L'égo a t-il peur ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Mer 11 Juil - 21:00

Rappel du premier message :

Bon Soir tout le monde

J'ouvre ce topic, un sujet récurrent souvent abordé : l'ego.
Nous savons à quel point il peut-être sacrément joueur, il joue à cache-cache, aime bien piéger et nous détourner de notre vraie nature, il agit comme un complexe autonome, fondé sur nos propres expériences  mémoires personnelles ou bien collectives.
Alors une question me vient, pourquoi fait-il autant barrage selon vous ? A-t'il peur de "disparaître", de perdre le contrôle ?
Je comprends le fonctionnement mais j'aimerais savoir pourquoi, mais peut-être qu'on ne doit pas chercher à tout comprendre, "pourquoi" est ma question préférée.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Jeu 12 Juil - 16:00

@Azaël a écrit:Il ne faut pas oublier que l'ego est aussi le siège de l'instinct de survie.
S'il se sent "attaqué" il fera tout pour résister...
Cela peut se sentir aussi dans les processus psychologiques et pas seulement relativement à des phénomènes extérieurs.
La preuve : nous pleurons à la simple évocation d'une idée même sans réelle raison extérieure.
Aussi, aborder l'ego avec une idée qu'il faut absolument s'en débarrasser, qu'il est néfaste ou autre est, à mon avis, une erreur.
Car alors il va s'auto-défendre et il deviendra très difficile de le faire bouger.
L'ego n'est pas un ennemi intime bien au contraire.
Il est utile à notre survie dans ce monde, aussi, à l'instar du corps, nous lui devons le plus grand respect.
Par contre, nous pouvons développer grâce à lui l'expérience d'une autre présence en nous.
Pour cela, il faut calmer l'ego, le rassurer et effectivement obtenir un certain "silence" de sa part.
J'en parle comme s'il était étranger mais il n'en est rien Wink

Je n'ai jamais dis qu'il fallait s'en débarrasser, d'ailleurs je n'ai rien concernant le cheminement à son encontre, je m'interroge sur le pourquoi, parce que le reste, personne n'a la même définition, ressenti, ça dépends des croyances, voies de chacun Wink


Miwae
Admin

Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018


http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Azaël le Jeu 12 Juil - 16:08

J'ai répondu d'une manière générale.
Effectivement de manière resserrée sur la peur : peut-être un réflexe de conservation ?
avatar
Azaël

Rat
Messages : 745
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Jeu 12 Juil - 16:37

@Azaël a écrit:J'ai répondu d'une manière générale.
Effectivement de manière resserrée sur la peur : peut-être un réflexe de conservation ?

Oui, je pense, peur = résistance, résister pour conserver quelque chose, ne pas perdre quelque chose, j'aime bien cette phrase de E. Tolle "La résistance est née de la peur, laisser aller quand on veut le + résister."
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Hakaan le Jeu 12 Juil - 16:41

Shri Aurobindo l'appelle le double mauvais, qui peut même s'incarner dans une personne humaine. Il précise : "un individu qui a de grandes capacités pour le travail a toujours ou "presque toujours un être qui lui est attaché, ressemblant parfois à une "partie de lui-même, et qui est exactement la contradiction de ce qu'il "représente centralement dans le travail à faire ; ou, si cet être n'est "pas là dès le début, pas encore attaché à sa personnalité, une force "de ce genre entre dans son atmosphère dès qu'il se met au travail "pour réaliser. Sa tâche semble être de créer des oppositions, des "conditions mauvaises, de faire faire des faux pas ; bref, de mettre "devant nous tout le problème du travail que nous avons entrepris. Il "semblerait, dans l'économie occulte du monde, que le problème ne "puisse être résolu sans que l'instrument prédestiné fasse sienne la "difficulté".
Il se pourrait finalement que le secret de l'existence nous échappe parce que nous avons imparfaitement compris cette loi du duel de l'ombre et de la lumière, et l'énigme de notre double nature animale et divine.
Nourris d'une conception manichéenne de l'existence nous y avons vu seulement, à la suite de nos morales et de nos religions, une impitoyable lutte du bien et du mal de la vérité et du mensonge, où il importait d'être du bon côté, à la droite du Seigneur. Et nous avons tout coupé en deux, le royaume de Dieu et le royaume du diable, la vie inférieure de ce monde et la vraie vie au ciel. Nous avons voulu supprimer le contraire du but, et en même temps nous avons supprimé le but. Car le but n'est pas d'être tronqué, ni en bas ni en haut.
Moi j'ai une explication plus simple, quand on conceptualise le bien et qu'on s'y attache, alors fatalement on va voir tout ce qui n'y correspond pas, il n'y a rien qui se "crée", c'est simplement la conséquence d'être obnubilé par ça, ce sur quoi il nous fait toute une tartine alors que ça parait plutot évident

@Canção a écrit:Effacer l'ego c'est prendre un gros risque. C'est comme être un mulot et ne pas avoir peur des prédateurs, un jour tu te fais bouffer. L'ego a peur parce que c'est une question de survie, il faut qu'il s'efface sauf dans les circonstances où il vaudrait mieux prendre des cours de self-défense.

azael on poste des choses semblables désolée on a écrit en même temps

grr on n'a pas le droit d'écrire ici? Une explication?
Exactement,
et pour les "Ah" il suffit de mettre une majuscule
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 533
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Lotus le Jeu 12 Juil - 19:33

@Miwae a écrit:

Pas forcément, on peut commencer pour combler un manque, soit on en est clairement conscient, soit non, pareil pour toute dépendance, je ne dis pas que c'est général mais ça arrive, pour le sucre par exemple, combien vont se réfugier dedans, ou les jeux vidéos, l'alcool etc etc

Pas pour combler un manque, pour fuir une souffrance. Tu le dit toi même : se "réfugier". A force de parler de manque, on cherche on cherche et on ne trouve rien, mais parce que rien ne manque, c'est le contraire. il y'a des choses dont on doit se débarrasse et d'autres à rembourser.
avatar
Lotus

Singe
Messages : 101
Date d'inscription : 14/06/2018

Localisation : universelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Jeu 12 Juil - 20:39

@Lotus a écrit:
@Miwae a écrit:

Pas forcément, on peut commencer pour combler un manque, soit on en est clairement conscient, soit non, pareil pour toute dépendance, je ne dis pas que c'est général mais ça arrive, pour le sucre par exemple, combien vont se réfugier dedans, ou les jeux vidéos, l'alcool etc etc

Pas pour combler un manque, pour fuir une souffrance. Tu le dit toi même : se "réfugier". A force de parler de manque, on cherche on cherche et on ne trouve rien, mais parce que rien ne manque, c'est le contraire. il y'a des choses dont on doit se débarrasse et d'autres à rembourser.

Oui mais la souffrance vient d'un manque intérieur alors que pourtant, rien ne manque comme tu dis, nos points de vue se rejoignent au final Wink
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Lotus le Jeu 12 Juil - 20:54

@Miwae a écrit:

Oui mais la souffrance vient d'un manque intérieur alors que pourtant, rien ne manque comme tu dis, nos points de vue se rejoignent au final Wink

La question serait alors "quand avons nous commencé à ressentir ce "manque ?" ce qui faciliterai alors la réponse a la question suivante : "qu'est ce qui provoque ce manque ?"
avatar
Lotus

Singe
Messages : 101
Date d'inscription : 14/06/2018

Localisation : universelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Totem le Jeu 12 Juil - 21:33

@Hakaan a écrit:
Shri Aurobindo l'appelle le double mauvais, qui peut même s'incarner dans une personne humaine. Il précise : "un individu qui a de grandes capacités pour le travail a toujours ou "presque toujours un être qui lui est attaché, ressemblant parfois à une "partie de lui-même, et qui est exactement la contradiction de ce qu'il "représente centralement dans le travail à faire ; ou, si cet être n'est "pas là dès le début, pas encore attaché à sa personnalité, une force "de ce genre entre dans son atmosphère dès qu'il se met au travail "pour réaliser. Sa tâche semble être de créer des oppositions, des "conditions mauvaises, de faire faire des faux pas ; bref, de mettre "devant nous tout le problème du travail que nous avons entrepris. Il "semblerait, dans l'économie occulte du monde, que le problème ne "puisse être résolu sans que l'instrument prédestiné fasse sienne la "difficulté".
Il se pourrait finalement que le secret de l'existence nous échappe parce que nous avons imparfaitement compris cette loi du duel de l'ombre et de la lumière, et l'énigme de notre double nature animale et divine.
Nourris d'une conception manichéenne de l'existence nous y avons vu seulement, à la suite de nos morales et de nos religions, une impitoyable lutte du bien et du mal de la vérité et du mensonge, où il importait d'être du bon côté, à la droite du Seigneur. Et nous avons tout coupé en deux, le royaume de Dieu et le royaume du diable, la vie inférieure de ce monde et la vraie vie au ciel. Nous avons voulu supprimer le contraire du but, et en même temps nous avons supprimé le but. Car le but n'est pas d'être tronqué, ni en bas ni en haut.
Moi j'ai une explication plus simple, quand on conceptualise le bien et qu'on s'y attache, alors fatalement on va voir tout ce qui n'y correspond pas, il n'y a rien qui se "crée", c'est simplement la conséquence d'être obnubilé par ça, ce sur quoi il nous fait toute une tartine alors que ça parait plutot évident

[

Il ne fait pas une tartine,... mais peut être n'as tu pas compris ce qu'il a voulu dire et c'est bien ce que je pense.....
Ce qu'il dit va plus loin qu'une idée de bien ou de mal. Il essaie de faire comprendre que tout être qui entre dans le chemin spirituel sera attaqué plus par l'esprit de l'ego qu'un autre, et cela se retrouve dans la vie des grands Saints de ce monde si tu as lu un peu sur le sujet. Je pense qu'on simplifie bien trop le rôle de l'ego et si c'était si simple il y a longtemps que toute l'humanité serait éveillée....mais bon ce n'est qu'un détail parmi tant d'autres.... Wink
avatar
Totem

Chèvre
Messages : 627
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Totem le Jeu 12 Juil - 21:37

@Miwae a écrit:
Oui mais la souffrance vient d'un manque intérieur alors que pourtant, rien ne manque comme tu dis, nos points de vue se rejoignent au final Wink

La souffrance vient du fait que l'être intérieur essaie tant bien que mal de se dégager pour reprendre les Rennes que l'ego ne veut pas lâcher, il y a donc une bataille à l'intérieur de chacun comme le souligne Aurobindo et à trop caresser l'ego dans le sens du poil on en oublie ce détail. Tant que le témoin n'a pas émergé, l'ego est le maitre à bord....
avatar
Totem

Chèvre
Messages : 627
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par ratDchamp le Jeu 12 Juil - 21:55

..on a commencé à sentir ce manque à la naissance quand on a quitter la matrice maternelle qui nous procurait tout, ..après il y a eut le manque de la tétée, créant "les complexes oraux" selon Freud, ..après y'a eut le stade sadiqu'oral, puis le stade anal, puis le stade phallique, générant d'autres "trouble" suivant notre vécu et nos traumas,
..mais ce n'est qu'une façon psychologique Freudienne de voir la chose ;-)

ratDchamp

Cheval
Messages : 155
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Jean-Yves83 le Ven 13 Juil - 11:12

Namasté

@Hakaan a écrit:ça fait des années que je me demande ce que les gens peuvent bien appeler "ego", et j'ai toujours pas compris à quoi ça fait référence

Eh bien l'ego, c'est "l'image" (ou l'idée) que l'on a de soi-même. Ainsi, certaines personnes se prennent pour "Superman". Si elles avaient un minimum de lucidité elles verraient bien sûr que c'est faux. D'autres se trouvent complètement "nulles", et là c'est la même chose... c'est forcément faux. Alors il se pose évidemment la question de "qui sommes nous réellement ?"

@Miwae a écrit:

J'ouvre ce topic, un sujet récurrent souvent abordé : l'ego.
Nous savons à quel point il peut-être sacrément joueur, il joue à cache-cache, aime bien piéger et nous détourner de notre vraie nature, il agit comme un complexe autonome, fondé sur nos propres expériences  mémoires personnelles ou bien collectives.
Alors une question me vient, pourquoi fait-il autant barrage selon vous ? A-t'il peur de "disparaître", de perdre le contrôle ?
Je comprends le fonctionnement mais j'aimerais savoir pourquoi, mais peut-être qu'on ne doit pas chercher à tout comprendre, "pourquoi" est ma question préférée.

Oui, il y a la peur c'est certain, mais je ne sais pas si l'on peut dire que l'ego fait toujours barrage. Il fait barrage à partir du moment où il se replie sur lui-même et ainsi refuse de se remettre en question, de s'ouvrir à des dimensions plus vastes de soi.
Parfois, on attribue la signification du terme "ego" justement à cette part de soi qui refuse de se remettre en question et qui reste en quelque sorte repliée sur elle-même dans ses propres schémas, dans ses propres habitudes. A mon sens ce n'est pas faux, tout est question de terminologie. Auquel cas on appelle alors d'une autre manière le niveau de soi qui souhaite un approfondissement, la "conscience individuelle" par exemple.

L'ego a-t-il peur ? Sûrement ! Car ce repli sur soi, ce refus du changement et de l'évolution ne peut être commandé que par la peur. Peur de l'inconnu, peur du changement, de disparaître dans le néant, de mourir.
Mais en fait, (d'après ce que j'ai compris Smile ) cette peur de disparaître dans le néant n'est pas justifiée car la conscience individuelle ne disparait pas vraiment. C'est uniquement le mécanisme d'identification qui s'estompe. Il arrive un moment dans le processus d'évolution où la conscience individuelle ressent que ce qui la constitue est aussi ce qui constitue le monde, la totalité.
C'est un peu dans ma compréhension, comme une vague sur l'océan, elle peut très bien se reconnaître comme étant une vague ou bien comme étant de l'eau... Qu'est-ce qui est vrai, qu'est-ce qui est faux.

Les deux sont vrais et l'un n'empêche pas l'autre Smile.

sunny

Jean-Yves83

Rat
Messages : 19
Date d'inscription : 31/05/2018

Localisation : Var

http://spiritualite-laique.forumsactifs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Ptah le Ven 13 Juil - 12:11

Je crois que les choses sont simples :

Ce monde est né d'un désir fondamental, de notre esprit qui souhaitait jouir de la vie au niveau de la matière.

Tant que ce désir fondamental réside dans notre esprit, nous avons peur de perdre l'objet de ce désir (donc, de mourir).
avatar
Ptah

Cochon
Messages : 133
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Hridaye le Ven 13 Juil - 12:35

A la racine de l'incarnation c'est trishna (la soif fondamentale d'une forme d'existence sensible). Tant que l'être porte cette racine en lui même la plus subtile elle doit revêtir un corps (pas forcément de chair).

Après s'en prendre à l'égo c'est aussi ridicule que de poursuivre des ombres avec un épée.
Arrachez de votre être jusqu'à Trishna soit en abusant de maya jusqu'à en jouer, soit en renonçant à tout ce qui fait son royaume au fil du temps et
le vêtement psychique global disparait du même coup.

Enfin disparait n'est pas le bon terme: car ça n'a jamais eu de réalité. C'est un tissus de chimères autonomes.

Donc l'appeler Ego, le personnifier et lui donner des sentiments ce n'est qu'une façon de vous rejeter vous-même.
Ce n'est pas l'égo en tant que tel qui a peur c'est votre essence revêtue de ce voile patchwork fait d'agrégats de mémoires crisstalisées hétéroclites qui s'y accroche désespérément parce qu'elle croit ne connaitre que cela, ayant oublié qui elle est.
avatar
Hridaye

Serpent
Messages : 394
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Totem le Ven 13 Juil - 13:59

Je ne pense pas que l'ego ait peur de quoi que ce soit, je pense même qu'il est capable de saborder le véhicule (suicide) si il le veut.
avatar
Totem

Chèvre
Messages : 627
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Ptah le Ven 13 Juil - 14:10

Le suicide est une peur. Et pas une petite.
avatar
Ptah

Cochon
Messages : 133
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par ratDchamp le Ven 13 Juil - 14:36

..pour moi l'égo n'est qu'une illusion archontique, un montage psychique qui permet une vie sociale avec nos congénères, puis il disparaît à la mort physique vu qu'alors il n'a plu aucune raison d'etre..

ratDchamp

Cheval
Messages : 155
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Hridaye le Ven 13 Juil - 14:52

C'est étrange d'entendre des personnes dire: j'essaie de méditer mais mon égo fait totu pour m'en empêcher, il me ramène à l'esprit la liste de courses, les impôts à payer, il a envie de bouger, il a faim brusquement, il a soif, il a le nez qui gratte etc

En fait c'est comme une dissociation schizoide:

On devrait plutôt penser les choses en terme de:
un aspect de ma personnalité
(personnalité étant ici somme d'influences des petits égos sous-jacents issus de tous les conditionnements à tous les niveaux + influences des aspects supérieurs de l'essence falsifiées puisque perçus et passées au travers du filtre mental)
cherche à méditer pour obtenir un 'gain spirituel', et d'autres aspects de ma personnalité aspirent à des choses beaucoup plus triviales pour d'autres gains ou jouissances.
En somme tout ça se joue dans le bac à sable de la conscience mentale, mais tout ça est complètement intriqué.

C'est seulement une fois entré en méditation et même en samadhi (les bouddhistes parlent de jnana) que la personnalité globale et unifiée, désidentifiée et décontaminée provisoirement de tout ce fatras d'influences perçoit tout ce cinéma intérieur.
Mais qu'on ne s'y trompe pas, la personnalité égotique et identitaire est autant une aide (en cherchant la transcendance) qu'elle est une entrave (cherchant tout autre chose) pour l'apprenti disciple.
Et l'éveil en tant que libération tant attendu n'est pas pour elle puisque son seul rôle sera d'être le relai à la naissance d'une conscience supérieure à ce qu'elle peut concevoir.
avatar
Hridaye

Serpent
Messages : 394
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Ptah le Ven 13 Juil - 15:26

@Hridaye a écrit:C'est étrange d'entendre des personnes dire: j'essaie de méditer mais mon égo fait tout pour m'en empêcher, il me ramène à l'esprit la liste de courses, les impôts à payer, il a envie de bouger, il a faim brusquement, il a soif, il a le nez qui gratte etc

En fait c'est comme une dissociation schizoide:

Tu voulais dire schizophrène ?
Le schizoide est celui qui a un trouble de la personnalité ayant tendance à l'éloigner des relations sociales, ce qui est hors sujet dans ce que tu voulais dire.

De toute façon, je ne crois pas que celui qui parle d'ego soit dans la pathologie, c'est surtout quelqu'un qui repète passivement comme un perroquet ce dont il entend parler, sans chercher à approfondir le sens des mots ou des concepts, tout simplement. C'est plutôt de la nonchalance.

Après, ego ou pas ego, on s'en fiche en effet, l'être humain est complexe, entre les conditionnements mentaux actuels et anciens, et la soumission au désir sexuel, aux énergies sexuelles non sublimées, il y a de quoi décrire le problème de l'homme durant des livres entiers si on veut.
Pour ça que je retiens surtout que l'homme a un désir de matérialité, et tant que ce désir est vivant, il a peur de perdre ce qu'il a obtenu, ce monde, son corps physique, sa personnalité, ses amis, etc.
avatar
Ptah

Cochon
Messages : 133
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Hakaan le Ven 13 Juil - 16:50

Je suis toujours étonné de voir considéré comme des problèmes les raisons qui font qu'on existe en tant qu'espèce
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 533
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Hridaye le Ven 13 Juil - 17:24

Non celui qui parle d'égo comme presque un ennemi intérieur autonome et personnalisé n'est pas dans la pathologie à proprement parler mais à force de persister dans cette vision sera amené à une pensée borderline et presque limite paranoïaque...

On ne transcende rien de cette façon...
avatar
Hridaye

Serpent
Messages : 394
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Ven 13 Juil - 17:40

@Hridaye a écrit:

Mais qu'on ne s'y trompe pas, la personnalité égotique et identitaire est autant une aide (en cherchant la transcendance) qu'elle est une entrave (cherchant tout autre chose) pour l'apprenti disciple.


Pour ça qu'il faut faire ce travail intérieur afin d'en prendre conscience et de ne pas "subir" puisque tout ce qui n'est pas conscient est projeté.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Totem le Ven 13 Juil - 18:44

@Ptah a écrit:Le suicide est une peur. Et pas une petite.

Je dirais que ce n'est sans doute pas une généralité.
Personnellement j'ai eu le loisir ce qu'il y avait derrière et c'est effrayant, c'est une force qui ne vient pas de nous et qui annihile tous les sens et je pense que si l'on est à même de le voir pour soi-même, on comprend pourquoi une personne peut se suicider. Le monde de l'invisible est bien plus complexe qu'on ne pourrait le croire.
avatar
Totem

Chèvre
Messages : 627
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Ptah le Ven 13 Juil - 19:09

Pour moi, c'est une généralité. Tout comportement disharmonieux comprend une part de peur.
Aucune force ne peut s'imposer à nous si notre karma ne l'a pas permis.
Alors je suis d'accord avec ce que tu décris, je dis juste que ça n'arrive pas par hasard.
Et le comportement initial du suicidé qui a permis à des forces négatives d'agir en lui, qu'il s'agisse d'astres ou d'entités, c'est un comportement basé, entre autres choses, sur la peur.
avatar
Ptah

Cochon
Messages : 133
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par ratDchamp le Ven 13 Juil - 20:35

Je suis d'accord avec hridaye pour le "trait schizo" ..bien sur que la division intérieure ne nous rend pas schizophrène à renfermer, mais en effet cela engendre un trait schizophréne, de faible intensité, et non pathologique peut-être mais schizophrène quand meme.
..comprenez cela dans le sens que toute action toute parole toute pensée a pour but de rétablir un équilibre, ce qui veut dire qu'on est donc tous des déséquilibrés dans une moindre mesure, ..sinon on bouddha..

ratDchamp

Cheval
Messages : 155
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Azaël le Sam 14 Juil - 6:15

C'est l'ego qui conscient de sa finitude part à la recherche de l'être véritable jusqu'à ce qu'il soit clairement manifesté (ce que je préfère à "éveillé")
Cela ne va pas sans difficultés car l'ego doit accepter de perdre sa prééminence et doit aussi accepter de remettre en question tout son système de valeurs.
Il y a des représentations qui ont la vie dure : comprendre ce qu'est un monde non duel est très difficile.
Il ne suffit pas de tenter d'imaginer un monde où le bien et le mal n'existent pas. Il faut avoir ressenti pleinement cette réalité au delà du bien et du mal.
Ce qui se trouve caché derrière ces deux représentations d'une même réalité.
Rien que cela peut prendre de nombreuses incarnations.
Et le travail ne s'arrête pas là.
Alors, quelque fois l'ego s'oppose à certaines avancées, le temps pour celui-ci d'être prêt à accepter le changement, et quelque fois il en redemande.
Par contre, une fois l'être véritable manifesté, l'ego va beaucoup mieux car il est définitivement rassuré.
Alors l'être véritable occupe un grand champ dans l'esprit de la personne même si l'ego reste là, juste à côté.
De temps en temps l'ego se manifeste encore, mais l'être véritable est là pour l'aider et lui montrer de nouvelles façons de faire.
Et ce n'est qu'une étape sur le chemin.
Il reste encore à faire grandir cet être véritable qui va devoir partir à la recherche de ses "pouvoirs" perdus...
Je ne crois pas qu'il y ai là une vison schizophrénique du fonctionnement de l'esprit, pas plus que lorsqu'en psychologie transactionnelle on parle de "moi-enfant", "moi-adulte" et "moi-parent" qui sont des instances de la même personne (du même ego)


avatar
Azaël

Rat
Messages : 745
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par ratDchamp le Sam 14 Juil - 7:05

..il y a un risque schizophrénique SI la personne n'est pas pleinement consciente des changements en lui et des différents aspects de son être, donc avant que la personne ne soit pleinement accomplie et est trouver son unité il y a forcément des risques schizophréniques plus ou moins pathologiques, ou au minimum de la bipolarité, mais si la personne vie en pleine harmonie ses avancées spirituelles pas de souci tout va bien, mais il faut reconnaitre que le chemin spirituel consomme beaucoup d'énergie psychique vu qu'on est tiraillé entre les différents corps de notre être,
.. bien sur cela dépend de la norme de comportement statuée par la société dans laquelle on vie,
..les psy sont surtout les chiens de garde de la société est on pour but de remettre à la norme tout comportement déviant de la norme établie,
..on parlait y'a peu de temps sur un autre topic qu'en urss il était considéré comme schizophréne toute personne ne croyant pas au communisme,
..et si l'on été au moyen âge on aurait tous finis sur un bûcher mes ami(es) ;-)

ratDchamp

Cheval
Messages : 155
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum