Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Sod le Ven 14 Sep - 8:08

@pelerin a écrit: Celui ou celle qui ne s'intéresse qu'à son propre développement foulera le sentier du pouvoir à ses risques et périls.

Oui je le pense aussi.
Mais comme je crois qu'on ne peut donner de l'élan à quelqu'un que sur la partie du chemin que l'on a parcouru soi-même, charité bien ordonnée commence par soi-même : commencer par son propre avancement. Mais je crois justement qu'il arrive un moment sur le chemin, où pour pouvoir continuer d'avancer sainement, il va de soi de faire ces 4 voeux de bodhisattva :  

Puissé-je libérer tous les êtres de leurs difficultés,
Puissé-je éradiquer toutes les passions,
Puissé-je maîtriser tous les dharmas,
Puissé-je conduire tous les êtres à la bouddhéité.


Personnellement je dirais : puissé-je participer a tout cela.
Car par définition, c'est une oeuvre collective déjà en cours, l'oeuvre divine de la venue du Royaume de dieu sur Terre, comme on dit dans le christianisme, Royaume qui doit d'abord venir a l'intérieur avant de se manifester a l'extérieur, ça d'accord.

Mais faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour y entrer dans ce Royaume ?
Au début sans doute pas, mais arrive un moment je crois que oui.
Car si dans la réalité il n'y a de séparation nulle part, ne chercher des progrès que pour soi, c'est maintenir la division entre moi et autrui.
avatar
Sod
Mimas

Serpent
Messages : 548
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Professeur X le Ven 14 Sep - 9:40

" Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ? "

Hum, pour avancer dans la voie précise du Bouddhisme certainement , mais ce n'est pas le cas pour les nombreuses autres voies , love .

avatar
Professeur X
Umbriel

Chien
Messages : 1177
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Cogitop le Ven 14 Sep - 10:00

Pour moi un boddisatva c’est quelqu’un qui y a -été et qui revient avec ce savoir être et ce savoir faire.
Doit il en témoigner et guider ou simplement le vivre et en imprégner son entourage et son environnement ?

Qui se ressemble s’assemble, et ils se savent heureux de l’être, ensemble...

Cogitop
Prométhée

Chien
Messages : 122
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Cogitop le Ven 14 Sep - 10:21

Tulku Pema wangyal a écrit ( Bodhicitta, l'esprit d' Eveil : aux ditions Padmakara 1997 )

" Il existe une tradition qui consiste à faire le "voeu du Boddhisattva" devant un maître qualifié.
On s’engage dès lors, à cultiver l'esprit d'Eveil latent en soi.
Ce voeu est très vaste, mais en bref il est ouverture, tolérance, générosité et don de soi à autrui.

De nombreux êtres n'ont pas pris le moindre voeu ou ne se doutent même pas qu'une telle possibilité existe.

Pourtant ils sont dotés d'une ouverture spontanée. Ils ont le don du dévouement à autrui.
Ces êtres aussi sont considérés comme des Bodhisattvas."


Dernière édition par Cogitop le Ven 14 Sep - 10:25, édité 1 fois (Raison : Fôte)

Cogitop
Prométhée

Chien
Messages : 122
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Hridaye le Ven 14 Sep - 11:59

Entre "ne se préoccuper que son propre éveil" dans le propos de pelerin et "faire les voeux du bodhisattva pour s'engager à libérer tous les êtres prisonniers de Maya, même contre leur gré", il y a un fossé quand même...

L'engagement au voeu de Bodhisattva est une clé d'ouverture du coeur.
Cela ne peut être réalisé concrètement. Car c'est la monade de chaque âme incarnée qui prend en charge l'impulsion à l'éveil et dévoile les potentialités, aucun être fut-il bodhisattva ne peut le faire de son propre chef.


Dernière édition par Hridaye le Ven 14 Sep - 12:45, édité 1 fois
avatar
Hridaye
Téthys

Chèvre
Messages : 975
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Cogitop le Ven 14 Sep - 12:39

Je pense qu’il y a des êtres qui, intuitivement, sont et se comportent en bodhisattva toute leur vie, et ils ne le savent pas.
Alors ils cherchent, et cherchent encore, à le devenir...
Ils sont dans une addiction de l’être plus.
(CF Teilhard de Chardin.)
Alors qu’ils sont numineux et débordants de lumière.
Ce sont comme des lucioles qui cherchent et cherchent la lumière...tout en éclairant les autres.
Pauvres petites lucioles...
study

Cogitop
Prométhée

Chien
Messages : 122
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Ptah le Ven 14 Sep - 13:08

@Sod a écrit:
@pelerin a écrit: Celui ou celle qui ne s'intéresse qu'à son propre développement foulera le sentier du pouvoir à ses risques et périls.

Oui je le pense aussi.
Mais comme je crois qu'on ne peut donner de l'élan à quelqu'un que sur la partie du chemin que l'on a parcouru soi-même, charité bien ordonnée commence par soi-même : commencer par son propre avancement.

Mais "commencer par son propre avancement", c'est aussi avoir l'esprit de charité, dès le départ, sinon on avance de traviole, et pas vraiment.
Avant l'éveil : esprit de charité et de solidarité profonde, matérielle et spirituelle
Après l'Eveil : état de Boddhisattva où la Lumière de l'Eveil est transmise à autrui, avec éventuellement une aide matérielle également pour autrui.


@Sod a écrit:
Mais je crois justement qu'il arrive un moment sur le chemin, où pour pouvoir continuer d'avancer sainement, il va de soi de faire ces 4 voeux de bodhisattva :  

Puissé-je libérer tous les êtres de leurs difficultés,
Puissé-je éradiquer toutes les passions,
Puissé-je maîtriser tous les dharmas,
Puissé-je conduire tous les êtres à la bouddhéité.

Oui, mais je pense que cet élan vient aussi naturellement par l'ouverture du coeur, sans forcément le formuler par un voeu explicite, si tant est qu'on suit un chemin authentique..

avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Professeur X le Ven 14 Sep - 13:46

Hum , " « Rappel des points principaux sur la notion de bodhisattva dans le bouddhisme »

Arhat
Le terme sanskrit d’arhat est utilisé pour désigner celui qui de son vivant s’est affranchi du samsara. A partir du moment où il atteint le nirvana complet à sa mort, l’arhat jouit de l’éveil mais n’œuvre pas nécessairement au salut des êtres qui demeurent dans le samsara.

On peut considérer que le terme d’arhat correspond de manière générale à l’atteinte de l’éveil, des distinctions pouvant par ailleurs êtres introduites en fonction des différentes voies d’éveil menant à l’état d’arhat.

Sravaka, pratyekabuddha et bodhisattva
On distingue principalement trois voies d’éveil menant à cet état d’arhat.

La voie des auditeurs (sravaka) est celle de ceux qui reçoivent l’enseignement d’un parfait bouddha (samyaksambuddha) et le mettent en pratique pour atteindre leur propre libération.

La voie des "bouddha par soi" (pratyekabuddha) n’implique pas de recevoir l’enseignement d’un bouddha. Le pratyekkabuddha atteint la libération en se retirant volontairement du monde pour pratiquer en solitaire.

Seule la voie des bodhisattva mène à l’état de parfait bouddha (samyaksambuddha), seul capable à son tour de conduire les êtres à l’éveil. Ce qui caractérise le bodhisattva c’est que sur le seuil de l’éveil, il renonce à entrer dans l’état d’arhat et se destine à devenir un bouddha en se consacrant au bien de tous les êtres.


Vœu de bodhisattva

Dans le bouddhisme ancien, l’accent n’est pas mis sur la voie du bodhisattva, car l’état d’éveil complet d’un bouddha est considéré comme beaucoup plus difficile à atteindre que l’état d’éveil de l’arhat.

C’est principalement à travers les références du bouddha Sakyamuni à ses vies antérieures que le terme de bodhisattva est utilisé. Comme l’a rappelé le Vénérable Dhammaratana lors de l’émission, le bouddha Sakyamuni, alors qu’il était le brahmane Sumedha dans l’une de ses vies antérieures, avait alors pris le vœu de bodhisattva auprès du bouddha Dipamkara.

C’est traditionnellement cette prise de vœu devant un bouddha qui marque l’entrée du pratiquant sur le chemin du bodhisattva. C’est la raison pour laquelle par exemple dans les dojos zen, on désigne par le nom de bodhisattva ceux qui ont pris ce vœu. "

Texte rédigé par Jean-Christophe pour l’Union Bouddhiste de France , love .
avatar
Professeur X
Umbriel

Chien
Messages : 1177
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Ptah le Ven 14 Sep - 14:53

Ainsi, si on veut aller au bout du chemin, vers le véritable accomplissement complet et total, alors l'amour et l'attention au monde sont indispensables, ou plutôt, sont un véritable corollaire à cet accomplissement.


avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Invité le Ven 14 Sep - 15:56

Certains font ces vœux avant de venir au monde Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Arpège le Ven 14 Sep - 19:04

Pour moi, faire le voeu de Bodhisattva  est un idéal, bien plus qu'une condition pour avancer, même si c'est progresser aussi vers plus d'éveil.
Je ne vois pas de voeu plus beau que celui d'aider avec courage et compassion les êtres sensibles à sortir du samsara.
Et je pense aussi que c'est un chemin difficile et ardu que de trouver les moyens habiles pour y parvenir.
avatar
Arpège
Phoebe

Cheval
Messages : 371
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Arpège le Ven 14 Sep - 19:19

Azaël a écrit:Certains font ces vœux avant de venir au monde Wink
"Comme si c'était inscrit à l'intérieur d'eux" Smile
I love you
avatar
Arpège
Phoebe

Cheval
Messages : 371
Date d'inscription : 04/07/2018

Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Mimy le Sam 15 Sep - 9:02

Faire des voeux, c'est se liers les mains les pieds, comme une marionnette.
Pourquoi ne pas faire ce qu'on veut faire librement, sans aucune contrainte.

Les voeux sont une source de culpabilisation.

Pour faire un voeu et y rester libre, il faut être bien détaché, or si on est détaché, on n'a plus besoin des faire des voeux pour alimenter le moteur des nos actions.
avatar
Mimy
Phoebe

Serpent
Messages : 323
Date d'inscription : 17/05/2018

Localisation : Ici et maintenant
Humeur : Vivante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Sod le Sam 15 Sep - 9:08

@Professeur X a écrit:Hum , "C’est traditionnellement cette prise de vœu devant un bouddha qui marque l’entrée du pratiquant sur le chemin du bodhisattva. C’est la raison pour laquelle par exemple dans les dojos zen, on désigne par le nom de bodhisattva ceux qui ont pris ce vœu. "  Texte rédigé par Jean-Christophe pour l’Union Bouddhiste de France , love .

Ok.
Si on veut pinailler sur des histoires de pharisiens je crois qu'ils ne sont pas nombreux a pouvoir faire ces voeux devant un bouddha, car il faudrait d'abord le rencontrer.

Comme l'on dit deux personnes dans le topic ça me semble évident que tout le monde puisse faire ces voeux comme il voudra, à partir du moment ou le coeur lui en dit :

"Les quatre grands vœux contiennent les aspirations spirituelles de nombreuses personnes, mais on n'est pas obligé d'adopter cet ensemble particulier de vœux. Les écritures disent clairement que chaque bodhisattva est libre de formuler sa série de vœux."

http://www.centrebouddhisteparis.org/Bouddhisme/Voeu_bodhisattva/quatre_voeux_bodhisattva.html

J'avais deviné tout seul mais merci de me confirmer que les Ecritures disent pareil.

@Professeur X a écrit:Hum , "Ce qui caractérise le bodhisattva c’est que sur le seuil de l’éveil, il renonce à entrer dans l’état d’arhat et se destine à devenir un bouddha en se consacrant au bien de tous les êtres. "  Texte rédigé par Jean-Christophe pour l’Union Bouddhiste de France , love .

Ne pas confondre cet état de bodhisattva avéré  -  qui doit être rarissime  -  avec ceux qui ont faits les voeux et qui, eux aussi sont appelés bodhisattva.

Donner le même nom à deux choses totalement différentes peut semer la confusion dans les esprits non-habitués a ce vocabulaire extrêmement précis du bouddhisme.
avatar
Sod
Mimas

Serpent
Messages : 548
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par pelerin le Sam 15 Sep - 14:27

@Sod a écrit:
@pelerin a écrit: Celui ou celle qui ne s'intéresse qu'à son propre développement foulera le sentier du pouvoir à ses risques et périls.

Oui je le pense aussi.
Mais comme je crois qu'on ne peut donner de l'élan à quelqu'un que sur la partie du chemin que l'on a parcouru soi-même, charité bien ordonnée commence par soi-même : commencer par son propre avancement. Mais je crois justement qu'il arrive un moment sur le chemin, où pour pouvoir continuer d'avancer sainement, il va de soi de faire ces 4 voeux de bodhisattva :  

Puissé-je libérer tous les êtres de leurs difficultés,
Puissé-je éradiquer toutes les passions,
Puissé-je maîtriser tous les dharmas,
Puissé-je conduire tous les êtres à la bouddhéité.


Personnellement je dirais : puissé-je participer a tout cela.
Car par définition, c'est une oeuvre collective déjà en cours, l'oeuvre divine de la venue du Royaume de dieu sur Terre, comme on dit dans le christianisme, Royaume qui doit d'abord venir a l'intérieur avant de se manifester a l'extérieur, ça d'accord.

Mais faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour y entrer dans ce Royaume ?
Au début sans doute pas, mais arrive un moment je crois que oui.
Car si dans la réalité il n'y a de séparation nulle part, ne chercher des progrès que pour soi, c'est maintenir la division entre moi et autrui.

Bonlour Sod,

Tu soulèves une question profonde et riche d'enseignement.
A ce qu'on dit parvenu à la libération finale un choix s'offre à l'être libéré, des voies s'ouvent devant lui, et demeurer dans le giron de l'humanité pour offrir aide et assistance et oeuvrer à l'avènement du Royaume de Dieu sur terre est l'une d'elle. Le choix sera fait selon nos affinités profondes.

Mais ce n'est pas ce que j'avais en tête lorsque j'ai écris ça. Les mondes spirituels sont gouvernés par des lois et l'une d'elle, absolument incontournable, est la loi du service.  Il s'agit essentiellement bien évidemment du service du moi inférieur au Soi supérieur, ce qu'expriment de façon simple et concise ces paroles du Christ: Que ta volonté soit faite et non la mienne. Saurions-nous faire la différence entre les deux ?

Il y a ce petit livre, ce petit bijoux de la littérature ésotérique, "Lumière sur le sentier" de Mabel Collins, elle-même, à ce qu'on dit, disciple de l'un de ces Maîtres de l'antique sagesse connu sous le nom de Maître Hilarion, qui aurait choisi justement la voie du retour vers l'humanité. Le livre se présente sous la forme d'une série de règles avec commentaires, écrites à l'intention du disciple, et la première est sans appel: Tue l'ambition. Et le commentaire va comme suit:

L'ambition est le premier de nos maux : le grand tentateur de l'homme qui s'élève au dessus de ses semblables. Dans sa forme la plus simple, c'est la recherche d'une récompense.  Constamment elle détourne de leurs capacités supérieures des hommes d'intelligence et de valeur, et cependant elle est un instructeur nécessaire.  Ses résultats se transforment, dans la bouche, en poussière et en cendre. Ainsi que la mort et l'isolement, elle montre finalement à l'homme que travailler pour soi, c'est aller au devant d'un désappointement.
Mais bien que cette première règle semble si simple et si facile, ne passe pas trop vite à la suivante. Car les vices de l'homme ordinaire subissent une transformation subtile et réapparaissent sous une autre forme dans le coeur du disciple. Il est aisé de dire: 'Je ne veux pas être ambitieux'. Il n'est pas aussi facile de dire: 'Quand le Maître lira dans mon coeur, il le trouvera parfaitement pur'.  L'artiste sincère, qui  travaille pour l'amour de son art, est quelquefois plus franchement engagé sur le droit chemin que l'occultiste qui s'imagine n'avoir plus d'attachement pour soi, mais qui, en réalité, n'a fait que reculer les limites de l'expérience et du désir, et reporter son intérêt sur les objets que lui offre l'horizon élargi de sa vie.


...

Croît comme croît la fleur, inconsciente, mais ardemment désireuse d'ouvrir son âme à l'atmosphère. C'est ainsi que tu dois hâter l'éclosion de ton âme à l'éternel. Mais il faut que ce soit l'éternel qui sollicite l'épanouissement de ta force et de ta beauté et non le désir de croître, car, dans le premier tu te développes dans toute la splendeur de ta pureté; dans l'autre, tu ne fais que t'endurcir par l'inévitable passion de ta stature personnelle.

Un homme averti en vaut deux.
Le fil de discussion d'où vient la citation que tu as prises de moi était à propos des Maîtres et des qualités qu'ils recherchent chez un candidat. L'une d'elle sera sans conteste la volonté d'aller de l'avant quoiqu'il en coûtera au soi inférieur, parce qu'il lui sera donné de contempler sa mort. C'est tout le symbol de la crucifixion comme passage obligatoire et prélude à la résurrection qui est concerné.
avatar
pelerin
Quetzálcoatl

Singe
Messages : 75
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Benji le Sam 15 Sep - 17:29

Je ne sais pas mais je sais qu' avancer réellement sur la voie de la conscience rend moins égoïste, moins crispé sur son petit "moi" et donc plus réceptif aux besoins des autres. Aux autres tout simplement. Oui sûrement qu'à un moment donné un engagement plus prononcé envers les "autres" doit intervenir comme fruit de notre propre évolution.
avatar
Benji
Téthys

Cheval
Messages : 973
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Professeur X le Dim 16 Sep - 12:36

Hum , la conscience a toujours été un potentiel offert à l'homme dès son origine , et c'est même ce qui le détermine de l'animal ou d'autres hominidés , l'accès à des états de conscience qui lui permet de se percevoir lui-même et de percevoir autrement son univers , les grottes d'Altamira , de Lascaux  ou de Chauvet , si elles ne sont pas des oeuvres littéraires ou dogmatiques de l'éveil , sont quand même le témoignage tout aussi vivant de la conscience humaine et de son potentiel développement , le rapport de l'homme moderne avec cette conscience n'a pas changé , l'idée qu'il en est plus près aujourd'hui est à mes yeux une erreur , love .


Dernière édition par Professeur X le Dim 16 Sep - 14:12, édité 1 fois
avatar
Professeur X
Umbriel

Chien
Messages : 1177
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Kolam le Dim 16 Sep - 14:00


(...)
"Les vœux de bodhisattva ne parlent pas d’un accomplissement mais d’une direction, de l’établissement d’une intention. Peu importe les circonstances qui s’élèvent, que ce soit la naissance ou la mort, la joie ou la tristesse, j’engage mon corps, ma parole et mon esprit dans la direction de la compassion et de l’éveil.
A chaque nouvel instant, je vais planter des graines de bienveillance et de libération pour tous les êtres vivants et moi-même.
Les vœux de bodhisattva ne sont pas une jauge mais une boussole, un guide que le cœur doit suivre. Ils deviennent la source d’une action sage, la direction à partir de laquelle tout le reste suit. Ils deviennent notre héritage."
(...)

Ext. Après l'extase, la lessive, Jack Kornfield
avatar
Kolam
Modératrice

Buffle
Messages : 1063
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par pelerin le Dim 16 Sep - 16:33

@Kolam a écrit:
(...)
"Les vœux de bodhisattva ne parlent pas d’un accomplissement mais d’une direction, de l’établissement d’une intention. Peu importe les circonstances qui s’élèvent, que ce soit la naissance ou la mort, la joie ou la tristesse, j’engage mon corps, ma parole et mon esprit dans la direction de la compassion et de l’éveil.
A chaque nouvel instant, je vais planter des graines de bienveillance et de libération pour tous les êtres vivants et moi-même.
Les vœux de bodhisattva ne sont pas une jauge mais une boussole, un guide que le cœur doit suivre. Ils deviennent la source d’une action sage, la direction à partir de laquelle tout le reste suit. Ils deviennent notre héritage."
(...)

Ext. Après l'extase, la lessive, Jack Kornfield

Bonjour Kolam

Dit comme ça ne devrions-nous pas conclure que le chemin du bodhisattva est le seul qui soit ? Innocuité, paroles justes, détachement, bienveillance, tout ça me semble l'expression naturelle de la vision que l'on porte tous dans son coeur.
avatar
pelerin
Quetzálcoatl

Singe
Messages : 75
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Hridaye le Dim 16 Sep - 19:25

@Kolam a écrit:
(...)
"Les vœux de bodhisattva ne parlent pas d’un accomplissement mais d’une direction, de l’établissement d’une intention. Peu importe les circonstances qui s’élèvent, que ce soit la naissance ou la mort, la joie ou la tristesse, j’engage mon corps, ma parole et mon esprit dans la direction de la compassion et de l’éveil.
A chaque nouvel instant, je vais planter des graines de bienveillance et de libération pour tous les êtres vivants et moi-même.
Les vœux de bodhisattva ne sont pas une jauge mais une boussole, un guide que le cœur doit suivre. Ils deviennent la source d’une action sage, la direction à partir de laquelle tout le reste suit. Ils deviennent notre héritage."
(...)

Ext. Après l'extase, la lessive, Jack Kornfield
Je plussoie et c'est très bien dit I love you
avatar
Hridaye
Téthys

Chèvre
Messages : 975
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Benji le Dim 16 Sep - 20:32

Complètement.
Je l'aime bien ce Kornfield.


Dernière édition par Benji le Dim 16 Sep - 21:50, édité 1 fois
avatar
Benji
Téthys

Cheval
Messages : 973
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par tangolinos le Dim 16 Sep - 21:08

@Professeur X a écrit:" Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ? "

Hum, pour avancer dans la voie précise du Bouddhisme certainement , mais ce n'est pas le cas pour les nombreuses autres voies , love .

Hihi... je ris pour ne pas pleurer... en effet, s'il nous semble qu'une voie soit plus salutaire qu'une autre, il faut s' y engager...
Pour ma part, j' ai renoncé à toutes les voies qui m' ont été brandies... et finalement, je dirais que mon refus de me laisser ensevelir par une voie, était encore une voie que j' ignorais et qui néanmoins m' a amené là où j' en suis...
Alors disons que nous sommes tous des handicapés et que chacun se raccroche à des béquilles... alors pourquoi pas un recette ou une autre ?
Si je me laissais sombrer dans l' identification du gourou qui s' est abstenu de toute béquille, je dirais : laisse tomber toutes les théories et/ou les béquilles, la voie est là sous tes pieds, à ton insu...
avatar
tangolinos
Hypérion

Dragon
Messages : 398
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Sod le Lun 17 Sep - 10:09

"L'ambition est le premier de nos maux : le grand tentateur de l'homme qui s'élève au dessus de ses semblables."

Absolument.
Il y a une Démesure (Hubris) qui me semble inhérente aux voies de la Connaissance dont le bouddhisme fait partie. Vouloir se faire l'égal des dieux  -  par exemple en devenant capable de sauver les autres  -  est un délire de grandeur qui cependant est un moteur qui marche pour avancer sur ce genre de voie. Car c'est cette ambition qui produit dans un premier temps la descente aux enfers, comme dans toute initiation qui se respecte.

Je suis heureux de voir que personne n'ai relevé la Démesure qu'il y a dans ces 4 voeux si leur accomplissement relevait des compétence de notre moi :

Puissé-je libérer tous les êtres de leurs difficultés,
Puissé-je éradiquer toutes les passions,
Puissé-je maîtriser tous les dharmas,
Puissé-je conduire tous les êtres à la bouddhéité.


Comme l'a fais remarqué très justement Kolam avec sa citation, ce qui nous appartient c'est de faire les voeux si le coeur nous en dit, et je pense que cela impacte notre karma futur, en nous rendant peu a peu capables de certaines choses, ces résultats des voeux ne commençant a arriver que plus tard, et pas dans cette incarnation ou on a fait les voeux.
avatar
Sod
Mimas

Serpent
Messages : 548
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Ptah le Lun 17 Sep - 10:31

Attention, il y a plusieurs voies dans le Bouddhisme, pas que celle de la connaissance, il y a aussi la dévotion, la voie de l'action, les rituels.

Sinon, je suis d'accord qu'il y a une démesure égotique à l'ambition d'avoir ces qualités, mais c'est de la faute des vulgarisateurs qui ont propagé ces enseignements tout en prétendant orgueilleusement se passer de maitre spirituel pour y arriver : dans le passé, et traditionnellement, aussi bien dans le bouddhisme que l'hindouisme, la voie de la Connaissance était un enseignement hermétique, "pour ceux ayant quasiment épuisé tout leur karma et proches du but" (Shankara, dans Atma Bodhi), et ayant un guide authentique.
Car si on propose cette voie à tout le monde, on fera de l'ego avec ambition, et même prétention d'y être arrivé, vu qu'on a encore du karma, donc de l'identification aux idées de grandeur de l'ego...

Ceci dit, ce problème n'est que provisoire, puisque vouloir aider autrui reste une chose positive et motivante, comme tu le remarques.
avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Invité le Mar 18 Sep - 6:13

@Sod a écrit:...

Puissé-je libérer tous les êtres de leurs difficultés,
Puissé-je éradiquer toutes les passions,
Puissé-je maîtriser tous les dharmas,
Puissé-je conduire tous les êtres à la bouddhéité.


...

Curieux : je n'y vois aucune démesure.
Tout dépend dans quel état d'esprit cela se fait.
Bien sure avant de prétendre faire cela pour les autres il faut l'avoir fait pour soi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire les voeux de Bodhisattva peut-il être une des conditions pour avancer ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum