Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas. - Page 2 Empty Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Sod le Dim 23 Sep - 7:41

Rappel du premier message :

O

Je voulais témoigner un peu, et ceci n'est rien d'autre qu'un témoignage.
Désolé si je vais être un peu long, mais je suis remué par ces affaires qui me visitent dans la vie de temps en temps, et ça depuis mon enfance
Il y a des choses qu'on ne peut pas garder pour soi, même si j'ai pas mal hésité avant de rédigé ce message, hésité pendant que je l'écrivais, après aussi.
Mais je me suis résolu à le faire, même si c'est peut-être une erreur, tant pis.
Je crois que c'est mieux de le poster, car il sera peut être utile au niveau de la réaction qu'il pourrait susciter chez ceux qui le liront.

Il y a surtout que dans certaines situations, mieux vaut regretter d'avoir fait quelque chose, que regretter de n'avoir rien dit, ou de n'avoir rien fait.

Comme Azur est partit j'ai bien conscience de parler pour les autres, pour ceux qui auraient gardé son contact et seraient éventuellement amené a le revoir. Mais je poste aussi dans la section publique pour lui donner la possibilité de lire ceci, et de revenir pour me répondre. Car j'évite de parler dans le dos des gens de choses que je ne pourrais pas leur dire devant eux. Et a vrai dire le passage d'Azur ici n'aura été qu'un déclencheur pour moi. Ce que j'ai a dire peut être valable dans de nombreux cas, et ne le concerne peut-être pas.

Si je ne confond pas avec quelqu'un d'autre, Niv disait sur spirit avoir vécu des moments de psychose au sens psychiatrique de ce mot, c'est a dire qu'il a un traitement pour ça, car c'est le traitement a vie pour ces choses-là. A une époque beaucoup de mes potes étaient comme ça, donc je connais un peu ce genre de personnes, voir assez bien, car c'était des potes proches et je les ait fréquentés longtemps.

Qu'il n'y ait pas de malentendu : celui qui ne s'est jamais trouvé devant un psychotique en crise  -  comme par exemple dans une bagnole conduite par un schizo même en crise très légère  -  ne voit pas trop de quoi je lui parle et c'est normal, c'est pour ça que je raconte un peu ...

Quand tout va bien pour la personne, si on ne te dit pas que cette personne est psychotique, ou que tu ne sais pas ce que c'est, tu peux la fréquenter pendant des années sans rien voir de spécial en elle. Puis un jour d'un seul coup, au cours de la conversation tu te demande ce qui se passe. Au début c'est juste bizarre, et si tu a la très bonne habitude de ne pas poser sur les gens un regard qui se réfère a une norme, et que tu aime les originaux, tu te dis pourquoi pas, ça change un peu, ce que me raconte ce mec est complètement surréaliste et poétique, donc tout va bien.
C'est vrai c'est cool, j'aimais bien ces potes-là, c'était des mecs intelligents, tous plus ou moins artistes, on avait des conversations cosmiques complètement barrées (j'adore)...  
Sauf que du jour au lendemain tu peux te retrouvé avec un couteau pointé sur le bide car tu dois téléphoner a la Maison Blanche TOUT DE SUITE sinon etc ... (explications données en hurlant, les yeux révulsés menaçant) ... Ou apprendre qu'il s'est suicidé sans crier garde.

Donc au bout d'un moment, comme c'était des bons potes, avec eux on se marrait ensemble quand des fois je leur demandais : "Tu as prit tes cachets ce matin ?"

On avait aussi parfois de très longues conversations sur l'hypothèse  -  dont personnellement je suis convaincu  -  selon laquelle la véritable solution serait pour eux comme pour tout le monde dans la pratique spirituelle, (mais peut être pas dans la méditation qui les perche encore plus) pour réussir un jour a se passer des cachets plus de trois / quatre jours sans que le résultat soit le même à tous les coups : se faire embarquer par les flics qui te ramasse dans la rue en plein délire et te conduisent à l'HP, pour un séjour en chambre d'isolement capitonnée avec piqûre de force.
Ce qui bien sur est monstrueux.
Mais celui qui ne s'est jamais trouvé dans une bagnole conduite par un type qui veut échapper aux E.T. ne réalise pas bien de quoi je lui parle. Ce n'est pas en roulant d'un seul coup a plus de cent kilomètres heure en ville, a fond comme sur circuit, qu'on échappe aux E.T., c'est autrement, et a fond comme ça dans la rue tu risque de tuer un gosse.

Alors je me mêle peut être de ce qui ne me regarde pas en postant ce message.
Mais comme ce genre d'histoires je l'ai vécu avec des potes qui ne m'ont jamais fait peur, je prends les devant en disant que si vous trouvez que "je stigmatise", c'est un malentendu. Je comprend bien que mon message pourrait vous faire peur à vous, alors qu'il n'y a sans doute pas de quoi, et que du coup vos relations avec Azur pourraient se trouvés parasitées.
Mais c'est justement ça ce qui m'a décidé a poster le message : maintenant que je vous ait raconté tout ça, si un jour vous voyez Azur partir en live, et que vous trouvez que ce serait peut-être une bonne question à lui poser, vous pourrez lui demander de ma part s'il a prit ses cachets, en espérant que vous en sourirez ensemble, vous aussi.

Et s'il vous répond non, c'est comme il veut, moi je n'ai jamais appelé les flics pour qu'ils embarquent mes potes.
Parce que je n'avais pas peur, et dieu merci.
Mais tout le monde n'a pas cette chance, et quand quelqu'un ou quelque chose nous fait peur, je crois qu'il est bon de savoir en tenir compte.
Car on a parfois de bonnes raisons d'avoir peur : Il y a même un de mes potes qui s'est immolé par le feu.
Depuis il ressemble a Niki Lauda.
Je n'étais pas là quand il avait arrêté ses cachets, j'ai appris qu'il avait fait ça longtemps après. Mais peut être qu'aujourd'hui certains regrettent de ne pas avoir appeler le SAMU quand il commencé par hurler dans la rue toutes sortes de choses totalement incompréhensibles, sauf une : qu'il allait s'immoler.
C'est vrai que les piqures de forces et la chambre d'isolement ce n'est pas cool, mais bon...


Dernière édition par Sod le Dim 23 Sep - 7:48, édité 1 fois (Raison : ortograf)
Sod
Sod
Rhéa

Serpent
Messages : 1396
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas


Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas. - Page 2 Empty Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par arro le Sam 20 Oct - 19:58

En se répétant j'aime ça

arro
Prométhée

Messages : 126
Date d'inscription : 05/10/2018


Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas. - Page 2 Empty Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Totem le Sam 20 Oct - 20:40

Arpège a écrit:
@Totem a écrit:Dans ce topic il y a deux vidéos sur l'approche scientifique sur la transe chamanique qui donnent un avis intéressant sur les maladies psychiatriques et la possibilité d'en soigner certaines.
J'ai regardé tous les documents en lien en détail mais je n'ai pas trouvé les vidéos dont tu parles. Peut-être sont-elles sur d'autres topics?

C'était en lien avec l'auto-hypnose ?

Ah excuse moi je voulais mettre le lien et j'ai oublié, le voici :
http://chemin-spiritualite.forumactif.com/t669-approche-scientifique-de-la-transe-chamanique?highlight=TRANSE+CHAMANIQUE

Totem
Ganymède

Messages : 3459
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas. - Page 2 Empty Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Invité le Dim 21 Oct - 1:05

Très intéressantes ces vidéos.
Peut-être une piste pour modifier les phases de certaines pathologies psychiatriques.
On a encore beaucoup à explorer au niveau du cerveau.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas. - Page 2 Empty Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Cogitop le Dim 21 Oct - 11:50

La transe hypnotique permet d’acceder à la réalité augmentée.
La tanse chamanique correspond à un très haut niveau d’hypnose.
Des  psychiatres la pratiquaient assez discrètement, un peu comme des hackeurs guérisseurs...
Les neurosciences ouvrent désormais les portes de l’au-delà
Voir ainsi en parallèle:
http://www.astrologie-quantique.info/Le-Chamane-et-le-Psy.pdf
study
Cogitop
Cogitop
Mimas

Chien
Messages : 553
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas. - Page 2 Empty Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Invité le Jeu 29 Nov - 9:08



je recommande a ceux qui se retrouve dans ces situations d’échecs le livre:
"je pense trop" de Christel Petitcolin..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas. - Page 2 Empty Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Invité le Jeu 29 Nov - 9:20

Invité a écrit:
@Totem a écrit:
Sofiane a écrit:
Eh bien Alex s'en sort plutôt bien. Son parcours de vie peut être une source d'inspiration pour de nombreuses personnes. Merci Sod de nous l'avoir présenté.

J'avais déjà présenté ce lien plusieurs fois, et tout récemment d'ailleurs sur un autre topic mais personne n'en a jamais fait cas jusqu'ici et je me suis dit qu'il n'intéressait personne. C'est bien que Did l'ai remis à nouveau car il est très instructif. Wink

je me dit que en regardant le nombre de pouce levé ou baissé°° au dessus de nos messages, on va bientot finir
tous ici dans le psycotic topic!! lol! ( c'est de l'humour les gars;;on se détend!) :evil: Razz

bien vu invité!!
ce systeme peut en effet mettre quelques personnes trés sensible dans un état limite.. mais il faut savoir ce que c'est pour le comprendre je crois..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas. - Page 2 Empty Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum