La relativité ?

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Aller en bas

La relativité ?

Message par tangolinos le Jeu 20 Sep - 19:13

Rappel du premier message :

Salut les copains

me sentant investi d’ une mission qui serait de participer au dévoilement de la Vérité, voici l’ ébauche d’ un texte que je me propose de publier, et loin de penser que la Vérité m’ appartienne, je vous propose de participer à sa rédaction.

Voici donc mon brouillon de ce jour:

Pour me présenter, je dirais avoir été reçu à l’ examen d’ entrée en Mat’sup et avoir refusé d’ y aller…
Disons que j’ avais une excellence de résultat en géométrie et bien médiocre en Algèbre… Autrement dit, le travail qu’il aurait fallu fournir en Mat’sup me fatiguait d’ avance, et j’ ai plutôt opté pour des études artistiques tant la créativité me passionnait…
Je me souviens avoir proposé un modèle de mouvement perpétuel à mon prof de physique qui est resté ahuri, tant ça convenait aux lois conventionnelles, alors même que je me doutais bien que ces lois étaient suspectes…

Disons alors que mon excellence en géométrie me permet d’appréhender l’ espace et d’ y résoudre pas mal d’ énigmes…

Pour tout vous dire, je reste allergique à la théorie de la relativité qui conclue que les quatre coordonnées de l’ espace/temps puissent se déformer.
En effet, je considère que ces quatre coordonnées sont absolument stables (puisque postulées en tant que telles) ,et que nos équations sont là pour expliquer le mouvement des objets qui évoluent à l’ intérieur de ce contenant.
Autrement dit, quand j’ entends dire que l’ une ou l’ autre de ces quatre coordonnées se dilate ou se contracte, ça me met en révolte, puisque j’ en déduis que forcément ces équations sont fausses.

Prenant de l’ âge et me retrouvant avec du temps à consacrer à la réflexion, je me rends compte combien la pensée actuelle est déformée par les conclusions de la relativité…
Aussi, vous me voyez investi par l’ idée d’ écrire ce texte pour remettre les pendules à l’ heure.

Le paradoxe des jumeaux.
Voilà un exemple type d’ erreur de conclusion de cette fameuse théorie.
En effet en imaginant que les deux jumeaux se séparent et se retrouvent un an après, c’est bien que le temps pour l’ un comme pour l’ autre a duré un an…
Si la pendule de l’ un a compté moins de battements que l’ autre, ça ne veut pas dire que le temps s’ est ralenti, ça veut simplement dire que la période de la pendule s’ est allongée.

Aussi, je soupçonne que le problème des mesures effectuées d’ un référentiel à un autre n’ a pas été parfaitement résolu.

La théorie dit que le temps ralentit pour le jumeau qui se déplace… or ce n’ est pas le temps qui ralentit, mais nos mesures qui s’ allongent…
En effet, à supposer que les deux jumeaux s’ éloignent l’un de l’ autre à la vitesse de 0,5C, et que chaque année ils pètent chacun une bouteille de champagne pour le jour de l’ an… Chacun verra l’ image de l’ autre avec un retard supplémentaire de 6 mois de plus chaque année… aussi il dira que l’ année dure 1 an pour lui, et 1 an et demi pour son jumeau…
Ainsi ce n’ est pas la coordonnée du temps qui se dilate ou se contracte, mais plutôt nos mesures apparentes.

On peut dire alors que ce n’ est pas l’ espace/temps qui se dilate ou se contracte, mais l’ apparence que nous en avons.

Ainsi ce n’ est pas notre univers qui est relatif, mais nos mesures apparentes qu’il faut relativiser…
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas


Re: La relativité ?

Message par vertgandazert le Jeu 1 Nov - 20:41

@tangolininos, en fait je crois que la désintégration du muon, n'est pas un bon exemple, pour illustrer la validité de la RG, tout simplement parce que c'est un phénomène quantique.
Donc hors du cadre de validation de la RG.

vertgandazert
Amalthée

Messages : 255
Date d'inscription : 13/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par Hakaan le Jeu 1 Nov - 20:58

On voit ceux qui ont rien suivi,
le temps de désintégration du muon dans son temps propre (donc mesuré avec un système de mesure dans le même référentiel) est utilisé comme référence pour tester l'application de la RG en le comparant au temps qu'il met à se désintégrer quand il arrivé sur Terre à une vitesse très proche de C

Dans une autre expérience le muon est accéléré en accélérateur de particules et son temps de désintégration s'en retrouve multiplié par 30x

Dans les 2 cas on a une application de la RG qui correspond aux prédictions des équations d'Einstein
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 2089
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par tangolinos le Jeu 1 Nov - 21:41

@vertgandazert a écrit:@tangolininos, en fait je crois que la désintégration du muon, n'est pas un bon exemple, pour illustrer la validité de la RG, tout simplement parce que c'est un phénomène quantique.
Donc hors du cadre de validation de la RG.
Je suis bien d'accord, tout comme je le disais plus haut, que le lien proposé par Hakaan était investi par l' intention de faire valoir la RG, et dès le premier paragraphe je me suis révolté... et j' ai ensuite trouvé la faille de raisonnement...
Que le muon mesure la durée de son trajet, et qu'elle soit apparemment différente des expérimentateurs, est normal puisqu'ils sont dans des référentiels qui se rapprochent l' un de l' autre à une vitesse importante, proche de C.
Les équations de Poincaré et Lorentz sont utiles dans ce cas là, pour relativiser cette distorsion de mesures.
Mais n'oublions pas que ces équations servent à repositionner sur les coordonnées les points apparents, pour en déduire et longueurs et durées absolues... et la grande erreur de la RG a été de dire que '' t' '' est une durée, alors que ce n' est qu'un instant... Un simple point à repositionner sur les coordonnées de l' observateur.

Par contre le muon, une fois immobilisé dans le référentiel terrestre, ne peut mesurer que la mème durée de désintégration que les expérimentateurs.... D'ailleurs s'il n' avait pas été immobilisé, il serait logique de penser qu'il serait encore en vie....

@Hakaan
que la durée du muon soit multipliée par 30 dans l' accélérateur de particule ne m' étonne pas, faudrait encore voir tout le protocole de cette expérience... mais d'emblée je soupçonne qu'il était en mouvement et, non pas immobilisé comme dans ton lien précédent.

Vois-tu j' accepte volontiers les équations de Poincaré/Lorentz pour relativiser les mesures apparentes... mais je me révolte toujours contre la RG qui confond les instants avec les durées, et les points avec les longueurs.
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par Hakaan le Jeu 1 Nov - 21:59

que la durée du muon soit multipliée par 30 dans l' accélérateur de particule ne m' étonne pas, faudrait encore voir tout le protocole de cette expérience... mais d'emblée je soupçonne qu'il était en mouvement et, non pas immobilisé comme dans ton lien précédent.
Heu oui effectivement quand on met une particule dans un "accélérateur de particules" c'est pour l'accélérer en général..
c'est justement tout le principe de l'expérience de l'accélérer pour voir la RG en action

mais je me révolte toujours contre la RG qui confond les instants avec les durées, et les points avec les longueurs.
Ben c'est pas grave un jour tu verras que la Terre est ronde même si elle parait plate, la science c'est pas une affaire d'impression, d'humeur ou d'opinion
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 2089
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par Professeur X le Jeu 1 Nov - 22:57

Hum , ici on lit des membres qui expliquent sur quels points Einstein s'est trompé , ça va surement attirer plus que les 49 curieux du Sam 9 Juin à 14:43 , love .
avatar
Professeur X
Rhéa

Chien
Messages : 1432
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par tangolinos le Ven 2 Nov - 15:40

@Hakaan

tiens à propos de rondeur et de plat: la RG dit que la Terre tourne autour du soleil, selon une trajectoire qui n’ est autre qu’ une droite.
Ce qui l’ a amenée à déduire cette courbure de l’ espace, a été de vouloir faire abstraction de la force de gravité.
Mais vois-tu si l’ espace était courbé, il le serait  de toutes parts, et je ne vois pas comment la lumière pourrait s’ y déplacer en ligne droite… en effet elle ne pourrait que suivre les courbures de l’ espace, et on verrait la voie lactée selon des images aléatoires pour ne pas dire surréalistes…. même qu’ on pourrait voir la même galaxie à plusieurs endroits à la fois, images décalées dans le temps etc… et/ou ne pas la voir du tout.

Disons que cette courbure de l’ espace n’ est pas sotte pour illustrer la présence des forces de gravité, mais delà à déduire que l’ espace est courbé, et que les cercles sont des lignes droites, où va-ton ?

Tiens pour finir en riant un bon coup, la RG pourrait dire que la rondeur de la Terre prouve que la Terre est plate. Very Happy
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par Hakaan le Ven 2 Nov - 15:55

C'est simplement du au fait que la lumière se déplace très vite donc elle est moins impactée par la chute permanente de 9,8m/s² qu'est la gravité dans la RG, alors que les planètes vont assez lentement donc elles "tombent" d'avantage, c'est exactement comme si on passait sur un toboggan en courant on chuterait moins que si on passait dessus en rampant, ou comme si on lançait une bille dans une coupelle, si la bille va vite elle va en sortir, sinon elle va "tomber" dedans, mais je pense que des physiciens expliqueraient ça bien mieux que moi
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 2089
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par tangolinos le Ven 2 Nov - 16:33

La force de gravité n' est pas une constante, elle est variable selon :
1/la masse de la chose qui l' exerce... par exemple sur la surface de la lune la force est de 1,6m/s2 ...
2/la distance entre le sujet et l' objet... ainsi plus on est éloigné de la terre et plus ces 9,8m/s diminuent.

''c'est exactement comme si on passait sur un toboggan en courant on chuterait moins que si on passait dessus en rampant''
vois-tu si je devais emmener des gosses faire un tour de tobogan, par souci d' éviter de les voir chuter, je les inviterais plutôt à ramper que de courir... Very Happy

Certes la force de gravité peut s' illustrer par une déformation de l' espace, mais ça reste une illustration... en effet comment l' espace pourrait se courber d' une manière pour une chose et autrement pour une autre... cette vision généralisée des courbures de l' espace me fait penser à un pot au feu en pleine ébullition... comment pourrait-on prédire avec exactitude le retour d' une comète ?
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par Hakaan le Ven 2 Nov - 16:51

La force de gravité n' est pas une constante, elle est variable selon :
1/la masse de la chose qui l' exerce... par exemple sur la surface de la lune la force est de 1,6m/s2 ...
2/la distance entre le sujet et l' objet... ainsi plus on est éloigné de la terre et plus ces 9,8m/s diminuent.
Oui et donc ?

Certes la force de gravité peut s' illustrer par une déformation de l' espace, mais ça reste une illustration... en effet comment l' espace pourrait se courber d' une manière pour une chose et autrement pour une autre... cette vision généralisée des courbures de l' espace me fait penser à un pot au feu en pleine ébullition... comment pourrait-on prédire avec exactitude le retour d' une comète ?
Mais il se courbe de la meme façon pour tout, c'est juste que l'espace temps n'est pas à voir comme une matrice en dur mais comme un support exactement comme dans l'exemple de la coupelle, c'est pour ca qu'on le représente en général comme un tissu sur lequel sont posés les objets, ils sont libres mais influencés

Enfin si tu cherches vraiment des réponses par rapport à tout ça tu en trouveras des bien plus élaborées sur les forums scientifiques et tu pourras en parler à des gens qui ont beaucoup plus de background
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 2089
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par tangolinos le Ven 2 Nov - 17:54

Moi, on m'acclame parce que tout le monde me comprend, et Vous, on vous acclame parce que personne ne vous comprend.        
Chaplin à Einstein
Very Happy
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par tangolinos le Ven 2 Nov - 18:29

@Professeur X a écrit:Hum , ici on lit des membres qui expliquent sur quels points Einstein s'est trompé , ça va surement attirer plus que les 49 curieux du Sam 9 Juin à 14:43 , love .

Ahlala... je ne suis pas le seul à m' interroger sur les erreurs d' Einstein....

"Gedankenexperiment" is Einstein German expression for a thought experiment. It is an experiment you carry out in your head. You can do it because you have in mind all the laws governing the events you visualize. Einstein used Gedanken Experiment to figure out what changes needed to be made in his ideas of space and time to make the speed of light absolute rather than relative. He did this by reasoning backward. In his mind, he supposed that the speed of light was absolute …

Lewis Carroll Epstein – Relativity visualized


Gedankenexperiment est l'expression allemande utilisée par Einstein pour expérience de pensée. C'est une expérience que vous réalisez mentalement. Vous pouvez le faire car vous avez en tête toutes les lois régissant les événements que vous visualisez. Einstein utilisait les expériences de pensée pour concevoir comment modifier ses pensées sur l'espace et le temps de sorte que la vitesse de la lumière devienne absolue et non plus relative. Il raisonnait à l'envers. Mentalement, il supposait que la vitesse de la lumière était absolue …

En effet, s'il avait accepté l' idée que la vitesse de la lumière puisse être relative, la RG aurait eu carrément une autre forme.
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par Hakaan le Ven 2 Nov - 19:09

Oui Einstein a du se planter sur tout,
mais il a eu tellement de chance que son modèle prédit correctement les déplacements orbitaux, les décalages satellitaires, les temps de désintégration en fonction de la vitesse, le différentiel entre l'effet Doppler et ceux de la relativité suivant le point d'observation, l'existence des trous noirs, etc au milliardième de mètre et à la nanoseconde

C'est quand même incroyable qu'il ait par hasard trouvé des équations fausses qui ne fassent que des prédictions justes dans divers situations et paramètres observés, il avait encore moins de chance de parvenir à ça que de gagner 2 fois au loto la même semaine

Et heureusement qu'il y a des gens pour nous expliquer la fausseté de tout ça sans même comprendre les notions de base ou les symboles dans ces équations
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 2089
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par tangolinos le Ven 2 Nov - 20:28

@Hakaan
soyons clairs, j' apprécie beaucoup le personnage d' Einstein, tant ces citations m' émeuvent...
Je ne doute pas de son intelligence, mais je soupçonne que son pouvoir créatif a été encore plus important que ce que sa raison pouvait contenir...
Ses équations ?... vois-tu, je ne sais plus où j' ai lu qu' Einstein n' était pas un mathématicien de premier ordre, et qu'il avait toujours besoin de copains pour pondre les équations qui soutiendraient ses dires.

Cependant quand la formule E=mc2 a été pondue, il en a déduit que l' énergie était la masse... alors qu'il me semble que cette équation est tout comme celle de la cinétique E=1/2mv2... elle ne met qu'en rapport la relation entre la masse l' énergie et la vitesse... certes on peut dire qu'il y a une énergie qui retient les protons et les neutrons entres eux pour que la manifestation du noyau de l' atome soit, mais de là à dire que l' énergie est la masse, j' en doute fort...
Je ne remets pas en question les résultats de cette équation, mais par exemple dans le cas de la bombe atomique, Einstein dirait que la masse se transforme en énergie, alors qu'il me semble plus logique de penser que lors de l' explosion de l' atome, les neutrons et protons se propagent de toutes parts à la vitesse de la lumière... Je ne vois pas comment l' énergie toute seule pourrait faire tant de dégâts, s'il n' y avait pas une masse même invisible pour la manifester.

Hihi... E=mc2 ressemble tellement à E=1/2mv2, que je doute fort que l' énergie atomique ne soit pas une énergie cinétique contenue dans le noyau des atomes.
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par Hakaan le Ven 2 Nov - 20:43

Les physiciens font régulièrement appelle aux mathématiciens pour résoudre des problèmes complexes, c'est pas pour rien que mathématicien est une discipline et un métier à part entière, mais je vois pas bien ce que ça change à quoi

elle ne met qu'en rapport la relation entre la masse l' énergie et la vitesse... certes on peut dire qu'il y a une énergie qui retient les protons et les neutrons entres eux pour que la manifestation du noyau de l' atome soit, mais de là à dire que l' énergie est la masse, j' en doute fort...
Ben pourtant ça aussi c'est vérifié, voir les expériences en accélérateur de particules, la bombe atomique, etc
alors qu'il me semble plus logique de penser que lors de l' explosion de l' atome, les neutrons et protons se propagent de toutes parts à la vitesse de la lumière... Je ne vois pas comment l' énergie toute seule pourrait faire tant de dégâts, s'il n' y avait pas une masse même invisible pour la manifester.
Mais c'est bien ce que se passe, l'énergie est expulsée et cela fait bouger la matière, c'est exactement le meme principe qu'avec n'importe quelle explosif chimique, c'est la libération de l'énergie contenue dans les liaisons atomiques qui produit l'explosion, et à la fin on se retrouve avec une masse moindre, de la même manière que lorsque l'on fait brûler quelque chose à la fin la masse de matière est bien moindre et la chaleur (donc l'excitation des atomes environnants) augmenté.
E=mc2 ressemble tellement à E=1/2mv2, que je doute fort que l' énergie atomique ne soit pas une énergie cinétique contenue dans le noyau des atomes.
Il y a une relation entre ces 2 équations expliquée dans la RG mais là ce n'est plus de mon niveau
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 2089
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par tangolinos le Ven 2 Nov - 21:48

Vois-tu j' aurais plutôt tendance à croire que la masse persiste... certes quand on regarde un feu de bois et qu' à la fin il ne reste que les cendres, on pourrait dire que la masse a disparu, or à mon avis toute cette masse est partie dans la fumée.
Tiens ça me fait penser que je dois appeler un ramoneur pour ma cheminée. Very Happy
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par vertgandazert le Dim 4 Nov - 12:25

Non justement la masse ne persiste pas.
Pour rappel:
"Et bien il se trouve que lorsqu'on regroupe les noyaux de deux atomes "légers" pour former le noyau d'un un atome plus lourd, ou bien lorsqu'on casse un le noyau d'un atome "lourd" pour former deux atomes plus légers,  le résultat est toujours plus léger que la somme des masses des noyaux de départ.  Et la différence de masse dm est "magiquement" convertie en une énergie E, selon évidemment la formule E = (dm).c; Le seul atome qui ne donne aucune énergie lorsqu'on le casse, ou lorsqu'on le reconstitue, c'est l'atome de Fer. Expliquer pourquoi ici dépasse un peu notre propos : il faudrait utiliser la théorie quantique (dont Einstein a été - aussi - un contributeur majeur) . toujours est-il que lorsque qu'on casse un noyau atomique plus lourd que le Fer (par exemple l'Uranium), on obtient deux fragments qui sont plus légers que l'atome initial. L'Uranium convient bien parce c'est un atome relativement facile à casser.  Mais tout ça à a été découvert bien plus tard : la formule E = mcdate de 1905, et les premiers essais de fission nucléaire (littéralement : cassage du noyau de l'atome) datent, eux, de 1940.  En 1905, c'était révolutionnaire mais les gens se disaient "à quoi ça peut servir ?" La science a toujours été en avance sur la technique."


tangolinos, je pense comme vous que la très belle théorie d'Einstein est sans doute incomplète, mais attention elle est très solide et presque toujours vérifiée, tout simplement parce que ses limites nous sont inaccessibles d'un côté c'est l'infiniment petit du monde quantique de l'autre c'est l'extrême célérité de la vitesse de la lumière: C .
A mon avis la faille est là, la RG implique que la vitesse de la lumière est absolument et relativement aussi indépassable, c'est une démonstration mathématique, invérifiable expérimentalement, évidemment, sauf qu'elle est démentie par le phénomène d'intrication et aussi par le diamètre de l'univers observable de l'ordre de 90 milliards d'années lumière, comme je l'ai déjà dit plusieurs fois.
Après je n'ai évidemment pas les capacités mathématiques pour démonter les équations d'Einstein qu'il  d'ailleurs affinées avec les meilleurs mathématiciens de son époque .
Il doit y avoir aussi une faille cachée dans les replis de l'espace temps, mais c'est encore bien plus fort pour moi.
J'en ai déjà mal à la tête ...
Bon dimanche.
avatar
vertgandazert
Amalthée

Buffle
Messages : 255
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par tangolinos le Dim 4 Nov - 20:12

Salut vertgazon

Hum…ces disparitions de masses, me font penser à la pression fiscale.. dès qu’on fait quelque chose y'a des pertes, et on ne sait pas où ça va…. Hihi
L’ atome fer invariable ?…. hum…il doit y avoir un super-aimant au fin-fond de son atome…Hihi

La  théorie d’Einstein ?… je ne doute pas qu’elle soit une approche intéressante pour faire des calculs, d’autant qu’elle s’ est fondée sur des équations prétendant seulement relativiser les mesures. ( formules de relativisation des mesures que je respecte )
Ce que je lui reproche c’est d’avoir extrapolé la relativisation des mesures, en disant que la réalité est relative.
Pour moi la réalité est absolue… certes il est difficile de se mettre dans la peau de l’ observateur depuis ce référentiel absolu, mais on peut faire des tentatives…

Tiens voilà une histoire qui va nous faire cogiter:

Le photon

le photon va faire un voyage entre la source et la Terre, et chacun des référentiels pense avoir les mesures absolues.

il y a quatre observateurs :
1/ l’ observateur positionné dans l’ absolu qui reçoit toutes les informations instantanément.
2/ L’ observateur qui reste en permanence sur la source.
3/ L’ observateur qui reste en permanence sur le photon.
4/ L’ observateur qui reste en permanence sur la Terre.

Pour quantifier le temps nous postulons que la Source, le photon et la Terre font un tour sur eux-mêmes toutes les 24heures, chose que l’ absolu constate en permanence.

Seul, l’ absolu connait la distance ( une année lumière ) qui sépare la Terre de la source, et la vitesse ( C ) que va avoir le photon… autrement dit, l’ observateur depuis l’ absolu est le seul à connaitre la longueur du trajet, sa durée, et la vitesse du photon.

à l’ instant du départ:
1/ constate que l’ instant du départ est bien conforme au timing absolu
2/ idem
3/ idem
4/ ne voit rien… en effet il ne verra cet instant que dans un an.

pendant le trajet:
1/constate que tout se passe normalement, les trois choses à surveiller font toujours un tour sur elle-même toutes les 24 h etc…
2/ constate que la rotation de la terre est toujours de 24 h, mais que la rotation du photon dure 48 h.
3/ constate que sa source a cessé de tourner, et que la terre fait un tour toutes les 12 heures.
4/ constate que la source continue à faire un tour toutes les 24 h, et ne voit toujours pas ni le photon, ni l’ instant du départ.

à l’ instant de l’ arrivée:
1/constate que ce timing est conforme au timing absolu
2/ voit le photon à mi-parcours, tourner encore lentement.
3/ mesure la durée de son parcours comme étant exactement un an.
4/ voit en même temps l’ instant du départ et l’ instant de l’ arrivée. ( pour lui la durée du trajet est d’une micro-seconde )

Un an après cette arrivée:
1/ tout fonctionne normalement.
2/ voit l’ instant de l’ arrivée et constate que le photon s’ est remis à faire un tour sur lui-même en 24 heures. ( pour lui la durée du trajet est de deux ans)
3/ rien ne l' étonne depuis qu’il est arrivé sur la Terre,
4/ idem

Voilà donc que les observateurs une fois réunis dans le même référentiel, s’ interrogent sur les témoignages des uns et des autres.

1/connait les valeurs absolues et se tait
2/ dit oui effectivement si j’ ai reçu l’ image de l’ arrivée avec un an de retard, la durée du voyage a bien duré un an dans la réalité et non pas 2 ans comme je pouvais le constater en apparence.
3/ dit oui le voyage a duré un an mon horloge me l’ a dit, et j’ étais tout aussi proche du départ et de l’ arrivée pour ne pas avoir à douter de l’influence de la vitesse de l’information.
4/ dit oui effectivement si j’ ai reçu l’ image du départ avec un an de retard, c’ est que le voyage a bien duré un an, et non pas la fraction de seconde de l’ apparence qui m’ était accessible.
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par vertgandazert le Dim 4 Nov - 21:45

Oui tangolinos et pourtant l'observation de la course folle des photons arrivant après plus de 7 milliards d'années, vient encore de confirmer la théorie du grand "Albert" quel sacré bonhomme.
Voici un article paru dans "pour la science":
"
[size=40]Vitesse des photons : Einstein remporte la course
Contrairement à ce que prédisent les théories de la gravitation quantique, le temps de trajet des photons ne dépend pas, ou très peu, de leur énergie.
PHILIPPE RIBEAU-GÉSIPPE 2MN Publié le 05/11/2009 à 00h00
[/size]

  • Facebook
     
  • Twitter
     
  • LinkedIn
     
  • Google +
     
  • Imprimer



Après une course de 7,3 milliards d’années, les photons de différente énergie d’un sursaut gamma viennent de franchir la ligne d’arrivée – celle du détecteur du télescope spatial à rayons gamma Fermi – avec moins de 0,9 seconde d’écart. Selon Peter Michelson, responsable du télescope Fermi, et de ses collègues, cette arrivée groupée va à l’encontre des théories de la gravitation quantique qui prédisent que la vitesse de la lumière dépend de l’énergie des photons.
L’un des piliers de la théorie de la relativité générale d’Einstein est l’invariance de la vitesse de la lumière dans le vide pour tous les observateurs et quelle que soit l’énergie des photons. Mais dans certaines théories de la gravitation quantique proposées pour englober et unifier la relativité générale et la physique quantique, cette invariance (dite de Lorentz) est remise en cause : les photons voyageraient d’autant moins vite que leur énergie est grande.
À très petite échelle, en effet, l’espace-temps ne serait plus « lisse » comme c’est le cas dans la relativité générale, mais accidenté. En conséquence, la propagation d’un photon énergétique, de petite longueur d’onde, serait plus entravée par la granulosité de l’espace-temps que celle d’un photon peu énergétique, de grande longueur d’onde, tout comme un camion est moins sensible aux chaos de la route qu’un vélo à petite roues.
Comment mettre en évidence le minuscule retard attendu ? En observant des photons venant de l’autre bout de l’Univers : un infime retard cumulé sur des milliards d’années de trajet devrait être détectable.
Pour tester cette hypothèse, P. Michelson et ses collègues ont donc examiné les sursauts gamma, de colossales bouffées de rayons gamma produites par la naissance d’un trou noir ou la collision d’étoiles à neutrons, et qui sont les sources lumineuses les plus lointaines et les plus énergétiques dans l’Univers.
Les chercheurs ont identifié dans le sursaut gamma bref GRB 090510, détecté le 10 mai dernier par le télescope Fermi, d’une durée de 2,1 secondes, un photon d’une énergie de 31 gigaélectronvolts arrivé quelques dixièmes de seconde seulement après la majeure partie des photons, qui sont jusqu’à un million de fois moins énergétiques, et moins d’une seconde après le début supposé du sursaut.
Les calculs montrent que si cette différence de temps de trajet est due à une vitesse de propagation différente, alors l’influence de la structure à petite échelle de l’espace-temps sur la vitesse de la lumière est très limitée, en tout cas plus que ne le prévoient la plupart des théories de la gravitation quantique. Mais le plus probable est que ce délai résulte du sursaut gamma lui-même, les deux photons n’ayant pas été émis exactement au même moment. Dans le débat sur la nature de l’espace-temps, Einstein semble avoir gagné ce dernier round…
 Quelle lumière...
avatar
vertgandazert
Amalthée

Buffle
Messages : 255
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par tangolinos le Dim 4 Nov - 22:15

Mais le plus probable est que ce délai résulte du sursaut gamma lui-même, les deux photons n’ayant pas été émis exactement au même moment.
oui c'est pas certain que les deux photons sont partis en même temps... alors comment pourrait-on vraiment mesurer la durée de leurs parcours ?
C'est comme si on disait qu'il y a deux mêmes images de la pleine Lune, et que curieusement l'une arrive 28 jours avant l' autre.
avatar
tangolinos
Mimas

Dragon
Messages : 484
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par Hakaan le Dim 4 Nov - 23:10

Parce que un sursaut gamma est un événement très bref
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 2089
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par vertgandazert le Lun 5 Nov - 10:50

 Moi je dis chapeau,moins de 0.9 seconde d'écart après une course de 7.3 milliards d'années!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bravo, faut le faire ............................................................................................................................................................

Mais où prennent ils leur énergie ces "faux thons" vrais héros?
 souhaitons ne pas trouver une histoire de dopage derrière toute cette matière noire qui les entoure !
avatar
vertgandazert
Amalthée

Buffle
Messages : 255
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relativité ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum