L'éducation sexuelle précoce des enfants

Page 4 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hridaye le Mer 8 Aoû - 18:30

Rappel du premier message :

OUi désolée de vous bousculer encore mais le monde des bisounours est définitivement mort, si il a un jour existé.

C'est très grave ce qui est en train de se passer sous nos yeux à l'école primaire.

Voilà ce qu'une mère a posté sur son mur facebook:

Le livre pour enfants le plus traumatisant du monde

Que serait l’éducation des jeunes sans l’éducation sexuelle ? Aucun parent n’est obligé de parler de cette foutu graine ou d’inventer des histoires de cigogne, de rose ou de choux. Mais lorsqu’un enfant est encore jeune, il y a certaines manières d’expliquer la chose à l’enfant mieux adaptées que d’autres. Ce livre, est la pire méthode possible pour éduquer un enfant.


COMMENT ON FAIT LES BÉBÉS ?



Voici les parents du bébé. Ils s’aiment beaucoup. Ils ont contribué ensemble à avoir un bébé.

Une fois que les parents sont nus, on peut voir que la mère à une ouverture entre les jambes. On appelle ça le vagin, le père a un pénis et des testicules.




Les parents s’aiment beaucoup et veulent être très proches. Parfois, quand le père se sent particulièrement aimant, son pénis s’agrandit.



Les testicules du père sont pleines de spermatozoïdes. Quand il fait l’amour, ils sortent du bout de son pénis. Ils passent dans le vagin de la mère et arrivent dans un espace creux dans l’abdomen appelé l’utérus. Parfois, il y a un petit œuf à l’intérieur de la mère, et un spermatozoïde le rejoint.

Si un spermatozoïde rencontre l’œuf (ou ovule), ensemble ils vont évoluer en un bébé dans l’utérus de la mère. Les parents ne savent pas encore si cela s’est produit.

Dans un premier temps, le petit œuf ressemble plus à un têtard qu’à un bébé. Il est rattaché à l’utérus de la mère par le cordon ombilical. À travers ce cordon, le bébé reçoit la nourriture depuis sa mère jusqu’à ce qu’il soit assez grand et qu’il naisse.


En même temps que le bébé grandit, le ventre de la mère grossit. Durant, tous ces mois, le père est très fier de la mère. Ils partagent l’excitation de sentir les premiers mouvements du bébé dans le ventre de la mère, et comptent les jours restant avant sa naissance.

Beaucoup de jours sont passés, cela fait maintenant presque 9 mois que le spermatozoïde et l’ovule se sont rencontrés afin de faire un bébé.

Un jour, la mère dit au père qu’elle sent que le bébé est sur le point de naître.

Certains bébés naissent à la maison, mais la majorité naissent à l’hôpital. Ils y a des docteurs qui peuvent faciliter la naissance du bébé.


La mère est allongée sur un lit de la maternité. Le docteur va l’aider à faire naître le bébé. Parfois, le père préfère rester avec la mère et il peut donc voir le bébé dès son apparition.



La tête du bébé sort en première.

Le corps de la mère s’étire pour permettre au bébé de sortir.

Ensuite, viennent les bras. Quand le bébé est né, le docteur coupe le cordon ombilical qui nourrissait le bébé durant tout ce temps, il n’en aura plus besoin.

Quand la mère prend le bébé dans ses bras avec le père à côté du lit, ils sont très fiers et heureux

La mère et le bébé reste à l’hôpital apprennent à se connaître. Ensuite le père vient les chercher pour les ramener à la maison. Le bébé se nourrit en suçant le lait venant de la poitrine de sa mère.

Le père et la mère sont très heureux car ils sont maintenant une famille. Leurs amis et parents sont heureux eux aussi. Ils viennent voir cette nouvelle petite personne.


Voilà, j’espère que vous avez compris comment on fait les bébés, je vous laisse, je dois apprendre les positions du Kamasutra à mon fils de 8 ans. Salut !
avatar
Hridaye
Miranda

Serpent
Messages : 656
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Ven 10 Aoû - 12:52

@Hakaan a écrit:
l'affaire cité et une aberration qui a tout de suite engendrée un tollé médiatique + une loi pondue par schiappa, donc un cas isolé

Non ce n'est pas un cas isolé malheureusement, juste un qui a été médiatisé parce que des personnes se sont élevées suite à ce verdict alors que des milliers d'autres ne le sont pas, mais pour le savoir il faudrait s'intéresser plus profondément au problème et sans passer par le net, mais par la lecture, chose que j'ai déjà fait il y a quelques années déjà, mais bon je ne vais m'amuser à recopier des pages de livres pour le bon plaisir de ceux qui nient certaines choses sans rien apporter de constructif pour ça. Après on peut aussi dire que les livres font aussi de la propagande, bref on devrait clore ce sujet puisque dans la tête de beaucoup, il n'y a rien d'anormal....tout va bien, la pédophilie l'inceste et le viol, c'est juste du flan.....pour ne pas dire, juste de la sexualité précoce consentie...On en est encore là aujourd'hui.
Celui qui veut du constructif n'a qu'à chercher par lui-même, plutôt que de dire que les autres ne leur apportent rien, du moins c'est bien ce qui est dit dans ce topic.

Encore ici on a juste droit à un empilement d'affirmations pas grand chose de plus, il suffit pas d'affirmer des choses pour qu'elles soient vraies

Il y a surtout que tu n'as rien lu des liens en questions qui ont été mis, d'ailleurs tu n'aurais pas lu le temps pour le faire car il te faudrait plusieurs jours pour certains et que donc tu réponds juste pour nier des choses qui sont vraies et cela en 3 lignes. Aucun débat en fait n'est possible sans lecture au préalable des liens et c'est ce que tu fais souvent, juste pour dire à celui qui amène quelques billes qu'il est un imbécile.

Puisque tu penses savoir beaucoup sur ce sujet peux alors développer ton opinion et pas en 3 lignes mais en apportant un peu de matériel, comme des liens très intéressants que tu connaitrais par hasard, qui puissent asseoir celle-ci et contredire celle des autres, là on aurait un vrai débat et non quelqu'un qui dit "NON" sans rien derrière.

Totem
Dioné

Messages : 1102
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Ven 10 Aoû - 13:21

@Azaël a écrit:
Méfiez-vous des effets de sidération qui enlèvent tout esprit critique, d'un côté comme de l'autre.
Les pouvoirs et les contre-pouvoirs raffolent de ça : un choc émotionnel permet de faire passer tout et n'importe quoi... Alors quand il s'agit de nos enfants...

Je pense que la sidération est pour ceux qui ont peur d'aller au fond du problème qui est tabou depuis des lustres.
Le choc émotionnel est aussi pour celui qui dormait et qui n'a pas supporté le réveil et qui demande qu'on le laisse se rendormir pour retrouver sa sérénité.
Autrefois les gens disaient : "je lâche mes coqs, cachez vous poules"....
Quand je vois comment on a enterré vite fait l'affaire "Dutroux" et les multiples affaires de ce genre et qu'après le choc tout le monde s'est rendormi, je me pose des questions sur la capacité des gens à supporter la vérité et je dirais même que si l'éveil des êtres humains est difficile c'est à cause de cette incapacité à supporter ce qu'il ne connaît pas et qui viendrait à lui et c'est grâce à cela que les pouvoirs en place ont la main mise sur le cheptel. Certains vous parlent d'éveil de la conscience et d'autres vous disent que c'est de la connerie, mais il n'y a que celui qui veut réellement savoir qui saura qui dit vrai ou pas mais on en est encore bien loin, parfois l'esprit trop critique empêche de bien analyser les choses en profondeur, il peut même mener au déni pur et simple.
avatar
Totem
Dioné

Chèvre
Messages : 1102
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Ven 10 Aoû - 13:46

Il y a surtout que tu n'as rien lu des liens en questions qui ont été mis, d'ailleurs tu n'aurais pas lu le temps pour le faire car il te faudrait plusieurs jours pour certains et que donc tu réponds juste pour nier des choses qui sont vraies et cela en 3 lignes. Aucun débat en fait n'est possible sans lecture au préalable des liens et c'est ce que tu fais souvent, juste pour dire à celui qui amène quelques billes qu'il est un imbécile.

Puisque tu penses savoir beaucoup sur ce sujet peux alors développer ton opinion et pas en 3 lignes mais en apportant un peu de matériel, comme des liens très intéressants que tu connaitrais par hasard, qui puissent asseoir celle-ci et contredire celle des autres, là on aurait un vrai débat et non quelqu'un qui dit "NON" sans rien derrière.
les liens ont été ajoutés après ma réponse (le post faisait la moitié de sa taille finale) et ensuite je vois pas ce que j'ai nié, au départ on parlait de ce truc en Suisse, ensuite c'est parti sur une soit disant promotion de la pédophile, après sur l'OMS, puis des histoires qui ont été mal traitées, etc y'a à boire et à manger et aucun cadre ni sujet défini ici on passe d'un truc à l'autre à chaque post, et c'est pas de passer 3 jours à lire des contrendus d'une affaire sans rien y comprendre ni même savoir de qui et de quoi ça parle, à propos d'une affaire dont il est impossible de recouper quoi que ce soit en dehors de cette espèce de site lui même, qui va m'avancer à grand chose,
oui y'a des affaires qui tournent en rond, parfois à cause de l'incapacité a trouver des preuves pour démêler le vrai du faux, parfois à cause des procedures, etc mais ça ça m'apprend rien ni ne m'étonne, en France il y a la présomption d'innocence et on ne fait pas condamner n'importe qui juste parce qu'on en a envie et sur quelques paroles,
de la à faire un parallèle avec une "promotion de la pédophile" heu.. non pas vraiment, et je pourrais tout autant citer des affaires de condamnations pour possession d'images ou même de dessins, ça fait pas office de généralité ni n'indique rien sur les proportions d'affaires classés
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1035
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Professeur X le Ven 10 Aoû - 13:58

Hum , personnellement je ne vois vraiment le rapport entre " la sexualité précoce des enfants " qui fait ce sujet et la pédophilie , love .
avatar
Professeur X
Miranda

Chien
Messages : 699
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Azaël le Ven 10 Aoû - 14:09

A titre personnel je peux t'assurer Totem que je pourrais supporter n'importe quelle vérité.
Simplement, puisque tu fais le parallèle avec l'éveil, j'aime bien m'assurer par moi même de ce que les gens m'en disent.
L'éveil peut s'avérer être un processus long... et brusquer les gens ne les fera pas s'éveiller plus vite.
Je dirais même que c'est l'inverse : plus les gens sont choqués et plus ils vont être tenté de s'endormir profondément.
Ce que tu dis n'est pas dénué d'intérêt et mérite de ne pas s'emballer
avatar
Azaël
Rhéa

Rat
Messages : 1409
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hridaye le Ven 10 Aoû - 14:18

Y a toujours eu une justice à deux vitesses et à deux traitements.
Alors oui le petit particulier sera tjs durement condamné pour pédophilie à la seule détention d'image, en revanche les plus gros réseaux pédophiles dans lesqulles on retrouve des personnalités du show bizz et du monde politique, ne craignent pas grand chose.
Supposition gratuite mais cohérente: si l'éducation (le conditionnement) sexuel se fait très tôt, cela produira des esclaves sexuels encore plus consentants et obéissants et surtout opérationnels plus tôt (ils connaitront déjà tous les gestes à exécuter. On leur aura appris à l'école etc)
Mais à côté de ça le petit lambda qui va lorgner sur un gosse, sera lui sera tjs sanctionné, "l'honneur" sera sauf et le peuple idiot acclamera toutes les nouvelles restrictions de libertés pour soi-disant endiguer la recrudescence de pédophilie.

Après il y a aussi une raison plus occulte mais j'en ai déjà parlé : l'énergie sexuelle sollicitée avant un certain âge (ne serait-ce déjà qu'en pensée. Ne parlons même pas des éjaculations massives qui fragilisent les systèmes immunitaires) n'est plus disponible pour la fortification des corps et
c'est un coup de maître de commencer à saboter un être dès la maternelle pour en faire un individu fragile mentalement, psychiquement, physiquement et peut-être même saboter son éveil potentiel...

Et on le voit déjà aujourd'hui, il y a une infinité de maladies mentales et de fragilités qui n'existaient pas avant...

C'est un grand spectacle de guignol que ce monde. Le problème c'est que personne ne s'en doute...
avatar
Hridaye
Miranda

Serpent
Messages : 656
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Professeur X le Ven 10 Aoû - 16:09

Hum , le conspirationnisme perverti la réflexion et la pensée qui en découle , love .
avatar
Professeur X
Miranda

Chien
Messages : 699
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Ven 10 Aoû - 16:30

@Hakaan a écrit:oui y'a des affaires qui tournent en rond, parfois à cause de l'incapacité a trouver des preuves pour démêler le vrai du faux, parfois à cause des procedures, etc mais ça ça m'apprend rien ni ne m'étonne, en France il y a la présomption d'innocence et on ne fait pas condamner n'importe qui juste parce qu'on en a envie et sur quelques paroles,

Ta réflexion de dire qu'on ne condamne pas juste que pour quelques paroles montre bien que tu ne sais rien du sujet et que c'est ce que disent beaucoup comme toi (j'ai pu lire moult fois) tout aussi bien mal informés malheureusement. Par contre on n'hésite pas à condamner des femmes et des enfants grâce sur cette assertion pour protéger le violeur et si tu faisais un minimum de recherches sur le sujet tu saurais que d'après certaines statistiques le viol que ce soit sur les femmes et les enfants est très peu puni malgré les preuves amenées. A ce sujet j'ai mis un article sur l'affaire AMIDLISA qui n'est pas unique en son genre où malgré les certificats de pédopsy, de médecins et  de multiples preuves ce sont les parents qui dénoncent qui sont incriminés voir condamnés quand on demande pas leur internement en psychiatrie et que les enfants sont confiés au violeur qui peut ainsi continuer sa basse besogne.
Bref je vois que les opinions sur ce sujet de ceux qui rejettent le matériel vont dans le sens de la condamnation des enfants et des femmes et je constate aussi que ce sont surtout des hommes ici ou ailleurs qui vont dans ce sens et que les femmes participent très peu à ces débats.......on peut les comprendre....
Ces tabous ont la vie dure et n'iront pas vers l'amélioration dans cette société encore bien marquée par le patriarcat.
avatar
Totem
Dioné

Chèvre
Messages : 1102
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Ven 10 Aoû - 16:51

@Professeur X a écrit:Hum , le conspirationnisme perverti la réflexion et la pensée qui en découle , love .  

Et si c'était justement ceux qui rejettent le conspirationnisme qui pervertissaient la réflexion et la pensée qui en découle?...
Parler de ce qui choque et dérange est tout de suite classé dans le conspirationnisme par les négationnistes tout comme parler d'éveil qui est considéré toujours par cette faction comme de l'imagination et j'en passe....Après cela on va dire que la société va mal, mais on ne veut pas voir les réalités en face.....sauf quand le viol ou la pédophilie tombe sur l'un de siens, en fait, tant que ça arrive aux autres ça ne nous concerne pas, voilà le détail qui ressort de ce débat ici.
En tous les cas l'affaire DUTROUX et les autres de ce genre ça devait être du conspirationnisme qui a perverti la réflexion de ceux qui ont dénoncé, effectivement certains ont fait de la prison pour ça et d'autres qui enquêtaient sur l'affaire sont morts bizarrement.....Vous avez raison il faut sexualisez vous enfants très tôt, ils souffriront moins en cas de problème, car ils seront conditionnés comme les enfants dans les pays pauvres qui sont sexualisé très tôt pour le tourisme sexuel des occidentaux qui bientôt n'auront plus besoin d'aller à l'étranger pour ça, c'est déjà là d'ailleurs mais le dire c'est faire du conspirationnisme, c'est ça le plus drôle...
avatar
Totem
Dioné

Chèvre
Messages : 1102
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Sofiane le Ven 10 Aoû - 16:53

Les cours abordant la sexualité en Suisse ont pour but de prévenir les abus sexuels. Il vaut mieux prévenir que guérir d'autant plus lorsque l'on connaît les séquelles conséquemment à l'inceste ou à un viol.
P.S Il ne s'agit en aucun cas d'inciter la jeunesse à la débauche, ni d'heurter les enfants. Il est, à mes yeux, essentiel d'aborder le corps tout entier afin de ne plus s'entendre dire que l'estomac se situe dans l'encéphale (ça, c'est du vécu également) et de bien spécifier à l'enfant que c'est son corps et que personne n'est en droit de toucher ce corps sans son consentement.


Dernière édition par Sofiane le Ven 10 Aoû - 18:04, édité 1 fois
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 741
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Azaël le Ven 10 Aoû - 17:30

Je suis navré mais ce sont les extrémistes de tout bord qui considèrent que si nous ne sommes pas avec eux nous sommes contre eux.
Il est dure de lire que les hommes sont évidemment du côté des violeurs d'enfants et condamnent les femmes et les enfants y compris sur ce forum.
Je comprends que l'on puisse avoir quelque chose en nous qui nous révolte concernant ces histoires mais attention à ne pas condamner des innocents.

Je pense que les femmes participent très peu à ces débats parce qu'elle sont très majoritairement les victimes des abus (je crois qu'au moins une sur deux à été victime au moins de comportements déviants)
Elles sont plus émotionnelles et sensibles, hors c'est un sujet très difficile.
Toutefois, même si le sujet est très difficile, surtout s'il nous touche personnellement, nous devrions essayer de le mener sereinement, à la hauteur de l'enjeux.
Si effectivement nos enfants sont en danger il convient d'alerter l'opinion mais il faut le faire posément.
Le monde ne se divise pas en deux catégories :
D'un côté les éveillés qui ont forcément pris conscience du complot mondialisé.
De l'autre les endormis, victimes plus ou moins consentantes, voir même complices, du fameux complot.

Maintenant tous les arguments sont entendables à la condition qu'ils restent des arguments
avatar
Azaël
Rhéa

Rat
Messages : 1409
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Ven 10 Aoû - 18:05

@Totem a écrit:
Bref je vois que les opinions sur ce sujet de ceux qui rejettent le matériel vont dans le sens de la condamnation des enfants et des femmes et je constate aussi que ce sont surtout des hommes ici ou ailleurs qui vont dans ce sens et que les femmes participent très peu à ces débats.......on peut les comprendre....
Ces tabous ont la vie dure et n'iront pas vers l'amélioration dans cette société encore bien marquée par le patriarcat.

Bon je vais certainement me faire "huer" alors, puisqu'en tant que femme, n'ayant pas d'enfant certes mais ayant été témoin dans un procès (qui a duré des années) pour une amie qui s'est faite violée dans son enfance par son oncle, et ayant été amenée à faire des dépositions au poste puis à la barre, je pense être bien placée pour pouvoir dire que je ne suis pas insensible et que je suis concernée, malgré tout, j'ai un avis différent.
Il est évident que les lois sont mal foutues et que bien trop souvent, le violeur s'en tire bien, mais pas tout le temps, après quel pourcentage, personnellement je n'en sais rien, selon les sites, les sources, ça varie. Il est aussi évident et tout le monde est d'accord ici, même les hommes qui ont participé à ce topic, qu'on ne doit pas mettre dans les mains le livre qu'Hridaye a mis en ouverture, dans les mains d'un enfant de 6 ans comme ça et en plus sans être accompagné.
Il est aussi évident que plus on avance dans le temps et plus le sexe prends une place et une image dans notre société malsaine et je sais très bien qu'il existe des groupes privés dont certaines élites font parti, où ils s'adonnent à des choses immondes sur des enfants.
Par contre, il ne faut pas oublier qu'il existe des femmes qui violent leur enfant, ça arrive aussi, quel pourcentage, on n'en sait rien non plus.
L'état fait très mal les choses, comme dans tous les domaines puisqu'il n'est pas sur le terrain et qu'il s'en fout un peu, soyons clair, et parmi les politiques oui il y a des pédophiles, mais de là à dire qu'il fait la promotion de la pédophilie, non je suis pas d'accord mais ça ne veut pas dire que les lois qui passent vont dans le bon sens pour protéger les enfants victimes.

Et je pense (ils confirmeront) que les membres-hommes qui ont participé à ce sujet, ne cautionne pas un apprentissage de la sexualité qui irait contre nature, contre le rythme de l'enfant etc, ils émettent juste des doutes quand à : la promotion de la pédophilie
Ce sont deux choses différentes.


Dernière édition par Miwae le Ven 10 Aoû - 18:16, édité 1 fois
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Ven 10 Aoû - 18:09

@Azaël a écrit:
Je dirais même que c'est l'inverse : plus les gens sont choqués et plus ils vont être tenté de s'endormir profondément.
Ce que tu dis n'est pas dénué d'intérêt et mérite de ne pas s'emballer


Ca j'ai déjà testé, + on essaye d'expliquer de façon "brutale" dans le but de réveiller les "autres", plus ça fait l'effet inverse, ça braque et le message passe à la trappe.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Ven 10 Aoû - 18:13

@Sofiane a écrit:
Les cours abordant la sexualité en Suisse ont pour but de prévenir les abus sexuels. Il vaut mieux prévenir que guérir d'autant plus lorsque l'on connaît les séquelles conséquemment à l'inceste ou à un viol.
P.S Il ne s'agit en aucun cas d'inciter la jeunesse à la débauche, ni d'heurter les enfants. Il est, à mes yeux, essentiel d'aborder le corps tout entier afin de ne plus s'entendre dire que l'estomac se situe dans l'encéphale (ça, c'est du vécu également) et de bien spécifier à l'enfant que c'est son corps et que personne n'est en droit de toucher ce corps sans son consentement.

C'est très juste parce que j'ai connu ça aussi personnellement (je précise encore sinon on va penser que je ne suis pas concernée), il y a un grand danger également à ce que les enfants restent dans l'ignorance en ce qui concerne la sexualité, tout est question de juste milieu.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hridaye le Ven 10 Aoû - 19:46

@Sofiane a écrit:
et de bien spécifier à l'enfant que c'est son corps et que personne n'est en droit de toucher ce corps sans son consentement.
Oui mais ça c'est toi qui l'avance. Tu ne sais pas si ça fait partie du programme proposé de préciser à l'enfant qu'il peut dire non quand on le touche, s'il ne veut.

Beh curieusement non ça fait pas parti du programme d'éducation sexuelle semble t-il en tout cas ça n'y figure pas...

Bizarre autant qu'étrange cet oubli.

J'ai pas la certitude que cette vaste entreprise soit destinée à favoriser la péd... (éviter de mettre le mot en entier, car le fofo risque d'avoir de la visite), c'est peut-être juste pour d'autres obscurs objectifs mais tout de même, vous ne trouvez pas bizarre qu'il y ait tant urgence à leur apprendre ce genre de choses, alors qu'on ne leur apprend même plus le respect, la politesse, la gentillesse, l'entraide, l'esprit d'équipe, ou à gérer leur émotions (sauf ceux qui font du scoutisme) ?
avatar
Hridaye
Miranda

Serpent
Messages : 656
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Ven 10 Aoû - 20:13

Je ne trouve pas ça bizarre dans le sens où à l'école à part les cours enseignés d'une mauvaise façon (c'est de pire en pire d'ailleurs) rien n'est important, ce qui me surprendrait ça serait l'inverse, qu'un jour ils se mettent à apprendre aux enfants toutes ces valeurs, ça me choquerait mais dans le bon sens, l'école est à l'image de la société et inversement, on pense qu'il faut réussir matériellement, être riche, avoir du pouvoir pour avoir une vie heureuse, donc on les forme comme ça, pour ça, on est loin des écoles Montessori.
Ils pensent bien faire en rajoutant l'éducation de la sexualité mais ils ne s'y prennent pas forcément de la bonne manière et ça risque de faire des dégâts oui, mais ça ne veut pas dire qu'obligatoirement et avec certitude, c'est dans le but de favoriser la ...
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Ven 10 Aoû - 20:16

@Sofiane a écrit:
Les cours abordant la sexualité en Suisse ont pour but de prévenir les abus sexuels. Il vaut mieux prévenir que guérir d'autant plus lorsque l'on connaît les séquelles conséquemment à l'inceste ou à un viol.
P.S Il ne s'agit en aucun cas d'inciter la jeunesse à la débauche, ni d'heurter les enfants. Il est, à mes yeux, essentiel d'aborder le corps tout entier afin de ne plus s'entendre dire que l'estomac se situe dans l'encéphale (ça, c'est du vécu également) et de bien spécifier à l'enfant que c'est son corps et que personne n'est en droit de toucher ce corps sans son consentement.

Ne pas toucher le corps d'un enfant sans son consentement, c'est bien joli de dire cela mais ça ne marche pas comme ça dans la réalité c'est bien plus complexe, car on voit bien dans les affaires de pédophilies où l'enfant dénonce son abuseur que bien souvent il n'est pas cru, on dit que ce sont ses parents qui lui on mis ça dans la  tête ou qu'il fantasme, sans compter les interrogatoires par la suite qui ont lieu et qui sont parfois délirants lorsqu'il y a plainte des parents au niveau de la justice. De plus un examen clinique ne donnera pas bien souvent beaucoup d'indications sur l'abus en question, c'est la parole de l'enfant contre celle de l'adulte. D'ailleurs même si un enfant ne veut pas qu'on le touche, ce n'est pas quand il se trouvera seul avec son abuseur qu'il pourra se défendre et plus jeune il sera plus ce sera difficile notamment au niveau du langage pas encore acquis.
Un enfant quoiqu'il sache en matière d'éducation sexuelle sera toujours pris en otage par l'adulte abuseur et ensuite par les adultes qui devront juger l'abuseur qu'il ne faudra surtout pas envoyer en prison sur un simple témoignage comme cela a été stipulé plus haut dans un commentaire. En réalité en voulant protéger l'abuseur d'une quelconque "erreur judiciaire" (on ne sait jamais dans ce genre d'accusation), qui briserait sa vie, on préfère briser celle de l'enfant et c'est cela qui se passe le plus souvent, aussi cette histoire de vouloir protéger l'enfant en l'éduquant sexuellement précocément, c'est du flan, d'ailleurs ont voit bien comme c'est très difficile pour un adulte violé de se faire entendre alors que sexuellement il est éduqué, alors pour un enfant n'en parlons même pas.

Voici un passage d'un lien "sérieux" pour éviter qu'on appelle cela de la propagande, sur ce point et pour ceux qui ont eu le loisir de lire Alice Miller, je pense qu'ils savent de quoi je parle.


L’ENFANT CONTESTÉ COMME « PERSONNE »
L’enfant est une personne. Son corps, qui a reçu la vie et qu’il habite a droit au respect. Le droit de l’enfant est celui des droits de l’homme. Il n’y a nul passe-droit pour ceux qui ont lien de parenté avec lui. L’être humain est être de parole et se manifeste comme corps parlant dès la naissance.
4

Mais l’enfant –infans, celui qui ne parle pas encore– est souvent réputé n’avoir pas encore à sa disposition un corps marqué par le langage. Il ne serait pas dans sa vérité de sujet et sa parole ne serait pas crédible. L’enfant serait seulement en puissance d’être un homme, mais n’en aurait pas encore la qualité. Cette position larvaire de l’enfant dans l’imaginaire de l’adulte en fait un terrain d’investigation sans barrière, laisse sa chair sans consistance, puisque le langage ne lui donne pas une unité corporelle. La chair de cet enfant déconsidéré devient consommable, exploitable, et l’enfant l’objet de tous les abus.
5

L’enfant est ouvert sur le monde par ses orifices corporels, sièges de ses organes perceptifs. C’est à partir de la bouche, du nez, des yeux, des oreilles, de l’anus que l’enfant trouve lieu de passage signifiant à sa relation à l’autre. L’envahisseur adulte sans scrupule fait de ces différents trous des conduits d’invasion, et ce d’autant plus facilement que l’enfant peut y trouver par les sensations une certaine satisfaction : il peut préférer la confusion de son corps, collé par l’érotisation du geste à celui de sa mère, par exemple, à la rigueur de la coupure où la pulsion isolée de sa formation est source d’individualisation.

ABUSER
Abuser, c’est aller jusqu’à l’extrême de la consommation, mener une exploitation à son terme. Le terme exploitation – action de tirer de quelque chose ou de quelqu’un un profit illicite ou excessif– connote l’abus au bénéfice d’autrui. Un enfant peut être abusé d’autant plus commodément qu’il a été soumis sans réserve possible aux entreprises de parents qui s’y sont crus autorisés, au prétexte d’être les possesseurs de leur produit commun de conception. L’adulte a ainsi toute facilité pour voler à la chair de l’enfant sa propre jouissance, sans danger, sans frein, sans limite et dans l’entraînement de la compulsion de répétition. Il se permet d’inclure son langage érotique au détriment de la particularité du langage enfantin.
7

L’agresseur peut perpétrer son crime sans risque de dénonciation, en s’appuyant sur l’innocence de l’enfant. Ce petit, bénin, à la parole incertaine, contraint naïvement au secret, est tout désigné pour être pillé. L’avidité de l’agresseur est satisfaite par cette consommation de l’enfance, d’autant plus attrayante qu’elle n’est que passagère. L’abus sexuel tend à la destruction de cet état d’enfance, parfois par la mort, plus souvent par l’avilissement, dans le parasitage du parler infantile.
8

L’examen d’un enfant qui a subi une agression sexuelle peut ne révéler aucune anomalie. Une analyse de 1993 (Bays J. & Chadwick D.) constate 26 à 73 % d’examens normaux chez les filles, 17 à 82 % chez les garçons. Des lésions évocatrices ou spécifiques d’abus n’existent que chez 3 à 16 % des victimes.
9

Plusieurs raisons à l’absence de signes sont invoquées : le retard de la révélation en fait disparaître certains, les abus contre les enfants consistent souvent en attouchements, simulation d’acte sexuel, pénétration anale ou buccale, qui ne laissent pas de traces charnelles, et pas de trace dans le vocabulaire qui n’a pu être utilisé à partir du parler d’un adulte particulièrement silencieux.
10

Les conséquences des abus sexuels peuvent ne pas apparaître immédiatement après les sévices, surtout chez les enfants encore dans les balbutiements du langage.
11

Une large proportion d’enfants ne présente aucun symptôme après un abus sexuel. Il existe probablement au moins trois raisons à cela, variables d’un enfant à l’autre (Svedin C. G, 2002)........" (voir la suite dans le lien)

LE SECRET
"...De secretum : lieu écarté ; le secret est une pensée ou un fait qui ne doit pas être révélé. Secretus : séparé, solitaire, isolé, caché. « Les secrets » désignaient vers 1360 les parties sexuelles et « le secret » les besoins naturels. Puis se dessine le passage d’une « information réservée » à un « procédé connu de quelqu’un », procédé pouvant devenir une méthode et l’objet d’un enseignement. Enfin, depuis le XVIe siècle, l’idée de contenu caché ou à cacher s’intériorise et le secret s’applique à la psychologie intime et non révélée.
19

Ce secret obligatoirement partagé, lourd comme la faute et la mort, prend l’enfant dans le piège de la confusion avec son agresseur. Ce petit-là n’est pas comme les autres enfants de sa génération, parce qu’il en est exclu. Il ne peut être sujet d’une parole dont il est dépossédé par celui-là même qui devrait l’y avoir ouvert. Sa parole est réduite à rien par le silence tenu en cette sorte de complicité, dont la marque obstinée persiste même après la levée du secret. Plus le silence est long, plus il cadenasse la bouche, plus il évide l’être non de tout langage mais de toute parole.
20

Non-sujet de la parole, l’enfant pris dans les rets de l’inceste est hors la loi toujours appuyée sur l’interdit. Il est confiné au no man’s land du non-droit. L’enfant, par la jouissance prise à son corps par son géniteur, est placé dans la confusion des chairs et des mots........"


La suite ici pour les courageux :
https://www.cairn.info/revue-champ-psy-2012-1-page-93.htm


Dernière édition par Totem le Ven 10 Aoû - 20:28, édité 1 fois
avatar
Totem
Dioné

Chèvre
Messages : 1102
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Ven 10 Aoû - 20:23

Je suis allée voir le lien, voilà des passages :

"Soulignons une fois encore l’importance de traiter
tous
les thèmes en fonction de l’âge et du niveau de
développement. Dans le premier groupe d’âge (0-4
ans), par exemple, les enfants doivent acquérir
l’attitude «égalité entre les sexes».

Ils y parlent aussi de la thématique : sexualité et droits, donc j'imagine que c'est en rapport avec ce que l'on disait plus haut, le droit de dire non, enfant adultes etc
D'autres passages :
"le droit de refuser si
l’expérience ou le ressenti
n’est pas plaisant"

"appliquer le modèle des 3 pas
(dire non, partir, parler avec
quelqu’un de confiance) "

"le droit d’être en sécurité et
protégé
la responsabilité des adultes
envers la sécurité des enfants "

"l’attitude «mon corps
m’appartient, la conscience de ses droits»

"a compréhension du concept
de «sexualité acceptable»
(mutuellement consentie,
volontaire, égalitaire,
adaptée à l’âge, au contexte
et respectueuse de soi) "

Dans tout ça, je ne lis rien de choquant ...
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Ven 10 Aoû - 20:25

Oui mais Totem, personne ne contredit ce que tu dis là, juste le fait que l'état avec son programme n'a pas pour finalité de pousser à la ped ...
Je pense qu'il y a un quiproquo là dans le topic
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Azaël le Ven 10 Aoû - 20:31

J'ai continué la lecture du fameux document de l'OMS, notamment le tableau récapitulatif.
Dans l'ensemble je le trouve plutôt pertinent.
Les moins :
- Il se veut à porter européenne et ne tient pas compte des spécificités culturelles locales (mais bon c'est dans la logique de la mondialisation, tous la même culture)
- Comme d'habitude l'école devient le lieu privilégié de l'éducation (avant l'école c'était l'école pas l'éducation nationale... vous sentez la différence ?) sous prétexte d'égalité des chances (certaines familles ne donnant pas cette éducation naturellement) on déresponsabilise encore un peu plus la famille...
- A trop vouloir bien faire il y a un risque non négligeable de créer un nouveau monstre social car l'outil va être plus ou moins bien maîtrisé par les intervenants auprès des enfants.
- La masturbation infantile est une réalité (j'ai travaillé 5 ans dans une école primaire et maternelle et cela existe chez certains enfants : j'ai souvenir d'un enfant de quatre ou cinq ans, probablement à haut potentiel, qui adorait baisser son pantalon et frotter son sexe par terre, et je vous assure qu'il s'éclatait et allait très bien) par contre l'aborder en classe... Là je suis très très sceptique... C'est le gros point que je trouve vraiment critiquable...

Sinon tout le reste semble très très en adéquation avec une recherche du bien être de l'enfant, aussi bien dans le préambule, les motivations, la contextualisation, la description des stades de développement de l'enfant, la responsabilisation de l'enfant vis-à-vis de son corps, de celui des autres etc.
Ça fait quand même énormément de points positifs.
avatar
Azaël
Rhéa

Rat
Messages : 1409
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par tangolinos le Ven 10 Aoû - 20:41

Salut les copains

Je pense que la véritable éducation ne peut se transmettre que lorsque l’ élève pose la question.

En effet, ça me semble absurde de parler de sexualité aux enfants puisque leurs désirs sexuels sont ‘’inanimés’’. (oui, je sais bien que Freud parle de sexualité avec sa fameuse théorie incestueuse, mais bon ce n’ est qu’une théorie puisque les organes sexuels, chez l’ enfant, ne sont pas animés).

Cette idée de parler de sexualité aux enfants, me semble aussi absurde que celle de penser qu’ on puisse parler aux ovules avant qu’ils soient fécondés.
avatar
tangolinos
Épiméthée

Dragon
Messages : 219
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Ven 10 Aoû - 20:41

@Miwae a écrit:Oui mais Totem, personne ne contredit ce que tu dis là, juste le fait que l'état avec son programme n'a pas pour finalité de pousser à la ped ...
Je pense qu'il y a un quiproquo là dans le topic

Ca l'état ne le dit pas et personne ne sait s'il a ou n'a pas cette finalité, donc personne ne peut se prononcer sur ce point....c'est pour cela qu'il faut rester vigilant sur cette histoire. J'ai mis un lien sur les étude d'A. Kinsey sur lesquels s'appuient depuis un certain temps ceux qui nous dirigent, c'est là qu'il faut creuser pour savoir pourquoi tous les pays en peu de temps ont décidé d'éduquer sexuellement les enfants à partir de la naissance comme le stipule les standarts de l'OMS qui est l'organisation Mondiale de la santé....Nos dirigeant même le pape parlent du Nouvel ordre mondial aujourd'hui alors qu'il y a quelques années c'était les "conspirationnistes" qui en parlaient et étaient décriés. Demandez vous pourquoi aujourd'hui on ne parle plus de conspiration mais de réalité sur ce point et pourquoi tous les dirigeants de la planète vont dans le même sens pour certaines choses. Bon je sais que ce sujet est chaud pour certains aujourd'hui mais quand leur conscience s'ouvrira ils verront les choses d'un autre oeil, enfin j'ose l'espérer.


Dernière édition par Totem le Ven 10 Aoû - 20:59, édité 2 fois
avatar
Totem
Dioné

Chèvre
Messages : 1102
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Ven 10 Aoû - 20:57

@Azaël a écrit:
- La masturbation infantile est une réalité (j'ai travaillé 5 ans dans une école primaire et maternelle et cela existe chez certains enfants : j'ai souvenir d'un enfant de quatre ou cinq ans, probablement à haut potentiel, qui adorait baisser son pantalon et frotter son sexe par terre, et je vous assure qu'il s'éclatait et allait très bien) par contre l'aborder en classe... Là je suis très très sceptique... C'est le gros point que je trouve vraiment critiquable...


Sans avoir travaillé avec des enfants, tu en as eu, donc tu as sans doute constaté cela aussi chez eux je suppose?
Le fait est que l'enfant fait cela naturellement sans aucune arrière pensée, il ne pense pas, il jouit physiquement, il trouve cela bon sans se poser de questions, alors que l'adulte pense... C'est là que cela peut changer la donne. L'adulte a perdu la pureté du regard, et des sensations qu'a l'enfant c'est pourquoi que ce que décide l'adulte et qui vient de l'ego, à la place de l'enfant, à ce niveau n'est pas pur, et il est connoté sexe, alors que l'enfant ne met pas de mots dessus.
De mon point de vue en enlevant trop tôt la pureté à l'enfant, l'ego se construira plus tôt encore et sera plus coriace pour l'avenir.
C'est pas pour rien qu'en matière de spiritualité il est demandé de redevenir un petit enfant pour accéder à l'éveil et c'est ce qui est difficile même parfois impossible à l'adulte.....
avatar
Totem
Dioné

Chèvre
Messages : 1102
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Sofiane le Ven 10 Aoû - 21:10

@Miwae a écrit:
@Sofiane a écrit:
Les cours abordant la sexualité en Suisse ont pour but de prévenir les abus sexuels. Il vaut mieux prévenir que guérir d'autant plus lorsque l'on connaît les séquelles conséquemment à l'inceste ou à un viol.
P.S Il ne s'agit en aucun cas d'inciter la jeunesse à la débauche, ni d'heurter les enfants. Il est, à mes yeux, essentiel d'aborder le corps tout entier afin de ne plus s'entendre dire que l'estomac se situe dans l'encéphale (ça, c'est du vécu également) et de bien spécifier à l'enfant que c'est son corps et que personne n'est en droit de toucher ce corps sans son consentement.

C'est très juste parce que j'ai connu ça aussi personnellement (je précise encore sinon on va penser que je ne suis pas concernée), il y a un grand danger également à ce que les enfants restent dans l'ignorance en ce qui concerne la sexualité, tout est question de juste milieu.

avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 741
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Ven 10 Aoû - 21:18

@Totem a écrit:
@Miwae a écrit:Oui mais Totem, personne ne contredit ce que tu dis là, juste le fait que l'état avec son programme n'a pas pour finalité de pousser à la ped ...
Je pense qu'il y a un quiproquo là dans le topic

Ca l'état ne le dit pas et personne ne sait s'il a ou n'a pas cette finalité, donc personne ne peut se prononcer sur ce point....c'est pour cela qu'il faut rester vigilant sur cette histoire.

Tu le dis toi-même, personne ne peut se prononcer, à partir de là, chacun à son avis et il n'est pas forcément le même pour tous, c'est tout ce que je voulais souligner.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Ven 10 Aoû - 21:21

@Totem a écrit:
@Azaël a écrit:
- La masturbation infantile est une réalité (j'ai travaillé 5 ans dans une école primaire et maternelle et cela existe chez certains enfants : j'ai souvenir d'un enfant de quatre ou cinq ans, probablement à haut potentiel, qui adorait baisser son pantalon et frotter son sexe par terre, et je vous assure qu'il s'éclatait et allait très bien) par contre l'aborder en classe... Là je suis très très sceptique... C'est le gros point que je trouve vraiment critiquable...


Sans avoir travaillé avec des enfants, tu en as eu, donc tu as sans doute constaté cela aussi chez eux je suppose?
Le fait est que l'enfant fait cela naturellement sans aucune arrière pensée, il ne pense pas, il jouit physiquement, il trouve cela bon sans se poser de questions, alors que l'adulte pense... C'est là que cela peut changer la donne. L'adulte a perdu la pureté du regard, et des sensations qu'a l'enfant c'est pourquoi que ce que décide l'adulte et qui vient de l'ego, à la place de l'enfant, à ce niveau n'est pas pur, et il est connoté sexe, alors que l'enfant ne met pas de mots dessus.
De mon point de vue en enlevant trop tôt la pureté à l'enfant, l'ego se construira plus tôt encore et sera plus coriace pour l'avenir.
C'est pas pour rien qu'en matière de spiritualité il est demandé de redevenir un petit enfant pour accéder à l'éveil et c'est ce qui est difficile même parfois impossible à l'adulte.....

Il n'est pas question que les professeurs demandent aux enfants de se masturber , j'avoue ne pas comprendre oO Et puis tous les adultes/professeurs ne sont pas malsains, pourquoi tout de suite imaginer des professeurs qui vont donner des explications à connotations purement sexuelles, tout dépends de la personne qui fera le "cours", l'enseignement n'est pas remplis de personnes mal intentionnées qui cherchent à former des enfants dans le but de servir les ped ...


Dernière édition par Miwae le Ven 10 Aoû - 22:02, édité 2 fois
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum