L'éthique de l'aide à autrui

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

L'éthique de l'aide à autrui

Message par Hridaye le Lun 23 Juil - 14:26

Rappel du premier message :

Miwae : Topic ouvert par la modération suite aux hs ici : http://chemin-spiritualite.forumactif.com/t368p225-l-insoutenable-inconsistance-humaine#10404


@ratDchamp a écrit:Tout a fait en accord avec toi, mais le hic c'est qu'il paraitrait (conditionnel) qu'on doit venir se réincarner sur cette bonne vieille terre jusqu'à que toute l'humanité soit éveillée, prétendent certains,
..mais il se pourrait que cette croyance fasse partie du piège qui nous réduit ici bas à l'esclavage.
A ton avis d'où vient cette propagande et quels intérêts sert-elle ?

Si tu veux aider les frères et soeurs en humanité, la première chose à faire c'est déjà de sortir toi-même de la roue et ensuite depuis les plans supérieurs, tu peux agir beaucoup plus facilement que sur le plancher des vaches où tu risques de chuter et de t'oublier à 95 pour cent.
La plupart des enfants indigos de ce monde venus avec une mission d'aide ont complètement oublié leur but et toutes leurs énergies ont été récupérées pour servir les illusions new âge que le système a mis en place.
Sans compter qu'ils sont harcelés et mis en situation de souffrance systématiquement.

Il y a très peu d'êtres qui parviennent vraiment à en éveiller d'autres.
Et bcp chutent (souvent à cause du sexe d'ailleurs)...
avatar
Hridaye
Encelade

Chèvre
Messages : 765
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Sofiane le Ven 27 Juil - 12:37

Toujours d'actualité...


Sofiane
Modérateur

Messages : 1097
Date d'inscription : 24/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Hridaye le Ven 27 Juil - 14:16

@Sofiane a écrit:
Hridaye,

On peut l'entendre comme un impératif ou comme une invitation à
Ca ne change absolument rien, ne soyons pas hypocrites, hein, ça nous changera un peu...
si demain je te dis: cet homme qui a violé tes enfants et tué ta femme, prends le dans tes bras et aime-le comme ton ami, tu en seras capable ?
Ah je ne te force pas hein, attention, je ne fais que t'y inviter Laughing  
Non, tu n'en seras pas capable ou alors tu vas refouler un sentiment de rejet et de souffrance énorme.
Et ça c'est aussi du désamour, le désamour de sa propre estime, un manque de respect vis à vis de soi-même.
Ah mais c'est tellement plus spirituel de pardonner direct plutôt que de garder rancune.
Mettons tout ce qui gêne sous le tapis et restons bien lisse. On pourra presque s'en convaincre.

On ne peut pas inviter n'importe qui à n'importe quoi. Sous peine d'en faire un refoulé. Et ça des refoulés chez les religieux on en voit pas mal. Toutes religions confondues d'ailleurs hein.
Or les évangiles s'adressent à tous, de l'enfant au vieillard.

En revanche il advient un moment où cela n'est plus difficile de vivre l'amour inclusif mais naturel.
Mais il faut avoir sacrément cheminé !

C'est facile de jouer d'un bon mot, d'avoir toujours en parole la solution mais faut imaginer le geste aussi derrière.

Dieu aime à travers soi quand on est transparent
avatar
Hridaye
Encelade

Chèvre
Messages : 765
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Professeur X le Ven 27 Juil - 14:53

Hum , tout le monde n'est pas à même de tirer partie des enseignements que nous livre Jésus , et rien ne nous y oblige , il suffit de se rappeler la parabole du semeur , c'est bien une invitation pour ceux dont le coeur y est sensible , love .
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Hakaan le Ven 27 Juil - 18:06

Jesus voulait transmettre sa foi, pas ériger un quelconque enseignement
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 1381
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : ¯\_(ツ)_/¯

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Azaël le Ven 27 Juil - 18:56

@Hridaye a écrit:...

En revanche il advient un moment où cela n'est plus difficile de vivre l'amour inclusif mais naturel.
Mais il faut avoir sacrément cheminé !

C'est facile de jouer d'un bon mot, d'avoir toujours en parole la solution mais faut imaginer le geste aussi derrière.

Dieu aime à travers soi quand on est transparent

Mais c'est justement ce que Jésus nous invite à faire : cheminer
Ce sont bon nombres de personnes qui se sont érigés en docteur de la loi (ce que Jésus réprouvait) qui on interprété sa parole comme devant être appliquée de manière idiote et immédiate.
Je crois maintenant que Jésus nous à juste montré la voie.
Il nous a dit : voilà comment il serait souhaitable que vous parveniez à percevoir le monde toutefois je vous sais faible et je vous soutiens et je pardonne vos faiblesses.
Il a dit que celui qui voulait le suivre devait tout abandonner (sous entendu son ancienne vie, ses anciennes façons de voir les choses) pour accepter d'être transformer... C'est une voie "d'éveil" tout simplement
Ce n'est qu'au bout d'un long cheminement que nous devenons capables de pardonner comme il le faisait
avatar
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1739
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Sofiane le Ven 27 Juil - 20:36

@Hridaye a écrit:
@Sofiane a écrit:
Hridaye,

On peut l'entendre comme un impératif ou comme une invitation à
Ca ne change absolument rien, ne soyons pas hypocrites, hein, ça nous changera un peu...
si demain je te dis: cet homme qui a violé tes enfants et tué ta femme, prends le dans tes bras et aime-le comme ton ami, tu en seras capable ?
Ah je ne te force pas hein, attention, je ne fais que t'y inviter Laughing  
Non, tu n'en seras pas capable ou alors tu vas refouler un sentiment de rejet et de souffrance énorme.
Et ça c'est aussi du désamour, le désamour de sa propre estime, un manque de respect vis à vis de soi-même.
Ah mais c'est tellement plus spirituel de pardonner direct plutôt que de garder rancune.
Mettons tout ce qui gêne sous le tapis et restons bien lisse. On pourra presque s'en convaincre.

On ne peut pas inviter n'importe qui à n'importe quoi. Sous peine d'en faire un refoulé. Et ça des refoulés chez les religieux on en voit pas mal. Toutes religions confondues d'ailleurs hein.
Or les évangiles s'adressent à tous, de l'enfant au vieillard.

En revanche il advient un moment où cela n'est plus difficile de vivre l'amour inclusif mais naturel.
Mais il faut avoir sacrément cheminé !

C'est facile de jouer d'un bon mot, d'avoir toujours en parole la solution mais faut imaginer le geste aussi derrière.

Dieu aime à travers soi quand on est transparent

Nous ne pouvons savoir à l'avance ce que Dieu peut pour nous. Toutefois, notre Histoire ne manque pas de témoins, lesquels, et ce malgré les atrocités vécues par leurs proches ou eux-mêmes, ont accompli la parole du Christ.
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 1097
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par porte le Sam 28 Juil - 10:53

Aider autrui est s'aider soi-même, une opportunité offerte.
En aucun cas il est question d'apologie en ce domaine.

Fraternellement I love you
avatar
porte
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par porte le Sam 28 Juil - 10:56

Avec la Présence "JE SUIS".

Tout ce que tu donnes
Te reviens,
Si tu te vois en l’autre.
Dieu le sait,
Comme le Divin en nous.

Fraternellement I love you
avatar
porte
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Alcyan le Sam 28 Juil - 10:59

La question n’étant pas de savoir si nous devons aider, nous sommes invités à fournir une aide qui réunit différents facteurs : ce que nous comprenons de la situation, ce que nous sommes disposés à donner, et ce que l’autre peut en retirer.
Peut on prier, c’est à dire demander une grâce pour quelqu’un qui n’en a ni l’équivalence mentale, ni la discipline, ni même un clair désir ? Pourtant il est dit qu’une prière n’est jamais perdue, même pour nos « ennemis ».
Peut être sommes nous trop fascinés de l’importance que nous nous accordons. Et que l’aide coule naturellement, par nous ou par d’autres, pour accompagner chacun dans sa misère, qui n'est pas carence d’avoir mais carence d’être.
avatar
Alcyan
Quetzálcoatl

Singe
Messages : 93
Date d'inscription : 25/05/2018

Localisation : sur le chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Hridaye le Sam 28 Juil - 11:09

C'est juste Alcyan I love you
avatar
Hridaye
Encelade

Chèvre
Messages : 765
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Erell le Sam 28 Juil - 11:41

I love you

Oui, comme toi Hridaye, je le conçois ainsi que le dit si justement Alcyan.

Dans le "Sermon sur la montagne" (évangile de Matthieu 7,12), il est dit : "Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous même pour eux : c’est la Loi et les Prophètes".

Et pourtant, on ne peut aider quelqu'un que dans la mesure de ce qu'il est prêt à accepter de la part d'un autre à son égard.
avatar
Erell
Modératrice

Dragon
Messages : 639
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : en chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par porte le Sam 28 Juil - 11:48

@Hakaan a écrit:Jesus voulait transmettre sa foi, pas ériger un quelconque enseignement


*A moins que la pratique soit un enseignement... Rolling Eyes

Fraternellement I love you
avatar
porte
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par porte le Sam 28 Juil - 11:59

@Hridaye a écrit:
@Sofiane a écrit:
Hridaye,

On peut l'entendre comme un impératif ou comme une invitation à
Ca ne change absolument rien, ne soyons pas hypocrites, hein, ça nous changera un peu...
si demain je te dis: cet homme qui a violé tes enfants et tué ta femme, prends le dans tes bras et aime-le comme ton ami, tu en seras capable ?
Ah je ne te force pas hein, attention, je ne fais que t'y inviter Laughing  
Non, tu n'en seras pas capable ou alors tu vas refouler un sentiment de rejet et de souffrance énorme.
Et ça c'est aussi du désamour, le désamour de sa propre estime, un manque de respect vis à vis de soi-même.
Ah mais c'est tellement plus spirituel de pardonner direct plutôt que de garder rancune.
Mettons tout ce qui gêne sous le tapis et restons bien lisse. On pourra presque s'en convaincre.

On ne peut pas inviter n'importe qui à n'importe quoi. Sous peine d'en faire un refoulé. Et ça des refoulés chez les religieux on en voit pas mal. Toutes religions confondues d'ailleurs hein.
Or les évangiles s'adressent à tous, de l'enfant au vieillard.

En revanche il advient un moment où cela n'est plus difficile de vivre l'amour inclusif mais naturel.
Mais il faut avoir sacrément cheminé !

C'est facile de jouer d'un bon mot, d'avoir toujours en parole la solution mais faut imaginer le geste aussi derrière.

Dieu aime à travers soi quand on est transparent


*Un peu de profondeur est nécessaire dans ce jeu, car ce que tu prends comme illustration: "si demain je te dis: cet homme qui a violé tes enfants et tué ta femme, prends le dans tes bras et aime-le comme ton ami, tu en seras capable ? " fait parti de ce qui arrive et dont la résolution à travers le temps, de vie en vie, sera pardonné, compris, intégré, maîtrisé. Ceci rejoint ce que chaque âme prend et apprend le rôle qui complète l'expérience de quelqu'un d'autre.

Il est fort probable que toi-même ais usé et abusé de ces tendances dominée par elles, et nous tous qui passons par ces pulsions. Tout a un sens et une résolution dans l'expérience du créé.

Fraternellement I love you
avatar
porte
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par porte le Sam 28 Juil - 12:06

@Sofiane a écrit:L'alcoolisme est une maladie chronique.

Non. Ce qui y conduit en est la cause: le mal être. L'alcool en est un exutoire, un "attendant", que la force intérieure, l'harmonie et l'autodétermination se déploient.

Fraternellement I love you
avatar
porte
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par porte le Sam 28 Juil - 12:13

@Hakaan a écrit:Ah non moi j'aime bien l'idée d'être responsable de ce que les gens font quand on leur en laisse la liberté, c'est un bon prétexte pour les en priver


*Pas faux...et pertinent. Razz

Fraternellement I love you
avatar
porte
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Loryan le Sam 28 Juil - 12:15

C'est intéressant de voir comment ce sujet s'imprègne en grande partie de Jésus Christ.
En dehors de toute considération religieuse, cela semble montrer qu'il nous a bel et bien transmis une réflexion sur l'aide à autrui et qu'il est une référence majeure sur le sujet.
En cela ce n'est pas très étonnant, l'histoire qui nous a été relaté est un témoignage de son époque sur un être qui passait une grande partie de son temps à aider son prochain tout en nous invitant à faire de même.
Cependant, peut-être pourrez-vous me le confirmer, il me semble qu'il a toujours insisté sur un chemin de foi intérieur de la personne qu'il aidait.
De ce que je me souviens, plus que la foi en Dieu, il était important que celui qui souffrait soit à même de vouloir guérir son être intérieur (ce qui est peut-être une définition transverse de la Foi).
Il me semble aussi qu'il disait qu'il pouvait guérir une personne non parce qu'il en avait le pouvoir, mais parce que la personne en besoin d'aide s'en remettait sincèrement à Dieu, et une petite voie me dit qu'on aurait pu dire "s'en remettait sincèrement à notre Dieu intérieur".

Avec d'autres mots je pense que nous avons tous conscience de 2 choses.
1- on ne peut pas vraiment aider une personne qui ne souhaite pas s'aider elle même, c'est comme s'obstiner à remplir une carafe percée. On peut toujours aider, mais on ne peut que s'en remettre humblement à la conscience de la personne aidée qui reste le maître potentiel de sa vie.
2- nous avons une tendance à aider ou ne pas aider en fonction de filtres propre à chacun, ce qui peut s'apparenter aussi à nos propres blessures. En aidant autrui, ne nous aidons nous pas nous même aussi ? (cf 1)

Loryan
Amalthée

Chien
Messages : 226
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par porte le Sam 28 Juil - 12:40

Canção a écrit:Selon ma petite expérience pour aider il vaut mieux se servir de sa tête  que de son cœur, savoir mesurer ce dont la personne a réellement besoin et non ce dont elle a envie. Savoir oublier le plaisir que l'on a à l'aider et viser plutôt le résultat que l'action, mieux vaut être déçu avant que après. Dialoguer, enquêter un peu en quelque sorte. Déjà comme ça le résultat, le bienfait n'est pas garanti mais on tente quand même .


*Alors c'est ignorer ce qu'est réellement l'intelligence du coeur émanation du "MOI supérieur" si elle n'est pas activée et donnant la vision juste.

Juste pour illustration voir les conséquences de ce que la raison issue du mental dirigeant le monde et ce qu'il en fait froidement et sans scrupule. Essayer de raisonner un être entièrement sous la domination de ses pulsions destructrices ne sera pas entendue. Seule l'aboutissement de l'expérience lui apportera le discernement et sa résolution.

Donner vraiment n'a pas de déception.

Seulement une appréciation qui viendrait évaluer l'acte vient faussé l'intention du don, mais ce que l'on donne découle d'une demande de l'autre et non de soi est sensée et non pas "je te donne ce que je veux".

Autre exemple, autre situation: le dealer est-il responsable de celle ou celui qui demande, du dérivatif choisi à un mal être qui dans le rêve imagine atténué celui-ci ou comme un échappatoire à des situations jugées injustes et dont nous nions notre responsabilité et par conséquences empruntons des chemins digne de l'enfer, alors que ces passages dits difficiles sont des opportunités de grandir???

Autre exemple: Sommes-nous responsable de la faim ou est-ce une condition???

Aider autrui comporte un ensemble de possibilités infinies
Tant que les mondes où nous expérimentons le créé
S'y prêtent et incluent de la nécessité dans un dessein supérieur.

Fraternellement I love you
avatar
porte
Hypérion

Serpent
Messages : 424
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Azaël le Sam 28 Juil - 13:35

Ce matin à la station de métro :
Une femme habillée en tenue du soir me demande un ticket de métro.
Je lui offre bien volontiers mais je me rend compte qu'elle semble sortir de "boîte" sans sac à main et avec un peu de sang sur la main gauche (déformation professionnelle)
Je lui demande ce qu'il lui est arrivé en plantant mon regard dans le sien
Elle me répond que rien, qu'elle s'est juste écorché...
Je lui est souhaité une bonne journée et je suis parti même si je n'étais pas dupe.
avatar
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1739
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par WB35 le Sam 28 Juil - 13:41

Le mieux est d'avoir l'accord de l'autre, car si parfois vous vous apercevez de quelque chose et que cet autre ne vous demande rien, il se peut que ce que vous allez faire sans lui demander son accord ou sans dialoguer avec intelligence peut en fait produire des effets négatifs. J'ai déjà vu ce cas à plusieurs reprises.
avatar
WB35
Protée

Dragon
Messages : 617
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En paix

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Hridaye le Sam 28 Juil - 14:37

Pour élargir le débat qui peine un peu à décoller: la meilleure façon d'aider c'est de donner à réfléchir et rendre l'autre autonome.

Méfions-nous de toutes ces 'aideurs' individuels ou institutionnalisés qui ne font que que prendre un ascendant et nuisent plus qu'ils aident à devenir mature et responsable.
Pour ex: ces associations humanitaire qui aident surtout à rendre encore plus tributaires les bénéficiaires et à assoir un système pervers d'exploitation de l'homme par l'homme mondial.
Regardez le monde de la médecine et de la pharmacopée: sans eux point de salut. Et tous dans des lits de procutres ! Le même médoc pour tous, hommes femme, enfants, quelque soit votre terrain et votre génétique !

L'individu, privé de sa capacité à chercher lui-même avec ses propres ressources, une façon de se guérir adaptée à son propre cas, conditionné qu'il est depuis l'enfance à s'en remettre aveuglément à toute autorité "compétente" par les 'en-saignants" du système scolaire qui l'aident à de devenir un parfait mouton, un adulte complètement immature, incapable de réfléchir par lui-même !

D'une façon générale, quand une aide se présente sur un plateau, via une institution, ou un commerce, sans besoin de nous remettre en question ou d'être actif dans le processus, soyons méfiant, car cela participe de la mise sous tutelle généralisée...
avatar
Hridaye
Encelade

Chèvre
Messages : 765
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Professeur X le Sam 28 Juil - 15:28

Hum , l'avarice est toujours généreuse d'arguments , love .
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éthique de l'aide à autrui

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum