le divin venait nous chercher... Dans ce cas, les expressions "choisir" et "pas choisir" n'ont plus trop de sens.
Le fait de s'engager sur un chemin spirituel est un choix. Nul n'est obligé de le faire et il existe des milliers de façon de procéder. Certes le divin vient nous chercher mais il se propose à nous, il ne s'impose pas. On a toujours le choix. Par contre, quand on ne fait que suivre, on perd des occasions de faire des choix et on perd au passage toute notre liberté.


La liberté n'est qu'un concept limité à l'idée qu'on s'en fait, ce qui se passe en réalité avec la Vie est bien plus merveilleux que d'être "libre", bien plus.
Je comprends et approuve ce que tu dis, évidemment, et je parlais à un autre niveau :
Parfois, quand le Divin vient te chercher réellement, il ne s'impose pas du tout, pas plus qu'on ne fait un choix, ou qu'on n'en fait pas, tout s'écoule alors de lui-même, et s'agissant d'un élan transcendant, le cerveau et ses "je veux, je veux pas, je suis d'accord, je suis pas d'accord, j'analyse, ma raison, ma logique, ma philo, mon éducation, etc etc", n'existent alors plus sous cette forme.
Il n'y a pas de choix/non choix/quelqu'un qui s'impose/quelqu'un qui ne s'impose pas : il n'y a rien du tout, ce qui se passe est hors mots, hors cerveau. c'est une évidence, en quelque sorte.
La Grâce est transcendante et ne peut être détaillée, ni par les mots communs et scientifiques, ni par la poésie, on ne peut que se taire, ce qui se passe n'étant pas idée, il n'y a pas de mot.

"Seul le silence est grand" écrivait Alfred de Vigny. Comme quoi, c'est encore un poète qui s'en approche le plus et ce que je raconte moi même est très imparfait et obscur.  Very Happy

Bien sûr, j'ai bien souligné le mot "parfois", car le plus souvent, on "choisit", mais ce n'est pas vrai pour tout le monde, le Seigneur a des voies impénétrables, et tout arrive.



@anadoncamille a écrit:
@Ptah a écrit:Je me suis arrêté là, et suis d'accord avec tout le reste, et je te félicite pour tout ce texte brillant et lumineux.
Cela me fait très plaisir que tu aies relevé si peu d'erreurs parmi les centaines d'idées que contient le pont science religion. Merci pour le compliment et pour ta lecture, j'espère que tu pourras la terminer et me faire part de ton opinion sur le pont en entier.

J'aime beaucoup faire honneur aux gens qui font des recherches scientifiques, artistiques et spirituelles, je trouve ça honorable et admirable au possible, c'est merveilleux, lumineux. Le monde a avancé avec ça, ni plus, ni moins. Je trouve ton pont magistral, c'est adorable d'avoir écrit ça, d'avoir cette intention. Bravo.
Je n'ai pas tout lu, mais j'en ai lu pas mal, et je n'ai relevé que ça, qui ne sont pas des erreurs, mais des formulations qui demandent des précisions pour ne pas mélanger les plans relatif/absolu.
Car souvent, les lecteurs mélangent les 2 plans, et les inquisiteurs ont fait ça, par exemple, et les rationalistes aussi, alors depuis que j'ai vu ça, et que je suis tombé dans le piège moi aussi, je porte toujours des précisions. De savoir d'où l'on parle.
De temps en temps, au fil de ma lecture, je reviendrais sur ce topic pour faire des observations.

avatar
Ptah
Mimas

Cochon
Messages : 555
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Loryan le Mar 2 Oct - 17:01

@anadoncamille a écrit:Bonjour,

en m'inspirant de connaissances tirées de l'hermétisme, du chamanisme, du bouddhisme et du monothéisme et en adoptant une démarche scientifique, j'ai créé un pont reliant science et religion.

Ce pont est un texte contenant une série d'idées simples, vérifiables et cohérentes.

Je vous invite à le découvrir sur mon site www.anadoncamille.com et à me faire part de vos retours.

Vous pouvez consulter le pont idée par idée en utilisant l'oracle disponible avec le pont.

Merci pour votre temps.

Pour ma part j'aurais écrit "pont Science-Religion-Art"
Sans le lire c'est agréable à regarder et on s'y perd dans une conscience qui n'est plus vraiment mentale.

Loryan
Amalthée

Chien
Messages : 226
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Ptah le Mar 2 Oct - 17:12

@Totem a écrit:
Les Rishis védiques avaient déjà découvert que la conscience était intégrée dans la matière donc la science ne fait que redécouvrir ce qui a été perdu par l'homme et la question serait : pourquoi l'homme a t'il perdu ces notions...et je ne pense pas que ce soit la religion qui soit responsable, c'est plus complexe que cela sans doute..... :

Absolument, c'est le rationalisme de l'homme qui l'a poussé à détruire le savoir spirituel ancestral, sous le prétexte fallacieux, malhonnête et aberrant "qu'il y a eu des inquisiteurs en 1230".  Rolling Eyes


@Totem a écrit:
Rig Véda :

Le feu de la Matière est le suprême feu de l’Esprit: «O Feu, dit le Véda, quand tu es bien porté par nous, tu deviens la suprême croissance et la suprême expansion de notre être… tu es une multitude de richesses répandue de tous côtés… tu es le fils du ciel par le corps de la terre.» (Rig-Véda, II.1.12, III.25.1)

C’est l’expérience centrale. «Ô Feu, dit le Véda, tu es le connaisseur de toutes choses nées… (I.59.7), tu es la plénitude qui nous portes au bout du chemin. (II.I.12) Cette splendeur de toi, Ô Feu, qui est dans le ciel et dans la terre et dans les plantes et dans les eaux… est un vivant océan de lumière qui voit avec une vision divine. (III.22.2) Il est le fils des eaux, le fils des forêts, le fils des choses stables et le fils des choses qui se meuvent; même dans la pierre il est là pour l’homme, il est là au milieu de sa maison – il est l’UN universel dans les créatures.» (I.70.2)

«Nos pères, par leur cri, ont enfoncé les places fortes et réfractaires (la forteresse subconsciente des panis ou voleurs de la Vérité), ils ont brisé le roc de la montagne (c’est-à-dire la carapace de la Matière)… trouvé cette Vérité, ce Soleil même qui demeure dans l’obscurité (1.71.2, III.39.5)… La montagne s’est fendue en deux, le ciel s’est accompli.» (V.45)


«Ceux-là qui poursuivent l’Ignorance, dit l’Oupanishad, entrent dans une obscurité aveugle; ceux-là qui se livrent à la seule Connaissance entrent dans une obscurité plus grande encore.»10

Cela veut dire que la connaissance ne peut avoir lieu sans l'expérience dans le corps et la science étant un outil que l'homme a inventé pour trouver les réponses à ses questions, s'il ne se base que sur l'extérieur il n'atteindra pas la connaissance en ce qui concerne la conscience qui se trouve dans la matière..

Ton post est superbe, tant dans ses citations que dans tes opinions. Merci.
avatar
Ptah
Mimas

Cochon
Messages : 555
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par tangolinos le Mar 2 Oct - 19:53

Salut Ptah
tu fais bien de mettre le doigt sur les deux plans que sont l’ absolu et le relatif.
Vois-tu je suis tout comme toi très maladroit pour parler de ces choses là, tant il est imprévisible de prendre une attitude ( une identification ) ou une autre pour assoir notre discours.
Ce qui est interrogatif , c’ est que depuis l’ Absolu on regarde le relatif comme quelque chose de périssable… et que depuis le relatif on regarde l’ Absolu comme quelque chose de théorique.
Finalement ce qui importe vraiment est d’ avoir éprouvé notre condition relative jusqu’à l’ extrême, pour que par ''grâce divine'' notre véritable nature Absolue se manifeste.
avatar
tangolinos
Phoebe

Dragon
Messages : 317
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pont Science Religion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum