La division intérieure

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

La division intérieure

Message par Ezepeth le Ven 22 Juin - 18:50

Rappel du premier message :

Ressentez-vous comme à une situation donnée, nos réactions intérieures peuvent-être contradictoires ?
Pourtant, l'unité, cet idéal de la spiritualité, se ressent aussi en de rares occasions.
Comment faites vous pour tendre vers cette unité, comment réagissez-vous lorsque vous sentez que la division s'installe en vous ?
avatar
Ezepeth
Amalthée

Chien
Messages : 233
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : La Lune

Revenir en haut Aller en bas


Re: La division intérieure

Message par Lotus le Mer 27 Juin - 22:48

@ratDchamp a écrit:Merci lotus j'aime beaucoup tes sages paroles et je partage ce point de vue,
..mais pour ces pièges, cette orgueil, cette norme, c'est.. la part de "la prédation" sur nous ça non ?

Il y'a différentes causes, mais toutes résultent de nos propres failles

Lotus
Phoebe

Messages : 314
Date d'inscription : 14/06/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par ratDchamp le Mer 27 Juin - 23:26

@lotus
..oui exact, nos propres failles, ..exploitées par ce que certaines religions appellent "le malin" ..hé hé,

..wa Asraël c'est fort ton expérience et son souvenir maintenant,
..et ses sensations de limites et de contenance qu'on n'a plu j'avais le meme ressenti lors de crises d'angoisse..

ratDchamp
Mimas

Cheval
Messages : 479
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Mer 27 Juin - 23:36

@Miwae a écrit:
Oui et puis dès que l'on sort un peu des normes (fixées d'ailleurs par on ne sait qui, ni sur quelles bases) on se sent anormal et cela là peut amener à des questionnements, des remises en question qui n'ont pas lieu d'être et qui peuvent parfois, être néfastes pour la personne.

Tout à fait, d'où pas mal de névroses qu'on s'empresse de mettre une étiquette psychiatrique alors que le fond du problème est un un mal être qui a été crée par ces normes ou cases dans lesquelles on voudrait faire rentrer tout le monde.
Personnellement j'ai une bonne partie de ma vie refusé de rentrer dans certaines normes et cases, ce qui m'a valu pas mal de réflexions et de déboires... Wink

Par exemple j'ai lu sur un forum sceptique des commentaires affirmant que les personnes disant avoir des facultés paranormales n'étaient que des excentriques, voire bonnes à se faire soigner, et que suivre une voie religieuse ou spirituelle relevait aussi d'un problème cognitif, comme quoi tout le monde n'a pas les mêmes références concernant les maladies psychiatriques. Ici nous sommes donc pour la plupart des êtres anormaux pour d'autres êtres humains. Very Happy


Dernière édition par Totem le Jeu 28 Juin - 1:10, édité 1 fois
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 0:47

@Azaël a écrit:Je devais avoir 18 ans, j'étais assis sur un banc public quand tout à coup mon esprit à sembler se mettre à se dilater, encore et encore. Ma conscience se fondait dans celle de l'univers tout entier. j'étais à la fois vide et tout. Je me tenais au banc car j'avais l'impression que j'allais m'envoler, disparaître... J'ai lutter de toute mes forces pour regagner mon corps et retrouver les sensations de limite et de contenance...
Je n'étais pas prêt. Je ne comprenais rien...
J'avais oublié cette expérience jusqu'à cette discussion entre nous.
Je crois qu'il faut que je revienne dessus.
J'ai mis en place tellement de verrouillages pour m'accommoder de mon état.

C'est une très belle expérience que beaucoup ont déjà vécu mais qui ne peut être que flippante parce qu'inconnue par soi. Wink
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Cornalin le Jeu 28 Juin - 3:06

@Benji a écrit:Le brouhaha recouvre le silence mais ce silence est présent partout il est l'espace sous jacent au bruit. Et à un moment pour une raison étrange tous les bruits s'arrêtent On se dit "waouh! c'est ça le silence!" Et on court après l'absence de bruit pour retrouver cette expérience du silence. Et un jour on se surprend à percevoir le silence en même temps que le bruit. Le bruit ne disparaît pas. Il coexiste avec le silence. L'unité. La paix. D'où une paix qui dépasse tout entendement.



Le silence n’est pas l’espace entre deux bruits. Le silence n’est pas la cessation du bruit. Le silence n’est pas créé par la pensée. Il vient naturellement, inévitablement, quand vous vous ouvrez, observez, examinez, étudiez... Krishnamurti.
avatar
Cornalin
Amalthée

Cheval
Messages : 231
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Azaël le Jeu 28 Juin - 8:06

J'avais reçu un message en rêve une fois :
"Le cerveau est une porte des étoiles"
Ce que je comprends à présent comme cela :
Je crois que dans le cerveau humain il existe des réseaux neuronaux spécialisés qui permettent d'avoir des "connexions" pour faire court.
Ces réseaux sont activés lors d'état modifié de conscience.
Soit la méditation, chez les personnes "équilibrées"
Soit la maladie mentale parfois.
Ainsi les deux ne sont pas contradictoires.
La difficulté chez les personnes souffrant de désordres psychologiques étant de faire la part des choses entre ce qui est perçu relativement à leur état de santé et ce qui relève effectivement d'autre chose.
La difficulté chez les personnes "équilibrées" étant de ne pas perdre pieds...
De plus, avec l'habitude, la personne peut apprendre à activer de plus en plus facilement ces réseaux neuronaux sans avoir à passer par la méditation.
Je pense même qu'il y a un réseau permettant à l'âme de s'accrocher au corps physique...
La mort étant la destruction de ce réseau en particulier.
avatar
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1739
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Sofiane le Jeu 28 Juin - 10:44

@ratDchamp a écrit:..et puis pour les appareils de détections il me semble que Mathieu Ricard fait des expériences avec les neurologues,
..et ben ces derrniers y'a des choses que leur appareils ne captent pas et ils en restent baba les mecs, y'a des trucs qu'ils n'arrive pas à saisir, par exemple le fait qu'il "vieilli moins vite" je crois,
..alors oui l'organique n'est qu'un support ..comme l'est un dvd vierge, mais ce n'est pas lui qui cré l'info qu'il va supporter


Dieu le Très-Haut a dit : "Il ne vous a été donné de la science qu'un peu."

Coran, XVII, 85
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 1097
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Professeur X le Jeu 28 Juin - 12:27

résumé des épisodes précédents :

@Benji a écrit:
@Professeur X a écrit:Hello Benji , il me viendrait pas à l'esprit de m'abonner à ce genre de magazine spécialisé sur l'éveil et la spiritualité , et je vois qu'il emprunte à la dialectique incompréhensible à la mode : " l'observation non-duelle de ce qui est " , je vois où tu trouves tes concepts , pour moi cela ne veut rien dire .

Le "moi" c'est l'être identifié , réduit à l'objet de cette identification , " moi" je suis celui qui pense que le " moi" n'existe pas , le " moi "ne se voit pas lui-même sinon ce serait l'être qui verrait cette identification et il se différencierait donc momentanément de son objet , momentanément parce-que nous ne saurions stabiliser un état de conscience et que l'observation ne détruit pas la source émotionnelle qui conduit et fait persister cette identification .

On à beau passer 20 ans à s'observer on reste l'être humain que l'on est , avec la structure psychologique qui lui correspond , le sentiment d'unité n'a pas besoin de tant de temps pour apparaître parfois en l'homme , bien sur que l'unité peut exister  par instant dans certains états de conscience de soi , dans certaines situations , mais il n'y à rien de permanent ni d'acquit .

Littérairement sans même te connaître j'ai pu apprécier tes réactions envers les contradictions que pouvait apporter mon propos , et les différents épisodes de notre relation à travers nos post ne font pas vraiment montre de cette capacité à faire " un avec ce qui est ", ou alors je doit inconsciemment susciter cette exception de l'expression de ta dualité  dans cette vie d'unité , je peux être tellement chiant que c'est fort possible , love .
Non tu projettes sur moi tes représentations issues de ton monde intérieur. Par exemple tu supposes que je lis 3ème millénaire et tu utilises cette supposition que tu ne remets pas en question pour tenter de discréditer mon propos. Une forme de manipulation. Or je ne lis pas ème millénaire  . J'ai reçu un mail m'informant de la parution. Point. Voilà un exemple de projection.
Et je perçois de mon côté selon tes propos que ton observation esr duelle. Un moi observe d'autres mois et en tire des concepts de plus en plus compliqués alors que l'Observation importe plus que ce qui est observé.

Mathieu m'avait prévenu  (7:6) d'ailleurs j'y pensais en partageant une bribe d'expérience intérieure. Je ne peux m'en prendre qu'à moi.
Vous confondez l'Unité et l'uniformité  (recherche de l'Unité dans les formes ce qui est impossible). Ordinairement on vit sur un plan à la fois. Sur le plan des formes multiples. Parfois on expérimente le fond, l'Unité sous-jacente à tous les phénomènes séparés. Et un jour un voile se déchire et on vit sur les deux plans en même temps. Avant on croyait cela impossible et un jour ça advient. Sur SP j'avais témoigné de cette expérience. Tu m'avais déjà ris au nez du haut de ta docte science. J'avais parlé d'un "basculement". Seul mot qui me venait pour décrire ce que j'avais vécu il y a un an sans que personne à ma connaissance ne l'est utilisé. Et tu avais affirmé qu'il n'existe aucun basculement. Or il y a quelques semaines j'écoute une vidéo d'Arnaud Desjardins il décrit la même expérience. Il parle lui de "bascule". Je ne rentrerai pas dans les détails. c'est inutile. Je n'en ai parlé à personne mais ma femme a su tout de suite. Mon instructeur aussi. 90 pour cent de mes névroses et autres mécanismes ont éclaté comme une bulle artificielle. Il reste encore du boulot.
L'Unité peut coexister avec le multiple mais sur un autre plan.
Le brouhaha recouvre le silence mais ce silence est présent partout il est l'espace sous jacent au bruit. Et à un moment pour une raison étrange tous les bruits s'arrêtent On se dit "waouh! c'est ça le silence!" Et on court après l'absence de bruit pour retrouver cette expérience du silence. Et un jour on se surprend à percevoir le silence en même temps que le bruit. Le bruit ne disparaît pas. Il coexiste avec le silence. L'unité. La paix. D'où une paix qui dépasse tout entendement.
Toutefois je ne suis pas d'accord. Nous ne restons pas complètement le même avec les mêmes névroses. Cette nouvelle vision va progressivement pacifier le moi qui devient plus homogène. C'est un processus l'élan est arrêté mais la roue tourne encore.....
Tu parles des différents moutons à surveiller. Mais le vrai point de départ et d'avoir un chien de garde dont la simple présence va pacifier le troupeau. Il faut encore une surveillance. Ce n'est pas encore le berger. C'est son chien. Il prépare la venue du berger.
Mais je perds mon temps. Je vous laisse deviser sur le divisé.
J'ajoute deux choses.
Un tu dis que la conscience est ce qui nous permet de nous percevoir. Que sommes nous alors? Le corps? Les pensées? Les émotions? Quoi donc? Et tu dis que nous sommes l'être. Or jésus dit qu'en Dieu  (la conscience) nous AVONS l'être le mouvement et la vie! Si nous avons l'être nous sommes autre chose.
Deux comme à chaque fois que je te pose une question fondamentale sur la 4ème voie tu eludes la question. Donc je repose: Quid du second choc et du lien avec tout ça?

@Benji a écrit:Mais je perds mon temps. Je vous laisse deviser sur le divisé.

Hum , je ne suis qu'un anonyme forumeur mon propos n'est pas de d'invalider ou de valider une expérience , je me contente de donner mon avis sur ce que je lis , et si les récits des expériences subjectives qu'on lie à la notion d'éveil sont tous différents ce n'est certes pas de mon fait , ont'ils à voir avec l'unité qui n'est pas l'intitulé du sujet de ce topic , ou avec l'éveil , ce n'est pas en tout cas à moi de les prendre au sérieux .

c'est pas comme si je n'avais pas vécu moi-même des états de conscience différents , mais j'ai depuis longtemps abandonné l'idée de les décrire , ou alors j'écris un poème ou je fais une illustration , le sujet ici c'est plus ou moins la " division " , cet état que nous pouvons constater à chaque instant , est'ce que les états qui parfois sortent de l'ordinaire de notre conscience sont des états d'unité , cela reste à voir.

Il existe tellement d'états conscience que nous n'avons pas encore expérimenté dans lesquels nous sommes toujours identifiés , tant d'états extatiques par leur nouveauté , tant "d'illuminations " , les seuls états objectifs sont ceux que nous pouvons produire volontairement dans toutes circonstances , ce sont peut-être seulement des états qui nous ramènent à la simple perception de notre division intérieure , mais ils sont plus précieux que notre prétendue unité , c'est du moins mon avis discutable sur ce sujet , love .
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 12:43

@Professeur X a écrit:les seuls états objectifs sont ceux que nous pouvons produire volontairement dans toutes circonstances , ce sont peut-être seulement des états qui nous ramènent à la simple perception de notre division intérieure , mais ils sont plus précieux que notre prétendue unité , c'est du moins mon avis discutable sur ce sujet , love .

Quelles sont ces états objectifs produits volontairement en toutes circonstances dont tu parles?
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Professeur X le Jeu 28 Juin - 12:50

Hum , ceux qu'on peut obtenir dans la méditation pour ceux qui méditent , dans ce qu'on nomme " le rappel de soi " , ou toutes autres techniques produisant volontairement un état de conscience différent que celui que nous impose l'identification permanente , la mécanicité et le sommeil psychologique , ces états ne sont généralement pas permanent , ce qu'on le peut acquérir c'est seulement la technique qui ne nous garantie en rien du résultat , love .
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 13:03

@Professeur X a écrit:Hum , ceux qu'on peut obtenir dans la méditation pour ceux qui méditent , dans ce qu'on nomme " le rappel de soi " , ou toutes autres techniques produisant volontairement un état de conscience différent que celui que nous impose l'identification permanente , la mécanicité et le sommeil psychologique , ces états ne sont généralement pas permanent , ce qu'on le peut acquérir c'est seulement la technique qui ne nous garantie en rien du résultat , love .

Si j'ai bien compris, pour celui qui médite et entre dans un état de conscience modifié volontairement c'est considéré comme "objectif" et celui qui entre dans cet état sans le faire volontairement, c'est considéré comme subjectif?
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Professeur X le Jeu 28 Juin - 14:08

Hum , ce n'était pas  l'essentiel à comprendre de mon propos , mais les états de conscience qu'on atteint volontairement on en connaît en nous le chemin , on sait y retourner si nous appliquons la technique adéquate , par exemple la division de l'attention entre soi et le phénomène qu'on observe , mène à un état précis que chacun peut expérimenter , cet état est un état volontaire qu'on expérimente , les causes extérieures qui peuvent provoquer très rarement cet état sont mécaniques .

Le Bouddha a enseigné un moyen d’appréhender volontairement ces états de conscience , attendre qu'un événement extérieur , souvent lié à la souffrance ou l'imminence d'un danger , les provoquent , ne sont pas vraiment une voie ,  c'est la différence entre faire du feu ou attendre que la foudre tombe pour aller le chercher .

Nous nous apprenons nous même en nous expérimentant ,  en découvrant en nous le potentiel que notre nature humaine recèle , en en connaissant le chemin intérieur qui y mène  , oui j'y vois là subjectivement quelque chose de plus objectif que l’attentisme ignorant de soi-même , love .
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 17:26

Le problème est que provoquer volontairement les états modifiés de conscience n'amènent à rien sauf qu'à refaire l'expérience sans pouvoir la garder et cela éloigne du vrai but qui est de supprimer la division intérieure.

J. Khrisnamurti en donne un aperçu dans cette discussion :


Carlos Suarès. (…) Pouvez-vous, en une phrase, me donner l’essentiel de ce que vous vous proposez de faire ?

Krishnamurti : Déconditionner la totalité de la conscience.[1]

Carlos Suarès : Vous voulez dire que vous demandez à chacun de déconditionner l’absolue totalité de sa propre conscience ? Permettez-moi de vous dire que ce qui déconcerte le plus, dans votre enseignement, c’est votre insistante affirmation que ce déconditionnement total de la conscience n’a besoin d’aucun temps.

Krishnamurti : Si c’était un processus évolutif, je ne l’appellerais pas mutation. Une mutation est un changement d’état brusque.[2]
La mutation psychologique n’est pas ce que vous croyez

Carlos Suarès : Je n’imagine pas un « mutant », c’est-à-dire un homme changeant d’état de conscience, qui n’emporterait pas avec lui la résultante de tout le passé. L’homme modifie le milieu et le milieu le modifie...

Krishnamurti : Non : l’homme modifie le milieu et le milieu modifie telle partie de l’homme qui est branchée sur la modification du milieu, non l’homme tout entier, dans son extrême profondeur. Aucune pression extérieure ne peut faire cela : elle ne modifie que des parties superficielles de la conscience. Aucune analyse psychologique ne peut non plus provoquer la mutation car toute analyse se situe dans le champ de la durée. Et aucune expérience ne peut la provoquer, quelque exaltée et« spirituelle » qu’elle soit. Au contraire, plus elle apparaît comme une révélation, plus elle conditionne. Dans les deux premiers cas - modification psychologique produite par l’analyse ou introspection, et modification produite par une pression extérieure - l’individu ne subit aucune transformation profonde : il n’est que modifié, façonné, réajusté, de manière à être adapté au social.

Dans le troisième cas, modification amenée par une expérience dite spirituelle, soit conforme à une foi organisée, soit toute personnelle, l’individu est projeté dans l’évasion que lui dicte l’autorité de quelque symbole.


Dans tous les cas il y a action d’une force contraignante prenant appui sur une morale sociale, c’est-à-dire un état de contradiction et de conflits. Toute société est contradictoire en soi. Toute société exige des efforts de la part de ceux qui la constituent. Or contradiction, conflit, effort, compétition sont des barrières qui empêchent toute mutation, car mutation veut dire liberté.



La question serait aussi de savoir "Qui" veut refaire les expériences d'état modifié de conscience et dans quel but?....
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Professeur X le Jeu 28 Juin - 17:56

Hum , la pratique est loin de la torture mentale et du discours philosophique , les buts ultimes et transcendant qui ne visent que l'unité parfaite ou l'éveil permanent et définitif ne sont que des projections qui nous distrait de nos réelles possibilités , à part en imagination on ne peut dans ce domaine mettre de charrue avant les boeufs  , on ne peut atteindre les états de conscience objective sans passer par les états de conscience de soi , c'est pour cela que les écoles existent , love .
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 18:15

@Professeur X a écrit:Hum , la pratique est loin de la torture mentale et du discours philosophique , les buts ultimes et transcendant qui ne visent que l'unité parfaite ou l'éveil permanent et définitif ne sont que des projections qui nous distrait de nos réelles possibilités , à part en imagination on ne peut dans ce domaine mettre de charrue avant les boeufs  , on ne peut atteindre les états de conscience objective sans passer par les états de conscience de soi , c'est pour cela que les écoles existent , love .

Tout ce que dit JK  n'est pas pure spéculation philosophique mais un fait que personne ne veut voir et il n'est pas le seul à le dire, je pourrais en citer des tas d'autres ou des écrits kabbalistiques. Je plussoies depuis toujours ce qui est dit par ces êtres de par le vécu. Donc il n'y a pas de charrue avant les boeufs parce qu'il n'y a pas de charrue ni de boeufs tout simplement. Je maintien que ce n'est pas une obligation de passer par des états de conscience de soi pour atteindre un état de conscience objective....
A ce sujet Gopi Khrishna  disait qu'il y a ceux qui accède directement à cette conscience de soi (ce qui m'est arrivé ainsi qu'à bien d'autres) et ceux qui doivent faire des exercices pour y arriver.....

Nisargadatta Maharaj disait :
« Le monde est bâti sur les transactions déshonnêtes, sur la fraude. Mais la plus grande fraude, la plus grande escroquerie, c’est la spiritualité mais ne le répétez pas, vous vous ferez des ennemis.
Avez-vous eu besoin d’exercices particuliers pour entrer dans le ventre de votre mère ? Y a-t-il quelque chose à faire pour que la graine en terre produise des racines ? Tout ce qui se produit, se produit spontanément. Si une graine prend racine, laissez-la pousser, ne vous en mêlez pas.
Le monde de la spiritualité est une fraude, il ne peut exister que par la fraude. »            

"Vous faites un effort pour acquérir un certain état et cet état ne demeure pas constamment avec vous. Si vous avez à faire un effort, est-ce un état naturel ?
Ne faites rien, soyez. La méditation n’est rien d’autre.
Soyez. Cela est la parfaite méditation.
Il n’y a pas de chemin, pas de voie, pas de moyen.
Retrouvez l’état de la petite enfance.

Stabilisez-vous dans cette conscience de la toute petite enfance ne se connaissant pas et découvrez ce qu’elle est.
Après m’avoir écouté vous devez comprendre profondément qu’il ne faut rien faire.
Quand vous avez reçu votre feuille d’impôt, il n’y a rien à faire, la machine s’inquiète, c’est normal. Mais quand vous avez du temps devant vous, rien de précis à faire, abandonnez toutes ces inquiétudes.
Dès que vous assumez être quelque chose c’est faux, dès que vous ignorez ce que vous êtes c’est juste.
Le grand écueil est de tirer satisfaction de la forme du chercheur, d’adopter l’étiquette « je suis chercheur de vérité » avec tout le comportement qu’elle implique, les tenues spéciales, les bahjans, les offrandes, les attitudes humbles, etc.
Le monde de la spiritualité est une fraude, il ne peut exister que par la fraude. Beaucoup de sages font des concessions devant l’ignorance de leurs disciples, ils leur concèdent un concept, une forme, qui est immédiatement sacralisée, commentée et devient une complication, un embarras qui, après la mort du sage, fera naître mille disputes et controverses.
Non, il faut tout jeter, se débarrasser de tout.
Il faut toujours s’alléger, s’affiner."                                              


UG Khrishnamurti disait :
« Tout ce que vous voulez accomplir est basé sur le moi. Je dis "basé sur le moi" et vous pensez aussitôt "attention, à éviter", parce que votre idéal est l'absence du moi. Mais tant que vous agissez en vue du non-moi, vous êtes ancré dans le moi. Que voulez-vous? Je pose tout le temps la même question : "Que voulez-vous"? Vous dites : "Je cherche la paix intérieure". Voilà un but impossible à atteindre, une contradiction dans les termes : tout ce que vous faites pour y parvenir détruit la paix qui est déjà là. Vous voyez, vous avez mis en marche un mouvement de pensée qui détruit la paix qui est déjà là. Il vous est très difficile de comprendre (ou d'accepter) que toutes vos tentatives vont précisément à l'encontre de la paix et l'harmonie qui sont déjà là. Tout mouvement de pensée, quelle que soit sa direction, quel que soit son niveau, est un facteur de destruction du fonctionnement calme et paisible de cet organisme vivant qui n'a que faire de vos aspirations spirituelles. Vous voulez que vos efforts amènent un état au-delà de l'effort; ça ne marchera pas. Vous voulez atteindre le sans-effort par l'effort -comment diable allez-vous y arriver? Vous oubliez que tout ce que vous faites, tout mouvement (de pensée), tout besoin, tout désir de quoi que ce soit, est effort. On ne peut pas arriver à l'état-sans-effort par l'effort. Essayer de ne plus faire d'efforts est un effort en soi. C'est à devenir fou, en vérité! Vous ne vous êtes pas (encore) mis dans cette impasse. Si ça arrive pour de bon, alors vous allez vraiment devenir fou -et ça vous fait peur. Rendez-vous compte que tout ce que vous faites pour arriver à cet état-sans-effort, pour quelque raison que ce soit, est un effort.

U.G frappe déjà fort. Tout mouvement de la pensée et un processus d’auto-continuité. Ainsi, l’éveil qui arrive lorsque le moi s’effondre ne peut pas être atteint par la pensée, qui est effort. U.G est donc évidemment très dur envers la méditation et autre technique ou il s’agit de travailler sur son mental. Ces techniques, qu’elle qu’elles soient ne font en effet que jouer avec le mental et lui assure sa propre continuité, ne permettant pas ainsi au corps de développer et de déployer son intelligence fantastique.

« Vous voulez maîtriser le flot de pensées, mais vous n'y arriverez pas. La pensée doit fonctionner à sa manière, de façon discontinue, sans suite. Cet état existe de lui-même, vos efforts ne peuvent en aucun cas le provoquer. La pensée doit trouver son rythme naturel. Le fait même de vouloir lui donner son rythme naturel ajoute une impulsion au flot de pensées. La pensée a sa vie propre-, malheureusement, elle a créé un mouvement parallèle à l'intérieur de la vie. Ces deux mouvements, de la vie et de la pensée, sont dans un conflit perpétuel. La pensée s'est emparée du corps. Elle est le maître de la place. Elle essaye toujours de tout contrôler. C'est un domestique qu'on ne peut plus mettre à la porte, quoi qu'on fasse. Si vous l'expulsez par la force, il va tout brûler, même s'il doit périr dans les flammes lui aussi. Il n'a rien à y gagner, mais c'est ce qui va vous arriver si vous essayer de le contrôler.

Pour U.G, comme on le voit, la pensée jouit d’une force incomparable. Au fur et à mesure du temps, elle à acquis une force inimaginable contre laquelle il est impossible de se battre, au risque de sombrer dans la folie . Comme il le dit : « Ne prenez pas cette image littéralement, voyez par vous-même, ne jouez pas avec tout ça. Ou alors, allez-y, jouez. Tout ça, pour vous, ce sont des jouets ». Phrase encore choc de U.G, la seule chose qui nous reste à faire, c’et jouer. Jouer avec nos problèmes quotidiens ou avec nos questions existentielles les plus poussées, tout ça est du pareil au même, c’est de l’ordre du jeu pou notre mental qui y trouve là l’occasion d’assurer sa propre continuité faisant quitter par là-même le corps humain de son état naturel. Lors de ce qu’il nomme sa calamité, U.G est retourné à cet état qu’il décrit ici en quelques lignes :

« Quand ce retournement se produit en vous, vous vous trouverez dans un état primordial mais non primitif. Cela sans l'avoir voulu. Ça vous arrive et c'est tout. Cet homme libre n'est plus en lutte avec la société. Il n'est pas antisocial, il n'est pas en guerre avec le monde. Il sait qu'il ne peut être un dissident. Il ne se soucie pas du tout de changer la société. L'exigence du changement aura cessé. Tout acte volontaire quelle que soit sa direction est violence. Tout effort est violence. Tout ce que vous faites avec le concours de la pensée pour créer en vous un état de paix utilise la force et, par là même, est violence. Vous tentez d'imposer la paix par la violence.


http://www.archive.choix-realite.org/?1567-eveil-a-causal-et-liberte-humaine

Donc cette opinion que seul ceux qui suivent une discipline dans une école ou avec un maître peuvent accéder à cet état est pure spéculation de ceux qui ne veulent pas admettre cette possibilité pour d'obscures raisons...


Dernière édition par Totem le Jeu 28 Juin - 18:35, édité 1 fois
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Professeur X le Jeu 28 Juin - 18:33

@Totem a écrit:Je maintien que ce n'est pas une obligation de passer par des états de conscience de soi pour atteindre un état de conscience objective

Hum , à moins que tu n'ais atteint cet état de conscience objective sans avoir conscience de toi-même bien sur que cela reste de la spéculation philosophique , love .
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 18:38

@Professeur X a écrit:
@Totem a écrit:Je maintien que ce n'est pas une obligation de passer par des états de conscience de soi pour atteindre un état de conscience objective

Hum , à moins que tu n'ais atteint cet état de conscience objective sans avoir conscience de toi-même bien sur que cela reste de la spéculation philosophique , love .

Personnellement je ne connaissais rien du monde spirituel et c'est effectivement cela qui s'est passé et comme Benji l'a dit et comme bien des éveillés maitres ou pas l'ont déjà dit mais ça reste et restera inconcevable pour celui qui ne l'a pas encore vécu, à moins que tu en aies fait l'expérience toi-même mais n'en dit mot....qui sait?.

Une petite dernière sur le sujet d'E. TOLLE :
L’éveil est un basculement de la conscience, au cours duquel la pensée et la conscience se dissocient. Chez la plupart des gens, ce basculement ne se manifeste pas sous la forme d'un événement mais d'un processus. Même les rares êtres qui connaissent un éveil soudain et puissant, apparemment irréversible, passent eux aussi par un processus au cours duquel le nouvel état de conscience se met en place graduellement et transforme tout ce qu'ils font, pour ainsi finir par faire intégralement partie de leur vie.

Dans cet état, au lieu d'être perdu dans vos pensées, vous vous reconnaissez comme étant la présence qui se trouve justement derrière les pensées. Ces dernières cessent d'être une activité autonome prenant possession de vous et régentant votre vie. Dans cet état, c'est au contraire la présence qui prend possession de la pensée. Alors, au lieu de contrôler votre vie, la pensée devient la servante de la présence. Cette présence est en fait le lien conscient que vous entretenez avec l'intelligence universelle. Cette Présence est conscience sans pensée.


On retrouve bien ici le "basculement" dont à parlé Benji que très peu ne peuvent comprendre et admettre et je pourrais encore et encore citer des écrits où l'on retrouve ce processus.....
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Professeur X le Jeu 28 Juin - 19:00

Hum , si à l'instar des maîtres et éveillés et de Benji tu as atteint une telle conscience objective , pour ma part ce n'est pas encore le cas , je me contente de me rappeler à ma propre conscience quand les circonstances s'y prêtent , quant je ne suis pas trop identifié , surement notre mutuelle incompréhension doit venir de cette différence de niveau , love .
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Ptah le Jeu 28 Juin - 19:17

Vous ne vous êtes pas trouvés tous les deux, alors qu'il y avait une possibilité de convergence, d'après moi.

Je crois qu'un état n'est pas véritablement authentique parce qu'on peut le répéter avec des techniques, sinon, ce n'est pas un état transcendant permanent, mais juste une expérience spirituelle, au mieux.
Alors, l'expérience obtenue avec des techniques est réelle, certes, mais ne nous appartient pas vraiment, puisqu'on a besoin de techniques pour l'appréhender.
J'ai toujours lu qu'un état transcendant réel, d'un éveillé, était naturel, sans effort aucun.
Si on se bat pour une chose, c'est qu'on ne l'a pas, c'est là qu'on est 2, et divisé.
Voilà l'approche de Totem, je suis d'accord là-dessus.

Ensuite, je ne parlerai pas de "subjectif, objectif", je dirais plutôt que tout peut être réel, qu'on l'obtienne par technique, ou que ça vienne spontanément ou progressivement.
La seule chose qui importe, c'est de déterminer si l'événement est une pathologie psychiatrique, ou si c'est un événement spirituel réel.
A partir du moment où ce n'est pas psychiatrique, l'expérience est honorable, comme toutes choses en ce bas monde, même si ce n'est pas un absolu réel magnifique et magistral.

Maintenant, là où on peut rejoindre professeur x, c'est qu'il y a une grande subjectivité au sujet de la profondeur de l'expérience/état, à savoir de l'appeler déjà "éveil" ou "état d'unité". Parce que l'état d'unité accompli est un état qui manifeste certaines caractéristiques pas forcément présentes chez les gens qui ont atteint "rigpa", l'état naturel-témoin.


Dernière édition par Ptah le Jeu 28 Juin - 19:22, édité 1 fois
avatar
Ptah
Mimas

Cochon
Messages : 555
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 19:21

@Professeur X a écrit:Hum , si à l'instar des maîtres et éveillés et de Benji tu as atteint une telle conscience objective , pour ma part ce n'est pas encore le cas , je me contente de me rappeler à ma propre conscience quand les circonstances s'y prêtent , quant je ne suis pas trop identifié , surement notre mutuelle incompréhension doit venir de cette différence de niveau , love .

Je dirais plutôt par ton désir de rejeter des faits qui te sont inconnus et que tu ne peux/veux pas comprendre en raillant subtilement en passant ceux qui en parlent.....
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 19:30

@Ptah a écrit:

Maintenant, là où on peut rejoindre professeur x, c'est qu'il y a une grande subjectivité au sujet de la profondeur de l'expérience/état, à savoir de l'appeler déjà "éveil" ou "état d'unité". Parce que l'état d'unité accompli est un état qui manifeste certaines caractéristiques pas forcément présentes chez les gens qui ont atteint "rigpa", l'état naturel-témoin.

C'est bien de cet état qu'il s'agit dont je parle et je dirais même plus....témoin qui a une vie mais cela arrive de manière progressive, au départ il est perçu par la psyché puis ensuite par le corps physique...En général très peu en parlent ni ne donnent de détails....La réalité c'est que cela ne sert à rien car cela ne peut être saisi sans être vécu, au pire ce sera rejeté....
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Ptah le Jeu 28 Juin - 19:46

Si c'est de ça dont tu parles, alors, pas de problème, car Rigpa n'est pas la réalisation du Soi, je crois ?

En monastère Dzogchen, on n'accepte que ceux ayant atteint rigpa, pour qu'ils puissent continuer leur chemin avec des lamas, chemin qui n'est donc pas accompli.
(jamais vu un concours d'entrée aussi exigeant, quel que soit le domaine  lol! )

Nota : je ne rejette rien pour ma part. Que tout le monde atteigne rigpa, au contraire, c'est tant mieux, franchement.


Dernière édition par Ptah le Jeu 28 Juin - 19:49, édité 1 fois
avatar
Ptah
Mimas

Cochon
Messages : 555
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 19:49

@Ptah a écrit:Si c'est de ça dont tu parles, alors, pas de problème, car Rigpa n'est pas la réalisation du Soi, es-tu d'accord avec ça ?


Quelle est ta définition de la réalisation du Soi et qu'appelles tu le Soi....? Wink
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Ptah le Jeu 28 Juin - 20:00

Le Soi, c'est Dieu.

Celui qui a réalisé le Soi atteint l'omnipotence-omniscience-omniprésence.
Il ne s'agit pas que d'état témoin.

Il sait tout, peut guérir tout, inspire tout, c'est Le plus Grand Poète, le plus grand Musicien.

Il est tout le monde, si je bouge le bras, où que je sois, Il est bien plus conscient que moi que je bouge le bras, Il est bien plus moi que moi, devant Lui je (mon ego) ne suis qu'un fantôme, Il illumine le monde de Sa Lumière et de Son Amour, c'est Lui, le Resplendissant, c'est Lui qui compte chaque cheveu de tout le monde, chaque poussière, il est Celui duquel on détourne les yeux, duquel jaillit une Lumière immense d'Amour et de Benédiction, qui envahit toute l'atmosphère, depuis Sa Tête, depuis tout son être, Il est Celui qui Est, Celui qui bénit le monde rien que par Sa Présence, rien que par Son Regard, Rien que par Son Absence.
Tu te rends compte, Totem, même par Son Absence...

C'est Jésus, Bouddha, Ramana etc.
avatar
Ptah
Mimas

Cochon
Messages : 555
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Professeur X le Jeu 28 Juin - 20:25

@Totem a écrit:
@Professeur X a écrit:Hum , si à l'instar des maîtres et éveillés et de Benji tu as atteint une telle conscience objective , pour ma part ce n'est pas encore le cas , je me contente de me rappeler à ma propre conscience quand les circonstances s'y prêtent , quant je ne suis pas trop identifié , surement notre mutuelle incompréhension doit venir de cette différence de niveau , love .

Je dirais plutôt par ton désir de rejeter des faits qui  te sont inconnus et que tu ne peux/veux pas comprendre en raillant subtilement en passant ceux qui en parlent.....

Hum , qu'est-ce que ça peut faire que rejette ou non des faits qui me sont de prime abords inconnus puisque de toute façon tu es éveillé , tout ce que je peux écrire ne changera rien à l'état de conscience objective que tu dis avoir atteint , considères moi simplement comme un forumeur anonyme qui donne un avis subjectif sur cette question , love . ,
avatar
Professeur X
Vesta

Chien
Messages : 919
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 20:36

Je ne t'ai parlé d'état témoin parce que tu en as parlé, mais ce n'est qu'une infime partie de la chose en soi. La suite qui est bien au delà de tout ce que tu pourrait conscientiser. D'ailleurs très peu de maîtres n'en ont parlé et les écrits se font rares sur le sujet que chacun devra découvrir par lui-même...
S'arrêter à Jésus, Bouddha et Ramana qui sont d'une autre époque et qui ont fait leur travail de transmission est un non sens, car ça voudrait dire que la Source n'a prévu que ces êtres là pour éveiller toute l'humanité à sa vraie nature à une époque et qu'aujourd'hui il n'y a plus rien de nouveau et pourtant.... Wink
Il ne s'agit pas de devenir "la Source" ce qui est impossible mais de retrouver son état de déité latent en chacun, état perdu lors de la chute qui est amnésie et sommeil. Les êtres que tu décris ne sont rien d'autres que cela, mais tous les êtres ont la possibilité de retrouver cet état perdu, mais pour cela un déconditionnement de tout ce qui a été appris est nécessaire, même la vision du Soi que l'on donne. Wink
avatar
Totem
Rhéa

Chèvre
Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum