Le désir

Aller en bas

Le désir

Message par Miwae le Jeu 13 Sep - 16:59

Ne retire pas, ajoute ...

“-On est attirés par des plaisirs facilement accessibles et, sitôt consommés, que ce soient plaisirs gustatifs, charnels ou même tout simplement une soirée à zapper d’une chaîne à l’autre à la tv, on est après coup un peu déçus, n’est-ce pas ? On se sent même bizarrement frustrés que ce plaisir ne nous ait pas vraiment nourris ? Tout le monde a déjà ressenti ça ... Il n’y a aucun mal à ça, c’est juste que ça ne t’apportera pas ce que tu cherches et que l’on cherche tous plus ou moins consciemment ...

... Tu ne trouveras jamais le bonheur à l’extérieur, vois-tu. Tu peux passer ta vie entière à courir après des tas de choses : si tu cherches au mauvais endroit, tu ne trouveras rien. C’est comme chercher la tombe de Néfertiti en Amérique. Et plus tu vas obtenir de plaisirs en provenance de l’extérieur, plus tu vas conditionner ton cerveau à se tourner vers l’extérieur pour y chercher des sources de satisfaction. En toutes circonstances, notre cerveau nous amène à faire ce qu’il croit être le mieux pour nous. Le problème, c’est qu’il prend des décisions en fonction de notre vécu. Si tu offres à ton cerveau des sources de contentement surtout externes, il te poussera de plus en plus à l’extérieur de toi-même ... Sitôt un désir assouvi, on va se mettre à désirer quelque chose de nouveau, qu’on avait pas en tête auparavant. Et au final, c’est un peu une course sans fin après l’assouvissement de désirs qui se succèdent ...

... - Quand tes parents voulaient te faire plaisir à noël, qu’est ce qu’ils faisaient pour ?
- Ils m’offraient un cadeau ...
- Et pour ton anniversaire, qu’est ce qu’ils faisaient pour toi ?
- Un cadeau, bien-sûr.
- Le problème tu vois, c’est que tes parents voulaient sincèrement te faire plaisir ... Ils ne réalisaient pas qu’en fait, ils étaient en train de t’enseigner qu’on devient heureux en recevant quelque chose de l’extérieur pour satisfaire ses désirs. Plus tu te tourneras vers l’extérieur pour chercher des satisfactions, plus tu ressentiras le manque. Plus tu courras après tes désirs, moins tu seras satisfait. C’est devenu culturel, c’est en nous maintenant. On nous a conditionnés à ça. Et après on en arrive à ce que tu décrivais il y a 2 min : la satisfaction de tes désirs et ce qui te fait avancer dans la vie disais-tu. Tu réalises ? Tu vois à quel point on est conditionnés ?

- Mais comment je fais pour lutter contre mes désirs ? Parce que je n’y peux rien, ils sont là.

-Il ne faut surtout pas lutter contre ses désirs ! Si tu luttes contre tes désirs cela signifie qu’une partie de toi a envie de quelque chose, et une autre partie de toi lutte contre cette envie. C’est une sorte de guerre intérieure entre toi et toi. Ça ne risque pas de marcher, c’est pour ça que la plupart du temps, quand on fait un régime, on échoue. Tu comprends, quand on fait la guerre contre soi-même, une chose est sûre : l’un de nous va perdre. Je ne crois pas que l’on puisse retirer des choses en nous, que ce soient des désirs ou quoi ce que soit d’autre. Si tu as régulièrement de violentes envies de gâteaux, ou de chips, accroche-toi pour retirer ça, bon courage. On ne peut pas retirer en nous. On ne peut qu’ajouter. Ajouter en nous des choses qui sont plus fortes que nos désirs, des choses qui vont transcender nos désirs et nous nourrir, nous illuminer. Alors nos désirs s’évaporent d’eux-mêmes. Ils se dissolvent ... Ces choses qui nous apportent un contentement, une joie qui vient du plus profond de nous-mêmes.
Cherche à l’intérieur. Et pour ça, il faut s’accorder de l’espace et du temps, rien que pour soi. Laisser émerger les choses, apprendre à décoder les messages de ton coeur, de ton corps ...

...  - Quand on est fatigué, c’est que notre corps nous réclame du repos, et notre cerveau du sommeil ? Et nous, qu’est ce qu’on leur donne ? Un café !
Et que fais-tu quand il t’arrive d’avoir un coup de blues ?
- J’ai pris 4 carrés de chocolat.
- Et ça allait mieux ensuite ?
- Pas vraiment mais au moins ça m’a donné un peu de plaisir sur le moment.
- Alors qu’est ce que tu as fait ensuite ?
- J’ai allumé la tv.

-Tu vois, c’est encore le même schéma. On cherche à l’extérieur des solutions à nos problèmes intérieurs. C’est à l’intérieur que se trouve la solution à la plupart de nos problèmes. C’est l’une des grandes illusions de notre époque. On écoute de moins en moins notre for intérieur. D’ailleurs on en arrive même parfois à ne plus savoir ce que l’on veut faire de notre vie. Pour bien vivre sa vie, il est nécessaire d’être à l’écoute de ce qui vient du plus profond de nous-mêmes. Entendre les messages chuchotés par notre âme. Mais notre âme est comme un ange qui murmure d’une voix si douce, si faible, qu’il faut tendre l’oreille. Comment veux-tu la percevoir dans le brouhaha incessant ? Comment veux-tu y prêter attention quand ton esprit est en permanence accaparé par des milliers de choses en dehors de toi même ?

Une graine a du mal à germer dans une terre étouffée par une végétation envahissante. Il faut un peu d’espace pour que la lumière vienne à nous. Si on ne prend pas le temps d’écouter notre âme, de recueillir ce qui vient du plus profond de nous-mêmes, alors on risque de ne pas vraiment se connaître. Et quand on ne se connait pas ... On laisse nos illusions diriger notre vie.” (L. Gounelle)

Et vous, vous retirez ou vous ajoutez ?
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1490
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Jean-Yves83 le Jeu 13 Sep - 18:09

Namasté,

Une graine a du mal à germer dans une terre étouffée par une végétation envahissante. Il faut un peu d’espace pour que la lumière vienne à nous. Si on ne prend pas le temps d’écouter notre âme, de recueillir ce qui vient du plus profond de nous-mêmes, alors on risque de ne pas vraiment se connaître. Et quand on ne se connait pas ... On laisse nos illusions diriger notre vie.” (L. Gounelle)

Je suis d'accord avec ce texte ci-dessus, qui dit en gros qu'il est bon de laisser une place au silence. Pour le reste, je pense qu'un peu de télé ça ne fait pas de mal, car ça permet de se distraire. Quand au chocolat, surtout s'il est noir, en quantité raisonnable, c'est bien aussi car cela amène une sécrétion de sérotonine (qui est l'hormone du bonheur), du magnésium qui est un régulateur nerveux...etc. (Voir lien ICI).

Il est bien je pense de pouvoir s'accepter tel que l'on est, avec ce qui nous apparait comme des insuffisances, car sinon on se place dans une lutte permanente (contre soi-même) et on accroit ainsi notre propre rigidité.

Je crois que ce qui est intéressant, plutôt que de penser à rajouter ou supprimer quoi que ce soit au niveau de nos habitudes bien établies (sauf si on est un cocaïnomane bien sûr), c'est d'amener dans notre vie quelque chose de nouveau qui nous permettra de progresser, et de nous sentir toujours mieux et plus épanouis au fin du temps qui passe. Quelque chose qui nous plait, et avec lequel on se sent en affinité.

avatar
Jean-Yves83
Épiméthée

Rat
Messages : 174
Date d'inscription : 31/05/2018

Localisation : Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Sofiane le Jeu 13 Sep - 18:42

Je te remercie pour ce texte Miwae.
Quelquefois, j'ajoute un peu de blanc pour accentuer l'obscurité; parfois je retire un peu de bleu de Prusse afin d'obtenir un peu plus de lumière, et puis j'attends... Mû par le désir, je me saisis alors du couteau qui glisse, charriant ça et là des filaments où se mêlent le blanc et le bleu de Prusse tant et si bien qu'on ne peut plus les distinguer.
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 1097
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Professeur X le Jeu 13 Sep - 18:46

Hum , que peut'on ajouter à l'intérieur de soi qui n'y soit déjà , love .
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Erell le Jeu 13 Sep - 22:00

Vaste sujet que voilà...

Tant que le désir est là, je vais l'accueillir, et s'il me paraît  important pour moi, essayer de le réaliser, de l'accomplir consciemment, voir où il me mène. Si le résultat est positif et qu'il me donne plénitude et  joie, c'est qu'il est bon pour moi, j'aurai envie de le garder... Mais s'il m'apporte souffrance et peine, je le laisserai aller...  
avatar
Erell
Modératrice

Dragon
Messages : 639
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : en chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par tangolinos le Jeu 13 Sep - 23:01

Je dirais que le mot ''désir'' est suspect, puisqu'il évoque l' idée qu'on veut attraper quelque chose, sans remettre en question notre avidité.
Je préfère l' usage du mot ''envie'', non pas dans le sens du désir aveugle, mais dans le sens de quelque chose qui nous met en vie à l' idée de.
Nombreux sont les maîtres spirituels qui condamnent ces mots ''désirs'' ''envie'' etc... cependant quand surgit l' idée de penser à s'abreuver quand on a soif , il ne s' agit vraiment pas de la refouler.
avatar
tangolinos
Phoebe

Dragon
Messages : 317
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Professeur X le Jeu 13 Sep - 23:36

Hum , " Je veux je suis vouloir , je peux je suis pouvoir ." , love .
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Miwae le Ven 14 Sep - 16:15

@tangolinos a écrit:Je dirais que le mot ''désir'' est suspect, puisqu'il évoque l' idée qu'on veut attraper quelque chose, sans remettre en question notre avidité.
Je préfère l' usage du mot ''envie'', non pas dans le sens du désir aveugle, mais dans le sens de quelque chose qui nous met en vie à l' idée de.

Désirer n'est-il pas avoir envie ?
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1490
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Azaël le Ven 14 Sep - 16:22

Vouloir, désirer, avoir envie que de mots qui nous projettent dans un futur hypothétique...
N'oublions pas de jouir Smile
avatar
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1739
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Miwae le Ven 14 Sep - 17:29

@Jean-Yves83 a écrit:Namasté,

Une graine a du mal à germer dans une terre étouffée par une végétation envahissante. Il faut un peu d’espace pour que la lumière vienne à nous. Si on ne prend pas le temps d’écouter notre âme, de recueillir ce qui vient du plus profond de nous-mêmes, alors on risque de ne pas vraiment se connaître. Et quand on ne se connait pas ... On laisse nos illusions diriger notre vie.” (L. Gounelle)

Je suis d'accord avec ce texte ci-dessus, qui dit en gros qu'il est bon de laisser une place au silence. Pour le reste, je pense qu'un peu de télé ça ne fait pas de mal, car ça permet de se distraire. Quand au chocolat, surtout s'il est noir, en quantité raisonnable, c'est bien aussi car cela amène une sécrétion de sérotonine (qui est l'hormone du bonheur), du magnésium qui est un régulateur nerveux...etc. (Voir lien ICI).

Il est bien je pense de pouvoir s'accepter tel que l'on est, avec ce qui nous apparait comme des insuffisances, car sinon on se place dans une lutte permanente (contre soi-même) et on accroit ainsi notre propre rigidité.

Je crois que ce qui est intéressant, plutôt que de penser à rajouter ou supprimer quoi que ce soit au niveau de nos habitudes bien établies (sauf si on est un cocaïnomane bien sûr), c'est d'amener dans notre vie quelque chose de nouveau qui nous permettra de progresser, et de nous sentir toujours mieux et plus épanouis au fin du temps qui passe. Quelque chose qui nous plait, et avec lequel on se sent en affinité.


D'accord avec toi aussi, tout est question d'équilibre, un peu de chocolat ne peut pas faire de mal, au contraire, tant que l'on ne se gave pas à outrance. Il dis bien de ne pas partir en guerre contre ses désirs, sinon c'est perdu d'avance, mais plutôt de les écouter, voir derrière ce qui s'y cache.

Tu dis "amener quelque choser de nouveau" , comme quoi ? (à part le chocolat ^^)
Amener quelque chose de nouveau n'est-ce pas rajouter ?
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1490
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Miwae le Ven 14 Sep - 17:30

@Sofiane a écrit:
Je te remercie pour ce texte Miwae.
Quelquefois, j'ajoute un peu de blanc pour accentuer l'obscurité; parfois je retire un peu de bleu de Prusse afin d'obtenir un peu plus de lumière, et puis j'attends... Mû par le désir, je me saisis alors du couteau qui glisse, charriant ça et là des filaments où se mêlent le blanc et le bleu de Prusse tant et si bien qu'on ne peut plus les distinguer.


(On se comprends)
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1490
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Jean-Yves83 le Ven 14 Sep - 17:46

@Miwae a écrit:

Tu dis "amener quelque choser de nouveau" , comme quoi ? (à part le chocolat ^^)
Amener quelque chose de nouveau n'est-ce pas rajouter ?

Oui, c'est rajouter si tu veux... mais ce que je veux dire par là, c'est explorer autre chose, d'autres voies.  
Tester, un peu comme disait le Bouddha "expérimenter par soi-même". C'est le principe du second élément, si l'on veut agir sur un problème donné, on peut tout simplement rajouter ou modifier "quelque chose" (ça peut être se mettre à faire du Yoga, du qi gong, s'inscrire dans un cours de chant...etc.) dans la vie de façon à influer en douceur sur le problème.
Souvent, à mon sens, on focalise trop sur la situation à problème, tout comme on pourrait vouloir combattre l'obscurité... Mais la solution peut tout simplement être (dans ce cas là en tous cas) d'allumer la lumière.

avatar
Jean-Yves83
Épiméthée

Rat
Messages : 174
Date d'inscription : 31/05/2018

Localisation : Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Miwae le Ven 14 Sep - 17:57

Oui je vois ce que tu veux dire, d'allumer la lumière et d'accepter ce qui est. Ce qui ne veut pas dire de ne rien faire, mais c'est vrai que souvent, on reste "bloqué" et on ne voit plus autour et à l'intérieur car toute l'attention est déjà retenue.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1490
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Sod le Sam 15 Sep - 5:45

La réflexion exprimée dans ce texte en typique d'une personne en train de sortir de ce que Alice Bailey appelle la conscience de masse, pour entrer comme elle peut dans la conscience individuelle, et naviguer entre ces deux stades de la conscience, avec parfois des arrivées au bord extrême de cette conscience individuelle, là ou la transition se fait vers le troisième état de la conscience, celui de la conscience d'ensemble.

"Plus tu te tourneras vers l’extérieur pour chercher des satisfactions, plus tu ressentiras le manque. Plus tu courras après tes désirs, moins tu seras satisfait. C’est devenu culturel, c’est en nous maintenant. On nous a conditionnés à ça."

Ce "on" c'est le petit nom de la conscience de masse : tout le monde fait quelque chose parce que tout le monde le fait, personne ne sait pourquoi, ce n'est pas un choix personnel, venu d'un désir personnel et encore moins d'une réflexion, car la conscience de masse n'est pas capable de pensée personnelles.

"Plus tu courras après tes désirs, moins tu seras satisfait."

Pas forcément.
Pour celui qui est seulement en train de commencer sa sortie de la conscience de masse, la réalisation de ses désirs personnels est ce qui va le construire, si ce sont bien des désirs personnels et non pas des conditionnements venu de "on" ne sait où.

"Plus tu te tourneras vers l’extérieur pour chercher des satisfactions, plus tu ressentiras le manque."

Même remarque que précédemment : ça dépend du degré d'avancement de la personne dans la conscience individuelle. Mais j'ajouterais que si cette pensée là est un constat que la personne a fait en s'observant elle-même ainsi que sa façon de vivre, alors cette pensée est le signe qu'elle est bien avancé dans la conscience individuelle. Par contre si elle est en train de répéter une idée qu'elle a vu sur internet, sous prétexte que cette idée lui a plut, l'expression de cette pensée est l'effet de la conscience de masse.

"Ajouter en nous des choses qui sont plus fortes que nos désirs, des choses qui vont transcender nos désirs et nous nourrir, nous illuminer."

J'ai prit conscience de mes désirs personnels, j'ai apprit a les satisfaire, je suis sortis de la conscience de masse, et comme ma capacité de penser sur moi-même et sur ma vie fonctionne a peu près normalement  -  au moins de temps en temps  -  je comprend bien que la satisfaction de ces désirs-là ne me suffit pas. Me voici au terme de la conscience individuelle.

(Ce message n'était bien sur que ma compréhension du phénomène d'involution / évolution de la conscience, je ne sais pas si j'ai bon, mais le jour ou j'ai trouvé la description de ce processus, ça a fait tilt dans ma tête.)

https://sites.google.com/site/psychologieesoterique/documents/la-thorie-de-linvolution--volution
avatar
Sod
Hypérion

Serpent
Messages : 445
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum