L'égo a t-il peur ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Mer 11 Juil - 21:00

Bon Soir tout le monde

J'ouvre ce topic, un sujet récurrent souvent abordé : l'ego.
Nous savons à quel point il peut-être sacrément joueur, il joue à cache-cache, aime bien piéger et nous détourner de notre vraie nature, il agit comme un complexe autonome, fondé sur nos propres expériences  mémoires personnelles ou bien collectives.
Alors une question me vient, pourquoi fait-il autant barrage selon vous ? A-t'il peur de "disparaître", de perdre le contrôle ?
Je comprends le fonctionnement mais j'aimerais savoir pourquoi, mais peut-être qu'on ne doit pas chercher à tout comprendre, "pourquoi" est ma question préférée.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Azaël le Mer 11 Juil - 21:14

A mon sens l'ego est la part de nous générée par le fonctionnement de notre corps manifesté.
C'est une personnalité transitoire liée à notre phénotype et à nos expériences de vie.
Il se croît pendant longtemps seul maître à bord et n'admet pas facilement d'avoir à partager avec une autre personnalité liée à l'âme.
D'autant que l'ego se sait lié au corps manifesté et donc mortel.
Il jalouse donc aussi terriblement l'être divin.
Pourtant, dans sa folie de vouloir atteindre l'immortalité, l'ego pousse à découvrir l'être véritable.
En se confrontant à l'ego, l'être véritable se dévoile peut à peut mais surtout se renforce.
L'être véritable est très peu développé chez la plupart d'entre nous.
C'est au travers de multiples expériences de révélation de cet être que celui-ci prend de plus en plus de place, d'incarnation en incarnation.
Jusqu'au moment où il devient inutile de se réincarner car celui-ci aspire à autre chose...
Donc l'ego est un outil de découverte de l'être véritable.
En s'opposant à sa venue il créé la force de réaction nécessaire à son avènement.
avatar
Azaël

Rat
Messages : 745
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Lotus le Mer 11 Juil - 21:50

Je pense qu'il y'a beaucoup de facteurs en jeu, pour ce que j'en comprend.

L'égoïsme est le patron de la recherche d'intérêts, en quelque sorte c'est une dépendance et comme toute dépendance il peut être renforcé tout comme il peut être abandonné. Avez vous déjà essayé d'arreter de fumer ? de manger du sucre, du café, ou simplement une habitude tenace ?

A l'image de l'alcoolisme, il essaye de vous faire croire que tout vas bien, et comme il est le complexe le plus proche de l'état d'esprit qui "convient" a la personne, qui le satisfait, il est très difficile de s'en débarrasser. Quand viens une confrontation, on ne met pas notre égoïsme en cause, parce que ce sera toujours l'autre qui est égoïste et on trouvera justice dans cette explication.

Pour se débarrasser de l'égoïsme, il faut déjà s'en rendre compte, ce qui n'est pas une mince affaire si on est pas un minimum honnête avec sois même. Puis une fois qu'on le vois, l'abandonner est encore une autre paire de manche...

En résumé, je ne pense pas que l'ego ai peur, c'est simplement nous qui n'arrivons pas/ne voulons pas l'abandonner.
avatar
Lotus

Singe
Messages : 101
Date d'inscription : 14/06/2018

Localisation : universelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Erell le Jeu 12 Juil - 1:29

Merci pour l'ouverture du sujet, Miwae

Dans ce monde matériel d'incarnation, il me semble que l’ego fait partie de chacun de nous, quels que soient la réalité que nous sommes venus expérimenter et le chemin que nous choisissons d'emprunter... Il est vrai qu'on ne peut ni le matérialiser, ni lui donner une forme comme le dessiner par exemple. Il existe bien pourtant, inhérent à ce monde physique d'incarnation. Pour autant, "l'ego a t-il peur ?" Il s'agirait peut-être de lui donner une place, la sienne, pour le rassurer !
N'est-il pas là au fond pour nous aider, nous faire comprendre... ?
Mais au fait, pourrions-nous vivre et avancer sans ego ?
avatar
Erell

Dragon
Messages : 346
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : en chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Jeu 12 Juil - 7:11

@Lotus a écrit:
L'égoïsme est le patron de la recherche d'intérêts, en quelque sorte c'est une dépendance et comme toute dépendance il peut être renforcé tout comme il peut être abandonné. Avez vous déjà essayé d'arreter de fumer ? de manger du sucre, du café, ou simplement une habitude tenace ?
Oui, en ce moment même, j'ai arrêté le sucre (chose très difficile puisqu'il y en a absolument partout), j’essaye également d'arrêter de fumer, j'y suis presque mais difficile aussi, par contre je ne comprends pas l'égoïsme, tu peux approfondir ?
Je vois + la peur du manque car ce sont surtout des substituts à quelque chose qui n'est pas forcément physique, comme toute dépendance

@Lotus a écrit:
En résumé, je ne pense pas que l'ego ai peur, c'est simplement nous qui n'arrivons pas/ne voulons pas l'abandonner.

Oui mais qui est le "nous" si ce n'est l'ego, donc c'est lui qui ne veut pas qu'on l'abandonne, encore une "manipulation de sa part selon moi
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Jeu 12 Juil - 7:19

Azaël et Erell, oui il nous aide à avancer mais les rencontres avec l'être véritable se font quand il se taît, pourquoi aurait il peur puisqu'il a généralement au début, "toute" la place qu'il veut, puis une fois qu'il est démasqué, on le sait présent mais il est toujours là, alors pourquoi mets il en place autant de "barrières", voir de stratagème ?
Surtout que parfois/souvent il y a dans cet ego les mémoires collectives qui ne nous appartiennent pas
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Professeur X le Jeu 12 Juil - 10:36

@Miwae a écrit:"pourquoi" est ma question préférée.

Hum, pour moi , " pourquoi " est la question préféré de " ton " " ego " dont tu fais le sujet de ce topic , on ne saurait nommer " l'ego" par " il" , car ce n'est pas une entité qui cohabiterait en nous , "l'ego " est notre personnalité , elle est constituée d'une multitude de " moi" fonctionnels n'ayant aucune relation entre eux , on pourrait l'appeler " ça " car ça n'a pas de vie propre , les " moi" réagissent à un stimulus et délivre le programme mécanique enregistré dans l"une ou l'autre de nos fonctions , corps-mental- émotion , tout ce que nous connaissons sur le concept " d'ego " vient de cet " ego " , c'est quelque part enregistré dans notre personnalité intellectuelle , et cela ressort quant le sujet est abordé , non "l' ego " n'a pas peur pour en revenir au sujet ," il " n'a pas froid ni faim , ne fait ni pipi ni caca , de fait c'est la difficulté à percevoir notre essence , l'être que nous sommes , qui nous pose problème dans la compréhension de notre multiple personnalité , étant identifié à chaque " moi" qui la compose , l'idée que nous formons une unité qui connaîtrait et parlerait de cet " ego" est tout simplement surréaliste , nous sommes identifié à ce concept et " ça " parle de l'" ego" , love .


Dernière édition par Professeur X le Jeu 12 Juil - 13:54, édité 1 fois
avatar
Professeur X

Chien
Messages : 387
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Porto Rico le Jeu 12 Juil - 10:51

Notre égo est là pour que nous puissions faire l'expérience de nous même, s'il n'était pas là nous ne nous pourrions pas nous identifier à l'individu que nous incarnons, nous ne serions pas coupés du reste, alors nous ne pourrions pas faire l'expérience de toutes nos limites puis après de toute notre puissance.

Les animaux n'ont pas vraiment d'égo, et on peut voir comment ils vivent: ils sont, simplement, sans pouvoir se remettre en question. Ils sont perpétuellement connectés au tout, tout en étant en même temps dans une forme d'inconscience. Ils sont le tout sans avoir conscience de l'être, et ils errent dans la nature en action/réaction en vivant l'instant présent.

Notre égo, c'est le tout, le un, le dieu que nous sommes en tant que tout, mais à l'intérieur de nous, à un niveau individuel. Du coups, notre égo, aspire à retrouver ce qu'il est réellement, c'est à dire tout. Il veut être immortel, tout puissant, heureux. Alors il a peur de la mort, peur des autres, et il cherche constamment à ressentir plus de plaisir et de bien être. C'est lors de cette phase qu'on connait la souffrance. Elle s'arrête quand l'égo est suffisamment conscient pour se rappeler qu'il est encore le tout et qu'il le sera toujours, du coups il est redevenu lui même et la peur disparait.

Porto Rico

Cheval
Messages : 60
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Hakaan le Jeu 12 Juil - 11:17

ça fait des années que je me demande ce que les gens peuvent bien appeler "ego", et j'ai toujours pas compris à quoi ça fait référence
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 533
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par attchibhatt le Jeu 12 Juil - 11:50

Namasté Namasté,

Ego, moi, je... Sur quoi reposez-vous ?
Sur la conscience que vous animez, quoique vous ne la possédiez pas !

Ego, moi-je... n'êtes-vous pas ce que vous croyez être, plutôt que ce que vous êtes vraiment ?

Ego ! Qui es-tu vraiment ? Quelle est ta base d'existence ? ... si ce n'est un amas de souvenirs passés... voire de conclusions tirées d'expériences mortes ???

Ego ! Ne profiterais-tu pas de mon inattention pour naître de schémas de souffrance : égocentrisme,  orgueil, vanité, amour-propre, peur... et tout ça, via une « perception erronée du monde ») ?

Dans quel but ?
Parce que tu n'as pas pas de corps, de cœur, d'esprit propres... et tu meurs chaque fois que mon mental ne se laisse pas distraire par ton centre d'illusions.

Ego ! Où résides-tu ?
Pas dans mon corps ! Ni dans mon esprit ! Tu ne reposes sur rien de solide, excepté tes perpétuelles créations... qui (re)naissent chaque fois que tu m'as/tires dans ton je(u).

Ego ! Par l'attention, je me libère de ton emprise car te suivre revient à lutter contre moi-même et surtout, empêche la vérité/réalité d'être reconnue pour ce qu'elle est.
avatar
attchibhatt

Coq
Messages : 132
Date d'inscription : 15/05/2018

Localisation : État de l'Himalaya~H.P.~INDE du Nord
Emploi/loisirs : nature - animaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Hridaye le Jeu 12 Juil - 11:58

L'égo peut être défini comme les pulsions du 'moi', instinctif, animal, mémoriel, culturel etc etc qui animent la personnalité.
Un ensemble de tendances très diverses presque autonomes qu'on pourrait éventuellement voir comme des "petits" moi.
La personnalité elle est l'interface à la fois de l'égo (ensemble de "moi") et des influences de l'âme incarnée en le corps  (qui est aussi une banque de mémoires, mais des mémoires bcp plus anciennes)

La plupart des gens confondent égo et personnalité à raison car l'égo est plus souvent présent chez l'être humain ordinaire.
Mais la personnalité est une interface complètement nécessaire à l'incarnation (cest ce qui fait que chacun est unique), l'égo est aussi presque obligatoire dans le monde où on vit, mais avec l'éveil il se fond, se délite, dans qq chose de plus ample et la personnalité devient transparente à d'autres influences.
avatar
Hridaye

Serpent
Messages : 394
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Lotus le Jeu 12 Juil - 12:13

@Miwae a écrit:
Oui, en ce moment même, j'ai arrêté le sucre (chose très difficile puisqu'il y en a absolument partout), j’essaye également d'arrêter de fumer, j'y suis presque mais difficile aussi, par contre je ne comprends pas l'égoïsme, tu peux approfondir ?

L'égoïsme , c'est la tendance de l'ego à rechercher des choses pour son propre bénéfice, trop souvent au dépend des autres.

@Miwae a écrit:Je vois + la peur du manque car ce sont surtout des substituts à quelque chose qui n'est pas forcément physique, comme toute dépendance
Sans parler de la fuite de la souffrance, on ne commence pas à fumer parce qu'on ressent un manque, on ne ressens le manque qu'après avoir commencé. C'est très compliqué de parler de ce genre de choses. D'une part parce que j'ai du mal à discerner ce qui peut être dit de ce qui ne peut pas l'être, d'autre part parce que concernant une personne lambda et une personne qui pratique c'est un peu different.


@Miwae a écrit:Oui mais qui est le "nous" si ce n'est l'ego, donc c'est lui qui ne veut pas qu'on l'abandonne, encore une "manipulation de sa part selon moi
Comme je le dit depuis un certain temps, ce n'est pas l'ego le problème, par contre tu viens de me faire réaliser que ma vision était un peu limitée par le fait que je remplaçait ce que beaucoup appellent l'ego par "l'orgueil", alors que non, ce n'est qu'un facette de ce qui est vraiment un problème à savoir l'égoïsme.
avatar
Lotus

Singe
Messages : 101
Date d'inscription : 14/06/2018

Localisation : universelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Lotus le Jeu 12 Juil - 12:17

@Hakaan a écrit:ça fait des années que je me demande ce que les gens peuvent bien appeler "ego", et j'ai toujours pas compris à quoi ça fait référence

Parce que c'est différent selon les gens qui en parlent ^^ ce n'est pas facile de s'y retrouver, les uns disent l'ego mais ils veulent dire égoïsme, les autre veulent dire orgueil, et que sais-je encore

La véritable signification de ego, c'est "je" c'est tout... l'ego c'est la conscience de soi en tant qu'individu, rien de plus. certains associent "je" à "moi je" mais il n'en est rien
avatar
Lotus

Singe
Messages : 101
Date d'inscription : 14/06/2018

Localisation : universelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Azaël le Jeu 12 Juil - 13:19

L'égoïsme n'est pas l'ego. L'égoïsme est une forme d'ego ayant supplanté l'empathie.
avatar
Azaël

Rat
Messages : 745
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Professeur X le Jeu 12 Juil - 13:39

@Lotus a écrit:
@Hakaan a écrit:ça fait des années que je me demande ce que les gens peuvent bien appeler "ego", et j'ai toujours pas compris à quoi ça fait référence

Parce que c'est différent selon les gens qui en parlent ^^ ce n'est pas facile de s'y retrouver, les uns disent l'ego mais ils veulent dire égoïsme, les autre veulent dire orgueil, et que sais-je encore

La véritable signification de ego, c'est "je" c'est tout... l'ego c'est la conscience de soi en tant qu'individu, rien de plus. certains associent "je" à "moi je" mais il n'en est rien

Hum , le " je " , c'est à dire l'unité qui pourrait parler et agir en tant que telle n'existe pas de prime abord en nous , c'est un " moi" qui dit " je" et pense qu'il est cette unité , mais nous pouvons être plus ou moins conscient de nos divisions et de nos antagonismes et constater que nous nous sommes pas un " je " , que ce " je " cette unité est le but de tout enseignement spirituel , la réelle conscience de soi c'est la conscience de notre division , " l'ego " n'est qu'un récent concept à tiroirs où chacun met ce qu'il veut , la plupart des enseignements sérieux n'y font pas référence , love .
avatar
Professeur X

Chien
Messages : 387
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Professeur X le Jeu 12 Juil - 13:51

@Porto Rico a écrit:Notre égo est là pour que nous puissions faire l'expérience de nous même, s'il n'était pas là nous ne nous pourrions pas nous identifier à l'individu que nous incarnons, nous ne serions pas coupés du reste, alors nous ne pourrions pas faire l'expérience de toutes nos limites puis après de toute notre puissance.

Les animaux n'ont pas vraiment d'égo, et on peut voir comment ils vivent: ils sont, simplement, sans pouvoir se remettre en question. Ils sont perpétuellement connectés au tout, tout en étant en même temps dans une forme d'inconscience. Ils sont le tout sans avoir conscience de l'être, et ils errent dans la nature en action/réaction en vivant l'instant présent.

Notre égo, c'est le tout, le un, le dieu que nous sommes en tant que tout, mais à l'intérieur de nous, à un niveau individuel. Du coups, notre égo, aspire à retrouver ce qu'il est réellement, c'est à dire tout. Il veut être immortel, tout puissant, heureux. Alors il a peur de la mort, peur des autres, et il cherche constamment à ressentir plus de plaisir et de bien être. C'est lors de cette phase qu'on connait la souffrance. Elle s'arrête quand l'égo est suffisamment conscient pour se rappeler qu'il est encore le tout et qu'il le sera toujours, du coups il est redevenu lui même et la peur disparait.

Hum , c'est la conscience qui nous permet de faire l'expérience de nous-même , l'identification n'est jamais volontaire , c'est une décorporation , une hypnose liée à un objet quelconque , comme l'identification au concept d'" ego" par exemple .

Les animaux tout comme l'être humain ont une essence et une personnalité , un " ego " , chaque animal est unique et n'est pas la copie conforme de ses congénères , ils ont aussi pour une part conscience d'eux-même .

Le Dieu " ego " est la sublimation que tu te fais de ce concept , si il est une part de notre structure psychique il échappe encore à notre compréhension parce-que chaque obédience qu'elle soit psychologique ou spirituelle en à une idée et une définition particulière , love .
avatar
Professeur X

Chien
Messages : 387
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par WB35 le Jeu 12 Juil - 15:29

Bien sûr que l'ego a peur de mourir, de ne plus être maître à bord, de laisser la place a la vérité, de s'effacer. Et parfois il peut réagir de façon surprenante pour essayer de garder sa maîtrise. Je rejoins attchi(À tes souhaits ! clown ) et son point de vue. sunny
avatar
WB35

Dragon
Messages : 369
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En paix

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Jeu 12 Juil - 15:37

@Lotus a écrit:

@Miwae a écrit:Je vois + la peur du manque car ce sont surtout des substituts à quelque chose qui n'est pas forcément physique, comme toute dépendance
Sans parler de la fuite de la souffrance, on ne commence pas à fumer parce qu'on ressent un manque, on ne ressens le manque qu'après avoir commencé. C'est très compliqué de parler de ce genre de choses. D'une part parce que j'ai du mal à discerner ce qui peut être dit de ce qui ne peut pas l'être, d'autre part parce que concernant une personne lambda et une personne qui pratique c'est un peu different.

Pas forcément, on peut commencer pour combler un manque, soit on en est clairement conscient, soit non, pareil pour toute dépendance, je ne dis pas que c'est général mais ça arrive, pour le sucre par exemple, combien vont se réfugier dedans, ou les jeux vidéos, l'alcool etc etc
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Totem le Jeu 12 Juil - 15:43

Peut être avons nous une piètre idée de ce qui ce cache derrière le mot "ego" qui n'est qu'un mot pour désigner un dysfonctionnement qui affecte l'humanité toute entière.

En lisant ces deux textes, il est bien question de quelque chose qui a un impact sur l'esprit humain.
D'aucun diront que j'ai déjà mis ces textes sur le forum mais tant pis je les remets. Razz

LA LOI DES CONTRADICTIONS CENTRALES
Shri Aurobindo découvre, lors de son parcours spirituel, une loi universelle; non seulement il y a une loi de montée et de descente, mais aussi, semble-t-il, une "loi de contradiction centrale". En même temps que nous prenons conscience de notre but, nous découvrons une difficulté particulière qui est comme l'envers ou la contradiction du but. C'est un phénomène étrange, comme si nous avions exactement l'ombre de notre lumière ; une ombre particulière, une difficulté particulière, un problème particulier qui se présente et se représente à nous avec une insistance déconcertante, toujours le même sous des visages et dans les circonstances les plus distants, et qui revient après chaque bataille gagnée avec une puissance accrue, proportionnelle à notre nouvelle intensité de conscience, comme si nous devions encore et encore livrer la même bataille sur chaque plan de conscience nouvellement conquis."L'adversaire caché dans la poitrine humaine, l'homme doit le vaincre "ou perdre son haut destin ; c'est la guerre intérieure sans merci".
Shri Aurobindo l'appelle le double mauvais, qui peut même s'incarner dans une personne humaine. Il précise : "un individu qui a de grandes capacités pour le travail a toujours ou "presque toujours un être qui lui est attaché, ressemblant parfois à une "partie de lui-même, et qui est exactement la contradiction de ce qu'il "représente centralement dans le travail à faire ; ou, si cet être n'est "pas là dès le début, pas encore attaché à sa personnalité, une force "de ce genre entre dans son atmosphère dès qu'il se met au travail "pour réaliser. Sa tâche semble être de créer des oppositions, des "conditions mauvaises, de faire faire des faux pas ; bref, de mettre "devant nous tout le problème du travail que nous avons entrepris. Il "semblerait, dans l'économie occulte du monde, que le problème ne "puisse être résolu sans que l'instrument prédestiné fasse sienne la "difficulté".
Il se pourrait finalement que le secret de l'existence nous échappe parce que nous avons imparfaitement compris cette loi du duel de l'ombre et de la lumière, et l'énigme de notre double nature animale et divine.
Nourris d'une conception manichéenne de l'existence nous y avons vu seulement, à la suite de nos morales et de nos religions, une impitoyable lutte du bien et du mal de la vérité et du mensonge, où il importait d'être du bon côté, à la droite du Seigneur. Et nous avons tout coupé en deux, le royaume de Dieu et le royaume du diable, la vie inférieure de ce monde et la vraie vie au ciel. Nous avons voulu supprimer le contraire du but, et en même temps nous avons supprimé le but. Car le but n'est pas d'être tronqué, ni en bas ni en haut.


Parallèle à faire avec ce passage de Castaneda :

Au premier plan, la zone d'influence de ces prédateurs ou planeurs. Dans le livre “le voyage définitif”, don Juan affirme à Castaneda que “les prédateurs nous donnent leur esprit qui devient alors notre esprit”. Cette affirmation plutôt alarmante nous suggère un parallélisme immédiat avec les enseignements gnostiques. Les Gnostiques qui dirigèrent les écoles des Mystères du Proche Orient pendant l'antiquité, apprirent que le véritable esprit des êtres humains, le “nous authenticos” (ndtr : en grec), fait partie de l'intelligence cosmique qui s'est répandue dans la nature. A cause de l'intrusion des Archontes, cet esprit “natif” et authentique a pu être perverti et même occupé par un autre esprit. Les Gnostiques ont donné un avertissement selon lequel les Archontes nous ont envahis mentalement, psychologiquement même si nous pouvons tout aussi bien être confrontés à eux physiquement. Leur impact principal réside dans notre syntaxe mentale, dans nos paradigmes et nos croyances, exactement comme don Juan le souligne lorsqu'il parle des planeurs.
Don Juan affirme à Castaneda que l'esprit des prédateurs est “un modèle d'avarice et d'économie: une économie de force qui est ajusté une fois pour toute sur toute chose”. Cette description correspond à la mentalité de ruche des Archontes. Les sorciers appellent cet esprit extraterrestre uniforme “ l'implantation étrangère; qui existe en vous et en tout être humain ”. Cette “implantation étrangère (mis en italique par Castaneda) ressort de notre syntaxe. Elle dérange nos capacités indigènes ou internes à organiser notre monde selon le langage propre à notre espèce. Le rôle d'une syntaxe correcte dans la maîtrise de l'intention d'un sorcier est l'un des facteurs de première importance dans les derniers enseignements de don Juan. Cela souligne le parallélisme que l'on peut faire entre l'importance du langage (chez don Juan) avec l'importance d'une définition correcte mise en évidence dans l'enseignement gnostique.
Dans ses dires, don Juan souligne l'existence d'un certain nombre de stratégies pertinentes que l'on peut déployer à l'encontre de cette intrusion extraterrestre. Il affirme que les sorciers des temps anciens “ont découvert que s'ils opposaient à l'esprit des planeurs leur silence intérieur, cette implantation étrangère disparaîtrait, ce qui confirmait à chacun des pratiquants impliqués dans cette manœuvre, la totale certitude de l'origine extérieure de cet esprit”. (6). En d'autres termes, la prise de conscience du fait qu'un esprit extérieur peut opérer dans nos propres esprits ne devient totalement claire et certaine que lorsque cet esprit étranger a été exposé et extirpé. C'est seulement à ce moment précis que nous comprenons comment“ le véritable esprit qui n'appartient qu'à nous, la somme totale de nos expériences vécues après une vie entière de domination nous a rendus timide, angoissé, en état d'insécurité et a fait de nous également des êtres sournois». Le “véritable esprit” de Castaneda est identique au nous authenticos des Gnostiques. Le principal effet des planeurs sur notre esprit se perçoit dans le conditionnement mental et le lavage de cerveau.


Dans le chamanisme on parle du parasites Wético ou ‘e‘epa. :
".......Le livre de Wesselmann est une introduction aux enseignements de la sagesse profonde d’un Ancien des kahuna d’Hawaï, Hale Makua. Pour citer la discussion de Makua avec Wesselman, « Les ‘e‘epa sont des trompeurs. Certains les appellent les maîtres de la tromperie. » [1]

Fait intéressant, étymologiquement parlant, l’une des significations profondes de « diable » est « le trompeur » (séducteur). Makua, gardien de sagesse d’une lignée polynésienne ancienne, poursuit : « Ce sont des entités psychiques qui circulent librement, des êtres invisibles qui agissent comme des parasites de l’esprit. En tant que tels, ils s’en prennent à ceux qui sont vulnérables à leur influence. »

Le génie de notre esprit, qui permet de créer notre propre réalité, est une tendance que nous partageons tous, il fait que nous pouvons tous nous illusionner; et les ‘e‘epa incitent et amplifient notre propension apparemment innée à nous illusionner nous-mêmes. En raison de notre capacité quasi illimitée à nous voiler la face, le psychiatre R. D. Laing a écrit que notre espèce s’est « piégée elle-même par son propre esprit » [2], un état que je dirais secrètement inspiré par les ‘e‘epa. Les gens qui ne sont pas en contact avec la réalité vivante et auto-authentifiante de leur propre expérience sont des proies faciles pour ces « maîtres de l’illusion ». Comme ils connaissent mal la nature de leurs propres esprits et qu’ils sont excessivement influençables, ils adoptent le regard que les autres portent sur le monde et sur eux. Ils sont donc vulnérables à la pensée unique dominante du troupeau et aux parasites ‘e‘epa......"


L'article en entier :
http://newsoftomorrow.org/abductions/visions/paul-levy-les-maitres-de-lillusion-une-vision-jungienne-des-parasites-de-lesprit-les-eepa-du-chamanisme-hawaien
avatar
Totem

Chèvre
Messages : 627
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Azaël le Jeu 12 Juil - 15:44

Il ne faut pas oublier que l'ego est aussi le siège de l'instinct de survie.
S'il se sent "attaqué" il fera tout pour résister...
Cela peut se sentir aussi dans les processus psychologiques et pas seulement relativement à des phénomènes extérieurs.
La preuve : nous pleurons à la simple évocation d'une idée même sans réelle raison extérieure.
Aussi, aborder l'ego avec une idée qu'il faut absolument s'en débarrasser, qu'il est néfaste ou autre est, à mon avis, une erreur.
Car alors il va s'auto-défendre et il deviendra très difficile de le faire bouger.
L'ego n'est pas un ennemi intime bien au contraire.
Il est utile à notre survie dans ce monde, aussi, à l'instar du corps, nous lui devons le plus grand respect.
Par contre, nous pouvons développer grâce à lui l'expérience d'une autre présence en nous.
Pour cela, il faut calmer l'ego, le rassurer et effectivement obtenir un certain "silence" de sa part.
J'en parle comme s'il était étranger mais il n'en est rien Wink
avatar
Azaël

Rat
Messages : 745
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Canção le Jeu 12 Juil - 15:45

Effacer l'ego c'est prendre un gros risque. C'est comme être un mulot et ne pas avoir peur des prédateurs, un jour tu te fais bouffer. L'ego a peur parce que c'est une question de survie, il faut qu'il s'efface sauf dans les circonstances où il vaudrait mieux prendre des cours de self-défense.

azael on poste des choses semblables désolée on a écrit en même temps

grr on n'a pas le droit d'écrire ici? Une explication?
avatar
Canção

Singe
Messages : 69
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : Gâtinais

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Azaël le Jeu 12 Juil - 15:49

@Totem :

Et si les vrais parasites étaient ces âmes de nature divine "chassées" de l’Éden et venues s'incarnées dans des singes sur cette bonne vieille planète ?
Du coup l'ego serait la personnalité légitime du singe, et le squatteur... Wink
avatar
Azaël

Rat
Messages : 745
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Jeu 12 Juil - 15:54

Merci à tout le monde pour vos avis, je les ai tous lus, je me rapproche aussi de la vision d'Attchibhatt.

Si l'ego n'a pas peur alors pourquoi est-il souvent/constamment là à jouer des tours pour nous éloigner de notre vraie nature, je me demandais si mon cheminement était complètement erroné mais je vois que je ne suis pas la seule à penser que l'ego a peur de ne plus être celui qui tire les ficelles, il n'est peut-être pas une entité (et encore, comment en être vraiment sûr finalement) mais il est autonome et agit camouflé derrière des strates, parfois superficielles et parfois profondes.
Je comprends mieux maintenant la discussion sur un autre topic, plus on fouille vers l'intérieur plus on se rapproche du centre, du noeud comme je dis souvent, et plus il est subtil et malicieux.

En refouillant dans mes notes j'ai retrouvé ceci :
"L'ego ne veut pas se laisser aller car il garde les empreintes du passé pour survivre."
"L'ego est soumis au besoin, pas l'Esprit. L'Esprit donne, il ne prends pas."
"Le contrôle renforce la peur en la niant. La lutte est née de l'ego qui va à l'encontre du lâcher-prise. L'ego a peur de sa propre fin."

avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Jeu 12 Juil - 15:55

@Canção a écrit:Effacer l'ego c'est prendre un gros risque. C'est comme être un mulot et ne pas avoir peur des prédateurs, un jour tu te fais bouffer. L'ego a peur parce que c'est une question de survie, il faut qu'il s'efface sauf dans les circonstances où il vaudrait mieux prendre des cours de self-défense.

azael on poste des choses semblables désolée on a écrit en même temps

grr on n'a pas le droit d'écrire ici? Une explication?

le c'est un émoticônes qui est enregistré comme ça Razz sinon il faut écrire a h ou a.h
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Miwae le Jeu 12 Juil - 16:00

@Azaël a écrit:Il ne faut pas oublier que l'ego est aussi le siège de l'instinct de survie.
S'il se sent "attaqué" il fera tout pour résister...
Cela peut se sentir aussi dans les processus psychologiques et pas seulement relativement à des phénomènes extérieurs.
La preuve : nous pleurons à la simple évocation d'une idée même sans réelle raison extérieure.
Aussi, aborder l'ego avec une idée qu'il faut absolument s'en débarrasser, qu'il est néfaste ou autre est, à mon avis, une erreur.
Car alors il va s'auto-défendre et il deviendra très difficile de le faire bouger.
L'ego n'est pas un ennemi intime bien au contraire.
Il est utile à notre survie dans ce monde, aussi, à l'instar du corps, nous lui devons le plus grand respect.
Par contre, nous pouvons développer grâce à lui l'expérience d'une autre présence en nous.
Pour cela, il faut calmer l'ego, le rassurer et effectivement obtenir un certain "silence" de sa part.
J'en parle comme s'il était étranger mais il n'en est rien Wink

Je n'ai jamais dis qu'il fallait s'en débarrasser, d'ailleurs je n'ai rien concernant le cheminement à son encontre, je m'interroge sur le pourquoi, parce que le reste, personne n'a la même définition, ressenti, ça dépends des croyances, voies de chacun Wink

avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo a t-il peur ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum