[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Loryan le Lun 11 Juin - 0:12

Rappel du premier message :

J'avais déjà écris un partage sur un jeûne de 7 jours que j'avais entamé il y a quelques temps.
Mais c'était un autre endroit, un autre temps.

Cela fait déjà plusieurs semaines que j'y pense mais je ne trouvais jamais le bon moment.
Beaucoup de facteurs entre en cause, dont 2 principaux.
- le premier est d'une banalité, mais c'est le plus contraignant de tous... trouver le temps de libérer 7 jours consécutifs...
- le second est d'écouter son corps et d'attendre son accord, ce qui ne va pas de soi.

La raison de ce jeûne n'est pas des plus louables en premier abord, puisque je suis en partie excédé par ma prise de plus de 5 kg cet hivers.
Or j'ai toujours clamé qu'on ne faisait pas un jeûne pour maigrir, puisque de toute façon le corps reprend plus ou moins son état d'équilibre.
Cependant cette prise pondérale hivernale, correspond a une forme d'oisiveté et de laxisme qui n'a pas eu que des conséquences physiques.
Il s'agit clairement d'un manque de motivation et de volonté comme j'en ai l'accoutumée.
Bon espérons que ce jeûne ci sera plus profitable que les précédents... si j'y arrive, car il ne faut pas croire que c'est une expérience acquise parce qu'on l'a décidé. Mon corps peut très bien dire stop dans 2 jours ou 4.
J'espère cependant plus ou moins la même expérience que remettre les pendules à l'heure.
Toute la difficulté de la vie, c'est d'être à la bon heure à chaque instant (certains diraient peut-être vivre l'instant présent).
Malheureusement comme beaucoup de gens, je m'encrasse et m'alourdi pour différentes raisons quotidienne, la première de toute étant se laisser vivre et reporter à demain ce qu'il faudrait faire aujourd'hui.
Avec ça rien d'étonnant à ce que je sois pu sur le bon fuseau horaire en peu de temps.
Bon bah un jeûne c'est un peu comme un changement d'heure, surtout celui qui permet de dormir une heure de plus tout en espérant qu'un jour il n'y en aura plus.

Et voilà ce partage prévu jusqu'à lundi 18 juin... si c'est pas un appel.

Mais bon le jour 1, ce sera ce soir pour les premières 24h à ne boire que de l'eau et des tisanes pendant 7 jours (ou plus si je tiens).


Dernière édition par Kolam le Lun 11 Juin - 11:51, édité 1 fois (Raison : Ajout de précisions dans le titre du sujet.)

Loryan
Phoebe

Chien
Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas


[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Loryan le Dim 17 Juin - 22:54

Merci de ta lucidité, car c'est bel est bien ce qui ressort de mes pensées.
Le plus étonnant c'est que tout est sorti comme ça il a quelques minutes en l'écrivant, je n'y pensais pas avant même si je ressentais ces phrases intérieurement.

Loryan
Phoebe

Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Totem le Dim 17 Juin - 23:16

Peut être aussi Loryan que de prendre à témoins d'autres personnes pendant ce jeune t'on aidé à aller jusqu'au bout et de cette manière tu ne pouvais plus trop te dégonfler.....
Enfin je ne perçois pas d'orgueil dans ta démarche au contraire, je dirais que c'est courageux.....Comme quoi on n'a pas la même perception sur ce point. Wink

Totem
Uranus

Messages : 4528
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Invité le Lun 18 Juin - 6:52

Lorsque l'on atteint une certaine compréhension des choses on a que faire de ce que pense les autres : on est !
Vouloir partager sans retenu ou faux semblant montre le détachement au contraire.
Voilà, je fais une expérience avec moi-même, qu'en pensez-vous ?
Je montre mes forces et mes fragilités dans l'espoir que quelqu'un saura me dire quelque chose qui me fera encore plus progresser.
C'est une démarche profondément personnelle contrairement à ce qu'on pourrait croire.
Souvent on croit l'inverse : que la personne veut se montrer en "Maître" alors qu'elle prend son habit d'élève...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Miwae le Lun 18 Juin - 7:13

Reprise aujourd'hui de l'alimentation Smile

c'est marrant parce que ce passage que tu as partagé, c'est exactement ce à quoi je cogitais hier :
"Se Taire : celui qui se glorifie et se vante et qui fait étalage de ses connaissances, ne peut jamais devenir un véritable mage . Le mage n’a que faire d’être considéré comme une « autorité » ; au contraire, il fait en sorte de ne pas être perçu comme tel. Le silence est une force !"

Tu n'as pas partagé dans le but de faire des envieux ou de te faire glorifier (c'est ce dont parle le bout de texte), du moins ce n'est pas du tout l'impression que donne tes mots, tu analyses, prends du recul.

J'ai suivi ta semaine et je te remercie de l'avoir partagée, cela peut aider certaines personnes à comprendre une telle démarche, à essayer (ou pas).
Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3035
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Invité le Lun 18 Juin - 8:18

Bonjour Loryan,

Entre témoigner et s'infatuer, il existe deux poids et deux mesures. Je te remercie de ton témoignage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Invité le Lun 18 Juin - 11:30

s'il existe le doute en Loryan sur ce sujet je pense que ce n'est pas anodin. Bien malin celui qui peut parler pour lui, car la subtilité de ce genre de travers ne se manifeste qu'à l'intérieur.

Le piège dans ces messages de réconfort serai de se laisser aller à fermer les yeux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Professeur X le Lun 18 Juin - 11:42

Hum , histoire de le joindre à quelque chose d'utile pour la collectivité , tu aurais pu faire passer ce jeûne pour une grève de la faim en faveur d'une cause quelconque de ton choix , c'est pas ce qui manque , love .


Dernière édition par Professeur X le Lun 18 Juin - 20:19, édité 2 fois
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3354
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Kouen le Lun 18 Juin - 13:36

Moi je pense que le fait de parler, de se dévoiler, de s'analyser fait partie de la "thérapie" du jeûne..on se "vide" le plus possible, les cellules ne calculent pas..elles agissent ...
encore bravo Loryan,
tu dois te sentir mieux...cool  !! I love you   


Dernière édition par Kouen le Lun 18 Juin - 19:24, édité 1 fois (Raison : fautes)
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Mimy le Lun 18 Juin - 19:19

Bah...Je trouve que c'est une bonne chose d'avoir partagé avec nous. Bon, je t'ai mis les mignons, mais c'était juste pour apporter une note d'humour..
Autrement, je suis admirative pour avoir entrepris le jeune et l'avoir mené jusqu'au bout. Ce n'est pas évident surtout si tu travailles en même temps.

J'avais fait 5 jours des pommes. Les collègues ne m'ont pas loupée..mais j'ai bien ris avec eux. D'ailleurs, on m'appelle encore...Pomme pomme girl..Je trouve ça mignon.

Mimy
Mimy
Protée

Serpent
Messages : 638
Date d'inscription : 17/05/2018

Localisation : Ici et maintenant
Humeur : Vivante

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Professeur X le Mar 19 Juin - 12:57

Hum , même si ton jeûne est terminé , quels sont les effets et conséquences de celui-ci à plus ou moins long terme est tout aussi intéressant , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3354
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Kouen le Mar 19 Juin - 13:22

moi je serais curieuse de savoir
ça fait quoi de remanger après 7 jours de jeûne, quelles
sensations ? merci Loryan  Wink
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Loryan le Mar 19 Juin - 13:56

Pour le moment je mange modérément hier ce n'était que liquide
- 2 verres de jus de légumes
- 2 verre de jus de carotte
- 1 verre de jus de mangue
- 1 bol de soupe de soupe

Aujoud'hui
- 1 verre de jus de légume
- 2 verres de jus de carotte
- 4 pommes de terre
- 3 galette de céreales
- 1 bol de soupe

Il va que globalement ça me suffit pour être en très grande forme.

Les aliments liquides reboost immédiatement l'organisme et ont peu d'effet sur l'envie de manger.
Les aliment solides semblent eux attirer la faim.

Le tout est de tenir comme si c'était encore le jeûne.
C'est à dire décider de ce que l'on mange dans la journée et s'y tenir (sans être intégriste mais il faut raisonner les écarts).
C'est aliments sont majoritairement composées de fibres et de sucres, ce qui obéit au conseil de ne pas réintégrer les protéines trop vite.
Elles seront présentes demain.
J'ai décidé de cuisiner ce soir mon repas de midi demain quand je serais à Paris pour le boulot afin de continuer à maîtriser.
Sans doute une salade riz oeuf avocat et de la salade verte.

Le jeûne ressemble vraiment à un ménage de printemps.
Lundi matin j'avais rendez-vous avec ma conseillère de bilan de compétence.
Et après avoir étudié quelques concepts avec elle j'ai décidé d'agir.
Je suis rentré en conflit avec mon responsable au boulot, ou plus exactement j'ai dit ce que je pensais d'une situation et lui s'est énervé, mais pas moi.

J'ai aussi envoyé un message à des amis pour leur dire que certaines blagues récurrentes me blessait.
Ce fût un échange très positif et ils étaient content que je me livre sur ce sujet, ce qui améliore encore nos amitiés (qui sont déjà fortes).
En fait ce n'est pas facile de dire certaines choses aux gens proches car on est toujours un peu muselé par les sentiments.

Alors ais-je appliquer le "se taire".
En quelque sorte oui, puisqu'on ne peut se taire si on est miné par des non-dits.
J'ai l'esprit plus tranquille.
Me reste à gérer mon conflit professionnel, mais celui là est pas évident : j'ai en face de moi un pervers narcisse et un mythomane qui part complètement en n'importe quoi entraînant la société avec lui.

j'ai encore un gros travail à faire au delà du jeûne, mais en tout cas il m'a permis de retrouver une force d'agir sur ma vie de façon plus constructive.
Ne serait-ce que par l'exercice de discipline qu'il provoque mais aussi par l'exercice de ne pas céder à l'envie sans prise de recul.

Loryan
Phoebe

Chien
Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Invité le Mar 19 Juin - 17:54

On ne peut pas ne pas communiquer.

Paul Watzlawick

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Kouen le Mar 19 Juin - 19:39

merci Loryan pour ces détails...au gramme prés  Smile
je vois que as fait un peu de "jeûne" autour de toi
également..^^
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Loryan le Jeu 28 Juin - 12:03

Cela fera bientôt 3 semaines que j'ai fini.
Avec des hauts et des bas il semblerait que la leçon de ce jeûne soit plus profitable que les jeûnes précédents.
La première est que j'ai a peu près stabilisé mon poids tout en ayant une vie normale. Mais cela s'inscrit dans une discipline de vie pas évidente.
Je me rend compte chaque jour qu'il se livre une bataille du compromis dans le sens ou une forme d'érosion de la volonté ou d'inertie des anciennes programmation qui souhaitent perdurer.
Au final je me suis résolu à continuer mon jeûne pour renforcer ma discipline.
Pas au sens du jeûne intégral, mais au sens ou je m'efforce de ne prendre qu'un repas par jour, à savoir celui du soir.
Dans mon cadre de de vie, ce n'est pas bien compliqué, déjà qu'habituellement je ne petit déjeune que rarement (uniquement en vacances ou pour raisons sociales).
A midi il s'avère que cela fait 20 ans que je mange n'importe quoi dans le cadre du travail. Et ce point est intéressant car en fait ce moment est à l'origine de mon déséquilibre alimentaire pas seulement physique mais aussi émotionnel et mental.
Il faut comprendre que mon travail me met en contact avec des surplus alimentaires de quantité chaque jour qui sont facilement disponibles (vu que c'est moi qui donne l'accord de leur usage). Pour faire court et explicite, je peux avoir à disposition une vingtaine de mousse au chocolat soit à jeter soit à manger en 4 jours.... et comme je ne supporte pas de jeter... vous comprenez mon dilemme. Ca fait donc 20 ans que j'ai pris l'habitude opportuniste de manger ce qu'il y a devant moi et de me servir de mon corps comme d'une poubelle alimentaire pour ne pas jeter... associé au stress, au manque de temps, à la impulsivité... bref imaginez que pour moi il n'y a rien d'anormal à manger un bâtonnet de poisson encore surgelé entre 2 mousses au chocolat ou 2 fondues au fromage en pot que je fais même pas réchauffer.

Donc sauter le repas de midi... qui n'est donc habituellement jamais préparé, mais juste opportuniste... vous comprendrez que c'est peut-être pour moi un retour à une vie plus équilibrée.
Il est amusant d'associer cela avec la théorie de l'alimentation selon le groupe sanguin. Je suis O c'est à dire du type chasseur cueilleur.. le groupe sanguin opportuniste par excellence qui mange ce qu'il trouve.
Cela me confronte a une approche philosophique de "la facilité". Admettons que ma génétique biologique favorise cette capacité à manger n'importe quoi facilement ou à jeûner là aussi facilement.
Je n'ai à ce jour pas d'allergies connues, ni réellement de problème de poids (ma corpulence étant tout à fait normale).
Cette approche philosophique me montre qu'étant d'une certaine façon "libre" sur la question de l'alimentation (comparé à tous ces gens qui font des hypoglycémies, des allergies, des pertes ou prises de poids, etc...)... je ne peux (spirituellement) pas faire n'importe quoi et je me dois de me donner un cadre de vie plus sain et plus équilibré.
C'est le paradoxe du choix, quand on l'a on se doit de se responsabiliser sur son usage. a mon sens je relie ceci à la phrase du tirée des Évangiles "on ne jette pas de perles aux pourceaux".
Cela peut paraître un peu exagéré, mais je le vis ainsi "que fais-tu des facilités qui t'ont été accordées ?"

Je n'ai pas forcément compris tous les tenants et les aboutissant qui m'ont poussé sur la voie du jeûne il y a quelques années.
La première fois ou j'ai jeûné sans même avoir conscience que je le faisais, j'étais dans une logique destructrice suite à une forte difficulté sentimentale. J'avais perdu beaucoup de poids et je me plaisais dans cette auto-flagellation sans même comprendre qu'en fait j'essayais juste de tuer mon "mal" et d'épuiser cette part de mon mental qui me faisait souffrir avant qu'elle ne capitule faute... d'énergie.
C'est à ce moment que je me suis aperçu de ma capacité à jeûner et que cela avait un fort pouvoir de "purge" des constructions négatives.

Aujourd'hui il est vrai que j'ai tendance à me focaliser sur l'aspect "poids" mais chez moi cela signifie surtout "manque de pondération, d'équilibre, de tempérance et de discipline alimentaire" qui par effet de contagion s'applique aussi a bien des aspects de mon équilibre de vie en général.

Je ne suis pas un fervent partisans des "strictes disciplines spirituelles", mais je ne peux que constater que sans discipline, plus exactement sans auto-discipline, on ne va pas bien loin et on abandonne trop souvent en cours de chemin sans jamais en voir les fruits.

Pour le moment donc je vais continuer mon jeûne d'une façon différente.
1 repas par jour donc, celui du soir qui me permet de pas me mettre en difficulté par rapport a ma vie sociale puisque 90% des repas sociaux ont lieu le soir.. sans être intégriste. Si pour une raison ou une autre je "dois" manger 2 ou 3 fois... je le ferais... avec modération.
Je mettrais aussi à profit le lundi pour faire autant que possible un jeûne d'une journée. (voir de "rattrapage")
Mais ceci ne peut que fonctionner qu'en conscience et dans le temps.
Et surtout en étant honnête avec soit même, car en aucun cas il ne s'agit de tricher... juste pour vous écrire une auto-congratulation (même si quelque part je vous prend à témoin... mais c'est vrai... ça aide... seul on va toujours moins loin non ?)

Ce que je compte apprendre de ceci : la modération en toute chose et l'auto-discipline.... et l'équilibre.


Loryan
Phoebe

Chien
Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Totem le Jeu 28 Juin - 13:16

C'est cool Loryan que ce jeune t'ai encore appris des choses sur toi....
Je t'ai fort bien compris quand tu écris que tu est du groupe O et que tu n'aime pas jeter alors tu manges car je suis aussi du groupe O et connait cette manie que je combat de temps en temps. Smile

Bon courage donc pour tes nouvelles résolutions, je pense que tu arriveras à t'y tenir... flower
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4528
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Invité le Jeu 28 Juin - 13:45

Bon du coup j'ai regardé l'alimentation pour le groupe sanguin AB : je suis un mutant...
Crying or Very sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Kouen le Jeu 28 Juin - 19:08

@Loryan a écrit:... et comme je ne supporte pas de jeter... vous comprenez mon dilemme.



Hello Loryan  sunny

encore merci pour toutes ces précisions, on a l'impression de "jeûner" en
même temps que toi et on apprend des choses en plus.....c'est cool  Wink
"mais" ...car il y a un "mais" pour moi, j'ai tout de même relevé cette petite
phrase perdue dans l'ensemble de ton message..et qui m'a interpelée..?!

comment ça  tu ne supportes pas de "jeter"..? Neutral
ça veut dire quoi ? que tu gardes tout chez toi ? ou c'est juste la nourriture
que ne supportes pas de jeter ?
faut jeter...tu n'es pas un frigo..ni un congélateur..encore moins une poubelle..?!
qu'est ce qui se cache derrière se besoin de conserver les aliments…?
t'es tu déjà posé la question ?
si c'est trop  indiscret...on en parle pas.. on passe ..I love you


Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Kouen le Jeu 28 Juin - 19:11

@Loryan a écrit:

Je ne suis pas un fervent partisans des "strictes disciplines spirituelles", mais je ne peux que constater que sans discipline, plus exactement sans auto-discipline, on ne va pas bien loin et on abandonne trop souvent en cours de chemin sans jamais en voir les fruits.




[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 312990806
Kouen
Kouen
Obéron

Chien
Messages : 1382
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par eole le Mar 7 Aoû - 8:09

Le jeûne permet aussi d'éliminer des mémoires énergétiques négatives stockées dans le corps et cela peut se manifester par des phénomènes désagréables comme des démangeaisons, une douleur localisée, un mal être momentané, etc...

Je viens de terminer un jeûne de 9 jours. Je n'ai jamais eu de courage suffisant pour dépasser les 3 jours, hors c'est à partir de cette durée que nous entrons vraiment dans le vif du sujet.

C'est une retraite méditative Vipassana de 10 jours qui m'a fourni l'occasion et la motivation suffisante pour entamer ce processus, car si la méditation permet de clarifier et purifier le mental et l'esprit, pourquoi ne pas en faire autant pour le corps dont l'encrassement est le résultat d'années d'ingestion de toxines de toutes sortes.

Plus j'avançais dans ma pratique, et plus la sensation de synchronisation entre le corps et l'esprit se faisait présente, c'est une sensation vraiment très épanouissante et agréable.
Je suppose qu'ensuite, maintenir un minimum de suivi tel un jeûne par jour dans la semaine permet de maintenir un degré d'hygiène profitable à notre organisme.

.

eole
Amalthée

Chat
Messages : 226
Date d'inscription : 26/05/2018

Localisation : Dordogne
Emploi/loisirs : explorateur de la vi

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Porto Rico le Mar 7 Aoû - 11:48

Au quotidien le jeune intermittent est un excellent moyen de se nettoyer. Par exemple on peut manger seulement de 14h à 20h, ce qui permet d'avoir 18h durant lesquelles on laisse le corps tranquille pour se purifier.

Porto Rico
Amalthée

Cheval
Messages : 227
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Invité le Mar 7 Aoû - 11:58

@Loryan a écrit:

Pour le moment donc je vais continuer mon jeûne d'une façon différente.
1 repas par jour donc, celui du soir qui me permet de pas me mettre en difficulté par rapport a ma vie sociale puisque 90% des repas sociaux ont lieu le soir.. sans être intégriste. Si pour une raison ou une autre je "dois" manger 2 ou 3 fois... je le ferais... avec modération.


Bonjour Loryan,

Cela fait un petit moment que je te lis sur ce topic, sans jamais avoir pris le temps de te répondre.

Faire un seul repas par jour n'est pas jeûner, c'est juste la mise au repos de l'appareil digestif. Et c'est lorsque cette mise au repos atteint une durée d'environ 16h à 20h (soit débutant 6h après le dernier repas ingéré) , qu'elle est alors appelée "jeûne intermittent" (baptisé ainsi en 2005 par certains adeptes de ce genre de diète). Pour certains naturopathes, il semblerait plus judicieux  /logique de l'appeler "mise au repos intermittente de l'appareil digestif", car il faut savoir que le véritable jeûne ne commence qu'après le 3ème jour, ainsi que le précise d'ailleurs Eole dans son post après le tien.

Pour le jeûne intermittent, reprenons cette appellation, par exemple : on peut jeûner pour une durée de 16h et alors manger pour une durée de 8h. Ou encore, on jeûne pour une durée de 20h et on mange pendant 4h. Ou on jeûne pour une durée de 22h et on s'alimente pour la durée de 2h. Etc...

Perso, je m'alimente de cette façon depuis plus de deux ans maintenant, en faisant mon unique repas le soir à partir de  18h/19h et jusqu'à 20/21h, soit: je jeûne 22h et je m'alimente 2h. Avant 2016, je prenais deux repas par jour: un petit déjeuner le matin + un repas le soir (alimentation végétale crue à 80%), et m'hydratais aussi (tisanes, eau de source). Depuis 2016, année où j'ai adopté l'unique repas par jour comprenant toujours pour 80% de végétaux crus (légumes 80% pour 20% de fruits, quelques légumineuses, un peu de fromages de chèvre/brebis au lait cru, oeufs en petite quantité, huiles olive, lin, autres... bio de première pression à froid). Suppression en sus du gluten, pain de blé, pâtes, farines en général, ainsi que des produits laitiers de vache, suppression du sucre industriel et aliments industriels...

Par ailleurs, j'ai constaté que je n'ai plus besoin de boire, considérant que mon organisme trouve à s'hydrater largement avec les crudités riches en "eau organique". L'eau organique contenue dans les végétaux crus et bios est riche en minéraux hautement assimilables par l'organisme (ce qui n'est pas le cas pour les minéraux contenus dans les eaux minérales en bouteille, inassimilables par l'organisme ; sans compter les "bisphénol A" et autres "phtalates" poison dans le plastique).

Alors je fais des exceptions à un tel protocole quand j'invite ou suis invitée, périodes estivales, vacances, anniversaires, etc... Cela n'empêche donc en rien d'avoir une vie mondaine et sociale tout à fait agréable. On se sent mieux ! Tellement mieux ! Par exemple, je n'ai plus jamais eu de rhume en hiver, plus d'allergie aux pollens, poussières, plus de mal de tête...

Apprendre à manger en conscience, c'est apprendre à re-connaître que tel aliment est bénéfique à notre corps alors que tel autre ne l'est pas. C'est apprendre à reconnaître les signes que le corps nous envoie. C'est apprendre à se concentrer sur ce que l'on mange en prenant le temps de bien mastiquer. C'est également  re-ssentir la véritable sensation de satiété permettant à notre estomac d’ "assimiler mieux" avec "moins en quantité" et d’envoyer  à temps dans les 20 mn le signal de satiété au cerveau. Ce qui est tout à fait impossible lorsque l’on mange en quatrième vitesse sans conscience de ce qu'on a dans son assiette et en distraction comme de manger devant son ordi, la télé, au téléphone, ...

Prendre plaisir à préparer le repas pour soi et pour nos proches, notre famille, c'est leur faire plaisir et nous offre le plaisir de faire plaisir, cela plait aussi à notre corps qui nous le fait sentir, égaye nos papilles ! A contrario, comment savourer un mélange genre plat préparé industriellement dont le contenu nous est inconnu ?

En te lisant, j'ai cru comprendre que le jeûne / jeûne intermittent t'intéressait entre autres pour essayer de perdre du poids. Il est évident que cette façon de vivre l'alimentation permet de perdre les kilos excédentaires, à condition toutefois de ne pas fonctionner en "mode yoyo", très préjudiciable à la santé dans le sens où chaque kilo repris sera surtout de la graisse (flasque et molle) en lieu et place du tissu noble qu'est le muscle.
Attention aussi,  le jeûne se brise à compter de l’instant où l'on prend un seul carré de sucre.

Pour ma part, déjà d'un petit poids, lorsque j'ai entrepris de vivre en ne m'alimentant qu'une fois par 24h, j'ai commencé par perdre 3kg, puis en ai repris 2. Avec un poids stable depuis. Et une telle sensation de bien être, vraiment.

Pour finir, il me semble, mais c'est de mon strict point de vue, qu'il est important de ne pas avoir comme unique but (ou but principal) de perdre du poids, car c'est aller obligatoirement vers de nombreux échecs, et à l'encontre d'un mieux être, car alors "jeûner" devient synonyme de "privation", d'où besoin fatalement de "compenser" en système "yoyo" ! Jeûner dans une démarche de "bien être", de "mieux devenir", "spirituelle", t'amènera à l'amincissement voulu, alors là oui.

Manger en conscience ce que l'on mange, ne pas donner n'importe à son corps, choisir des aliments qui seront à la fois des aliments plaisir et des aliments santé, mettra notre corps en joie, ce corps qui nous a été donné au départ de cette incarnation... le rendant plus beau, plus fort, plus léger, alerte, plus aidant pour notre psychisme... Et n'est-ce pas là en même temps se respecter soi-même, au plus profond de notre être...

@eole a écrit:Le jeûne permet aussi d'éliminer des mémoires énergétiques négatives stockées dans le corps et cela peut se manifester par des phénomènes désagréables comme des démangeaisons, une douleur localisée, un mal être momentané, etc...

Je viens de terminer un jeûne de 9 jours. Je n'ai jamais eu de courage suffisant pour dépasser les 3 jours, hors c'est à partir de cette durée que nous entrons vraiment dans le vif du sujet.

C'est une retraite méditative Vipassana de 10 jours qui m'a fourni l'occasion et la motivation suffisante pour entamer ce processus, car si la méditation permet de clarifier et purifier le mental et l'esprit, pourquoi ne pas en faire autant pour le corps dont l'encrassement est le résultat d'années d'ingestion de toxines de toutes sortes.

Plus j'avançais dans ma pratique, et plus la sensation de synchronisation entre le corps et l'esprit se faisait présente, c'est une sensation vraiment très épanouissante et agréable.
Je suppose qu'ensuite, maintenir un minimum de suivi tel un jeûne par jour dans la semaine permet de maintenir un degré d'hygiène profitable à notre organisme.


Bonjour Eole,

Ce que tu annonces là est très intéressant. Selon mon post à Loryan ci-dessus, j'ai déjà constaté des changements très bénéfiques, oui, comme une symbiose, une harmonie entre "mon corps et mon coeur" depuis mon changement d'alimentation vers une alimentation à dominante crue en un seul repas ingéré par 24h. Toi, tu précises une synchronisation entre "le corps et l'esprit"... C'est certainement plus exact comme tu le dis. Si j'ai mentionné "le corps et le coeur" c'est au vu de la belle harmonie ressentie.
Je précise également que je n'ai jamais pu ou osé jeûner plus de trois jours.

J'aurais une question : Est-ce pendant ce jeûne de 9 jours que tu as pu observer ces phénomènes physiques désagréables dont tu parles (surligné en vert) ? S'il t'est possible d'y répondre bien sûr ? Merci d'avance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par eole le Mar 7 Aoû - 16:36

.

Erell a écrit:J'aurais une question : Est-ce pendant ce jeûne de 9 jours que tu as pu observer ces phénomènes physiques désagréables dont tu parles (surligné en vert) ? S'il t'est possible d'y répondre bien sûr ? Merci d'avance.

Il n'y a rien d'indiscret là-dessus, j'ai eu l'occasion de ressentir durant ce séjour 2 douleurs assez intenses et prolongées, chacune localisée à un endroit du corps et qui m'ont surpris par leur soudaineté et leur intensité.

Ensuite, cela a définitivement disparu et j'en conclus que le corps se débarrasse de mémoires, de toxicités dont la nature n'est pas forcément physique, car l'occasion lui en est offerte, dans un processus de libération.

Le nettoyage du corps est une chose, mais celui de l'esprit permet de traiter souvent les deux en même temps car celui-ci  est tellement surchargé que c'est le corps qui finit par encaisser ce trop plein, jusqu'à une surcharge qui finira par déclencher une réaction dommageable ensuite pour la santé de l'individu..... et qui constitue souvent un signal d'alarme maximum..

.

eole
Amalthée

Chat
Messages : 226
Date d'inscription : 26/05/2018

Localisation : Dordogne
Emploi/loisirs : explorateur de la vi

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Miwae le Mar 7 Aoû - 16:55

Erell a écrit:
Pour le jeûne intermittent, reprenons cette appellation, par exemple : on peut jeûner pour une durée de 16h et alors manger pour une durée de 8h. Ou encore, on jeûne pour une durée de 20h et on mange pendant 4h. Ou on jeûne pour une durée de 22h et on s'alimente pour la durée de 2h. Etc...

Perso, je m'alimente de cette façon depuis plus de deux ans maintenant, en faisant mon unique repas le soir à partir de  18h/19h et jusqu'à 20/21h, soit: je jeûne 22h et je m'alimente 2h.

Erell, j'aimerai être sûre de bien comprendre, quand tu es dans les heures où tu manges, donc de 18h à 20h, ça veut dire que tu manges pendant 2h ? Parce qu'un repas ne prends pas 2h, ou alors est ce un plus gros repas vu que tu n'en fais qu'un ?

Et tu as senti une nette différence entre avant/après ton changement dans cette façon de t'alimenter, je parle au niveau du jeûne intermittent ?
Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3035
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Invité le Mer 8 Aoû - 19:02

@eole a écrit:.

Erell a écrit:J'aurais une question : Est-ce pendant ce jeûne de 9 jours que tu as pu observer ces phénomènes physiques désagréables dont tu parles (surligné en vert) ? S'il t'est possible d'y répondre bien sûr ? Merci d'avance.

Il n'y a rien d'indiscret là-dessus, j'ai eu l'occasion de ressentir durant ce séjour 2 douleurs assez intenses et prolongées, chacune localisée à un endroit du corps et qui m'ont surpris par leur soudaineté et leur intensité.

Ensuite, cela a définitivement disparu et j'en conclus que le corps se débarrasse de mémoires, de toxicités dont la nature n'est pas forcément physique, car l'occasion lui en est offerte, dans un processus de libération.

Le nettoyage du corps est une chose, mais celui de l'esprit permet de traiter souvent les deux en même temps car celui-ci  est tellement surchargé que c'est le corps qui finit par encaisser ce trop plein, jusqu'à une surcharge qui finira par déclencher une réaction dommageable ensuite pour la santé de l'individu..... et qui constitue souvent un signal d'alarme maximum..


Merci pour ta réponse, Eole.
Oui, dès que l'on permet au système digestif de pouvoir se reposer, le corps se met en mode nettoyage. Et lorsque le jeûne dépasse trois jours, ce qui a été ton cas, le corps qui était en mode nettoyage mobilise toute son énergie vitale pour activer ses capacités d'autoguérison et, de par ce qu'on appelle la loi d'homéostasie (principe d’autoguérison du corps humain), tout système laissé à lui-même en l’absence de perturbation extérieure revient spontanément au bout d’un certain temps à son état d’équilibre, pour finir par recouvrer un état de pleine santé. Et les douleurs que tu as ressenties sont bien le signe que ton organisme était en train de se débarrasser de ses toxines. Et oui, je comprends que le nettoyage de l'esprit aura son tour après que le corps aura été détoxiné /détoxifié, l'un n'allant pas sans l'autre dans le sens de la mauvaise comme de la bonne santé.







@Miwae a écrit:
Erell, j'aimerai être sûre de bien comprendre, quand tu es dans les heures où tu manges, donc de 18h à 20h, ça veut dire que tu manges pendant 2h ? Parce qu'un repas ne prends pas 2h, ou alors est ce un plus gros repas vu que tu n'en fais qu'un ?

Pour te donner l'exemple de ce soir, je m'autorise à manger à partir de 18h- et ce jusqu'à 20h--, puis je ne mangerai pas jusqu'à 18h demain soir.  Et non je ne mange pas pendant 2h en continu. Là quand je t'écris, il est 18h30 et je viens de me servir un grand verre de jus de carottes/citron. Et tout à l'heure vers 19h/19h30, je prendrai mon repas qui sera un demi melon puis une grosse salade composée de légumes crus (verdure, tomates, champignons, avocat, oeuf dur, fromage de chèvre), du quinoa doucement poêlé... Et quelques carrés de chocolat et fruits secs (2/3 dattes, pruneaux, noix).

A partir de 20h/20h30, je ne mangerai plus jusqu'à demain soir même heure (variable à la demi heure près).
@Miwae a écrit:
Et tu as senti une nette différence entre avant/après ton changement dans cette façon de t'alimenter, je parle au niveau du jeûne intermittent ?

Oui, je me sens super bien comme ça. Comme tu vois je mange suffisamment de légumes crus et cuits (je varie avec laitue, tomates, concombres, poivrons, avocats, patates douces, épinards, cresson, etc... J'accommode la vinaigrette avec échalote, tamari bio, citron frais, huile de première pression à froid. Je consomme 3/4 oeufs environ par semaine. Des légumineuses. Fruits secs. Un peu de chocolat noir. Seulement si j'ai soif je bois tisanes ou thé vert. L'eau organique contenue dans les légumes bios hydrate bien le corps et est pleine de sels minéraux hautement assimilables par l'organisme, d'où je n'éprouve pas le besoin de boire véritablement. Quand il fait très chaud et/ ou quand je fais beaucoup de sport/marche je m'hydrate ok là avec des tisanes.

Bon, je fais des écarts bien sûr, une semaine à 10 jours dans le mois, où n'étant pas chez moi je m'adapte en mangeant comme tout le monde (sauf viande, produits laitiers de vache que je ne consomme jamais), et en faisant deux repas au lieu d'un (soit petit déjeuner et toujours le repas du soir).

Pendant très longtemps, j'avais le rythme des deux repas par jour (le petit déj + le repas du soir). Puis un jour je n'ai plus eu besoin du petit déjeuner. C'était par manque de temps à l'époque car je partais pour la journée travailler. Aujourd'hui, depuis que je pratique la conscience du moment, j'ai appris à manger sainement, cru donc vivant, à bien mastiquer, respirer, à vivre autrement. J'aime beaucoup cette façon de faire, de manger, de vivre.

Ci-dessus, Eole parle d'une bonne harmonie, symbiose entre le corps bien mais peu nourri et l'esprit qui se détoxifie en même temps.

(pour info, je suis d'un petit gabarit, je garde un poids stable, après avoir perdu 3 kilos j'en ai repris 2).


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Miwae le Mer 8 Aoû - 19:58

Ok merci Erell pour les précisions. Après ça doit dépendre aussi des personnes je suppose, je tombe vite en hypoglycémie dès que je n'alimente pas mon corps, et pourtant je n'ai pas d'aliments sucrés dans l'alimentation (hormis des écarts comme tout le monde) ni à indice glycémique élevé en général.
A jeûn mon corps n'en fabrique pas assez.
Comment expliques-tu avoir perdu (ce qui semble logique) du poids mais repris par la suite ?
Miwae
Miwae
Admin

Cheval
Messages : 3035
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : Now.Here

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Invité le Mer 8 Aoû - 21:29

@Miwae a écrit:Ok merci Erell pour les précisions. Après ça doit dépendre aussi des personnes je suppose, je tombe vite en hypoglycémie dès que je n'alimente pas mon corps, et pourtant je n'ai pas d'aliments sucrés dans l'alimentation (hormis des écarts comme tout le monde) ni à indice glycémique élevé en général.
A jeûn mon corps n'en fabrique pas assez.
Oui, Miwae, c'est sûr que chacun doit être différent. Par ailleurs, il se peut que ton organisme réagisse fortement à une baisse de glycémie surtout si c'est à jeun le matin...


@Miwae a écrit:
Comment expliques-tu avoir perdu (ce qui semble logique) du poids mais repris par la suite ?

Eh bien j'ai ré-ajusté en augmentant la part des fruits secs (figues, dattes, noix, amandes, idem les fromages chèvre et brebis. Et j'ai ajouté du miel dans les tisanes. J'ai repris 2 kg avec un poids qui reste stable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan) - Page 3 Empty Re: [Jeûne] Petit témoignage d'une semaine (Loryan)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum