"L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

"L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée - Page 3 Empty "L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée

Message par gondalfe le Lun 20 Aoû - 8:57

Rappel du premier message :

D’après les enseignements,il en ressort très globalement 2 versions.

L'un disant que l’éveil est d'une telle simplicité,sans effort, ni souffrances,ni méditation que tellement cela est simple on ne le trouve pas.(Mooji,eckhart tolle,Krishnamurti etc...)


L'autre voie nous montre que l’éveil est très complexe,long,fastidieux,remplit de souffrances et demande de nombreux efforts,exercices,méditations,investissements.(le Dalai Lama,Arnaud Desjardin,swami prajnanpad etc...)


Vers quelle voie penchez vous?

(je n'ai pas dis qu les 2 versions étaient opposées,personnellement les 2 m'aident à comprendre et disent la même chose finalement)


Dernière édition par Kolam le Mar 21 Aoû - 18:42, édité 1 fois (Raison : Absence de majuscule dans le titre.)

gondalfe
Mithra

Cochon
Messages : 43
Date d'inscription : 02/06/2018

Localisation : ici (mais jamais vraiment la pour etre honnete)

Revenir en haut Aller en bas


"L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée - Page 3 Empty Re: "L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée

Message par pelerin le Ven 31 Aoû - 12:25

@Méhen a écrit:Et si le mieux était d'arrêter de vouloir se réveiller ?
Quand je dors, c'est que j'ai besoin de dormir, et je me réveille naturellement quand le moment pour ça est venu :p

On peut aussi rester dans le lit et faire la grâce matinée au lieu de se lever clown

Toute cette question de l'éveil renvoie à cette autre question : s'éveiller à quoi exactement ? Une fois qu'on aura récité tous les clichés d'usage on se retrouve devant soi avec sa vision toute personnelle de la chose, puisée dans son vécu, sa sensibilité et sa nature mentale  qui tente d'y voir clair en fixant l'horizon. Lorsque l'on dit: à chacun son chemin ... n'est-ce pas ce qu'il faut comprendre par là, à chacun sa vision et sa perception de ce qu'il aspire à devenir par cet éveil ? Et cette vision n'est pas fixe dans le temps. Elle se transforme subtilement, s'élève et se précise, s'approfondit et s'éclaire, à mesure que l'on sort de cette phase du sommeil paradoxal et de la somnolence pour entrer dans le mouvement qui nous conduira véritablement à l'accomplissement de la vision.

Avant de réaliser quelque chose il faut avoir acquis le pouvoir de se l'imaginer. Tout cela agit par le pouvoir de la forme-pensée.

pelerin
Épiméthée

Messages : 218
Date d'inscription : 12/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

"L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée - Page 3 Empty Re: "L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée

Message par Méhen le Ven 31 Aoû - 13:08

Jean-Yves83 a écrit:
Oui, bien sûr... mais il semble qu'à un certain niveau d'épanouissement de soi, on ne parvienne plus à trouver le bonheur sans rétablir la connexion avec notre fibre la plus essentielle, la plus profonde ; ce qu'on pourrait appeler bien sûr "s'éveiller".  

Je ne connais personne, qui se prétende "éveillée", qui propose une vision totale et cohérente de l'Univers, de la Vie et du Reste. Il reste toujours au grand minimum une faille au niveau du vide et de l'infini. D'ailleurs, s'il y avait un sacro-saint éveil à découvrir, un être éclairé aurait mis tout le monde d'accord depuis bien longtemps. La multiplicité des traditions et des maîtres spirituels me semble du même ordre que la multiplicité des modes et des coachs en terme de "self help" ou autre.

Par contre, là où l'éveil est très utile, c'est pour vendre des livres, des conférences, ou monter dans sectes au sein desquelles on pourra maintenir les adaptes dans un état de frustration permanent.


Enfin allez, si vraiment on veut utiliser le mot d'éveil parce qu'on y est attaché, je dirais qu'il consisterait à ne plus attendre un état de grâce magico-salvateur pour enfin se contenter d'être ce qu'on est sur l'instant. ET BIM, JE SUIS ÉVEILLÉ, 2 MINUTES JE VAIS FONDER UNE RELIGION, A++



"L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée - Page 3 2290185045 Bien sûr tout ceci est à prendre avec légèreté, je n'attaque personne et nous occupons toutes et tous notre temps terrestre comme on veut !! La recherche d'un état particulier peut être une aventure tout à fait fascinante !

Méhen
Amalthée

Messages : 281
Date d'inscription : 21/08/2018


Revenir en haut Aller en bas

"L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée - Page 3 Empty Re: "L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée

Message par Invité le Ven 31 Aoû - 13:18

Pas de soucis Mehen, chacun son vécu, chacun son expérience, et chacun sa compréhension de la réalité.
sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée - Page 3 Empty Re: "L'éveil" est-il long, complexe et contraigant ou simple et sans durée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum