[Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Mimy le Ven 15 Juin - 20:37

Rappel du premier message :

Et si on pouvait vraiment surveiller nos plus petites pensées pendant 24 heures du sorte que on n'emmet aucun jugement sur sois, les autres,  les événements ?

Je fais cet exercice maintenant depuis deux ans..et je ne suis pas encore parvenu de garder  cette "virginité d'esprit " .

Un grand sage à dit,  "ne jugée personne et personne ne vous jugera.

Par  "personne " il désigne DIEU.

Pour moi, le jugement est la cause des tous les maux. C'est le trou noir du chaos..

Avant que je m'applique à cet exercice,  je ne croyais pas que je pouvais être un juge.  Je me suis dis..fastoche..24h? Mais c'est rien,  vue que je passe des semaines à ne juger personne.

Hum...qui relève le défi ?
Mimy
Mimy
Protée

Serpent
Messages : 638
Date d'inscription : 17/05/2018

Localisation : Ici et maintenant
Humeur : Vivante

Revenir en haut Aller en bas


[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Lun 18 Juin - 22:03

@Mimy a écrit:
Un grand sage à dit,  "ne jugée personne et personne ne vous jugera.

Par  "personne " il désigne DIEU.

Qui à dit que par "personne" il désigne Dieu ? c'est lui ? ou l'interprétation que tu en fais ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Mimy le Lun 18 Juin - 22:17

La traduction d'hebreu désigne DIEU, le grecque ne spécifie pas de qui il s'agit. A moins que ce soit à l'envers..

Mimy
Protée

Messages : 638
Date d'inscription : 17/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Lun 18 Juin - 23:14

Il faut faire attention quand on cite des paroles de Sages, à ne pas les transformer selon ce qu'on pense être juste. A ne pas les transformer tout court. Les conséquences et le prix à payer peuvent être lourd Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Hakaan le Mar 19 Juin - 1:15

Dixit la vérité absolue qui ne vous demande pas votre avis, amen
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Mar 19 Juin - 8:43

Lotus a écrit:
@Mimy a écrit:
Un grand sage à dit,  "ne jugée personne et personne ne vous jugera.

Par  "personne " il désigne DIEU.

Qui à dit que par "personne" il désigne Dieu ? c'est lui ? ou l'interprétation que tu en fais ?

Moi, la lumière, je suis venu dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. Si quelqu'un entend mes paroles et ne les garde pas, ce n'est pas moi qui le juge : car je ne suis pas venu juger le monde, je suis venu sauver le monde.


Dires de Jean l'évangéliste

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Professeur X le Mar 19 Juin - 9:33

Benji a écrit:
échanges précédents :
@Professeur X a écrit:
Benji a écrit:. Lorsqu'on arrive à se maintenir dans cette vigilance intérieure et adhésion complète à ce qui est, on est libéré du mental, rien même un drame de ce genre ne peut affecter notre paix intérieure notre stabilité notre humeur. Il y a une permanence intérieure. Un "moi" stable qui ne dépend pas des conditions de vie.

Hum , il n'existe pas de réactions codifiées face aux événements de notre existence , et il ne s'agit pas de se comporter comme un tel ou un tel , chaque être envisage et expérimente son existence à sa façon selon son essence , il est normal d'éprouver des émotions face aux événements qui les suscitent , ne pas y être identifié est autre chose , on n'est jamais libéré du " mental ", c'est le rapport de l'être que nous sommes face à cette fonction qui peut changer , tout comme cette  "paix intérieure " relative qui ne nous délivre en rien de cette l'identification .

Un " moi" se croit stable , mais la minute suivante un autre " moi" intervient et prend la place , ces deux " moi" ne se connaissent pas et ne se sont jamais rencontré , les " moi" viennent tous d'une personnalité ou d'une autre , l'être que nous sommes n'est pas un " moi" , qu'il pleur qu'il rit il est lui-même si il n'est pas identifié à ses propres fonctions .

Être soi-même ce n'est jamais être l'autre , on peut écrire qu'il nous est poussé des ailes pendant la nuit , ou qu'on peut léviter , mais ne rien ressentir de cette vie sur Terre est pour moi plutôt pathologique , se conditionner à être n'évite pas l'identification , des l'instant qu'on n'observe plus cette identification en nous , nous dormons.

Si nous n'arrivons pas à observer cette identification c'est que c'est un "moi" qui observe ,  il vaut mieux passer 24 heures à observer ses jugements , on en apprend bien plus sur soi , que d'alimenter l'identification d'un "moi" qui pense conscrire ses pensées , ce sont du moins mes réflexions sur ce sujet , Love .

Tu décris l'état ordinaire de tout être humain.
Or le travail consiste à observer cela mais c'est un "moi" qui commence ce travail.
Ce travail mené correctement conduit à une permanence intérieure. Sans cette permanence intérieure qui n'est pas dépendante des circonstances extérieures et intérieures il ne peut effectivement y avoir de libération par rapport au mental même relative.
Le mental est construit sur le refus  et ce refus crée l'émotion qui est une très pâle et lointaine copie du sentiment  ou plutôt une contrefaçon ou usurpation. Se libérer du mental même le temps d'un instant rend l'émotion caduque et donne accès au sentiment.
Il n'y a pas de réactions codifiées mais il y a acceptation (consciente) ou il y a refus (inconscient). C'est tout.
La paix intérieure empêche forcément l'identification dans le sens ou en réalité c'est l'inverse: elle est justement le fruit de la non identification.
Si quelqu'un dit que l'Océan existe parce qu'il s'y est déjà baigné les savants qui n'ont vu que des mares vaseuses se riront de lui en disant que ça n'existe pas et que seules les mares existent. Qu'est ce que cela peut faire au gars plus simple mais qui sait experimentalement de quoi il parle? Rien. Ca ne fait que montrer l'ignorance de ceux qui critiquent...

Hum , mais quant on s'observe on constate qu'il n'y a pas de " permanence intérieur " , nos "moi" issus de nos fonctions se succèdent tous liés à des stimulus mécaniques , qui donc peut rester dans un état de " conscience permanente " , Bouddha , Jésus , Gurdjieff lui-même dans ces ouvrages nous narre ses difficultés à rester un seul jour entier dans cet état , ce sont des spéculations sur les possibilités de la conscience humaine en générale que tu nous énonces , mais qui les atteint .

Encore une fois le mental est une fonction comme une autre se focaliser sur celle-ci en en faisant l'ultime barrière qui nous conduirait à l'unité est une erreur , le mental n'est pas construit sur" le refus " comme tu l'exposes , le mental c'est oui et non , et le mental ne crée pas d'émotion , ce sont deux fonctions autonomes et indépendantes , même si elles sont liées pas les associations , l'émotion suscite autant de pensées que la pensé d'émotions .

Il ne s'agit pas de rendre " l'émotion caduc " mais qu'elle prenne sa place dans l'instant présent sans que l'être que nous sommes s'"y identifie , et cette distinction entre émotion et sentiment ne nous aide pas du tout , le sentiment étant un ensemble d'impressions ne comportant pas que des émotions mais aussi sensations et pensées , spéculer sur la paix intérieure et nos possibilités de conscience est une chose , mais savoir ou on en est personnellement et objectivement face à ces grandes idées en est une autre , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3323
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Mar 19 Juin - 14:59

Et bien observe toi un peu plus. Ou un peu mieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Professeur X le Mar 19 Juin - 16:37

Hum , merci maître pour ces édifiants conseils , hélas ça ne change pas les constations , mais je ne suis certes pas un être accompli à la conscience permanente comme toi , c'est surement ce qui doit différencier dans mes observations , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3323
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Mar 19 Juin - 17:00

Intéressant sur le post du non jugement......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Professeur X le Mar 19 Juin - 17:06

Hum , oui c'est ce que me je suis dit aussi , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3323
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Mar 19 Juin - 17:18

Tu as perdu alors. A moitié

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Mar 19 Juin - 17:29

Sinon tu mélanges sentiment (qui vient bien du centre émotionnel supérieur) avec les autres centres comme tu melangeais l'attention qui est liée au centre intellectuel avec les autres centres.
Lire c'est bien mais observer en soi pour vérifier c'est mieux sinon on part dans des spéculations qui n'ont plus aucun lien avec la réalité.
Accepter l'émotion oui. Mais ça n'empêche pas le fait que lorsque la vigilance atteint plus d'acuité il y a un processus qui empêche l'identification à la pensée responsable des émotions.
S'il y a émotion c'est qu'il y a eu refus et identification et il n'y a alors rien d'autre à faire que reconnaître ce faitnet accepter intégralement l'émotion présente.
Dire à quelqu'un qui exprime une expérience intérieure qu'il dit n'importe quoi du haut de ta chaise de docteur juste parce que tu ne l'as pas expérimentée toi-même est un jugement qui te ferme à cette possibilité. Et effectivement qui démontre où tu en es. Et je dis ça sans jugement.
Si le travail est bien mené une sorte de "veilleuse" apparaît. Un "Témoin" silencieux et subtil.
Ce n'est pas vraiment un rappel de soi volontaire et cette veilleuse demande à grandir, c'est un petit feu qui peut grandir quand les circonstances l'exigent (des pensées lancinantes, une émotion qui apparaît, une source d'identification) et qui demande à être alimenté régulièrement faute de le voir s'éteindre......à petits feux.
Le rappel régulier nourrit ce feu.
Je te souhaite de l'experimenter car c'est le premier vrai fruit du travail

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Mar 19 Juin - 17:47

"L'homme n'est accompli que lorsque son coeur reste égal dans les quatres situations suivantes : quand on lui oppose un refus, quand on lui fait une faveur, quand on le glorifie, quand on l'abaisse"
La permanence dont je parle est une égalité d'humeur ou equanimite que ce proverbe résume bien.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Miwae le Mar 19 Juin - 19:26

@Mimy a écrit:Voilà..comme c'est moa qui a lancé le défi..Je suis donc la première à l'avoir relevé.

Alors, voilà...j'ai pu traverser la gare et même travailler en acceptant complètement l'autre sur ma route.
La gare bondée et des personnes courir où marcher lentement,  je les ai juste salués de mon plus beau sourire..
Ce qui est beau,  c'est que toutes les barrières ont disparu..niente...


Et quel sourire I love you

L'exercice m'a permis de me rendre compte que l'on juge bien plus que l'on ne le pense et m'a apporté une très belle connexion, la plus belle sûrement parce que la plus "vraie", rien que pour ça merci Mimy [Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 3416968210
Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3012
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Kouen le Mar 19 Juin - 19:32

Benji à te lire, je remarque tu sembles
de plus en plus suivre la "quatrième voie de Gurdjieff"..
tu raisonnes de la même façon, avec les mêmes
exemples et arguments Like a Star @ heaven
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1377
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Professeur X le Mar 19 Juin - 19:40

Benji a écrit:Sinon tu mélanges sentiment (qui vient bien du centre émotionnel supérieur) avec les autres centres comme tu melangeais l'attention qui est liée au centre intellectuel avec les autres centres.
Lire c'est bien mais observer en soi pour vérifier c'est mieux sinon on part dans des spéculations qui n'ont plus aucun lien avec la réalité.
Accepter l'émotion oui. Mais ça n'empêche pas le fait que lorsque la vigilance atteint plus d'acuité il y a un processus qui empêche l'identification à la pensée responsable des émotions.
S'il y a émotion c'est qu'il y a eu refus et identification et il n'y a alors rien d'autre à faire que reconnaître ce faitnet accepter intégralement l'émotion présente.
Dire à quelqu'un qui exprime une expérience intérieure qu'il dit n'importe quoi du haut de ta chaise de docteur juste parce que tu ne l'as pas expérimentée toi-même est un jugement qui te ferme à cette possibilité. Et effectivement qui démontre où tu en es. Et je dis ça sans jugement.
Si le travail est bien mené une sorte de "veilleuse" apparaît. Un "Témoin" silencieux et subtil.
Ce n'est pas vraiment un rappel de soi volontaire et cette veilleuse demande à grandir, c'est un petit feu qui peut grandir quand les circonstances l'exigent  (des pensées lancinantes, une émotion qui apparaît, une source d'identification) et qui demande à être alimenté régulièrement faute de le voir s'éteindre......à petits feux.
Le rappel régulier nourrit ce feu.
Je te souhaite de l'experimenter car c'est le premier vrai fruit du travail  

Hum , je ne mélange rien j'ai simplement un autre avis que le tien sur la question , et ce n'est pas si grave , le sentiment si tu t'attardes un peu à regarder les définitions qu'il s'en fait tu verras qu'elles ne correspondent pas à l'idée que tu défends, le sentiment comme je l'ai écris est un mélange d'impressions de sensations intuitives et instinctives , de pensées et d'émotions .

Concernant l'attention la réduire à la seul fonction intellectuel est un peu simpliste , toute les fonctions , notre corps , nos émotions et bien sur l'intellect sont capable d'attention , si tu n'es attentif qu'avec ton seul intellect je comprend mieux les quiproquos qu'il peut y avoir dans nos échanges .

Tout ce je peux témoigner ici littérairement ce sont des concepts que j'ai étudié , je le répète je ne suis pas là pour me vanter d'un état de conscience ou d'un niveau quelconque , si il te plais de penser et de me répéter que je n'ai fait que lire cela me dérange pas , mais cela ne va pas améliorer la compréhension dans nos échanges  .

Concernant l'identification ni toi ni moi avons inventé ce concept psychologique , et leurs auteurs nous précisent qu'on est toujours identifié , même à l'idée qu'on est pas identifié nous dit Gurdjieff , il y a toujours émotion on ne la perçoit pas tout simplement , tout comme on ne perçoit pas toujours son corps , mais une seconde sans émotion ça n'existe pas .

A aucun moment je n'ai écris que tu disais n'importe , ce que tu dit est différent de mon point de vue et de celui de la voie dont tu parles et il te suffit de lire les oeuvres des auteurs concernés pour t'en rendre compte , je ne tien pas à m'ouvrir à ta vision toute personnelle de la quatrième voie , et savoir " où j'en suis " n'est pas le propos .

Ta vision de l'identification et du rappel de soi me parais toute personnelle je le répète , si tu as développé un " témoin" permanent et une psychologie toute aussi personnelle sur l'accès à la conscience , j'en suis heureux pour toi , désolé si j'émet des doutes sur ta capacité à me les enseigner, je me base juste sur ce que tu écris et cela me semble confus , et je me contente seulement de ces échanges informels et sans prétentions de ma part ,  love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3323
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Totem le Mer 20 Juin - 2:14

Benji a écrit:
Si le travail est bien mené une sorte de "veilleuse" apparaît. Un "Témoin" silencieux et subtil.
Ce n'est pas vraiment un rappel de soi volontaire et cette veilleuse demande à grandir, c'est un petit feu qui peut grandir quand les circonstances l'exigent  (des pensées lancinantes, une émotion qui apparaît, une source d'identification) et qui demande à être alimenté régulièrement faute de le voir s'éteindre......à petits feux.
Le rappel régulier nourrit ce feu.
Je te souhaite de l'expérimenter car c'est le premier vrai fruit du travail  

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 1027381557
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Mer 20 Juin - 9:39

J'ai pas lu désolée mais ça semble dans le sujet: ma mère veut aller en EHPAD et moi l'iconoclaste je suis la seule à écouter cette demande outrageuse. Voilà comme ça, vite fait, ça vous inspire? A+, comprenez que j'ai peu envied d'être littéraire et évaporée, voilà!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Mer 20 Juin - 10:10

Prof tes représentations sur ce que j'écris ne me concernent aucunement. Et je ne pretends pas t'enseigner quii que ce soit. J'en serais bien incapable tu as déjà tout lu!

Cançao:  pour le coup je pense que c'est à ta mère de décider de son sort non? Sauf si c'est d'autres qui financent l'établissement. Tout dépend donc du contexte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Mer 20 Juin - 18:23

Elle a lâché prise, maintenant qu'elle me laisse faire je vais pouvoir faire jouer toutes les aides et on devrait rentrer dans les clous.


Ce qui est bizarre c'est qu'on pourrait penser que la dignité c'est ne pas aller dans ces structures or elle pense tout l'inverse, en recourant à ce genre de service elle retrouvera sa dignité parce qu'elle pourra renverser quelque chose (voire son bassin) devant des personnes qui peuvent comprendre.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Kouen le Mer 20 Juin - 20:37

Canção a écrit:Elle a lâché prise, maintenant qu'elle me laisse faire je vais pouvoir faire jouer toutes les aides et on devrait rentrer dans les clous.


Ce qui est bizarre c'est qu'on pourrait penser que la dignité c'est ne pas aller dans ces structures or elle pense tout l'inverse, en recourant à ce genre de service elle retrouvera sa dignité parce qu'elle pourra renverser quelque chose (voire son bassin) devant des personnes qui peuvent comprendre.



bonne nouvelle... I love you
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1377
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Samarcande le Jeu 21 Juin - 0:05



Mais son bassin , elle peut aussi le .. heu retourner devant des auxiliaires de vie qui l'aideraient pour les choses du quotidien ... quelques heures par semaine !
Mais bon un joli EPAHD avec du personnel où tu passes souvent pour voir si ta mère est bien ... Faut chercher le bon et prendre son temps à mon avis !





Samarcande
Samarcande
Protée

Buffle
Messages : 645
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Elea le Jeu 21 Juin - 8:37

Qu'est ce qui juge le jugement comme étant mauvais/nuisible ?

Le jugement est une fonction exécutive de la cognition, autrement dit c'est à la fois inévitable mais aussi un outil nécessaire en tant que "capacité à évaluer la meilleure alternative face à un problème en fonction des buts à atteindre, des valeurs et des règles sociales. Le jugement permet de prendre des décisions appropriées et d’adopter des comportements adaptés aux situations."
C'est un leurre de croire que nous pouvons/devons échapper au jugement.
Si je ne juge pas qu'untel est un con toxique, comment vais-je organiser mes relations pour m'en préserver? Si vous prétendez être en mesure de ne plus juger, que faites-vous réellement lorsque vous choisissez de fréquenter telle personne et plutôt qu'une autre?
Si je mange un fruit toxique, son goût m'en avertit en me disant" ce fruit est mauvais" et non pas "je n'aime pas ce fruit, c'est tout personnel à mes affinités gustatives." Si même nos papilles sont capables de jugement ce n'est surement pas en vain.
L'important étant de discerner qu'est ce que le jugement vient défendre: ma survie physique/psychique, ma sécurité, mon confort, mes valeurs, mon ego etc. Observer ses jugements est bien plus productif que de tenter de les brimer.


Dernière édition par Elea le Jeu 21 Juin - 9:27, édité 2 fois
Elea
Elea
Épiméthée

Cochon
Messages : 182
Date d'inscription : 19/05/2018

Localisation : Ici et là

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Jeu 21 Juin - 9:20

C'est exact. Il nous est impossible de vivre sans juger une chose ou une autre. Le terme juger est peut-être quelque peu péjoratif, non ? A propos, je préfère celui de discernement évoquant la clarté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Samarcande le Jeu 21 Juin - 10:32

@Elea a écrit:Qu'est ce qui juge le jugement comme étant mauvais/nuisible ?

Le jugement est une fonction exécutive de la cognition, autrement dit c'est à la fois inévitable mais aussi un outil nécessaire en tant que "capacité à évaluer la meilleure alternative face à un problème en fonction des buts à atteindre, des valeurs et des règles sociales. Le jugement permet de prendre des décisions appropriées et d’adopter des comportements adaptés aux situations."
C'est un leurre de croire que nous pouvons/devons échapper au jugement.
Si je ne juge pas qu'untel est un con toxique, comment vais-je organiser mes relations pour m'en préserver? Si vous prétendez être en mesure de ne plus juger, que faites-vous réellement lorsque vous choisissez de fréquenter telle personne et plutôt qu'une autre?
Si je mange un fruit toxique, son goût m'en avertit en me disant" ce fruit est mauvais" et non pas "je n'aime pas ce fruit, c'est tout personnel à mes affinités gustatives." Si même nos papilles sont capables de jugement ce n'est surement pas en vain.
L'important étant de discerner qu'est ce que le jugement vient défendre: ma survie physique/psychique, ma sécurité, mon confort, mes valeurs, mon ego etc. Observer ses jugements est bien plus productif que de tenter de les brimer.
Bonjour Elea cheers
Magnifique  ! à lire et relire car pour moi , tout est là pour l'utilité de faire appel au jugement et au discernement !!!

On ne peut échapper au jugement mais on peut apprendre à s'en distancier , à l'adoucir et même à le neutraliser car parfois la " machine du j'aime j'aime pas devient omniprésente et étouffe les quelques germes de compassion et d'amour et de compréhension de qui est l'autre , pourquoi est-il ainsi etc ..
J'ai passé ma soirée avec un neveu (40 ans quand même ) qui ne voit que par son jugement froid toutes choses et tous les membres de la famille , les femmes surtout ... on ne peut rien dire tout est retourné , jugé et nié
tu ressors flapi de la visite avec le sentiment qu'aucun échange n'est plus possible car ses jugements permanents
empêche toute souplesse
Je réfléchissais en rentrant , bien perturbée ,au fait que son histoire personnelle l'a rendu ainsi !
Je suis triste pour lui .. C'est un propulseur à jugements .. il n'y a pas d'amour , pas d'ouverture à l'autre .. dur dur
Serais-je en train de le juger à mon tour ? Non pour l'heure je fais un triste constat
Samarcande
Samarcande
Protée

Buffle
Messages : 645
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Invité le Jeu 21 Juin - 12:01

Bien sûr!
Juger c'est se couper de la réalité qui es neutre. On émet des représentations sur ce qui est et un voile recouvre le réel.
On ne voit pas le monde on voit notre monde.
Si une personne est toxique c'est que nous la percevons comme toxique 9 fois sur 10 elle ne l'est pas objectivement. Et nous le sommes aussi selon sa vision. A chaque fois elle l'est avec nous mais pas avec d'autres. Pourquoi?
Elle ne répond pas à nos attentes et nous projetons nos propres problématiques sur elle. C'est une partie nous que nous voyonsà travers elle.
Juger c'est comparer. Rien n'étant identique en ce monde multiforme comparer est impossible et le jugement est déjà biaisé.
La pensée cognitive ne dit pas "il est toxique" (ça cest l'émotionnel) mais elle devrait analyser les faits. Objectivement. Et des deux côtés de la relation. Si objectivement une personne nous nuit alors il faut s'en protéger. Mais je répète 9 fois sur 10 ce n'est pas le cas et les torts sont partagés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Hakaan le Jeu 21 Juin - 12:03

Je réfléchissais en rentrant , bien perturbée ,au fait que son histoire personnelle l'a rendu ainsi !
Je suis triste pour lui .. C'est un propulseur à jugements .. il n'y a pas d'amour , pas d'ouverture à l'autre .. dur dur
Serais-je en train de le juger à mon tour ? Non pour l'heure je fais un triste constat
Bien on va dire que dans le sens ou tu plaques tes considérations personnelles et jugement de valeur sur cette situation oui tu juges, puisque tu désignes ce qui est bien et ce qui est mal sans autre considérations que les tiennes,
et tu sais ce qui est drôle, vous fonctionnez avec exactement les mêmes processus psychologiques à ce moment, mais inférés dans des contextes et des buts différents,
la psychologie humaine est très simple à comprendre au final, il y a des attentes et des moyens pour les atteindre, toutes les stratégies découlent de ça, peut importe l'émotion ou le raisonnement qui est utilisé


Dernière édition par Hakaan le Jeu 21 Juin - 12:07, édité 1 fois
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

[Exercice] Zéro jugement pendant 24h... - Page 3 Empty Re: [Exercice] Zéro jugement pendant 24h...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum