La vie après la mort

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

La vie après la mort

Message par eole le Mer 15 Aoû - 6:55

Rappel du premier message :

.
En 2006, Anita Moorjani aurait dû mourir d’un cancer au stade terminal. Après qu'elle soit tombée dans le coma, ses organes cessant de fonctionner les uns après les autres, les médecins annoncent à sa famille qu'il ne lui reste que quelques heures à vivre. Après avoir vécu une NDE (Near death experience, expérience aux frontières de la mort), elle témoigne pour la seconde fois devant la caméra de Lilou Macé. Bouleversant.

Extrait de la précédente interview d’Anita

« Pendant ce temps, je dérivais entre perte et reprise de connaissance, je pouvais réellement sentir que mon esprit quittait mon corps. J’ai vu et entendu les conversations entre mon mari et les médecins. Elles avaient lieu à l’extérieur de ma chambre, à une douzaine de mètres, dans le couloir. Plus tard, j’ai été en mesure de vérifier cette conversation auprès de mon mari. Ce qui lui a occasionné un choc.

Une autre dimension.
Je suis vraiment “passée de l’autre côté” vers une autre dimension, j’ai été absorbée dans un sentiment d’amour total. J’ai de plus très clairement ressenti la raison pour laquelle j’avais le cancer, pourquoi en premier lieu, j’étais venue dans cette vie, quel rôle chaque membre de ma famille jouait dans ma vie, dans le grand plan des évènements et, plus généralement, comment fonctionne la vie.
La clarté de cette compréhension que j’ai atteinte dans cet état est  pratiquement indescriptible. (…) J’étais dans un “endroit” où je comprenais qu’il existe bien autre chose que ce que nous sommes capables de concevoir dans notre monde à trois dimensions. J’ai réalisé à quel point la vie est un cadeau, que j’étais environnée d’êtres spirituels aimants, toujours proches de moi alors que je l’ignorais.

Quantité d’amour écrasante.
« La quantité d’amour que je ressentais était écrasante. Dans cette optique, je savais à quel point je suis puissante. J’ai vu les capacités stupéfiantes que nous, les humains, possédons au cours  d’une vie physique. J’ai découvert que mon destin allait maintenant être de vivre le “Paradis sur Terre”, en utilisant cette nouvelle compréhension. J’allais aussi partager ce savoir avec d’autres personnes.
J’avais toutefois le choix entre retourner à la vie ou aller vers la mort. On m’a fait comprendre que ce n’était pas l’heure, mais que j’avais quand même le choix. Si je choisissais la mort, je n’allais pas vivre les nombreux cadeaux que le reste de ma vie avait encore en réserve.
J’ai communiqué que je ne désirais pas retourner dans ce corps malade. En effet, il était très, très atteint et les organes avaient cessé de fonctionner. On m’a alors fait comprendre que si je choisissais la vie, mon corps allait guérir très rapidement. J’allais voir la différence non pas sur des mois ou des semaines, mais en quelques jours ».

Les maladies démarrent à un niveau énergétique.
« On m’a montré que les maladies démarrent à un niveau énergétique avant de devenir physiques. Si je choisissais d’aller vers la vie, le cancer allait disparaitre de mon énergie et mon corps physique allait récupérer très rapidement.
J’ai alors compris que  lorsque les personnes ont des traitements médicaux contre les maladies, ceux-ci éliminent la maladie du corps uniquement, mais pas de l’énergie, donc la maladie revient. J’ai réalisé que si je revenais, ce serait avec une énergie très saine.
Ensuite, le corps physique allait très rapidement et définitivement s’aligner sur le niveau de l’état énergétique. On m’a fait savoir que ceci est valable pour tout et pas seulement l’état physique, mais aussi l’état psychologique, etc. On m’a “montré” que tout ce qui se passe dans nos vies dépend de cette énergie qui nous enveloppe, nous environne et est créée par nous. Rien n’est immuable, nous créons notre environnement, notre état, etc.
En fonction de l’état de cette “énergie”. (…) On m’a fait sentir que j’allais avoir des “preuves” de première main si je retournais dans mon corps.

J’ai dérivé entre deux mondes.
« Je sais que j’ai dérivé entre deux mondes, entrant et sortant, mais chaque fois que je me retrouvais dans “l’au-delà”, on me montrait plus de scènes, qui dévoilaient combien ma vie avait touché toutes les personnes qui en faisaient partie. C’était un peu comme une tapisserie montrant comment j’avais influencé la vie de tous les gens autour de moi.
« Puis, j’ai commencé à me rétablir rapidement. (…) J’ai pris ma décision. Alors que je commençais à me réveiller (j’étais dans un état confus à ce moment-là, car j’étais incapable de savoir de quel côté du voile je me trouvais), les médecins se sont précipités dans la chambre, arborant un grand sourire.
Ils ont annoncé à ma famille : « Bonne nouvelle, nous avons de bons résultats et ses organes fonctionnent, nous n’arrivons pas à y croire ! Car son corps paraissait vraiment avoir cessé de fonctionner ! »

Source https://www.ouvertures.net/anita-moorjani-revient-dun-cancer-et-dun-coma-avec-une-nouvelle-comprehension-de-la-vie/

sunny

eole
Mithra

Chat
Messages : 35
Date d'inscription : 26/05/2018

Localisation : dordogne

Revenir en haut Aller en bas


Re: La vie après la mort

Message par Ptah le Mer 3 Oct - 12:02

@anadoncamille a écrit:
Oui la mort est importante, mais je crains pour ma part que ce soit la fin de tout : du corps, de l'esprit et de l'âme. Je crois au néant après la mort et je sais que ce n'est pas très joyeux. Par contre ça rend extrêmement présent. Je vis cette vie comme si c'était la seule disponible et chaque jour je sais que cela pourrait être le dernier alors j'en profite au maximum.
Comme je disais plus haut, la théorie qui m'attire le plus est celle de la réincarnation mais en bon scientifique je ne me permettrait pas de prendre la théorie pour une certitude.

- La fin du corps... on se rejoint.
- La fin d'une certaine personnalité... c'est fifty-fifty, mort d'une certaine part de la personnalité visible, oui, mais pas mort de toute la personnalité. (déjà, le karma fait partie de notre personnalité et ne disparait pas...)
- la fin de l'âme, non, il n'y a pas mort de l'âme.

Méfie-toi de penser que "la croyance en la mort totale rend extrêmement présent", c'est une apparence, je crois, car cela peut saper la Présence, justement, et la recherche de cette Présence, étant donné que le sens de la vie est alors altéré.
Le "profiter au maximum" est-il le bon "profiter au maximum" dans ce cas-là ? c'est à toi de te répondre... à toi de voir.

La réincarnation n'est pas compatible avec "la mort totale", et à ta place, je me méfierais de la science :
elle ne sait pas tout, et ignore une montagne énorme et gigantesque de choses, il suffit de se projeter dans 1 million d'années (savoir si on sera encore là est un autre débat) et d'imaginer ainsi à quel point la science actuelle en est encore à ses débuts.
Et se baser sur une chose bancale et ignorante de l'Essentiel (la science ne connait pas l'origine de la Vie) n'est pas sage, à mon sens, mais chacun fait comme il veut.

Si tu devais changer ton opinion sur la mort, ce n'est probablement pas avec cette vidéo ou avec la science que tu pourrais le faire, mais bien avec ton être intime, en entrant en contact toi-même avec d'autres dimensions de l'être. Procédé que la science ne connait et ne reconnait pas non plus, et dont elle ignore la valeur. C'est dire sa carence immense...
Je suis très admiratif de la science, mais pour ce qui est de l'Essentiel, c'est un vrai boulet, pas en elle-même, mais relativement aux oeillères, mors et entraves que des hommes très obtus lui ont installés sur la gueule depuis quelques siècles déjà...

Ptah
Protée

Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Ptah le Mer 3 Oct - 12:26

@Nikita a écrit:j'étais , il y a quelques jours en compagnie d'un guide historique sur un lieux particulierement chargé en vibration qui nous expliquaient que:
la petite place en pierre, (endroit ou nous nous sommes arrétés), au moyen age , était en fait l'endroit ou ils mettaient leur morts.
mais paradoxalement, c'était aussi l'endroit ou se tenait le marché et les rendez vous amoureux, toute une vie sur un lieux de sépulture ou les morts et les vivants se côtoyaient naturellement..
c'est par la suite, a l'apparition de maladies, comme la peste, qu'une loi obligea qu'il y ai des cimetières  et que les morts soient plaçés hors des lieux fréquentés par les vivants..le premier fut le" le père la chaise"( bon; je ne sais pas comment on l'écrit)

cette séparation de la vie et de la mort nous a amenés, dans le temps, a considérer ces lieux comme tristes et angoissants, lugubres.. et a mis la mort entre parenthèse, comme si tout ce qui s'y apparentait ne devait pas venir perturber la vie joyeuse des vivants.. cela a aussi contribuer a en avoir peur , et a la repousser le plus loin possible de notre quotidien.

Très intéressant, Nikita, en tant qu'amoureux du Moyen-Age, ton post me comble.
C'était pareil pour les Cathédrales, toute la vie de la cité, les marchés, foisonnaient autour et à l'intérieur, c'était un lieu de vie.

ça s'écrit le Père Lachaise, j'adore ce cimetière, le connait très bien, et m'y promène souvent quand je suis sur Paris, il est beau, romantique, silencieux, une vrai oeuvre d'art, et on peut y méditer. Smile
Ce n'est pas lugubre pour moi, en tant que médium occasionnel et ayant eu des expériences indicibles sur le sujet, j'ai une félicité intérieure que les absurdités rationalistes modernes que tu décris ne sont pas prêtes d'atteindre...


@Nikita a écrit:
je pense que accepter la mort c'est accepter la vie, et le mélange des deux finissent en continuum d'un meme et seule essence qui fait que parfois les vivants sont déjà morts et  aussi les morts si vivants.

Magistral ! Laughing
avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Mer 3 Oct - 12:42

Je vois ce que tu veux dire @Ptah, et j'envisage plus sérieusement qu'avant la possibilité d'une autre vie après la mort et dans le cas de cette éventualité que je sais possible je fais tout pour qu'elle soit aussi bonne que possible en m'améliorant au quotidien et en cherchant une certaine forme d'éveil avant de mourir. Malheureusement je suis assez peu instruit des choses comme la présence du corps astral et je ne le ressens pas encore en moi. Je me sens connecté au divin mais je ne me sens ni éternel ni immortel, même pour mon âme. Je ne sais pas. Je suis perplexe.
avatar
anadoncamille
Amalthée

Serpent
Messages : 253
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Professeur X le Mer 3 Oct - 13:06

Hum , toutes les théories différentes et parfois contradictoires sur la vie après la mort sont faites par les vivants , Jésus nous enseigne que si il existe un salut il n'est pas conditionné par l'homme , il vient de la grâce immérité de notre Seigneur , la foi durant notre existence nous délie de la mort , love .


Dernière édition par Professeur X le Mer 3 Oct - 13:23, édité 1 fois (Raison : correctures)
avatar
Professeur X
Umbriel

Chien
Messages : 1177
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Ptah le Mer 3 Oct - 13:11

@anadoncamille a écrit:Je vois ce que tu veux dire @Ptah, et j'envisage plus sérieusement qu'avant la possibilité d'une autre vie après la mort et dans le cas de cette éventualité que je sais possible je fais tout pour qu'elle soit aussi bonne que possible en m'améliorant au quotidien et en cherchant une certaine forme d'éveil avant de mourir. Malheureusement je suis assez peu instruit des choses comme la présence du corps astral et je ne le ressens pas encore en moi. Je me sens connecté au divin mais je ne me sens ni éternel ni immortel, même pour mon âme. Je ne sais pas. Je suis perplexe.

Tu as raison, plus que de connaitre les détails de ce qui se déroule dans le corps (ce qui pourrait s'étirer inutilement à l'infini) et dans tous les corps astraux et cie, il vaut mieux affiner son esprit, l'éveiller autant que possible, l'apaiser, le sortir des conditionnements qui le tirent vers le bas, et on s'en trouve alors bien mieux qu'à chercher les détails et modalités innombrables des formes de l'existence.
avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Mer 3 Oct - 13:13

Il me semble aussi que tous les textes ne parlent pas forcément de vie après la mort. Le Kybalion n'en parle pas et Carlos Castaneda non plus. D'où mon sceptissisme. Je trouve quad même les idées sur la vie après la mort très dispersives et peu propices à la concentration sur la magie de l'instant présent.

@Ptah a écrit:Tu as raison, plus que de connaitre les détails de ce qui se déroule dans le corps (ce qui pourrait s'étirer inutilement à l'infini) et dans tous les corps astraux et cie, il vaut mieux affiner son esprit, l'éveiller autant que possible, l'apaiser, le sortir des conditionnements qui le tirent vers le bas, et on s'en trouve alors bien mieux qu'à chercher les détails innombrables des formes de l'existence.
Là par contre je te suis à fond.


Dernière édition par anadoncamille le Mer 3 Oct - 13:28, édité 1 fois
avatar
anadoncamille
Amalthée

Serpent
Messages : 253
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Ptah le Mer 3 Oct - 13:20

@Professeur X a écrit:Hum , toutes les théories différentes et parfois contradictoires sur la vie après la mort sont faites par les vivants , Jésus nous enseigne que si il existe un salut il n'est pas conditionné par l'homme , il vient de la grâce immérité de notre Seigneur , la foi durant notre existence nous délie de la mort ,

Oui, la Grâce est le fondement même de la Transcendance, et la foi n'est pas un détail mais un élément essentiel, la foi est ouverture d'esprit, ouverture de coeur, et Lumière, ce qui va de pair avec le fait que Jésus et d'autres maitres ont conseillé de favoriser concrètement la Grâce et la foi par le respect et la pratique de certaines postures dans l'existence..
avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Ptah le Mer 3 Oct - 13:38

@anadoncamille a écrit:Il me semble aussi que tous les textes ne parlent pas forcément de vie après la mort. Le Kybalion n'en parle pas et Carlos Castaneda non plus. D'où mon sceptissisme. Je trouve quad même les idées sur la vie après la mort très dispersives et peu propices à la concentration sur l'instant présent.

Oui, on n'est pas obligé de se préoccuper de la mort outre mesure, en effet. Dans la plupart des chemins, on parle brièvement de la mort, juste pour expliciter plus ou moins rapidement le sens de la vie, pour porter vers l'élan spirituel et le travail sur soi, et c'est tout.

Par contre, Castaneda n'est pas représentatif du chamanisme, parce que le chamanisme est une tradition "spécialiste" de la mort et du contact avec ces dimensions-là (comme un certain bouddhisme tibétain).
Si tu te couches la nuit au pied d'un arbre dans la forêt pour qu'il te donne la recette de plantes qui soignera ton mal, ça te met en contact avec une dimension qui est aussi celle où l'on rencontre les morts. Et ce n'est qu'un aspect du chamanisme, mais ce dernier reste spécialiste du monde de l'esprit, de toute façon.
avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Mer 3 Oct - 14:10

@Ptah a écrit:Oui, on n'est pas obligé de se préoccuper de la mort outre mesure, en effet. Dans la plupart des chemins, on parle brièvement de la mort, juste pour expliciter plus ou moins rapidement le sens de la vie, pour porter vers l'élan spirituel et le travail sur soi, et c'est tout.
J'aime bien cette démarche, justement, cela permet de se concentrer sur le présent.

Pour le chamanisme je veux bien croire que Castaneda n'en soit pas représentatif mais je ne connais que très peu d'auteurs sur le sujet. Actuellement je découvre Don Miguel Ruiz.
J'ai entendu parler du monde des esprits végétaux ou animaux mais je ne savait pas qu'il permettait aussi d'entrer en contact avec les morts.
avatar
anadoncamille
Amalthée

Serpent
Messages : 253
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Ptah le Mer 3 Oct - 14:42

@anadoncamille a écrit:
@Ptah a écrit:Oui, on n'est pas obligé de se préoccuper de la mort outre mesure, en effet. Dans la plupart des chemins, on parle brièvement de la mort, juste pour expliciter plus ou moins rapidement le sens de la vie, pour porter vers l'élan spirituel et le travail sur soi, et c'est tout.
J'aime bien cette démarche, justement, cela permet de se concentrer sur le présent.

C'est pour ça que les Traditions n'en parlent pas trop, pour éviter la distraction de l'esprit et ne pas nuire à la "posture".

@anadoncamille a écrit:
Pour le chamanisme je veux bien croire que Castaneda n'en soit pas représentatif mais je ne connais que très peu d'auteurs sur le sujet. Actuellement je découvre Don Miguel Ruiz.
J'ai entendu parler du monde des esprits végétaux ou animaux mais je ne savait pas qu'il permettait aussi d'entrer en contact avec les morts.

C'est à dire qu'il y a des corollaires, si on va vers quelque chose, on se tape aussi ce qu'il y a alentour. Aller vers l'esprit, c'est aller vers tout ce qu'il y a dans l'esprit.
Si quelqu'un sépare son corps énergétique de conscience de son corps physique pour aller dans la pièce à côté ou pour se promener dans une dimension différente, ou simplement si ça arrive parce qu'il médite et que cela se produit involontairement, et bien, il risque de rencontrer un défunt proche qui était là, dans la maison, et il risque aussi de voir le futur de sa journée, détail par détail et tout bien exact, par voyance.
Initialement, son but n'était pas de voir le défunt ou d'être clairvoyant, mais ça arrive, quand on va vers des dimensions transcendantes, on fait l'expérience de choses inattendues.

Je pourrais raconter des exemples perso, mais ce n'est pas le but de la discussion..


avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Mer 3 Oct - 15:12

Merci @Ptah, je vois mieux le monde des esprits. C'est intéressant.
avatar
anadoncamille
Amalthée

Serpent
Messages : 253
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par tangolinos le Mer 3 Oct - 18:47

Une vie après la mort?

Pour ma part, j’ en sais rien, et ça ne me dérange pas qu’il y ait ou pas vie après la mort.
Disons que mon ‘’instant’’ m’ a carrément rassuré au sujet de la mort, alors même que l’ issue m’ est restée inconnue.
Cependant je ressens bien qu’ on n’ est pas venu sur terre pour rien, et qu’il y a une sorte de mystérieuse mission à accomplir… un peu comme s’il nous était impossible de la connaitre, et qu’ il s’agissait de l’ accomplir intuitivement.
ça nous renvoie à l’ idée d’ un chemin à parcourir… certains pensent qu’il faut thésauriser des bons points, et peiner à gravir cette ascension spirituelle… pour ma part, je ressens que le chemin se déroule tout seul sous mes pieds, et que je n’ ai qu’à le suivre…

mon ‘’instant’’ ?
j’ en ai déjà causé, et j’ en recauserai encore et encore, tant il me semble que toutes les traditions religieuses proposent de vivre cet indescriptible instant.
Instant indescriptible qu’on pourrait néanmoins évoquer de multiples manières…

Ptah l’ évoque dans son message de ce jour à 11:38
quand il dit:
‘’’’Pour cela, paradoxalement, nous devons mourir à nous-même... et faire ainsi mourir la mort.’’’’
avatar
tangolinos
Hypérion

Dragon
Messages : 398
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Ptah le Mer 3 Oct - 19:07

@tangolinos a écrit:
mon ‘’instant’’ ?
j’ en ai déjà causé, et j’ en recauserai encore et encore, tant il me semble que toutes les traditions religieuses proposent de vivre cet indescriptible instant.
Instant indescriptible qu’on pourrait néanmoins évoquer de multiples manières…

Ha, bravo, voilà bien autre chose que les élucubrations pseudo-philosophiques de Comte sponville et autres intellectuels modernes ignorants : la véritable expérience du 1, même minime ou intermédiaire, est effectivement celle décrite depuis des temps immémoriaux par les religions (et surement pas par les rationalistes qui n'y entravent que pouic et qui ont au contraire lourdement nier ces expériences spirituelles de tous temps, jusqu'à ce qu'ils soient coincés par les avancées de la science, elle-même).

C'est pour ça que je disais ce matin que sur des banals forums, on trouvait parfois des explications et des expériences bien plus éclairées que dans bien des livres bidons qui sont édités officiellement, à grands frais de papier et de labeur inutile.
avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Professeur X le Mer 3 Oct - 19:53

Hum , c'est faut et simpliste de penser qu'il n'existe qu'une expérience unique décrite par toutes les obédiences , il existe une multitudes d'états de conscience élevés différents dont nous n'avons jamais fait l'expérience , qui font partie de cette vaste expérience qu'est l'éveil , chaque culture en a une vision et des description différentes , la conscience qui permet de pouvoir décrire intellectuellement l'état divin dans lequel nous sommes est la plus élevée , les grand maîtres séculiers sont arrivés à ce que leur intellect laisse un message si objectif qu'il a perduré jusqu'à aujourd'hui , dans d'autres écoles les fonctions supérieures de l'être humain qui sont en quelques sortes son aspect divin , sont d'abord ce qu'on nomme " l'émotionnel supérieur " et au dessus ce qu'on nomme " intellect supérieur " , à ce niveau de conscience , émotionnel et intellect ne font qu'un , love .


Dernière édition par Professeur X le Mer 3 Oct - 20:06, édité 2 fois (Raison : correctures)
avatar
Professeur X
Umbriel

Chien
Messages : 1177
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Mer 3 Oct - 19:59

J'aime beaucoup ce que vous dites et je m'y retrouve complètement.
Que vivent la magie de l'instant présent et la connexion au divin !
avatar
anadoncamille
Amalthée

Serpent
Messages : 253
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Sofiane le Mer 3 Oct - 21:34

@Ptah a écrit:
@tangolinos a écrit:
mon ‘’instant’’ ?
j’ en ai déjà causé, et j’ en recauserai encore et encore, tant il me semble que toutes les traditions religieuses proposent de vivre cet indescriptible instant.
Instant indescriptible qu’on pourrait néanmoins évoquer de multiples manières…

Ha, bravo, voilà bien autre chose que les élucubrations pseudo-philosophiques de Comte sponville et autres intellectuels modernes ignorants : la véritable expérience du 1, même minime ou intermédiaire, est effectivement celle décrite depuis des temps immémoriaux par les religions (et surement pas par les rationalistes qui n'y entravent que pouic et qui ont au contraire lourdement nier ces expériences spirituelles de tous temps, jusqu'à ce qu'ils soient coincés par les avancées de la science, elle-même).

C'est pour ça que je disais ce matin que sur des banals forums, on trouvait parfois des explications et des expériences bien plus éclairées que dans bien des livres bidons qui sont édités officiellement, à grands frais de papier et de labeur inutile.

Ta réaction m'étonne Ptah. Est-ce que tu as lu les ouvrages de celui que tu critiques avec véhémence ?
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 1466
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Cogitop le Mer 3 Oct - 21:49

Et si au moment final de la fin de la vie terrestre, on pouvait enfin accéder à l'infini des possibles et accéder enfin au libre choix ?
L'amour incommensurable?
La quintescence du savoir et de l'Evidence?
Ou simplement que tout ce qu'on imaginera s'accomplira ?
Libre alors de revenir et de se réincarner ?
Libre alors de découvrir d'autres expériences dans d'autres galaxies, d'autres espaces temps, d'autres états de conscience ?

Ou simplement de faire une pause, en pleine conscience, dans un repos éternel ?

Tout ce que tu imagineras, après ta mort, sera.

cheers


Cogitop
Prométhée

Chien
Messages : 122
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Ptah le Mer 3 Oct - 23:21

@Sofiane a écrit:
Ta réaction m'étonne Ptah. Est-ce que tu as lu les ouvrages de celui que tu critiques avec véhémence ?

Pas tout lu, c'est sûr, mais "les choses" que j'ai lues et entendues, à répétition, de Comte Sponville, Luc Ferry, et Michel Onfray m'ont vacciné contre le fait de les lire plus avant et m'ont bien convaincu aussi que, spirituellement parlant :

- ces gens ne vivent pas la spiritualité dont ils prétendent parler et surtout qu'ils prétendent dénigrer, mais n'ont qu'une approche purement scolaire, intellectuelle et théorique des religions/spiritualités, qui ne vaut pas grand chose, selon moi, vu ce qu'ils rapportent et vu leurs critiques délirantes et dogmatiques.

- ce sont des gens conditionnés par le rationalisme moderne, qui n'ont pas fait d'effort visible pour s'en libérer :  aucune originalité, aucune pensée réelle personnelle, aucun vécu de recherche pratique réelle, ce sont des mainates.

Et encore pire, sans même parler de spiritualité, selon moi, ce ne sont pas vraiment des philosophes non plus, au sens noble du terme. Un philosophe est là pour avancer avec prudence, chercher par tous moyens où est la sagesse, la vérité (et non pas seulement avec l'intellect, et non pas seulement en restant arrimé à la science rationaliste, comme un cleps qu'on tient en laisse), et quand il trouve une grande sagesse, il illumine la société de sa lumière. Voilà, c'est ça, un philosophe.

Alors, tu penses bien que la définition purement intellectuelle et moderne du philosophe n'a pas de crédibilité à mes yeux.
Ceux cités racontent des cracks sur la spiritualité, d'autres étaient nazis anti sémites mysogines, misanthropes, et j'en passe (Heidegger et ses camarades). C'est la Sagesse, ça ?? Shocked
A un moment donné, l'inauthenticité et le foutage de gueule du monde contemporain, ça fatigue.

Et si tu me demandes pourquoi je dis tout ça avec véhémence, voici l'explication :

L'état lamentable de la planète est dû au rationalisme matérialiste moderne, qui, en ne validant que ce dogme, à l'exclusion de toute recherche de transcendance spirituelle, a poussé la société au surproductivisme de masse, à l'absence de morale, à l'égoisme hystérique de chacun, à l'absence de spiritualité dans notre société. (avec tous les dégats de pollution matérielle et spirituelle que cela implique). On va payer tout ça bientôt.
Débarquent ces gens qui sont censés éveiller le peuple, que font ils et qu'ont ils fait ?
Simple : au lieu de dénoncer les erreurs philosophiques énormes dans les choix politiques et humains, issus de leur propres valeurs, au lieu de porter un changement, ils enfoncent le clou des âneries, enfoncent les gens, mais s'octroient quand même au passage le titre de philosophe.

Et bien, je ne valide pas ce cirque, clairement.

La conclusion évidente est que si je cherche une quelconque spiritualité, je n'irais pas la chercher chez ces gens-là, mais chez ceux qui leur sont opposés. C'est ce que j'ai fait et bien m'en a pris.


Dernière édition par Ptah le Mer 3 Oct - 23:32, édité 1 fois
avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par WB35 le Mer 3 Oct - 23:26

@Cogitop a écrit:Et si au moment final de la fin de la vie terrestre, on pouvait enfin accéder à l'infini des possibles et accéder enfin au libre choix ?
L'amour incommensurable?
La quintescence du savoir et de l'Evidence?
Ou simplement que tout ce qu'on imaginera s'accomplira ?
Libre alors de revenir et de se réincarner ?
Libre alors de découvrir d'autres expériences dans d'autres galaxies, d'autres espaces temps, d'autres états de conscience ?

Ou simplement de faire une pause, en pleine conscience, dans un repos éternel ?

Tout ce que tu imagineras, après ta mort, sera.

 cheers



Libre du choix tu devras être.
avatar
WB35
Miranda

Dragon
Messages : 723
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En paix

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Mer 3 Oct - 23:39

@Cogitop a écrit:Et si au moment final de la fin de la vie terrestre, on pouvait enfin accéder à l'infini des possibles et accéder enfin au libre choix ?
Pas besoin d'attendre la mort pour avoir le choix.
avatar
anadoncamille
Amalthée

Serpent
Messages : 253
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Hridaye le Jeu 4 Oct - 1:36

Si on y accède pas vivant, peu de chances qu'on y accède mort.
La mort n'est pas la libération, on n'est débarrassé du véhicule physique, mais nos chaines sont enkystés dans les corps astrals, mentals et causals.
avatar
Hridaye
Téthys

Chèvre
Messages : 975
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Totem le Jeu 4 Oct - 1:45

La mort n'est pas une chose horrible, une chose à éviter, à différer, mais plutôt une compagne de chaque jour. De cette perception naît alors un sens extraordinaire de l'immensité.
J. Khrisnamurti


Court texte de Lacan au sujet de la mort:
« La mort… est du domaine de la foi. Vous avez bien raison de croire que vous allez mourir, bien sûr. Ca vous soutient ! Si vous n’y croyez pas, est-ce que vous pourriez supporter la vie que vous avez ? Si on n’était pas solidement appuyé sur cette certitude que ça finira… est-ce que vous pourriez supporter cette histoire ? Néanmoins, ce n’est qu’un acte de foi. Le comble du comble, c’est que vous n’en êtes pas sûr ! Pourquoi il n’y en aurait pas un ou une qui vivrait jusqu’à cent cinquante ans. Mais, enfin quand même, c’est là que la foi reprend sa force.
Alors au milieu de ça, vous savez que ce que je vous dis là, c’est parce que…et bien, c’est que j’ai vu ça, hein. Il y a une de mes patientes, il y a très longtemps, de sorte qu’on en entendra plus parler, sans ça, je ne raconterais pas son histoire. Elle a rêvé un jour, comme ça, que « l’existence rejaillirait toujours d’elle-même » ! Le rêve pascalien d’une infinité de vie se succédant à elles-mêmes sans fin possible. Elle s’est réveillée presque folle ! Elle m’a raconté ça, bien sûr que je ne trouvais pas ça drôle. Seulement voilà, la vie, ça s’est solide. C’est sur quoi nous vivons justement. La vie alors, dès qu’on commence à en parler comme telle. Bien sûr, nous vivons, ça c’est pas douteux, on s’aperçoit même à chaque instant. Il s’agit de la pensée, prendre la vie comme concept ».
avatar
Totem
Makemake

Chèvre
Messages : 1741
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Jeu 4 Oct - 2:24

@Hridaye a écrit:Si on y accède pas vivant, peu de chances qu'on y accède mort.
La mort n'est pas la libération, on n'est débarrassé du véhicule physique, mais nos chaines sont enkystés dans les corps astrals, mentals et causals.
Que penses-tu du libre arbitre, @Hridaye ?
avatar
anadoncamille
Amalthée

Serpent
Messages : 253
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Totem le Jeu 4 Oct - 2:35

@Hridaye a écrit:Si on y accède pas vivant, peu de chances qu'on y accède mort.
La mort n'est pas la libération, on n'est débarrassé du véhicule physique, mais nos chaines sont enkystés dans les corps astrals, mentals et causals.

La mort n'est que la perte du véhicule physique.
La libération c'est lorsque l'âme est réhabilitée dans son véhicule céleste et cela ne peut se faire que dans le vivant.
avatar
Totem
Makemake

Chèvre
Messages : 1741
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Hridaye le Jeu 4 Oct - 2:52

@anadoncamille a écrit:
@Hridaye a écrit:Si on y accède pas vivant, peu de chances qu'on y accède mort.
La mort n'est pas la libération, on n'est débarrassé du véhicule physique, mais nos chaines sont enkystés dans les corps astrals, mentals et causals.
Que penses-tu du libre arbitre, @Hridaye ?
J'en pense qu'en aucun cas libre arbitre équivaut à libre choix...
Donc effectivement l'humain a le libre arbitre en incarnation, c'est à dire faire des choix au sein d'un paradigme. En aucun cas ces choix ne sont libres, en l'état ordinaire, car sans la pleine conscience rien ne peut l'être.
avatar
Hridaye
Téthys

Chèvre
Messages : 975
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par anadoncamille le Jeu 4 Oct - 3:43

@Hridaye a écrit:J'en pense qu'en aucun cas libre arbitre équivaut à libre choix...
Donc effectivement l'humain a le libre arbitre en incarnation, c'est à dire faire des choix au sein d'un paradigme. En aucun cas ces choix ne sont libres, en l'état ordinaire, car sans la pleine conscience rien ne peut l'être.
Dirais-tu que ceux qui n'ont pas la pleine conscience ne sont pas libres de choisir et donc ne peuvent en aucun cas être tenus pour responsables de leurs actes ?
avatar
anadoncamille
Amalthée

Serpent
Messages : 253
Date d'inscription : 29/09/2018

Localisation : Toulouse,France
Emploi/loisirs : Informaticien

http://sylv.tournois.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum