La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Invité le Mer 8 Aoû - 23:41

Rappel du premier message :

Alimentons avec un débat bien juteux comme on les aimes. Bon tout le monde connais la theorie de l'évolution, plus besoin de la présenter

Mais comme toute théorie elle reste incertaine, et si il y'a des preuves dans ce sens il y'en a de nombreuses autre qui vont dans le sens contraire, a savoir une création pure et simple de l'homme en tant qu'homme.

Bon, let's go Darwin lui même a il me semble écris une contre théorie, un recueil dans lequel sont dénombrés les points qui démentiraient sa théorie.
Si on creuse à droite à gauche, on se rend compte que de nombreuses choses ne collent pas avec ce que nous a dit ce monsieur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par tangolinos le Dim 14 Oct - 18:52

@Professeur X a écrit:Hum , la théorie quantique prouve bien que le hasard existe ! , love .
Humm, je dirais qu’ une théorie ne prouve rien du tout, tant que n’ ont pas été effectuées les expérimentations de contrôle.
Peut-être bien que ces expériences ont été faites, mais j’ aimerais bien voir de quelles expériences il s’agit… et surtout n’ oublions pas qu’ il est facile de dire ‘’ceci est le fruit du hasard’’, tant c’ est une élégante façon de ne pas dire: ‘’je n’ ai rien compris’’.

à propos du hasard, Einstein disait que c’ était Dieu qui se promenait incognito, et j’ aime beaucoup sa réflexion, tant le hasard n’ aurait pu produire que chaos… il suffit de contempler un lever ou un coucher de Soleil, pour ressentir combien tout cela n’ est que miracle.

tangolinos
Encelade

Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par vertgandazert le Dim 14 Oct - 20:29

Je crois en l'évolution de la matière vers des formes de vie de plus en plus complexes, de plus en plus consciente, je le dis franchement vers une espèce telle que la notre, en précisant que rien ne dit que nous sommes le stade ultime de cette évolution programmée .
Maintenant si le hasard est guidé par une conscience, un esprit infiniment subtil et développé, cela pose de multiples questions:
Comme par exemple, pourquoi autant de ratées,autant de temps?
Je ne vois qu'une réponse possible, pour être vraiment créatrice, cette évolution ne peut pas être trop déterminée, c'est bien pourquoi les mutations génétiques aléatoires sont utilisées,mais elles sont guidées, pour permettre une continuité et produire ainsi de l'ordre à partir du chaos quantique.
Le génie créateur ne doit jamais être trop encadré, trop cadré, trop influencé,c'est pourquoi le hasard joue un rôle important dans l'évolution, mais il s'agit d'un hasard guidé subtilement, par l'interaction du sujet avec le milieu et une ligne directrice fixée dans un autre espace temps.

vertgandazert
Miranda

Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Totem le Dim 14 Oct - 22:48

@vertgandazert a écrit:Je crois en l'évolution de la matière vers des formes de vie de plus en plus complexes, de plus en plus consciente, je le dis franchement vers une espèce telle que la notre, en précisant que rien ne dit que nous sommes le stade ultime de cette évolution programmée .

Déjà ne penser que la création n'est que celle de notre monde pose problème. Vu la vastitude de l'univers il existe sans doute des formes de vies plus complexes que celles que nous connaissons. Si l'on concède l'existence d'un intelligence créatrice, nous sommes bien incapables à notre stade d'humains encore sous l'influence de sa partie animale de conscientiser et de comprendre cette intelligence. Nous sommes tout petits et tellement ignorants. Wink
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Lun 15 Oct - 14:59

Au point de vue ignorance je suis d'accord avec toi Totem je le suis tout autant.
Qu'il y ait une intelligence créatrice, oui c'est possible. Pour moi c'est même certain.
L'être humain après des transformations multiples est toujours livré à lui même, à ses instincts.. Sous le "poli" de l'éducation et de l'instruction que se passe t'il ?
C'est peut être le but du Grand Architecte ?
Que se passe t'il dans les pays sous développés ?
Evolution oui pour un "mode de vie". Non pour l'essence de l'être humain.
Il y a encore beaucoup à dire.



Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par vertgandazert le Lun 15 Oct - 16:34

Il y a bien des raisons objectives de constater que notre espèce est le fruit d'une longue évolution, à laquelle elle a participé.
C'est notre espèce qui semble avoir le plus évolué...?
Beaucoup d'espèces très anciennes sont très stables et ne semblent pas évoluer, comme par exemple:
des fougères, des scorpions, des cafards,en fait l'évolution concerne peu d'espèce et aucune autant que la notre.
C'est sans doute parce que nous interagissons bien plus grâce à notre libre arbitre, plus développé, voire beaucoup plus développé , que chez les autres espèces vivantes.
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Lun 15 Oct - 17:54

Tu parles de "libre arbitre" vertgand
L'enfant en Centre Afrique qui meurt de soif qui subit guerre sur guerre.. a t'il la possibilité d'évoluer ? A t'il un libre arbitre ? Pobretico.
L'espèce humaine qui a évolué "parallèlement" peut il l'aider?
C'est un sujet très complexe.
Tu parles des fougères .. des scorpions etc .. qu'en est il des mammifères ?


Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Hakaan le Lun 15 Oct - 18:06


L'être humain n'évoluera probablement plus, on vit beaucoup trop dans le confort, il n'y a plus aucune contrainte sélective, et en plus de ça avec la contraception etc l'attirance sexuelle ne joue plus aucun role,
donc il est très probable que le prochain mal de notre espèce (après les économiques, climatiques, écologiques, etc) ce sera sa dégénérescence génétique qui deviendra de plus en plus évidente, et un jour ou l'autre il faudra recourir à des améliorations génétiques si on ne veut pas finir comme les chiens que l'on a crée
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4629
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Totem le Lun 15 Oct - 18:40

@Hakaan a écrit:
L'être humain n'évoluera probablement plus,

Je pense tout le contraire pour une bonne raison, à savoir que le saut évolutif passe par une élévation spirituelle et plus encore, je dirais même une mutation par le passage à une conscience et corps supérieurs et c'est ce qui est entrain de se passer mais invisible pour beaucoup.

"Les avocats de l’action s’imaginent qu’avec une ruée toujours nouvelle de l’intellect et de l’énergie humaine, tout peut s’arranger ; l’état actuel du monde après un développement de l’intellect sans parallèle dans l’Histoire et une dépense d’énergie fantastique est une preuve éclatante du vide de l’illusion qui les fait œuvrer. Le yoga pose le principe que c’est seulement par un changement de conscience que la vraie base de la vie peut se découvrir: du dedans au dehors, telle est la loi, en vérité. Mais «dedans» ne veut pas dire un quart de centimètre derrière la surface… Nous avons le choix entre rester dans le vieux méli-mélo à tâtonner çà et là dans l’espoir de tomber par chance sur quelque découverte, ou faire un pas en retrait et chercher la Lumière dedans jusqu’à ce que nous découvrions la Divinité et puissions la bâtir au-dehors comme au-dedans".
Sri Aurobindo


Sri Aurobindo avait écrit dans Savitri :
le Dieu grandit sur terre – le Dieu grandit – mais l’homme… …l’homme sage parle et dort. Et personne ne s’en apercevra jusqu’à ce que le travail soit fini.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par vertgandazert le Lun 15 Oct - 20:03

[quote="Rigel"]Tu parles de "libre arbitre" vertgand
L'enfant en Centre Afrique qui meurt de soif qui subit guerre sur guerre.. a t'il la possibilité d'évoluer ? A t'il un libre arbitre ? Pobretico.
L'espèce humaine qui a évolué "parallèlement" peut il l'aider?
C'est un sujet très complexe.
Tu parles des fougères .. des scorpions etc .. qu'en est il des mammifères ?

@Rigel,oui je crois que le libre arbitre est l'un des moteurs de l'évolution, bien plus que la sélection naturelle dans le cas de notre espèce.
Après effectivement ce libre arbitre est limité et contraint par l'environnement socio culturel économique.
Ces contraintes sont source de grandes inégalités de grands blocages, en Afrique, par exemple comme vous le rappelez.
Il faudra bien pourtant que l'Afrique trouve sa voie d'évolution, sans copier ce que l'occident fait de pire, effectivement c'est un sujet complexe, il y a quarante ans que René Dumont a écrit: " l'Afrique noire est mal partie".
C'était ô combien prémonitoire, mais l'on dit que c'est enfin en train de changer, je souhaite que c'est vrai.
A propos d'évolution, je ferai le distinguo entre l'évolution des être unicellulaires qui semble de type darwinien et celle des espèces plus "évoluées"qui au fur et à mesure qu'elles interfèrent avec le milieu en le modifiant, créent elles mêmes le nouvelles conditions de leur évolution.
C'est pourquoi je pense que l'homme s'est extrait depuis longtemps environ 100 siècles en fait depuis qu'il a inventé l'agriculture, de son évolution naturelle de type darwinien.
C'est justement son libre arbitre qui lui a permis cet exploit incroyable, en effet notre espèce est extrêmement fragile, nous naissons prématurés et avons besoin de nos parents très longtemps, jamais une sélection naturelle de type darwinien nous aurait permis de survivre.
Nous sommes bien trop handicapés avec notre grosse tête et nos petits membres.
Heureusement que la nature s'est chargé d'éliminer tous les dinosaures, pour laisser la place aux mammifères.
Jamais ces derniers n'auraient pu survivre et cohabiter avec ces bestioles hyper adaptées.
En fait le darwinisme s'est arrêté avec eux.
Tant mieux.
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Lun 15 Oct - 20:45

oui je crois que le libre arbitre est l'un des moteurs de l'évolution, bien plus que la sélection naturelle dans le cas de notre espèce.
Vergand ..Je pense aussi que le libre arbitre aussi ténu qu'il soit participe à cette évolution.

Heureusement que la nature s'est chargé d'éliminer tous les dinosaures, pour laisser la place aux mammifères.
Déterminisme dans le choix de la nature ?
Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Totem le Lun 15 Oct - 20:57

@Vertgandazert a écrit:Il faudra bien pourtant que l'Afrique trouve sa voie d'évolution, sans copier ce que l'occident fait de pire, effectivement c'est un sujet complexe, il y a quarante ans que René Dumont a écrit: " l'Afrique noire est mal partie".

Le problème c'est que l'Afrique noire est exploitée et spoliée de ses richesses depuis des siècles après avoir subi l'esclavage de ses populations, comment aurait-elle pu trouver sa voie d'évolution et le peut elle encore avec ces grands capitalistes qui continuent à l'exploiter en lui lançant quelques cacahuètes en guise de merci. C'est un peu hard ce que j'écris là mais je n'ai pas pu m'en empêcher.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Totem le Lun 15 Oct - 21:08

@Rigel a écrit:
Vergand ..Je pense aussi que le libre arbitre aussi ténu qu'il soit participe à cette évolution.


Sauf que le libre arbitre uniquement sur le plan physique sans plan spirituel, peut mener à une involution.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Lun 15 Oct - 21:19

Il n'y pas de libre arbitre dans l’évolution elle doit se faire et se fera.
Pourquoi dis tu "involution" Totem ?
Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Invité le Lun 15 Oct - 21:24

@Rigel a écrit:

Heureusement que la nature s'est chargé d'éliminer tous les dinosaures, pour laisser la place aux mammifères.
Déterminisme dans le choix de la nature ?

il existe de nombreuses peintures, sculptures, gravures, faites dans des temps où les hommes n'avaient prétendument aucune technologie, aucune connaissance archéologique, montrant une cohabitation entre les hommes et les dinosaures.

On peut crier au fake direct, occultant toute réflexion comme tout bon scientifique du 21 ème siècle

Ou alors on peut réellement se poser des questions et vérifier officiellement et véritablement, de manière sincère et honnête, de manière impartiale. Mais ça remettrais tellement en cause l'histoire telle que la science l'a construite, que ce n'est absolument pas envisageable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Lun 15 Oct - 21:59

Coucou Lotus
Je n'ai dit que : "Déterminisme dans le choix de la nature ?" ?

il existe de nombreuses peintures, sculptures, gravures, faites dans des temps où les hommes n'avaient prétendument aucune technologie, aucune connaissance archéologique, montrant une cohabitation entre les hommes et les dinosaures.
Comme quoi il y a évolution dans la communication qui se fait très très très rapidement de nos jours.
Quant à la cohabitation avec les dinosaures ? Pourquoi pas ?
Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Totem le Lun 15 Oct - 22:54

@Rigel a écrit:Il n'y pas de libre arbitre dans l’évolution elle doit se faire et se fera.
Pourquoi dis tu "involution" Totem ?

Parce que l'humanité a déjà subi des cataclysmes si l'on en croit certains mythes comme par exemple celui de l'Atlantide raconté par Platon. Il y a aussi les histoires bibliques que l'on retrouve dans plusieurs religions.
Donc il y a eu des civilisations plus avancées que celles d'aujourd'hui.
Et si je remonte plus loin, à savoir la chute de l'homme du jardin d'Eden, c'est carrément une sacrée involution, passer de la divinité à l'animal humain... Wink

http://www.slate.fr/story/100727/atlantide-platon

Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Lun 15 Oct - 23:26

Je ne vois pas où est l'involution Totem ?
Concrètement .. Je me base sur l'évolution de l'Homo Sapiens.
On parle bien de l'évolution de l'humanité dans cette ère ci ?
Quant aux mythes et légendes elles ont possible du vrai et même certainement.

Et si je remonte plus loin, à savoir la chute de l'homme du jardin d'Eden, c'est carrément une sacrée involution, passer de la divinité à l'animal humain..
Pourquoi l'homme a chuté du jardin d'Eden ?

Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Invité le Mar 16 Oct - 0:23

Il s’est pris le pied dans une pomme. Quel con.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Mar 16 Oct - 1:14

La chute a peut être eu du bon ?
Mais dans quelle galère nous sommes.
Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Totem le Mar 16 Oct - 1:23

@Rigel a écrit:Je ne vois pas où est l'involution Totem ?
Concrètement .. Je me base sur l'évolution de l'Homo Sapiens.
On parle bien de l'évolution de l'humanité dans cette ère ci ?
Quant aux mythes et légendes elles ont possible du vrai et même certainement.

Aucune précision n'a été donnée sur l'ère à prendre en compte. Wink
De plus en ce qui concerne l'évolution de l'homo Sapiens, nous ne savons pas tout, des nouvelles données viennent alimenter le savoir mais toute la vérité n'est pas encore trouvée.

Voici un lien sur une découverte récente je suppose :
Spoiler:

Dans une savane parsemée d'arbres vivaient autrefois les premiers hominidés. Ils se réchauffaient près du feu, leurs outils de pierre dispersés ça et là dans leur campement.

Sur ce même lieu, plus de 300 000 ans plus tard, l'excavation des outils forgés ont lieu sur le site archéologique de Jebel Irhoud, au Maroc. Les éléments mis au jour sur ce site doublent l'âge que l'on donnait précédemment aux premiers hommes.

Les découvertes annoncées par la revue Nature mercredi comblent un vide crucial dans l'histoire de l'évolution des Homo sapiens. Et ce parce que ces humains présentent de nombreuses et troublantes similitudes avec les hommes modernes alors que leur présence sur ces terres est datée de plus de 315 000 ans. Ce pourrait être la preuve fossile la plus ancienne de l'existence d'Homo sapiens jamais faite depuis la découverte d'un spécimen vieux de 195 000 ans en Éthiopie il y a quelques années.

Ces nouveaux ancêtres n'étaient pas vraiment des Homo sapiens comme nous nous les représentons aujourd'hui ; leurs crânes étaient moins arrondis et moins allongés que les nôtres, ce qui induit une possible différence entre nos cerveaux et les leurs. Ceci étant les dents retrouvées sont similaires à celles que l'on trouve dans la bouche des hommes modernes. Leurs visages, eux aussi, sont comparables aux nôtres.

« Leur visage est celui d'une personne que vous pourriez aisément croiser dans le métro ou dans la rue,» explique Jean-Jacques Hublin, paléoanthropologue à l'Institut d'Anthropologie évolutionniste Max Planck qui a dirigé les nouvelles recherches. « C'est fascinant.»

Le site Jebel Irhoud est en Afrique du Nord, bien loin des sites d'Afrique de l'Est et d'Afrique du Sud où les plus anciens fossiles d'hominidés avaient auparavant été trouvés.

Pour les paléoanthropologues, la combinaison de l'âge du site et sa localité permettent d'avancer l'hypothèse que l'évolution des hommes modernes est plus ancienne et plus dispersée que ce que les précédentes découvertes fossiles ne le laissaient penser.

« Je pense qu'une découverte mettant en évidence une présence humaine antérieure ailleurs en Afrique était inévitable, » explique Bernard Wood, paléontologue à l'Université George Washington, qui ne faisait pas partie de l'équipe de recherche.

Les fossiles et outils trouvés au Maroc prouvent que notre compréhension de l'évolution de l'homme est incomplète. « L'absence de preuves n'est pas une preuve de non-existence. »

UNE DATATION DIFFICILE

Le site marocain de Jebel Irhoud était une ancienne mine de barytine quand les premières découvertes ont fait des vagues dans la communauté scientifique. L'excavation a mis au jour des outils en pierre et des fragments de crânes énigmatiques, que les archéologues ont d'abord associés à un ancien parent des hommes modernes.

Mais la place des fossiles dans la chronologie de l'évolution humaine est source de débats car la datation exacte du site a été rendue difficile par les première fouilles dans les années 1960.

Ceci étant, depuis qu'il a entendu parler de Jebel Irhoud au début de sa carrière, Hublin a tout fait pour faire ré-ouvrir le site et mener de nouvelles excavations. En 2004, il a finalement convaincu les autorités locales de lui donner accès au site, ce qui exigeait de reconstruire la route y menant et de déplacer précautionneusement plus de 200 mètres cubes de débris et de roches.

À la grande joie des chercheurs, une partie du site archéologique a survécu sous les décombres de l'exploitation minière. Ils y ont découvert des outils en pierre, des preuves de l'utilisation du feu par l'homme, des restes de squelettes, y compris une mâchoire inférieure et une partie de boîte crânienne.

Le fait de trouver ces outils et ces restes humains dans la même couche rocheuse signifiait que l'équipe d'Hublin pouvait dater plus précisément les fossiles de Jebel Irhoud.

L'équipe a profité du fait que les outils en pierre avaient été dispersés et chauffés par inadvertance par les premiers hommes de Jebel Irhoud. Le chauffage des outils en pierre neutralisait leur charge électrique. Par conséquent toute charge électrique présente aujourd'hui sur ces outils a été générée après leur enfouissement, les sédiments environnants ayant irradié la pierre d'une radioactivité naturelle.

L'équipe de Hublin a passé un an à mesurer la radioactivité du site. En comparant les relevés de radioactivité annuels à la charge électrique des outils mis au jour, les chercheurs ont déterminé que le campement de Jebel Irhoud avait fabriqué les outils il y a environ 315 000 ans, avec une marge d'erreur de 34 000 ans.

Cette datation multiplie par deux la datation du site de Jebel Irhoud estimée en 2007 dans une étude co-écrite par Hublin, une différence qui s'explique par l'examen moins rigoureux de la radioactivité lors de la première étude du site. Cependant, l'évaluation des données antérieures avec le nouveau modèle d'examen date le site à 286 000 ans, une datation donc plus proche des résultats de la nouvelle étude.

Les résultats ajoutent Jebel Irhoud à une liste réduite de sites fossiles africains datés précisément contenant des restes d'hommes modernes.

En outre, les dates de Jebel Irhoud se superposent aux dates récemment données à l'apparition de l'Homo naledi, espèce disparue d'hominidé découverte en Afrique du Sud. La recherche fournit des preuves supplémentaires selon lesquelles au moins deux espèces d'hominidés radicalement différentes ont occupé l'Afrique en même temps.

Ces fossiles seraient les plus vieux restes humains jamais découverts
LA MOSAÏQUE DE L'HUMANITÉ

Compte tenu de la modernité des visages que les fossiles permettent de reconstituer et de la forme primitive des boîtes crâniennes, Hublin et son équipe émettent l'hypothèse que les caractéristiques propres à l'homme moderne n'ont pas évolué en même temps. Au lieu de cela, divers traits que nous associons à l'homme moderne sont probablement apparus dans une sorte de « mosaïque de l'évolution ».

« L'humanité moderne n'est pas un nouveau modèle de voiture que l'on présente à un salon annuel avec tous les gadgets,» explique Wood. « Différentes facettes de la morphologie et du comportement humains se sont développées progressivement. »

La récente découverte montre également que les ancêtres de l'homme moderne pourraient s'être dispersés dans toute l'Afrique. Par exemple, ils ont pu voyager jusqu'en Afrique du Nord pendant les « épisodes verts » du Sahara, quand le désert se faisait plus hospitalier.

Hublin et son co-auteur Shannon McPherron insistent cependant sur le fait qu'ils ne peuvent estimer précisément où les hommes modernes ont évolué sur le continent.

Par ailleurs, la présente découverte pose une autre question cruciale : les paléoanthropologues doivent-ils considérer que les fossiles de Jebel Irhoud font partie intégrante de l'espèce Homo sapiens ?

« Les spécimens de Jebel Irhoud alimentent le débat sur les débuts de l'homme moderne,» déclare Tanya Smith, une paléoanthropologue de l'Université de Harvard et de l'Université australienne de Griffith qui n'a pas participé aux récentes recherches.

Par exemple, John Hawks, un paléoanthropologue à l'Université du Wisconsin-Madison, émet des réserve sur le fait que les fossiles trouvés sur le site marocain puissent appartenir au clan Homo sapiens.

« Je pense que cette étude tire des conclusions un peu hâtives,» explique-t-il. « Ils redéfinissent le concept d'Homo Sapiens en créant une catégorie d'"homme moderne primitif" que nous n'avions jusqu'alors jamais rencontré. »

Si Hawks reconnaît le travail minutieux fait par les chercheurs pendant les excavations, il met en garde sur la sur-interprétation à laquelle pourrait mener l'étude.

« Beaucoup de scientifiques ont relevé les traits archaïques des boîtes crâniennes [retrouvées à Jebel Irhoud] et d'autres similarités avec l'homme moderne,» ajoute-il par email. Hublin et ses collègues « n'ont pas apporté de nouvelles informations hormis la datation du site. »

Pour Wood en revanche, la dénomination « d'homme moderne primitif » utilisée par Hublin fait sens. Et en omettant le nom donné à ces fossiles, ils ont leur place dans la grande mosaïque de l'humanité.

« Il y a ici la preuve de l'existence d'une population de plus de 300 000 ans semblable en bien des points à l'homme moderne. Libre à vous de faire ce que vous voulez de cette information, » dit Wood.

« Vous pouvez soit étendre la définition de l'Homo sapiens pour inclure les fossiles de Jebel Irhoud, soit estimer qu'il s'agissait de créatures dont l'évolution tendait vers l'homme moderne.»
https://www.nationalgeographic.fr/histoire/une-nouvelle-decouverte-remet-en-cause-levolution-de-lhomo-sapiens

@Totem a écrit:Et si je remonte plus loin, à savoir la chute de l'homme du jardin d'Eden, c'est carrément une sacrée involution, passer de la divinité à l'animal humain..
Pourquoi l'homme a chuté du jardin d'Eden ?


Un topic justement a été ouvert sur ce sujet où j'avais mis quelques extraits d'un livre d'un kabbaliste dont en voici un, mais d'autres explications sont mises aussi dans le topic, voici le lien :

Spoiler:
La Chute, accident cosmique et explosion du microcosme.


La forme sublime de la Merkavah suscite inévitablement des réminiscences dans les cœurs aspirant à l’absolu. De quoi nourrir nos  rêves de liberté et éveiller notre intelligence supérieure.
Au-delà du mystère de la Merkavah, il en existe un autre plus secret encore : celui de la chute des âmes dans la matière. Les églises ont utilisé ce thème gnostique pour générer de la culpabilité chez leurs fidèles, mais la vérité est plus simple et elle aurait plutôt tendance à incriminer ces églises qui, depuis des millénaires, nous mentent sous prétexte de nous protéger.

Vaisseaux échoués, amnésie du conducteur.
La merkavah est un système vital complexe, multidimentionnel, une unité composée de plusieurs parties formant un univers en réduction. A l’origine, nous possédions trois noyaux tournant harmonieusement l’un autour de l’autre, dans un rythme ternaire : un atome correspondant à l’âme, un atome correspondant l’Esprit et le troisième issu du rayonnement des précédents : la puissance générée  par leur unité. Il s’agit d’une vision ésotérique de la Sainte Trinité : la mère-Ame, le père-Esprit et l’enfant –Dieu qu’ils engendrent. Ou encore, une interprétation du mythe platonicien de l’harmonie des sphères qui possèdent en leur sein les deux polarités (androgynie). De cette harmonie jaillit un troisième être à part entière. C’est l’autofécondation divine. Les  troubadours, eux préféraient utiliser l’image de la dame, du chevalier et de leur demeure princière, les Hindous parleraient du dieu et de la déesse dans leur cité volante. Autant d’images et de traditions pour exprimer une réalité transcendante et immuable.
Il s’agit toujours de l’histoire d’un amour dont le rayonnement engendre un nouvel être  l’enfant-dieu, vivant consciemment au cœur de sa demeure volante. Ce royaume céleste était un système parfait, parsemé d’étoiles, de foyers de puissance, de roues énergétiques, de fluides cosmiques irriguant l’ensemble, de capteurs d’informations divines….Ces milliers d’yeux étaient orientés vers l’extérieur, en contact avec le grand univers, dans un échange et une offrande perpétuels. Nos vaisseaux vivaient en expansion constante, voguant sur la mer divine, s’élevant dans le service désintéressé aux dieux. Imaginez la puissance d’un tel véhicule, contenant la force de l’univers entier.

Le détournement des pouvoirs divins.
Pour des raisons égocentriques mystérieuses, le conducteur du Char voulut détourner les puissances qui lui avaient été confiées, pour servir ses intérêts personnels. En orientant les rayonnements divins extrêmement puissants vers son centre, l’énergie de l’univers se concentra un instant en lui, répandant un feu incontrôlable dans la Merkavah, ce qui la coupa de toute communication avec ledit univers. Pour le préserver de la combustion, un des atomes fut expulsé, celui de l’esprit, laissant l’âme souffrante et le dieu commotionné, l’enfant rebelle à la dérive, dans un véhicule endommagé. Dans la mythologie chrétienne, cette crise est appelée « la rébellion de Lucifer ». C’est la première chute, la rupture avec l’ordre éternel.
Voilà le grand mystère. Dans l’ordre divin, il n’y a pas de progression à travers la densité, mais notre passage dans la dimension dense provient d’une perte de conscience liée à l’accident originel que l’on pourrait comparer à une explosion atomique de puissance cosmique. Au moment de cette explosion, le royaume intérieur s’écroula et l’âme chuta dans les corps de matière. Le système de la Merkavah fut désorganisé, et son dieu, le conducteur du char divin, connut la mort pour la première fois : piégé dans les limites de l’espace et du temps, il vit que le jour et la nuit s’alternaient dans une frénésie incessante. La laideur succédait inévitablement à la beauté, la mort attendait chaque créature vivante. Ce qui n’était absolument pas le cas dans les dimensions divines en perpétuelle exaltation ! Le Monde de la lutte des opposés était né.
Quelles furent les conséquences pour la Merkavah ? Ses multiples foyers de lumière se fermèrent, ses ailes cessèrent de battre et le vaisseau sombra dans la léthargie. Eteint et échoué, il se mit à errer dans le chaos, sans passé, sans but. En lui, commencèrent à renaître des personnalités qui, au terme d’une vie humaine, connaissaient la mort. C’est ainsi que se mit à tourner la roue des réincarnations.
La vie donne une chance à chaque personne incarnée de réactiver sa Merkavah, mais bien peu saisissent la divine occasion, et ils voient leur existence filer et s’anéantir. L’évolution du système solaire est une base de réparation pour les véhicules divins accidentés. Le vaisseau de chacun n’attend qu’une chose : que notre personnalité prenne conscience de ce drame et désire ardemment retrouver la liberté de la vie divine. Pour cela, il faut se mettre entièrement au service de l’âme (sans confondre avec la personnalité, là est tout le travail de discernement) et retrouver le noyau perdu pour reformer la  triple unité originelle. Mais comment ?

L’évolutionnisme perpétue la chute.
Notre incarnation dans ce monde « étranger » n’a d’autre sens que de permettre l’éveil d’une conscience spirituelle qui puisse réaliser la précarité de sa situation terrestre et reprendre le chemin du ciel.
Ceci est un résumé des doctrines gnostiques – cathares, bogomiles, manichéennes notamment – qu’il ne fallait pas révéler sous peine d’être excommunié par les orthodoxies. Le problème de la chute échappe à la plupart des humains, car des hiérarchies rétrogrades se sont accaparé le contrôle de l’évolution. Elles ont instauré des dogmes pour démontrer que notre monde était une création divine, qu’il ne fallait pas tenter d’en sortir, c'est-à-dire de leur échapper.
C’est là l’origine de la terreur dogmatique catholique : « ne cherchez pas le mystère de la vie !».
La hiérarchie luciférienne a imposé le dogme d’une évolution de l’âme. Mais cette évolution n’est qu’une immobilisation, une paralysie de l’âme dans l’attente de la réparation de l’accident qui a fait échouer notre Merkavah dans la zone dense de l’ici-bas. Ce sujet a plongé les philosophes et les mystiques dans la perplexité, car il est difficile d’imaginer une vie avant l’existence présente. Notre évolution actuelle ne s’inscrit pas dans un processus régulier. Nous avons perdu la mémoire de notre état antérieur. La plupart des enseignements spirituels et religieux proviennent de ces hiérarchies « lucifériennes » qui, quoi qu’étant pleines de bonnes intentions, n’ont pas accès aux vérités supérieures. Cela ne signifie pas que de « bonnes » hiérarchies spirituelles s’intéressant à notre sort n’existent pas ; ces dernières n’opèrent pas au moyen de messages captés par les voies médiumniques ou d’apparitions fantastiques. Les dieux communiquent à travers nos intuitions, et un être libéré, tel que l’entendent les traditions spirituelles authentiques, n’est pas un esprit désincarné mais une âme vivante en possession de son véhicule d’immortalité, en liaison étroite avec d’autres âmes d’une même sagesse, beauté et puissance. Son rayonnement est si intense que nous ne pourrions l’approcher sans nous brûler. Quoique nous ne puissions les contacter directement, nous pouvons nous représenter ces fraternités comme les maillons d’une grande chaine d’âmes intégrées à la hiérarchie cosmique. « Il y  de nombreuses demeures dans la maison de mon Père », nous dit le Christ, défiant par là le dogme monothéiste. Il y a de nombreux vaisseaux qui sillonnent l’Ether universel.

Hiérarchies et instructeurs spirituels.
Tant que les âmes demeureront  emprisonnées dans l’illusion du monde, la Fraternité des Ames Libres se tiendra à la limite de notre champ d’existence en stimulant les vocations au Grand Départ. Ce processus est scientifique, c’est pourquoi rien n’arrive par hasard dans l’univers inter-dimentionnel. Tout est écrit dans le livre de la vie où figure le «nom nouveau » de notre être spirituel véritable.

La grande fraternité envoie régulièrement des travailleurs spirituels capables de remettre en état nos circuits de transfert vers le monde divin. Chaque instructeur mandaté par la Fraternité recrée une méthode  de libération, non qu’il y en ait plusieurs, mais la méthode doit être adaptée à l’époque et au niveau de ceux qu’il contacte. Chaque instructeur spirituel forme des disciples qui sont chargés de traiter un certain aspect de leur vaisseau. Les maîtres spirituels qui travaillent directement sur le microcosme humain ont opéré un contact avec la Fraternité et ils n’ont pas le droit à l’erreur. Il y a donc différente sortes d’instructeurs spirituels et nul ne peut considérer l’un comme supérieur à l’autre, car dans l’économie planétaire, certains sont des héros chargés de missions ingrates que le public méprise. Les gens sont conditionnés par les Images d’Epinal de la sainteté, mais la libération est au-delà es préjugés et des bondieuseries. Derrière les enseignements qui présentent des principes identiques, se dissimulent des opérations plus secrètes : les réparations de la Merkavah par des ingénieurs célestes. Les techniciens de l’Esprit doivent souvent dissimuler le bu de leurs interventions derrière un message de sagesse « conforme ». Ils travaillent, dans la clandestinité, sur la Merkavah dont ils réparent les circuits sur plusieurs niveaux énergétiques. Comme en médecine, celui qui soigne les yeux ne répare pas le cœur, pour autant que cette métaphore restitue une idée de la diversité des instructeurs venus remettre en état les organes endommagés de notre divine Merkavah.
Ne connaissant pas la raison de ce travail, entrepris à l’instant même où l’humanité s’est écartée de la source originelle, l’homme terrestre ne comprend rien à sa situation. Les religions lui permettent d’évoluer jusqu’au point où il peut reprendre en mains sa destinée divine, ce qui est un processus tout autre. « Dieu n’abandonne as l’œuvre de ses mains ». C’est pourquoi les vaisseaux-mères veillent en permanence dans le système solaire. Les signaux qu’ils émettent nous atteignent impersonnellement. Ils ne forcent rien, contrairement aux basses hiérarchies planétaires qui répandent des messages télépathiques pour influencer notre comportement et nous rendre artificiellement plus « moraux », conformément à leur plan d’évolution.
Pour la fraternité spirituelle régulière, chaque âme est l’objet d’une grande attention dans le respect absolu de son libre-arbitre. L’on nous connaît bien mieux que nous ne nous connaissons nous-mêmes. Les hiérophantes chargés de superviser la réintégration de notre famille d’esprit nous assistent depuis un immense vaisseau-planète où sont codés nos circuits individuels depuis le début du périple dans l’espace-temps. En fonction des cycles cosmiques et des variations des influx électromagnétiques universels, ils émettent des signaux de nature à stimuler positivement nos capacités d’éveil. Les hiérophantes ne se manifestent pas personnellement, ce qui serait une ingérence dans notre vie, sachant que les hommes on toujours tendance à déifier ce qui vient du ciel. De même, un vrai maître spirituel ne tolère pas qu’on adore une image de lui-même, ce qui n’interdit pas l’admiration et le respect. Il vient sur Terre pour rassembler un groupe d’âme par affinité karmique, il forme une famille d’esprit, mais il ne se déclarera pas « sauveur du monde »,  car il sait que ce monde est éphémère et que seuls sont réels les vaisseaux qui attendent au port céleste. (p 50  à 56).
http://chemin-spiritualite.forumactif.com/t73-de-la-chute-du-paradis?highlight=La+chute
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Mar 16 Oct - 1:44

Pour moi c'est tout simple. L'évolution est logique.
Qu'en penses tu Totem sans faire de référence aux kabbalistes ou à Darwin ou à ....
La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 1388378083
Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Invité le Mar 16 Oct - 1:46

... Ou à XY ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Mar 16 Oct - 1:50

tu m'as fait rire XY !
Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Invité le Mar 16 Oct - 1:55

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 2953539473

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Mar 16 Oct - 1:56

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 1388378083
Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par vertgandazert le Mar 16 Oct - 22:20

Pour revenir au sujet originel, je dirai simplement que l'évolution du vivant est une réalité prouvée,mais les théories qui veulent l'expliquer ne sont que des mythes, récupérés par des idéologies matérialistes ou religieuses.
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Rigel le Dim 21 Oct - 20:00

Réfléchissez avec logique.
Evolution de la société Terrienne existe ? oui .. non ?

Rigel
Rigel
Protée

Chèvre
Messages : 637
Date d'inscription : 08/08/2018

Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ? - Page 13 Empty Re: La théorie de l'évolution, mythe ou réalité ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum