[Article] Société: plaidoyer pour les poules

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

[Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Benji le Jeu 21 Juin - 9:40

Rappel du premier message :

Depuis le XIXe siècle, l’économie domine tout. C’est la nature, d’abord, qu’elle maltraite, l’eau l’air la terre, les forêts, le sol et le sous-sol, comme si les océans, les forêts, étaient inépuisables, infiniment renouvelables, éternellement polluables, comme si les arbres la faune la flore n’étaient pas vivants, juste de la matière à profits, comptant peu dans l’équation des bénéfices.
Ce sont les animaux, ensuite, je l’ai dit, que cette économie maltraite, traite comme du « minerai ».

Mais comment ne pas voir que, ensuite, ce sont les hommes qu’elle maltraite ? Les salariés ? Les ouvriers ? Qui deviennent à leur tour une matière à profits, qu’on prend et qu’on jette au gré des caprices de la finance, une finance qui jette les paysans du sud hors de leurs terres et les travailleurs du nord hors de leurs usines.

La Nature. Les animaux. Les hommes. C’est un continuum. C’est une même bataille contre un même Léviathan.

Un mec a dit, il y a environ deux mille ans, ce que vous faites aux plus petits d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites.

Et même mieux, je dirais : ce que nous faisons aux plus petits d’entre les nôtres, c’est à nous que nous le faisons.

C’est notre âme qui se tarit, qui s’assèche, qui se racornit. C’est notre tolérance à l’injustice, voire à l’horreur, qui s’accroît.

François Ruffin
avatar
Benji

Cheval
Messages : 340
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas


Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par ratDchamp le Lun 25 Juin - 15:47

..mvouais, ..et plutôt que d'acheter du maquillage free machin truc ça serait pas mieux de pas en acheter du tout ? ..hé ho vous avez pris la voie spirituelle ou pas lol ? ..alors soyer naturelle ce qui compte c'est la beauté intérieure non lol ?
..je veux dire par la qu'il faut être entier dans sa démarche, ça sert a quoi d'être bio ou écolo si l'on prend trois douches par jours, si l'on abuse d'Internet, si l'on voyage à l'autre bout du monde en avion, si l'on a des tas d'appareils électro ménagés ?
..pour ma part je ne vais meme pas au coiffeur car je trouve cela inutile j'ai meme pas un micro onde ni meme un hache persil où un batteur, ..pas meme un fer a repasser car je repasse meme pas mes fringues car je trouve cela inutile, et je fais une machine à laver tout les dix jours,
..enfin voilà quoi, se défaire de cette mentalité de consommateurs, de ses habitudes couteuses et inutiles, consommer le moins possible, pour moi c'est la base.
(..y parait y'a des gens ils achètent des trucs pour se faire plaisir et non par besoin)

ratDchamp

Messages : 155
Date d'inscription : 18/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Miwae le Lun 25 Juin - 16:08

Ah bon, parce qu'être engagé dans une voie spirituelle est incompatible avec le maquillage ?
Donc j'imagine que tu ne te rases pas la barbe ou la moustache ?
Pardon mais il y a un monde entre s'apprêter et prendre 3 douches par jours et tout ce que tu énonces;

Je ne vais pas détailler mon hygiène de vie, mais je ne fais pas partie des consommateurs que tu décris, tu viens seulement de juger en t'arrêtant sur un mot : maquillage
Où est la spiritualité là-dedans ?
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par ratDchamp le Lun 25 Juin - 16:27

....en effet je ne dois pas être si spirituel que ça alors ;-)

ratDchamp

Cheval
Messages : 155
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Photon le Lun 25 Juin - 18:33

...


Dernière édition par Photon le Lun 25 Juin - 18:36, édité 1 fois
avatar
Photon

Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 21/06/2018

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Photon le Lun 25 Juin - 18:35

Il y a du vrai dans ce que tu dis ratDchamps, mais ne jugeons pas trop vite son prochain, personne n'est parfait même si nous faisons des efforts. .

Je fais des efforts moi aussi.

- Plus de tel portable
- Jamais inscrit chez Facebo*k ou Twit*er.
- Pas de coiffeur depuis une vingtaine d'années (coupé par mon amie, ça me suffit bien)
- Le maquillage... Je suis un homme...
- Pas de TV depuis près de 15 ans
- Depuis que ma machine à laver m'a lâchée, je lave à la main dans une bassine, c'est pas la mort.
- Pas de micro-ondes...etc...
- Pour internet, c'est ma fenêtre d'information sur le monde, je garde ça, vu mes efforts dans les autres domaines, je m'accorde ce plaisir. Mais je signale quand même que je n’utilise que Linux et essentiellement les logiciels open-source...

Tu vois, nous sommes plusieurs à faire des efforts, et je suis sûr qu'il y en a beaucoup qui prennent conscience que cette fuite en avant du consumérisme nous mène droit au mur, nous et la planète.
avatar
Photon

Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 21/06/2018

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Hakaan le Lun 25 Juin - 18:38

heureusement que les mecs qui ont découvert l'utilité du feu ont pas eu le même raisonnement
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 533
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Photon le Lun 25 Juin - 18:40

Tu veux parler des armes atomiques et bactériologiques ?

Tout n'est pas à jeter mais tout n'est pas bon non plus...

EDIT: Ceci dit, utiliser la technologie pour faire le bien me va très bien, ça ne devrait être utilisé que comme ça d'ailleurs... Smile
avatar
Photon

Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 21/06/2018

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par ratDchamp le Lun 25 Juin - 19:05

..ouais non mais j'ai dis ça comme ça sur le maquillage, s'était plus pour chambrer que pour juger, j'aime bien taquiner voilà c'est tout pfff,
..en plus l'occasion était trop belle, mon coté artiste porté sur la décone ne pouvais pas faire autrement que de rebondir sur le mot maquillage ..avouer quand même que maquillage et spiritualité c'est pas des mots qui vont ensembles,
..enfin bon désolé,

ratDchamp

Cheval
Messages : 155
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Miwae le Lun 25 Juin - 19:17

RatDchamp, je me suis permise de répondre car tu n'as pas fait juste une blague sur le maquillage, tu l'as associée à une façon de vivre qui n'est pas du tout la mienne Wink

"alors soyer naturelle ce qui compte c'est la beauté intérieure non lol ?" je suis tout à fait ok avec ça, mais rien n'empêche aussi de se faire plaisir pour soi, tant que l'on achète de manière responsable.
Je ne vais pas au coiffeur non plus, beaucoup de mes meubles sont de la récup' mais j'ai des meubles achetés aussi, je fabrique tous mes produits ménagers à base de naturel, j'ai du coton lavable, je donne ou recycle dès que possible plutôt que jeter, le tel portable que j'ai on me l'a donné, je ne repasse pas mes fringues non plus etc

avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Hakaan le Lun 25 Juin - 20:15

@Photon a écrit:Tu veux parler des armes atomiques et bactériologiques ?

Tout n'est pas à jeter mais tout n'est pas bon non plus...

EDIT: Ceci dit, utiliser la technologie pour faire le bien me va très bien, ça ne devrait être utilisé que comme ça d'ailleurs... Smile
Oui justement je ne comprend pas ce qu'il y a de "pas bon" dans un four à micro onde, du maquillage, ou les autres trucs cités,
le tarissement des ressources vient surtout de la surpopulation qui a été multipliée par 3x en à peine un siècle, en gros c'est du délire, si on avait eu une population stable on aura pu tous vivre comme des rois avec 6 micro ondes et 12 télés avec des conséquences anecdotiques,
alors que dans la perspective actuelle on aura beau tous vivre dans des huts (mais sans les pizzas) et manger du riz et du quinoa ça changera plus grand chose quand on arrivera à 12Miards,
maintenant sur les armes je ne saisi pas bien le fond du propos,
mais à comparer les quelques bombes A qui ont fait quelques millions de victimes avec les genocides par milliards commis un peu partout sur la planète durant l'histoire je vois pas bien ce qu'il y a de mieux la dedans, et idem les armes bactériologiques, au moyen age et même avant ça existait déjà, on balançait juste un truc contaminé dans un puit, et c'est tout le village qui en bénéficiait, alors qu'est-ce que la technologie a à voir la dedans ? pas grand chose, c'était pas mieux avant au contraire, c'était juste plus lent et parfaitement assumé, et à mon avis c'est même cette fameuse technologie qui a beaucoup contribué à nous rendre moins débiles
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 533
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Photon le Lun 25 Juin - 20:39

Oui justement je ne comprend pas ce qu'il y a de "pas bon" dans un four à micro onde, du maquillage, ou les autres trucs cités,
Utiliser 800W d'un micro-ondes pour faire chauffer une tasse de café multiplié par des millions, tu te retrouves avec une centrale nucléaire rien que pour ça.

Alors, utiliser le tarissement des ressources vient surtout de la surpopulation qui a été multipliée par 3x en à peine un siècle, en gros c'est du délire, si on avait eu une population stable on aura pu tous vivre comme des rois avec 6 micro ondes et 12 télés avec des conséquences anecdotiques,
alors que dans la perspective actuelle on aura beau tous vivre dans des huts (mais sans les pizzas) et manger du riz et du quinoa ça changera plus grand chose quand on arrivera à 12Miards,

D'accord pour la surpopulation, mais si ce n'était pas la cas ça ne serait pas une raison pour se vautrer dans la luxure avec 6 fours et 12 TV.

maintenant sur les armes je ne saisi pas bien le fond du propos,

C'était pour rappeler que lorsque la science produit une grande inovation, elle est d'abord utilisée pour des horreurs militaires, et ensuite il y a des retombées dans le civil.

alors qu'est-ce que la technologie a à voir la dedans ? pas grand chose, c'était pas mieux avant au contraire, c'était juste plus lent et parfaitement assumé, et à mon avis c'est même cette fameuse technologie qui a beaucoup contribué à nous rendre moins débiles

Avant dans une bataille il y avait généralement quelques centaines de morts avant qu'un camps abandonne, aujourd'hui grâce à la science il suffit qu'un de nos psychopathes appuie sur un bouton pour déclencher des centaines de millions de morts.

Tu sembles penser que la technologie nous rend "moins débile", je te répondrais, on est en plein dedans alors attendons de voir ce que va en faire notre société (je te préviens ça s'annonce "très chaud).

Maintenant, nous sommes 8 milliards, dont plus la moitié veux vivre en consommant "à l'occidentale", y a plus qu'à attendre et voir...Moi, je ne peux qu'agir comme dit plus haut en accord avec ma conscience, j'ai pas d'autre moyen d'action.
avatar
Photon

Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 21/06/2018

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Professeur X le Lun 25 Juin - 20:42

@RatDchamp a écrit:pour ma part je ne vais meme pas au coiffeur

Hum , on dit chez le coiffeur , et au bordel , love .
avatar
Professeur X

Chien
Messages : 387
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Hakaan le Lun 25 Juin - 21:04

[quote]
@Photon a écrit:
Oui justement je ne comprend pas ce qu'il y a de "pas bon" dans un four à micro onde, du maquillage, ou les autres trucs cités,
Utiliser 800W d'un micro-ondes pour faire chauffer une tasse de café multiplié par des millions, tu te retrouves avec une centrale nucléaire rien que pour ça.
Mais ça c'est pas le fait du micro onde, juste de ce que les gens en fond, avant on faisait la même chose avec du gaz du bois ou du charbon

Avant dans une bataille il y avait généralement quelques centaines de morts avant qu'un camps abandonne, aujourd'hui grâce à la science il suffit qu'un de nos psychopathes appuie sur un bouton pour déclencher des centaines de millions de morts.
Oui ça c'est juste souligner un principe de cause à effet mais je vois pas plus que ça ou ca conduit, et c'est justement parce que les conséquences sont plus grandes que ça n'arrive jamais

Tu sembles penser que la technologie nous rend "moins débile", je te répondrais, on est en plein dedans alors attendons de voir ce que va en faire notre société (je te préviens ça s'annonce "très chaud).
Bien jusqu'à preuve du contraire on ne pratique plus les génocides, l'esclavage, on ne brûle plus des gens pour des croyances, etc, certes y'a des relents plus subtils mais comparé à avant ou c'était la coutume voir une fierté d'exploiter une peuplade juste pour le fun d'agrandir son influence je vois rien de comparable
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 533
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Photon le Lun 25 Juin - 21:39

Bien jusqu'à preuve du contraire on ne pratique plus les génocides, l'esclavage, on ne brûle plus des gens pour des croyances, etc, certes y'a des relents plus subtils mais comparé à avant ou c'était la coutume voir une fierté d'exploiter une peuplade juste pour le fun d'agrandir son influence je vois rien de comparable

Désolé de te contredire mais pour les génocides (Kosovo, Rwanda...etc...) et l'esclavage ça existe toujours, il y a même des marchands de migrants, et on lapide encore en place publique dans certains pays du Sahel...

Mais ce que j'ai voulu dire dans mes précédents posts, c'est que la technologie est mal utilisée et par un trop grand nombre d'humains, on détruit la biosphère, c'est tout.
avatar
Photon

Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 21/06/2018

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par attchibhatt le Sam 7 Juil - 18:30

@Benji a écrit:Depuis le XIXe siècle, l’économie domine tout. C’est la nature, d’abord, qu’elle maltraite, l’eau l’air la terre, les forêts, le sol et le sous-sol, comme si les océans, les forêts, étaient inépuisables, infiniment renouvelables, éternellement polluables, comme si les arbres la faune la flore n’étaient pas vivants, juste de la matière à profits, comptant peu dans l’équation des bénéfices.
Ce sont les animaux, ensuite, je l’ai dit, que cette économie maltraite, traite comme du « minerai ».
Mais comment ne pas voir que, ensuite, ce sont les hommes qu’elle maltraite ? Les salariés ? Les ouvriers ? Qui deviennent à leur tour une matière à profits, qu’on prend et qu’on jette au gré des caprices de la finance, une finance qui jette les paysans du sud hors de leurs terres et les travailleurs du nord hors de leurs usines.
La Nature. Les animaux. Les hommes. C’est un continuum. C’est une même bataille contre un même Léviathan....
François Ruffin

Namasté Namasté,

Que de belles paroles, Mr Ruffin ! Si je vous ai bien compris :
- Ce ne sont pas les hommes qui dominent tout, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui maltraitent la nature, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui polluent l'air et l'eau, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui défrichent les forêts, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui rasent les montagnes et creusent le sous-sol, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui maltraitent les animaux, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui asservissent d'autres hommes, mais l'économie !

Une question alors... qui est derrière l'économie ? Ne sont-ce pas des hommes ?
Qui autorise l'économie à faire toutes ces vilaines choses ? Ne sont-ce pas des hommes ? Non, ce sont des politiques !
Bref, quel beau discours vous venez de pondre en accusant l'économie anonyme pour soit-disant défendre les hommes et les animaux...
Au fait, Mr Ruffin ! Ce ne serait pas plutôt l'économie qui vous aurait dicté cette tirade afin de faire avaler aux électeurs les futures décisions et de faire passer de nouveaux textes de loi pour rectifier les ventes en baisse de la mer'de que les consommateurs ne se résignent plus à avaler ?
Vous me permettrez d'en douter ! Surtout quand une personne aussi bien renseignée que vous, qui connaît parfaitement l'économie... la traite déjà de Léviathan.
Pour ceux qui n'auraient pas compris les intentions de ce brave homme, réécoutez la vidéo proposée par l'ami Professeur X juste derrière le premier post... où Mr Ruffin propose déjà que le gouvernement prennent en charge (financièrement, autrement exprimé votre bourse) les modifications qui vont être apportées.
avatar
attchibhatt

Coq
Messages : 132
Date d'inscription : 15/05/2018

Localisation : État de l'Himalaya~H.P.~INDE du Nord
Emploi/loisirs : nature - animaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Azaël le Sam 7 Juil - 18:39

Il n'est peut-être pas totalement faux de dire que l'Homme est d'une certaine façon dominé par l'économie.
Certe, c'est lui qui a mis en place ce système mais il en est devenu esclave puisque personne aujourd'hui n'a la capacité de l'arrêter...
Il faudrait que la très grande majorité des Hommes s'unisse et renonce à ce système...
Autant dire que cela n'arrivera pas.
A moins d'un cataclysme.
Enfin, c'est mon avis...
avatar
Azaël

Rat
Messages : 745
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Miwae le Sam 7 Juil - 19:03

@attchibhatt a écrit:
@Benji a écrit:Depuis le XIXe siècle, l’économie domine tout. C’est la nature, d’abord, qu’elle maltraite, l’eau l’air la terre, les forêts, le sol et le sous-sol, comme si les océans, les forêts, étaient inépuisables, infiniment renouvelables, éternellement polluables, comme si les arbres la faune la flore n’étaient pas vivants, juste de la matière à profits, comptant peu dans l’équation des bénéfices.
Ce sont les animaux, ensuite, je l’ai dit, que cette économie maltraite, traite comme du « minerai ».
Mais comment ne pas voir que, ensuite, ce sont les hommes qu’elle maltraite ? Les salariés ? Les ouvriers ? Qui deviennent à leur tour une matière à profits, qu’on prend et qu’on jette au gré des caprices de la finance, une finance qui jette les paysans du sud hors de leurs terres et les travailleurs du nord hors de leurs usines.
La Nature. Les animaux. Les hommes. C’est un continuum. C’est une même bataille contre un même Léviathan....
François Ruffin

Namasté Namasté,

Que de belles paroles, Mr Ruffin ! Si je vous ai bien compris :
- Ce ne sont pas les hommes qui dominent tout, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui maltraitent la nature, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui polluent l'air et l'eau, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui défrichent les forêts, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui rasent les montagnes et creusent le sous-sol, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui maltraitent les animaux, mais l'économie !
- Ce ne sont pas les hommes qui asservissent d'autres hommes, mais l'économie !

Une question alors... qui est derrière l'économie ? Ne sont-ce pas des hommes ?

avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Miwae le Sam 7 Juil - 19:04

@Azaël a écrit:Il n'est peut-être pas totalement faux de dire que l'Homme est d'une certaine façon dominé par l'économie.
Certe, c'est lui qui a mis en place ce système mais il en est devenu esclave puisque personne aujourd'hui n'a la capacité de l'arrêter...
Il faudrait que la très grande majorité des Hommes s'unisse et renonce à ce système...
Autant dire que cela n'arrivera pas.
A moins d'un cataclysme.
Enfin, c'est mon avis...

Le problème c'est que beaucoup, la majorité même, ne veulent pas sortir de ce système, ils l'approuvent et y trouvent leur compte
avatar
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 718
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par attchibhatt le Dim 8 Juil - 13:18

Cliquer sur le lien vert pour aller vers...
La citation ci-dessous qui remonte à la page 1 de ce fil de discussion
Tu y parles des animaux...
@Hakaan a écrit:ça sous tendrait qu'ils soient mieux traités par la nature là ou on va les laisser.. ce dont je doute, donc à moins d'ouvrir des centres d’hébergement pour animaux et de supprimer tout ce qui est naturel je ne pense pas qu'arrêter de manger des animaux va solutionner leur souffrance étant donné qu'ils vont être mangé par autre chose et de façon pas plus sympa,
si on voulait aller au bout de l'anti-spécisme il faudrait alors aussi ouvrir les tribunaux à tout ce qu'il se passe dans la naturel et mettre tout les prédateurs sous les barreaux,
ou alors continuer à considérer qu'on ne se préoccupe pas vraiment de la souffrance animale, mais juste de ne pas en être responsable,
parce que si on veut supprimer toute souffrance, alors il faut éradiquer la nature,
et donc retomber dans une forme de spécisme en considérant que nos contracts moraux sont supérieurs et qu'il faut les imposer

Namasté Haakan,

Impressionné par la prose du citadin qui ignore tout des locataires de Dame Nature. Vis près d'eux pour apprendre à les connaître ; voire te pénétrer de leur langage, afin de leur demander s'ils préfèrent nos fermes à la nature. Pour le peu que j'ai vu, ceux qui parviennent à s'en échapper n'y reviennent jamais d'eux-mêmes, car pour eux, la souffrance que l'homme inflige dans ses centres de détention, perdure de la naissance au dernier jour de leur vie.
Un léopard des neiges est entré dans notre poulailler et a occis une poule et un coq avant même qu'ils n'aient le temps de pousser le moindre cri. Ce sont les chiens qui ont donné l'alarme avant de se lancer à ses trousses… sans prendre le temps d'emporter ses proies.
Le père de notre génisse s'est aussi fait prendre par trois léopards (une mère et ses deux petits) ; le taureau est aussitôt tombé en catalepsie, il n'a pas souffert plus de quelques secondes ~ vraiment peu comparé à la longue vie du bétail de batterie.
Je pense que tu avais mangé trop de viande le jour où tu as pondu ce commentaire ; j'ai beau le lire, le relire, le rerelire… « aller au bout de l'anti-spécisme/ouvrir des tribunaux pour mettre tous les prédateurs sous les barreaux/ne pas se préoccuper de la souffrance animale et ne pas en être responsable/éradiquer la nature pour supprimer la souffrance/se croire supérieur et imposer nos contrats moraux »
??????????????????????
Je vis au sein de la nature. À l'heure où je réponds, je ne me souviens pas à quand remonte ma dernière visite en ville. Le terrain en bordure de jungle dont je suis responsable, couvre plusieurs hectares ; de jour truffés de serpents, de rats, de furets, d'oiseaux, de singes, d'insectes... Chaque nuit nous recevons la visite tantôt de chacals, tantôt de renards, d'ours, de léopards des neiges, de porcs-épics géants, de chouettes… et j'en passe. Je n'interviens ni comme juge, ni comme décideur de ce que doit être La Vie, ni leurs vies…
Hirondelles et mainates se disputent les araignées aux abords de la maison. Le furet reste aux aguets afin d'éliminer les rats des champs qui seraient tentés de squatter nos murs.
Chaque matin, un magnifique concert de chants d'oiseaux nous réveille ; les passages nocturnes ne se révèlent qu'à celles/ceux qui savent observer les plus petits détails : une selle, un jet d'urine, une touffe d'herbes froissées, quelques empreintes aux endroits où le sol est sableux, humide ou argileux…
Rien de comparable avec les décharges géantes qui s'entassent autour des troupeaux d'hommes, ni même avec les restes de cannettes ou de sacs plastiques d'un groupe de pique-niqueurs…

Végétarien depuis la nuit des temps, je ne pulvérise aucun pesticide sur nos aires afin de ne pas perturber les abeilles. Jackie, la chienne, se charge elle-même de trouver sa protéine animale.
Vivre au milieu de tout cela avec respect et discrétion ; en retour, du miel que j'extraie parcimonieusement de troncs évidés à l'abri de l'humidité ; je récolte des herbes sauvages délicieuses à cuisiner dans les lit des rivières, des fraises des bois en forêt dont la confiture est un délice, des champignons tous plus bons les uns que les autres…
Nos vaches s'ébattent 9 mois l'an au milieu des vergers, quoiqu'elle adorent nous suivre pour se faire faire des grattouilles ou pour lécher la salinité de notre transpiration ; l'hiver elle préfèrent rester au chaud dans leur étable en échange de quoi nous avons du lait, beurre, yaourt…

Ma plume s'emporte et pourrait te raconter sans fin les détails de ce qu'est la vie chez Dame Nature, mais pour toi, ce ne serait qu'une histoire.

Alors terminons sur deux expériences sordides menée sous la conduite de scientifiques au Royaume-Uni. En fait, il s'agit d'une seule expérience qui a été répétée sur deux groupes différents d'individus. La dame anglaise qui me l'a racontée, fut témoin des réactions des deux groupes.

Pour la faire courte, le premier groupe était composé d'hommes et de femmes rassemblés dans une même pièce où était disposée devant chacune/chacun un mets délicieux ; le hic, c'est que chaque fois qu'un(e) d'entre-elles/eux prenaient une bouchée, tous les autres recevaient une décharge électrique violente. Je ne te raconterai pas la course à la décharge, d'abord sur le ton de l'humour puis sur celui de l'agression, qui me fut narrée.
Le deuxième groupe, composé de singes mâles/femelles rassemblés dans un même local, avec des friandises disposées respectivement devant chacun(e).
Idem, donc : Le singe qui s'octroyait une bouchée déclenchait une décharge électrique à tous les autres.
Crois-le ou non, dès que les singes comprirent le processus… ils choisirent de ne plus toucher aux friandises. Sur la vidéo, tous s'immobilisèrent et attendirent d'être libérés sans plus une fois causer préjudice à leurs semblables.

Je ne doute pas que les âmes supérieures trouveront à redire à cette leçon de sauvages ~ fait réel tenu sous silence pour ne pas diminuer la grandeur de l'humain.
avatar
attchibhatt

Coq
Messages : 132
Date d'inscription : 15/05/2018

Localisation : État de l'Himalaya~H.P.~INDE du Nord
Emploi/loisirs : nature - animaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Hridaye le Dim 8 Juil - 13:47

La nature est très dure dans ses leçons et ses manifestations, mais elle est impartiale et juste et elle oeuvre au sein d'un délicat équilibre relié à la Vie dont l'homme ne comprend strictement rien trop occupé qu'il est à satisfaire ses propres intérêts ou à servir dieu sait quelle idéologie fantaisiste coupée du vivant.
avatar
Hridaye

Serpent
Messages : 394
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par ratDchamp le Dim 8 Juil - 14:51

Bah la nature n'est pas dure pour les animaux ni pour les animaux entre eux, car ils n'ont pas de libre arbitre et ne connaissent ni le bien ni le mal, ils obéissent à la loi de la nature qui fait que la vie se nourri de la vie c'est tout, ..et que ce soit clair qu'ils se débrouilleraient très bien sans nous,

ratDchamp

Cheval
Messages : 155
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par ratDchamp le Dim 8 Juil - 15:36

Attchibhatt,
..je suis quand meme heureux de voir que le léopard des neiges ne semble pas en voie de disparition ;-)

ratDchamp

Cheval
Messages : 155
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Totem le Dim 8 Juil - 16:56

@Azaël a écrit:Il n'est peut-être pas totalement faux de dire que l'Homme est d'une certaine façon dominé par l'économie.
Certe, c'est lui qui a mis en place ce système mais il en est devenu esclave puisque personne aujourd'hui n'a la capacité de l'arrêter...
Il faudrait que la très grande majorité des Hommes s'unisse et renonce à ce système...
Autant dire que cela n'arrivera pas.
A moins d'un cataclysme.
Enfin, c'est mon avis...

Si on considère que tout est énergie, c'est certain que l'homme est devenue esclave de l'économie car celle-ci est devenue un "égrégore" comme tous ceux que l'on retrouve dans l'astral comme "la guerre", "les religions", "la politique". Lorsque ces égrégores deviennent indépendant, ce sont des "éons" et c'est à partir de ce moment qu'il devient indestructible par l'homme.
avatar
Totem

Chèvre
Messages : 627
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Hakaan le Dim 8 Juil - 19:02

attchibhatt:
Cliquer sur le lien vert pour aller vers...
La citation ci-dessous qui remonte à la page 1 de ce fil de discussion
Tu y parles des animaux...
@Hakaan a écrit:ça sous tendrait qu'ils soient mieux traités par la nature là ou on va les laisser.. ce dont je doute, donc à moins d'ouvrir des centres d’hébergement pour animaux et de supprimer tout ce qui est naturel je ne pense pas qu'arrêter de manger des animaux va solutionner leur souffrance étant donné qu'ils vont être mangé par autre chose et de façon pas plus sympa,
si on voulait aller au bout de l'anti-spécisme il faudrait alors aussi ouvrir les tribunaux à tout ce qu'il se passe dans la naturel et mettre tout les prédateurs sous les barreaux,
ou alors continuer à considérer qu'on ne se préoccupe pas vraiment de la souffrance animale, mais juste de ne pas en être responsable,
parce que si on veut supprimer toute souffrance, alors il faut éradiquer la nature,
et donc retomber dans une forme de spécisme en considérant que nos contracts moraux sont supérieurs et qu'il faut les imposer

Namasté Haakan,

Impressionné par la prose du citadin qui ignore tout des locataires de Dame Nature. Vis près d'eux pour apprendre à les connaître ; voire te pénétrer de leur langage, afin de leur demander s'ils préfèrent nos fermes à la nature. Pour le peu que j'ai vu, ceux qui parviennent à s'en échapper n'y reviennent jamais d'eux-mêmes, car pour eux, la souffrance que l'homme inflige dans ses centres de détention, perdure de la naissance au dernier jour de leur vie.
Un léopard des neiges est entré dans notre poulailler et a occis une poule et un coq avant même qu'ils n'aient le temps de pousser le moindre cri. Ce sont les chiens qui ont donné l'alarme avant de se lancer à ses trousses… sans prendre le temps d'emporter ses proies.
Le père de notre génisse s'est aussi fait prendre par trois léopards (une mère et ses deux petits) ; le taureau est aussitôt tombé en catalepsie, il n'a pas souffert plus de quelques secondes ~ vraiment peu comparé à la longue vie du bétail de batterie.
Je pense que tu avais mangé trop de viande le jour où tu as pondu ce commentaire ; j'ai beau le lire, le relire, le rerelire… « aller au bout de l'anti-spécisme/ouvrir des tribunaux pour mettre tous les prédateurs sous les barreaux/ne pas se préoccuper de la souffrance animale et ne pas en être responsable/éradiquer la nature pour supprimer la souffrance/se croire supérieur et imposer nos contrats moraux »
??????????????????????
Je vis au sein de la nature. À l'heure où je réponds, je ne me souviens pas à quand remonte ma dernière visite en ville. Le terrain en bordure de jungle dont je suis responsable, couvre plusieurs hectares ; de jour truffés de serpents, de rats, de furets, d'oiseaux, de singes, d'insectes... Chaque nuit nous recevons la visite tantôt de chacals, tantôt de renards, d'ours, de léopards des neiges, de porcs-épics géants, de chouettes… et j'en passe. Je n'interviens ni comme juge, ni comme décideur de ce que doit être La Vie, ni leurs vies…
Hirondelles et mainates se disputent les araignées aux abords de la maison. Le furet reste aux aguets afin d'éliminer les rats des champs qui seraient tentés de squatter nos murs.
Chaque matin, un magnifique concert de chants d'oiseaux nous réveille ; les passages nocturnes ne se révèlent qu'à celles/ceux qui savent observer les plus petits détails : une selle, un jet d'urine, une touffe d'herbes froissées, quelques empreintes aux endroits où le sol est sableux, humide ou argileux…
Rien de comparable avec les décharges géantes qui s'entassent autour des troupeaux d'hommes, ni même avec les restes de cannettes ou de sacs plastiques d'un groupe de pique-niqueurs…

Végétarien depuis la nuit des temps, je ne pulvérise aucun pesticide sur nos aires afin de ne pas perturber les abeilles. Jackie, la chienne, se charge elle-même de trouver sa protéine animale.
Vivre au milieu de tout cela avec respect et discrétion ; en retour, du miel que j'extraie parcimonieusement de troncs évidés à l'abri de l'humidité ; je récolte des herbes sauvages délicieuses à cuisiner dans les lit des rivières, des fraises des bois en forêt dont la confiture est un délice, des champignons tous plus bons les uns que les autres…
Nos vaches s'ébattent 9 mois l'an au milieu des vergers, quoiqu'elle adorent nous suivre pour se faire faire des grattouilles ou pour lécher la salinité de notre transpiration ; l'hiver elle préfèrent rester au chaud dans leur étable en échange de quoi nous avons du lait, beurre, yaourt…

Ma plume s'emporte et pourrait te raconter sans fin les détails de ce qu'est la vie chez Dame Nature, mais pour toi, ce ne serait qu'une histoire.

Alors terminons sur deux expériences sordides menée sous la conduite de scientifiques au Royaume-Uni. En fait, il s'agit d'une seule expérience qui a été répétée sur deux groupes différents d'individus. La dame anglaise qui me l'a racontée, fut témoin des réactions des deux groupes.

Pour la faire courte, le premier groupe était composé d'hommes et de femmes rassemblés dans une même pièce où était disposée devant chacune/chacun un mets délicieux ; le hic, c'est que chaque fois qu'un(e) d'entre-elles/eux prenaient une bouchée, tous les autres recevaient une décharge électrique violente. Je ne te raconterai pas la course à la décharge, d'abord sur le ton de l'humour puis sur celui de l'agression, qui me fut narrée.
Le deuxième groupe, composé de singes mâles/femelles rassemblés dans un même local, avec des friandises disposées respectivement devant chacun(e).
Idem, donc : Le singe qui s'octroyait une bouchée déclenchait une décharge électrique à tous les autres.
Crois-le ou non, dès que les singes comprirent le processus… ils choisirent de ne plus toucher aux friandises. Sur la vidéo, tous s'immobilisèrent et attendirent d'être libérés sans plus une fois causer préjudice à leurs semblables.

Je ne doute pas que les âmes supérieures trouveront à redire à cette leçon de sauvages ~ fait réel tenu sous silence pour ne pas diminuer la grandeur de l'humain.
Bien perso j'ai rarement vu un chat un chien ou une vache se plaindre des soins et de la nourriture dont ils disposaient à nos cotés, et je dirais même que pour les 2 1ers ils ont tellement aimé ça qu'ils se sont domestiqués tout seul et ce sur toute la planète pendant des milliers d'années,
c'est d'ailleurs aussi à se demander pourquoi dans des villes comme Berlin ils ont des problèmes parce sangliers et co deviennent de plus en plus copains avec la civilisation ou ils viennent notamment chercher leur nourriture,
et Quid des animaux carrément urbanisés, comme les rats, pigeons, etc qui adorent nos villes, parce que ça leur donne une plus value,
au passage l'urbain que je suis a quand meme passé plus d'un an dans un village d'éleveurs, et j'ai rarement vu un mouton courir pour aller rejoindre la foret,
tu parles de quelques exemples bien choisis de relations "idylliques" de prédation entre animaux (en faisant l'impasse sur celles ou ça l'est moins, sur les autres aléas de la vie au naturel, etc), mais c'est bien de celle là dont je parle aussi, par ailleurs tu ajoutes :
Nos vaches s'ébattent 9 mois l'an au milieu des vergers, quoiqu'elle adorent nous suivre pour se faire faire des grattouilles ou pour lécher la salinité de notre transpiration ; l'hiver elle préfèrent rester au chaud dans leur étable en échange de quoi nous avons du lait, beurre, yaourt…
ce qui confirme exactement ce que je dis après m'avoir traité d'urbain ignorant et de mec qui a mangé trop de viande avant d'écrire,
quant à ça :
« aller au bout de l'anti-spécisme/ouvrir des tribunaux pour mettre tous les prédateurs sous les barreaux/ne pas se préoccuper de la souffrance animale et ne pas en être responsable/éradiquer la nature pour supprimer la souffrance/se croire supérieur et imposer nos contrats moraux »
C'était évidemment a comprendre dans le sens du message général en vis à vis d'une logique poussée jusqu'au bout par rapport à ce que je disais avant, et j'ai pas bien suivi à quoi tu répondais exactement,
à part pour reprendre mon post qui faisait l'argumentation d'un mode de vie plus serein mais pas coupé des animaux pour finalement le confirmer en voulant être contradictoire


Dernière édition par Hakaan le Dim 8 Juil - 19:37, édité 1 fois
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 533
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par ratDchamp le Dim 8 Juil - 19:36

..et toi n'aurais tu pas une image idyllique de l'élevage moderne et du soit disant bien fait que l'être humain aurait apporter aux animaux ? ..faut pas charier, l'être humain a surtout fait du mal au régne animal et continue d'en faire, ..je ne peux pas comprendre comment on peux nier cela,
..t'es un agent Smith ou bien lol ?

ratDchamp

Cheval
Messages : 155
Date d'inscription : 18/05/2018

Localisation : Helvie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Hakaan le Dim 8 Juil - 19:44

@ratDchamp a écrit:..et toi n'aurais tu pas une image idyllique de l'élevage moderne et du soit disant bien fait que l'être humain aurait apporter aux animaux ? ..faut pas charier, l'être humain a surtout fait du mal au régne animal et continue d'en faire, ..je ne peux pas comprendre comment on peux nier cela,
..t'es un agent Smith ou bien lol ?
Nan j'ai déjà expliqué sur 2 topics différents que j'étais dans une ligne welfariste donc abolition des souffrances plus qu'abolition de l'élevage, ce qui n'a rien à voir avec l'élevage industriel
avatar
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 533
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Société: plaidoyer pour les poules

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum