La division intérieure

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

La division intérieure

Message par Ezepeth le Ven 22 Juin - 18:50

Rappel du premier message :

Ressentez-vous comme à une situation donnée, nos réactions intérieures peuvent-être contradictoires ?
Pourtant, l'unité, cet idéal de la spiritualité, se ressent aussi en de rares occasions.
Comment faites vous pour tendre vers cette unité, comment réagissez-vous lorsque vous sentez que la division s'installe en vous ?
avatar
Ezepeth

Chien
Messages : 222
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : La Lune

Revenir en haut Aller en bas


Re: La division intérieure

Message par Professeur X le Mer 27 Juin - 11:14

Hum , c'est vraiment récurant dans le monde spirituel ce refus qu'il puisse exister des maladies mentales , on préfère penser être possédé par des démons que de se dire qu'on à des dysfonctionnements psychique , cette explication du " démon " qui s'empare de l'esprit nous ramène aux années sombres de la superstition et de l'ignorance .

La schizophrénie à des causes physiologiques , neurologiques , en rapport avec la transmission de l'information dans les synapses , c'est une vraie maladie qu'on ne s'invente pas , et il est totalement faux de croire qu'on ne peu être schizophrène et le savoir , la plupart des schizophrènes savent qu'ils le sont cela n'empêche en rien qu'ils subissent les symptômes de leur maladie .

L'église elle même a abandonné l'idée de possession , et les cas avérés sont d'une extrême rareté , le milieu spirituel a pris le relais de cette néo-superstition , les médecin psychiatres sont des cons ignorants qui cherchent à enfermer tout le monde , on s'amuse à croire qu'on est fou ou que cette folie nous cache nos super pouvoir , l'imagination n'est certes pas la folie elle nous conduit ni à l'asile ni chez l'exorciste , mais il nous reste une place dans le milieu spirituel .

Il n'y a pas si longtemps on enfermait les épileptiques dans les asiles ou bien on les disait possédés par un " démon " , je suis bien heureux de vivre à cette époque où on peut même s’amuser avec ces thèmes sur un forum , j'en reviens à cette idée qu'on pense que notre psychisme doit être parfait , et cette crainte de la folie et de la déficience mentale , on peut accepter que le corps soit parfois malade et déficient mais pour l'esprit on s'y refuse , on y préfère toutes sortes d'explications , l'homme est un être fragile et imparfait et le peu de conscience qu'il peut développer n'y change rien , love .

Professeur X

Messages : 566
Date d'inscription : 12/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Azaël le Mer 27 Juin - 12:44

Apparemment cela touche une corde sensible chez toi Prof.
Nous ne faisons que débattre.
Personne ici ne va révolutionner les connaissances que l'humanité dans son ensemble a des maladies mentales.
Bien sûr que la schizophrénie existe et que les malades schizophrènes ont conscience de leur état pour la plupart.
Cette maladie engendre des souffrances psychologique qu'il est difficile d'évaluer si on a pas vécu soit même cet état.
A titre personnel je parlais d'être psychotique ce qui n'est pas la même chose.
J'avais des altérations de la perception de la réalité à cette époque et il a bien fallu y faire face.
Pour être honnête le psychiatre qui m'a suivi à l'époque pensais que j'étais dans une psychose à tendance autistique pourtant il m'a proposé une psychanalyse classique...
La réalité des problèmes physique n'empêche pas qu'il puisse y avoir des facteurs spirituels et vice-versa.
Nous possédons plusieurs "corps" et les souffrances de l'un ou de l'autre engendre des souffrances sur l'autre.
Il existe une interdépendance des corps.
Pour ma part j'ai été bien content de trouver quelqu'un qui a put prendre en charge tous les aspects de mes difficultés : aussi bien psychologique que spirituel
Il s'avère qu'en réalité je n'étais ni psychotique, ni autiste.
Vouloir tout situer du côté du corps physique est aussi absurde que de vouloir tout situer du côté du corps spirituel à mon avis.
Ce qui compte ce sont leurs interactions.
avatar
Azaël

Rat
Messages : 1105
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Sofiane le Mer 27 Juin - 13:29

L’homme est la seule créature qui refuse d’être ce qu’elle est.

Camus
avatar
Sofiane

Cheval
Messages : 484
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Ptah le Mer 27 Juin - 13:32

Oui, il y a un équilibre à trouver, en effet, et une vision objective à développer, en mettant de côté nos positions idéologiques personnelles.
Les gens qui voient des possessions partout sont à mettre en parallèle avec ceux qui veulent tout psychiatriser, car ils existent bel et bien : questionnez des zététiciens, ou de simples rationalistes, ils vous diront que Jésus était schizo et cie, et tous les témoins des miracles, avec. Diagnostic multi-directionnel à 2000 ans d'écart, bravo les gars. Ou comment promouvoir des idéologies athées en douce sous couvert de science.

Au fait, ce serait pas une pathologie lourde que de ne pas être capable de mettre ses conditionnements et idéologies de côté, quand on doit analyser et évaluer sainement une situation ? Suspect  Ce serait pas un chouilla psychotique etc ?
avatar
Ptah

Cochon
Messages : 280
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par ratDchamp le Mer 27 Juin - 13:46

..ça me rappelle que Macron avait dit qu'il aller débloquer 15 millions d'euro pour l'autisme ..C'est a croire qu'on prévois une augmentation des cas d'autisme dans le futur ..lier aux 11 vaccins obligatoires sans doute..

ratDchamp

Cheval
Messages : 305
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Ptah le Mer 27 Juin - 14:03

.... et aux pesticides, perturbateurs endocriniens, et autres joyeusetés.

Je ne sais pas s'il va débloquer 15 millions pour des malades, mais en tout cas, il semble débloquer tout court depuis qu'il est élu.. C'est grosse tête, et cie. Laughing
avatar
Ptah

Cochon
Messages : 280
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Miwae le Mer 27 Juin - 14:46

@ratDchamp a écrit:

..ça me rappelle le chaman don juan matus qui dit que la différence entre un schizophrène et un "homme de connaissance" c'est que ce dernier est conscient de sa "folie"

Mais comment peut-il faire la différence entre sa "folie" et un don qu'il ignore car dans le déni total de l'existence de quelque chose de plus grand ?

Personnellement je ne suis dans aucun refus de telle pathologie ou telle facultés, je me pose des questions et cherche à comprendre c'est tout
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 977
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Azaël le Mer 27 Juin - 14:48

Je pense que toute personne qui vit des expérience de "connexion" se pose d'abord la question de la pathologie puis une fois cette option évaluée correctement peut chercher ailleurs...
avatar
Azaël

Rat
Messages : 1105
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Miwae le Mer 27 Juin - 14:49

@Azaël a écrit:
Pour ma part j'ai été bien content de trouver quelqu'un qui a put prendre en charge tous les aspects de mes difficultés : aussi bien psychologique que spirituel


Je pense que c'est très important d'avoir la chance de rencontrer un professionnel qui ne sera pas fermé à ça, sinon ça peut engendrer des conséquences très graves ...
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 977
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Miwae le Mer 27 Juin - 14:49

@Azaël a écrit:Je pense que toute personne qui vit des expérience de "connexion" se pose d'abord la question de la pathologie puis une fois cette option évaluée correctement peut chercher ailleurs...

Justement non, d'où ma question Wink
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 977
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Mer 27 Juin - 17:01

@Azaël a écrit:Je pense que toute personne qui vit des expérience de "connexion" se pose d'abord la question de la pathologie puis une fois cette option évaluée correctement peut chercher ailleurs...


Effectivement, c'est cela qui vient en premier surtout lorsqu'on n'a pas encore mis les pieds dans le monde spirituel. Personnellement j'ai fouillé de fond en comble tout ce qu'on pouvait trouver dans psychologie et psychanalyse et étrangement j'ai trouvé des pistes vers le spirituel en lisant des écrits de Psy. ouverts à la chose comme Jung et d'autres, ce qui m'a permis de me tourner vers ce monde. Je suis tombée évidemment sur ceux qui étaient fermés (le plus grand nombre).
avatar
Totem

Chèvre
Messages : 914
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par ratDchamp le Mer 27 Juin - 17:56

..en ce qui me concerne les rares"expériences de connections " que j'ai eus je les ai jamais pris pour une pathologie, ..parce que je savais avant que ce genre de choses étaient possible,
..par contre après, vu que ces expériences consomment beaucoup d'énergie psychique, j'aurais pu choper une "maladie mentale"en retour, c'est pas l'expérience elle meme et ce qu'on y vie qui est une pathologie, mais le fait de la faire peut en emmener une,
..par exemple j'en avais fait une qui avait provoquer chez moi que je trouvais la vie ici bas complètement fade et puéril, sans intérêt,
..après il s'était rajouter à ça un décès dans ma famille qui a fait que je prenais des très graves crises d'angoisse au point de ne plu sortir de chez moi, ..et meme pire j'en prenais tout seul meme sans personne autour,
..c'est des choses "normales" qui peuvent arriver sur le chemin, parce que c'est des expériences qui perturbent trop l'égo je suppose..

ratDchamp

Cheval
Messages : 305
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par ratDchamp le Mer 27 Juin - 18:23

@Miwae
..pour tenter de répondre à ta question je dirais que c'est question de point de vue,
..y'a des choses que dans nos sociétés on considère ça comme de la folie, mais pour un chaman la folie n'existe pas, ceci est juste considéré comme la perception de quelque choses de cacher non accessible dans un état de conscience "normale"
..par exemple je ne suis pas un chaman mais je considère que toute formes d'hallucinations ne fait pas appréhender des choses qui n'existent pas, mais que au contraire halluciner c'est percevoir un monde bien réel qui n'est pas accessible dans un état de conscience normale.
..parce que vu autrement on pourrait dire que Jeanne d'Arc et Bernadette Soubirous étaient des folles, alors qu'il est plus que probable qu'elles aient vraiment entendu et vu quelque chose de bien réel..

ratDchamp

Cheval
Messages : 305
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Sofiane le Mer 27 Juin - 18:30

Aujourd'hui, les neurologues détectent, grâce à l'imagerie cérébrale, un grand nombres de pathologies neurologiques et psychiatriques. Ceci n'explique peut-être pas tout, mais on ne peut nier que la pathologie ait, de nos jours, un support organique.
avatar
Sofiane

Cheval
Messages : 484
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par ratDchamp le Mer 27 Juin - 19:37

..ben on en revient aux deux écoles, la materialiste, celle qui pense que c'est la matière, l'organique, qui cré la conscience,
.. et celle qui pense que c'est la conscience qui cré la matière et l'organique,
Pour moi l'organique c'est du matos, c'est un véhicule,
..quand j'ai eus ma période post expérience où j'étais hyper mal  plu gout à la vie tout ça, et ben ça ne venait pas de mes synapses, la cause de mon mal être s'était pas dû à que des synapses se sont déréglées, mais c'est l'expérience que j'ai vécu la cause,  ..après oui il est possible que l'expérience est déréglé des synapses

ratDchamp

Cheval
Messages : 305
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par ratDchamp le Mer 27 Juin - 19:49

..et puis pour les appareils de détections il me semble que Mathieu Ricard fait des expériences avec les neurologues,
..et ben ces derrniers y'a des choses que leur appareils ne captent pas et ils en restent baba les mecs, y'a des trucs qu'ils n'arrive pas à saisir, par exemple le fait qu'il "vieilli moins vite" je crois,
..alors oui l'organique n'est qu'un support ..comme l'est un dvd vierge, mais ce n'est pas lui qui cré l'info qu'il va supporter

ratDchamp

Cheval
Messages : 305
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Benji le Mer 27 Juin - 19:55

@Professeur X a écrit:Hello Benji , il me viendrait pas à l'esprit de m'abonner à ce genre de magazine spécialisé sur l'éveil et la spiritualité , et je vois qu'il emprunte à la dialectique incompréhensible à la mode : " l'observation non-duelle de ce qui est " , je vois où tu trouves tes concepts , pour moi cela ne veut rien dire .

Le "moi" c'est l'être identifié , réduit à l'objet de cette identification , " moi" je suis celui qui pense que le " moi" n'existe pas , le " moi "ne se voit pas lui-même sinon ce serait l'être qui verrait cette identification et il se différencierait donc momentanément de son objet , momentanément parce-que nous ne saurions stabiliser un état de conscience et que l'observation ne détruit pas la source émotionnelle qui conduit et fait persister cette identification .

On à beau passer 20 ans à s'observer on reste l'être humain que l'on est , avec la structure psychologique qui lui correspond , le sentiment d'unité n'a pas besoin de tant de temps pour apparaître parfois en l'homme , bien sur que l'unité peut exister  par instant dans certains états de conscience de soi , dans certaines situations , mais il n'y à rien de permanent ni d'acquit .

Littérairement sans même te connaître j'ai pu apprécier tes réactions envers les contradictions que pouvait apporter mon propos , et les différents épisodes de notre relation à travers nos post ne font pas vraiment montre de cette capacité à faire " un avec ce qui est ", ou alors je doit inconsciemment susciter cette exception de l'expression de ta dualité  dans cette vie d'unité , je peux être tellement chiant que c'est fort possible , love .
Non tu projettes sur moi tes représentations issues de ton monde intérieur. Par exemple tu supposes que je lis 3ème millénaire et tu utilises cette supposition que tu ne remets pas en question pour tenter de discréditer mon propos. Une forme de manipulation. Or je ne lis pas ème millénaire  . J'ai reçu un mail m'informant de la parution. Point. Voilà un exemple de projection.
Et je perçois de mon côté selon tes propos que ton observation esr duelle. Un moi observe d'autres mois et en tire des concepts de plus en plus compliqués alors que l'Observation importe plus que ce qui est observé.

Mathieu m'avait prévenu  (7:6) d'ailleurs j'y pensais en partageant une bribe d'expérience intérieure. Je ne peux m'en prendre qu'à moi.
Vous confondez l'Unité et l'uniformité  (recherche de l'Unité dans les formes ce qui est impossible). Ordinairement on vit sur un plan à la fois. Sur le plan des formes multiples. Parfois on expérimente le fond, l'Unité sous-jacente à tous les phénomènes séparés. Et un jour un voile se déchire et on vit sur les deux plans en même temps. Avant on croyait cela impossible et un jour ça advient. Sur SP j'avais témoigné de cette expérience. Tu m'avais déjà ris au nez du haut de ta docte science. J'avais parlé d'un "basculement". Seul mot qui me venait pour décrire ce que j'avais vécu il y a un an sans que personne à ma connaissance ne l'est utilisé. Et tu avais affirmé qu'il n'existe aucun basculement. Or il y a quelques semaines j'écoute une vidéo d'Arnaud Desjardins il décrit la même expérience. Il parle lui de "bascule". Je ne rentrerai pas dans les détails. c'est inutile. Je n'en ai parlé à personne mais ma femme a su tout de suite. Mon instructeur aussi. 90 pour cent de mes névroses et autres mécanismes ont éclaté comme une bulle artificielle. Il reste encore du boulot.
L'Unité peut coexister avec le multiple mais sur un autre plan.
Le brouhaha recouvre le silence mais ce silence est présent partout il est l'espace sous jacent au bruit. Et à un moment pour une raison étrange tous les bruits s'arrêtent On se dit "waouh! c'est ça le silence!" Et on court après l'absence de bruit pour retrouver cette expérience du silence. Et un jour on se surprend à percevoir le silence en même temps que le bruit. Le bruit ne disparaît pas. Il coexiste avec le silence. L'unité. La paix. D'où une paix qui dépasse tout entendement.
Toutefois je ne suis pas d'accord. Nous ne restons pas complètement le même avec les mêmes névroses. Cette nouvelle vision va progressivement pacifier le moi qui devient plus homogène. C'est un processus l'élan est arrêté mais la roue tourne encore.....
Tu parles des différents moutons à surveiller. Mais le vrai point de départ et d'avoir un chien de garde dont la simple présence va pacifier le troupeau. Il faut encore une surveillance. Ce n'est pas encore le berger. C'est son chien. Il prépare la venue du berger.
Mais je perds mon temps. Je vous laisse deviser sur le divisé.
J'ajoute deux choses.
Un tu dis que la conscience est ce qui nous permet de nous percevoir. Que sommes nous alors? Le corps? Les pensées? Les émotions? Quoi donc? Et tu dis que nous sommes l'être. Or jésus dit qu'en Dieu  (la conscience) nous AVONS l'être le mouvement et la vie! Si nous avons l'être nous sommes autre chose.
Deux comme à chaque fois que je te pose une question fondamentale sur la 4ème voie tu eludes la question. Donc je repose: Quid du second choc et du lien avec tout ça?


Dernière édition par Benji le Mer 27 Juin - 20:06, édité 1 fois
avatar
Benji

Cheval
Messages : 377
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Mer 27 Juin - 19:56

@ratDchamp a écrit:@Miwae
..pour tenter de répondre à ta question je dirais que c'est question de point de vue,
..y'a des choses que dans nos sociétés on considère ça comme de la folie, mais pour un chaman la folie n'existe pas, ceci est juste considéré comme la perception de quelque choses de cacher non accessible dans un état de conscience "normale"
..par exemple je ne suis pas un chaman mais je considère que toute formes d'hallucinations ne fait pas appréhender des choses qui n'existent pas, mais que au contraire halluciner c'est percevoir un monde bien réel qui n'est pas accessible dans un état de conscience normale.
..parce que vu autrement on pourrait dire que Jeanne d'Arc et Bernadette Soubirous étaient des folles, alors qu'il est plus que probable qu'elles aient vraiment entendu et vu quelque chose de bien réel..


Personnellement je dirais que le fait d'établir une "normalité" est peut être une erreur car toute la vie des humains est basée sur une norme ce qui fait qu'ils deviennent des robots. Lorsqu'il est dit qu'il faut redevenir comme un petit enfant pour entrer dans le royaume de Dieu, il suffit de regarder comment se comporte un petit enfant très tôt pour voir qu'il n'est pas encore entré dans ce qu'on a normalisé et qu'il n'est pas un robot, il est libre jusqu'à ce qu'on le formate.
Quand à la maladie psychiatrique on en est arrivé à psychiatriser de plus en plus d'êtres humains, d'ailleurs à ce sujet certains psy qui viendraient sur les forums spi trouveraient des maladies chez la plupart,, ils sortiraient leur gros livre où sont répertoriés ce qui a été décidé par un certain corps médical comme relevant de la pathologie.....Si c'est cela qu'on a appelle un progrès eh bien je dirais que je n'en suis pas si sûre et peut être bien que ce qu'on appelle "normal" ne l'est pas. L'accès à d'autres plans de conscience pour l'être humain pourrait corriger et changer bien des choses dans la vie, mais ce n'est pas en normalisant et rigidifiant que ce sera possible.
avatar
Totem

Chèvre
Messages : 914
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Totem le Mer 27 Juin - 20:12

@Benji a écrit:Mathieu m'avait prévenu (7:6) d'ailleurs j'y pensais en partageant une bribe d'expérience intérieure. Je ne peux m'en prendre qu'à moi.
Vous confondez l'Unité et l'uniformité (recherche de l'Unité dans les formes ce qui est impossible). Ordinairement on vit sur un plan à la fois. Sur le plan des formes multiples. Parfois on expérimente le fond, l'Unité sous-jacente à tous les phénomènes séparés. Et un jour un voile se déchire et on vit sur les deux plans en même temps. Avant on croyait cela impossible et un jour ça advient. Sur SP j'avais témoigné de cette expérience. Tu m'avais déjà ris au nez du haut de ta docte science. J'avais parlé d'un "basculement". Seul mot qui me venait pour décrire ce que j'avais vécu il y a un an sans que personne à ma connaissance ne l'est utilisé. Or il y a quelques semaines j'écoute une vidéo d'Arnaud Desjardins il décrit la même expérience. Il parle lui de "bascule". Je ne rentrerai pas dans les détails. c'est inutile. Je n'en ai parlé à personne mais ma femme a su tout de suite. Mon instructeur aussi. 90 pour cent de mes névroses et autres mécanismes ont éclaté comme une bulle artificielle. Il reste encore du boulot.
L'Unité peut coexister avec le multiple mais sur un autre plan.
Le brouhaha recouvre le silence mais ce silence est présent partout il est l'espace sous jacent au bruit. Et à un moment pour une raison étrange tous les bruits s'arrêtent On se dit "waouh! c'est ça le silence!" Et on court après l'absence de bruit pour retrouver cette expérience du silence. Et un jour on se surprend à percevoir le silence en même temps que le bruit. Le bruit ne disparaît pas. Il coexiste avec le silence. L'unité. La paix. D'où une paix qui dépasse tout entendement.



C'est tout à fait cela Benji. J'ai déjà parlé aussi de "Basculement" d'une conscience à une autre plus vaste, mais comme toi j'ai reçu quelques tomates alors après j'ai parlé de déchirement du voile et idem... re tomates. Bref on n'a pas vraiment de mot pour pouvoir faire comprendre cela, de même que pour le silence, on peut être dans le bruit et être à la fois dans le silence et ça ne s' explique pas, c'est comme ça, ....un nouvel état, une vie sur deux plans à la fois, une paix qui dépasse tout entendement comme tu le dis, une souffrance psychologique qui n'existe plus et un silence intérieur. D'autres personnes en ont déjà parlé sur SP en employant d'autres termes mais c'est la même expérience. Maintenant il est difficile de communiquer ces choses là et on peut être que pris pour des fous par ceux qui ne l'ont pas encore vécu.....mais ça viendra tôt ou tard pour eux aussi....C'est peut être un sas de déconditionnement avant d'aller plus loin ...qui sait.... Very Happy
avatar
Totem

Chèvre
Messages : 914
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par ratDchamp le Mer 27 Juin - 20:52

Ben moi je vous croit et j'aimerai bien que ça m'arrive aussi ce basculement, ce déchirement du voile pour ressentir les deux choses en meme temps ;-)

ratDchamp

Cheval
Messages : 305
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Miwae le Mer 27 Juin - 21:04

@Totem a écrit:
@ratDchamp a écrit:@Miwae
..pour tenter de répondre à ta question je dirais que c'est question de point de vue,
..y'a des choses que dans nos sociétés on considère ça comme de la folie, mais pour un chaman la folie n'existe pas, ceci est juste considéré comme la perception de quelque choses de cacher non accessible dans un état de conscience "normale"
..par exemple je ne suis pas un chaman mais je considère que toute formes d'hallucinations ne fait pas appréhender des choses qui n'existent pas, mais que au contraire halluciner c'est percevoir un monde bien réel qui n'est pas accessible dans un état de conscience normale.
..parce que vu autrement on pourrait dire que Jeanne d'Arc et Bernadette Soubirous étaient des folles, alors qu'il est plus que probable qu'elles aient vraiment entendu et vu quelque chose de bien réel..


Personnellement je dirais que le fait d'établir une "normalité" est peut être une erreur car toute la vie des humains est basée sur une norme ce qui fait qu'ils deviennent des robots.

Oui et puis dès que l'on sort un peu des normes (fixées d'ailleurs par on ne sait qui, ni sur quelles bases) on se sent anormal et cela là peut amener à des questionnements, des remises en question qui n'ont pas lieu d'être et qui peuvent parfois, être néfastes pour la personne.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 977
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Lotus le Mer 27 Juin - 21:05

@ratDchamp a écrit:Ben moi je vous croit et j'aimerai bien que ça m'arrive aussi  ce basculement, ce déchirement du voile pour ressentir les deux choses en meme temps ;-)

Ne sois pas trop pressé, il nous arrive ce qui doit nous arriver, toute expérience arrive pour notre bien de même que toute expérience qui n'arrive pas. De plus, ceux qui disent avoir vécu le déchirement du voile ne vivent souvent qu'une fissure sans se rendre compte que ce n'est pas le véritable éveil mais simplement un palier sur leur chemin (1er piège)
Un autre piège est de croire qu'on est plus sage que quelqu'un qui n'est pas dans cet état, car pour des raisons diverses et variées tout le monde n'est pas amené à voir en cours de route. Il en résulte bien trop souvent un orgueil qui ne fais que détruire la personne petit à petit sans même qu'elle s'en rende compte.

Contente toi de marcher sur ta voie sans te préoccuper de ce que tu as ou de ce que tu n'as pas, tu en éviteras bien des pièges.
avatar
Lotus

Singe
Messages : 227
Date d'inscription : 14/06/2018

Localisation : universelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Miwae le Mer 27 Juin - 21:08

@ratDchamp a écrit:@Miwae
..pour tenter de répondre à ta question je dirais que c'est question de point de vue,
..y'a des choses que dans nos sociétés on considère ça comme de la folie, mais pour un chaman la folie n'existe pas, ceci est juste considéré comme la perception de quelque choses de cacher non accessible dans un état de conscience "normale"
..par exemple je ne suis pas un chaman mais je considère que toute formes d'hallucinations ne fait pas appréhender des choses qui n'existent pas, mais que au contraire halluciner c'est percevoir un monde bien réel qui n'est pas accessible dans un état de conscience normale.
..parce que vu autrement on pourrait dire que Jeanne d'Arc et Bernadette Soubirous étaient des folles, alors qu'il est plus que probable qu'elles aient vraiment entendu et vu quelque chose de bien réel..

Je suis partagée entre les deux points de vue, niveau neurologique on est à peine en train de découvrir la pointe de l'iceberg, il peut être dangereux de penser que Jeanne d'Arc était folle si elle ne l'était pas mais l'inverse est vrai aussi.
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 977
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par ratDchamp le Mer 27 Juin - 21:49

Merci lotus j'aime beaucoup tes sages paroles et je partage ce point de vue,
..mais pour ces pièges, cette orgueil, cette norme, c'est.. la part de "la prédation" sur nous ça non ?

ratDchamp

Cheval
Messages : 305
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Azaël le Mer 27 Juin - 22:40

Je devais avoir 18 ans, j'étais assis sur un banc public quand tout à coup mon esprit à sembler se mettre à se dilater, encore et encore. Ma conscience se fondait dans celle de l'univers tout entier. j'étais à la fois vide et tout. Je me tenais au banc car j'avais l'impression que j'allais m'envoler, disparaître... J'ai lutter de toute mes forces pour regagner mon corps et retrouver les sensations de limite et de contenance...
Je n'étais pas prêt. Je ne comprenais rien...
J'avais oublié cette expérience jusqu'à cette discussion entre nous.
Je crois qu'il faut que je revienne dessus.
J'ai mis en place tellement de verrouillages pour m'accommoder de mon état.
avatar
Azaël

Rat
Messages : 1105
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Lotus le Mer 27 Juin - 22:48

@ratDchamp a écrit:Merci lotus j'aime beaucoup tes sages paroles et je partage ce point de vue,
..mais pour ces pièges, cette orgueil, cette norme, c'est.. la part de "la prédation" sur nous ça non ?

Il y'a différentes causes, mais toutes résultent de nos propres failles
avatar
Lotus

Singe
Messages : 227
Date d'inscription : 14/06/2018

Localisation : universelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division intérieure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum