Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 13:01

Je suis tombé sur ça :

@Sod a écrit:
@tangolinos a écrit: à Noël on fait des cadeaux aux enfants ( l' air de rien ) en leur disant que c'est le père Noël qui est passé. santa

Il faut bien les mettre au courant tout de suite, leur apprendre que sur Terre c'est le mensonge qui règne, et que c'est un jeu très agréable de croire ces mensonges. C'est comme ça qu'on devient un grand.

Et cela m'a rappelé ce dilemme concernant la vérité. Entre la notion de faire le bien et celle de chercher la vérité (c'est un terme qu'on retrouve fréquemment) où se trouve la balance dans cette question ?

A noël comme a pâque ou pour d'autres occasions, est ce que le mensonge peut se justifier ? L'enfant sera t'il moins content de savoir que ses parents lui offre des choses plutôt que le père noël ? je trouve que la magie de noël se situe beaucoup dans la chaleur familiale, un événement ou bizarrement il est plus facile de montrer notre affection.

Maintenant, spirituellement parlant est ce qu'un mensonge quel qu'il soit est légitime ? certes il peut apporter un réconfort ou du positif sous un certain aspect, mais rien n'est jamais tout noir, cela n'en fais pas une bonne chose pour autant. Tout comme un malfrat peut faire de bonnes choses, il n'en reste pas moins un malfrat.

J'ai mon opinion sur cette question, le but n'est pas de convaincre mais de lancer une piste de réflexion, je vous laisse le soin de décortiquer la question Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? 2057484367

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 13:44

Comment il entra dans la maison de Dieu, du temps du souverain sacrificateur Abiathar, et mangea les pains de proposition, qu'il n'est permis qu'aux sacrificateurs de manger, et en donna même à ceux qui étaient avec lui ! Puis il leur dit :" Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat, de sorte que le Fils de l'homme est maître même du sabbat."

Selon l'évangile de Marc

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 17:08

Je crois que le plus important c'est de ne pas se mentir à soi-même, et que le mensonge, même s'il est sans doute préférable de l'éviter... s'il est suscité par de la bienveillance, c'est...  Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 17:14

Pour le Père Noël j'ai déjà dit qu'on ne m'avait pas laissé le choix, je ne suis qu'une femme.
Pour le reste parfois on dit une chose qui n'est pas un mensonge jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'on s'est menti à soi-même, garder le fil de la vérité, pas toujours facile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Totem le Lun 24 Sep - 17:35

Lotus a écrit:Je suis tombé sur ça :

@Sod a écrit:
@tangolinos a écrit: à Noël on fait des cadeaux aux enfants ( l' air de rien ) en leur disant que c'est le père Noël qui est passé. santa

Il faut bien les mettre au courant tout de suite, leur apprendre que sur Terre c'est le mensonge qui règne, et que c'est un jeu très agréable de croire ces mensonges. C'est comme ça qu'on devient un grand.

Et cela m'a rappelé ce dilemme concernant la vérité. Entre la notion de faire le bien et celle de chercher la vérité (c'est un terme qu'on retrouve fréquemment) où se trouve la balance dans cette question ?

A noël comme a pâque ou pour d'autres occasions, est ce que le mensonge peut se justifier ? L'enfant sera t'il moins content de savoir que ses parents lui offre des choses plutôt que le père noël ? je trouve que la magie de noël se situe beaucoup dans la chaleur familiale, un événement ou bizarrement il est plus facile de montrer notre affection.

Maintenant, spirituellement parlant est ce qu'un mensonge quel qu'il soit est légitime ? certes il peut apporter un réconfort ou du positif sous un certain aspect, mais rien n'est jamais tout noir, cela n'en fais pas une bonne chose pour autant. Tout comme un malfrat peut faire de bonnes choses, il n'en reste pas moins un malfrat.

J'ai mon opinion sur cette question, le but n'est pas de convaincre mais de lancer une piste de réflexion, je vous laisse le soin de décortiquer la question  Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? 2057484367

A propos du Père Noël, j'ai mis ce commentaire sur le topic "l'air de rien", qui vaut ce que ça vaut, c'est à chacun de voir en fonction de son chemin ce qui peut résonner en lui :

L'air de rien une connaissance ayant une grande connaissance de la spiritualité orientale et ayant vécu des expériences transcendante à donné sa vision du mythe du Père Noël.
Donc il expliquait que le Père Noël "le divin" descendait dans la cheminiée (shushumna) pour y déposer le cadeau (réveil de la mère divine ou kundalini). Bon son explication bien étoffée sur le sujet sur son blog faisait une page alors que j'ai juste résumé et son blog n'existant plus il m'est impossible d'en donner le lien. Je pense que tous les contes et mythes ont d'autres degrés de lecture que la littérale..... Enfin je dis cela pour ceux qui l'air de rien auraient envie d'approfondir la question.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4392
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Hridaye le Lun 24 Sep - 17:58

Avant de raconter des ment-songes aux gamins de façon presque institutionnelle et sociale depuis des siècles,  tradition oblige, on devrait bien réfléchir.
Il y a des gosses hypersensibles et hyper-intelligents qui lorsqu'ils apprennent que leur parents tout puissants et leurs référent dans la vie leur ont menti et comme ils sont précoces ils le comprenent généralement assez vite, perdent toute confiance en l'adulte d'une façon générale et en eux-même par la même occasion. Surtout s'ils sont très jeunes.
Les exemples ne manquent pas. C'est une aberration sans nom d'éduquer un enfant à "toujours dire la vérité car mentir c'est pas bien" en le faisant soi-même (pour la bonne cause).
C'est pratiquement une façon de scier la branche sur laquelle on se tient (en tant que parent).

On se plaint souvent que les jeunes ne respectent plus rien et se révoltent pour un rien.
Ils sont aujourd'hui déniaisés beaucoup plus jeunes et sont en mesure de juger très tôt du comportement irrationnel de leur ainés (dans les siècles précédents, ils restaient naïfs bcp plus longtemps).
Ils acquièrent assez vite la certitude que les adultes n'ont, sinon le pouvoir de les contraindre, pas grand chose à leur apprendre concernant l'éthique.
Mais bon c'est pas la première, ni la dernière débilité de ce système non plus. Y en a des plus cocasses dans le genre.

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 18:23

Le Père Noël fut un homme exceptionnel, et je dois dire que ce fut une aubaine que de le rencontrer. Puisque, à partir de cet instant, l'imaginaire devint réel. A ce propos, deux films répondent assez bien à la question posée par Lotus. Le premier, La vie est belle, le second, Big Fish.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Hridaye le Lun 24 Sep - 19:16

Je vois pas en quoi ou comment un film devrait répondre à une question, dans la mesure où le film prend son point d'appui dans une fiction.

La question de Lotus est juste ouverte et à repenser dans le cadre de nos existences quotidiennes et des valeurs qu'on y place.

En plus t'es gentil mais on va se farcir deux films qu'on ne regarderait d'ailleurs pas naturellement, juste pour avoir ton sentiment sur la question Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Icon_lol

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 19:41

L'histoire du Père Noël a une utilité très intéressante :
Il permet aux parents de faire des cadeaux aux enfants sans que les enfants se sentent redevables aux parents (c'est un cadeau sans dette) et qui atteste de la valeur de l'enfant aux yeux "de la vie" (j'ai été suffisamment sage et la vie me récompense)
Lorsqu'on comprend l'utilité de cela on peut donc gérer ce "mensonge" au mieux dans l'intérêt de l'enfant (en fonction du contexte de frères et sœurs plus grands, d'avance intellectuelle etc.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 20:09

@Azaël a écrit:L'histoire du Père Noël a une utilité très intéressante :
Il permet aux parents de faire des cadeaux aux enfants sans que les enfants se sentent redevables aux parents

Sinon la gratitude c'est bien aussi Very Happy je me suis jamais senti redevable envers mes parents pour un cadeau, par contre j'était plein de reconnaissance et de gratitude.

@Azaël a écrit:et qui atteste de la valeur de l'enfant aux yeux "de la vie"

Je n'ai jamais vu d'enfant se voir refuser ses cadeaux de noël, quelque soit le comportement qu'il ai eu au cours de l'année...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 20:16

@Hridaye a écrit:Je vois pas en quoi ou comment un film devrait répondre à une question, dans la mesure où le film prend son point d'appui dans une fiction.

La question de Lotus est juste ouverte et à repenser dans le cadre de nos existences quotidiennes et des valeurs qu'on y place.

En plus t'es gentil mais on va se farcir deux films qu'on ne regarderait d'ailleurs pas naturellement, juste pour avoir ton sentiment sur la question Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Icon_lol

Ma foi, c'est ma façon d'y répondre, Hridaye. Lotus fera comme bon lui sied, ne t'en déplaise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 20:21

Être plein de reconnaissance et de gratitude te place automatiquement en position de dette. D'ailleurs, socialement parlant, lorsqu'on est invité on rend l'invitation, lorsqu'on reçoit un cadeau, il est d'usage de rendre de même etc.
Je parle ici de ce qui peut se passer au niveau inconscient.
Pour l'enfant, recevoir un cadeau du Père Noël, rend le cadeau encore plus spécial.
Je conçois toutefois que tu puisses désirer ne pas adhérer à ce concept.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Professeur X le Lun 24 Sep - 20:30

Hum , ya pas de mal de croire au Père Noël  quant on à trois ans , à cet age là on ne sait même pas ce que ça veut dire " croire " , on apprend vite que le Père Noël n'existe pas et ça tue pas l’émerveillement , et puis aucune loi n'oblige à faire croire à son existence , chaque parent est libre il me semble .

Moi ce qui me choque plus c'est quand on essaie de faire croire au " Père Noël " quand on est adulte ,  en spiritualité par exemple sous prétexte d’émerveillement  on te fait croire au " Père Noël ", le nombre de " compte pour enfant" qu'on fait passer pour des vérité , les croyances erronées , les néo-superstitions , tout ces délires spirituels avec moults détails délirants qui valent  un chariot volant tiré par des rennes , tout ce qui est sensé nous émerveiller dans ce domaine qu'est la spiritualité n'est souvent que mensonge , love .
Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3147
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 20:52

@Azaël a écrit:Être plein de reconnaissance et de gratitude te place automatiquement en position de dette. D'ailleurs, socialement parlant, lorsqu'on est invité on rend l'invitation, lorsqu'on reçoit un cadeau, il est d'usage de rendre de même etc.
Je parle ici de ce qui peut se passer au niveau inconscient.
Pour l'enfant, recevoir un cadeau du Père Noël, rend le cadeau encore plus spécial.
Je conçois toutefois que tu puisses désirer ne pas adhérer à ce concept.

Je ne suis reconnaissant que lorsque la personne m'ayant fais un cadeau se fais plaisir en me faisant plaisir. dès lors, je n'en ressent aucune dette morale. Si la personne me faisant un cadeau souhaite uniquement me faire plaisir a ses dépend, c'est qu'elle sais pas ce qui me réjouit.
Je préfère donner, mais je sais recevoir, c'est une chose qu'on oublie mais qui est très importante selon moi.

Si tu te sens prisonnier envers le sentiment de gratitude, ne l'applique pas a tous. C'est le partage de joie qui fais qu'on veux rendre la pareil, pour entretenir cette effusion, sinon, juste rendre pour rendre c'est triste.

Au niveau de l'inconscient, il y'a le sentiment de trahison qui prend une place important lorsque le mythe se brise, alors quelques années de "magie" valent elle le risque de balayer l'innocence alors qu'on ne connait en rien la capacité de l'enfant a encaisser ?

Ce qui fais la joie de l'enfant ce n'est pas le père noël, les parents d'un enfant restent ses plus grand héros, simplement a noël ils passent du temps ensemble et se rappellent ce que c'est qu'une famille

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 21:19

@Professeur X a écrit:
Moi ce qui me choque plus c'est quand on essaie de faire croire au " Père Noël " quand on est adulte ,  en spiritualité par exemple sous prétexte d’émerveillement  on te fait croire au " Père Noël ", le nombre de " compte pour enfant" qu'on fait passer pour des vérité , les croyances erronées , les néo-superstitions , tout ces délires spirituels avec moults détails délirants qui valent  un chariot volant tiré par des rennes , tout ce qui est sensé nous émerveiller dans ce domaine qu'est la spiritualité n'est souvent que mensonge , love .

Oui, je crois aussi qu'il vaut mieux voir par soi-même, et expérimenter par soi-même. Cela n'empêche pas de s'ouvrir à d'autres idées, ou d'autres manières d'appréhender la réalité tout en restant dans le "peut-être". De toutes façons, même si l'on voulait "croire" en une réalité dont nous n'avons pas conscience nous ne ferions que nous mentir à nous-même.
Il n'y a que l'expérimentation, la prise de conscience de ceci ou de cela, qui peut se traduire en soi en tant que certitude.
Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? 1027381557


Dernière édition par Jean-Yves83 le Lun 24 Sep - 21:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Kouen le Lun 24 Sep - 21:22

moi je pense que c'est bien, que c'est beau et pas "naïf"
du tout de croire au père Noel, car au delà du personnage et des cadeaux,
le Père Noël, c’est aussi l’un de ces petits rites qui ponctuent l’enfance
et aident à grandir, le fait de ne plus croire au Père Noël, c’est
constater qu’on ne peut plus prendre ses désirs pour des réalités,
que tous nos souhaits ne peuvent pas être exaucés, c'est une source
de frustration, mais c'est nécessaire, et certainement pas la dernière
de notre vie..selon moi, cette étape de la désillusion, ou plutôt
cette "expérience de la réalité" et oui..on entre dans la "vraie vie"
ce n'est pas un "mensonge", car les enfants aiment "croire" en des choses..
ça leur permet de se projeter, de surmonter leurs peurs, de croire en une
personne qui est gentille, bonne, qui donne des cadeaux gratuits…( des héros )
c’est la magie, la fête, le mystère mais aussi le don, la générosité,
la beauté gratuite d’offrir, on se "tient sage" pour mériter quelque chose,
donc l'enfant qui y croit, va travailler sur lui, sur sa "sagesse",
et si le Père Noël n’est pas vrai "pour de vrai", l’amour qu’il incarne,
lui, l’est  I love you
mais comme dans toute éducation, c'est aux parents d’accompagner
leur enfant dans ce passage de l’illusion à la réalité  Like a Star @ heaven

Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1331
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Kouen le Lun 24 Sep - 21:28

Lotus a écrit:

Ce qui fais la joie de l'enfant ce n'est pas le père noël, les parents d'un enfant restent ses plus grand héros, simplement a noël ils passent du temps ensemble et se rappellent ce que c'est qu'une famille

oui voilà, c'est ça, je pense pareil Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? 1679551000
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1331
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 21:30

Merci Kouen, tu exprimes très bien les choses je trouve.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 21:35

Lotus a écrit:
@Azaël a écrit:Être plein de reconnaissance et de gratitude te place automatiquement en position de dette. D'ailleurs, socialement parlant, lorsqu'on est invité on rend l'invitation, lorsqu'on reçoit un cadeau, il est d'usage de rendre de même etc.
Je parle ici de ce qui peut se passer au niveau inconscient.
Pour l'enfant, recevoir un cadeau du Père Noël, rend le cadeau encore plus spécial.
Je conçois toutefois que tu puisses désirer ne pas adhérer à ce concept.

Je ne suis reconnaissant que lorsque la personne m'ayant fais un cadeau se fais plaisir en me faisant plaisir. dès lors, je n'en ressent aucune dette morale. Si la personne me faisant un cadeau souhaite uniquement me faire plaisir a ses dépend, c'est qu'elle sais pas ce qui me réjouit.
Je préfère donner, mais je sais recevoir, c'est une chose qu'on oublie mais qui est très importante selon moi.

Si tu te sens prisonnier envers le sentiment de gratitude, ne l'applique pas a tous. C'est le partage de joie qui fais qu'on veux rendre la pareil, pour entretenir cette effusion, sinon, juste rendre pour rendre c'est triste.

Au niveau de l'inconscient, il y'a le sentiment de trahison qui prend une place important lorsque le mythe se brise, alors quelques années de "magie" valent elle le risque de balayer l'innocence alors qu'on ne connait en rien la capacité de l'enfant a encaisser ?

Ce qui fais la joie de l'enfant ce n'est pas le père noël, les parents d'un enfant restent ses plus grand héros, simplement a noël ils passent du temps ensemble et se rappellent ce que c'est qu'une famille

Ça c'est ce que tu ressens à 25 ans. Ok pas de problème. Mais à 5 ans es-tu capables d'un tel recul ?
Croire à la magie fait partie de l'enfance.
Les contes, le Père Noël, etc.
Bien sûr, vient ensuite la désillusion, mais c'est une étape nécessaire et constructive.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Kouen le Lun 24 Sep - 21:37

merci Azaël  cat

Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1331
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Totem le Lun 24 Sep - 22:02

Les contes sont-ils réellement des mensonges, voire inutiles ? Pourquoi les contes existent-ils depuis la nuit des temps? Ont-ils une signification que nous aurions oubliés.?

Carl Gustave Jung a traité le sujet en son temps.

Les contes émanent de la tradition orale. Transmis fidèlement et aussi patiemment remaniés par des générations de conteurs qui de tout temps, ont raconté à leurs peuples ce qu’il en est de la destinée humaine, ils expriment la sagesse de l’inconscient et parlent au plus intime de nous-mêmes. Dans cet exposé, trois grilles de lecture nous permettent de différencier les contes : (1) l’universalité des archétypes et des structures, (2) la diversité des visions du monde : le totémisme australe, le chamanisme sibérien, l’animisme des forêts équatoriales, (3) les écosytèmes locaux : la petite pantoufle de verre de Cendrillon se transforme, dans sa version tibétaine, en « botte de feutre »...

Une lecture réduite au seul premier niveau d’interprétation, littérale, serait incomplète.

Le conte se rattache au monde du symbole : ce monde se situe entre le monde de la matière et l’indicible. Il offre une représentation de la vie psychique. Le symbole enrichit la complexité des représentations de la vie psychique mais il permet aussi de mieux la déchiffrer.

Marie-Claire Dolghin-Loyer (analyste et auteur) et Chantal Delacotte (géographe et Présidente de l’Association Marie-Louise von Franz) évoquent dans cette table ronde l’étude que Carl Gustav Jung et Marie Louise von Franz ont faite des contes.

La conversation soulève de nombreuses interrogations, parmi celles-ci :

comment définir l’origine exacte des contes ? Est-ce un rêve qui, raconté, de fil en aiguille s’est transformé en « saga locale », puis à force d’adaptations a rejoint une forme d’inconscient collectif ? Par quelle magie cet « eurêka » se produit, conférant au conte une dimension atemporelle et universelle ?

Est-ce cette même magie dont use l’industrie du cinéma californienne (le terme Eurêka figure sur le blason de l’état de Californie ndlr) pour garantir le succès de ses productions telles que Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux ou encore Avatar ?

à quel chemin de soi, initiatique, nous invitent les contes ? La rupture, le départ, l’errance, le masculin / féminin, le vieillard et le jeune homme, le caché en soi (l’ombre-Hadès), la totalité (Anneau-Ring), la morale : tous ces récits et images archétypiques nous ouvrent un monde, celui du psychisme qui n’est pas « un jeu d’enfant » contrairement, là encore, à un premier niveau de compréhension. Derrière les contes se cachent les arcanes d’une véritable initiation.
quelle interprétation des contes pourrait-être la plus judicieuse ? Devons-nous opposer une approche analogique proche de l’hermétisme reliant microcosme et macrocosme et qui emboite les images archétypiques les unes dans les autres ou bien sommes-nous en présence d’une mystique, d'un continuum cosmique entre les différents règnes: végétal, animal et humain ?

Autant de points passionnants évoqués dans cette table ronde de 2x 50 minutes: le conte a peut-être quitté la sphère de l’oralité pour un support écrit ou filmique mais sa présence et la puissance de ses messages demeurent intactes !


https://www.baglis.tv/ame/psychologie-mythes/518-conversation-jungienne-autour-des-contes-2-2.html

Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4392
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Totem le Lun 24 Sep - 22:17

@Azaël a écrit:
Croire à la magie fait partie de l'enfance.

Croire à la magie fait partie de l'age adulte aussi sinon on aurait pas autant livres sur le sujet remontant à des lustres pour certains, ni tous ce que nous ont légué les anciens peuples.
En tant que médium crois tu en la magie?


Papus : « La Magie est l'étude et la pratique du maniement des forces secrètes de la nature »

Définition du dictionnaire Hachette : « Science occulte qui permet d'obtenir des effets merveilleux à l'aide de moyens surnaturels. » L'idée de magie requiert d'admettre l'existence de forces surnaturelles et secrètes, contraindre les puissances du ciel ou de la nature, recourir à des moyens d'action qui ne sont ni religieux ni techniques mais occultes.

Mage, magicien, magiste y sont distingués.

Le mage est un sage, qui connaît les secrets de la nature (les rois mages).
Le magicien est un praticien, il réalise des merveilles ; dans les années 1760, on disait le comte de Saint-Germain magicien, car, soi-disant, il vivait depuis l'époque de Jésus, ne mangeait pas, créait des pierres précieuses, faisait disparaître les taches des diamants, transmutait les métaux en or...
Le magiste est un sage praticien, il est à la fois savant comme le mage et habile comme le magicien ; au XIXe siècle, on considérait Helena Blavatsky et Papus comme des magistes.
Le sorcier (en anglais sorcerer) cherche à faire du mal, par diverses techniques magiques. « La puissance du magicien est merveilleuse, celle du sorcier diabolique et infernale »19.
Le mage noir (en anglais witch) nuirait par lui-même, du fait de sa présence ou de ses pouvoirs supposés maléfiques20.

D'autres personnes font des « miracles », mais autrement. Le prestidigitateur et le fakir utilisent l'illusion ; le médium et le prodige ont un don ; le saint et le mystique comptent sur Dieu.



Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4392
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Invité le Lun 24 Sep - 22:45

@Azaël a écrit:
Ça c'est ce que tu ressens à 25 ans. Ok pas de problème. Mais à 5 ans es-tu capables d'un tel recul ?
Croire à la magie fait partie de l'enfance.
Les contes, le Père Noël, etc.
Bien sûr, vient ensuite la désillusion, mais c'est une étape nécessaire et constructive.

nécessaire à quoi ? en vertu de quoi est ce que la désillusion est nécessaire et constructive ?

Elle est nécessaire a partir du moment ou on instaure une illusion ...

L'apprentissage est nécessaire et se doit d'être constructif, une tarte dans la figure c'est destructeur et a 5 ans comme tu le fais remarquer je ne suis pas sure qu'on ai le recul pour transformer cela en quelque chose de constructif (l'âge auquel on arrête d'y croire découvre la supercherie se situe en moyenne selon ce que j'ai pu observer entre 6 et 8 ans, ce qui ne change pas grand chose)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Hakaan le Lun 24 Sep - 22:55

ben d'façon c'est simple quelqu'un qui ment c'est quelqu'un a qui on peut pas faire confiance, et ça c'est pire que tout, donc pour moi y'a meme pa de question a se poser la dessus à part pour les cas très particuliers
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4579
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Sod le Mar 25 Sep - 3:14

Est-il bon de faire une chose (ex : mentir) pour obtenir un résultat (émerveillement) mais sans tenir compte de tout le reste des résultats que personne n'est capable d'envisager ?
Sod
Sod
Eris

Serpent
Messages : 2162
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Est il bon de mentir pour l'émerveillement ? Empty Re: Est il bon de mentir pour l'émerveillement ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum