anipassion.com

L'éducation sexuelle précoce des enfants

Page 18 sur 21 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Aller en bas

L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hridaye le Mer 8 Aoû - 18:30

Rappel du premier message :

OUi désolée de vous bousculer encore mais le monde des bisounours est définitivement mort, si il a un jour existé.

C'est très grave ce qui est en train de se passer sous nos yeux à l'école primaire.

Voilà ce qu'une mère a posté sur son mur facebook:

Le livre pour enfants le plus traumatisant du monde

Que serait l’éducation des jeunes sans l’éducation sexuelle ? Aucun parent n’est obligé de parler de cette foutu graine ou d’inventer des histoires de cigogne, de rose ou de choux. Mais lorsqu’un enfant est encore jeune, il y a certaines manières d’expliquer la chose à l’enfant mieux adaptées que d’autres. Ce livre, est la pire méthode possible pour éduquer un enfant.


COMMENT ON FAIT LES BÉBÉS ?



Voici les parents du bébé. Ils s’aiment beaucoup. Ils ont contribué ensemble à avoir un bébé.

Une fois que les parents sont nus, on peut voir que la mère à une ouverture entre les jambes. On appelle ça le vagin, le père a un pénis et des testicules.




Les parents s’aiment beaucoup et veulent être très proches. Parfois, quand le père se sent particulièrement aimant, son pénis s’agrandit.



Les testicules du père sont pleines de spermatozoïdes. Quand il fait l’amour, ils sortent du bout de son pénis. Ils passent dans le vagin de la mère et arrivent dans un espace creux dans l’abdomen appelé l’utérus. Parfois, il y a un petit œuf à l’intérieur de la mère, et un spermatozoïde le rejoint.

Si un spermatozoïde rencontre l’œuf (ou ovule), ensemble ils vont évoluer en un bébé dans l’utérus de la mère. Les parents ne savent pas encore si cela s’est produit.

Dans un premier temps, le petit œuf ressemble plus à un têtard qu’à un bébé. Il est rattaché à l’utérus de la mère par le cordon ombilical. À travers ce cordon, le bébé reçoit la nourriture depuis sa mère jusqu’à ce qu’il soit assez grand et qu’il naisse.


En même temps que le bébé grandit, le ventre de la mère grossit. Durant, tous ces mois, le père est très fier de la mère. Ils partagent l’excitation de sentir les premiers mouvements du bébé dans le ventre de la mère, et comptent les jours restant avant sa naissance.

Beaucoup de jours sont passés, cela fait maintenant presque 9 mois que le spermatozoïde et l’ovule se sont rencontrés afin de faire un bébé.

Un jour, la mère dit au père qu’elle sent que le bébé est sur le point de naître.

Certains bébés naissent à la maison, mais la majorité naissent à l’hôpital. Ils y a des docteurs qui peuvent faciliter la naissance du bébé.


La mère est allongée sur un lit de la maternité. Le docteur va l’aider à faire naître le bébé. Parfois, le père préfère rester avec la mère et il peut donc voir le bébé dès son apparition.



La tête du bébé sort en première.

Le corps de la mère s’étire pour permettre au bébé de sortir.

Ensuite, viennent les bras. Quand le bébé est né, le docteur coupe le cordon ombilical qui nourrissait le bébé durant tout ce temps, il n’en aura plus besoin.

Quand la mère prend le bébé dans ses bras avec le père à côté du lit, ils sont très fiers et heureux

La mère et le bébé reste à l’hôpital apprennent à se connaître. Ensuite le père vient les chercher pour les ramener à la maison. Le bébé se nourrit en suçant le lait venant de la poitrine de sa mère.

Le père et la mère sont très heureux car ils sont maintenant une famille. Leurs amis et parents sont heureux eux aussi. Ils viennent voir cette nouvelle petite personne.


Voilà, j’espère que vous avez compris comment on fait les bébés, je vous laisse, je dois apprendre les positions du Kamasutra à mon fils de 8 ans. Salut !
avatar
Hridaye
Miranda

Serpent
Messages : 656
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 22:21

@Hakaan a écrit:
Justement en dessous de 15 ans il n'y avait pas d'histoire de consentement ou pas, il y avait condamnation directe
ça veut rien dire "il y avait condamnation directe", une condamnation c'est suivant des motifs et établis suivant des preuves et des expertises s'il en faut, en plus t'as dit le contraire dans X messages avant en citant des non-lieux mais bon


Si justement logiquement il devrait y avoir condamnation si la loi était appliquée, hors elle ne l'était pas car des preuves on ne pouvait pas en avoir et s'il y en a bien souvent elles ne sont pas retenues sous divers prétextes par les juges, c'est la parole du violeur contre celle du violé, c'est aussi la raison pour laquelle beaucoup de femmes violées n'avaient pas gain de cause. J'ai suivi d'ailleurs tout un débat radiophonique avec mon mari où il ressortait que la loi précédente pouvait être un préjudice pour l'accusé et qu'il pouvait y avoir des erreurs judiciaires, ce qui est déjà d'ailleurs arrivé. Un ou une mineure peut dire qu'elle a été violée par un tiers alors qu'elle était consentante ou qu'il n'y pas eu viol du tout (il y a des mineures précoces pour leur âge d'ailleurs mais on n'en parle pas, mais c'est une réalité). Je me souviens de l'histoire d'un prof qui avait été condamné alors qu'il était innocent, l'adolescente était amoureuse de lui et lui faisait des avances et il l'a repoussée et du coup elle l'accusé de viol, et le contraire n'a pu être démontré, c'est donc la parole de l'adolescente qui a été prise en compte parce qu' elle était mineure au vu de la loi,  il a donc été condamné et perdu son travail. Seulement sans doute par remords elle revenue plus tard sur ses déclarations en indiquant la raison de son mensonge, il a donc été relaxé mais sa vie a été brisée et a du déménager car dans sa ville la suspicion était restée. Voilà le tableau exact sur laquelle joue cette nouvelle loi à savoir le risque de condamner un innocent.
Donc dans ce débat il était question de ce problème qui avait déjà été soulevé et que la loi allait apporter un changement

Par ailleurs j'ai simplement dit que la loi ancienne n'était pas appliquée malgré les textes (ce qui est d'ailleurs mentionné dans le lien que j'ai mis plus haut), dans le cas de viol de mineurs le plus souvent. Renseigne toi sur les multiples affaires et tu verras qu'il y a toujours une présomption d'innocence de l'accusé de la part des juges (c'est eux qui décident jusqu'à preuve du contraire). Donc la nouvelle loi ne change pas grand chose pour le mineur, il ne sera pas plus protégé qu'avant, c'est pour l'accusé qu'il y en aura un quoique jusqu'ici la plupart n'étaient déjà pas condamnés ou si peu.


Dernière édition par Totem le Dim 26 Aoû - 22:33, édité 3 fois

Totem
Dioné

Messages : 1102
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Dim 26 Aoû - 22:24

Ah oui donc il faut condamner sans preuves juste sur parole maintenant ? lol de mieux en mieux
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1034
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Totem le Dim 26 Aoû - 22:38

@Hakaan a écrit:Ah oui donc il faut condamner sans preuves juste sur parole maintenant ? lol de mieux en mieux

On voit que tu n'es pas au courant de grand choses sur le sujet mais tu devrais chercher à savoir par tes propres moyens parce quoi qu'on te dises tu sous entends qu'on dit des conneries. Va lire les liens et tu feras ta propre analyse sur ce sujet.
Enfin j'ai dit ce que j'avais à dire, je laisse tomber ce débat qui prendscertains, toujours les même pour des imbéciles, les liens sont zappés sans être lus et j'en passe et s'ils sont critiqués c'est uniquement sur la provenance et pas le fond.
De toute façon tu fais celui qui ne comprend pas et tourne tout en ridicule. Cette remarque de ta part en dit long.
Azaël à mis un texte, va le décortiquer pour changer.. Razz
avatar
Totem
Dioné

Chèvre
Messages : 1102
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Dim 26 Aoû - 22:44

On voit que tu n'es pas au courant de grand choses sur le sujet mais tu devrais chercher à savoir par tes propres moyens parce quoi qu'on te dises tu sous entends qu'on dit des conneries.
Elle est belle l'inversion accusatoire, enfin comme dab ça part en commentaires sur les messages et non pas sur le sujet
Va lire les liens et tu feras ta propre analyse sur ce sujet.
T'as pas l'impression que j'en ai déjà une ?
Azaël à mis un texte, va le décortiquer pour changer.. Razz
Et il dit la même chose que moi
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1034
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Dim 26 Aoû - 22:56

https://www.lepetitjuriste.fr/droit-penal/projet-schiappa-viol/ a écrit:Le projet de loi Schiappa : protection supplémentaire des mineurs et lutte contre les agissements sexistes
31 mai 2018

Le projet de loi Schiappa : protection supplémentaire des mineurs et lutte contre les agissements sexistes

En octobre 2017, à la suite d’accusations portées contre le producteur américain Harvey Weinstein, des témoignages dénonçant les agressions sexuelles et le harcèlement dont font l’objet les femmes au quotidien, et plus particulièrement en milieu professionnel, ont été rendus publics et diffusés sur les réseaux sociaux, notamment par les hashtag #BalanceTonPorc et #MeToo.

C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles porté et présenté par Marlène Schiappa en Conseil des ministres le 21 mars 2018.

Ce que prévoit le projet de loi Schiappa

Ce projet propose de fixer l’âge du consentement sexuel à quinze ans, âge de la majorité sexuelle en France et en-dessous duquel « tout acte de pénétration sexuelle de quelque nature qu’il soit constituera un viol, lorsque l’auteur connaissait ou ne pouvait ignorer l’âge de la victime », tel que l’avait annoncé la secrétaire d’État dans un article du Monde datant du 8 mars 2018. De plus, toute atteinte sexuelle commise par un majeur sur un mineur constituera une agression sexuelle. Cependant, une plainte restera nécessaire pour que des poursuites soient engagées. La pénalisation ne serait donc pas automatique. Marlène Schiappa a déclaré qu’il « est insupportable pour l’opinion publique que le fait de violer un enfant puisse être qualifié d’atteinte sexuelle, au seul motif que l’enfant avait l’air consentant. »

Cependant, certaines dispositions inquiètent les magistrats, notamment quant à la présomption de culpabilité, bien que la secrétaire d’État assure que ces derniers garderont un pouvoir d’appréciation. Par exemple, si une « histoire d’amour » est identifiée entre deux personnes de 18 et 14 ans, les juges pourront abandonner les poursuites.

De plus, le projet de loi propose d’allonger le délai de prescription des crimes sexuels commis à l’encontre des mineurs à trente ans après la majorité de la victime, contre vingt actuellement.

Enfin, le Gouvernement a décidé, sur proposition d’un rapport parlementaire sur le harcèlement de rue, de créer une infraction « d’outrage sexiste » pouvant être sanctionnée d’une amende de 90 à 750 euros. Cette amende de quatrième classe sanctionnerait les comportements dits déplacés. Marlène Schiappa a qualifié cette amende de « pédagogique » et préventive. Cette mesure comporte deux volets dont un relatif au flagrant délit. La secrétaire d’Etat est également favorable à un stage de sensibilisation à l’égalité femmes-hommes.

Le Haut Conseil, plus sévère, a préconisé d’étendre l’agissement sexiste prévu dans le Code du travail à tous les espaces publics, et de le sanctionner d’une amende allant jusqu’à 1 500 euros, amende de cinquième classe. En cas de récidive, celle-ci irait jusqu’à 3 000 euros et serait accompagnée d’un stage de responsabilisation.

Mme Schiappa a également ajouté à son projet de loi un quatrième volet concernant le cyberharcèlement visant à en renforcer les condamnations et sanctions, notamment en élargissant la définition du harcèlement en ligne.

La prévention contre le sexisme depuis l’École

Parmi les mesures annoncées, certaines concernent les écoles, milieux où l’éducation des futurs citoyens se déroule. Le projet de loi prévoit la nomination de référents dans chaque établissement chargés d’identifier et de faire remonter les problèmes liés à l’inégalité femmes-hommes.

De plus, des séances d’éducation à la sexualité ont été demandées par la secrétaire d’État ainsi que par le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

L’article 2 du projet de loi

Dans la nuit du 15 au 16 mai 2018, l’Assemblée nationale a adopté l’article 2 du projet de loi sur les violences sexuelles et sexistes. Avant d’être adopté, l’article a fait polémique, ayant été remis en cause par plus de deux cent cinquante personnes le jugeant peu protecteur des mineurs victimes d’agressions sexuelles et de viols. L’article controversé a cependant fait l’objet d’un contresens, l’associant à tort à un rétrogradation de crime en délit.

L’article dispose que « lorsque les faits sont commis sur la personne d’un mineur de 15 ans, la contrainte morale ou la surprise sont caractérisées par l’abus de vulnérabilité de la victime ne disposant pas du discernement nécessaire pour consentir à ces actes . »

L’article renforce la définition de « contrainte morale » ou de « surprise », qui sont avec « la violence » et « la menace » les quatre alternatives de la constitution du viol. La contrainte morale pourra désormais découler de l’âge de la victime. Selon l’avocate pénaliste Delphine Meillet, « le juge [d’instruction] a toujours l’opportunité de requalifier les faits. Avec ce projet de loi, il en aura l’obligation. Ce qui signifie que toutes les fois où les magistrats estimeront que la qualification de viol ne correspond pas à l’infraction commise, ils auront l’obligation de requalifier en délit d’atteinte sexuelle. » Le texte n’a donc pas l’intention de requalifier les viols en délits, comme l’ont affirmé les opposants, mais à obliger les juges, lorsque les conditions du viol ne sont pas réunies, à se prononcer sur un délit d’atteinte sexuelle sur mineur. Cela éviterait donc l’acquittement.

Marlène Schiappa a réaffrimé ces propos devant la Commission des lois en expliquant que le texte permettrait soit « une condamnation pour viol, y compris lorsque l’on soutient que l’enfant ne s’est pas débattu, car avoir moins de quinze ans, c’est constitutif de la définition du viol », soit une condamnation pour atteinte sexuelle ce qui permettrait d’éviter l’acquittement.

Un adulte ayant eu une relation sexuelle avec un mineur de moins de quinze ans risquerait non plus cinq ans d’emprisonnement mais dix, s’il y a eu pénétration. Selon l’article 2, en cas de non pénétration, la peine passe de cinq ans à sept. Le projet de loi vise donc à durcir la loi et renforce la protection des mineurs.

Lola Perez
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1034
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Dim 26 Aoû - 22:59

https://www.nouvelobs.com/societe/20180514.OBS6617/loi-schiappa-pour-maitre-eolas-l-article-2-dit-le-contraire-de-ce-qui-lui-est-reproche.html a écrit:Un contresens, développé également dans une pétition mise en ligne ce lundi, qui "inquiète" l'avocat-blogueur Maître Eolas. Contacté par "l’Obs", il explique en quoi l'article 2 dit "tout le contraire" de ce que lui reprochent ses détracteurs. Interview.

Avec cet article 2, un viol d’enfant pourra-t-il réellement être considéré comme un délit et non plus comme un crime ?

Non. L'article parle d’atteinte sexuelle et non d'agression sexuelle ou de viol. Une "atteinte sexuelle avec pénétration" est un rapport sexuel avec pénétration d'un adulte avec un mineur, mais pas un viol, ni une agression sexuelle. L’article 227-25 du Code pénal définit ainsi l'atteinte sexuelle :

"Le fait, par un majeur, d'exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d'un mineur de quinze ans est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende."
"Sans violence, contrainte, menace ni surprise", des qualifications qui écartent donc bien la notion de viol.

Avec cet article, les rapports sexuels sur mineurs ne deviennent pas légaux. Ils restent un délit, comme ils le sont déjà. La loi durcit, non l'inverse. Cette partie de l'article 2 tant décriée permet au contraire de doubler la peine d’une atteinte sexuelle "avec pénétration". Un adulte qui a une relation sexuelle avec un mineur de moins de 15 ans risque alors, non plus 5 ans d’emprisonnement comme le prévoit la loi aujourd'hui, mais 10 ans d’emprisonnement, s’il y a eu pénétration. Sans pénétration, la peine passe de 5 ans aujourd'hui à 7 ans si l’article 2 du projet de loi venait à être validé.

Quant au viol sur mineur de moins de 15 ans, il reste puni de 20 ans et les attouchements de 10 ans de prison et de 150.000 euros d'amende. Si le mineur a plus de 15 ans, le viol reste lui aussi puni de 15 ans de prison. Les attouchements sexuels sont punis de 5 ans d'emprisonnement dans le même cas.

Les enfants seraient-ils donc tous considérés comme consentants par défaut, jusqu'à preuve du contraire, comme semblent le dénoncer les signataires de la pétition #LeViolestUnCrime ?  

Il n'existe pas un "âge du consentement" dans la loi française. D'ailleurs, la justice ne s’aventure pas à se prononcer sur une notion si délicate. Le consentement est un critère relativement subjectif. C'est donc aux juges d'estimer, au cas par cas, si le mineur en face d’eux était capable de donner son consentement ou non. Il y a une différence entre un mineur de 12 ans et un enfant de 7 ans. Jamais une juridiction n'ira jusqu'à estimer qu’un enfant de cet âge-là puisse donner son consentement. En dessous de 12 ans, il ne me semble pas avoir déjà entendu parler d’un acte sexuel sur mineur qualifié simplement d’atteinte et non de viol.

Mais cette question de consentement défini par la loi est un vieux combat des associations féministes qui ont toujours souhaité l’introduction d’une présomption de non-consentement d’un mineur de moins de 15 ans en cas de relation sexuelle avec un majeur. Ce que les députés refusent encore aujourd'hui.

Les signataires de la lettre ouverte se basent sur une affaire récente, celle dite de Pontoise, dans laquelle un adulte a d’abord été jugé pour "atteinte sexuelle" et non pour "viol" sur une fille de 11 ans.

Le parquet de Pontoise qui a décidé de cette qualification dans un premier temps a en effet fait une erreur. C’est la raison pour laquelle le tribunal correctionnel de Pontoise a bien renvoyé le parquet, dans un jugement en date du 13 février 2018, à mieux se pourvoir à la demande de la partie civile.

A l'audience, les avocats qui représentaient la fillette ont soulevé le fait qu’il s’agissait d’un viol et que leur plainte déposée auprès des services de police était bien une plainte pour viol. Le tribunal correctionnel leur a donné raison. Cette affaire relève donc bien de la juridiction criminelle et une instruction a dû être ouverte le jour-même. L’homme ne sera pas jugé en correctionnelle mais devant la cour d’assises.

Le problème ? La procédure peut durer plusieurs mois, voire facilement un an. La victime va donc devoir attendre longtemps. D'où l’intérêt, notamment, de la correctionnalisation qui aurait permis un jugement de condamnation et une indemnisation pour la victime dès le mois de février prochain, à la condition que la fillette renonce à utiliser le mot "viol". Un choix qui n’est pas toujours facile à faire dans l'intérêt de la victime.

Les "anti-article 2" estiment que le texte proposé par Marlène Schiappa "minimise la gravité du viol" et "ouvre la voie à une déqualification massive des viols de mineur.e.s". C'est un des risques selon vous ?

Avec l’article 2, les peines encourues et les indemnités obtenues deviennent presque les mêmes en correctionnelle qu’en cour d’assises. Pour certaines victimes, le choix d'accélérer le processus peut être libérateur. Beaucoup de militants féministes assurent qu’un viol jugé en correctionnelle serait plus difficile à surmonter pour les victimes, qui n’auraient pas le sentiment d’avoir aussi bien été entendues qu’après un procès en assises.

C’est possible. Il est vrai que la cour d’assises offre un cérémonial et une procédure premium que le côté plus low-cost et à la chaîne du correctionnel ne permet pas. Une affaire jugée par une cour d’assises nécessitera la présence de tous les témoins, qui seront invités à s’exprimer directement et durera au moins deux jours complets. Là où un jugement en correctionnelle s'étendra sur un maximum de cinq heures, au cours desquelles la plupart des informations du dossier ne seront pas communiquées à haute voix, mais dans des procès-verbaux.

Cependant, aucune étude scientifique n’a encore pu prouver ce phénomène. Certaines victimes préféreraient peut-être le système correctionnel, plus rapide. La majorité des magistrats ne voient d’ailleurs pas la correctionnalisation comme étant contraire à la victime. Laisser le choix semble être une bonne solution. Même si, clairement, l’article 2 a d’abord été pensé par le gouvernement pour désengorger les cours d’assises.

Vous y voyez donc un choix pratique et financier de la part du gouvernement ?

Evidemment. Le système juridique français n’a pas les moyens qu’il lui faudrait. Il bricole donc au mieux. Le problème de l’article 2 n’est pas selon moi la notion "d’atteinte sexuelle avec pénétration" ou sans pénétration, mais plus celui de la correctionnalisation, qui n’est pas nouveau. La meilleure solution reste de débloquer le budget de la justice afin de lui permettre de faire son travail dans des délais raisonnables. Mais pour l’instant, aucun gouvernement n'a proposé cette solution.  

Propos recueillis par Barbara Krief
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1034
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Loryan le Lun 27 Aoû - 0:10

@Sofiane a écrit:
Franchement, la pédophilie n'est pas le thème de ce sujet. A ce propos, rien ne vous empêche d'en ouvrir un. Il est, de mon point de vue, inadmissible d'assimiler la pédophilie à l'éducation sexuelle.

Je suis assez d'accord avec toi.
Il est étonnant qu'on ne puisse pas parler d'éducation sexuelle des enfants sans se cristalliser sur la question pédophile, comme si ça allait ensemble.

Evidemment on peut toujours trouver des liens et des associations (d'idées), mais si les sujets partent toujours en discussion parallèle sur l'actualité il est impossible de discourir de rien.

Ce qui s'apparente à une levée de bouclier dès qu'on parle de sexualité, et encore plus dès qu'on parle d'enfant est particulièrement inquiétante.... dans le sens où je me demande ce que certains ont vécu pour réagir si intensément.

C'est dommage parce que dans le cadre de la vie quotidienne c'est plutôt enrichissant que d'avoir des éléments de réponses quant à l'éducation sexuelle des enfants.
Ce n'est pas une question facile quand elle se présente à nous, on ne sait pas toujours quoi répondre à un enfant, ni comment l'informer sans le brusquer, sans le gêner, sans empiéter sur son intimité.
Mais en même temps il faudra bien qu'ils sachent un jour, et si possible avant de rencontrer des problèmes.

Alors bien sur être informé ne préserve pas de tout ni des déviances de la société, mais ça protège toujours plus que de ne pas savoir.
A vouloir des réponses (ou des solutions) vrai dans 100% des cas, on en arrive surtout à compliquer les réponses au point de propager une forme d'inertie sans réponses.

Loryan
Épiméthée

Chien
Messages : 174
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Kouen le Lun 27 Aoû - 9:55

@Loryan a écrit:
Alors bien sur être informé ne préserve pas de tout ni des déviances de la société, mais ça protège toujours plus que de ne pas savoir.



je pense pareil, mais chacun aura son avis personnel;
pourtant il existe aussi le cas de l'enfant
qui ne demande pas d’explications ?!!
pour en revenir un peu au sujet de "base", je pense cela ne signifie
pas qu’il ne s’intéresse pas au sujet ou qu’il est déjà
suffisamment informé, souvent cette apparente absence de
curiosité démontre au contraire qu’il a ressenti une gêne
souvent dans son entourage lorsqu’il a voulu en discuter,
ou poser des questions sans réponses, et qu’il préfère donc
garder le silence, attendre, s'interroger ..( d'après ce que j'ai pu remarquer )
je pense que dans ce cas là, c'est aux parents de se montrer
attentifs aux questions indirectes et c'est surtout à ce moment là,
que l’utilisation  qu'un petit livre d’éducation sexuelle peut être également
un excellent moyen de nouer le dialogue... sunny  
avatar
Kouen
Mimas

Coq
Messages : 525
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente ( Tarot XVII )

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Lun 27 Aoû - 10:02

@Kouen a écrit:
@Loryan a écrit:
Alors bien sur être informé ne préserve pas de tout ni des déviances de la société, mais ça protège toujours plus que de ne pas savoir.



je pense pareil, mais chacun aura son avis personnel;
pourtant il existe aussi le cas de l'enfant
qui ne demande pas d’explications ?!!
pour en revenir un peu au sujet de "base", je pense cela ne signifie
pas qu’il ne s’intéresse pas au sujet ou qu’il est déjà
suffisamment informé, souvent cette apparente absence de
curiosité démontre au contraire qu’il a ressenti une gêne
souvent dans son entourage lorsqu’il a voulu en discuter,
ou poser des questions sans réponses, et qu’il préfère donc
garder le silence, attendre, s'interroger ..( d'après ce que j'ai pu remarquer )
je pense que dans ce cas là, c'est aux parents de se montrer
attentifs aux questions indirectes et c'est surtout à ce moment là,
que l’utilisation  qu'un petit livre d’éducation sexuelle peut être également
un excellent moyen de nouer le dialogue... sunny  

Oui mais comment faire quand les parents n'abordent pas le sujet et que l'enfant n'ose pas ?
C'est là où l'école pourrait être une bonne manière de palier aux manquements.
Ça a été mon cas, je ne vais pas raconter mon enfance mais mes parents n'ont jamais abordé ce sujet, vers mes 12,13 ans je me souviens que ma mère m'avait donné un livre sur l'éducation sexuelle, mais c'était trop tard, le mal était déjà fait.
Alors je me dis que si à l'école j'avais eu la possibilité d'entendre des adultes en parler, ça m'aurait peut-être évité certaines choses.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hridaye le Lun 27 Aoû - 10:08

Vous trouvez pas étrange qu'on soit tellement presser d'initier des gosses de primaire à quelque chose qui ne les concerne pourtant pas encore, alors que par ex les cours de nutrition et l'alimentation ne sont pas au programme (ni en maternelle, ni en primaire, ni en secondaire, ni jamais en fait) ?

Apprendre à se nourrir correctement c'est pourtant essentiel non ?

Nan mais ce serait vraiment dommage d'initier les gosses à mieux consommer, ils en viendraient peut-être à boycotter les produits indistriels, ce serait une catastrophe n'est ce pas...

Et d'autres choses également, comme apprendre à interpréter les signaux de détresse du corps, apprendre à canaliser leurs émotions etc etc
Non tout ça c'est pas du tout important n'est ce pas ?
Mais par contre apprendre comment avoir des relations sexuelles quand on a 5 ans c'est vachement important ! Rolling Eyes

Cette insistance devrait pourtant mettre la puce à l'oreille.
avatar
Hridaye
Miranda

Serpent
Messages : 656
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Lun 27 Aoû - 10:20

Ah mais si bien-sûr, tout ce que tu cites là est primordial, entièrement d'accord, ça devrait être les bases et faire partie des programmes scolaires Ca éviterait bien des maux par la suite.
L'école formate pour CON-sommer avant tout et suivre "bêtement" les dictats de cette société de consommation de masse, pour en faire des adultes qui restent bien endormis, tout ça je suis d'accord, mais de là à dire que c'est pour servir les pédo.... il y a un monde je trouve.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hridaye le Lun 27 Aoû - 10:28

Ca c'est un raisonnement un peu simpliste.
On a pas dit que c'était pour 'servir' les pédophiles, mais juste que c'était le risque à courir que la pédophilie en profite.

Maintenant je pose légitimement la question :
Vu que comme tu dis, l'éducation est là pour formater les moutons, et absolument pas destinée à en faire des adultes intelligents, curieux, lucides, équilibrés et sains, d'où vient donc cet empressement subit à les éduquer sexuellement ?
Quelle genre de nouvelle servitude et de conditionnement on prépare là ?
On peut quand même se poser la question non ?
avatar
Hridaye
Miranda

Serpent
Messages : 656
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Kouen le Lun 27 Aoû - 10:31

c'est à dire que les enfants ne posent pas des questions,
et ne s'interrogent pas sur le contenu de leur gouter ?!  Wink

ils soulèvent des questions "existentielles" à leurs yeux,
des interrogations qui touchent leur "petite" personne de prés,
leurs différences de sexe, leur naissance, leurs parents..
c'est une réaction humaine, et qui les concernent de prés,
ils veulent comprendre, savoir d'où ils viennent;  

ce n'est pas les adultes qui encouragent cela, la demande vient de l'enfant
lui même, sinon il n'y aurait pas de problèmes "sexuels" à proprement dits,
je pense que l'on ne pas obliger un enfant à s'interroger sur son "sexe"...?!
c'est une curiosité naturelle  Like a Star @ heaven

je pense aussi, qu'il ne faut pas tout mélanger, l'alimentation est une chose,
la sexualité c'est un autre apprentissage  Wink


avatar
Kouen
Mimas

Coq
Messages : 525
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente ( Tarot XVII )

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Sofiane le Lun 27 Aoû - 10:35

@Hridaye a écrit:Vous trouvez pas étrange qu'on soit tellement presser d'initier des gosses de primaire à quelque chose qui ne les concerne pourtant pas encore, alors que par ex les cours de nutrition et l'alimentation ne sont pas au programme (ni en maternelle, ni en primaire, ni en secondaire, ni jamais en fait) ?

Apprendre à se nourrir correctement c'est pourtant essentiel non ?

Nan mais ce serait vraiment dommage d'initier les gosses à mieux consommer, ils en viendraient peut-être à boycotter les produits indistriels, ce serait une catastrophe n'est ce pas...

Et d'autres choses également, comme apprendre à interpréter les signaux de détresse du corps, apprendre à canaliser leurs émotions etc etc
Non tout ça c'est pas du tout important n'est ce pas ?
Mais par contre apprendre comment avoir des relations sexuelles quand on a 5 ans c'est vachement important ! Rolling Eyes

Cette insistance devrait pourtant mettre la puce à l'oreille.

Ce n'est pas le rôle de l'école. Peut-être la nostalgie de la Grèce antique et de ses écoles ?
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 741
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Lun 27 Aoû - 10:36

Si si ça existe :
http://www.education.gouv.fr/cid205/l-education-au-developpement-durable.html
http://www.europe1.fr/societe/education-il-faut-parler-denvironnement-a-lecole-2838733
https://crdp.ac-amiens.fr/textesofficielsedd/index.php/actualite/1601-2015-08-25-13-32-23
http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/edd/IMG/pdf/ECOLE-COLLEGE-EDD2014.pdf
http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/indicateurs-indices/f/2482/0/nombre-projets-deducation-developpement-durable-ecoles.html

Et pour la nourriture c'est pareil y'a des choses qui se mettent en place :
https://www.sciencesetavenir.fr/nutrition/aliments/50-de-produits-bio-et-locaux-dans-nos-cantines-est-ce-vraiment-possible_123308
https://www.lci.fr/societe/education-l-assemblee-nationale-vote-pour-plus-de-bio-dans-les-cantines-scolaires-2088579.html
http://www.nutritionenfantaquitaine.fr/content/actions-pedagogiques-dans-les-ecoles-primaires
http://agriculture.gouv.fr/sia2018-les-classes-du-gout-au-salon-de-lagriculture
http://agriculture.gouv.fr/enseignants-formez-vous-aux-classes-du-gout
http://www.education.gouv.fr/cid115024/education-nutritionnelle.html

A mon époque ça existait déjà avec la semaine du gout


Dernière édition par Hakaan le Lun 27 Aoû - 10:38, édité 1 fois
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1034
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hridaye le Lun 27 Aoû - 10:37

Ouais beh j'attends de voir ce que ça donne parce que pour le moment c'est niet.
avatar
Hridaye
Miranda

Serpent
Messages : 656
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Kouen le Lun 27 Aoû - 10:40

@Hakaan a écrit:
A mon époque ça existait déjà avec la semaine du gout

ça existe encore.. !!!  Smile
avatar
Kouen
Mimas

Coq
Messages : 525
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente ( Tarot XVII )

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hakaan le Lun 27 Aoû - 10:43

Ca donne que tout les 5 spots de pubs on nous ressort les 5 fruits et legumes frais, que dans presque toutes les émissions pour enfants y'a un moment ou ils vont nous pondre un truc du même ordre, qu'en dessous de toutes les pubs il y a un petit texte "mangez sainement gnagna", et qu'ils planchent sur une loi pour indiquer un code couleur sur tout les produits du supermarchés suivant le taux de sucre de gras etc et que bientôt avec les gens jamais contents on va finir par ne plus rien pouvoir acheter sans voir un gros cadre dégueulasse quand on veut juste manger sa biscotte tranquille,
parce qu'évidemment les gens faut les éduquer à ceci ou cela, on ne pourrait pas juste considérer qu'ils sont libres et savent penser par eux même
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1034
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Sofiane le Lun 27 Aoû - 10:45

L'école s'est passablement développée, mais comme dans tous les domaines de l'existence, le changement demande du temps et de la confiance. Evidemment, l'école ne fait pas tout juste, mais il est important, semble-t-il, d'observer également ce qu'elle fait de bien, non ?
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 741
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Kouen le Lun 27 Aoû - 10:45

@Hakaan a écrit:on va finir par ne plus rien pouvoir acheter sans voir un gros cadre dégueulasse juste parce qu'on veut manger sa biscotte tranquille


lol!
avatar
Kouen
Mimas

Coq
Messages : 525
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente ( Tarot XVII )

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Miwae le Lun 27 Aoû - 10:47

@Hridaye a écrit:Ca c'est un raisonnement un peu simpliste.
On a pas dit que c'était pour 'servir' les pédophiles, mais juste que c'était le risque à courir que la pédophilie en profite.

Si justement, ça a été dis, et c'est de là qu'est parti le "tollé" de ce topic.
Edit : Ou alors il y a eu un malentendu et personne ne s'est compris, ce qui serait dommage, j'ai relu le topic et c'est bien ce désaccord qui a fait vriller le sujet.


@Hridaye a écrit:Maintenant je pose légitimement la question :
Vu que comme tu dis, l'éducation est là pour formater les moutons, et absolument pas destinée à en faire des adultes intelligents, curieux, lucides, équilibrés et sains, d'où vient donc cet empressement subit à les éduquer sexuellement ?
Quelle genre de nouvelle servitude et de conditionnement on prépare là ?
On peut quand même se poser la question non ?

Oui on peut se poser la question, c'est important même de se la poser,  c'est un terrain très glissant et dangereux et on peut se demander si l'approche sera bien faite ou pas, mais c'est différent d'émettre des doutes, des craintes légitimes que d'affirmer ce qu'on a écrit plus haut.
C'est ça que j'essaye d'expliquer depuis le début, rien de plus.


Dernière édition par Miwae le Lun 27 Aoû - 10:53, édité 1 fois
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 1282
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Loryan le Lun 27 Aoû - 10:48

@Hridaye a écrit:Vous trouvez pas étrange qu'on soit tellement presser d'initier des gosses de primaire à quelque chose qui ne les concerne pourtant pas encore, alors que par ex les cours de nutrition et l'alimentation ne sont pas au programme (ni en maternelle, ni en primaire, ni en secondaire, ni jamais en fait) ?

Apprendre à se nourrir correctement c'est pourtant essentiel non ?

Nan mais ce serait vraiment dommage d'initier les gosses à mieux consommer, ils en viendraient peut-être à boycotter les produits indistriels, ce serait une catastrophe n'est ce pas...

Et d'autres choses également, comme apprendre à interpréter les signaux de détresse du corps, apprendre à canaliser leurs émotions etc etc
Non tout ça c'est pas du tout important n'est ce pas ?
Mais par contre apprendre comment avoir des relations sexuelles quand on a 5 ans c'est vachement important ! Rolling Eyes

Cette insistance devrait pourtant mettre la puce à l'oreille.

Oui mais là encore tu fais un sujet parallèle qui est relatif à ton propre classement des priorités.
Bien sur que se nourrir correctement est essentiel
Apprendre à marcher aussi
Apprendre à respirer, à parler, à interagir avec l'environnement.
Faut-il donner des jouets de guerre aux garçons, donner des jouets ménager au filles.
... mais ça s'arrête jamais dans ce cas, et on parle de tout et de rien dans ce cas.

C'est toi même qui a initié ce sujet "l'éducation sexuelle précoce des enfants"
J'ai bien compris que pour toit c'est trop tôt et qu’éventuellement ce livre (qui a 40 ans) est "trop" pour un jeune age.
Personnellement je pense qu'il faut commencer à l'âge ou l'enfant peut accepter et comprendre, mais je ne fixe pas d'âge (avant la puberté quand même)
Par ailleurs l'éducation sexuelle ne consiste pas à dire "comment avoir des relation sexuelle" mais expliquer la sexualité en fonction de ce que l'enfant peut comprendre (s'adapter à lui) . 100% des enfants seront confrontés à cette question tôt ou tard , c'est factuel.
Quand on apprend à un enfant à lire, on lui demande pas de devenir écrivain.

Tu as écrit
Et d'autres choses également, comme apprendre à interpréter les signaux de détresse du corps, apprendre à canaliser leurs émotions etc etc
Ne crois-tu pas que la sexualité engendre facilement cela ?
J'aurais tendance à penser que la majorité des problématiques sexuelles (et amoureuses) de l'adulte sont issues de d'écueils vécus dans l'enfance à l'adolescence

Cette insistance devrait pourtant mettre la puce à l'oreille
Ce genre de phrase qui ne veut rien dire, ne sert strictement à rien.
Tu alimentes une forme de paranoïa sur des suppositions hasardeuses.
Que dirais tu de l'insistance à vouloir apprendre à lire et écrire à tout le monde depuis 2 siècles ? ça devrait nous mettre la puce à l'oreille ?





Loryan
Épiméthée

Chien
Messages : 174
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Kouen le Lun 27 Aoû - 10:51

@Sofiane a écrit:
L'école s'est passablement développée, mais comme dans tous les domaines de l'existence, le changement demande du temps et de la confiance. Evidemment, l'école ne fait pas tout juste, mais il est important, semble-t-il, d'observer également ce qu'elle fait de bien, non ?


en général...mais tout dépend des écoles ?!
des enseignants, de la ville..etc.. Wink
avatar
Kouen
Mimas

Coq
Messages : 525
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente ( Tarot XVII )

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Sofiane le Lun 27 Aoû - 11:03

Kouen,

Eh bien par ici, le corps enseignant prend soin de l'enfant dans sa globalité. On respecte par exemple sa confession, la catéchèse n'est plus imposée. Ce sont les parents qui décident directement de sa participation ou non. La semaine du goût a lieu tous les ans, dans chaque degré. Des journées de jardinage sont organisées avec les enfants. On prend soin de l'enfant souffrant d'autisme, ou un autre touché par le syndrome d'Asperger, on ne considère plus l'enfant dyslexique comme un bon à rien, des cours d'éthique sont dispensés, etc.
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 741
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Kouen le Lun 27 Aoû - 11:14

@Miwae a écrit:
@Kouen a écrit:
@Loryan a écrit:
Alors bien sur être informé ne préserve pas de tout ni des déviances de la société, mais ça protège toujours plus que de ne pas savoir.



je pense pareil, mais chacun aura son avis personnel;
pourtant il existe aussi le cas de l'enfant
qui ne demande pas d’explications ?!!
pour en revenir un peu au sujet de "base", je pense cela ne signifie
pas qu’il ne s’intéresse pas au sujet ou qu’il est déjà
suffisamment informé, souvent cette apparente absence de
curiosité démontre au contraire qu’il a ressenti une gêne
souvent dans son entourage lorsqu’il a voulu en discuter,
ou poser des questions sans réponses, et qu’il préfère donc
garder le silence, attendre, s'interroger ..( d'après ce que j'ai pu remarquer )
je pense que dans ce cas là, c'est aux parents de se montrer
attentifs aux questions indirectes et c'est surtout à ce moment là,
que l’utilisation  qu'un petit livre d’éducation sexuelle peut être également
un excellent moyen de nouer le dialogue... sunny  

Oui mais comment faire quand les parents n'abordent pas le sujet et que l'enfant n'ose pas ?
C'est là où l'école pourrait être une bonne manière de palier aux manquements.
Ça a été mon cas, je ne vais pas raconter mon enfance mais mes parents n'ont jamais abordé ce sujet, vers mes 12,13 ans je me souviens que ma mère m'avait donné un livre sur l'éducation sexuelle, mais c'était trop tard, le mal était déjà fait.
Alors je me dis que si à l'école j'avais eu la possibilité d'entendre des adultes en parler, ça m'aurait peut-être évité certaines choses.


je comprends bien Miwae…
il y a toute une génération comme cela.. Neutral
autrefois les parents ne parlaient pas de "sexualité" à la maison, c'était tabou..
on avait pas besoin de savoir, on était trop jeunes, ça ne nous regardait pas,
c'était des choses de "grands"..il faudra attendre mai 68 pour que les
mentalités bougent enfin et qu'elles se libèrent un peu
( l'avortement..la pilule..l'éducation sexuelle )
combien de jeunes filles ont eu leurs premières règles sans comprendre
ce qu'il leur arrivait et croyant mourir sur place ?!!
ou être enceinte sans le savoir et s'en rendre compte
qu'à 6 mois de grossesse ?!


Dernière édition par Kouen le Lun 27 Aoû - 11:44, édité 1 fois
avatar
Kouen
Mimas

Coq
Messages : 525
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente ( Tarot XVII )

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Hridaye le Lun 27 Aoû - 11:15

@Loryan, j'alimente rien du tout, j'interroge. Mais il semble que cette interrogation te mette mal à l'aise, puisque tu es sur la défensive (limite sur le point de devenir agressif) donc chez qui se trouve le malaise ?


Dernière édition par Hridaye le Lun 27 Aoû - 12:03, édité 1 fois
avatar
Hridaye
Miranda

Serpent
Messages : 656
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation sexuelle précoce des enfants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 21 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum