La vie après la mort

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty La vie après la mort

Message par eole le Mer 15 Aoû - 6:55

Rappel du premier message :

.
En 2006, Anita Moorjani aurait dû mourir d’un cancer au stade terminal. Après qu'elle soit tombée dans le coma, ses organes cessant de fonctionner les uns après les autres, les médecins annoncent à sa famille qu'il ne lui reste que quelques heures à vivre. Après avoir vécu une NDE (Near death experience, expérience aux frontières de la mort), elle témoigne pour la seconde fois devant la caméra de Lilou Macé. Bouleversant.

Extrait de la précédente interview d’Anita

« Pendant ce temps, je dérivais entre perte et reprise de connaissance, je pouvais réellement sentir que mon esprit quittait mon corps. J’ai vu et entendu les conversations entre mon mari et les médecins. Elles avaient lieu à l’extérieur de ma chambre, à une douzaine de mètres, dans le couloir. Plus tard, j’ai été en mesure de vérifier cette conversation auprès de mon mari. Ce qui lui a occasionné un choc.

Une autre dimension.
Je suis vraiment “passée de l’autre côté” vers une autre dimension, j’ai été absorbée dans un sentiment d’amour total. J’ai de plus très clairement ressenti la raison pour laquelle j’avais le cancer, pourquoi en premier lieu, j’étais venue dans cette vie, quel rôle chaque membre de ma famille jouait dans ma vie, dans le grand plan des évènements et, plus généralement, comment fonctionne la vie.
La clarté de cette compréhension que j’ai atteinte dans cet état est  pratiquement indescriptible. (…) J’étais dans un “endroit” où je comprenais qu’il existe bien autre chose que ce que nous sommes capables de concevoir dans notre monde à trois dimensions. J’ai réalisé à quel point la vie est un cadeau, que j’étais environnée d’êtres spirituels aimants, toujours proches de moi alors que je l’ignorais.

Quantité d’amour écrasante.
« La quantité d’amour que je ressentais était écrasante. Dans cette optique, je savais à quel point je suis puissante. J’ai vu les capacités stupéfiantes que nous, les humains, possédons au cours  d’une vie physique. J’ai découvert que mon destin allait maintenant être de vivre le “Paradis sur Terre”, en utilisant cette nouvelle compréhension. J’allais aussi partager ce savoir avec d’autres personnes.
J’avais toutefois le choix entre retourner à la vie ou aller vers la mort. On m’a fait comprendre que ce n’était pas l’heure, mais que j’avais quand même le choix. Si je choisissais la mort, je n’allais pas vivre les nombreux cadeaux que le reste de ma vie avait encore en réserve.
J’ai communiqué que je ne désirais pas retourner dans ce corps malade. En effet, il était très, très atteint et les organes avaient cessé de fonctionner. On m’a alors fait comprendre que si je choisissais la vie, mon corps allait guérir très rapidement. J’allais voir la différence non pas sur des mois ou des semaines, mais en quelques jours ».

Les maladies démarrent à un niveau énergétique.
« On m’a montré que les maladies démarrent à un niveau énergétique avant de devenir physiques. Si je choisissais d’aller vers la vie, le cancer allait disparaitre de mon énergie et mon corps physique allait récupérer très rapidement.
J’ai alors compris que  lorsque les personnes ont des traitements médicaux contre les maladies, ceux-ci éliminent la maladie du corps uniquement, mais pas de l’énergie, donc la maladie revient. J’ai réalisé que si je revenais, ce serait avec une énergie très saine.
Ensuite, le corps physique allait très rapidement et définitivement s’aligner sur le niveau de l’état énergétique. On m’a fait savoir que ceci est valable pour tout et pas seulement l’état physique, mais aussi l’état psychologique, etc. On m’a “montré” que tout ce qui se passe dans nos vies dépend de cette énergie qui nous enveloppe, nous environne et est créée par nous. Rien n’est immuable, nous créons notre environnement, notre état, etc.
En fonction de l’état de cette “énergie”. (…) On m’a fait sentir que j’allais avoir des “preuves” de première main si je retournais dans mon corps.

J’ai dérivé entre deux mondes.
« Je sais que j’ai dérivé entre deux mondes, entrant et sortant, mais chaque fois que je me retrouvais dans “l’au-delà”, on me montrait plus de scènes, qui dévoilaient combien ma vie avait touché toutes les personnes qui en faisaient partie. C’était un peu comme une tapisserie montrant comment j’avais influencé la vie de tous les gens autour de moi.
« Puis, j’ai commencé à me rétablir rapidement. (…) J’ai pris ma décision. Alors que je commençais à me réveiller (j’étais dans un état confus à ce moment-là, car j’étais incapable de savoir de quel côté du voile je me trouvais), les médecins se sont précipités dans la chambre, arborant un grand sourire.
Ils ont annoncé à ma famille : « Bonne nouvelle, nous avons de bons résultats et ses organes fonctionnent, nous n’arrivons pas à y croire ! Car son corps paraissait vraiment avoir cessé de fonctionner ! »

Source https://www.ouvertures.net/anita-moorjani-revient-dun-cancer-et-dun-coma-avec-une-nouvelle-comprehension-de-la-vie/

sunny

eole
Prométhée

Chat
Messages : 123
Date d'inscription : 26/05/2018

Localisation : dordogne

Revenir en haut Aller en bas


La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par Hridaye le Jeu 4 Oct - 2:52

@anadoncamille a écrit:
@Hridaye a écrit:Si on y accède pas vivant, peu de chances qu'on y accède mort.
La mort n'est pas la libération, on n'est débarrassé du véhicule physique, mais nos chaines sont enkystés dans les corps astrals, mentals et causals.
Que penses-tu du libre arbitre, @Hridaye ?
J'en pense qu'en aucun cas libre arbitre équivaut à libre choix...
Donc effectivement l'humain a le libre arbitre en incarnation, c'est à dire faire des choix au sein d'un paradigme. En aucun cas ces choix ne sont libres, en l'état ordinaire, car sans la pleine conscience rien ne peut l'être.

Hridaye
Titania

Messages : 1641
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Jeu 4 Oct - 3:43

@Hridaye a écrit:J'en pense qu'en aucun cas libre arbitre équivaut à libre choix...
Donc effectivement l'humain a le libre arbitre en incarnation, c'est à dire faire des choix au sein d'un paradigme. En aucun cas ces choix ne sont libres, en l'état ordinaire, car sans la pleine conscience rien ne peut l'être.
Dirais-tu que ceux qui n'ont pas la pleine conscience ne sont pas libres de choisir et donc ne peuvent en aucun cas être tenus pour responsables de leurs actes ?

anadoncamille
Miranda

Messages : 726
Date d'inscription : 29/09/2018


http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par Cogitop le Jeu 4 Oct - 8:18

@anadoncamille a écrit:
@Hridaye a écrit:J'en pense qu'en aucun cas libre arbitre équivaut à libre choix...
Donc effectivement l'humain a le libre arbitre en incarnation, c'est à dire faire des choix au sein d'un paradigme. En aucun cas ces choix ne sont libres, en l'état ordinaire, car sans la pleine conscience rien ne peut l'être.
Dirais-tu que ceux qui n'ont pas la pleine conscience ne sont pas libres de choisir et donc ne peuvent en aucun cas être tenus pour responsables de leurs actes ?
Pour moi, hors de la pleine conscience on est irresponsable car nos œillères nous cachent la lumière. La justice des hommes a les mêmes œillères, et les rend responsables de leur aveuglement.
Cogitop
Cogitop
Protée

Chien
Messages : 600
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Jeu 4 Oct - 8:32

@Cogitop a écrit:Pour moi, hors de la pleine conscience on est irresponsable car nos œillères nous cachent la lumière. La justice des hommes a les mêmes œillères, et les rend responsables de leur aveuglement.
Je note que toi aussi tu estimes que hors de la pleine conscience on n'a pas le choix. Comment se passe la vie après la mort pour ceux qui n'ont jamais eu le choix de leur vie et ne peuvent donc être tenus pour responsables de leurs actes ? Sont-ils punis ? Récompensés ? Sur quel critère de jugement ? Et de leur vivant d'êtres irresponsponsables et sans choix, comment le karma s'applique-t-il ? Sur quelle base ?
anadoncamille
anadoncamille
Miranda

Serpent
Messages : 726
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par Cogitop le Jeu 4 Oct - 13:34

@anadoncamille a écrit:
@Cogitop a écrit:Pour moi, hors de la pleine conscience on est irresponsable car nos œillères nous cachent la lumière. La justice des hommes a les mêmes œillères, et les rend responsables de leur aveuglement.
Je note que toi aussi tu estimes que hors de la pleine conscience on n'a pas le choix. Comment se passe la vie après la mort pour ceux qui n'ont jamais eu le choix de leur vie et ne peuvent donc être tenus pour responsables de leurs actes ? Sont-ils punis ? Récompensés ? Sur quel critère de jugement ? Et de leur vivant d'êtres irresponsponsables et sans choix, comment le karma s'applique-t-il ? Sur quelle base ?
Là me semble la question fondamentale...

Et si nous retirons tous/toutes nos œillères, verrons nous tous la même lumière?

Rolling Eyes
Cogitop
Cogitop
Protée

Chien
Messages : 600
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Jeu 4 Oct - 13:40

Je suis persuadé que nous pouvons choisir d'ôter nos oeillères à chaque instant et que nous verrons tous la même lumière, chacun à notre façon.
anadoncamille
anadoncamille
Miranda

Serpent
Messages : 726
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par Cogitop le Jeu 4 Oct - 13:43

En tant qu'experienceur, ayant vécu plusieurs NDE, EMT : Expérience de Mort Temporaire/Transitoire, l'Evidence du couloir de lumière, et de l'aprés m'est évident...
C'est ma croyance et je suis adepte des synchronicités.
Tout se tient dans cette lumière tout en étant totalement libre en toute conscience.
Lorsque je pense à me reconnecter à cela, tout coule de source en toute logique/ pleine conscience.
Je suis dans la Lumière
Je suis une étincelle de cette lumière.
En communion avec l'Univers dans ce feu cosmique.
sunny
Cogitop
Cogitop
Protée

Chien
Messages : 600
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par Hridaye le Jeu 4 Oct - 14:32

@anadoncamille a écrit:
@Hridaye a écrit:J'en pense qu'en aucun cas libre arbitre équivaut à libre choix...
Donc effectivement l'humain a le libre arbitre en incarnation, c'est à dire faire des choix au sein d'un paradigme. En aucun cas ces choix ne sont libres, en l'état ordinaire, car sans la pleine conscience rien ne peut l'être.
Dirais-tu que ceux qui n'ont pas la pleine conscience ne sont pas libres de choisir et donc ne peuvent en aucun cas être tenus pour responsables de leurs actes ?
Ils sont libres de choisir entre plusieurs conditionnements et déterminismes celui qui les délivrera d'un noeud ou au contraire renforcera leur liens karmiques.

Ils sont responsables dans la mesure de leur marge de manoeuvre.

Un exemple extrême pour comprendre schématiquement: on te menace de mort avec une arme, tu tires le premier pour sauver ta propre vie.
Etais-tu libre ? Non, car dans l'absolu, tu refuses de donner la mort, mais tu as du choisir entre deux possibilités, tuer ou être tué, celle que sur le coup tu as jugé la meilleure. Tu as choisi en fonction de tes paramètres intérieurs, de tes croyances aussi et de tes peurs.

C'est cela le choix en incarnation, les situations sont tellement intriqués qu'à chaque instant tu ne peux manifester qu'un libre arbitre et non un libre choix. Mais ce choix que tu fais réinvente ton futur... Ne pas faire de choix (rester passif ou paralysé) c'est encore un choix.

Ensuite en deça du choix limité, il y a soit la conscience ordinaire de l'individu, soit la pleine conscience.
En pleine conscience tu pressens et anticipe les conséquences de ton acte et pas seulement pour ton cas personnel mais globalement car alors ton individualité n'entre plus seulement en compte. Alors ton choix est plus 'éclairé'.

Par ex: si tu sens que l'autre en te tuant, va éprouver du remord, se repentir et trouver la rédemption dans le mysticisme, et peut-être même entrer en contact avec son divin intérieur, tu peux choisir de le laisser te tuer et sacrifier ta propre vie car tu sais alors qu'une âme rédemptée a plus de valeur que la perte d'un corps et d'une existence.

Ce sont des exemples un peu tirés par les cheveux, c'est juste pour donner une idée et c'est les seuls ex qui me viennent spontanément.

Après la responsabilité est tout de même réelle: même pour l'ignorant.
Car si nul citoyen n'est sensé ignorer la loi, nulle âme n'est sensée ignorer la loi divine en incarnation qui est à la fois souple et implacable qui accorde grâce ou non et qui est impensable au sens propre, pour l'individu limité.
Donc la première inclinaison (ou le premier choix correct) c'est de révéler en son réceptacle, la lumière de cette âme qui n'ignore pas, qui voit clair quand l'individu seul avec ses conditionnements, ses instincts, ses raisonnements, tâtonne dans l'aveuglement.
Hridaye
Hridaye
Titania

Chèvre
Messages : 1641
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Jeu 4 Oct - 14:51

J'adore ton explication, @Hridaye, elle est très détaillée et très intéressante. Je partage ton point de vue sur les variations de l'éventail de choix que l'on peut avoir selon son éveil et sur la responsabilité qui en découle.

@Hridaye a écrit:Mais ce choix que tu fais réinvente ton futur... Ne pas faire de choix (rester passif ou paralysé) c'est encore un choix.
J'aime particulièrement cette phrase qui pour moi s'applique à chacun, éveillé ou non. De mon côté j'ai une phrase que je tire du pont science religion que je crée et qui dit :
"Nos choix créent notre réalité." et une autre qui dit :
"Le futur est mobile. Il change à chaque choix qui est fait."

Si tu veux lire mon pont science religion, va sur mon site : www.anadoncamille.com
Il y a une discussion en cours sur le sujet : http://chemin-spiritualite.forumactif.com/t597-pont-science-religion#18391

Par contre je ne saisis pas bien la distinction que tu fais entre libre choix et libre arbitre. Pour moi les deux désignent le fait de pouvoir choisir entre plusieurs alternatives.
anadoncamille
anadoncamille
Miranda

Serpent
Messages : 726
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par tangolinos le Jeu 4 Oct - 18:54

@Ptah a écrit:
Sofiane a écrit:
Ta réaction m'étonne Ptah. Est-ce que tu as lu les ouvrages de celui que tu critiques avec véhémence ?

Pas tout lu, c'est sûr, mais "les choses" que j'ai lues et entendues, à répétition, de Comte Sponville, Luc Ferry, et Michel Onfray m'ont vacciné contre le fait de les lire plus avant et m'ont bien convaincu aussi que, spirituellement parlant :

- ces gens ne vivent pas la spiritualité dont ils prétendent parler et surtout qu'ils prétendent dénigrer, mais n'ont qu'une approche purement scolaire, intellectuelle et théorique des religions/spiritualités, qui ne vaut pas grand chose, selon moi, vu ce qu'ils rapportent et vu leurs critiques délirantes et dogmatiques.

- ce sont des gens conditionnés par le rationalisme moderne, qui n'ont pas fait d'effort visible pour s'en libérer :  aucune originalité, aucune pensée réelle personnelle, aucun vécu de recherche pratique réelle, ce sont des mainates.

Et encore pire, sans même parler de spiritualité, selon moi, ce ne sont pas vraiment des philosophes non plus, au sens noble du terme. Un philosophe est là pour avancer avec prudence, chercher par tous moyens où est la sagesse, la vérité (et non pas seulement avec l'intellect, et non pas seulement en restant arrimé à la science rationaliste, comme un cleps qu'on tient en laisse), et quand il trouve une grande sagesse, il illumine la société de sa lumière. Voilà, c'est ça, un philosophe.

Alors, tu penses bien que la définition purement intellectuelle et moderne du philosophe n'a pas de crédibilité à mes yeux.
Ceux cités racontent des cracks sur la spiritualité, d'autres étaient nazis anti sémites mysogines, misanthropes, et j'en passe (Heidegger et ses camarades). C'est la Sagesse, ça ?? Shocked
A un moment donné, l'inauthenticité et le foutage de gueule du monde contemporain, ça fatigue.

Et si tu me demandes pourquoi je dis tout ça avec véhémence, voici l'explication :

L'état lamentable de la planète est dû au rationalisme matérialiste moderne, qui, en ne validant que ce dogme, à l'exclusion de toute recherche de transcendance spirituelle, a poussé la société au surproductivisme de masse, à l'absence de morale, à l'égoisme hystérique de chacun, à l'absence de spiritualité dans notre société. (avec tous les dégats de pollution matérielle et spirituelle que cela implique). On va payer tout ça bientôt.
Débarquent ces gens qui sont censés éveiller le peuple, que font ils et qu'ont ils fait ?
Simple : au lieu de dénoncer les erreurs philosophiques énormes dans les choix politiques et humains, issus de leur propres valeurs, au lieu de porter un changement, ils enfoncent le clou des âneries, enfoncent les gens, mais s'octroient quand même au passage le titre de philosophe.

Et bien, je ne valide pas ce cirque, clairement.

La conclusion évidente est que si je cherche une quelconque spiritualité, je n'irais pas la chercher chez ces gens-là, mais chez ceux qui leur sont opposés. C'est ce que j'ai fait et bien m'en a pris.
Salut Ptah
je partage tout à fait ton point de vue, à propos des personnalités exhibitionnistes qui causent de la spiritualité (la ‘’chose’’), en prétendant l’ avoir saisie.
Hihi.. je ris tant il m’ arrive souvent de me faire prendre pour un exhibitionniste quand je parle et reparle de mon ‘’instant’’.
Cependant ce qui me semble important à dire, c’est que nombreux sont ceux qui causent élégamment en voulant réduire la ‘’chose’’ de façon rationnelle pour persuader leur public qu’ils la détiennent.
Or, selon mon point de vue, suite à mon ‘’instant’’, je dirais que la ‘’chose’’ est insaisissable, puisque c’est elle qui nous tient.
tangolinos
tangolinos
Protée

Dragon
Messages : 632
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

La vie après la mort - Page 3 Empty Re: La vie après la mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum