Je ne serai jamais vegan

Page 14 sur 20 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20  Suivant

Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Je ne serai jamais vegan

Message par Invité le Mer 12 Sep - 11:29

Rappel du premier message :

Ce n'est pas une conviction, juste un article que je viens de lire. Comme il comporte des éléments intéressants quant au suivi que le veganisme impose je vous fais suivre
signé Xavier Bazin. J'ai amputé de l'éternel refrain sur "les carottes souffrent aussi".




Manger VEGAN : est un choix risqué !
Cher(e) ami(e) de la Santé,

Ces derniers mois, des militants végans (végétaliens) ont vandalisé des boucheries : des vitrines ont été fracassées, des façades taguées en lettres rouges. Tout récemment, c’est même une fromagerie qui a été attaquée, près de Lille[1].

Évidemment, ces imbéciles ne représentent pas du tout la majorité des végans !

Les végétaliens que je connais sont tolérants et pacifiques. Ils ne demandent qu’à vivre en harmonie avec la Nature... et avec leurs semblables !

Leur régime est souvent fondé sur des raisons éthiques ou spirituelles, qui méritent le respect.

Mais du strict point de vue de la santé, il faut savoir que le véganisme est très risqué !

Au départ, devenir végan peut faire du bien !
Être végan, c’est supprimer totalement les produits animaux : viandes et poissons, bien sûr, mais aussi les fruits de mer, les œufs et les produits laitiers.

Et comme n’importe quel « régime », cela a des avantages et des inconvénients !

Le gros avantage, c’est que vous arrêtez instantanément beaucoup d’aliments dangereux, comme :

   La viande qui vient d’élevages intensifs, gavée d’antibiotiques ;

   Le lait du supermarché, rempli de lactose, de pesticides et d’hormones bovines ;

   Les gros poissons bourrés de mercure, comme le thon ou l’espadon ;

   Les charcuteries industrielles « bien roses » car remplies d’additifs dangereux.

L’autre atout majeur du régime végan, c’est que vous êtes obligé de manger plus de végétaux !

Pour ne pas mourir de faim, vous allez forcément manger plus de légumes, de fruits, de noix, de graines et de légumineuses... et c’est une excellente chose !

Dans les premiers mois, votre santé va clairement s’améliorer :

   Les végans perdent du poids beaucoup plus facilement que les autres[2] ;

   Pour les diabétiques, passer au véganisme améliore la glycémie ;

   Et comme les égans mangent plus de potassium et moins de sel, c’est bon pour leur cœur et leur tension artérielle !

Il n’est donc pas rare de voir des végans resplendir de santé, quelques semaines après avoir commencé ce régime.

Mais généralement, c’est après que ça se gâte :

Un régime incroyablement difficile à équilibrer !
Il faut savoir qu’aucune peuplade dans le monde n’a jamais été totalement végan.

Conséquence : il n’existe aucune tradition d’un régime végan parfaitement équilibré.

C’est un énorme problème, car il n’y a pas plus précieux qu’un régime traditionnel, qui a fait ses preuves au cours du temps.

Par exemple, des chercheurs viennent de comprendre l’intérêt de servir des crudités en entrée – une tradition bien de chez nous.

Si vous commencez votre repas par des végétaux, votre taux de sucre sanguin augmente beaucoup moins que si vous commencez par des féculents... même si vous mangez la même chose[3] !

Sans nos technologies modernes, les anciens l’avaient compris. Génération après génération, ils ont mis au point des régimes remarquablement équilibrés, comme le fameux régime méditerranéen.

Le plus beau, c’est que les bons régimes traditionnels ne demandent aucune « prise de tête » : il suffit de faire comme nos parents et grands-parents !

Le régime végan, au contraire, n’est pas du tout intuitif.

Certes, il est possible de bien l’équilibrer, et je connais des végans qui ne font pas d’erreur... mais cela demande un bac + 10 en nutrition !

Voyez plutôt à quel point il est difficile de ne pas se tromper :

   Les végans ont tendance à ne pas manger assez de calories[4] – cela donne une perte de poids qui peut être bienvenue au début, mais cela peut causer de graves carences, surtout pour les femmes qui souhaitent avoir des enfants ;

   De même, beaucoup de végans ne mangent pas assez de protéines : leurs muscles peuvent avoir tendance à fondre, et après 60 ans cela peut être dramatique ;

   Et puis ils risquent de manger trop de glucides raffinés : pour se remplir l’estomac, les « débutants » tombent rapidement dans le piège du pain, des pommes de terre, du riz blanc et des pâtes... alors que ces aliments sont bourrés de sucres « rapides » !

Et même avec de « bons » glucides, à indice glycémique bas, vous risquez de dérégler votre organisme si vous faites partie des personnes génétiquement vulnérables à l’amidon[5].

Car le régime végan est forcément très riche en céréales et légumineuses... et cela ne convient pas à tout le monde !

Un régime qui coûte très cher pour éviter les carences !
L’autre énorme problème du régime végan, c’est que vous devez acheter énormément de compléments alimentaires.

Enfin, personne ne vous y oblige, bien sûr... mais c’est le seul moyen d’avoir une santé optimale !

Malheureusement, les végans en sont rarement conscients.

Ils réalisent rarement à quel point leur régime risque de les placer en carence grave de nutriments essentiels :

   Carence en choline : on en parle moins que de la vitamine D ou des oméga-3, mais la choline est un nutriment vital pour la santé du foie et du cerveau[6].

Problème : on ne trouve de choline en quantité intéressante que dans le jaune d’œuf et des foies d’animaux. Donc si vous êtes végan, vous serez forcément carencé.

C’est particulièrement grave si vous êtes enceinte ou si vous allaitez... car ce sont des époques de la vie où vous faites une grosse consommation de choline !

   Carence en oméga-3 à longues chaînes (EPA et DHA) : ce nutriment est bien connu pour protéger le cœur et le cerveau – si vous voulez vieillir sans maladies chroniques, vous avez vraiment intérêt à ne pas en manquer.

Problème : seuls les poissons gras sont vraiment riches en oméga-3 EPA et DHA (je conseille généralement les anchois, qui sont les poissons gras les moins pollués).

Certes, vous avez des oméga-3 dans l’huile de colza ou l’huile de noix, mais il s’agit d’un oméga-3 de plus petite taille l’ALA, qui doit être transformé en EPA puis DHA par votre corps.

Or vous ne convertissez que 0,5 % de ces oméga-3 « végétaux » en « DHA », et 5 % en EPA[7] !

Résultat : les végans sont obligés d’acheter du DHA extrait d’algues en complément alimentaire... vendu à prix d’or ! (pour la même dose de DHA, le tarif est jusqu’à dix fois supérieur qu’avec du DHA de poisson)

   Carence en vitamine B12 : cette carence-là est mieux connue des végans et végétariens... mais cela ne l’empêche pas de causer des milliers de cas de dépression !

Car la vitamine B12 est essentielle pour le cerveau et la bonne humeur.

Et vous en trouvez dans des produits animaux, comme la viande, les volailles, les fruits de mer, les œufs et les produits laitiers. On en trouve aussi dans certaines algues mais peu de végans connaissent les variétés adéquates et ils n’en mangent pas tous les jours.

Une carence en vitamine B12 peut aussi causer de la fatigue et des problèmes de mémoire[8].

Et le pire, c’est que cette carence est souvent masquée : vous ne vous en rendez compte que lorsqu’elle est irréversible !

Les végans sont donc absolument OBLIGÉS de prendre un complément de vitamine B12 tous les jours.

   Sans oublier les carences en fer, en zinc, et en vitamine A !

Beaucoup de végans ont une carence en fer, car le fer des végétaux est moins bien absorbé que celui des animaux[9].

Et ceux qui prennent un complément alimentaire de fer en pharmacie prennent de gros risques : ce sont des gélules trop dosées, avec un fer « de synthèse » qui comporte des risques. L’idéal et de prendre 30 mg par jour de bisglycinate de fer... mais combien de végans le savent ?

Même chose pour le zinc, crucial pour le système immunitaire. Non seulement les végétaux contiennent peu de zinc... mais les céréales et légumineuses contiennent souvent aussi des « anti-nutriments » qui empêchent son absorption !

Pour la vitamine A, c’est encore plus délicat. On trouve dans les végétaux des précurseurs de la vitamine A (rétinol), comme le bêta-carotène. Mais comme pour les oméga-3 EPA et DHA, tout le monde ne parvient pas à convertir correctement le bêta-carotène en rétinol (la forme active de la vitamine A).

Dans ce cas, vous pouvez vous gaver de carottes jusqu’à ce que votre visage devienne orange... et être quand même carencé en vitamine A !

Et contrairement aux autres nutriments évoqués, vous ne trouvez jamais de rétinol dans les multivitamines ! Il est donc très difficile de compenser cette carence !

Le pire, avec toutes ces carences, c’est qu’elles ne se ressentent pas du jour au lendemain.

Il faut parfois attendre de longs mois, voire des années pour que cela vous fasse vraiment souffrir.

Mais c’est bien là le problème : si vous ne faites rien pour les compenser, vous êtes en train de ruiner votre santé... et vous ne vous en rendez pas compte !

Voilà pourquoi je ne recommande vraiment pas ce régime pour être en bonne santé.

Et la planète, dans tout ça ?
Sincèrement, je ne suis même pas sûr que l’impact écologique du véganisme à 100 % soit intéressant.

Oui, bien sûr, nous consommons trop de viande et les conditions actuelles d’élevage sont souvent inacceptables.

Mais les poulets en batterie et les élevages intensifs sont une dérive récente. Quand j’étais enfant, il n’existait pas de « ferme des mille vaches » et on ne nourrissait pas les bêtes avec des « tourteaux de soja OGM ». On utilisait simplement l’herbe et le foin.

D’un point de vue écologique, il faut savoir que l’agriculture sans élevage a tendance à épuiser les sols.

Peu de citadins le savent, mais les déjections des animaux d’élevage sont le seul engrais efficace et naturel utilisable en agriculture biologique. Sans cela, les agriculteurs seraient obligés de recourir à des produits chimiques.

L’élevage participe aussi à la biodiversité : les paysages ouverts, prairies ou zones humides sont entretenues par les éleveurs et leurs animaux. Les vaches et les moutons qui broutent sont les meilleurs « tondeuses » qui existent !

Personnellement, je crois vraiment à la possibilité d’un élevage « humain », respectueux des bêtes et bienfaisant pour eux, pour nous et pour la planète.


Dernière édition par Kolam le Mer 12 Sep - 15:54, édité 1 fois (Raison : Absence de majuscule dans le titre.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par genzai le Ven 7 Juin - 20:35

@Hridaye a écrit:Et on ne mange pas de la viande par seul plaisir gustatif (c'est pas le meilleur aliment qui existe en plus) mais par besoin de se nourrir correctement quand on sait d'expérience que le végétalisme conduira tôt ou tard à des problèmes...
Manger ou de ne pas manger de chair animale est le choix de vie de chacun et les deux doivent être respectés, mais si tous les consommateurs de produits carnés se contentait d'en manger selon nos réels besoins et non selon leur plaisir cela poserait moins de problème. Hors le fait est qu'il y a sur-consommation dans ce domaine, ce qui entraîne un déséquilibre environnemental et un accroissement de la souffrance animale (élevage intensif, abattoirs). Je ne parle pas bien sur des petits animaux élevées chez les particuliers.

genzai
Phoebe

Messages : 335
Date d'inscription : 06/04/2019


Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hakaan le Ven 7 Juin - 21:26

@genzai a écrit:
Manger ou de ne pas manger de chair animale est le choix de vie de chacun et les deux doivent être respectés,
Y'a des pédophiles et des meurtriers qui disent la même chose, j'ai du mal à comprendre ce genre de principe

Hakaan
Admin

Messages : 4554
Date d'inscription : 07/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hakaan le Ven 7 Juin - 21:30

@Hridaye a écrit:
@Hakaan a écrit:Moi je lui dis qu'il est vachement bon Je ne serai jamais vegan - Page 14 Icon_lol
En fait j'ai un peu de mal à me dire que je respecte quelque chose à qui j'ai jamais demandé son avis et que je mange juste par plaisir, tout au plus je peux avoir de la considération, le reste me parait hypocrite

Tu veux demander leurs avis aux animaux pour savoir ce qui est bon pour eux ? Je ne serai jamais vegan - Page 14 Icon_lol
Les animaux contrairement aux humains n'ont pas de libre arbitre. Ils ne sont donc pas en mesure de décider autre chose que ce qu'ils vivent au présent.

Les animaux n'ont pas de libre arbitre ? ça veut dire quoi exactement ? parce que je vois vraiment pas de quel processus cognitif on est doté que les animaux n'ont pas
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4554
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Mélanie le Ven 7 Juin - 21:34

@Hridaye a écrit:
@Melon et bottes de cuir a écrit:
@Hridaye a écrit:
Mélanie5 a écrit:
Puis manger une viande malades, d'animaux maltraités, nourris avec des hormones et aux substituts alimentaires...
Pas en bio, donc y a bien une alternative.
Ceux qui ne veulent pas manger de viande trouveront toujours de bonnes raisons de ne pas le faire et vice versa

Il existe des animaux que nous mangeons qui ne subissent aucune maltraitance parce que la personne qui s'occupe d'eux les aime.
Oui. Ma mère a eu des lapins. Ils ne souffraient pas au moment de la mort, on les endormait avec de l'éther. Mais bon après faut pouvoir supporter dans ton assiette la vision d'un presque frère animal qui répondait à son nom et te faisait la fête quand tu l'approchait... Parce que les lapins aussi sont des animaux sensibles, affectueux et intelligents. C'est tout le problème en fait.

J'ai eu des lapins étant plus jeune, en ayant jamais eu l'envie de manger de viande de lapin, je ne pourrais pas.
C'est comme ceux qui refuse de manger de la viande de cheval parce qu'ils font de l'équitation et se sentent proches de ces animaux.
En Inde ce sont les vaches qui sont sacrées.
J'avoue si l'animal est respecté, à une vie d'une durée assez longue, ne souffre pas, oui cela ne me dérange pas de manger de la viande. Mais je peux m'en passer, on en mange bien plus que ce dont le corps a réellement besoin.

Mélanie
Mélanie
Mimas

Serpent
Messages : 537
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par genzai le Ven 7 Juin - 22:52

@Hakaan a écrit:
@genzai a écrit:
Manger ou de ne pas manger de chair animale est le choix de vie de chacun et les deux doivent être respectés,
Y'a des pédophiles et des meurtriers qui disent la même chose, j'ai du mal à comprendre ce genre de principe

Je ne comprends pas l'analogie. Si tu peux préciser.

Moi je te parle de respect. Que les végétariens respectent le choix des omnivores et inversement, sans juger du comportement de l'autre, chacun pouvant exposer les raisons de son choix, sans chercher ni à convaincre, ni à se justifier.
genzai
genzai
Phoebe

Cheval
Messages : 335
Date d'inscription : 06/04/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hakaan le Ven 7 Juin - 23:23

C'est même pas une analogie, j'applique juste ce principe à d'autres domaines
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4554
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par genzai le Sam 8 Juin - 0:31

@Hakaan a écrit:C'est même pas une analogie, j'applique juste ce principe à d'autres domaines

C'est sur qu'appliqué à d'autres sujets, la même phrase prendrait un autre sens, mais là heureusement le sujet de la phrase est : ''manger ou non de la chair animale''. Sans y voir du cannibalisme non plus... Smile

Comme si quelqu'un qui passe un examen disait ''j'essaie de faire les choses du mieux que je peux'', il vaudrait mieux ne pas appliquer ce principe aux criminels et aux pédophiles ni le prendre comme un principe universel. pale
genzai
genzai
Phoebe

Cheval
Messages : 335
Date d'inscription : 06/04/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hridaye le Sam 8 Juin - 2:20

On tourne en rond sur ce sujet parce que c'est toujours les mêmes raisonnements qui n'ont finalement pas de rapport direct avec le sujet.
Le slogan vegan c'est toujours le même ad libidum depuis on le connait par coeur: "je refuse de manger de la viande parce qu'il existe des élevages industriels qui maltraitent les animaux".

Un peu comme si vous disiez :"je préfère rester célibataire parce qu'il existe des couples où les hommes tabassent leurs femmes"  Rolling Eyes

Perso je ne vois pas en quoi on participe à la souffrance animale en choisissant des élevages bios et confidentiels.
Bon quand c'est des particuliers c'est encore mais on n'en connais pas des masses non plus...

Qu'il existe de la souffrance animale (et humaine aussi hein vu que Homo homini lupus est), c'est ainsi, on pourra pas le changer, il faut aussi accepter que cela soit ainsi pour le moment.


Quand aux pseudos raisons spirituelles, elles ne tiennent pas la route vu que comme le précisait Figaro (désolé mais je ne me vois pas t'appeler chapeau Je ne serai jamais vegan - Page 14 Icon_lol ) Gautama s'est éveillé et consommait de la viande... Jesus consommait au moins du poisson, Le maître Philippe de Lyon également. Quand à Franz Bardon il préconisait un peu de viande pour développer l'élément feu.
Evidemment, qu'il ne faut pas en manger trop non plus. Se gaver de viande c'est une aberration des pays riches qui peuvent se le permettre.

mais 40 g par jour pour le repas principal ça me suffit perso. Juste en complément, le principal d'un repas doit rester végétal (et si possible cru)

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hakaan le Sam 8 Juin - 12:41

Oui et d'ailleurs quand on observe un peu on se rend compte que le veganisme se marie toujours avec des produits redondant et pas mal industrialisés c'est rarement compatible avec une alimentation fermière en tout cas moi j'en ai jamais vu un se nourrir exclusivement de produits frais ça passe toujours par des produits de la ville et de l'Industrie et le moins local possible donc au final je sais pas trop ce qui est pire pour les animaux manger un steak d'une exploitation à peu près correcte ou ramener du tofu ou une saucisse qui a été fabriqué à 8000 km à partir d'un immense champ de monoculture
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4554
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Professeur X le Sam 8 Juin - 12:48

Hummm !, les bonnes saucisses vegan sous plastoc ! , love .
Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3130
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hridaye le Sam 8 Juin - 13:42

Ouais la malbouffe végane c'est quelque chose...
Y a qu'à voir les produits à base de tofu et de soja, hyper indigestes ! Ne parlons pas du seitan qui est carrément du gluten à 100 pour 100. Bon appétit au candida albicans soit dit en passant...
Les galettes de riz veganes: mhhhhh, du riz soufflé, éclaté, haute température, de la bouffe morte en somme mais de la bonne bouffe pour le candida.. Il aime bien les végans le candida Je ne serai jamais vegan - Page 14 Icon_lol D'ailleurs quand ils font des analyses on le retrouve systématiquement...
 
Quand on est végan difficile de se bien nourrir, parce que de fait, on refuse de consommer du cadavre et des sous produits animaux et on consomme de l'ultra cuit ou de l'ultra transformé ou presque, en gros des produits tous aussi morts nutritivement, énergétiquement et vibratoirement parlant...

Pour autant un filet de poulet, une aiguillette de canard ou un dos de poisson cuit vapeur, légèrement grillé ou en papillote au four sera toujours plus sain que tout le reste... Sans compte que c'est aussi meilleur au goût.

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Fol le Fou le Sam 8 Juin - 15:07

Et qui parle du cri d'agonie de la carotte dévorée vivante..?


Folichon
Fol le Fou
Fol le Fou
Téthys

Chien
Messages : 970
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Totem le Sam 8 Juin - 16:04

@Hakaan a écrit:Oui et d'ailleurs quand on observe un peu on se rend compte que le veganisme se marie toujours avec des produits redondant et pas mal industrialisés c'est rarement compatible avec une alimentation fermière en tout cas moi j'en ai jamais vu un se nourrir exclusivement de produits frais ça passe toujours par des produits de la ville et de l'Industrie et le moins local possible donc au final je sais pas trop ce qui est pire pour les animaux manger un steak d'une exploitation à peu près correcte ou ramener du tofu ou une saucisse qui a été fabriqué à 8000 km à partir d'un immense champ de monoculture

Là tu parles de ceux qui ont la flemme ou pas le temps de cuisiner parce que bien que pas vegan, je fais parfois des saucisses vegan moi-même.. Je n'ai jamais essayé de goûter ce qui se vend en rayon dans les supermarché.

A ce sujet quand on voit tous les plats préparés quel que soit le type d'alimentation et que les gens achètent et qui coûtent cher faut se poser des question. Est ce par faute de temps, par habitude, par facilité ou par flemme.?
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4375
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hakaan le Sam 8 Juin - 16:39

C'est peut être justement parce que t'es pas végan que tu penses que c'est qu'une histoire de flemme ou de temps, à une époque je cotoyais beaucoup la communauté végan (parce que c'est comme les autres communautés, quand on en a trouvé un suffit de tirer et tout le reste vient), y'en avaient qui adoraient faire à manger ça les empêchaient pas de faire des allez/retours à la Vie claire ou autre, le fait maison ça remplace pas ce qu'on trouve dans l'industrie et dans ce mode d'alimentation on cherche toujours à retrouver des nuances de goûts,
après y'a peut être 3 pygmees et 2 Sri Lankais qui sont vraiment 100% produits non transformés mais moi je n'en ai jamais vu
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4554
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hridaye le Sam 8 Juin - 17:30

Si chez les partisants de l'alimentation vivante, qui eux sont 100 pour 100 produits frais/sains. Mais là après c'est un autre problème.
Soit ils consomment dans des quantités énormes des fruits, soit c'est des oléagineux.
Mais y a tjs des disproportions et déséquilibres pour trouver l'équivalent nutritif et çà pousse dans la quantité car l'intérêt de la viande, du poisson, des oeufs c'est la concentration des actifs...

Bon après la malbouffe, ça existe aussi chez les omni ou flexi mais la différence c'est qu'eux ont le choix...


Dernière édition par Hridaye le Dim 9 Juin - 1:32, édité 1 fois

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Mélanie le Sam 8 Juin - 22:22

Je le trouve étrange ce mouvement de crudivoristes.
Si l'homme a appris à maîtriser le feu, c'est en partie pour cuire son alimentation.
Je ne sais plus où j'avais lu, que à partir du moment où l'homme a commencé à maîtriser le feu, ses capacités cognitives bien évoluées.
Car la digestion d'aliments crus pompe énormément d'énergie, elle est envoyé vers l'estomac pour la digestion en grande partie.
Alors que lorsque l'on mange des aliments cuits, l'énergie utilisée pour digérer est bien plus faible, et donc elle va à la place au cerveau.

Sinon j'essaie aussi de cuisiner le plus possible, mais avec une vie active c'est jamais simple.

Les plats vegan du commerce, qui sont bourrés de conservateurs et d'additifs = quel paradoxe.
Quand on voit la liste d'additifs alimentaires qui sont suspectés de causer des risques à notre santé.

Difficile de savoir à quel saint de vouer dans toute cette histoire.
Mélanie
Mélanie
Mimas

Serpent
Messages : 537
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hridaye le Dim 9 Juin - 1:23

Oui alors ça c'est la propagande officielle hein ou plutôt celle des lobbys.
Car de fait l'homme est le seul animal dans la nature qui fait cuire ses aliments et consomme du coup des aliments anti physiologiques qu'il ne consommerait pas autrement...
La cuisson au delà de 40 degrés désactive la totalité des enzymes contenues dans l'aliment, la plupart des vitamines fragiles et quand elle se prolonge rend les minéraux et les acides aminés pratiquement inutilisables. C'est donc l'aliment cuit qui réclame un pouvoir digestif supplémentaire et qui en outre étant acidifiant, déminéralise l'organisme par effet tampon.
Mais ça c'est pas les nombreuses enquêtes pseudo scientifiques de l'industrie alimentaire qui viendront nous le dire

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hakaan le Dim 9 Juin - 12:14

Les enzymes sont détruites par la digestion de toute façon et je vois pas bien ce qu'on pourrait en faire, quant au vitamines en réalité il y en a assez peu qui sont sensibles à la chaleur, c'est surtout la vitamine C qui est détruite mais ça tombe bien qu'elle est abondante justement dans le produits qu'on ne cuit pas..
La majeur partie des pertes en vitamines se fait via l'eau de cuisson si elle est jetée, sinon logiquement il y en a assez peu
L'intérêt principal de la cuisson c'est d'éliminer les parasites et bactéries, parce que bon faire de l'élevage de tenias ça va 2 minutes
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4554
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Assam le Dim 9 Juin - 12:18

L'intérêt de la cuisson en plus de celle sus-nommée, est d'éviter à l'organisme de générer de la chaleur pour la digestion, car le cru demande à l'organisme beaucoup de feu digestif ce qui peut déséquilibrer un tempérament qui aurait une carence en Feu.

Assam
Protée

Cochon
Messages : 643
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hridaye le Dim 9 Juin - 13:37

@Hakaan a écrit:Les enzymes sont détruites par la digestion de toute façon et je vois pas bien ce qu'on pourrait en faire, quant au vitamines en réalité il y en a assez peu qui sont sensibles à la chaleur, c'est surtout la vitamine C qui est détruite mais ça tombe bien qu'elle est abondante justement dans le produits qu'on ne cuit pas..
La majeur partie des pertes en vitamines se fait via l'eau de cuisson si elle est jetée, sinon logiquement il y en a assez peu
L'intérêt principal de la cuisson c'est d'éliminer les parasites et bactéries, parce que bon faire de l'élevage de tenias ça va 2 minutes
Je ne serai jamais vegan - Page 14 Icon_lol  Oui y a des aliments qu'il faudra cuire ça c'est évident. Mais bon c'est mieux de conserver une part importante de cru, les deux se complétant finalement.
Perso, y a des aliments cuits que j'aime consommer. Faut aussi se faire un peu plaisir.

Quand à l'eau de cuisson évidemment qu'on la jette, que veux-tu en faire ?

Après ce problème disparait avec la cuisson à l'étouffée qui reste la meilleure y compris pour le goût et la vapeur douce qui est respectueuse aussi...

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Mélanie le Dim 9 Juin - 17:20

@Hridaye a écrit:


Exact l'homme est le seul animal de la nature à manger des aliments cuits, mais je ne vois pas ça comme un argument.

Sachant que l'on cuit nos aliments depuis des millénaires, le corps humain a eu le temps de s'adapter depuis.

Cela reviendrait à dire: l'homme est le seul animal a boire de l'eau venant uniquement du robinet ou de bouteilles.
Si l'on devait de nouveau boire l'eau des lacs et des flaques, par sûre que l'on resterait longtemps sur terre...

On vient peut être du singe, mais nos changements de modes de vie nous ont fait évoluer dans un sens, on ne survivrait pas longtemps dans la jungle comme Tarzan.

Dsl si mon message peut paraître un peu cassant, ce n'est pas le but Je ne serai jamais vegan - Page 14 1027381557
Mélanie
Mélanie
Mimas

Serpent
Messages : 537
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hridaye le Dim 9 Juin - 17:57

C'est pas parce qu'on le fait depuis longtemps et que nos organismes ont du s'adapter (encore que faut de quelle façon ils se sont adaptés aussi) que c'est forcément bon et adéquat

Enfin bon après chacun fait comme il veut hein, mais il suffit de manger cru à 100 pour 100 pendant 1 mois pour voir la différence. Y a des guérisons spectaculaire avec le cru, preuve que le cuit s'il est absorbé dans des proportions trop importantes encrasse l'organisme.

Et d'une façon générale les crudis pour peu qu'ils consomment un minimum de produits animaux et jeune régulièrement (ou pratique l'hormèse) sont en meilleure santé que les autres.

Mais c'est un autre débat: on a allègrement quitté le sujet là

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Samarcande le Dim 9 Juin - 18:16

Hello girls ! Je passe par ici et voilà que je lis le cuit le cru ...
J'ai connu quelqu'un qui avait guéri d'un cancer en ne mangeant que du cru ..
Et une autre qui s'est guérie en suivant la macrobiotique ..
Il doit y avoir une raison commune mais ce n'est pas le cuit ou le cru , la macrobiotique favorise l'arrêt de tous les sucres , même des fruits ( entre autres ) , et le riz rond complet est plein de cellulose qui nettoie littéralement les intestins
Le cru , lui , doit apporter beaucoup de nutriments mais fatiguera l'organisme à la longue ..il me semble que c'est logique mais bon
Ou peut-être que ce qui soigne c'est le virage alimentaire , une nouvelle attitude face à son alimentation ?
De manger en conscience et mieux ..
No sé !
Mais végan pour moi , je suis désolée , c'est trop de fermeture No et hop ! retour au sujet Very Happy Wink
Samarcande
Samarcande
Protée

Buffle
Messages : 633
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hridaye le Dim 9 Juin - 18:34

Oui j'étais devenu macrobiote à l'époque en me gargarisant de ces témoignages de guérison. Car il est vrai que comparée à la malbouffe industrielle, la macrobiotique reste saine malgré tout. Mais cette incursion macrobiote m'a flingué l'estomac et après çà il m'a fallu des mois avant de pouvoir remanger des fruits crus sans gonfler...

Ce qui soigne est différent pour les uns et les autres, mais ôter l'aliment pathogène fonctionne forcément.
Par ex j'ai connu des cas de guérison spontanée en qq. semaines, en arrêtant gluten et laitages, juste ça, rien d'autre ! Donc ça dépend aussi du microbiote de chacun...

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Melon et bottes de cuir le Dim 9 Juin - 18:46

@Samarcande a écrit:
De manger en conscience et mieux ..

Je ne serai jamais vegan - Page 14 1679551000 flower
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1859
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Professeur X le Lun 10 Juin - 11:23

Hum , " Ainsi l’un a la conviction qu’il peut manger de tout. L’autre, qui est mal affermi dans la foi, ne mange que des légumes.
3 Que celui qui mange de tout ne méprise pas celui qui ne fait pas comme lui, et que celui qui ne mange pas de viande ne condamne pas celui qui en mange, car Dieu lui a fait bon accueil.
4 Qui es-tu, toi, pour juger le serviteur d’un autre ? Qu’il tienne bon ou qu’il tombe, c’est l’affaire de son maître. Mais il tiendra bon car le Seigneur, son maître, a le pouvoir de le faire tenir.
4 Pour moi, je sais et je suis pleinement convaincu, en accord avec la pensée du Seigneur Jésus, que rien n’est impur en soi. Cependant, si quelqu’un considère que telle chose est impure, alors elle est vraiment impure pour lui.
15 Si donc, à cause d’un aliment, tu fais du tort à ton frère, tu ne te conduis pas selon l’amour. Ne va pas, pour un aliment, causer la perte de celui pour qui le Christ est mort.
16 Que ce qui est bien pour vous ne devienne pas pour d’autres une occasion de dire du mal de vous.
17 Car le règne de Dieu ne consiste pas à réglementer le manger et le boire, mais, par l’Esprit Saint, à nous rendre justes et à nous donner la paix et la joie.
18 Celui qui sert le Christ de cette manière est agréable à Dieu et estimé des hommes.
19 Ainsi donc, cherchons toujours ce qui contribue à favoriser la paix et à nous faire grandir les uns les autres dans la foi.
Ne va pas, pour un aliment, détruire l’œuvre de Dieu. Tout est *pur, c’est vrai. Mais il est mal de manger tel aliment si cela risque de faire tomber quelqu’un dans le péché.
21 Ce qui est bien, c’est de s’abstenir de viande, de vin, bref, de tout ce qui peut entraîner la chute de ton frère.
22 Garde tes convictions, pour ce qui te concerne, devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même par ce qu’il approuve.
23 Mais celui qui mange tout en ayant des doutes à ce sujet est déjà condamné, car son attitude ne découle pas de la foi. Or tout ce qui ne découle pas de la foi est péché." Romains 14-23 , love .

Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3130
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Hridaye le Lun 10 Juin - 11:55

Un truc qu'un médecin fonctionnaliste m'a confié récemment, à vérifier chez chacun: lorsque vous mangez des betteraves normalement vos urines ne doivent pas se colorer de rouge, encore moins vos selles car si vous avez suffisamment d'acide chlorhydrique dans l'estomac les pigments sont détruits.

Seulement voilà, la plupart des estomacs aujourd'hui ne fabriquent plus assez d'acide chlorhydrique. Ce qui pose un problème pour la digestion des protéines surtout et la métabolisation des nutriments et évidemment à fortiori chez les végans car la consommation de viande booste naturellement la production d'acide chlorhydrique.

Donc j'ai fait l'expérience j'ai mangé sur une journée 100 g de betterave crue plus 100 gr cuite plus une bonne rasade de jus de betterave + carottes et j'ai observé mes selles et mes urines pendant 3 jours et pas de traces rouges.
Donc test concluant.

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Je ne serai jamais vegan - Page 14 Empty Re: Je ne serai jamais vegan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 20 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum