Choisir de se soigner ou non ?!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Kouen le Dim 17 Juin - 10:49

Rappel du premier message :

Que penser des personnes qui ne souhaitent pas se soigner ?
même en cas de maladie extrême ( cancer..par exemple ) certaines personnes
décident ne pas avoir recourt aux médicaments, aux cliniques, aux traitements
proposés, elles préfèrent le choix de terminer leur vie tranquillement…
qu'est ce qui pourrait motiver le choix des gens de pas se soigner selon vous ?


merci pour vos avis sur ce sujet  sunny
 
avatar
Kouen

Coq
Messages : 342
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas


Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Kouen le Lun 18 Juin - 19:33

Ok Totem, c'est mieux expliqué comme cela , merci  Wink

Kouen

Messages : 342
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Kouen le Lun 18 Juin - 19:41

Namasté attchibhatt  sunny

que dire ? que répondre ? c'est tellement émouvant de te lire  Neutral
ta propre décision ta sauvée la vie !
et puis j'aime bien cette dernière phrase..."Je ne refuse pas de me soigner ;
je choisis de me soigner de façon naturelle, sans l'aide de dame "allopathie"...

cela donne du courage, de l'espoir pour tous,
c'est bien la preuve qu'il existe autre chose..
merci à toi pour ton message   I love you  
avatar
Kouen

Coq
Messages : 342
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Alcyan le Lun 18 Juin - 20:26

La décision de ne pas se soigner peut relever de l'acceptation. Acceptation de ce qui vient comme une floraison de ce qui précède, la loi des semailles et des moissons. Des erreurs peut être qu'il faut assumer, ou l'accident.
D'autre part la maladie est le chemin spontané que prend le corps pour guérir une disharmonie, et les soins ne sont que des aides.
Je me souviens qu'un grand maître oriental refusait de soigner son cancer en disant "Il faut bien qu'il vive aussi"...
Seule la personne qui décide de ne pas se soigner sait pourquoi elle le fait.
avatar
Alcyan

Singe
Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2018

Localisation : sur le chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Mimy le Lun 18 Juin - 21:04

Je crois que c'est l'ultime respect,  que de laisser quelqu'un qu'on aime partir.
Respecter les choix de l'autre est aussi un bel acte d'amour.

Personnellement,  je n'aimerais pas qu'une autre personne décide de ce qu'elle crois que c'est mieux pour moi, alors, je n'empêcherait personne de choisir sa façon de vivre où de mourir.
Comme dit Alcyan,  "seule la personne qui décide de ne pas se soigner sait pourquoi elle le fait"
avatar
Mimy

Serpent
Messages : 227
Date d'inscription : 17/05/2018

Localisation : Ici et maintenant
Humeur : Vivante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Kouen le Lun 18 Juin - 22:27

@Alcyan a écrit:La décision de ne pas se soigner peut relever de l'acceptation. Acceptation de ce qui vient comme une floraison de ce qui précède, la loi des semailles et des moissons. Des erreurs peut être qu'il faut assumer, ou l'accident.
D'autre part la maladie est le chemin spontané que prend le corps pour guérir une disharmonie, et les soins ne sont que des aides.
Je me souviens qu'un grand maître oriental refusait de soigner son cancer en disant "Il faut bien qu'il vive aussi"...
Seule la personne qui décide de ne pas se soigner sait pourquoi elle le fait.


merci Alcyan pour ce message, ça me parle beaucoup  I love you
avatar
Kouen

Coq
Messages : 342
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Kouen le Lun 18 Juin - 22:50

de mon côté j'ai fait un peu de recherche sur le sujet, je n'ai pas encore trouvé un livre à proprement parlé..?!  
( si vous avez un auteur à me proposer, merci d'avance  Wink )

mais des textes comme celui ci que je vous partage,
qui semble résumer assez bien l'ensemble de nos idées sur la maladie, le corps..
mais pas vraiment sur le choix de vivre ou non ?!
c'est un peu long à lire..désolée..un peu à la fois  study
peut être que certains passages vous parleront plus que d'autres ?!
comme pour le "karma" si on y croit ?!  
et certainement aussi, des choses que vous savez déjà Wink



Nos corps
La Maladie
4 Mars 2016
Rédigé par Faby sensei

Le bien-être est quelque chose de recherché.
Il passe par une relation saine avec son corps.
Nous devons avant tout nous sentir bien dans notre
corps pour pouvoir nous sentir bien dans notre tête.
La recherche du bien-être corporel passe par le bon entretien
de son corps et une vision plus proche de ce qu'il est réellement.
La maladie ne peut se produire que lorsqu'il s'est crée des déséquilibres en nous.
Etre malade est quelque chose d'effrayant pour beaucoup d'hommes car cela les renvoie à la mort. Etre malade, c'est se rapprocher de la mort.
C'est pourquoi les hommes ont presque autant peur de
tomber malade que de mourir.
La maladie est aussi celle qui nous empêche de faire
ce que l'on veut: on souffre et on ne peut plus bouger.
On se sent diminué. On a peur que nos proches nous
voient de manière diminuée. On ne se sent plus totalement humain.

Etre malade nous ôte une partie de notre humanité.
Les hommes ont donc une peur bleue de tomber malade.
La maladie de leurs proches les fait souffrir tout autant.
Ils n'aiment pas voir les personnes qu'ils aiment souffrir et au bord de la mort.
Cette vision de la maladie accompagnée de la peur n'est qu'une croyance.
Afin de pouvoir nous guérir dans les meilleures conditions possibles,
voyons ce qu'est vraiment la maladie et voyons quelques
moyens efficaces de la guérir.

Le corps humain peut tomber malade.
C'est là une des plus grandes appréhensions de l'Etre humain.
C'est pourquoi il cherche à être en bonne santé par tous les moyens.
Il va même jusqu'à se bourrer de médicaments chimiques tous les jours.

Mais comment et pourquoi tombe t-il malade?
Bien sûr, nous avons une programmation génétique avec
des risques plus ou moins grands à développer certaines maladies.
Seulement, à risque égal, la maladie se développera chez
certains individus et pas chez d'autres.
Nous portons tous notre karma dans notre ADN.
Il y est enregistré toutes les leçons que nous avons à apprendre dans notre vie.
Ces leçons sont enregistrées dans nos gênes et se manifestent par des maladies à risque en nous liées à des blocages émotionnels.
Mais elles ne se transformeront en maladies uniquement si cela est nécessaire.
En d'autres termes, si nous effectuons un travail purificateur sur notre être, ces maladies n'auront jamais à se développer.
Tous les déséquilibres que nous portons à l'intérieur de nous peuvent finir par se manifester dans notre corps physique quand notre mental n'a plus la force de les contenir à lui seul.
Alors la maladie, qui était latente en nous, se déclare.
Ces déséquilibres ont pu commencer à se créer dans des vies antérieures,
c'est pourquoi nous les emmenons avec nous à la naissance dans nos gènes.

La maladie que l'on "attrape" n'est jamais anodine.
Il y a toujours une raison cachée pour laquelle c'est
celle-ci qui s'est développée en nous et pas chez une autre.
Certaines familles ont des maladies héréditaires.
Cela signifie que le karma familial est chargé de cette lourdeur conflictuelle et ronge ses membres depuis longtemps.
Nous sommes nés dans cette famille car nous portons
également cette lourdeur en nous.
La maladie est entièrement liée à nos émotions, à nos pensées, à notre état d'être intérieur. Chaque organe, chaque cellule, chaque partie de notre corps a sa correspondance émotionnelle nous permettant de déceler d'où provient notre conflit interne. En elles y sont inscrites nos mémoires, notre vécu et toutes les blessures reçues qui ont crée en nous des blocages. Notre corps garde donc tout en mémoire et tous nos équilibre en son sein.
La maladie se matérialise afin de montrer à la personne où se trouve le déséquilibre et d'où il vient. Si la personne le comprend, elle peut travailler à rééquilibrer ses énergies en changeant son comportement néfaste. Alors, la maladie disparaîtra comme par magie.
Notre corps, qui vit, essaie de nous parler constamment.
Il essaie de nous aider dans notre quête de lumière.
C'est pour cela qu'il est notre meilleur allié.
Quoi qu'il arrive, il ne nous laissera jamais tomber, il donnera toujours son maximum pour nous orienter vers la bonne direction.
Mais on l'ignore, on ne prend pas en compte ses conseils ni ses avertissements.
Au lieu de cela, on le réduit au silence et on ne prête pas
attention aux messages qu'il nous envoie.

Cela va le conduire à devoir nous donner les messages de manière de plus en forte, d'une manière de plus en plus radicale.
A la fin, on tombera malade et on finira par être obligé de
l'écouter et de prendre en compte le message qu'il essaie tant
bien que mal de nous transmettre depuis longtemps.

Parfois, notre corps veut simplement nous faire comprendre que nous avons besoin de repos.
Il nous donne une petite maladie pour qu'on s'arrête un
peu de courir à gauche à droite. Si on ne l'entend toujours pas,
il augmentera la gravité de la maladie. Et ainsi de suite.
Il agit sous l'impulsion de nos émotions et de notre pensée. Il ré-agit.
Nos émotions peuvent être étouffantes. Elles peuvent étouffer notre corps qui s'aèrera en créant une maladie.

Cela nous montrera où et quelles émotions prennent trop de place en nous. Lesquelles nous empoisonnent.
Cet empoisonnement sera lié à une nourriture: nous mangeons trop de sucrerie, ce qui crée un excès de sucre en nous et donc d'émotions.
Les émotions (ou les pensées) peuvent être comme du poison
pour notre être et nous rendre malade.
Le seul moyen pour aller mieux est alors de les éradiquer
complètement de notre être.
On peut bien sûr s'aider de notre régime alimentaire.
Il en va de même de nos conditionnements, de nos illusions, de nos regrets.
Tout cela peut nous empoisonner la vie et nous faire mourir à petit feu.
Mais notre corps est là pour nous avertir du danger et nous le faire
comprendre.
Si on l'ignore, si on ne l'écoute pas, cela peut nous conduire jusqu'à la mort.

A nous d'y prêter attention et de traduire les messages
que notre corps veut nous faire passer.
L'origine de la maladie est toujours mentale.
Toutes les maladies sont psychosomatiques.
C'est un processus qui prend son origine de la séparation
d'avec notre Esprit, blessure qui s'incorporera dans notre pensée
en nous donnant de fausses conceptions, qui s'incorporeront dans
nos émotions en nous donnant des réactions infondées,
qui s'incorporeront dans notre corps en nous donnant des maladies.

Pour guérir (que ce soit au niveau corporel, émotionnel, mental ou spirituel),
il faut inverser ce processus et remonter à la source du problème.
En faisant ainsi, je guéris de manière profonde et définitive.
Si je ne remonte pas jusqu'à la source du mal, je ne guérirai pas
en profondeur mais de manière superficielle, ce qui fera que
les symptômes resurgiront un jour ou l'autre.

La maladie fait partie d'un processus de guérison. Elle vient de l'intérieur.
C'est en changeant son mental et ses habitudes que l'on aura le plus
de chance de guérir.

Elle est dû à un dysfonctionnement interne.
Le malade doit reconnaître qu'il doit participer activement
et consciemment à sa guérison. Il doit se poser les bonnes questions.
Quand on attend d'un médecin ou d'un médicament qu'il nous guérisse, on abandonne nos pouvoirs de guérison.
On devient dépendant d'un soin qui ne pourra marcher
qu'en cas d'acceptation totale de la maladie et d'un gros lâcher-prise.
Le remède nous aide à guérir d'une mémoire ancrée dans notre corps mais il n'est pas notre guérisseur.
La seule personne à pouvoir nous guérir est nous-mêmes.
A travers les médicaments, la personne attend que son mal
s'en aille comme par magie.
Mais le mal n'est pas venu comme par magie, il ne s'en ira pas ainsi.
Il ne faut pas abandonner ses responsabilités.
La maladie est venue par nous et c'est par nous qu'elle s'en ira.

On peut dire que le corps est le catalyseur de tous nos maux.
Il nous parle et nous averti d'un danger quand il tombe malade.
La maladie n'est pas faite pour nous tuer.
Les signaux que l'on ignore trop longtemps se transforment
en maladie grave car c'est le seul moyen que trouve
notre corps pour nous réveiller.
Il criera de plus en plus fort jusqu'à ce qu'on finisse par l'entendre.

Les médicaments chimiques stoppent le message qui nous
est envoyé au cerveau.
Mais la racine de la maladie reste intacte.
Cela ne fait que de retarder l'échéance d'une maladie de plus en plus grave.
On ne ressentira plus la douleur, mais le déséquilibre qui avait
causé la douleur reste présent et il se remanifestera dès qu'il en aura l'occasion.
C'est pourquoi l'absorption de médicaments chimiques de manière
intempestive est néfaste pour notre santé.
Cela nous coupe de l'origine de notre malaise et donc,
nous ne pourrons jamais le traiter convenablement.

Il est très facile de se mentir. Notre ego nous cache les raisons
profondes de notre malaise par protection.
Il pense nous protéger en nous cachant nos réelles
pensées et nos réelles souffrances.
Ainsi, nous ne savons plus de quoi nous souffrons ni pourquoi.
Nous avons oublié. Si l'ego nous trompe aisément,
le corps ne peut JAMAIS être leurré, il ne peut jamais nous cacher quoi que ce soit. Il nous dit nos vérités telles qu'elles sont.
Ainsi, il est un très bon guide dans notre recherche intérieure.

C'est pourquoi la maladie est une révélation spirituelle pour beaucoup de malades.

Quand elle nous permet de nous remettre en question,
de réfléchir au mode de vie dans lequel on vivait,
de vérifier que notre regard sur la vie est juste,
elle joue son rôle d'éducatrice et d'accélératrice à
notre évolution spirituelle.

La maladie est provoquée par un déséquilibre de ses énergies.
Soit le corps a un élément en manque, soit il en a un en excès,
ce qui crée un déséquilibre dans tout l'organisme et qui finit par générer une maladie. Quand j'ai une énergie en excès (qu'importe sa nature), j'en ai forcément une autre en manque (cf. Loi de la Polarité). Le but est de ramener l'équilibre, de faire en sorte que tout soit en quantité nécessaire, ni plus ni moins. Tout doit être en harmonie dans notre corps.
Celui qui est trop impulsif crée un manque en lui de patience.
Il a un surplus de feu. S'il mange de la nourriture épicée en grande quantité,
cela amplifiera son feu et donc son impulsivité.
Il aura du mal à la contrôler. S'il en prend conscience et qu'il adapte
sa nourriture, il lui deviendra plus facile de se tempérer et se contrôlera plus aisément.
Cela le rééquilibrera et ôtera tout risque de maladie.

Les gens pensent que la maladie vient de quelque chose d
'extérieur à eux, alors qu'elle ne peut venir que de soi-même.
Il faut éviter de considérer la maladie comme une ennemie
extérieure à nous qu'il faut abattre.
Elle est celle qui nous révèle nos faiblesses intérieures.
Elle est notre transmetteuse d'informations internes nous concernant.
Elle nous montre nos refoulements et nos dénis.
Elle ne peut pas nous mentir.

Alors regardons-la humblement et comprenons le message qu'elle nous envoie.
Notre maladie nous appartient.
Elle ne se déclare pas au hasard.
Elle est venue à tel moment, elle s'est développée tel jour.
Notre maladie est notre propre création.
Nous manifestons la maladie dans notre vie. Nous l'invitons à vivre en nous.
Pourquoi l'avons-nous invité en nous? Pourquoi l'avons-nous crée?
Si on veut entamer un processus de guérison efficace,
c'est la première question que nous devons nous poser.

Etant donné que l'on se crée ses maladies, nous sommes les seuls
à pouvoir apporter la guérison. La maladie vient forcément d'un déséquilibre émotionnel ou mental. Le corps et l'esprit ne sont pas à dissocier.
Notre monde se construit selon notre pensée, et nos maladies ne
sont pas exclues de cette règle. Si notre pensée est désordonnée
et chaotique, ainsi en seront notre corps et ses énergies,
ce qui génèrera des maladies en nous.
Une maladie ne nous est jamais étrangère: elle vient de notre intérieur.
Elle est une projection de notre état interne.

Ainsi, nous devons apprendre à traduire nos maux physiques.
Nous devons apprendre à connaître les correspondances entre les maux physiques, émotionnels et mentaux afin de travailler sur ces
trois niveaux quand nous tombons malades.
Nous devons prêter attention aux 3 niveaux de conscience afin de se soigner efficacement.
Autrement, notre guérison risque de ne pas être stable,
elle sera incomplète, ce qui nous mènera à faire une rechute tôt ou tard.
Il nous manquera toujours une pièce du puzzle, et la maladie deviendra chronique.
On ne peut guérir de façon pérenne que si on agit
sur tous les niveaux de conscience.
Ayons l'humilité de découvrir les raisons profondes de
cette maladie afin de retrouver la santé pour de bon.

Prendre des médicaments dès le moindre bobo sans se poser
de questions, sans se demander l'origine du mal, endort notre
corps et l'affaiblit. Si on agit trop souvent ainsi, notre corps ne
saura plus comment se défendre tout seul et son système
immunitaire se détériorera. C'est comme quand on gâte trop
un enfant et qu'on le couve trop. L'enfant se sentira perdu
tout seul et ne saura pas ce qu'il doit faire. Notre corps est
comme un enfant. Si on le couve trop et qu'on lui mâche son travail,
qu'on ne le laisse pas se développer et se fortifier en grandissant,
il ne saura plus comment faire quand une maladie se déclarera.
Il ne saura plus se protéger des attaques extérieures et aura sans
cesse besoin d'aide.

Regardons notre corps comme notre enfant, qui joue,
qui copie tout ce qui l'entoure. Et qui réagit aux pensées
qu'on lui envoie en permanence. Qui réagit à la nourriture qu'on lui offre.
Si on veut vraiment être en bonne santé, il faut s'harmoniser avec lui, le laisser grandir et prendre sa place, le consulter, le traiter avec amour et respect jusqu'à ce qu'il ait pleine conscience de ses pouvoirs. Là, il nous permettra de nous transporter dans des sphères lumineuses, il se fortifiera et il fera tout pour nous préserver.
L'ignorer quand il nous parle est mauvais car s'il ne peut pas s'exprimer clairement, il trouvera des moyens plus forts pour nous parler, jusqu'à ce qu'on finisse par l'écouter. Mais peut-être sera-t-il trop tard quand on l'entendra.
De plus, cela aura pour conséquence que l'on conservera en nous des énergies néfastes et inutiles.
Les maladies telles que la fièvre ou la diarrhée, peuvent également
être un moyen pour notre corps de se purifier et de se débarrasser
d'impuretés dont il n'a plus besoin.
C'est sa manière de se nettoyer, et nous devons lui laisser le champ libre.
Si on arrête le processus en prenant des médicaments,
il ne pourra se nettoyer correctement et la saleté finira par s'accumuler dans notre corps ce qui créera des blocages énergétiques.

La maladie peut aussi être dû à un (lourd) karma physique.
Si c'est le cas, nous n'aurons pas toujours la possibilité de
trouver le chemin de la guérison.
L'information sur le remède ne nous parviendra pas ou alors après de grandes difficultés.
La bonne réaction à avoir quand on tombe malade est de décoder
le message que notre corps veut nous faire passer et de travailler sur le blocage émotionnel ou mental correspondant.
Ainsi, on pourra en guérir véritablement et la maladie
ne risquera pas de resurgir ni de prendre de l'importance.
avatar
Kouen

Coq
Messages : 342
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Ptah le Lun 18 Juin - 23:15

Kouen,

Je retiens de ton texte, la phrase suivante :
"En d'autres termes, si nous effectuons un travail purificateur sur notre être, ces maladies n'auront jamais à se développer."

Très important, ça, je crois. C'est un peu ma vie. Je pense avoir éloigné un certain nombre de problèmes, pas seulement des maladies, d'une façon inexplicable et improbable, éloignement que je mets intuitivement sur le compte de ma voie, c'est à dire, de Dieu.
Mais peut-on en faire une règle absolue ? Est-ce que le karma peut changer un peu/beaucoup la donne ? Est-ce qu'il faut d'autant plus faire d'efforts spirituels qu'on a un karma gênant ? Je ne sais pas. A débattre.

J'ai un livre en tête, si je retrouve son nom, je te mets ses coordonnées ici.


Dernière édition par Ptah le Mar 19 Juin - 0:17, édité 2 fois
avatar
Ptah

Cochon
Messages : 133
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Ptah le Lun 18 Juin - 23:30

J'ai retrouvé le livre, il s'agit de :

Auteur : Terry Clifford
Titre : "La médecine tibétaine bouddhique et sa psychiatrie : La thérapie de diamant"
Editions Dervy

Il est sur price minister, il y en a un a 8 euros et d'autres a 10.

Il explique pourquoi la maladie est aussi une entité, ce qui illustre le pourquoi de la citation d'Alcyan, avec " le maitre qui veut laisser vivre sa maladie".
C'est donc une approche chamanique, en plus de bouddhiste.
avatar
Ptah

Cochon
Messages : 133
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Samarcande le Mar 19 Juin - 0:21

Citation d'une partie du texte car là , dans ce passage , l'auteur se protège des fois que vous y passiez quand même parce que vous n'êtes pas doué décidément pour jongler avec vos trois niveaux de conscience ... Faudrait pas lui faire un procès alors qu'il fallait bien lire le texte quoi ...  Mad  Laughing

Pardon , excusez-moi ! Voyez-vous mon amie a tenté exactement ce qui est écrit là ! Intéressant et pourquoi pas le tenter si vous êtes partant .. ( partant  Smile )
Mais quand tout a "mal tourné " le " porteur de ces idées " a juste dit froidement quand elle a trouvé un peu d’énergie pour l 'appeler ....
"quoi mais tu n'as pas encore appelé un médecin pour avoir de la morphine " et on n'en a plus jamais entendu parler ...
Et elle est partie avec la culpabilité et l'étonnement de ne pas avoir réussi ... C'est juste pour dire car ça m'est égal en fait , j'ai bien compris depuis qu'elle voulait partir et l'avait tiré à pile ou face son départ !
Ma foi !
...
Ainsi, nous devons apprendre à traduire nos maux physiques.
Nous devons apprendre à connaître les correspondances entre les maux physiques, émotionnels et mentaux afin de travailler sur ces
trois niveaux quand nous tombons malades.
Nous devons prêter attention aux 3 niveaux de conscience afin de se soigner efficacement. ...

Autrement, notre guérison risque de ne pas être stable,
elle sera incomplète, ce qui nous mènera à faire une rechute tôt ou tard.
Il nous manquera toujours une pièce du puzzle, et la maladie deviendra chronique.
On ne peut guérir de façon pérenne que si on agit
sur tous les niveaux de conscience.
...
avatar
Samarcande

Buffle
Messages : 250
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par attchibhatt le Mar 19 Juin - 4:02

@Alcyan a écrit:
La décision de ne pas se soigner peut relever de l'acceptation. Acceptation de ce qui vient comme une floraison de ce qui précède, la loi des semailles et des moissons. Des erreurs peut être qu'il faut assumer, ou l'accident.
Ta réponse est une clé à ne pas négliger/à prendre en compte...
avatar
attchibhatt

Coq
Messages : 132
Date d'inscription : 15/05/2018

Localisation : État de l'Himalaya~H.P.~INDE du Nord
Emploi/loisirs : nature - animaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Kouen le Mar 19 Juin - 13:28

@Ptah a écrit:J'ai retrouvé le livre, il s'agit de :

Auteur : Terry Clifford
Titre : "La médecine tibétaine bouddhique et sa psychiatrie : La thérapie de diamant"
Editions Dervy

Il est sur price minister, il y en a un a 8 euros et d'autres a 10.

Il explique pourquoi la maladie est aussi une entité, ce qui illustre le pourquoi de la citation d'Alcyan, avec " le maitre qui veut laisser vivre sa maladie".
C'est donc une approche chamanique, en plus de bouddhiste.

merci beaucoup, ça me  fait plaisir  I love you
je vais regarder cela de plus prés  Wink  
avatar
Kouen

Coq
Messages : 342
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Photon le Ven 22 Juin - 22:32

Lorsqu'on développe une longue maladie, c'est inscrit dans notre chemin de vie car c'est un événement clef de la-dite existence, il faut bien garder ça en tête.

La façon de réagir à ce "nœud existentiel" sera très attentivement débattue avec nos guides dans l'après-vie.

Je ne pense pas qu'il y ait de réponse toute faite face à la réaction du malade. Comme il a été dit plus haut, la peine de l'entourage familial, les enfants en bas-âge... Tout ceci rend la situation complexe.

De ce que j'en sais, le suicide et l'euthanasie dans le cas de souffrances longues et sans espoir de guérison ne sont pas considérés comme un échec du chemin de vie et sont comprises et acceptées.

Refuser les traitements lourds de la médecine officielle pour tenter d'autres alternatives plus naturelles me semblent tout à fait recevables.

Enfin, refuser tout type de traitement pour passer uniquement par la prière, méditation ou autres techniques mentales, si la démarche est sincère, ne me choque pas non plus.

Pour finir, refuser tout en bloc afin d'en finir alors que la situation n'est pas désespérée n'est acceptable, selon moi, uniquement si le malade est d'un grand âge et sent qu'il est temps de rejoindre sa demeure astrale.

Le principal ici est la sincérité de la démarche du malade.
avatar
Photon

Cheval
Messages : 94
Date d'inscription : 21/06/2018

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choisir de se soigner ou non ?!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum