Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Sod le Dim 23 Sep - 7:41

O

Je voulais témoigner un peu, et ceci n'est rien d'autre qu'un témoignage.
Désolé si je vais être un peu long, mais je suis remué par ces affaires qui me visitent dans la vie de temps en temps, et ça depuis mon enfance
Il y a des choses qu'on ne peut pas garder pour soi, même si j'ai pas mal hésité avant de rédigé ce message, hésité pendant que je l'écrivais, après aussi.
Mais je me suis résolu à le faire, même si c'est peut-être une erreur, tant pis.
Je crois que c'est mieux de le poster, car il sera peut être utile au niveau de la réaction qu'il pourrait susciter chez ceux qui le liront.

Il y a surtout que dans certaines situations, mieux vaut regretter d'avoir fait quelque chose, que regretter de n'avoir rien dit, ou de n'avoir rien fait.

Comme Azur est partit j'ai bien conscience de parler pour les autres, pour ceux qui auraient gardé son contact et seraient éventuellement amené a le revoir. Mais je poste aussi dans la section publique pour lui donner la possibilité de lire ceci, et de revenir pour me répondre. Car j'évite de parler dans le dos des gens de choses que je ne pourrais pas leur dire devant eux. Et a vrai dire le passage d'Azur ici n'aura été qu'un déclencheur pour moi. Ce que j'ai a dire peut être valable dans de nombreux cas, et ne le concerne peut-être pas.

Si je ne confond pas avec quelqu'un d'autre, Niv disait sur spirit avoir vécu des moments de psychose au sens psychiatrique de ce mot, c'est a dire qu'il a un traitement pour ça, car c'est le traitement a vie pour ces choses-là. A une époque beaucoup de mes potes étaient comme ça, donc je connais un peu ce genre de personnes, voir assez bien, car c'était des potes proches et je les ait fréquentés longtemps.

Qu'il n'y ait pas de malentendu : celui qui ne s'est jamais trouvé devant un psychotique en crise  -  comme par exemple dans une bagnole conduite par un schizo même en crise très légère  -  ne voit pas trop de quoi je lui parle et c'est normal, c'est pour ça que je raconte un peu ...

Quand tout va bien pour la personne, si on ne te dit pas que cette personne est psychotique, ou que tu ne sais pas ce que c'est, tu peux la fréquenter pendant des années sans rien voir de spécial en elle. Puis un jour d'un seul coup, au cours de la conversation tu te demande ce qui se passe. Au début c'est juste bizarre, et si tu a la très bonne habitude de ne pas poser sur les gens un regard qui se réfère a une norme, et que tu aime les originaux, tu te dis pourquoi pas, ça change un peu, ce que me raconte ce mec est complètement surréaliste et poétique, donc tout va bien.
C'est vrai c'est cool, j'aimais bien ces potes-là, c'était des mecs intelligents, tous plus ou moins artistes, on avait des conversations cosmiques complètement barrées (j'adore)...  
Sauf que du jour au lendemain tu peux te retrouvé avec un couteau pointé sur le bide car tu dois téléphoner a la Maison Blanche TOUT DE SUITE sinon etc ... (explications données en hurlant, les yeux révulsés menaçant) ... Ou apprendre qu'il s'est suicidé sans crier garde.

Donc au bout d'un moment, comme c'était des bons potes, avec eux on se marrait ensemble quand des fois je leur demandais : "Tu as prit tes cachets ce matin ?"

On avait aussi parfois de très longues conversations sur l'hypothèse  -  dont personnellement je suis convaincu  -  selon laquelle la véritable solution serait pour eux comme pour tout le monde dans la pratique spirituelle, (mais peut être pas dans la méditation qui les perche encore plus) pour réussir un jour a se passer des cachets plus de trois / quatre jours sans que le résultat soit le même à tous les coups : se faire embarquer par les flics qui te ramasse dans la rue en plein délire et te conduisent à l'HP, pour un séjour en chambre d'isolement capitonnée avec piqûre de force.
Ce qui bien sur est monstrueux.
Mais celui qui ne s'est jamais trouvé dans une bagnole conduite par un type qui veut échapper aux E.T. ne réalise pas bien de quoi je lui parle. Ce n'est pas en roulant d'un seul coup a plus de cent kilomètres heure en ville, a fond comme sur circuit, qu'on échappe aux E.T., c'est autrement, et a fond comme ça dans la rue tu risque de tuer un gosse.

Alors je me mêle peut être de ce qui ne me regarde pas en postant ce message.
Mais comme ce genre d'histoires je l'ai vécu avec des potes qui ne m'ont jamais fait peur, je prends les devant en disant que si vous trouvez que "je stigmatise", c'est un malentendu. Je comprend bien que mon message pourrait vous faire peur à vous, alors qu'il n'y a sans doute pas de quoi, et que du coup vos relations avec Azur pourraient se trouvés parasitées.
Mais c'est justement ça ce qui m'a décidé a poster le message : maintenant que je vous ait raconté tout ça, si un jour vous voyez Azur partir en live, et que vous trouvez que ce serait peut-être une bonne question à lui poser, vous pourrez lui demander de ma part s'il a prit ses cachets, en espérant que vous en sourirez ensemble, vous aussi.

Et s'il vous répond non, c'est comme il veut, moi je n'ai jamais appelé les flics pour qu'ils embarquent mes potes.
Parce que je n'avais pas peur, et dieu merci.
Mais tout le monde n'a pas cette chance, et quand quelqu'un ou quelque chose nous fait peur, je crois qu'il est bon de savoir en tenir compte.
Car on a parfois de bonnes raisons d'avoir peur : Il y a même un de mes potes qui s'est immolé par le feu.
Depuis il ressemble a Niki Lauda.
Je n'étais pas là quand il avait arrêté ses cachets, j'ai appris qu'il avait fait ça longtemps après. Mais peut être qu'aujourd'hui certains regrettent de ne pas avoir appeler le SAMU quand il commencé par hurler dans la rue toutes sortes de choses totalement incompréhensibles, sauf une : qu'il allait s'immoler.
C'est vrai que les piqures de forces et la chambre d'isolement ce n'est pas cool, mais bon...


Dernière édition par Sod le Dim 23 Sep - 7:48, édité 1 fois (Raison : ortograf)
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Invité le Dim 23 Sep - 8:25

Bonjour.
Je suis née dedans (la psychose). J'ai eu des proches très atteints, aujourd'hui décédés de manque de soins.


Et effectivement l'isolement c'est pas cool mais on n'est pas responsable de l'incurie du milieu psychiatrique, moi j'en ai vu manger leurs murs, dégonder leurs portes ou leurs fenêtres , on n'a pas le choix de se servir de la psychiatrie ou pas dans ces cas là d'autant que la prison en est pleine alors l'un dans l'autre autant que ce soit à l'hôpital qu'à la prison ou à la morgue et qu'il soit bien dit que ce n'est réservé qu'à ces cas là, les autres se soignent comme toutes les autres dépressions avec de l'amitié et du soutien.


Bon à part ça je vais jeter un œil pour comprendre ce qui s'est passé avec Azur.

Après avoir lu, je ne sais toujours pas, ça s'est peut-être passé ailleurs bon en tout cas c'est mon témoignage tout en rajoutant qu'on n'est à l'abri de rien pas la peine de se flatter de ne pas être psychotique, la légende qui veut que ça commence entre 18 et 25 ans est parfaitement erronée d'après ce que j'ai vu donc... Et on n'est pas plus en sécurité avec des gens psychorigides qu'avec des artistes, ce qui se passe est au delà des mots, manque de chaleur, de connivence, trop de cris, de peur, manque de sommeil ou au contraire faiblesse morale dans les évènements de la vie, réduit à l'impuissance par tout l'entourage bref les histoires sont très différentes les unes des autres.

Bon. C'est juste un témoignage, rien de carré.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Sod le Jeu 27 Sep - 10:18

@Sod a écrit:C'est vrai c'est cool, j'aimais bien ces potes-là, c'était des mecs intelligents, tous plus ou moins artistes, on avait des conversations cosmiques complètement barrées (j'adore)...  (...) On avait aussi parfois de très longues conversations sur l'hypothèse  -  dont personnellement je suis convaincu  -  selon laquelle la véritable solution serait pour eux comme pour tout le monde dans la pratique spirituelle...


Dans la vision chamanique, la maladie mentale signale la « naissance d’un guérisseur», explique Malidoma Patrice Somé. De ce fait, les troubles mentaux sont des situations spirituelles critiques, des crises spirituelles, et doivent être considérés comme tels pour aider le guérisseur à naître.»

(...)

"Alex était un américain de 18 ans qui avait vécu une crise psychotique à 14 ans. Il avait des hallucinations, était suicidaire, et traversait des cycles dangereux de dépression grave. Il était dans un hôpital psychiatrique et avait reçu quantités de médicaments, mais aucun ne l’aidait. « Les parents avaient tout essayé – sans succès, » dit le Dr. Somé. « Ils ne savaient pas quoi faire d’autre. »

Avec leur permission, le Dr. Somé a ramené leur fils en Afrique. « Après huit mois ici, Alex était pratiquement normal, » rapporte le Dr. Somé. « Il pouvait même participer aux soins donnés par des guérisseurs; en restant avec eux toute la journée à les aider, les assistant dans ce qu’ils faisaient avec leurs patients… Il a passé quatre ans environ dans mon village. » Alex est resté par choix, et pas pour être soigné plus longtemps. Il se sentait « bien plus en sécurité dans le village qu’en Amérique. »

Pour aligner son énergie avec l’être du monde spirituel, Alex a effectué un rituel chamanique à cette intention, bien qu’il était légèrement différent de celui utilisé chez les Dagara. « Il n’est pas né dans le village, donc il fallait quelque chose d’autre. Mais le résultat a été similaire, même si le rituel n’était pas exactement le même, » explique le Dr. Somé. Le fait que l’alignement de l’énergie permit à Alex de guérir démontra au Dr. Somé que le lien entre les autres êtres et la maladie mentale est bien universel.

Après le rituel, Alex commença à partager des messages que l’esprit avait pour ce monde. Malheureusement, les personnes à qui il parlait ne comprenaient pas l’anglais (Dr. Somé n’était pas là à ce moment-là). Toute cette expérience a fini par conduire Alex dans une université, où il étudie la psychologie. Il est retourné aux États-Unis quatre ans plus tard car il s’était « rendu compte qu’il avait fait tout ce qu’il devait faire, et qu’il pouvait aller de l’avant dans sa vie. »

Aux dernières nouvelles, Alex est à Harvard en psychologie. Personne n’aurait pensé qu’il aurait pu terminer ses études de premier cycle, et encore moins avoir un diplôme d’études supérieures."


Source

Là ça commence a m'intéresser ...
Car changer notre façon de concevoir les choses ça n'a jamais guérit personne.
Par contre, là, il y a au moins un cas de guérison : Alex.
Quelqu'un en connait-il d'autres ?
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Sofiane le Ven 28 Sep - 10:44

Eh bien Alex s'en sort plutôt bien. Son parcours de vie peut être une source d'inspiration pour de nombreuses personnes. Merci Sod de nous l'avoir présenté.
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 1833
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Totem le Ven 28 Sep - 10:50

@Sofiane a écrit:
Eh bien Alex s'en sort plutôt bien. Son parcours de vie peut être une source d'inspiration pour de nombreuses personnes. Merci Sod de nous l'avoir présenté.

J'avais déjà présenté ce lien plusieurs fois, et tout récemment d'ailleurs sur un autre topic mais personne n'en a jamais fait cas jusqu'ici et je me suis dit qu'il n'intéressait personne. C'est bien que Did l'ai remis à nouveau car il est très instructif. Wink
avatar
Totem
Eris

Chèvre
Messages : 2064
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Invité le Ven 28 Sep - 11:20

je pense que Alex a retrouvé un sens a sa vie au coeur d'un village africain, parce qu'il il a pu acceder a une autre vie, différente, et vraie..
on soigne souvent des psychotiques par le fait de" se rendre utile" ou en les éloignant de leur environnement habituel..(en partie source de leur névrose)
on retrouve souvent ces concepts dans les cas de "communauté auto-géré" , "isolement par la nature",ou de participation aux  actions humanitaires diverses..
c'est fou comme on progresse soi même , en se sortant de son propre périmètre de sécurité.. Smile

c'est intéressant comme témoignage, mais des ados comme Alex il y en a beaucoup d'autres:
pris en charge et orienté  vers d'autres visions de vie, ça les soulage.

j'ai un ami, éduc spé indépendant,  qui propose la réinsertion par le voyage a des jeunes qu'il va sortir de prison..il va donc, avec son protégé, pendant plusieurs  mois, aller sur les chemins, les routes, à la rencontre d'autres personnes, d'autres lieux, et se rendre utile par des maintes façons de 'aider"..
cela marche assez bien, car certains pays d'Europe financent ce programme, surtout pour des jeunes qui n'ont rien a faire dans la psychiatrie pure, et qui finissent pourtant en prison..
rien de facile pourtant dans ce concept, cela ne se fait pas tout seul, il y a des moment pénible et parfois compliqué pour la personne elle même, c'est aussi un engagement personnel, sans cela rien ne peut se résoudre je pense.

pour ce qui est du magnétiseur Africain dans ce témoignage, cela fait partie du soin du jeune ado, et la oui, je pense que les énergies peuvent apporter quelque chose de positif et concret..
mais pas toujours hélas..


Dernière édition par Baltasar le Ven 28 Sep - 11:20, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Invité le Ven 28 Sep - 11:32

@Totem a écrit:
@Sofiane a écrit:
Eh bien Alex s'en sort plutôt bien. Son parcours de vie peut être une source d'inspiration pour de nombreuses personnes. Merci Sod de nous l'avoir présenté.

J'avais déjà présenté ce lien plusieurs fois, et tout récemment d'ailleurs sur un autre topic mais personne n'en a jamais fait cas jusqu'ici et je me suis dit qu'il n'intéressait personne. C'est bien que Did l'ai remis à nouveau car il est très instructif. Wink

je me dit que en regardant le nombre de pouce levé ou baissé°° au dessus de nos messages, on va bientot finir
tous ici dans le psycotic topic!! lol! ( c'est de l'humour les gars;;on se détend!) Evil or Very Mad Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Sod le Sam 29 Sep - 7:52

Je ne sais pas si le docteur Somé nous a fait une première en guérissant Alex, mais pour moi c'est la première fois que j'entend parler de la guérison d'un psychotique. Je n'ais jamais douté de cette possibilité, je me suis toujours dit que ça devait être possible de guérir vraiment, c'est a dire de guérir tout court.
Mais comment ?
Alors vu que le premier psychotique que j'ai fréquenté était mon père, et vu le nombre de ceux que j'ai croisé ensuite, je me sens profondément concerné.

" Puis, ayant appelé ses douze disciples, il leur donna pouvoir sur les esprits impurs, afin de les chasser et de guérir toute maladie et toute infirmité. "

Matthieu 10 - 1

Je me trouve assez nul comme disciple.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Invité le Lun 1 Oct - 10:17


plus serieusement:



pour comprendre un peu plus cette maladie..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Professeur X le Lun 1 Oct - 11:11

Hum , la pensée psychanalytique considère l'existence sociale comme éminemment humaine et normale , tout individu qui y exprime des difficultés à s'y intégrer ou qui la rejette sous une forme quelconque peut-être considéré comme " schizophrène "  , love .
avatar
Professeur X
Rhéa

Chien
Messages : 1432
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Sod le Lun 1 Oct - 15:21

Le mot "schizophrène" fait partie de ces mots a sens multiple comme "gourou", "hérésie", "psychanalyse", multiples sens n'ayant strictement rien a voir les uns avec les autres. A partir du moment ou on le sait ça devient possible de s'entendre mais ce n'est pas gagné non plus.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Invité le Mar 2 Oct - 9:09

j'avais trouvé pas mal ce petit court métrage que j'ai posté plus haut, car justement il met en évidence les limites de la psychiatrie pour certaines psychoses: la schizophrénie, celle qui touche 1°/° de la pop...

il démontre aussi la souffrance des personnes atteintes, qui sont souvent isolées par l'incompréhension d'autrui, et se débrouille souvent seul avec leur monde a eux, sans que personne ne puisse comprendre réellement ce qu'ils vivent..cette souffrance est profonde et réelle.

c'est un état que beaucoup rejette par peur de l'inconnu.
je pense que tu sais, Sod ,de quoi je parle si tu as vécu prés de personnes atteintes..

dommage que le témoin @invité ai décidé de quitter la discussion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Sod le Mar 2 Oct - 9:18

Oui Balt, comme je suis un disciple de Jésus un peu nul pour l'instant je ne peux guérir personne. Je ne peux que donner mon oreille attentive, ce qui n'est pas rien non plus, mais ça ne guérit pas.
avatar
Sod
Miranda

Serpent
Messages : 677
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Cogitop le Mer 3 Oct - 9:10

L'expérience de la psychose maniaco-dépressive par quelqu'un qui s'en est sorti...
Les étiquettes "psy" ne sont pas indécollables
"Psy un jour, psy toujours"
Un témoignage précieux de quelqu'un qui s'en est sorti et qui démontre le contraire:
https://hypnose-p-strasbourg.org/2014/08/17/hypnose-et-troubles-bipolaires-et-autres-problemes-emotionnels/
Smile

Cogitop
Épiméthée

Chien
Messages : 205
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par arro le Sam 20 Oct - 16:52

La maladie mentale est une réaction face à la souffrance.
Un châtiment donc.
Elle prend fin quand la cause de la souffrance est réglée.

arro
Prométhée

Chat
Messages : 126
Date d'inscription : 05/10/2018

Localisation : Tarn et Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Arpège le Sam 20 Oct - 17:20

@Cogitop a écrit:L'expérience de la psychose maniaco-dépressive par quelqu'un qui s'en est sorti...
Les étiquettes "psy" ne sont pas indécollables
"Psy un jour, psy toujours"
Un témoignage précieux de quelqu'un qui s'en est sorti et qui démontre le contraire:
https://hypnose-p-strasbourg.org/2014/08/17/hypnose-et-troubles-bipolaires-et-autres-problemes-emotionnels/ Smile

Merci Cogitop, je n'avais pas vu cet article.
C'est très intéressant. Pour traiter les troubles bipolaires (et l'autisme apparemment aussi) ils parlent d'hypnose, mais aussi du régime paléo (sans gluten et sans produits laitiers), d' EFT (Emotional Freedom Technical) et de méditation.
avatar
Arpège
Protée

Cheval
Messages : 580
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Totem le Sam 20 Oct - 17:38

Dans ce topic il y a deux vidéos sur l'approche scientifique sur la transe chamanique qui donnent un avis intéressant sur les maladies psychiatriques et la possibilité d'en soigner certaines.
avatar
Totem
Eris

Chèvre
Messages : 2064
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Arpège le Sam 20 Oct - 17:43

Ah! je vais aller voir. Merci Totem.
avatar
Arpège
Protée

Cheval
Messages : 580
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Arpège le Sam 20 Oct - 18:19

@Totem a écrit:Dans ce topic il y a deux vidéos sur l'approche scientifique sur la transe chamanique qui donnent un avis intéressant sur les maladies psychiatriques et la possibilité d'en soigner certaines.
J'ai regardé tous les documents en lien en détail mais je n'ai pas trouvé les vidéos dont tu parles. Peut-être sont-elles sur d'autres topics?

C'était en lien avec l'auto-hypnose ?


Dernière édition par Arpège le Sam 20 Oct - 18:24, édité 1 fois
avatar
Arpège
Protée

Cheval
Messages : 580
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par arro le Sam 20 Oct - 18:24

On peut toutes les soigner si on prends le problème à sa source.
Et pis d'abord c'est même pas une maladie.

arro
Prométhée

Chat
Messages : 126
Date d'inscription : 05/10/2018

Localisation : Tarn et Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Arpège le Sam 20 Oct - 18:26

@arro a écrit:On peut toutes les soigner si on prends le problème à sa source.
Et pis d'abord c'est même pas une maladie.

Qu'appelles-tu prendre les problèmes à sa source ?
Tiens, par exemple pour la bipolarité ?!
avatar
Arpège
Protée

Cheval
Messages : 580
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par arro le Sam 20 Oct - 18:54

Les "j'aime pas".

arro
Prométhée

Chat
Messages : 126
Date d'inscription : 05/10/2018

Localisation : Tarn et Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Arpège le Sam 20 Oct - 19:29

Ceux que tu transformes toujours en "j'aime"...
Comment ? Question
avatar
Arpège
Protée

Cheval
Messages : 580
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par arro le Sam 20 Oct - 19:58

En se répétant j'aime ça

arro
Prométhée

Chat
Messages : 126
Date d'inscription : 05/10/2018

Localisation : Tarn et Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Totem le Sam 20 Oct - 20:40

@Arpège a écrit:
@Totem a écrit:Dans ce topic il y a deux vidéos sur l'approche scientifique sur la transe chamanique qui donnent un avis intéressant sur les maladies psychiatriques et la possibilité d'en soigner certaines.
J'ai regardé tous les documents en lien en détail mais je n'ai pas trouvé les vidéos dont tu parles. Peut-être sont-elles sur d'autres topics?

C'était en lien avec l'auto-hypnose ?

Ah excuse moi je voulais mettre le lien et j'ai oublié, le voici :
http://chemin-spiritualite.forumactif.com/t669-approche-scientifique-de-la-transe-chamanique?highlight=TRANSE+CHAMANIQUE
avatar
Totem
Eris

Chèvre
Messages : 2064
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à mes copains psychotiques et surtout à ceux qui ne le sont pas.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum